Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA)
Sable et chaleur [PV : Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 6:40 par Hokazuka Minoru

» Antihéros [Pv: Mei]
Sable et chaleur [PV : Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 5:00 par Mei

» Deuil et déchirure
Sable et chaleur [PV : Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 2:49 par Nagareboshi Ema

» Arrivée aux petits Crocs Rocheux (Libre)
Sable et chaleur [PV : Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 2:15 par Hideaki Midori

» Le sceau - [Résistance]
Sable et chaleur [PV : Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 2:01 par Kao Kan

» grandir ensemble; Gabushi
Sable et chaleur [PV : Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 1:52 par Nagareboshi Ema

» 01. Equipe Takeru/Mowaru/Kenzo
Sable et chaleur [PV : Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 0:39 par Asaara Kenzo

» Mei 2.0
Sable et chaleur [PV : Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 0:17 par Mei

» [Mission A] Protéger la Pluie
Sable et chaleur [PV : Sharrkan] EmptyHier à 23:32 par Kaguya Kôsuke

» [Kyōi] L'envol du Dragon Blanc
Sable et chaleur [PV : Sharrkan] EmptyHier à 23:26 par Kaguya Shitekka

Partagez

Sable et chaleur [PV : Sharrkan]

Asaara Fuu
Asaara Fuu

Sable et chaleur [PV : Sharrkan] Empty
Dim 1 Sep 2019 - 1:39
C'était une nuit froide comme il y avait souvent à Kaze, cet endroit est un vrai contraste entre le soleil tapant violemment le jour et la lune qui leur donnait des frissons la nuit, deux astres qui semblent à l’extrême dans ce pays aride, sec et sableux qu'est le pays du Vent, mais Fuu ne se plaint pas, elle a toujours vécu dans ces conditions, son corps est habituée à ces deux extrêmes dans une même journée, car c'est ainsi que les kazejins doivent vivre, c'est ainsi qu'ils s'entraînent à survivre malgré ses conditions météorologiques, à vivre pleinement malgré les chaleurs le jour et la fraîcheur la nuit. Pourtant, malgré le tissu noir que revêtit le ciel, malgré la dureté de la journée à devenir plus forte, le sommeil ne vient pas. Est-ce à cause de Tali, ivre, qui s'entraînait alors que son corps se déplace de manière hasardeuse, avant de s'effondrer sur le sol ? Est-ce à cause d'Eisei, sa patronne, qui semble souffrante et dont elle ne pouvait pas grand chose ? Est-ce à cause de ses parents dont les souvenirs de leur transformation en sable reste gravé dans sa tête ? Elle l'ignorait, mais la jeune fille aux cheveux ébènes enfile sa robe noire comme la nuit, puis sortit pour prendre un peu l'air.

Elle se promène dans la ville, pieds nues, histoire de prendre un peu l'air, très frais cette nuit-là. Les rues, malgré le fait qu'il fasse noir, était encore éclairé par quelques lanternes, tandis que certaines personnes continuent de traverser les ruelles vides, visiblement, les bars restaient ouverts encore très tard, et les gens continuent de les arpenter. Certains tentaient de rentrer chez eux, aussi ivre que Tali en train de dormir sur le lit principal avec sa peluche, voir plus. Heureusement, la jeune femme est discrète habituellement, souvent on l'ignore à cause de sa taille, et il ne fait pas exception que, cette nuit-là, personne ne la capte, habillée du même tissu que le ciel, assez petite pour passer sous des bras qui se mouvoient accidentellement. Ces personnes profitent de la vie, ce serait dommage de gâcher leur bonheur à faire la fête et à boire comme il le souhaite.

Ce fut cependant face à une personne qui semble sobre qu'elle se fait heurter alors qu'elle faisait attention aux personnes sur le côté, se retrouvant assise les fesses contre le sol, lâchant un petit hoquet suite au choc contre cette personne. Heureusement, le sol n'est pas dur, on ne pouvait pas dire autant de cette personne qui lui a servit d'obstacle de manière efficace, se massant la tête avant de voir une personne au teint mât tout comme elle et aux cheveux ébènes. Cependant, la morphologie lui rappelait une certaine personne, ces yeux s'ouvrir en grand alors qu'elle pensait à ce moment-là rêver tout debout, bégayant en se remettant debout.

- P-Papa ?

Il était plutôt simple de les confondre, malgré le fait que cet homme est bien plus jeune que l'était son père, mais la nuit, c'était certains détails qui passaient sous l'ombre de la nuit.


_________________
Sable et chaleur [PV : Sharrkan] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Sharrkan
Sharrkan

Sable et chaleur [PV : Sharrkan] Empty
Jeu 5 Sep 2019 - 21:19
Encore une nuit passée dans le désert de Kaze no Kuni mais je ne me lassais pas d'admirer les étendues de sables qui s'étendaient jusqu'à l'horizon. Que ce soit sous le soleil brûlant ou la fraîcheur mordante de la lune, le Pays du Vent restait mon endroit préféré. C'était tellement vivant et en même temps si calme, le silence des plaines de sable côtoyant de près l'effervescence des villes du désert. A chaque fois que je prenais le temps de l'admirer, mon coeur se serrait de nostalgie et une multitude de souvenirs d'enfance me revenaient en mémoire. Ma gorge se serrait aussi mais cette fois de tristesse à l'idée de bientôt repartir ; nos jours ici étaient comptés. Nous avions fait une promesse.

Mais en attendant le départ, je comptais bien profiter à 100%. Et pour ça, j'avais réussi à traîner Kyohei dans la petite ville la plus proche pour aller s'empiffrer de tous les plats du désert qui nous tomberaient sous la main, avant d'aller combler les trous par une bonne ration d'alcool. La première étape étant accomplie, il nous restait à trouver un bar confortable où passer le reste de la nuit.

Mais sur le chemin, j'avais shooté sans faire exprès dans quelque chose qui avait volé un peu plus loin. J'imaginais déjà me faire engueuler par le propriétaire de cet objet tout en scrutant les ombres pour voir de quoi il s'agissait, quand je m'aperçu qu'il s'agissait en réalité d'une gamine. Mortifié, je me baissais immédiatement vers l'enfant pour la relever et être sûr qu'elle n'était pas blessée lorsqu'elle prononça un simple mot : "papa".

Ah, elle appelait sûrement son père pour qu'il vienne me casser la gueule, super. La soirée avait pourtant bien commencée mais comme le notifiait l'adage, "toutes les bonnes choses ont une fin". Je m'attendais donc à voir débarquer un gorille de 2m de haut prêt à fracasser quiconque ayant osé blesser sa petite fille chérie, avant de constater que la gosse avait son regard braqué sur moi.

« - Huh ? Huh ? Huuuuuuh ? »

C'était vraiment moi qu'elle venait d'appeler papa ? Je regardais autour de moi, mais il n'y avait personne. Et en y regardant de plus près, c'était vrai qu'elle aurait pu être ma fille : peau matte, cheveux blancs... Je commençais sérieusement à avoir des sueurs froides. Je passais mon temps à me chercher un frère ou une soeur perdue, alors que j'avais en fait une fille ? J'AVAIS UNE FILLE ? Mes genoux tremblaient. Qu'est-ce que j'étais censé faire ? J'étais trop jeune pour être papa !

Hum... justement, j'étais trop jeune pour être papa. Même en partant du principe que la fillette avait dix ans... ça collait pas. Soit elle faisait beaucoup plus que son âge, soit j'étais tombé dans un trou temporel. Ah, ou alors elle confondait simplement et je n'étais vraiment pas son père.
Entre temps, la petite s'était relevée et n'était apparemment pas blessée. Je me penchais vers la fillette pour que mes yeux soient alignés avec les siens.

« - Désolé, mais je ne suis pas ton papa. Mais si tu n'en as pas et que t'as envie, je peux le devenir. » dis-je très sérieusement.

Je me relevais vivement, traversé par une nouvelle électricité, puis je me tournais vers Kyohei en serrant la fillette contre moi.

« - Regarde Kyokyo ! Elle est trop choue ! On peut l'adopter ? Steupléééé ! Elle m'appelle déjà papa ! »

Le Kawashima ne répondit pas, apparemment trop choqué pour articuler ses pensées. Pas de nouvelles, ça veut dire bonne nouvelle, non ?

_________________

Sable et chaleur [PV : Sharrkan] Sp7a
© Sazukage
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1141
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Sable et chaleur [PV : Sharrkan] Empty
Jeu 5 Sep 2019 - 22:55
Lorsque Fuu prononça ce nom muni de deux syllabes donné en tant que surnom à son paternelle par n'importe quel enfant, l'homme qu'elle confondait avec son père semble se crisper, comme s'il attendant que le ciel lui tombe brusquement sur la tête, comme s'il attendait une punition physique à cause de la rencontre plutôt brutale entre la jeune fille et le corps plutôt grand du jeune homme. Mais il semblait commencer à comprendre lorsque la jeune fille le regarde avec les étoiles dans les yeux, presque prête à pleurer à l'idée de pouvoir retrouver son paternelle qui a disparu plus subitement que sa mère sans même lui dire un mot, père qu'elle pensait à jamais perdu parmi les grains de sable, à errer inconsciemment dans Kaze au gré du vent et des pas, incapable de bouger de leur pleins gré. Mais la terrible désillusion lui donna encore plus en vie de pleurer en remarque lorsque l'homme rapproche son visage de ses yeux qu'il est en effet bien plus jeune que son père, et pourtant, il lui ressemblait tellement qu'elle aurait aimé y croire un moment.

- O-Oui désolé, je vous ai confondus avec lui ...

Dit-elle sur un air qui montrait qu'elle menaçait d'ici quelques secondes à fondre en larmes, elle qui aimait tant ses parents, qui voulait tant trouver une solution pour les revoir un jour, surtout en disparaissant aussi cruellement devant ses yeux, voir son géniteur d'un seul coup revenir des "morts" lui a procurer tellement de bien avant de finalement s’apercevoir qu'il n'était qu'un parfait sosie un peu plus jeune, le destin se révèle être bien cruel avec la jeune Asaara qui finit par se mettre à pleurer alors qu'elle essayait de se retenir, ne voulant pas se mettre à pleurer en public, surtout en tant que kunoïchi, elle ne pouvait pas se permettre de pleurer juste parce que ses parents lui manquent.

- N-Navré, v-vous l-lui r-ressemb-blez t-tellement ...

Dit-elle en bafouillant alors qu'elle se laissait blottir contre l'homme qu'elle a confondu avec son paternel, puisqu'il l'a serré dans ses bras, elle en profite pour se blottir contre lui, un peu en se mouchant contre son torse en bonne partie découvert.

_________________
Sable et chaleur [PV : Sharrkan] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Sharrkan
Sharrkan

Sable et chaleur [PV : Sharrkan] Empty
Lun 23 Sep 2019 - 19:29
Je plaisantais plus ou moins mais ce n'était apparemment pas le cas de tout le monde. Outre Kyohei qui semblait toujours sous le choc, la petite semblait sérieusement secouée. Ah l'idiot, j'avais vraiment parlé sans réfléchir. J'avais du dire une connerie. Je me mettais des gifles mentales pour mon manque de tact.
« - Non non, t'excuse pas ! C'est pas grave ! C'est plutôt moi qui suis désolé, tu t'es pas fait mal au moins ? »
Il faisait nuit mais on pouvait entendre dans sa voix qu'elle était au bord du craquage. Merde, j'avais fait pleurer une gosse ! J'étais clairement pas prêt pour ce genre de situation ! La panique revint en force alors que j'essayais de trouver quoi faire. Je lançais un regard plein de désespoir à Kyohei, mais il ne semblait pas être... dans de bonnes conditions pour me répondre. La gamine se blottit contre moi et je n'avais pas d'autre choix que de la garder contre moi.
« - Shh... Là, là, ça va aller... »
Qu'est-ce que je pouvais faire de plus ? Et bien... je pourrais lui tapoter la tête gentiment. Ouais. Voilà. Ce que je fis donc, lorsque je sentis une humidité angoissante contre mon torse. Il me fallut toute la volonté du monde pour ne pas la repousser de dégoût. Après tout... c'était peut-être seulement des larmes. Ce n'était pas de la morve. Pas du tout. Impossible.
Après avoir attendu que ce soit elle qui se défasse de l'étreinte, je ne savais pas vraiment quoi faire. Je ne voulais pas lui parler de son père au risque de la voir pleurer à nouveau, mais je ne pouvais pas laisser une gamine toute seule dans les rues aussi tard la nuit.
« - Dis, c'est un peu dangereux d'être dehors à cette heure. Tu veux qu'on te raccompagne à ta maison ? »
Au moment où je prononçais ces mots, je me rendis compte que j'avais peut-être mis de nouveau les pieds dans le plat. Elle semblait ne plus avoir de père, peut-être qu'elle n'avait plus de maison non plus ? Elle n'avait pas l'air d'être à la rue, mais je n'en savais rien. Peut-être un orphelinat ? Elle s'était échappée d'un orphelinat ? Et si c'était le cas, qu'est-ce que je pourrais y faire ? Dans ce cas-là... je crois que je serais vraiment obligé de l'adopter.

_________________

Sable et chaleur [PV : Sharrkan] Sp7a
© Sazukage
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1141
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Sable et chaleur [PV : Sharrkan] Empty
Mar 24 Sep 2019 - 17:20
Fuu déversa toute sa tristesse sur le torse de la même couleur que le sien de cet homme qui ressemblait presque à son père, et de manière très proche, elle lui aurait bien montré des photos, mais elle n'en a pas sur elle, étant dans une robe, elle n'a pas vraiment de poche pour mettre une quelconque image, la seule chose qu'elle a c'est ... des bombes fumigènes, mais une Asaara n'est jamais à court d'armes à Kaze, et pour le cas de Fuu, cela se vaut aussi pour d'autres pays qui manque de sable. Elle était devenue une incarnation du désert de Kaze, de ce fait, c'était elle le sable, donc elle n'avait pas besoin comme la plupart de ses cousins d'avoir en permanence du sable sur elle contenu dans une jarre ou dans un sceau, et heureusement que son sable n'était pas contrôlable par les autres Asaara car elle se doute que Tali en aurait profiter.

Enfin, une fois sa tristesse déversée sur le torse de cet homme, elle se frotte les yeux, elle s'était promener pour trouver le sommeil, finalement, elle a trouver un clone de son père en plus jeune, pour chercher la fatigue, elle a réussi a le trouver. Enfin, elle recule un peu tentant de sourire, bien que cela s'illustre par un petit sourire timide qui est peu visible, surtout à cette heure tardive où la ville se retrouve plonger dans le noir.

- Merci, parler de mes parents est encore un sujet trop sensible pour moi ... j'ai tendance à m'emporter quand j'en parle.

En effet, en tant que kunoïchi, elle devait garder tout cela pour elle, ne pas montrer cette faiblesse aux autres. Enfin, elle sert les poings un instant pour se contenir à nouveau, puis reprend son calme, de toute manière, elle vient de pleurer, donc elle ne risque pas de recommencer. Elle respire doucement, puis, l'homme lui demande si elle veut qu'elle l'accompagne jusqu'à chez elle. D'habitude, elle aurait dit non pour leur ... sécurité, vu que Tali est plutôt fermée à recevoir des étrangers chez elle, mais elle était totalement ivre en ce moment, donc elle devait certainement ne pas être capable de reconnaître Fuu avec une autre Asaara de couleur mât.

- Oui ... je veux bien, mais vous savez, je sais me défendre quand même ...

C'est vrai que, malgré cette "démonstration" et sa petite taille qui lui donnait un âge bien en-dessous de son vrai âge, attendant secrètement qu'elle grandisse enfin un jour, elle savait se défendre, après tout, c'était l'une des rares assimilatrices de sable de son clan, alors elle pouvait toujours se défendre en manipulant son propre sable partant de son corps ... d'ailleurs, elle a complètement oublié de se présenter.

- Au fait, je m'appelle Asaara Fuu, désolé de ne pas m'être présentée avant ...

En même temps, après un tel choc, difficile de penser aux règles de politesse.

_________________
Sable et chaleur [PV : Sharrkan] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Sharrkan
Sharrkan

Sable et chaleur [PV : Sharrkan] Empty
Ven 18 Oct 2019 - 0:37
Je n'avais pas vraiment l'habitude de rassurer ou de consoler les gens, d'habitude, c'était plus à moi d'être rassuré ou consolé. Mais je n'avais pas trop le choix dans la situation actuelle, alors je faisais de mon mieux pour lui parler honnêtement tout en essayant de pas dire de conneries. Je lui tapotais doucement dans le dos pour l'aider à se calmer.

« - Ne t'en fais pas, c'est tout à fait normal. Tu traverses une épreuve difficile... Y'a pas de honte à pleurer ! Tout le monde pleure ! Ça m'arrive parfois. Et ceux qui disent qu'ils ont jamais pleuré c'est juste des menteurs. »

Ça m'arrivait un peu plus souvent que je le voudrais, pour être honnête, j'avais la larme facile. Surtout quand j'étais vraiment triste, ou très en colère, ou en voyant des chiots... Bref, même Kyohei, que je pensais être un seul et unique bloc de glace, avait pleuré en me racontant ce qu'il s'était passé à Kumo. L'image était encore bien trop fraîche dans mon esprit.

« - Enfin, ce que je voulais dire, c'est que pleurer ne veut pas dire que tu es faible. Au contraire, ça veut dire que tu affrontes tes sentiments, et ça c'est super courageux ! Y'a des gens qui passent leur vie entière à ignorer ce qu'ils ressentent parce qu'ils ont trop peur de les exprimer. Et c'est nul. Enfin... voilà quoi. »

Je savais pas trop si j'avais gagné un max de point en "consolation" ou si je passais pour un guignol avec mes explications sans aucun sens. J'avais pourtant été totalement sincère dans mes paroles et j'espérais que ça suffirait à faire passer le bon message. Heureusement, la conversation ne s'éternisa pas et le sujet fut vite changé.

« - Oui oui, j'en doute pas. Je disais juste en tant que support... moral... ? »

J'en avais aucune idée en fait, mais je savais bien qu'il ne fallait sous-estimer personne. Et surtout pas les gosses, qui paraissent tout mignons et innocents mais qui attendent le bon moment pour te sauter au visage et te lacérer avec leurs petits ongles pointus. Et pour quelle raison ? Parce que ça la fait rire, ah ouais. Les pires.

« - Enchanté Fuu, moi c'est Sharrkan, du clan Nekki. Et ça c'est Kawashima Kyohei, il parle pas beaucoup mais il est très gentil, juste un peu perturbé. »

Je remarquais que Kyohei n'avait presque pas dit un mot depuis notre rencontre avec Fuu. Il n'était pas très bavard en temps normal mais c'était la première fois que j'avais droit au silence le plus total. Est-ce qu'il m'en voulait de changer nos plans pour raccompagner une gamine perdue ? Bah, on pourrait toujours en discuter plus tard.

« - Dis-moi Fuu, tu sais te défendre et tout mais... c'est quand même pas un peu tard pour ton âge ? Tu dois pas aller à l'école demain ou un truc comme ça ? Euh, enfin, je veux pas être indiscret, t'es pas obligée de répondre... »

_________________

Sable et chaleur [PV : Sharrkan] Sp7a
© Sazukage
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1141
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Sable et chaleur [PV : Sharrkan] Empty
Ven 18 Oct 2019 - 3:05
Fuu sourit doucement, il était très gentil au moins, même s'il ne s'agit pas de son père. L'assimilatrice s'en voulait maintenant beaucoup moins de s'être mise à pleurer du coup, comme quoi, les paroles de cet homme semble peut-être improvisé, mais cela suffit à redonner à la jeune fille mât un petit sourire. Elle se laisse caresser le dos, l'homme semblait dire des choses assez ... confuses, mais si honnêtement que cela passe quand même. Au moins, il essaie de faire en sorte que la kazejin ne regrette plus de pleurer, et c'est quelque chose qu'il fallait féliciter, même si la demoiselle préférerait le remercier pour lui faire passer cette tristesse. Enfin, le sujet changea, il voulait en fait l'accompagner plus par soutien moral que pour la protéger, pourtant, il a parlé de ... dangerosité non ? Elle penche la tête en l'observant, il semblait vouloir tenter de retourner sur ses paroles.

- C'est pas vous qui dîtes que les rues étaient dangereuses la nuit ? Enfin, je veux bien quand même que vous m'accompagnez, juste ... pour vous montrer ... quelque chose.

En effet, elle voulait en quelque sorte prouver cette ... ressemblance, et elle a justement une photo de son père et de sa mère, au moins, il pourra voir que la ressemblance est frappante. Enfin, l'homme finit par lâcher son nom après que Fuu ait lâché le sien, Sharrkan qu'il s'appela, et l'autre homme qui l'accompagne, le muet, s'appelait Kyohei. Elle s'incline poliment devant eux en signe de politesse, après tout, être orpheline ne veut pas dire qu'on n'a pas été mal élevé.

- Enchanté.

Enfin, il voulait savoir maintenant si ce n'est pas un peu tard pour son âge, ah, lui aussi devait penser à cause de sa petite taille et de ses agissements qu'elle était une petite fille. En vérité, elle était une adolescente, une fille qui attend encore sa poussée de croissance qui ne veut pas apparaître et qui sait se faire attendre, peut-être n'arrivera-t-elle finalement pas et qu'elle est contrainte à avoir un corps de naine ...

- Vous savez, je ne suis plus un enfant, j'ai 16 ans aujourd'hui.

Elle espère juste que le choc ne soit pas trop intense ... souvent les gens se mettent à rire en refusant de la croire ou sont choqués en la voyant aussi petit et paraître si jeune.

_________________
Sable et chaleur [PV : Sharrkan] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Sharrkan
Sharrkan

Sable et chaleur [PV : Sharrkan] Empty
Mar 5 Nov 2019 - 16:31
Elle voulait qu'on aille chez elle pour "nous montrer quelque chose". Pour être tout à fait honnête, j'avais proposé de la raccompagner chez elle pour soulager ma conscience, mais c'était assez bizarre de nous inviter. C'était pas comme ça que les trafiquants d'organes procédaient d'ailleurs ? Envoyer une petite fille pour convaincre deux idiots de la suivre et les attirer dans une cave avec plein d'outils chirurgicaux rouillés et pas stérilisés pour ensuite prélever leurs organes et les revendre au marché noir. Et vraiment, on était de gros idiots. Je prenais pas particulièrement soin de ma santé, mais je voulais vraiment conserver mes organes à l'intérieur de mon corps !

Puis bon... on était deux shinobis entraînés. On avait même battu un Fanatique (même si "battu" n'était pas forcément le terme correct), alors les trafiquants d'organes pouvaient se ramener, le seul truc qu'ils allaient nous prélever c'était des coups de pied au cul.

Mais les complots imaginaires cessèrent lorsque Fuu repris la parole. Apparemment elle n'était pas si jeune que ça, puisqu'elle avait 16 ans. Je m'arrêtais net de marcher.

« - Attends... 16 ans ? »

Je n'avais même pas réfléchi au fait qu'elle aurait pu avoir plus de 13 ans, pour être honnête. Je l'avais consolée, tenue dans mes bras et je lui avais parlé comme si c'était une gosse... Alors que c'était une ado.

« - Pardon ! Je voulais pas te traiter comme une gamine, désolé. Même si c'est ce que j'ai fait. Pardon. »

C'était vraiment embarrassant, je ne savais pas quoi dire pour rattraper mon erreur ou alléger l'ambiance quand tout à coup, l'évidence s'imposa.

« - T'as dit que c'était ton anniversaire aujourd'hui ? Bon anniversaire ! » dis-je avec un grand sourire.

Je n'avais même pas un truc à lui offrir et tous les commerces étaient déjà fermés à cette heure. J'essayais aussi d'oublier que je l'avais fait tomber et pleurer le jour de son anniversaire...

« - Et euh au fait... tu peux nous tutoyer, on a que deux ans d'écart du coup... »

J'avais toujours eu l'air plus vieux que mon âge alors en nous voyant côte à côte, c'était vraiment difficile d'imaginer qu'on avait que deux ans d'écart. Heureusement Kyohei équilibrait la balance.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1141
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Sable et chaleur [PV : Sharrkan] Empty
Mer 6 Nov 2019 - 16:28
Fuu s'en doutait, il ne savait pas qu'elle était non pas une petite fille, mais une adolescente dans un corps de petite fille. Cela lui fait des tours tout les jours, et à vrai dire, elle ne s'en souci plus tant que ça, après tout, tout ce qu'elle pouvait espérer, c'est une poussée de croissance. Elle ne peut pas en vouloir à ses parents, pourtant des gens d'une bonne taille, ni même aux conditions météorologiques, ce n'est pas une fleur, a vrai dire, la seule chose qu'elle devrait engueuler, c'est sa génétique. En tout cas, l'homme se sent obligé de vouloir se faire pardonner de cette erreur. Mais cela ne la blesse plus tant que ça, alors elle fausse les épaules.

- C'est une question d'habitude vous savez …

Ce n'est pas tout les jours faciles d'être une petite patate … enfin, l'homme pensait qu'il s'agissait de son anniversaire aujourd'hui … alors qu'elle n'a rien dit de tel. Son anniversaire est passé depuis un moment, elle a eu 16 ans depuis un bail déjà. Il est un peu en retard pour lui souhaiter bon anniversaire. Elle penche la tête en le regardant, l'air de se demander qu'est-ce qu'il voulait dire par ça et qu'est-ce qui lui a fait penser que ça l'était.

- Mais … ce n'est pas mon anniversaire aujourd'hui …

Enfin, les voilà, après quelques minutes de marche, pas beaucoup, juste le temps, d'une petite balade, devant l'habitat de "la bête" aka Asaara Tali, une bête ivre qui aura plus de mal à se réveiller malgré un potentiel boucan. Elle demande quand même aux deux autres de ne pas faire de bruits, Tali peut facilement se mettre en rogne après tout.

- La voilà …

Dit-elle en sortant une photo de son bagage, une photo datant de bien avant l'accident. Elle la leur rendait, et là-dessous, on pouvait voir Fuu actuellement, une femme adulte, et visiblement une version plus habillé de Sharrkan, seul une petite barbiche blanche les différenciant, preuve que la confusion était évidente.

- C'est une photo de moi et mes parents avant … que ça se produise.

Elle ne voulait pas se confier là-dessus, c'était… trop tôt pour elle.

_________________
Sable et chaleur [PV : Sharrkan] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560

Sable et chaleur [PV : Sharrkan]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent
Sauter vers: