Soutenez le forum !
1234
Partagez

01. L'ultime diversion


01. L'ultime diversion Empty
Lun 9 Sep 2019 - 18:29


« Même si nous avons considérablement réduit la force et la confiance du clan Bakuhatsu, le Shogun compte encore de nombreux alliés. Si nous voulons avoir une chance de l’approcher et pouvoir l’éliminer, il faudra organiser une diversion à la frontière du Pays du Fer et la faire suffisamment prévisible pour qu’ils viennent. Et pour qu’ils viennent nombreux, quoi de mieux que d’utiliser comme appât la seule Iwajine dont le Shogun a vraiment peur ? Oui, nous utiliserons Nagamasa Hisa. »

***

Le plan avait donc été tout tracé par la Dame Volcan et avec l’aval des conviés lors de cette fameuse réunion sous l’œil avisé du Seigneur de la Terre. Non seulement Iwagakure no Satô allait lancer une offensive sur Tetsu no Kuni, mais ils allaient directement s’en prendre au Shogun assassin, Taira Fugaku.

Pour ce faire, les troupes Iwajines avaient été divisées en deux groupes. Le premier servait de diversion prévisible, puisqu’il était allé vers les gardes frontaliers de Tetsu no Kuni afin d’être sûr d’être repéré. Quant à la présence de Nagamasa Hisa – la seconde héritière du Shogunat du Fer – elle servait à s’assurer que le Shogun enverrait des hommes en masse, créant une ouverture pour le second groupe qui lancerait presque en même temps l’assaut sur le palais.

Les objectifs étaient clairs : capturer ou éliminer le Shogun et mettre la main sur la petite-fille de son prédécesseur, devenue héritière du Fer.

Nagamasa Hisa était donc au cœur d’une diversion orchestrée pour rameuter le maximum de troupes Tetsujines, ce qui promettait un affrontement dantesque à l’enjeu terriblement important. Car plus que la survie des Iwajins à la frontière, une défaite signifierait que les Tetsujins venus jusqu’ici repartiraient aussitôt au Palais du Shogun, signant ainsi la fin pour les Iwajins qui y avaient donné l’assaut…


Voici les règles et indications à suivre :
  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre.

  • Vous pourrez demander un délai de 12h durant tout l'Intrigue.

  • En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté une première fois. Si cela se reproduit durant l'événement, vous serez exclu et subirez une pénalité d'XP.

  • Seules les techniques validées avant votre deuxième RP dans ce groupe pourront être utilisées durant l'Intrigue.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat.

Règle(s) spéciale(s) pour ce groupe :
  • Ce groupe se déroule à la frontière de Tetsu no Kuni alors que le soleil se lève. Vous faites diversion pour que nombre de Tetsujins viennent vers vous.

  • Ce groupe est très fortement lié au groupe 02 puisque vous êtes à côté.

Ordre de post :
  • Nagamasa Hisa

  • Hosokawa Shingen

  • Chiwa Aimi

  • Place libre

  • ???

Bon RP à toutes et à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com

01. L'ultime diversion Empty
Lun 9 Sep 2019 - 21:42
La nouvelle s’était répandue au sein du village, mais surtout au sein du clan Nagamasa. Tout le monde savait désormais que j’étais une des deux dernières héritières de Nobuhide, le véritable Shogun du Fer. La première étant encore sous l’emprise de l’usurpateur, dans l’ombre du palais qu’il nous avait volé. Cela faisait donc de moi la figure la plus importante de ce qu’il restait du clan au sein du village, mais surtout la candidate idéale pour une solution efficace pour restaurer les liens brisés entre la Roche et le Fer. Tout le monde savait également que le village partait en guerre. Non pas une guerre contre Tetsu no Kuni, mais contre l’homme perfide qui siégeait là où seul un Nagamasa était digne de se tenir.

Mon rôle dans cette guerre avait été décidé au sein de la réunion avec le Daimyo de la Terre et les détails de l’opération avaient été rédigé par des individus bien plus compétents que moi en la matière. L’armée iwajine allait être séparée en deux groupes aux objectifs bien différents. S’il était vrai que ma volonté était d’imposer de moi-même la Justice sur Fugaku, le plan m’exigeait ailleurs. En première ligne à la frontière de mon pays natal, je devais attirer l’attention des gardes frontaliers sur ma personne pour inciter le Shogun à faire converger le gros de ses troupes dans ma direction. Ce n’étaient donc pas tant mes compétences que mon identité qui avaient leur importance en ce jour. La petite fille heureuse d’avoir terminé l’académie de l’année précédente n’avait plus sa place dans les enjeux qui se jouaient en ce jour.

Foulant le sentier qui menait directement vers des gardes frontaliers, j’avançais en tête de cortège, revêtant avec la plus grande des fiertés une tenue de guerre aux armoiries du clan Nagamasa. La journée s’annonçait longue et rude, mais je restais confiante. Je savais que Toph s’approchait du palais avec la ferme intention d’en terminer avec le Shogun. Gabushi se trouvait à proximité, chargée de retenir les troupes le plus longtemps. À mes côtés se trouvait également Aimi qui été directement assignée à m’assister dans ma tâche. Elle n’était pas la seule d’ailleurs, nombreux étaient ceux qui avaient pour instruction de me garder en vie pour me laisser attirer l’attention de l’armée ennemie. C’était en grande partie grâce à ces trois-là que je pouvais avancer vers l’ennemi sans la moindre hésitation.

Lorsque nous fûmes enfin dans le champ de vision des gardes ennemis, je fis un bond en l’air tout en réalisant les mudras nécessaires à l’invocation de Takakuro. Le faucon d’une dizaine de mètres de hauteur apparut alors sous mes pieds, me rattrapant sur son dos aussitôt. Revêtant une magnifique armure, il atterrit au sol avec puissance, soulevant un peu poussière par la même occasion avant de pousser un long cri retentissant. Si l’armée qui nous suivait était probablement suffisante pour attirer l’attention de tous les gardes qui nous opposaient, le chef du clan Kyuushuu n’avait pas son pareil pour imposer sa présence.

Je sortis alors mes deux sabres de leurs fourreaux, debout sur ma monture, face à mon pays natal avant de me retourner vers mes compagnons d’armes. Il me fallait d’abord confirmer mon identité à mes ennemis, mais je comptais bien en profiter pour attiser la confiance dans le cœur des hommes et des femmes qui allaient risquer leur vie pour ma nation. Prenant une grande inspiration, je me mis alors à hurler à plein poumon, laissant ma voix se porter à qui voulait l’entendre.

— Un an, cela fait un an que Nagamasa Yoshitsune, le troisième Tsuchikage et Nagamasa Nobuhide, le Shogun de Tetsu no Kuni, ont péri sur ces terres. Cela fait un an que notre honneur a été souillé par cet usurpateur. Notre attente est terminée camarades ! Aujourd’hui, le clan Nagamasa et le pays de la Terre marchent à nouveau en direction du pays du Fer ! Ensemble nous vaincrons la tyrannie qui s’est installée en son sein et qui menace chaque jour notre village ! Moi, Nagamasa Hisa l’Amazone, Chûnin d’Iwa, héritière légitime du trône de fer, vous promet qu’en ce jour glorieux, l’honneur nous attend ! La journée sera sombre et remplie de terreurs, mais la victoire sera radieuse ! Pour Iwa ! Pour Tetsu ! Pour la Justice !

Sans attendre mon ordre, Takakuro lança à nouveau un long cri avant de s’envoler majestueusement à une quinzaine de mètres de hauteur, se laissant apercevoir grâce à sa taille imposante à des kilomètres.



Spoiler:
 

_________________
01. L'ultime diversion 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa http://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa

01. L'ultime diversion Empty
Mer 11 Sep 2019 - 0:47
Le jour était arrivé pour envahir Tetsu, le shogun actuel ne plaisait pas à ce village de Shinobi. On voulait remplacer cet homme dérangeant par quelqu’un qui convenait plus aux intérêts du village, car c’était bien là toute la question. Au passage, cela allait satisfaire l’égo d’un clan de shinobi-samouraï humiliés. Je n’aimais pas vraiment l’idée que Tetsu allait devenir la putain d’Iwa en mettant à sa tête une marionnette qu’elle allait pouvoir diriger à sa guise. Certes, j’étais d’Iwa, mais ce n’était pas pour autant que je ressentais un quelconque patriotisme. J’y étais par intérêt personnel, ni plus, ni moins.

Mon intérêt pour l’heure résidait à tirer de la gloire dans ce combat. Notre mission était plutôt simple, il fallait attirer l’attention du gros de ennemis et les retenir pour laisser le temps aux autres de gagner contre le Shogun. Bien entendu, cela était à condition que nous gagnions cette guerre, dans le pire des cas, nous allions tous finir mort.

Il n’avait rien de mieux qu’une bonne bataille désespérée pour se mettre dans le bain et de tester ses propres capacités. Les faibles allaient mourir et les forts allaient survivre dans l’honneur et la gloire. Une perspective qui me plaisait et m’excitait. Après tout, nous n’avions pas tout les jours l’occasion de participer à une telle bataille alors il fallait savoir la savourer du mieux qu’on le pouvait.

La frontière de Tetsu était enfin là, je pouvais enfin dire que j’étais retourné à mon pays natal. Ce n’était pas le retour que j’avais imaginé, mais pour une bonne bataille cela me convenait parfaitement. Le jour venait également de se lever, nous permettant au moins d’être caressé par les doux rayons du soleil du matin avant de finir couvert de sang et de sueur.

Nagamasa Hisa était à la tête de notre troupe, celle qui était considérée comme la fameuse héritière. Je n’étais pas vraiment convaincu qu’elle était la meilleure candidate pour prendre le trône de Tetsu, mais mon avis n’avait que peu de valeur, pour ne pas dire aucune. Je prenais quelques profondes inspirations pour profiter de cet air tetsujin alors que la gamine se mit à faire son discours. Le choix des mots n’était certainement pas le meilleur.. Surtout lorsqu’on parlait d’usurpateur envers quelqu’un qui était bien plus légitime qu’un Nagamasa de diriger le pays.

Au moins, savait-elle attirer l’attention de l’ennemi en invoquant son grand piaf des familles. Si cela n’allait pas suffire pour pousser les samouraïs de Tetsu à organiser une nouvelle saison de chasse à l’oiseau, alors je ne savais pas ce qui allait pouvoir les motiver ! Qui sait, peut-être allaient-ils même concentrer toute leurs attaques sur Hisa, ce qui rendrait notre tâche pour la défendre impossible… Je n’étais pas encore au point de pouvoir voler dans les airs et de défendre les gens dans le ciel, mais qui sait, peut-être qu’un jour cela allait-il arriver.

Je dégainais l’une de mes deux lames, laissant l’autre encore rangée dans son fourreau. J’observais le paysage qui se présentait devant nous, l’heure était donc venu pour une bataille décisive. J’espérais que tout nos alliés étaient prêt à se battre jusqu’à la mort et qu’ils n’allaient pas se pisser dessus et fuir comme des lâches.
Et pour reprendre les paroles d’un homme très sage : BANZAI !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7258-hosokawa-shingen-fini http://www.ascentofshinobi.com/t7292-hosokawa-shingen-carnet#61187

01. L'ultime diversion Empty
Mer 11 Sep 2019 - 10:12


L’ultime diversion




Tout était allé si vite. La nouvelle avait atteint l’hôpital très rapidement, et pour cause, la Chiwa était demandée expressément aux portes du village, alors que le soleil montrait à peine le bout de son nez. L’annonce s’était abattue comme la foudre sur un arbre, embrasant l’esprit de la kunoichi entièrement. Iwa qui lançait une offensive sur le pays du Fer, Tetsu. Ce pays qui en avait vu du sang, celui des têtes de son village, des hommes d'Iwa. La mort émanait dans ce pays, qui était aussi celui des samouraïs, ainsi que d’Hisa. Hisa… Elle apprit par la même occasion que ce petit bout, bourré de talents, était une des héritières au trône de Tetsu. Beaucoup d’informations à assimiler et peu de temps. Une chose était certaine, Aimi en serait, et coûte que coûte.

Ils étaient déjà tous en route pour une destination qui signifierait beaucoup pour chacun, une guerre était lancée, ce mot représentait beaucoup de choses, mort, horreur, souffrance, mais volonté, hargne, esprit d’équipe. Parce que oui, ils étaient tous réunis ensemble, pour une même chose, vaincre ce fléau qui s’était installé à la tête de ce pays. Il avait été évident pour la kunoichi, qu’elle serait placée aux côtés de la Nagamasa pour cette journée qui promettait d’être l’une des plus longues et de sa vie. En posant ses yeux sur la silhouette à la tête du groupe, la jeune femme repensa aux moments vécus en sa présence, cet entraînement très intéressant, découvrant une kunoichi surprenante, mais l’épisode le plus marquant, fut lorsqu’elle la prit en charge à un moment qui serait sûrement l’un des plus sombre de sa vie. La Chiwa, sans le vouloir, s’était attachée à cette Hisa, et devoir être à ses côtés pour se battre et la protéger était donc un honneur. D’ailleurs, tout un plan avait été établi par les hautes sphères de la Roche. Leur rôle était précis : utiliser l'héritière au trône comme appât, attirer la cavalerie sur eux, les retenir, les stopper, pour laisser le reste se rendre au palais avec le moins de difficulté possible. Pour les accompagner, un autre shinobi du nom de Shingen, ainsi que l'Hyûga qu'elle avait pris en charge après l'attaque frappante de Mamushi, lui sauvant par la même occasion sa jambe, étaient présents.

Non loin d’eux, un second groupe présent pour épauler le plan de diversion élaboré, trois visages qu’elle connaissait bien, en partant de Gabushi, cette assimilatrice aux talents cachés, Ryoko, son amie, aussi connue pour ses prouesses dans l’art du suiton et le manipulateur d’argile, Jurôjin, qu’elle avait épaulé récemment, une petite silhouette était aussi de mise, qu’elle ne connaissait pas encore. Tous ces shinobis, rassemblés, pleins de talents, Aimi croyait en chacun et devait être aussi à la hauteur. La Chiwa eut une pensée pour Musashi, qui ne serait pas de cette partie du plan, se positionnant aux cotés de Tenzin, un élément incroyablement fort. Elle connaissait ses capacités et celles de ses camarades et leur offrait une totale confiance. Toph était aussi présente, ce qui était une bonne chose, parce qu'elle motiverait les troupes à ses côtés. Aujourd’hui, la kunoichi posait son regard déterminé devant elle, aux côtés d’Hisa, qu’elle ne lâcherait pas des yeux. Etant presque arrivés sur les lieux, l’Eisei nin interpella son équipe pour leur apposer un sceau sur le bras, confectionné par ses soins, qui servirait en cas d’extrême urgence.

Le paysage du pays des Fer présent sous les yeux, la Chiwa observa Hisa se lancer dans les airs pour invoquer un impressionnant faucon, qui souleva toute la poussière du sol en s'y posant, forçant Aimi à mettre un bras devant ses yeux pour protéger. Cette Nagamasa était vraiment surprenante. Pour une entrée fracassante, on ne pouvait pas faire mieux. Son regard perçant se posant sur chaque individu présent et tout le monde la regardait, écoutant son discours plus que motivant. Les paroles de la Nagamasa représentaient une piqûre d’adrénaline, mélangée à une flamme intense qui remotivait les troupes sans difficulté. Parce qu’elle avait raison, parce que chacun avait déployé de son âme, de sa combativité, de son désir de justice et pour la Roche, ils étaient là, prêt à en découdre.

Un sourire se dessina sur les lèvres de la Chiwa, si avec ça, ils n’avaient pas attiré les regards, que faudrait-il de plus ? En tout cas, la jeune femme, équipée de ses protèges avant-bras d’acier, était prête à supporter les siens et à donner de sa super force.


« Je m'occupe de soutenir le groupe et mets mes poings à votre service Hisa-san, rendons à ce trône ce qu'il mérite. »

Spoiler:
 


_________________
01. L'ultime diversion I3wc

Merci Adit pour la signa <3

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037

01. L'ultime diversion Empty
Lun 16 Sep 2019 - 1:18
Au final l’assaut sur Tetsu no Kuni avait été programmé et lancé. Le pourquoi du comment ainsi que le timing de cette mission était étonnante. Le village venait de sortir d’un événement majeur et d’une dangerosité sans limites et pourtant le gros de ses troupes se dirigeait vers Tetsu afin de livrer bataille contre les samouraïs. Des ennemis certes, mais étaient à l’heure actuelle les ennemis numéros un ? Mus par une vieille rancune, Iwagakure no Sato et Tsuchi no Kuni se réveillait… enfin ou trop tard c’est selon sa vision du monde. Faut croire que le Teikoku ou le phénomène non élucidé de la résonance pouvaient attendre. Probablement que tel était le cas.

Le Hyûga avait été mis au parfum sur certains détails de la mission avant qu’ils n’arrivent au front. Une stratégie tout droit sortie du chapeau de la dame volcanique, celle-là même qui semblait si irritable et presque nihiliste quant à l’existence du Teikoku ou par rapport aux informations distillées par le déserteur qui se promenait à Iwa depuis cette fâcheuse attaque. Le plan était simple, un gros groupe de ninjas pour ne pas dire une armée allait attirer le gros des forces samouraïs en mettant tout simplement au-devant de cette armée Nagamasa Hisa, une Chuunin que le Hyûga connaissait assez bien et qui désormais était devenue célèbre dans tous le village sous le pseudonyme de l’Amazone. D’après les rumeurs, Hisa était une héritière directe du trône de fer. Et la chose, naturellement, vu sous un certain angle, pouvait avoir de quoi chauffer plus d’un Chef samouraï.

Aux yeux du Hyûga cela dit, tout ceci était bien trop grossier pour que les samouraïs tombent dans ce plan d’une simplicité presque aberrante. Pourtant, ils étaient là, tant de ninjas d’Iwa avec la seule mission de protéger Nagamasa Hisa, l’Amazone, sur le papier et certainement en réalité, bien plus forte que tous ceux qui étaient censés l’aider. La voyant déployer un Kunchyôse d’une taille immense, et l’écoutant haranguer les troupes, le Hyûga eut désormais l’assurance que tout ceci était bel et bien loin d’une mise en scène.

Le Hyûga se fit toucher l’épaule. Il sentit comme une marque. Il sut presque immédiatement qu’il s’agissait d’un sceau. Après tout, lui-même pratiquait cet art, certes pas à un niveau spécialement élevé, mais c’était déjà ça. Se tournant vers l’auteur de ce jutsu, il vit Chiwa Aimi, l’aimable médecin qui l’avait soignée de ses blessures juste après l’assaut sur Iwa. Il ne put s’empêcher de lui sourire malgré la gravité du moment. Portant son regard au loin, sur un groupe plus loin, il vit un de ses élèves Jurojin en compagnie d’une kunoichi rebelle qui faisait chavirer son cœur. Il soupira avant d’activer son Byakugan.

Aujourd’hui, les iwajins sacrifieraient du samouraï. Tels étaient les ordres. En bon soldat, il les appliquerait sans broncher mais également parce qu’il combattrait aux côtés de gens qu’il respectait ou aimait.

POUR EORLINGAS !!!! TADAAAAM !!!!


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


01. L'ultime diversion 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

01. L'ultime diversion

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Intrigue n°9 : Une question d'Honneur :: Tetsu no Kuni
Sauter vers: