Partagez | 

Mugen - La piraterie n'est jamais finie. [Fini]


Jeu 8 Juin 2017 - 22:19



Informations du personnage


Nom : Seba.
Prénom : Jun.
Surnom : Mugen - 無限 - « Infini ».
Sexe : Masculin.
Année de naissance : 182 | Dix-neux ans.
Pays d'origine : Nomade.
Capacité Spéciale : Kenjutsu – Raiton.

Description du personnage



Curieuse créature venue au-delà des montagnes, sa place n'était pas parmi les siens. Une âme vagabonde entre les brillants cerveaux, un microbe parmi les humains, une poussière parmi les étoiles. Son être n'en valait pas vraiment la peine, un caractère arrogant qui se fiche des intellectuels, crache sur le travail et s'oppose à l'autorité. Un marginal qui déshonore la réputation des nuages, sa qualité à s'attirer la foudre n'a d'égale que l'intelligence des soleils de Kumo.

Son arrogance le mène à une solitude qu'il assume avec plaisir. Bienheureux ceux qui ne confient leur vie à personne, un homme perturbé et malheureux à la recherche de bagarre pour combler son manque d'attention. En témoigne son style de combat, des mouvements sans cohérences qui empêchent qui que ce soit de les prévoir. Considéré en piètre sabreur chez les plus expert en l'art, un talent qu'il entraine seul dans ses diverses confrontations.

Mais derrière cette agressivité orgueilleuse se cache un garçon charmant plein d’ambition, aussi ahurissante qu’elle soit. Ignorant son passé conjuguant au futur, il se passionne à perturber les grands débats. D’un air désinvolte persuadé d’avoir la raison, il régale son esprit en critiquant le monde. Encore enfant dans un corps d’adulte, il caresse la vie avant qu’elle ne le prenne, profitant de chaque jour comme si c’était le dernier. Un bon verre de saké se déguste les yeux dans le ciel, mais le cœur à terre.

Belliqueux, goinfre, alcoolique et même pervers ! Dois-je vraiment vous divulguer avec qui et dans quelle position, il plonge dans l’obscénité ? Respectons ses demoiselles, dont si je publiais des noms, ô combien de Pénélopes, passeraient pour des salopes. Un tel homme ne devrait pas avoir tel succès, pourtant sa vulgarité cache une douceur que seul les femmes arrivent à ressortir.

Maniant de sarcasme, comme s’il peignait une toile. Sa palette de peinture est large. Son pinceau au bout des doigts, il peigne un point de vue dérisoire sur la plupart des sujets. Voir le village utiliser l’art pour combattre doit être sûrement la chose qui l’énerve le plus. L’art est une guerre passive, l’utilisation des Suzuri quant à l’encre s’élève au niveau du blasphème. Ces gens, il les méprise jusqu’à à la noirceur de son âme.

Histoire du personnage


Qu'est-ce qui a amené votre personnage dans le village ?

Quartes années se sont écoulées depuis la rencontre avec ce bon samaritain; à l'agonie aux pieds des falaises, la mer emportait avec elle une âme qui n'en valait pas la peine. La bravoure d'un homme en décida autrement, à l'aide de ses capacités surnaturelles, il sauva la vie d'un enfant mourant. Jamais quelqu'un ne parut aussi impressionnant aux yeux de Jun que cet homme.

Metaru Jetto, un homme dont la bienveillance n’a d’égale que son plaisir de vivre, d’apprécier tous les instants. Héritier d’un clan de Kaminari no Kuni, son pouvoir lui donnait la possibilité de contrôler le métal. Il avait déjà accompli certaines choses sur ces terres, profitant de son expérience pour s’évader dans le pays, il rêvait d’entraîner un élève.

Une bonne étoile guidait notre héros le jour où tout allait finir pour lui, il ne revaudra jamais assez le Metaru pour son acte héroïque. Depuis, il s'entraînait ensemble et discernant des capacités en Jun, l'homme de fer l'aida à maitriser le chakra. Cet humain, ce bandit, cette vermine possédait un potentiel caché qu'ils développèrent avec le temps. La méditation résume tout le fondement du shinobi. Si la chair saigne, que les muscles crient, alors l'esprit se repose.

À cette époque, à défaut de prénom, notre héros utilisait une sorte de blaze. Passionné d’art, on le surprenait à inventer toute sorte de créations plus loufoques les unes que les autres. Sa spécialité étant la peinture, à chaque fin de toile ou de fresque, il aimait signer « Mugen » d’une agilité et rapidité rarement égalée dans le domaine du graffiti. Seulement pour accéder au village il lui fallait une identité.
Le jour où les rumeurs racontaient la création de Kumo, le trentenaire intégra son élève chez les siens et aida à la création de la cité des lumières. Tête emblématique du clan, sa prise de parole impacte toujours la décision de ses compères. Grâce à sa force de conviction il réussit à trouver une identité à son apprenti et le baptisa en Seba Jun.



Quel regard porte votre personnage sur le reste du monde, et surtout sur les autres factions ?

L’ignorance synonyme de bêtise, Jun en est la personnification parfaite. La plus belle des figures pour exprimer ce style. Son intérêt n’est porté que vers lui, ironique par rapport au reste du monde, la seule position qu’il prend c’est sa propre raison. Prétentieux peut-être, il lui manque plutôt de l’éducation. Son cerveau ne réfléchit pas souvent loin, il préfère occuper ses intérêts plutôt que de s’occuper de ce qui ne lui regarde pas.

Un instinct brave le poursuit pourtant, le regard féroce d’un lion se trouve derrière la vaillance d’une lionne. D’une nonchalance arrogante né l’envie de protéger ses compagnons, il sait différencier ses frères aux traitres, reconnaitre la valeur des personnes.

Fasciné par l'art, dans son temps libre il aime dessiner, peindre des fresques pour faire passer le message qu'il ne trouve pas avec les mots. Il se pourrait que ses créations dépassent la feuille et débordent sur la pierre ! Toujours est-il que l'art s'utilise pour calmer les tensions, pour servir la paix et maintenir un combat passif où le seul sang qui coule est celui de l'encre. L'utilisation de l'art par les Suzuri écœure notre héros, leurs dessins n'amènent à rien si ce n'est la mort. Ne mettez pas un de ces larbins devant Jun.

Racontez un évènement marquant de la vie de votre personnage.


À un temps où élus et humains se confondaient, dans les contrées maritimes non loin du pays de l’eau, plusieurs brigands pillaient, détruisaient, tuaient ce qui leur profitait. Leur réputation effrayait les citoyens, chaque fois qu’ils mettaient pieds à terres une vague de chaos inondait les villages. Leurs vices n’avaient pas de limites, inspirant la terreur les premières séquelles d’une confrérie ne venaient que d’apparaître.

L’île isolée du reste du monde subissait le courroux d’une haine, le paroxysme de la criminalité touchait l’ensemble de la péninsule. Parmi eux, une bande de nomade s’amusait à la loi du plus fort. Des vagabonds inhabituels, abordant les eaux, voguant à en perdre vue, camouflé dans le brouillard. Ils passaient leurs vies en mer parcourant le monde, mais quand la crise touchait une des contrées, on pouvait distinguer un drapeau flottant dans les airs signe de mauvais présages.

Plusieurs années passaient sous le joug des plus puissants, seul la force jugeait les actes, imposant la sentence du plus barbe d’entre eux. Mais quand l’enfer ne donnait plus d’espoir aux humains, une lueur s’élevait dans le ciel, éblouissant ces contrées par sa force de frappe divine. Membres de la glace, sabreurs de la brume et squelettes vivants s’allièrent pour repousser les ténèbres vers les profondeurs des abysses.


Une vie de plus, une vie de moins, cela importait peu. Mugen devait survivre avec le siens, longtemps qu’ils n’avaient pas vu leur berceau, l’iode de l’océan lui manquait, son corps en subissait les conséquences.
Coéquipiers paralysés à vie par le gel des Yuki, camardes tombaient au sol sous les balles en os des Kaguya et nombreux des amis finirent tranchés par la lame des Épéistes. Dans un baroud d’honneur, le jeune enfant poussa un dernier cri pour prendre la fuite. Les jambes lacérées, il trouva des dernières forces pour rejoindre le large du pays de l’eau. Son courage aussi vaillant soit-il, ne suffisait pas à éloigner la Justice de lui. Les guerriers semblaient le rattraper, le pirate pensait que ces heures étaient comptées.

Retrouvant son vaisseau, il dénoua le bateau du poteau et se laissa porter par les marées. Les habitudes revenaient vite, contrôler l’horizon, diriger la barre, lâcher les voiles, tout ça c’était du basique, mais un tel navire ne se maniait pas avec un seul homme. Un dernier souffle d’espoir emporta le vagabond, dans une dernière vague il s’éloigna de la mort atroce que pouvait infliger une lame, préférant souffrir sur son matelas marin.

Quel est l'objectif principal de votre personnage ?

Notre personnage n’a pas de réel objectif, il aime la découverte, les sensations du jour vécu. Il est effrayé par l’ennui et vie pour s’amuser. Prouver qu’il est le meilleur, se bagarrer, boire, profiter des temps plus calmes, des occupations bien propre au caractère, mais c’est sa simplicité d’être qui faire lui quelqu’un sans trop d’aprioris et jugement sur les autres, à part si ce n’est hypocrite/ironique.

Tout compte fait, il est quand même là pour prouver qu’il est le meilleur. On découvre en lui une envie à vouloir toujours se surpasser et à vouloir devenir plus fort, seul un travail dur et intense paye une bonne bouteille et une jolie femme. Ou alors, c’est peut-être aussi pour péter la gueule aux Suzuri.

A propos du joueur


Indiquez votre parrain, si vous en avez un. GS - Yaoguai Senku, un truc du genre.
Comment avez-vous découvert le forum ? Top-Site. GS’
Est-ce un changement de personnage ? Nope.
Est-ce un double compte ? Nope’.
Quelque-chose à rajouter ? Dope.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 16 Juin 2017 - 22:45
Yo',

bon ça aura prit du temps, mais la voilà terminée.
Merci, bien à vous.

Peace out!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 18 Juin 2017 - 13:34
Bonjour et bienvenue sur le forum !

Comme tu as sans doute pu le remarquer en lisant les règles, le Kenjutsu est une Branche du Domaine Taijutsu. Cela signifie que tout shinobi ayant réparti des points dedans peuvent maîtriser le Kenjutsu à différents niveaux. Ta Capacité Spéciale n'en est donc pas une. Je reste à ta disposition si tu as besoin de discuter pour en trouver une ou si tu as des questions.

Bon courage pour les modifications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 25 Juin 2017 - 1:44

Bonsoir,

Je passe pour savoir si ta présentation est toujours d'actualité ?

Merci de ton retour,
Arik'


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641

Lun 3 Juil 2017 - 15:52
Hello! o/

Je viens pour la deuxième relance! Est-ce que cette fiche est toujours d'actualité?

Au plaisir!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t410-metaru-kira-uc

Lun 10 Juil 2017 - 12:25
Re! o/

Nous arrivons malheureusement à la troisième relance et à l'archivage de la fiche! :3

Peut-être à une prochaine!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t410-metaru-kira-uc

Mugen - La piraterie n'est jamais finie. [Fini]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Zone détente :: Zone détente :: Archives
Sauter vers: