Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Nō 脳
une arrivée alcoolisée (libre) EmptyAujourd'hui à 2:21 par 

» This is good bye, Destiny [Aimi]
une arrivée alcoolisée (libre) EmptyAujourd'hui à 1:56 par Hayai Taishi

» 08. Demandes diverses
une arrivée alcoolisée (libre) EmptyAujourd'hui à 1:38 par Ikaku Jiro

» Consonne [SOLO]
une arrivée alcoolisée (libre) EmptyAujourd'hui à 1:35 par Ikaku Jiro

» Sur le départ, direction Ame no Kuni [PV. Taishi]
une arrivée alcoolisée (libre) EmptyAujourd'hui à 1:14 par Hayai Taishi

» Collision [Sae]
une arrivée alcoolisée (libre) EmptyAujourd'hui à 0:57 par Ikaku Jiro

» Têtes dures [Jiki Masami]
une arrivée alcoolisée (libre) EmptyAujourd'hui à 0:15 par Oterashi Yanosa

» Sense of Duty | Pv. Higure Mafuyu
une arrivée alcoolisée (libre) EmptyAujourd'hui à 0:04 par Yuki Wataru

» [A/OFFICIELLE/KIRI] HISSER LES VOILES [Part.2]
une arrivée alcoolisée (libre) EmptyHier à 23:53 par Yuki Kaya

» It's over 9000 ! (w/ Takeshi)
une arrivée alcoolisée (libre) EmptyHier à 23:44 par Higure Mafuyu

Partagez

une arrivée alcoolisée (libre)

Kobane Harumi
Kobane HarumiEn ligne

une arrivée alcoolisée (libre) Empty
Mar 17 Sep 2019 - 8:39

Le voyage en navire depuis le pays de la foudre, anciennement avec le village caché de Kumo, s'était plutôt bien passé. Le passage entre Tetsu et le pays de la roche avait été légèrement plus mouvementé, mais c'était passé tout de même sans trop d'encombre. On pouvait sentir là une certaine tension entre ses deux pays, plus que d'habitude, même si cela n'avait jamais été la joie. En même temps, un pays coincé entre ces deux importants voisins, cela ne devait pas être très facile tous les jours.

Quoi qu'il en soit comme à son habitude, Harumi avait pris son temps avant de se diriger vers sa cible principale, Iwa. Elle connaissait bien le pays pour y avoir vécue pendant longtemps lors de sa jeunesse. Certains diront que cela remontait à des lustres, ce qui n'était pas forcément faux, mais tout de même. La ninja médecin en avait profité pour s'arrêter de villages en villages en soignant des personnes contre de l'argent. Il fallait bien vivre et le pays de la foudre n'avait pas été très rémunérateur. Cependant, elle s'adaptait à chaque client, si la personne était pauvre, elle je demandait rien ou vraiment pas grand chose, si le malade était riche, alors c'était le moment de rentabiliser un minimum. Harumi était une indépendante, elle ne pouvait compter que sur sa propre personne pour survivre dans ce monde brutal.

Ce fut alors après une semaine de pérégrinations que la brunette arriva à voyager jusqu'à Iwa. Elle aurait très bien pu débarquer bien plus rapidement à l'aide d'une certaine technique, mais ce n'était pas la peine d'inquiéter les autorités militaires de la région, et puis, elle n'était pas si pressée que celà. Elle n'était pas plus attachée que ça à travailler avec d'autres ninjas. Elle était fort bien à rendre service et à soigner des personnes innocentes de tout crime. Bien entendu, Harumi avait conscience que ce qui rapportait le plus était les missions shinobis lorsqu'elle arrivait à en dénicher. Elle avait certaines valeurs de vie importantes à ses yeux, ce qui impliquait des choix drastiques de missions dans le bon et le mauvais côté.

Harumi avait parfaitement conscience d'où se trouvait le dit village caché et elle allait utiliser la méthode d'approche habituelle dans ce genre de cas. Bien entendu, elle pouvait arriver jusqu'à la porte et d'y frapper pour parler avec un garde, mais elle savait que l'arrivée d'une ninja inconnue avec un chakra comme le sien pourrait bien en stresser quelques-uns. L'accueil des étrangers était le meilleur du continent, ils avaient tant l'habitude de commercer avec mes autres pays, mais malgré cela, elle préférait sa méthode, qui n'avait rien de désagréable, d'ailleurs. La doctoresse se plaça alors à quelques encablures de la porte principale, bien visible et bien certaine que l'on avait senti son approche. Elle se posa alors sur un rocher assez plat afin de disposer une bonne bouteille de saké et quatre verres.

Kobane Harumi • « Hmmm ... Peut-être que cela ne suffira pas ... »

Se dit à elle-même Harumi en rajoutant un cinquième verre juste en cas d'arrivée massive de ninjas de la terre. Ce serait dommage de manquer de munitions dans cette tactique somme toute agréable. Bien entendu, ce n'était pas pour les enfants, mais le lait fraise se gardait tout de même beaucoup moins bien que l'alcool, vous en conviendrez !et puis, elle avait passé l'âge de ce genre de boissons. Tout en chantonnant en attendant l'arrivée de ses hôtes, elle remplit tranquillement les verres disposés en évidence. Harumi n'allait pas commencer à boire seule, cela aurait été désespérant, et puis elle ne faisait celà pas pour l'ivresse, mais bien que cela avait tout de même un meilleur goût que l'eau.

Kobane Harumi • « Bien ! Je crois que tout est prêt. Par contre ces messieurs vont être déçus, il n'y a pas de jolies demoiselles au fond du verre. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 http://www.ascentofshinobi.com/u1034
Hyûga Toph
Hyûga Toph

une arrivée alcoolisée (libre) Empty
Jeu 19 Sep 2019 - 22:35
La Hyûga fit signe aux gardes d'ouvrir la porte. Son kimono était principalement vert, avec des pointes de couleur. Elle portait le bandeau ninja comme serre-tête. Jeune dame de quinze ans depuis peu, Toph prenait en taille et en maturité physique même si elle restait visiblement une enfant.

Elle avait vu la visiteuse arriver mais pas de si loin que cela. Toph activait fréquemment ses techniques mais moins qu'il y avait quelques mois, et Harumi avait bien choisit son moment pour passer presque parfaitement entre deux balayages successifs. La Princesse Hyûga ne l'avait vu arriver que depuis un petit kilomètre, du coup. Pas de quoi faire la frime, elle avait à peine le temps de traverser le village pour l’accueillir.

Bonjour, voyageur. Je me suis permise d'apporter aussi ma propre liqueur. Hyûga Toph, chunin.

En se présentant, Toph leva sa main et montra ainsi une théière bien chaude, choppée en vitesse. A l'intérieur, du thé au jasmin qui n'avait pas eu le temps de refroidir sur le trajet. Elle s'installa devant l'étrangère. Son Byakugan était activé, oui, mais elle ne semblait pas agressive pour autant. A ses côtés, se trouvaient son daisho et des kunai - preuve qu'elle était tout de même prête à tous les scénarios.

Le village n'était plus en mode vigipirate, l'assaut de Mamushi datait déjà d'il y a quelques mois après tout, et Toph ne se pressait pas pour interroger la nouvelle arrivée. La Hyuga savait qu'elle disposait d'une certaine réserve de chakra non négligeable - mais sa sensorialité n'était pas suffisamment poussée pour en tirer véritablement des conclusions.

La princesse et Conseillère se servit une tasse de thé avant de la porter à ses lèvres et d'en boire avec modération. Puis, elle déposa le verre et posa sa première question.

Qu'est-ce qu'Iwa peut faire pour vous ?

Spoiler:
 

_________________
une arrivée alcoolisée (libre) Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Kobane Harumi
Kobane HarumiEn ligne

une arrivée alcoolisée (libre) Empty
Lun 23 Sep 2019 - 8:42


Alors que la doctoresse était tranquillement assise sur un rocher plat à attendre la venue de quelqu'un capable de l'accueillir, elle vit les portes du village caché s'ouvrir pour laisser passer une jeune demoiselle au kimono chatoyant. Harumi put remarquer aisément le bandeau d'Iwa sur le front, elle n'était guère étonnée pour le coup pour ce détail, mais ce qui l'a fit tiquer fut l'absence d'autres personnes. Elle pencha la tête légèrement sur le côté afin de voir si derrière d'autres venaient, mais il n'en était rien. La brunette pencha son regard sur les verres de saké, cela risquait d'être compliqué si elle devait tout boire toute seule.

Du haut de sa trentaine bien tassée, elle ne pouvait voir qu'une enfant en cette personne, cependant, des signes étaient troublant. Comment pouvait-on envoyé une personne si jeune seule en guise d'accueil à une étrangère. D'accord, elle était venue assez doucement jusqu'aux portes, mais tout de même. Cela devait sans doute dire qu'elle avait un niveau suffisant pour arriver ainsi ou alors que l'on la sous estimait. À Kiri, il y avait bien eu trois ou quatre personnes présentes, mais bon, elle les avait attendu au bar du port, cela avait dû aider. Harumi n'avait pas essayé d'être discrète, en aucune manière. Elle était habituée au regard de méfiance quant à l'arrivée impromptue d'une étrangère, mais ici, cette demoiselle semblait très respectueuse. Le pays de la roche et sa courtoisie rigides, heureusement qu'elle avait eu le droit à une maîtresse en médecine plus ouverte.

Kobane Harumi • « Je vois ça, une autre sorte de liqueur évidemment, je ne suis pas certaine que cela aille avec, mais nous en conviendrons. »

Harumi fut assez étonnée en entendant qu'une jeune fille pareille était chunin, mais pour l'appartenance à son clan, elle l'avait déjà deviné à son regard si particulier.

Kobane Harumi • « Ravie de te rencontrer quoi qu'il en soit, hmmm vous ... Désolée, j'ai beaucoup de difficulté à vouvoyer la jeunesse, mais n'y voyez rien d'irrespectueux. Je m'appelle Kobane Harumi, je suis une ninja médecin itinérante. Je voyage de pays en pays afin de proposer mes services. »

Indiqua immédiatement la doctoresse en mettant les choses au clair sans attendre. Sa promenade en le pays de la foudre n'avait pas été très fructueuse, et elle espérait bien se refaire ici. Ce fut à ce moment-là qu'harumi remarqua le sabre, cela lui rappelait le nombre important de samouraïs dans ce pays depuis longtemps à cause de la proximité avec Tetsu no Kuni. Cela lui rappelait également la manière de penser de ces gens là. Elle restait parfaitement détendue, et la seule chose notable que la Hyuga pouvait remarquer était la présence d'un sceau de très haut niveau posé sur son crâne, caché dans la crinière de ses cheveux bruns. Elle ne malaxait aucunement du chakra, aucun intérêt, mais le sceau lui était actif en permanence. Dans sa tenue assez légère et large pour des mouvements au corps à corps aisés et son chapeau de bambous dans le dos, Harumi se contenta de sourire à la princesse avec politesse.

Kobane Harumi • « Ce n'est pas la première fois que je suis venue dans votre charmant pays, j'y ai vécu pendant longtemps lors de ma jeunesse. J'ai étudié la médecine avec maîtresse Nagamasa avant de partir à l'aventure. Je suis née au pays de la foudre pour information, même si je n'ai aucune attache nul part véritablement. Je voyage tout le temps en vivant de mes connaissances et en les offrants aux bonnes personnes pour un prix adaptée. Je suis venue offrir mes services au village d'Iwa si jamais vous désirez vous offrir mes services en tant que médecin ou comme combattante. Je suis également à la recherche d'une formation dans le rentanjutsu. On pourrait trouver un accord profitable pour votre village ninja et moi si jamais vous me formez à cet art, je pourrais offrir le double du temps de formation tant que je suis logée, nourrie et blanchie. J'ai quelques valeurs morales à défendre, mais je ne doute pas que cela soit compatible. »

Finit par dire la femme d'âge mûr en prenant le premier verre de saké qu'elle avait préparé. Il n'était pas question de le perdre, en aucune façon. Elle leva le verre en voyant que la Hyuga avait commencé son thé et elle vida d'un trait son contenu en plissant légèrement les yeux l'espace d'un instant. Ce n'était pas comme si elle était habituée à ce genre de nectar depuis longtemps. Elle posa ensuite sur le rocher à l'envers le petit verre en regardant la fameuse Toph.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 http://www.ascentofshinobi.com/u1034
Hyûga Toph
Hyûga Toph

une arrivée alcoolisée (libre) Empty
Lun 23 Sep 2019 - 10:51
La visiteuse se présenta. Toph dodelina de la tête et lui fit un sourire pour l'acceuillir comme il se devait.

Enchantée, Harumi-san. J'ai beaucoup d'admiration pour les eisenins de manière générale.

Toph se servit une tasse de thé, et se mit à boire lentement le breuvage bien chaud tandis qu'Harumi parlait et faisait son petit exposé. La Chunin commençait à avoir l'habitude de traiter avec des shinobis errants ou des déserteurs. Pour autant, à chaque fois leur profil était particulier et intriguant. Un médecin itinérant était à la fois banal et à la fois exceptionnel. En effet, il n'était pas rare d'avoir des experts dans un domaine voyager de par le monde. C'était même une façon connue et reconnue de devenir un véritable maitre dans ses compétences. Exceptionnel, toutefois, car un eisenin était une denrée rare et recherchée.

Parfois de force.

Une fois qu'Harumi eut fini son discours, la Conseillère commença le sien.

Le village acceuillerait volontier une médecin. Je pense qu'on peut organiser des échanges de savoirs avec les nombreux hôpitaux du village. Je te ferais suivre une liste d'eisenins qui seraient sans doute intéressé par discuter compresses, greffes, rentanjutsu et autres sanglanteries avec toi. Ils pourront te donner une recommandation avec laquelle tu pourras travailler dans un de nos hôpitaux - une sorte d'attestation que tu n'es pas en train de me frauder en quelques sortes. Dans ce cadre-là, être logée, blanchie et rémunérée me parait tout à fait envisageable.

Elle s'arrêta et but une petite gorgée pour se rafraichir. Le point suivant était un peu plus ardu.

T'embaucher pour combattre me pose plus de problème. Le Village a subit deux assauts de mercenaires en deux ans, et même s'ils ont été repoussés avec relative facilité, l'avis de la population n'est pas vraiment du côté de leur emploi. Certaines blessures cicatrisent mal. En dernière nécessité, peut-être, mais sinon cela n'est pas envisageable.

C'était les mêmes contraintes que Toph avaient eu pour Taishi. Elle n'en avait jamais voulut comme un mercenaire pour cette raison - et il était surtout connu par Toph pour son passé dans les Tengus. Harumi remplissait ici une niche plus spécifique, extrêmement focalisée et qui pourrait aider la médecine de la Roche a encore progresser. Leur position était incomparable.

Je pourrais discuter de certains détails pratiques, mais tu me parles de valeurs et le sujet m'intéresse. Alors dis-moi, que sont-elles ?

Celles de Toph étaient, bien entendu, basées sur le Bushido mais cela était un terme assez réducteur en soi devant leur complexité. Elle s'attendait donc à entrevoir celles de son hôte.

_________________
une arrivée alcoolisée (libre) Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Kobane Harumi
Kobane HarumiEn ligne

une arrivée alcoolisée (libre) Empty
Mer 25 Sep 2019 - 8:50


Kobane Harumi • « C'est gentil de votre part, nous eisenins avouons voué notre vie à aider les autres, même si le contraire peut être aussi vrai, mais parlons plus de bonnes nouvelles. »

Dit alors Harumi en relativisant le rôle de ninja médecin. Bien entendu, elle aimait son métier. Elle savait même que grâce à lui, de nombreuses portes s'ouvraient qui auraient resté close sinon. C'était bien pour cela qu'elle pouvait voyager si aisément de pays en pays. La femme d'âge mûr observa cette jeune fille se servir du thé. Elle en sourit, c'était sans doute bien plus raisonnable que son alcool, surtout vu d'un médecin. Il était une évidence qu'à force de voyager, de rencontrer nombre de population, de cas différents, elle avait aiguisé ses talents. Il était étrange que la ninja médecin n'avait pas été embrigadée dans une des forces en présence de ce monde, mais apparemment, il n'en était rien.

Kobane Harumi • « J'ai déjà pratiqué dans les hôpitaux de Kiri et de Kumo, alors ce sera un plaisir que de faire de même à Iwa. Parfaite ma formation en rentanjutsu m'intéresse évidemment, j'en sais déjà beaucoup sur le reste, mais pas sûr cela. C'est une formation rare et longue. C'est pour cela que je propose un bonus et un retour sur investissement de cette formation de la part de votre village caché. Si la formation dure par exemple une année, j'en resterais deux au service d'Iwa et nous verrons la suite après. Si cela peut rassurer vos gens suites aux exactions commises par certains mercenaires, vous pourriez m'integrer dans les forces d'Iwa pour le double de la durée de la formation. Cela ne me gène pas, et je n'ai qu'une parole. »

Déclama alors Harumi en proposant une idée originale et sans doute plausible en tout cas dans la tête de la doctoresse. Abandonner son statut de mercenaire et de femme libre pour un temps ne la dérangeait pas. Elle n'était pas du genre à se croiser les bras, surtout lorsqu'elle voyait une situation qui la faisait tiquer suffisamment. Elle était une femme d'action, et elle en avait les moyens.

Kobane Harumi • « En tout cas, je vous remercie de votre accueil chaleureux dans votre village. Je sais bien ce que représente ces murs. Une recommandation sera toujours une bonne chose pour la pratique de la médecine dans ce pays. Avoir un minimum pour vivre est toujours nécessaire, et cela m'évitera de prendre d'autres contrats. Après tout, pour le moment, je ne peux compter que sur moi. »

Indiqua alors la brunette avec un léger sourire entendu. C'était un message à peine caché, car si jamais elles arrivaient à se mettre d'accord, la situation pour la doctoresse pourrait bien changer drastiquement.

Kobane Harumi • « Tant que nous n'aurons pas trouvé un accord, je n'utiliserais la force uniquement qu'en cas de force majeure. Je suis consciente d'être dans un village de ninjas, avec un certain passé. »

Précisa alors Harumi sans se cacher, elle était une femme d'action qui n'avait pas peur d'utiliser la force démentielle de l'iroujitsu quand c'était nécessaire. Elle l'avait déjà fait dans le passé, et elle n'allait pas se retenir maintenant.

Kobane Harumi • « Je ne force en rien, je ne suis que force de proposition. J'ai largement de quoi affronter n'importe quel genre de situation délicate ou non. Je ne prononcé pas ses mots par hasard ou pour le vanter. Je resterais disponible en tout cas si jamais vous avez besoin de moi ou de mon statut de médecin itinérant pour une médiation ou un travail là où vous ne pouvez aller. Avoir un élève de votre village pourrait également être possible, si jamais je l'estime être prêt que ce soit physiquement comme moralement. »

Harumi connaissait les problèmes subit par le pays de la roche, qui était un des lieux importants de sa vie à cause de son passé. Le message était assez clair, il serait difficile de trouver un contrat ici, mais rien ne l'empêchait de tenter de négocier.

Kobane Harumi • « Mes valeurs ? Ho et bien ... Ce n'est pas la peine de me demander d'aller massacrer de pauvres gens incapables de se défendre ou pour de mauvaises raisons. Je ne connais que trop le déguisement de désirs inavouables derrière de fausses notions de justice ou de nécessité. J'ai trop voyagé pour croire qu'une population qui porterait un nom différent pourrait être le mal incarné. Je sais qu'au contraire, la plupart des personnes sont assez similaires au final. Ils désirent tous avoir de quoi que subvenir à leurs besoins, un toit et de former une famille. Des moments de bonheur simples en somme.

Malgré tout cela, je n'ai pas peur d'utiliser la force et de tuer si nécessaire. Ce n'est pas parce que je suis médecin que je suis pacifiste. Par exemple pendant les problèmes de Kiri et l'assaut subi, je me suis mise en retrait et je me suis contentée de protéger un orphelinat. Une promesse faite à un kirijin. J'ai été formée durant ma jeunesse par une femme de ce pays, alors sans doute que l'on peut dire qu'elle m'a largement influencé.
»


C'était tout de même difficile de parler ainsi de valeurs morales, mais certains sujets se rapprochaient évidemment beaucoup du bushido, et pour cause. Elle n'avait pas prononcé le mot, mais il y avait une certaine influence.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 http://www.ascentofshinobi.com/u1034
Hyûga Toph
Hyûga Toph

une arrivée alcoolisée (libre) Empty
Sam 23 Nov 2019 - 15:54
Harumi pourrait être un bon élément pour le Shishiza - la politique intérieur et de développement du village. Pas d'assaut avec elle, des soins, une participation à l'éducation. Tout cela commençait à prendre forme, et une forme qui commençait à plaire à la Conseillère.

Les détails sont à peaufiner, mais cela pourrait être une réflexion intéressante. Cela serait un contrat possible, sous condition de l'obtention de cette attestation dont je parlais. Simple mesure de sécurité.

Toph gardait quand même un vue la possibilité d'une imposture, et si Harumi n'était pas le moindre du monde eisenin, elle serait bottée hors d'iwa en quelques minutes. C'était une vérification, parmi d'autres, indispensable pour la sécurité du village.

Elle écouta attentivement ce que la visiteuse décrivait. Elle hochait de la tête, voyant que ses valeurs étaient plutôt morales et éthiques. Toph aurait préférée une notion d'honneur et de loyauté en plus, néanmoins... c'était sans doute trop demander à un shinobi errant. Le Bushido n'était pas pour tout le monde, et la Hyûga le savait pertinemment. Néanmoins, elle s'autorisa un sourire, car la question avait eu un objectif secondaire contre lequel Harumi aurait désormais bien du mal à s'opposer.

Tes valeurs ne sont donc pas opposées à ce que le village garde un oeil - ou un doujutsu - sur toi. La confiance se gagne, après tout. Le reste ne me pose pas de problème, au contraire. Un bras en plus pour défendre le village ou pour entrainer nos genins, je ne dirais pas non.

Car Toph était transparente là-dessus. C'était quelque chose qui demanderait du temps et de l'investissement de la part du village. Pour autant, une eisenin était toujours le bienvenue. C'était bien différent de mercenaires qui ne savaient que tuer ou détruire. Il y avait, bien entendu, un petit risque. Mais c'était un risque qui ne serait pas gratuit; si Harumi soignait une centaine de personne, et formait des iwajins à en faire autant, c'était un risque qui en valait bien la peine.

A terme, la surveillance s'espacerait. Toph résuma le tout rapidement

Du coup, une place à l’hôpital, une formation au rentanjutsu, une rémunération ad hoc, et un statut d'iwajin honoris causa. En retour de quoi, tu participeras à la formation d'un élève, aux missions de tous les jours autours du village et à la défense du village, dans le cas où cela serait nécessaire. Je te fournirai un guide les premières semaines. Est-ce que ces conditions te conviennent ?

Le guide serait bien entendu également un espion pour asserter au mieux la véracité de l'eisenin. Mais était-ce utile de le préciser ? L'eisenin semblait intelligente, elle le comprendrait toute seule.

_________________
une arrivée alcoolisée (libre) Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Kobane Harumi
Kobane HarumiEn ligne

une arrivée alcoolisée (libre) Empty
Mer 27 Nov 2019 - 9:34


Harumi fit un vague mouvement de main avec un hochement de tête lorsque Toph, cette enfant, parla de l'obtention de l'attestation. Ce n'était pas quelque chose qui allait oui faire peur. Pour le moment, cela restait un peu vague, mais les grandes lignes étaient tracées. Malgré l'âge de la personne face à elle, cela ne troublait pas outre mesure la femme médecin. Elle était surtout peinée de constater que cette enfant ne pouvait profiter de sa jeunesse, comme l'avait choisi également Hisa. Cette génération était tout de même surprenante, à leurs âges, elle était encore en train d'apprendre son futur métier.

Kobane Harumi • « Vois pouvez même poser les deux sur moi si vous le souhaitez, je vous déconseille seulement de ne pas me suivre dans ma consommation d'alcool et de tabac. Je comprends tout à fait que l'on puisse se méfier d'une Inconnue qui débarque avec pour seule derrnse de jolis mots bien ficelés. »

Indiqua alors avec un léger sourire Harumi, qui devait d'ailleurs se taper tous les verres de saké préparés.

Kobane Harumi • « Le combat ne me dérange pas lorsque la cause est juste selon moi. J'ai des capacités qui peuvent changer le déroulement d'un combat, j'en ai conscience, c'est pour cela que j'ai laissé les champs de bataille. Peu de guerre sont justes et sont véritablement pour la population. Je ne compte pas vendre ma liberté facilement et devoir tourner la veste. Je n'ai plus la fougue de ma jeunesse, mais je pourrais vous surprendre. Entraîner les jeunes me va bien, j'imagine que je devrais être de celles qui passent le flambeau. »

La brunette était assez ouverte et directe. Elle ne cachait pas grand chose. C'était tout de même amusant qu'elle en se rapproche autant de ce village xi plutôt que les autres. Cela aurait bien pu arriver, mais elle revenait aux terres qui l'avait vu grandir, le destin sans doute. Elle hocha la tête doucement, c'était normal qu'elle soit placée à l'hôpital, elle y était habituée d'ailleurs.

Kobane Harumi • « Cela me va oui, pour la formation d'un jeune à la médecine ninja, je le choisirais, personne ne me sera imposé. Je ne pourrais pas former quelqu'un qui pourrait me paraître mauvais ou dangereux. Ce n'est pas comme si j'allais juste lui apprendre à faire une boule de feu. Les dons que je lui apprendrais pourrait s'avérer dangereux par la suite. Cela ne me dérange pas bien au contraire de participer aux missions, cela me semble normal. Quelle sorte de titre le donneriez vous dans la hiérarchie ninja ? Je ne me vois pas genin, peut-être chunin ou alors j'en sorte d'agent spécial le temps que vous me connaissiez mieux. »

Commença alors à négocier la femme expérimentée, elle ne se voyait pas recevoir des ordres de petits jeunes immatures sous prétexte qu'ils soient bien nés. Cependant, lorsque Toph parla d'un guide sous ces termes là, elle ne put s'empêcher de rire légèrement.

Kobane Harumi • « Un ... Guide, oui je vois, j'espère que vous le choisirez efficace, car si je m'avères être quelqu'un de dangereux, un ninja trop peu expérimenté ne survivrait pas. S'il peut être mignon, pas trop chiant et pas trop jeune, cela sera parfait. Je ne fais pas dans le détournement de mineurs. Mais oui, ces conditions me vont en effet. Il ne reste que des détails ponctuels à discuter. »

Si jamais Toph l'avait pensé si fort qu'elle l'avait presque entendu, Harumi l'avait dit tout haut pour prouver qu'elle n'était pas la moitié d'une idiote, et qu'elle acceptait alors toutes les conditions, même celles partiellement cachées. Elle finit alors les verres rapidement en plissant les yeux légèrement.

Kobane Harumi • « La famille Nagamasa est toujours dans le coin ? Cela fait longtemps que je n'ai vu la petite, Hisa. Et puis, il faudrait que j'aille voir ma maître, la tante d'Hisa. Elle habite en dehors du village, dans le pays de la Terre. C'est une femme charmante avec un fort caractère. »

Harumi se releva alors en souriant doucement à la jeune fille.

Kobane Harumi • « J'ai travaillé pour tout un tas de personnes dans ma vie, dans tous les camps. J'ai beaucoup voyagé, mais vous comprendrez que je garde des détails pour moi. »

Harumi n'était pas le genre à vendre des informations importantes d'autres villages ou structures si facilement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 http://www.ascentofshinobi.com/u1034

une arrivée alcoolisée (libre)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Crocs Rocheux
Sauter vers: