Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Antihéros [Pv: Mei]
Il pleut sur la ville [Feat. Mu] EmptyAujourd'hui à 5:00 par Mei

» Deuil et déchirure
Il pleut sur la ville [Feat. Mu] EmptyAujourd'hui à 2:49 par Nagareboshi Ema

» Arrivée aux petits Crocs Rocheux (Libre)
Il pleut sur la ville [Feat. Mu] EmptyAujourd'hui à 2:15 par Hideaki Midori

» Le sceau - [Résistance]
Il pleut sur la ville [Feat. Mu] EmptyAujourd'hui à 2:01 par Kao Kan

» grandir ensemble; Gabushi
Il pleut sur la ville [Feat. Mu] EmptyAujourd'hui à 1:52 par Nagareboshi Ema

» 01. Equipe Takeru/Mowaru/Kenzo
Il pleut sur la ville [Feat. Mu] EmptyAujourd'hui à 0:39 par Asaara Kenzo

» Mei 2.0
Il pleut sur la ville [Feat. Mu] EmptyAujourd'hui à 0:17 par Mei

» [Mission A] Protéger la Pluie
Il pleut sur la ville [Feat. Mu] EmptyHier à 23:32 par Kaguya Kôsuke

» [Kyōi] L'envol du Dragon Blanc
Il pleut sur la ville [Feat. Mu] EmptyHier à 23:26 par Kaguya Shitekka

» Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen]
Il pleut sur la ville [Feat. Mu] EmptyHier à 23:13 par Hosokawa Shingen

Partagez

Il pleut sur la ville [Feat. Mu]

Okinawa Sora
Okinawa Sora

Il pleut sur la ville [Feat. Mu] Empty
Mar 10 Sep 2019 - 22:35
Dans les ruelles de la capitale, tu déambulais, aux premières heures de la journée. Toujours un peu perdu dans cette immense ville qui tranchait de ta cité monastique d’origine, tu marchais d’un pas hasardeux, presque perdu au milieu d’une ville en pleurs. La pluie fine qui s’abattait rendait le moment étrange, et propice au calme. On te jetait parfois un coup d’œil intrigué. Souvent, on t’ignorait. Tes lunettes bleues au cou, tu décidas de t’arrêter avant de t’adosser à un coin de bâtisse, et d’observer les environs.

Le calme que l’endroit t’inspirait t’avais gagné depuis un bon moment. Ça et là, des échoppes étaient ouvertes, proposant à qui le voulait fruits, légumes, et autres marchandises diverses et variées. Un peu plus loin se tenait un bar, probablement pas très grand et plutôt populaire, à en juger par son architecture. Les bâtisses restantes étaient des maisons, occupées par des gens que l'on voyait parfois sortir, refermant la porte de bois après leur passage. Les passants semblaient pressés par la pluie. Certaines femmes utilisaient des paniers en guise de parapluie. De rares chanceux possédaient des parapluies. Le reste pressaient tout simplement le pas au milieu des gens, pour s’abriter aux plus vite.

Au milieu de tout cela, tu te sentais vivant. Pas particulièrement à cause des passants et du bruit, mais à cause de la pluie. Les fines gouttes de liquide te tombaient dessus par milliers. Autant de gouttes qui, pour toi, étaient de douces piqûres de rappel, exaltant tes sens et te montrant ta place dans ce vaste monde. C’était un moment plaisant, mais de l’autre côté, tu avais une petite peur. Tu n’avais pas encore reçu d’affectation, donc pour l’instant, tu jouais les gardes, mais sans savoir si c’était réellement ce que tu devais faire.

Ne voulant pas paraître paresseux, tu décidas de reprendre ta marche, ton tour de garde, peu importe ce que c’était réellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7488-okinawa-sora-en-cours#62771
Mu
Mu

Il pleut sur la ville [Feat. Mu] Empty
Lun 23 Sep 2019 - 21:06
Il ne s'agissait point d'un rêve.

Le spectre rasait les murs, tirant sa silhouette opalescente entre les ombres d'une cité battue par la pluie. L'air froid et humide lui enlaçait les chairs de ses griffes hostiles et lui happait le peu de chaleur jalousement gardée d'un frisson trompeur.

Mu bifurqua en direction d'une trace qu'il s'efforçait de percevoir, vers l'Est, non sans s'appuyer lourdement sur les murs mouillés des bâtisses de la capitale. Contre monnaie sonnante et trébuchante, il avait accepté une rencontre qui vira à l'embuscade, comme un juste retour d'une réminiscence immorale. Ils avaient piégé le trentenaire, ils l'avaient acculé pour le faire céder, le briser. Et de sa carcasse blessée surgit le démon déchu, monstre non-voyant, maudit faucheur au cœur impartial mais desséché qui broierait sous ses crocs assoiffés ces vauriens égarés.

L'aveugle portait ses vices au milieu d'une foule déjà éparse et qui se délayait davantage sur son passage, devant un regard aussi glacial que le temps, peint à même un visage déjà tatoué. Une cicatrice dans l'âme, une ligne au fond de ses iris translucides, signée de ses ongles à vifs, Mu parvenait à oublier un temps soit peu la douleur lancinante résonnant en son âme trop étroite pour porter le fardeau d'une soirée qui ne saurait être oubliée. Mais sa silhouette confinée aux supplices psychiques flottait avec difficultés dans ces artères Hijins, où nulle échappatoire ne semblait lui être offert. Le corps ne pouvait mentir, sa démarche non plus. Il avait mal.

L'odeur était proche mais le souffle court. Il renâcla du sang et cracha sa souffrance d'une glaire rougeâtre et coagulée aux pieds d'un soldat qu'il n'avait, de toute évidence, pas vu... . Les blessures et son état le privaient de détails que la pluie lui portait néanmoins à son attention. Aussi ce ne fut qu'en heurtant de son corps vouté celui du garde qu'il sentit cette proximité et put s'y fixer.

-"...hmpf... pa-pardonnez-moi." Articula-t-il d'une voix rauque, au terme d'une toux tout aussi grasse. Il prit appui sur l'inconnu pour se redresser et afficha son funeste visage à la lueur d'une fenêtre éclairée.

Il ne s'agissait point d'un rêve... mais d'un cauchemar.

_________________

"Sois subtil jusqu'à l'invisible, sois mystérieux jusqu'à l'inaudible."

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6411-mu-staki-avec-sa-gueule-de-meteque#53303 http://www.ascentofshinobi.com/t4469-sasayaki-tsukiko#34174
Okinawa Sora
Okinawa Sora

Il pleut sur la ville [Feat. Mu] Empty
Ven 18 Oct 2019 - 2:46
La pluie battait son plein dans la capitale de l’Empire. Elle était devenue comme une vieille amie au fil des jours où tu la côtoyais. Tu la savais proche de tout le monde. Peut-être trop pour certaines personnes, d’ailleurs. Ton toucher traversait la plupart des vêtements. Certains tentaient de s’en prémunir. Toi, non. Tu l’acceptais volontiers, allant même jusqu’à l’inviter à ignorer le fin tissus de tes vêtements. Elle te servais d’amie dans ta solitude, et tu étais bien content de l’avoir à tes côtés, ce qui n’était certainement pas le cas de tout le monde.

Les gens allaient et venaient. Tout semblait normal. Enfin, presque… un homme à la démarche peinante s’aidait des murs pour avancer. D’un pas lourd, l’homme s’avançait, voûté tel un vieillard, qu’il n’était probablement pas. L’homme, s’appuyant toujours sur le même mur, avançait dans ta direction. Suspectant un problème, tu décida de mener ta marche nouvellement reprise vers ledit personnage. Marchant à travers la foule clairsemée et combattant la pluie comme un vieil ennemi, tu avançais. Ce spectacle avait des aires de joutes des temps modernes, mais c’était bien plus compliqué que cela.

Un crachat visiblement sanglant termina de t’alerter vis à vis du suspect, qui te rentra dedans sans t’avoir vu. Tu ne le savais pas encore, mais c’était normal, pour lui, de ne pas t’avoir vu… Quoi qu’il en était, il s’excusa. Excuses que tu acceptas sans vraiment y porter attention, puisque tu ne lui en tenais pas vraiment rigueur. Quelque chose d’autre te préoccupais. Alors qu’il se relevait en s’appuyant sur toi, tu l’observais d’un oeil préoccupé. Des ongles rouges de sang. Un visage visiblement marqué, que ce soit par des tatouages, par le temps ou par la guerre. Des yeux blancs qui t’interpelèrent. Mais l’important n’étais pas là. Tu te devais de porter secours à cet homme.

- Vous allez mal, cela se voit. Laissez moi vous porter secours. Je suis un soldat de l’empire, je suis là pour vous aider.

En disant cela, tu saisis le bras de ton interlocuteur, afin de le supporter, attendant sa réaction et son accord pour l’aider à se déplacer.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7488-okinawa-sora-en-cours#62771

Il pleut sur la ville [Feat. Mu]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: