Soutenez le forum !
1234
Partagez

02. Ils ne doivent pas passer


02. Ils ne doivent pas passer Empty
Lun 9 Sep 2019 - 18:34


« Même si nous avons considérablement réduit la force et la confiance du clan Bakuhatsu, le Shogun compte encore de nombreux alliés. Si nous voulons avoir une chance de l’approcher et pouvoir l’éliminer, il faudra organiser une diversion à la frontière du Pays du Fer et la faire suffisamment prévisible pour qu’ils viennent. Et pour qu’ils viennent nombreux, quoi de mieux que d’utiliser comme appât la seule Iwajine dont le Shogun a vraiment peur ? Oui, nous utiliserons Nagamasa Hisa. »

***

Le plan avait donc été tout tracé par la Dame Volcan et avec l’aval des conviés lors de cette fameuse réunion sous l’œil avisé du Seigneur de la Terre. Non seulement Iwagakure no Satô allait lancer une offensive sur Tetsu no Kuni, mais ils allaient directement s’en prendre au Shogun assassin, Taira Fugaku.

Pour ce faire, les troupes Iwajines avaient été divisées en deux groupes. Le premier servait de diversion prévisible, puisqu’il était allé vers les gardes frontaliers de Tetsu no Kuni afin d’être sûr d’être repéré. Quant à la présence de Nagamasa Hisa – la seconde héritière du Shogunat du Fer – elle servait à s’assurer que le Shogun enverrait des hommes en masse, créant une ouverture pour le second groupe qui lancerait presque en même temps l’assaut sur le palais.

Les objectifs étaient clairs : capturer ou éliminer le Shogun et mettre la main sur la petite-fille de son prédécesseur, devenue héritière du Fer.

Vous faites partie des Iwajins qui font la diversion et qui ont pour mission d'empêcher que les Tetsujins ne s'approchent de Nagamasa Hisa. Vous avez carte blanche pour tout faire pour protéger vos compagnons et vous-mêmes : capturer les ennemis, repousser leurs assauts et/ou tout bonnement les éliminer. Ils ne doivent pas passer !


Voici les règles et indications à suivre :
  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre.

  • Vous pourrez demander un délai de 12h durant tout l'Intrigue.

  • En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté une première fois. Si cela se reproduit durant l'événement, vous serez exclu et subirez une pénalité d'XP.

  • Seules les techniques validées avant votre deuxième RP dans ce groupe pourront être utilisées durant l'Intrigue.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat.

Règle(s) spéciale(s) pour ce groupe :
  • Ce groupe se déroule à la frontière de Tetsu no Kuni alors que le soleil se lève. Vous faites diversion pour que nombre de Tetsujins viennent vers vous.

  • Ce groupe est très fortement lié au groupe 01 puisque vous êtes à côté.

Ordre de post :
  • Sekken M. Ryoko

  • Chôkoku Jurôjin

  • Ashikaga Gabushi

  • Yuki Rakka

  • ???

Bon RP à toutes et à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com

02. Ils ne doivent pas passer Empty
Mar 10 Sep 2019 - 20:00
Tel était le plan de la femme volcanique pas si volcanique que ça, il fallait empêcher les samouraïs, les membres du clan Bakuhatsu et autres tetsujins de s'en prendre à Hisa, cela faisait pas mal de responsabilité, mais surtout, cela faisait pas mal de monde juste pour protéger une des amazones qui aurait probablement réussi à trancher la tête de tout ces gueux d'un coup de sabre, après tout, quand on connaissait la puissance de Toph qui est sa collègue et, peut-être, son égal, il y a moyen de trembler des genoux, surtout que la rose en a pris des coups de sabre en bois de la part de la princesse des yeux pâles. Enfin, là n'est pas l'heure de penser à Toph, mais à Hisa, future héritière du trône de Tetsu, et le groupe s'est séparé en deux, ceux qui sont proches d'Hisa, et ceux qui empêchent ceux qui sont proches d'Hisa de se faire submerger. Elle sourit, ça va être l'occasion de briller en pleine bataille, en plus de pouvoir reprendre une sorte de vengeance d'avoir converti sa Hyûga favorite à l'art du Bushido.

S'échauffant, elle se préparait à une distribution de pains et une vague déferlante sur le champs de bataille. Mais avant, il fallait que la haut gradé du groupe fasse un petit discours pour les motiver un peu, car le groupe à côté a eu le droit à un discours eux après tout. Enfin, la rose se préparait à déferler sur ses adversaires, autant au Suiton qu'en donnant des coups de poings et coups de pieds. En tout cas, elle était contente d'être avec Jurôjin, un peu moins avec Rakka qui lui a mis un vent lors de leur mission, la vilaine.

- Dis, Capucine-san, tu vas aussi nous faire un discours comme Hisa ou tu vas nous expliqué directement si tu as un plan pour neutraliser le maximum de tetsujins ? Fufufu~.

Et elle a toujours pas retenu son nom, elle sait juste que c'est une amazone, c'est tout. Tant qu'on ne vient pas lui frapper en pleine figure ou dire à outrance qu'on est hyper important ...

_________________
02. Ils ne doivent pas passer Ondo
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

02. Ils ne doivent pas passer Empty
Mar 10 Sep 2019 - 22:02
Ça y est, il est temps. Le vent a tourné depuis ce jour malheureux. Depuis un an, les sentiments sont restés. Il l’avait promis, il gardait cela en tête et le destin lui sourit aujourd’hui. Il est enfin l’heure de réclamer justice.

Le message circule rapidement, très rapidement, afin que tous les soldats se rassemblent. L’ordre est clair, c’est la guerre qui est lancée, une guerre contre un vieil ennemi, dont la relation avec semblait s’apaiser. Etait-ce qu’une façade ? Est-ce que dans l’ombre des choses se passaient ? Pas de question à poser. Chacun doit se préparer.

Les propriétés des Chôkoku sont tous en effervescence. Tout le monde court, cherchant ses affaires, ou bien ses proches pour échanger des mots. Pourquoi autant d’agitation ? Tout le monde ne prend pas part à ce futur combat. Certains seront simples soldats, en attente pour soutenir s’il le faut. D’autres seront proches de front, le cas de Jurôjin. Ou encore ils resteront aux aguets au village pour le protéger en cas d’attaque surprise. C’est la situation d’Hiro, ne tardant pas à s’approcher de son cousin, planté au milieu des va-et-vient des membres du clan. Aucun mot de prononcé, simplement un échange de regard. Hiro connaît sa mentalité, il connaît sa rancœur, sa rage. Il espère simplement ne pas recevoir la nouvelle de son décès. Jurôjin connaît aussi les pensées de son confrère, lui montrant qu’il est prêt et que ce combat n’est pas pour lui, mais pour Iwa. Vêtu de son kimono, katana dans le fourreau, argile dans les poches, il se met en route. Les troupes ne tardent pas à partir en direction de Tetsu no Kuni…

L’aube. Le ciel est tenté d’un rouge, rouge comme le sang qui sera versé. Mais qui sortira vainqueur de cet affrontement ? La question ne se pose pas tout simplement. Iwa est victorieuse, l’échec n’est pas permis. Les troupes prenaient place, caché pour le moment des ennemis. L’opération se décompose en deux groupes. Les appâts et les infiltrés. Jurôjin se place dans le premier. Ses capacités ne lui permettent malheureusement pas de se faire discret. Mais son rôle lui convient, puisqu’il va pouvoir lâcher son pouvoir, l’argile explosive, sur les responsables du meurtre d’un Tsuchikage, en plus de régler les comptes avec le clan Bakuhatsu, ennemi de longue date aussi. Il n’attend qu’une chose, que les festivités commencent…

C’est alors que l’atout d’Iwa se montre. Jurôjin ne voulait pas en savoir plus que ça sur la personne, Nagasama Hisa, puisque ce n’était pas important pour ce jour. Il doit simplement se contenter de protéger son groupe en réduisant et attirant les adversaires. Cela lui suffit pour exécuter les ordres et écouter ce que cette femme a à dire. Ses paroles viennent lancer la bataille, laissant paraître la colère qu’elle a aussi pour les responsables des incidents envers Iwa. Le Chôkoku ne peut que soutenir cette personne suite à son discours. Il se tourne alors vers son senseï Suiton, Ryoko Sekken, présent également de l’équipe, faisant une remarque à la chef du jour. Il ne peut être que ravi de faire équipe avec elle, reconnaissant son talent. Néanmoins, il ignore tout sur les autres membres. Comment va se passer la gestion de ce groupe ? Il ne peut s’empêcher d’y penser. Pourtant il ne souhaite pas faire sa tête de mule ou exprimer son mécontentement aujourd’hui. Il fera tout ce qu’on lui dira, tant qu’il peut exploser quelques trucs ou aider à vaincre l’ennemi…

Information:
 

_________________
02. Ils ne doivent pas passer 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !


Dernière édition par Chôkoku Jurôjin le Mer 11 Sep 2019 - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet

02. Ils ne doivent pas passer Empty
Mer 11 Sep 2019 - 11:12
Depuis que le plan fut exposé à la réunion avec le seigneur de la terre par la personne qui s’appelait Etana que la Chunin ne connaissait que très peu, l'archère s'était préparé physiquement et mentalement. Son armure et ses sabres furent révisés par un bon forgeron du village, dilapidant les économies de l'Amazone alors qu'elle prenait déjà grand soin de son équipement. Mais il était question d'être prête pour la plus grosse mission à laquelle elle avait jamais participé et il ne fallait rien laisser au hasard. Elle avait pourtant participé à nombre d’événement important depuis qu'elle était devenu Iwajin, que ce soit la première incursion du fer, la libération de Wasure ou la chute de Mamushi qui n'était rien d'autre que sa deuxième excursion au pays du fer. Celle-ci était donc la troisième et contrairement aux autres fois, une grande bataille était prévue pour régler définitivement le cas du Shogun renégat. La troisième était la bonne, le point définitif de l'histoire et tous les atouts de la rôche avaient été placé pour la réussite.
Cela ne voulait pas dire que la bataille était gagné d'avance, le shogun avait lui aussi probablement préparé son jeu et le souvenir du samourai au taureau prouvait qu'il avait des pions puissants en sa possession.

La frontière était devant le groupe de shinobi Iwajin, le soleil se levait lentement pendant que l'archère observait le pays du fer depuis l'autre côté de la frontière, la main sur la garde de son katana. Le discours d'Hisa-sama était superflu au yeux de l'Ashikaga mais pouvait peut-être encourager d'autre shinobi. Elle ne s'était jamais sentie aussi prête à en découdre qu'à ce moment précis, depuis ses premiers pas en tant que genin tous les événements l'avait conduit à ce moment fatidique de la bataille pour l'avenir de la terre des samourais.

L'archère fit un coup d’œil à son équipe, elle ne les connaissait pas. C'était assez intriguant de ne toujours pas connaitre certains Iwajins, mais sa nature solitaire ne devait pas y être pour rien.


- Enchantée de combattre à vos côtés, je me nomme Ashikaga Gabushi et le plan est de protéger Hisa-sama. Dit-elle simplement en gardant le regard à l'horizon tout en rappelant les faits à la demoiselle au cheveux colorés.

Les choses allaient bientôt s'emballer, pas la peine de motiver les gens autours de ce qui n'était pas l'objectif.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

02. Ils ne doivent pas passer Empty
Ven 13 Sep 2019 - 23:09
"Entendu, Ashikaga-san, ponctua la benjamine lorsque l'Amazone donna le La de leur opération."

Qu'importait son identité à elle. La genin n'était là que pour obéir. Le mon caractéristique de son clan qu'elle portait à sa tunique était le seul indicateur dont son senpai avait besoin pour placer la pièce qu'elle était dans cette partie à taille humaine. Elle était une manipulatrice de glace, la seule d'Iwa, et elle était fière de mettre au service de son village d'adoption ce talent si particulier...surtout en cette terre. Consciemment, alors que ses yeux mordorés se portaient sur l'horizon, la Yuki songeait qu'il s'agissait là d'une vengeance symbolique qu'elle prenait sur les deux traîtres de Tetsu ayant failli à la confiance que leur apportait son père.

L'Aube salua alors gracieusement les mouvements des Iwajins et Rakka sentit une certaine sérénité effacer toutes les craintes apportées par la nuit. Que n'avait-elle cauchemardé avant de se tenir ici ? Malgré son âge, il ne s'agissait pas d'un coup d'essai. L'ancienne kirijin connaissait déjà le combat, le front même, et son expérience s'était faite loin des murs de l'académie d'Iwa.

Expirant doucement après avoir carressé le bandeau usé à la poignet, l'enfant savourait néanmoins une mince victoire : c'était la première fois depuis le tournois de Suna et ses désillusions que son village la laissait fouler une terre étrangère. C'était plaisant, comme si une partie de la confiance que Chogen lui avait indirectement accordée lui avait été rendue, comme si Akimoto se tenait encore devant elle, innocente alors de la véritable définition se cachant derrière la gloire des shinobis.

Ce fut en silence qu'elle attendit les ordres et vit les flammes suscitées par le discours de Nagamasa Hisa. Elle avait baissé les yeux tout du long, encore honteuse de la manière dont elle l'avait traitée la première fois qu'elle l'avait rencontrée. C'était la gêne qui la dominait et elle se concentra sur les autres iwajin, en particulier celle se distinguant comme une épéiste. Rakka ne pouvait qu'imaginer ce que pouvait ressentir Ashikaga en s'approchant des terres sacrées ayant vu naître l'art délicat du maniement du sabre. Elle-même ne pouvait qu'effleurer le rêve de visiter un jour la terre de naissance de son clan, mais aujourd'hui et maintenant, la genin se trouvait aux côtés de sa nouvelle famille à la frontière de Tetsu pour faire ce qui lui avait été défini comme "bien" dans leur temporalité.

_________________
02. Ils ne doivent pas passer 1547133821-signature-203
Open up your eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1010-presentation-de-rakka-en-cours http://www.ascentofshinobi.com/t1503-yuki-rakka

02. Ils ne doivent pas passer Empty
Mar 17 Sep 2019 - 17:02
Les observateurs Tetsujin avaient fait remontrer l'information au Shogun. Les forces d'Iwa approchaient rapidement de la frontière et leurs intentions étaient claires. Mais ce qui des renseignements transmis par les informateurs revêtait la plus grande importance, était la présence de l'Héritière. Et ce fut cette information qui détermina la suite des événements.

Le Shogun avait ordonné le déplacement d'une grande partie de l'armée du fer, des guerriers, samouraïs, soldats; tous prêts à accomplir leur mission, à tuer et mourir pour leur Nation, et leur Shogun. Le long de la frontière qui séparait le pays de la roche de celui du fer, tandis que le soleil éclairait progressivement la plaine; des centaines d'hommes se massaient, s'ordonnaient.

Un homme en armure traditionnelle, main sur la garde de son sabre s'adressait à ses guerriers.

« Ces ninjas sont venus pour nous envahir. Nous ne disposons pas de leurs capacités; mais nous avons les nôtres. Nous nous sommes préparés depuis qu'ils existent. Vous connaissez votre mission! Nous sommes prêts! »

Il dégaina son sabre, le pointant vers un ciel teinté d'or et de rose et l'abaissa, signant le début d'une bataille. Mais des rangs des hommes de fer aucun ne se détacha. Non, on entendit des sons distinctifs de bois soumis à des pressions.

Puis le ciel s'obscurcit soudainement. Une nuée de flèches aux têtes effilées fit son ascension dans les airs, et s'abattit sur toute la zone dans un long sifflement. Pouvant frapper sans distinction ceux s'y trouvant.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

02. Ils ne doivent pas passer Empty
Mar 17 Sep 2019 - 20:58
Ryoko se montra très déçue du peu de parlotte de la part de Kakashi qui se contente d'un "votre mission est de protéger Hisa" ... certes, et ? Ryoko attendait une suite, et il semblerait que l'Amazone ne semble pas vouloir disposer à donner un plan de défense, car il faut quand même un plan pour défendre efficacement l'héritière ... non ? On s'en fiche ? On se contente de se battre comme des barbares sans plans ? On se contente de foncer dans le tas sans regarder qui on frappe ? Elle en attendait plus de la part de cette femme qui devait normalement, les mener à la victoire, mais hormis dire des banalités du genre "il faut protéger la princesse" - celle qui est sur un faucon volant géant -, elle ne compte pas avoir de plan d'action ? Au moins qu'on lui dise où se place ! Si elle doit se placer devant, derrière, au milieu, si elle doit s'occuper de réduire les rangs ou protéger l'ensemble des personnes autour d'elle. Bref, de la tactique et de la stratégie quoi !

Elle soupire, regardant à la place l'armée de samouraïs qui semblent, eux, avoir une tactique simple et une formation très soudée, contrairement à eux qui n'ont même pas de formation parce que madame l'amazone décide de ne pas s'occuper de stratégie. Résultat, voilà que le ciel commence à se couvrir - tiens, il se met à pleuvoir - et qu'une pluie sombre et fatale se prépare à s’abattre sur eux. Elle ne peut pas faire de dôme, elle ne s'appelle pas Toph, et quand bien même elle s’appellerait Toph, elle ne dispose pas de son expertise en Dôton pour former un dôme, mais son expertise en manipulation de savon lui permet de faire ceci.



Elle forme à partir de son corps une armure de savon la recouvrant totalement, se recouvrant d'une armure solide et épaisse qui lui permettent de pouvoir encaisser la pluie de flèche, et quelles flèches ! Là où des flèches normales se retrouveraient à ricocher contre son armure tout en l'endommageant, celle-ci se plante carrément dans son armure, pas assez profondemment pour l'atteindre, mais une fois la salve finit, la voilà qui ressemble à un véritable porc-epic - ou à un certains membre du groupe de Sting -, avant que son armure de désintègre pour la "libérer" et montrer qu'elle n'a rien subi.

- Bon, tout le monde, derrière-moi !

Se met-elle à crier très fort alors qu'elle commence à incanter des mudras, puis à commencer à gonfler des joues.

- Suiton, la grande houle !



Elle crache un torrent devant elle, un torrent très puissant qui se lève pour former une vague qui parcourt le champ de bataille pour s'abattre et envelopper une grosse partie de l'armée de Tetsu, enfin, le plus que sa vague lui permettait de faire.

- Bon, Kakashi, tu vois très bien que sans formation on risque d'avoir des soucis, alors fait un peu tourner tes méninges au lieu de te comporter comme un amejin sans plan et dis-nous comment se placer !

Jamais elle aurait cru dire ça un jour à une des fameuses amazones ... bah, il faut bien une première fois à tout, surtout qu'il y a son disciple qui a été victime d'un assaut de flèches. OH ! Elle espère qu'il s'en est sorti d'ailleurs !

Résumé:
 

_________________
02. Ils ne doivent pas passer Ondo
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

02. Ils ne doivent pas passer Empty
Mer 18 Sep 2019 - 20:07
Si la question voire demande de sa senseï était légitime, la réponse reçue par la plus gradé en est presque déconcertant. Elle se présente, normal s’il faut travailler en équipe. Puis, si son visage lui était inconnu au départ, ce n’est que maintenant qu’il réalise qui elle est. Une amazone. Qui n’avait pas entendu ce nom dans Iwa ? Il sait donc qu’il peut faire entièrement confiance et compter sur elle. Du moins, c’était avant qu’elle ne répète bêtement l’ordre donné en début de formation des groupes. Soit elle n’avait pas compris le sens des paroles de l’experte Suiton, soit elle n’avait que faire de partir dans des explications stratégiques pour réaliser le meilleur placement de ses membres. A moins qu’elle ne souhaite pas prendre le rôle de chef d’équipe et laisse libre les commandes s’il le faut. C’est donc sans dirigeant que le groupe reste inactif, attendant gentiment que les troupes ennemies débarquent. S’il ne souhaite rien dire, il pense bien qu’un problème se pose si les choses continuent de cette manière...

Il ne croit pas si bien penser. Tetsu se met en marche, attiré comme prévu par la présence d’une héritière jouant les appâts. Une grande armée arrivent, bien formée, prête au combat tandis que le groupe ici n’a pas bougé un cil. Le questionnement quant à la survie du groupe monte dans l’esprit de Jurôjin. Il a pris conscience de ses limites et de ses possibilités, il sait très bien que dans certaines situations, il sera incapable d’aider ou même de se protéger. Sans formation, à ses yeux, il voit bien qu’il ne fera pas long feu dans ce combat. Puis si l’un tombe, il est possible qu’un autre tombe à son tour et cela jusqu’à que le plan soit réduit à néant. Il ne peut accepter cela, il faut donc agir. Alors qu’il s’apprête à prendre la parole, il observe une pluie de flèches arrivant droit sur eux. Le drame arrive dès le premier échange. La Sekken s’empresse alors de s’enrober de savon pour être prêt à encaisser l’attaque. Le Chôkoku est au moins content de la voir en sureté, mais pour son cas, c’est autre chose. Ne voulant pas finir en gruyère, il place ses paumes en direction des projectiles et y envoie contre une colonne d’eau pour essayer d'en repousser un maximum. Tentative vaine, le nombre trop important et la force d’impact ne suffisent pas à les stopper intégralement, et risque de finir leur route dans le corps du Genin.

Sera-t-il sauvé par un membre du groupe ou sera-t-il le maillon faible à tomber en premier ? Ce qui est sûr, c’est que les dégâts qu’il recevra seront trop important pour agir à sa guise par la suite... Lui qui voulait participer à cette vengeance, à ce combat contre le Shogun et lui faire payer. La frustration monte. S’il survit, il n’hésitera pas à balancer tout ce qu’il a avant de ne plus pouvoir continuer. Ce qu’il espère, c’est que le groupe se réveillera après et qu’un leader se présentera afin que le groupe puisse réaliser sa tâche jusqu’à la fin de la bataille.
Résumé:
 

_________________
02. Ils ne doivent pas passer 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet

02. Ils ne doivent pas passer Empty
Jeu 19 Sep 2019 - 13:30
Ses yeux trouvèrent ce qu'elle cherchait depuis le moment où l'armée Iwajin s'était arrêté à la frontière, les armures samourais semblables à la sienne, mais généralement bien plus lourdes et complètes qui s'étaient alignées et rangées à l'autre bout de la plaine pendant que le soleil changeait la coloration du paysage. Elle regardait plus précisément celui qui dirigeait sans pouvoir le distinguer nettement à cette distance, mais elle pu observer qu'il était le premier à dégainer sa lame pour ouvrir officiellement la bataille.
Elle se considérait elle-même samourai et suivait scrupuleusement la voie, l'aillant étudié et connaissant l'histoire de cette caste de guerrier. Ce n'était pas une surprise pour elle de débuter la bataille avec une volée de flèche, c'était un honneur de pouvoir verser les premières gouttes de sang dans une glorieuse bataille, et même elle qui n'était pas sanguinaire et plutôt calme pouvait le comprendre maintenant.

Son regard balaya les shinobi qui l'entouraient pour vérifier qu'ils étaient aussi bien préparés qu'elle a ce qui allait suivre, c'était le cas pour "cheveux rose" mais son regard s'horrifia de voir que le Chôkoku dénommé Jurôjin était en train de lancer une technique incapable d'arrêter la première offensive des samourais. L'archère s'était préparée à encaisser la première volée de façon sereine, mais c'est bien un sursaut de panique qui la fit bondir dans la direction de son camarade malgré les projectiles qui étaient proches de s'abattre sur elle.
D'un mouvement de sa main, elle balaya les flèches et l'eau d'une bourrasque puissante de vent au moment où elle arriva à destination, la précipitation lui faisant manquer de trébucher à cause de la soudaine décélération en se positionnant devant le genin. Sans doute que son affinité particulière avec le vent, lui permettait des réactions rapides du genre plus facilement qu'un autre utilisateur et elle remercia encore une fois, le ciel de posséder un tel don pendant que les flèches tombèrent mollement au sol dans un bruit de bois caractéristique



- Si vous êtes incapable de vous défendre, restez derrière Ryoko-san. Dit-elle en regardant le Chokôku du coin de l'œil, visiblement sévère et irritée de la présence d'un membre très, trop récent du village sur la ligne de front. Il n'y était probablement pour rien et les rouages administratifs du village étaient ce qu'ils étaient, mais aux yeux de l'archère et elle ne s'en cachait pas, il n'avait rien à faire ici. La princesse Hyûga aurait pu faire du baby-sitting sur le champ de bataille, elle le savait que trop bien du fait que Toph l'avait fait pour elle plusieurs fois. Mais ce n'était pas le cas de l'archère, ce n'était pas dans ses compétences de protéger le groupe.
Ses yeux se remirent à chercher l'officier qui dirigeait les opérations du côté des samourais, mais sa vision était troublé par la vague d'eau de la Sekken qui avait visiblement pour but de déranger la formation des adversaires, ce qui n'arrangeait pas Gabushi dans sa recherche du dirigeant de l'attaque de ce côté-là de la frontière.

Le regard toujours vif à la recherche de sa cible à travers la nouvelle étendue d'eau, elle entendit la cheveu rose pester plus loin en écorchant une nouvelle fois son nom, ce qui avec le temps avait le don de rendre l'Ashikaga sur les nerfs alors qu'elle est d'un naturel plutôt calme avec tous ses autres camarades.


- Vous connaissez plus vos capacités et vos points fort que moi, positionnez vous de manière défensive pour accueillir les samourais dont l'objectif est Hisa-sama, je croyais avoir été limpide. Dit-elle en attrapant son yumi dans son dos ainsi qu'une flèche. Nous sommes là pour avoir des soucis, restez derrière Ryoko si vous ne pouvez pas vous occuper de vous-même... Ils arrivent.
C'était la seule autre chuunin sur ce côté-là de la ligne de front, elle espérait silencieusement qu'elle était capable de protéger les autres mieux que ce que Gabushi pouvait faire, c'était loin d'être sa spécialité et peut-être que la maîtrise atypique du savon pouvait remplir ce rôle plus efficacement.

L'eau était devenue calme et l'archère pensait avoir retrouvé sa proie dans les lignes adversaires, encochant rapidement une flèche pour viser sa cible à longue distance dans un tir difficile mais réalisable pour elle qui pratiquait le Kyujutsu depuis sa plus tendre enfance... Surtout maintenant que sa maîtrise dépassait son noble art, rejoignant celle des shinobi et des samourais.
Elle décocha sa flèche qui filait dans un bruit aiguë vers les hommes du Taira, espérant simplement avoir visé le bon pour désorganiser encore plus les rangs adversaires en leur privant de leur leader.


Spoiler:
 


_________________


Dernière édition par Ashikaga Gabushi le Sam 21 Sep 2019 - 2:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t3923-terminee-chosokabe-gabushi

02. Ils ne doivent pas passer Empty
Aujourd'hui à 1:42
Peu habituée à ces armes d'un autre temps, Rakka mis quelques secondes de plus que ses camarades à comprendre d'où venait cet étrange sifflement. Levant ses yeux mordorés vers le ciel, le nuage ascendant de flèches qui se détachait du rose hâlé de l'aurore lui fit manquer un battement. L'ex-kirijin sentit son sang ne faire qu'un tour et déjà les premières agitations résonnaient à ses oreilles. Comment protéger leurs troupes ? L'idéal aurait été de renvoyer la volée métallique à l'envoyeur, mais nul Metaru ne pouvait les sauver de cette manière cavalière. Toute à ses calculs, l'enfant se fit bousculer et percuta mentalement que les techniques utilisées pour détourner les flèches allait fatalement faire des dégât collatéraux si rien ne venait faire obstacle aux projectiles. Disperser les flèches ne pouvait les arrêter si elles n'étaient pas renvoyées suffisamment loin...les détourner de leur trajectoire, c'était un moyen d'économiser sur les pertes humaines, mais ces tiges mortelles ; leur poids adjoint à leur vitesse allaient malgré tout leur faire trouver des cibles dans lesquelles se planter.

Rakka laissait son esprit filer à vive allure et ses yeux fureter frénétiquement sur le terrain vers lequel ils s'engageaient. Pourquoi s'être avancé à découvert ? Faire front était très iwajin, mais loin des enseignements dispensés par les shinobi. La genin observa son monde, la voix de l'Amazone transperçant ses pensées pour lui demander, non, lui ordonner de se débrouiller et de se masser derrière Ryoko s'ils ne pouvaient se défendre. Les flèches avaient atteint leur apogée et retombaient maintenants sur les ninjas d'Iwa, chantant une ode funèbre qui glaça le sang de la Yuki. Pour elle, il fallait avancer, s'extirper de la zone visée par les archers et trouver refuge dans l'alignement du point culminant de la cloche dessinée par les projectiles. La fillette, la boule au ventre, concentra son chakra dans ses pieds et tenta d'engager un mouvement vers l'avant. Ils devaient occuper les tetsujin, non ? Elle n'allait pas se protéger grâce au chakra, mais exploiter les lois de l'univers pour mettre le doigt sur la faiblesse ennemie.

Résumé:
 

_________________
02. Ils ne doivent pas passer 1547133821-signature-203
Open up your eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1010-presentation-de-rakka-en-cours http://www.ascentofshinobi.com/t1503-yuki-rakka

02. Ils ne doivent pas passer

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Intrigue n°9 : Une question d'Honneur :: Tetsu no Kuni
Sauter vers: