Soutenez le forum !
1234
Partagez

La FKP (Yamiko)

Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

La FKP (Yamiko) Empty
Mar 10 Sep 2019 - 23:16
Oui d'accord, je voulais dézinguer les méchants Teikokujins, reprendre mon village des mains des tueurs sanguinaires assoiffés de sang jouant maintenant aux gentils messieurs mais... J'avais aussi d'autres occupations ! La plus importante si on enlève l'entraînement n'était nulle autre que la pétanque. Comment dire que j'appréciais ce sport de génie comme si j'en étais le créateur ? Oui oui je n'avais pas inventé le concept, apparemment ça venait de quelque part dans l'ouest du Yuukan... C'était un peu obscur, chacun se battait pour savoir qui l'avait inventé. J'avais l'impression d'être face à un débat de type chocolatiné...

M'enfin bon ce n'était pas le sujet, aujourd'hui j'avais prévu de faire un p'tit stand sauvage de pétanque. Histoire de faire oublier aux gens les récents événements, bien que je prévoyais de faire tomber l'Empire, je devais aussi penser aux bien êtres des gens de mon village ; c'était pour moi dans la continuité de mon serment, faire le nécessaire pour ma patrie. Je n'avais pas réussi à les défendre correctement lors de l'attaque du Teikoku... à mon plus grand regret bien sûr, je me sentais donc bien redevable !

Et donc ce fut en une belle matinée que j'ouvris non loin de chez moi un stand de pétanque ! C'était un p'tit truc que j'avais bricolé moi même avec quelques planches de bois. Rien de très robuste mais ça ferait le travail pour quelques heures, enfin d'après moi, j'étais loin d'être le roi du bricolage comme bob. Accroché sur le haut du stand, il y avait une banderole avec écrit « FKP : Fédération Kumojine de Pétanque ». Franchement ça en jetait, c'était même super classe ! J'avais pris quelques feutres de couleurs en essayant de jouer avec les ombres, ça se voyait même à une vingtaine de mètres. Concernant la FKP en elle même, je m'étais pas penché des masses sur son « officialisation », fallait ptêtre que je déclare ça comme une association ou quoi ; J'étais quand même persuadé que ce n'était pas le moment pour demander quoi que ce soit au village ou au pays.

J'étais assis à mon stand, habillé de ma tenue habituelle, un peu sombre et pratique pour l'entraînement. Le seul truc qui changeait c'était mon bandana, il n'y avait pas l'insigne de mon village -que j'avais autour du bras du coup- mais bien les initiales FKP. J'avais cousu ça la veille en vitesse, c'était vraiment affreux quand on le regardait de près...

« Venez venez vous initier à la pétanque, c'est gratuit et en plus c'est super cool ! Allez venez ! »
« Veneeeez allez ! Pas cher pas cher la licence ! »
«  Allez venez on est bien... la pétaaaaanque »
« La pétanque seul c'est cool, à plusieurs c'est mieux! »
« Je veux un P, je veux un E, je veux un T... »
« Sortez couverts ! »

Je m'étais vite rendu compte que j'étais ridicule avec mon attirail et ça me fit devenir rouge comme une tomate tellement j'en avais honte ! Il fallait que je trouve quelqu'un pour montrer au moins le succès du sport qu'était la pétanque. Une damoiselle s'approcha -plus ou moins- de mon stand de professionnel, opportunité que je ne comptais pas laisser filer !

« Bonjour madame, approchez approchez! Je me nomme Ayanokoji, président de la Fédération Kumojine de Pétanque ! Venez vous initier à la pétanque, un sport reconnu à l'international mais pas encore très beaucoup répandu dans le coin... Mais euh... ça va changer croyez moi, c'est l'objectif même de la fédé. »

Je n'étais pas trop crédible, si bien que j'en étais devenu gêné.

« Et donc... place à la démonstration non ? Je vous propose un p'tit un contre un, si vous n'êtes pas trop à l'aise, je vous apprends un peu les bases et on se lance dans un duel dans les règles de l'art... Est-ce que ça vous dit ? »

Et hop je lui tendis un jeu de boules, en espérant qu'elle accepte mon défi -pitié-.


_________________
La FKP (Yamiko) 1564043156-aya


Dernière édition par Sakana Ayanokoji le Lun 4 Nov 2019 - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

La FKP (Yamiko) Empty
Mer 11 Sep 2019 - 13:23
La FKP

feat. @SAKANA AYANOKOJI

Encore une journée qui s’annonce bien ennuyeuse en perspective. Voilà ce à quoi tu pensais alors que, la tête levée vers un ciel qui présageait une journée ensoleillée, tu te demandais à quoi tu pourrais bien t’occuper aujourd’hui.

Depuis l’occupation de Kumogakure no Sato par le Teikoku, tu continuais à travailler en tant kunoïchi du Village Caché des Nuages mais tu n’avais plus personne avec qui passer ton temps libre. Tes jours de repos étaient alors devenus sources d’ennui. Avant, tu avais Itagami et Shuuhei qui pouvaient te transmettre leurs savoirs à travers des apprentissages ou bien t’aider à te renforcer physiquement et mentalement via des rudes entraînements. Il y avait aussi ce bar miteux qui portait humblement le nom de son propriétaire, le « Chez Chikamaru », où tu aimais perdre ton temps à boire avec modération, entourée des gens qui te ressemblaient. Mais aujourd’hui, tout cela n’était plus. Itagami était partie, Shuuhei était transformé en statue de métal - et certainement pour l’éternité - et le bar qui te servait de repère jadis avais été détruit durant la guerre opposant Kumogakure no Sato et l’Empire du Feu. Et depuis, tu n’avais trouvé rien d’autre pour remplacer ces activités perdues.

Tu pourrais t’entraîner seule mais aujourd’hui tu n’avais point envie. Tu passais quasiment tout ton temps libre à t'exercer en solo alors à force tu en avais assez. Tu avais bien ton élève Shirō à qui tu devais désormais accorder du temps afin de parfaire l'apprentissage mais il avait droit à son repos. Et puis, bien que tu appréciasses sa compagnie, tu n’avais pas trop envie de le voir sans réelle raison car tu ne tenais pas à ce que votre rencontre finisse par un coït. Chose qui pourrait très bien arriver car vos corps étaient comme en parfaite compatibilité. Tu étais une femme difficile à assouvir mais le Nécromancien parvenait à te satisfaire sans difficulté.

Sans aucune destination, tu marches au hasard à la recherche d’une activité quelconque. Tes pas finissent par te mener devant un stand bien minable où un jeune garçon criait des choses incompréhensibles par ta personne. Celui-ci t’interpelle et te propose de t’initier à un sport dont tu entendais le nom pour la première fois : pétanque. Ne daignant montrer de l’intérêt à une discipline que tu jugeais ennuyeuse sans même la connaître, tu t’apprêtais à poursuivre ton chemin lorsqu'un « p'tit un contre un » qui sortait de la bouche de l’étrange gamin titille ta curiosité. Tranquillement, tu t'approches alors.

- Tu as intérêt à ce que ton truc soit amusant ! Fais-tu en guise d’acceptation du défi qui t’avait été lancé …

_________________
La FKP (Yamiko) 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

La FKP (Yamiko) Empty
Sam 14 Sep 2019 - 11:16
Mon truc ? C'était le truc le plus cool -ou presque de la tête- et elle n'allait pas tarder à le savoir la p'tite dame ! D'ailleurs elle m'avait tutoyé direct, j'avais plutôt apprécié... ou alors c'était car elle me voyait comme un p'tit gamin mhm... Oui c'était peut-être ça, en même temps je l'étais plus ou moins.

« Vous n'allez pas être déçue, je vous l'assure. Vous pouvez me faire confiance, je suis un expert dans le domaine. Suivez moi, à quelques pas derrière il y a un terrain adéquat. »

Je lui fis un grand sourire puisque oui, il fallait être commercial après tout... En espérant que ma tête d'ange allait l'aider à s'intéresser au sport si réputé qu'était la pétanque. Après quelques pas, nous étions arrivés à destination. Un petit terrain s'offrait à nous, bien sûr à la base il n'était sûrement pas prévu à cet effet mais bon, ce n'était pas trop trop grave.

Avec moi j'avais pris les deux jeux de boules et bien sûr, le petit cochonnet. Les puristes diront qu'il faudrait, en plus du matos, un petit apéro alcoolisé mais le truc c'était que je n'étais pas en âge de boire et... ça ne m'intéressait pas tellement en fait. J'avais déjà goûté dans le verre de mon oncle mais ce n'était pas fameux...

Alors que je m'apprêtais à expliquer les règles à mon élève, je vis passer deux soldats du Teikoku, non loin de nous. Ils regardèrent brièvement ce que nous faisions avant de vaquer à leurs occupations. Je ne fis aucune expression, négative ou positive mais je n'en pensais pas moins. Plus je les voyais, plus je pensais à la résistance et à ce que ça pouvait nous apporter. Je ne supportais plus de les voir marcher impunément sur nos terres...

M'enfin bref ce n'était pas le sujet, je devais me concentrer sur la futur adhérant à la Fédération Kumojine de Pétanque.

« Alors, commençons par le début. La pétanque avant d'être un sport est un art, c'est comme une extension de notre propre corps, on a la pétanque dans le sang ou on ne l'a pas ! »

Ah oui oui oui, les vrais le confirmeront, la pétanque c'est la vie.

« Sinon, voilà comment ça se passe. En pétanque, on peut faire des équipes mais on peut aussi jouer en solo, nous on va faire un 1v1 dans les règles de l'art comme dit t'haleure... Alors première chose à faire, il faut jeter le cochonnet. Je vais expliquer en même temps, ne vous inquiétez pas ! »

Avec le bout de mon pied, je fis une marque sur le sol, c'était à partir d'ici que nous allions tirer et pointer avec finesse.

« Donc là j'ai fait une marque, c'est à partir de là que nous allons jeter les boules... Normalement on tire au sort pour savoir qui tire en première le cochonnet. Ensuite, c'est le gagnant de chaque manche qui le fera, d'accord ? Alors euh... il ne faut pas le jeter trop proche ni trop loin, faut compter environs une dizaine de mètres. »

Et bim, d'un coup vif je fis virevolter le cochonnet dans les airs avant qu'il ne retombe à distance suffisante pour débuter la partie.

« Comme vous l'avez vu, vous avez trois boules de pétanque. L'idée, ça va être d'en jeter une de façon à que ça se rapproche le plus possible du cochonnet rouge, compris ? Exemple... »

Et bim de nouveau, la première boule partit en cloche parabole afin de rejoindre le cochonnet -ou presque-, à une quarantaine de centimètres.

« Bon là typiquement, c'est pas fameux fameux, je ne me suis pas échauffé ! Une fois que j'ai tiré la première boule, c'est à vous. Vous allez tirer la votre et celui qui sera le plus éloigné du graal, alors il devra relancer une autre boule. Au final vous en avez trois, donc il faut la jouer stratégique héhé. »

J'espérais vraiment avoir été clair, en y réfléchissant bien... c'était ma première future adhérente. Elle accéderait sûrement au poste de vice présidente si motivée !

« On va faire une partie de test, vous tirerez en premier le cochonnet... Ah oui aussi, il y a une certaine philosophie... Celle de tirer ou pointer, beaucoup te diront 'Hé Micheline, tu tires ou tu pointes ?'. Certains sont plus tireurs, d'autres pointeurs ! Moi personnellement je fais les deux. Des fois il est cool de défoncer les boules de votre adversaire afin de prendre les points... Hééé, j'ai oublié les points ! Alors nous on va faire des parties en 13 points et en fait, plus vous aurez des boules proches du cochonnet, plus vous aurez des points. Bien sûr si j'en ai une plus proche, vous pourrez pas avoir le point. »

Après un grand sourire et une prière aux dieux pour qu'elle ne parte pas en courant avec mes explications assommantes, je pris la peine de ramener le cochonnet à la belle damoiselle et de récupérer ma boule de pétanque.

L'ère de la pétanque à Kumo n'était plus très loin...

_________________
La FKP (Yamiko) 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

La FKP (Yamiko) Empty
Mer 18 Sep 2019 - 12:21
La FKP

feat. @SAKANA AYANOKOJI

C’est à moitié que tu écoutes les explications, que tu trouvais plutôt longues et relativement barbantes, du gamin sur les règles et la philosophie de son jeu.

Après la petite démonstration, tu comprenais plus facilement ce qu’il fallait faire : tirer les plus grosses boules le plus près possible de la petite qui était appelée, apparemment, cochonnet. Un bien drôle de nom. Un instant, celui-ci te fait voir la prétendue pétanque comme quelque chose de cruel : celui de chercher à abattre un petit cochon à coup de boules métalliques. Ce qui te plairait certainement plus que le véritable jeu qui, d’apparence, te paraissait plutôt ennuyant. Quel plaisir peut-il bien avoir à tirer une grosse boule sur une petite ?

Et pourtant, c’est sans le moindre mot que t’exécutes alors que le Gamin venait de te confier le soi-disant cochonnet. Tu lances ce dernier, cherchant à atteindre la même distance que lors de la lancée du Gamin. Tu avais capté qu’il fallait respecter une certaine distance entre toi et la petite boule et, en visant au même endroit que l’expert en la matière, tu étais au moins certaine d’avoir bon. Ton cochonnet dépasse cependant d’une bonne trentaine de centimètres sa position précédente et était décalée légèrement vers la gauche mais le Gamin ne dit rien alors tu supposes que c’était bon. Alors, sans chercher à s’appliquer - jugeant que c’était un jeu d’enfant de viser la petite boule - tu lances ta première grosse boule qui part loin, bien très loin. Celle-ci s’était arrêtée à plus d’un mètre du cochonnet.

Tu t’apprêtes alors à lancer une seconde boule mais le Gamin t’arrête. Apparemment, c’était à lui de jouer. Tu avais dû rater un épisode dans l’explications de la règle et pourtant, tu ne cherches pas d’éclaircissement mais se contente de lui céder la place derrière la ligne tracée au pied levé dans la terre …

_________________
La FKP (Yamiko) 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

La FKP (Yamiko) Empty
Lun 23 Sep 2019 - 20:09
J'espérais avoir fait mouche avec mes explications. Bon c'était un peu compliqué pour moi -encore- les relations humaines, alors j'avais essayé d'être le plus compréhensible et le plus cool possible mais... j'avais l'impression de m'être loupé quelque part... Ma disciple s'était tout de même lancée, envoyant le cochonnet à une distance plus que raisonnable. Pour encourager ma future secrétaire, je me devais de l'encourager même si je n'arrivais pas encore à trouver du fun sur son visage.

« Super ! Beau lancé ! »

En réalité c'était plus que moyen mais mon rêve c'était de monter une fédération, je devais galvaniser les jeunes pousses, les pousser à progresser. Si elle le voulait, elle pourrait presque rivaliser avec moi... fin dans quelques années bien sûr héhé. La première étape passée, il fallait maintenant qu'elle jette sa première boule. Chose qu'elle fit rapidement. Le visage concentré, j'observais sa position et fis en sorte de ne pas lâcher une miette de son premier lancé. C'était sa première fois après tout, quelque chose qui pouvait être aussi exceptionnel que raté ; souvent raté d'ailleurs.

Et biim, la boule s’éloigna à environs un mètre du cochonnet. Toujours l'air concentré, je me grattais la barbichette que je n'avais pas avant de faire un sourire à la future secrétaire disciple peut-être vice présidente de la FKP.

« Franchement ce n'est pas mal du tout. Fin pour une première fois... je trouve ça bien réussi. Je vous avais dit qu'il y avait deux philosophies, celle de tirer ou de pointer. Là on est plutôt dans le tir qu'autre chose mais c'était quand même cool. »

Et biim² je venais de me rendre compte de quelque chose... je n'avais demandé son identité à la damoiselle. En fait ça m'avait peut-être effleuré l'esprit mais j'étais tellement pris par ma passion qu'était la pétanque que... ça m'était sorti de la tête, di diou. Avec ma petite tête d'ange, je pris initiative.

« Et excusez-moi... avant de continuer les réjouissances, je peux connaître votre nom ? Pour ma part, je vais être plus précis. Je me nomme Sakana Ayanokoji, à côté de mon travail de Shinobi et des mes entraînements, je travaille sur la création de la fédé de la mort qui tue ! »

Suite à ça, il m'apparaissait évidemment de continuer la partie. Voulant créer une situation pour un peu plus de pédagogie, je voulais me placer à une distance presque similaire à la sienne, afin de créer une situation de « conflit ». Bon c'était pas très beaucoup ça le mot approprié mais je voulais au moins lui montrer comment on arrivait à les résoudre.

« Alors là... je vais... »

Dis-je en me mettant accroupis.

« Pointer et essayer de mettre la boule proche de la votre, sans la toucher. »

Et toc, après un lancé digne d'un dieu -ce n'était qu'une blague, ne m'en tenez pas rigueurs, ô vénérables dieux-, la boule vint se rapprocher de la sienne. Tip top ! Elle ne l'avait pas touché, je pouvais maintenant lui montrer comment départager des adversaires...

« Suivez moi, je vais vous expliquer autre chose. » Une fois proche des boules, je m'accroupis à nouveau en pointant du doigt la mienne. « Lorsque nos yeux ne suffisent pas à savoir qui détient le point, nous utilisons un instrument afin de mesurer la distance de chacune de nos boules... avec le cochonnet ! »

Pour finaliser mon explication trop cool, je mis ma main dans ma poche en cherchant mon fil... que bien sûr, je ne parvins pas à trouver. Quel idiot je faisais, comment le président de la Fédération Kumojine de Pétanque pouvait oublier un outil obligatoire au bon déroulement d'une partie divine ?! Grrrr je m'en voulais terriblement... Après avoir réfléchi brièvement et pour ne pas perdre la face, je décidai d'appeler à la rescousse ma petite araignée chérie, l'espionne comme je l'appelais. Un petit doigt mordu plus tard, je fis apparaître au sol une petite arachnide toute mignonne.

« Coucou Isil-chan ! Désolé de t'invoquer mais il me manque du fil pour ma partie de... »
« Azak'oh S'alake Zu »
« Ah oui j'avais presque oublié la barrière de la langue. Euh.. donc, mhmm... UN F-I-L »

Dis-je en mimant à l'aide de mes deux mains et en espérant ne pas perdre la face... Après un instant, elle créa un fil double épaisseur et suffisamment résistant pour l'occasion, dans le creux de mes mains. C'était trop coool ! Les joues rouges, je fis un grand sourire à Isil-chan, qui repartit après quelques mots dans sa langue natale.

« Bon désolé du dérangement... alors... euh, on met le fil ici, jusqu'au cochonnet et boum ! On pince et on fait pareil avec l'autre boule... Résultat, vous êtes le plus proche de la boule, c'est à moi de jouer... »

J'avais peur de l'avoir perdue !

_________________
La FKP (Yamiko) 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

La FKP (Yamiko) Empty
Mer 25 Sep 2019 - 11:56
La FKP

feat. @SAKANA AYANOKOJI

Malgré l’encouragement du Gamin, tu commençais à te décrocher peu à peu de ce jeu que vous veniez pourtant à peine de commencer.

Le jeu de boules n’était pas si compliqué que cela en soi mais, le manque de concentration dont tu faisais preuve, rendait les règles bien plus compliquées pour ton être. Il faut dire que tu n’étais pas une personne qui aimait beaucoup réfléchir. Tu n’étais pas pourtant une idiote, et tu savais faire preuve d’intelligence quand tu jugeais que la situation méritait que tu fasses fonctionner ton cerveau, mais tu n’aimais guère faire des efforts pour une chose qui ne t’intéressait pas réellement. Et, en l’occurrence, le jeu auquel tu étais en train de jouer n’était qu’une futilité à tes yeux. Tu avais bien voulu s’y essayer, dans l’espoir de pourvoir tue l’ennui qui te rongeait, mais l’amusement tant attendu n’était pas vraiment au rendez-vous.

Tu t’apprêtais donc à abandonner la partie de jeu de boules lorsque quelque chose d’inattendu se produit sous tes yeux. Le Gamin invoque une petite araignée. Était-ce un pur hasard mais l’arachnide était le seul animal que tu appréciais dans ce monde. Tu vouais à cette bête une passion depuis l'enfance et dont tu avais découvert récemment la source : toi-même tu étais en partie une araignée. En effet, grâce à la fameuse Résonance qui avait secoué le monde et des êtres dotés de chakra - comme toi - tu avais découvert que tu étais capable de te transformer partiellement ou totalement en araignée géante.

Tu décides de laisser l’invocateur et son animal terminer leur conversation avant t’intervenir mais trop tard, la petite bête avait disparu aussi vite que l’éclair après avoir prononcés quelques mots qui t’étais incompréhensibles. Un « Heu ! » s’échappe de tes lèvres. Un mot qui ne voulait rien dire mais qui reflétait ton désarroi qui se lisait également dans ton regard violacé.

Tu fixes le Gamin qui était déjà parti dans l’explication des règles de son jeu dont tu n’avais cure en réalité.

- Fais revenir l’araignée ! Ordonnes-tu d’une voix froide, révélant ainsi ta véritable nature à l’adolescent … S’il te plaît, finis-tu par ajouter se rendant compte que lui demander si méchamment n’était peut-être pas la bonne méthode.

Tu patientes, guettant la réaction du Gamin qui ne paraissait pas vouloir céder à ta requête.

- Si tu veux que je continue à jouer à ton jeu, fais-la revenir !

C’était tellement bas comme menace mais tu savais que le Gamin avait bien du mal à recruter pour son jeu inconnu presque de tous alors tu avais grand espoir de pouvoir lui faire céder à ta demande de cette façon. Et puis, peu importait le moyen, du moment que tu obtenais ce que tu voulais …

_________________
La FKP (Yamiko) 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

La FKP (Yamiko) Empty
Dim 29 Sep 2019 - 14:33
Fais... revenir l'araignée ? Nomhéo ! Alors déjà c'était dit sur un ton pas très cool et en plus... ah non, elle avait rajouté un petit s'il te plaît des familles derrière... ça pouvait passer ! Enfin presque car elle ne m'avait pas répondu précédemment. J'espérais obtenir son prénom, ça aurait plus simple pour moi de la nommer. Finalement elle s'était intéressée au truc qui n'avait rien mais alors rien à voir avec l'objectif de la démonstration : mon araignée. Fin « mon », c'était vraiment un grand mot. J'avais signé le pacte des arachnides avec la grande Reine mais j'étais seulement toléré parmi elle. La grande maman des petites bêtes m'avait d'ailleurs menacé à plusieurs reprises, oui oui sans blague, elle avait même dit qu'elle se servirait de moi... Bon, c'était encore un autre sujet. Je devais en revenir à mon interlocutrice ne portant pas de nom.

Surtout qu'elle m'exposa un espèce de marché ressemblant étrangement à du chantage, elle me proposa de faire à nouveau apparaître Isil-chan et en échange, de continuer la session de pétanque avec moi. Grrr c'était super tentant...

« Mon jeu... euh la pétanque n'est pas qu'un simple jeu. C'est une philosophie de vie, un sport pratiqué par les plus grands, demandant un physique, un intellect et tellement de capacités... ça serait bien dommage de le réduire à ça. Vous me comprenez j'espère ? »

Cette petite mise au point terminée, il était temps de passer à ma réponse. Honnêtement, j'étais prêt à me mordre à nouveau afin de ramener Isil-chan, à la seconde où elle me l'avait dit. Mais... ce n'était peut-être pas la meilleure des stratégies, je devais saisir cette opportunité afin de faire avancer la fédération !

« Bon bon bon... »

Petit à petit, le plan allait se mettre en place. Un jour, la pétanque sera considéré comme un sport national et la Fédération Kumojine de Pétanque n'y sera pas pour rien !

« Je vous propose un petit marché madame. Je ramène une araignée toute mignonne et en échange, bah... vous rejoignez officiellement la FKP. Ça veut dire que vous devez m'aider à accomplir toutes sortes de tâches afin qu'elle soit reconnue et approuvée... Vous voyez où je veux en venir ? »

Je tenais peut-être quelque chose là. Petit hic, je n'étais pas trop sûr que la reine apprécierait mon manège. Elle était au courant de toute la p'tite dame effrayante, à chaque fois que je faisais un truc elle le savait. L'autre jour, je n'avais invoqué personne qu'elle savait où je m'étais rendu pendant la semaine. C'était bizarre hein mais perso, je la soupçonnais de m'espionner ! Bon, le truc étant que... mes araignées ne savent pas parler notre langue, ou presque... Il y avait bien le bon majordome des familles Galador-san, qui savait manier comme personne notre langue. Ça serait sûrement plus facile de l'invoquer lui afin de retenir la dame le plus longtemps possible et surtout, lui donner l'envie d'accepter mon marché.

Pour attirer la gentille et plutôt belle damoiselle dans ma toile, je devais lui montrer que j'étais sérieux...

« Pour vous prouver ma bonne foi, je vais invoquer Galador-san. C'est le majordome de la reine des araignées, il sait parler notre langue lui. Leur dialecte, la langue des araignées, perso' j'ai encore beaaaaucouupp de mal. De temps en temps Galador-san me fait les cours du soir mais... euh... peu importe, place à l'invocation ! »

Théâtralement, je mis mon bras droit en l'air, les yeux presque fermés.

« Oh toi, divine créature des enfers, fils des cavaliers de l’apocalypse, fils de la reine des arachnides, majordome des majordomes... »

Manque d'inspiration ? Oui oui oui.

« Je t'invoqueeeeee ! »

Et badoom, après avoir rouvert ma plaie, je mis ma main droite au sol afin d'invoquer Galador, le fameux ! Il fut accompagné d'une fumée épaisse et blanche, qui mit bien quelques secondes à se dissiper.
La FKP (Yamiko) 8k3u

« Mais... »

Galador-san était bien là mais... il n'était pas seul, sur sa tête il y avait aussi Isil-chan. Bizarre, pourtant je l'avais invoqué lui.

« Bonjour petit homme, ravi de vous revoir... en ce lieu. » Dit-il avant de toiser du regard l'environnement autour de nous.
« Héhé salut Galador-san, comme ça va ? Isil-chan, ravi de te revoir ma belle. » Je sentais vraiment le traquenard.
« Dites-moi... suis-je invoqué pour une bonne raison ? Isil-chan m'a fait part de votre demande et de la raison pour laquelle vous l'avez quémandé... Je commence à bien vous connaître et je savais pertinemment que tôt ou tard, ça serait mon tour. »
« Raaaah gomen majordome-san, j'ai déconné mais j'ai besoin de toi pour arbitrer la partie de pétanque. Ok ok ce n'est pas un combat, il n'y a pas de sang et tout et tout mais... pour resserrer les liens entre nous, ça peut être cool non ? C'est un genre d'entraînement en équipe ! Tu vois ce que je veux dire ? »

Dis-je avec ma tête d'ange et mes yeux de chat botté.

« Et j'ai failli oublier le plus important, je vous présente la future vice-présidente et secrétaire de l'association, elle se nomme... »

Et bim c'était à son tour, alors qu'elle n'avait même pas accepté mon mon marché et donc le poste à la FKP... Ok je forçais un petit peu, j'espérais ne pas la mettre dans l'embarras.

_________________
La FKP (Yamiko) 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

La FKP (Yamiko) Empty
Lun 30 Sep 2019 - 15:30
La FKP

feat. @SAKANA AYANOKOJI

Le gamin se montre très malin en t’imposant un marché qui ne te plaisait pas vraiment en échange du retour de son invocation arachnide.

Tu réfléchis longuement sur la proposition que tu ne trouvais point équitable. L’adolescent avait beau essayé de t’inculquer que son jeu était plus qu’un simple jeu. Qu’il y avait derrière une grande philosophie de vie – chose dont tu n’avais cure au passage – et que celui-ci requérait des efforts physique, intellectuel et même d’autres capacités mais tu n’étais pas dupe. Surtout qu’il te parlait, non pas d’une tâche à accomplir, mais de toutes sortes de tâches. Des nombreux labeurs à effectuer donc en échange d’une simple rencontre avec une araignée ? Pour qui il te prenait donc ce Gamin ?

Tu toises froidement celui qui s’était présenté sous le nom Sakana Ayanokoji mais ce dernier ne semblait pas remarqué ton regard hostile et poursuivait son – presque – monologue sans réellement faire attention à toi. C’était comme s’il décidait tout dans sa tête et il joignait l’acte à la parole sans ton accord, qu’il considérait certainement comme pour acquis. Ainsi donc, sans que tu puisses placer le moindre mot, deux araignées apparaissaient sous tes yeux. En admiration face aux deux arachnides, tu t’accroupis pour se mettre à leur niveau, cherchant à les toucher et oubliant l’insolent adolescent mais les « future vice-présidente et secrétaire de l'association » qui fusent de la bouche du petit Sakana alors qu’il te présentait à ses bêtes te font redresser brusquement.

- Je n’ai pas accepté d’être ton larbin le Gamin ! Il est hors de question que je fasse de la paperasse !

Tu préférerais tout laisser tomber plutôt que de devoir t’occuper des documents. Tu ne le ferais même pas pour les beaux yeux des araignées que tu idolâtrais tant. Tu t’apprêtais donc à tout abandonner mais tu as le malheur de poser un dernier regard sur les arachnides. Une vue qui te fait soudain hésiter.

- J’accepte de rejoindre ta FPK en échange d’une rencontre régulière avec tes invocations et j’exige une entrevue avec la Reine ! Finis-tu par céder et en imposant des nouvelles conditions afin d’équilibrer le compromis.

Tu avais compris que ces deux-là n’étaient que des sous-fifres de la grande souveraine des arachnides mais elles ne t’intéressaient pas moins pour autant. Tu serais ravie de toutes les rencontrer, de la plus petite à la plus grande, de la plus importante à la moins insignifiante.

Tu avais altéré involontairement le sigle de la fédération du Gamin. Signe que tu n’avais rien à faire de celle-ci en vérité mais tu étais prête à te sacrifier pour ton amour pour les arachnides. D’ailleurs, l’araignée qui dormait en toi s’agitait étrangement sous l’effet de l’excitation malgré le calme dont tu faisais preuve extérieurement. L’autre toi désirait se manifester à ses camarades dotés d’intelligence comme elle. L’envie d’échanger avec ses compères d’un autre monde la rendait presque intenable. Une agitation interne que les invocations du Gamin pourrait certainement ressentir.

Ne désirant pas te transformer en ce lieu public alors que ceux qui connaissait la yasei arachnide qui sommeillait en toi se comptait encore sur les doigts d’une main, tu tentes de refréner l’ivresse qui te rongeait de plus en plus. Une fébrilité qui te pousse pourtant à tendre la dextre vers la petite araignée perchée sur le dos du majordome – dont la taille était bien trop imposante pour être porter – afin d’inviter le petit arachnide à grimper sur toi.

- Moi c’est Gentoku Yamiko. Enchantée de vous connaître, lâches-tu avec un léger sourire à l’attention d’Isil et Galador alors que tu ignorais totalement leur invocateur qui avait pourtant souhaité savoir ton nom il y avait déjà bien un moment.

A cet instant tu avais totalement oublié la raison de ta présence en ce lieu : apprendre à jouer à de la pétanque …

_________________
La FKP (Yamiko) 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

La FKP (Yamiko) Empty
Mar 15 Oct 2019 - 21:28
Larbin ? Gné ? Euuh, je n'avais pas trop pensé à ça moi. En fait je voyais plutôt comme une aide assez cool pour accomplir le destin de la FKP di diou ! J'espérais de pas perdre encore plus la face avec ces histoires, déjà que j'avais un peu du mal avec mon Kuchy de la mort-qui-tue... Il ne fallait pas que ma prochaine gentille et mignonne secrétaire foire tout... Je devais faire attention...

Sauf qu'elle ne faisait rien pour arranger la situation ma secrétaire préférée, elle venait de se tromper sur les initiales de la fédération... non mais, mhmm... En fa it je devais peut-être me remettre en question, je n'avais sûrement pas bien expliqué ce qu'était la Fédération et la philosophie de la pétanque... Je fus soudainement motivé par l'idée de recommencer à zéro.

Euh mais non, elle avait accepté en fait ! Soudainement je fus empli de joie, c'était trop cool, elle avait accepté de rejoindre la FKP -bien sûr avec le F d'abord, le K après et le P après de après-, j'étais vraiment trop content. En tant que président je ne voulais pas trop le montrer, histoire de hiérarchie, mais intérieurement j'étais excité et je ne voulais juste que sautiller dans tous les sens. Les joues toutes rouges, je fis un grand sourire à mon interlocutrice.

Le marché était direct accepté, elle l'avait sûrement compris et s'était mis à se rapprocher de mes araignées chéries.

« Bah c'est d'accord hein ! Enfin vous l'avez sûrement compris et euh... »

J'étais loin d'être le meilleur pour ressentir les sentiments d'autres personnes mais là je voyais qu'elle était vraiment motivée à passer du temps avec mes invocations. En parlant de mon Kuchy, je les avais un peu troqué mais ce n'était rien de méchant, j'espérais vraiment qu'il ne m'en tienne par rigueur. Fin c'était pour l'avenir du pays après tout, j'étais ambitieux à ce sujet et après tout... ils étaient là aussi pour assouvir mes ambitions non ? Euhhh minute, je ne les considérais pas du tout comme des objets mais c'était à mes yeux donnant-donnant. J'avais conclu un pacte avec la Reine des Arachnides après tout.

« Mais... mais... »

Alors que je me préparais à supplier Galador-san de ne pas trop en dire sur cette rencontre à la Reine, la vice présidente se présenta. Et bien sûr ce n'était pas à moi mais à mes copines qu'elle l'avait fait ! Grrrr mais comment que... Aaaaaaahhh, comment je pouvais me faire respecter dans ce monde ? Elle m'avait totalement snobé, c'était comme de l'insubordination à mes yeux. Je respirais un bon coup avant de me mettre à ses côtes, face à mes invocations.

« Bon d'abord c'est la F-K-P et content de connaître ton nom, vice-présidente-san. »

Ah oui oui oui, maintenant qu'elle était sous mes ordres, je ne comptais plus la vouvoyer. Fin... c'était un genre de test, je voulais voir sa réaction. Dans le pire des cas, elle me clouera au sol, dans le meilleur elle m'ignorera.

« Et comme dit, les araignées possèdent un dialecte bien particulier. C'est compliqué pour les humains, je prends des cours avec Galador-san mais c'est très difficile. »

J'avais à peine terminé ma phrase que je pus voir Isil-chan monter sur le bras de ma partenaire. C'était trop mignon, avec ses petites pattes elle faisait son bout de chemin. Je l'adorais vraiment celle là, j'en avais presque les larmes aux yeux !

« Elle est pas trop mignonne ma p'tite Isil-chan ? »

C'était bizarre mais Galador-san n'avait encore rien dit. Fin j'avais conclu un marché face à lui, il était compris dans le package qu'il n'avait rien dit -même pas l'engueulade habituelle-. Il s'était contenté de toiser du regard Yamiko-san. Ses pattes s'étaient légèrement déplacées sur le sol, d'après ce qu'il m'avait enseigné, les patounes des araignées leurs permettaient de ressentir un tas de trucs et apparemment, il était en plein dedans là !

« Un soucis Galador-san ? »

Cette fois-ci, j'étais bien plus sérieux. Je le voyais pensif et en principe, dans ces cas là, il avait quelque chose derrière la tête.

« Non, je n'ai aucun soucis petit homme ; Si ce n'est l'accord que vous venez de sceller avec dame Gentoku. Nous en parlementerons plus tard. Par contre... je ressens quelque chose d'étrange en vous... »

Dit-il en se rapprochant de Yamiko-san.

« Elle aussi l'a ressenti, c'est pour cette raison qu'elle se sent en confiance à vos côtés. »

Ah là, il parlait de ma Isil-chan chérie.

« Vous dégagez des effluves qui m'évoquent sobrement celles de notre majesté. D'où venez vous ? De quelle lignée descendez-vous ? »

Pour la première fois je voyais Galador-san un peu pommé. Ça me faisait bizarre de le voir comme ça, j'avais l'impression de ressentir en lui une sorte de curiosité maladive. J'étais presque sûr qu'il allait demander son groupe sanguin et la taille de ses sous-vêtements après ça !

« Et bah, damoiselle la vice-présidente, tu fais effet à mon Galador-san préférée et ma Isil-chan chérie. C'est inédit. »

C'était même déglingo!

_________________
La FKP (Yamiko) 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

La FKP (Yamiko) Empty
Lun 4 Nov 2019 - 11:40
La FKP

feat. @SAKANA AYANOKOJI

Le gamin t’explique que les arachnides parlaient dans un dialecte que les humains ne parvenaient pas à comprendre. Vérité qui réussit à te dérouter un tantinet car tes kuchy, eux, parlaient bien votre langue. Jamais tu n’aurais imaginé que ces animaux pouvaient parler dans un autre langage. Ce qui était pourtant fort cohérent. Ces bêtes provenaient d’un monde différent de celui des humains après tout.

Tu te demandes si tu parviendrais à comprendre les invocations du gamin si tu te changeais en araignée mais tu en doutais fort. La métamorphose t’octroyait un changement physique mais pas intellectuelle. Tu abandonnes donc l’idée aussi vite que celle-ci t’avait traversé l’esprit. D’autant plus que tu n’avais la moindre envie de révéler au monde maintenant ton pouvoir qui n’était connu que de quelques-uns.

Alors que tu admirais la petite araignée qui avait grimpé sur ta main, tout en cherchant à la chatouiller avec un doigt de ton autre main, Galador attire ton attention en te posant des questions qui prouvaient que le majordome ressentait la bestiole qui sommeillait en toi. Tu lui accordes un sourire ravi. Tu appréciais grandement d’être comparée à la Reine des arachnides. Tu prenais cela comme un véritable honneur.

- Disons que mon amour pour vous m’a donné le pouvoir de me changer en l’une des vôtre, dis-tu toujours aussi souriant. J’ai acquis la capacité de me transformer en veuve noire.

Ton pouvoir de Yasei ne provenait pas évidemment de ta passion pour les arachnides mais c’était une façon de faire comprendre aux deux araignées présentes à quel point tu les admirais. Et puis, tu étais incapable d’expliquer exactement l’origine de ton pouvoir de métamorphose animale. Ni ton père, ni ta mère ne semblait avoir cette capacité. Une Yasei de naissance t’avait expliqué que chaque être humain avait en réalité une part d’animale sommeiller en soi et que certains réussissaient à la réveiller même n’ayant aucune connaissance de son existence. C’était sans doute ton cas. La Résonance qui avait secoué le yuukan avait été la clé de l’activation de ton pouvoir de Yasei. Ton amour pour les arachnides avait sans doute contribué à l’éveil de ce dernier mais tu en étais moins sûr.

Ta révélation apportait également une réponse au gamin qui semblât étonné de voir à quel point ses invocations appréciaient ta personne. Tu venais, par la même occasion, lui révéler ton pouvoir caché mais cela n’avait la moindre importance. Tôt au tard, il l’aurait su de toute façon. Et puis, ton pouvoir de Yasei n’était pas un secret mais tu ne désirais tout simplement pas crier au monde entier son existence.

- Je peux rencontrer la Reine maintenant ? Demandes-tu au gamin alors que votre partie de pétanque n’effleurait plus ton esprit trop captivé par les arachnides …

_________________
La FKP (Yamiko) 1561235103-yamikoko1
(c) Signature par Mouton <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

La FKP (Yamiko)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: