Soutenez le forum !
1234
Partagez

Appelez-moi le directeur! [PV Kaguya Wutu-Fuku]

Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Appelez-moi le directeur! [PV Kaguya Wutu-Fuku] Empty
Ven 20 Sep 2019 - 17:36
Ayant manqué la cérémonie d’inauguration du Complexe - suite à quoi il a adressé ses félicitations au Directeur via lettre, le chef du Grand Dojo s’est rendu sur place afin de se rattraper auprès de lui. Bâti sur les ruines de l’attaque de nuke-nins, la portée symbolique de l’endroit est manifeste, l’ampleur et la solidité de ses murs reflètent la conviction des Kirjins ayant contribué à l’aboutissement de ce projet commun. Il s’arrête devant les grandes portes de l’établissement, avant de pénétrer la cour extérieure où il lui est possible d’observer des gens se relaxer dans une sorte de jardin zen et des cours d’eau sillonnant l’herbe scintillante. Certains le reconnaissent à son habit, le sabreur d’ébène et ses deux épées en croix dans son dos trapu. Un des senseïs gardant le domaine lui propose de l’accompagner, Saji accepte volontiers d’un hochement de tête. Pourquoi cette visite spontanée? Lui demande le guide. La même question se pose dans l’esprit des autres disciples venus étudier dans la paix.

Le Directeur, j’aimerais le rencontrer s’il vous plaît.

Sans prêter attention aux chuchotements environnants, il marche jusqu’à ce qui semble être un espace commun, non loin de l’entrée, un réfectoire où des shinobis de tout âge déjeunent et discutent en toute décontraction, certains regards fusent dans sa direction. Depuis qu’il est à l’intérieur, il ne peut s’empêcher d’admirer l’architecture du complexe suivant un style très traditionnel, au goût du Sabreur puisque lui-même est gérant du Grand Dojo. Il ne se prive pas de faire glisser son dextre sur la surface en bois afin d’en apprécier la qualité, tout en continuant de marcher jusqu’au bureau du Directeur, où le guide frappe à la porte en annonçant l’invité.

Vous avez de la visite Monsieur @Kaguya Wutu-Fuku

A la suite de quoi le professeur se retire du seuil du bureau pour laisser entrer le bretteur masqué, arborant comme toujours la même tenue de jais. La dernière fois qu’ils s’étaient vus, c’était pour ce fameux livre dévoilant l’existence d’une créature divine. Lui comme son mentor étaient loin de se douter que celle-ci se manifesterait à leurs propres portes pour les annihiler - eux qui se demandaient comment la localiser, beaucoup de questions se posent, notamment ce qui a déclenché un tel phénomène, l’apparition de Ao y est probablement liée. L’investigation est toujours en cours, et des missions prêtes à être lancées. Mais la raison de sa visite n’est pas tant de ressasser de cet événement dont ils se sont heureusement sortis indemnes, mais plutôt de reprendre contact avec une personne de confiance et discuter des affaires du village dans leur globalité, et pourquoi pas en profiter pour échanger sur l’avenir. Tirant une courte révérence, le Sabreur s’approche de l’homme en kimono pour lui remettre un sabre dans son fourreau ébène avec des motifs de dragon, une poignée marbrée de carreaux blancs sur un fond doré, la lame trempée avec soin composée d’alliage de haute qualité.

Un présent...” De ses deux mains il tend l’arme avec délicatesse. “... pour votre promotion. Wutu-Fuku-san.

_________________
Appelez-moi le directeur! [PV Kaguya Wutu-Fuku] 3w8kw12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

Appelez-moi le directeur! [PV Kaguya Wutu-Fuku] Empty
Lun 23 Sep 2019 - 1:06
Dans l'Aile de Rercherche du Complexe Shinobi, seule une faible lueur verdâtre vient percer la pénombre. Le directeur est là, debout devant une table rectangulaire sur laquelle un parchemin est posé. Et sur ce parchemin, la cible des efforts du Kaguya, qui tend les bras et bande sa volonté. Des gouttes de sueur coulent sur son front, signe de l'effort qu'il est en train de fournir. Il s'arrête finalement, les résultats de son ouvrage sont à son goût.

Wutu-Fuku est satisfait de l'isolement que lui offre le Complexe Shinobi, surtout en ces temps troublés. Il sort de l'Aile de Recherche, un seau à la main, en faisant un signe de la tête au shinobi gardant l'entrée. En quelques pas, il est à l'extérieur et arrive jusqu'à un des nombreux points d'eaux qui parsèment la grande cour extérieure. D'un geste délicat, il verse le contenu du seau, libérant la carpe qui l'occupait. Le poisson retourne nager avec ses congénères. Bien à l'abri entre les murs du Complexe, personne ne peut voir ses progrès dans l'art de l'Iroujutsu. S'exercer sur une carpe est un exercice de base dans l'apprentissage du ninjutsu médical. Est-ce que Wutu-Fuku avait prévu cela depuis le début ? Qui sait.

S'il s'exerce dans un apprentissage personnel, le directeur du Complexe Shinobi, il n'oublie pas ses responsabilités professionnelles. Il est temps de replonger le nez dans les papiers. Mais il n'a pas le temps de se perdre dans les feuilles et les enveloppes que déjà, on toque à sa porte. Un visiteur ?

Nobuatsu Saji. Le chef du clan des sabreurs. Wutu-Fuku l'a rencontré quand il était encore un genin. Maintenant ils sont égaux, si tant est qu'on considère la place de Directeur du Complexe comme équivalente à celle de chef de clan.

La lettre. Il l'a bien reçu. Mais il a complètement oublié d'y répondre. Le Kaguya ne peut que faire amende honorable. Mais il n'a pas le temps de se confondre en excuses que son invité lui tend un sabre d'exception en tant que présent.

-Oh. Merci, mais il ne fallait pas.

Wutu-Fuku tire légèrement l'arme de son fourreau pour détailler un peu la lame, avant de la rengainer et de la poser délicatement sur son bureau.

-Je lui achèterais un présentoirs digne de ce nom.

Le jônin a l'impression que quelque chose lui échappe, mais il n'arrive pas à mettre la main sur ce qui le dérange.

-Désolé pour votre courrier laissé sans réponse.

Tel Kuzan, Saji a expérimenté le jutsu fûton le plus redoutable : le vent.

-Vous pouvez bien entendu occuper un amphitéâtre les lundis et les mercredis avec vos disciples. Pas besoin d'un devis, considérez ce service comme mon propre cadeau pour votre poste de chef du clan des sabreurs. Mais je vous en prie, installez-vous.

Wutu-Fuku invite le muet à prendre place. Mais, justement, muet, il ne l'est plus tant que ça.

-Attendez... vous parlez ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine http://www.ascentofshinobi.com/u800
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Appelez-moi le directeur! [PV Kaguya Wutu-Fuku] Empty
Lun 23 Sep 2019 - 9:59
Le kimono ouvrant sur des abdos secs et bien taillés, ce cou musclé et ce regard à demi-masqué par sa chevelure rebelle, décidément lui non plus n’a pas changé. Du moins en apparence. Le Nobuatsu lui aussi est identifiable à sa tenue de jais éternellement moulante, qui fait toujours autant d’effet au Kaguya apparemment, puisqu’il est tellement distrait qu’il n’en remarque pas ce qui a de changé chez le Sabreur, dont la voix a émergé des abîmes depuis la Seconde Résonance. Sur son bureau un méli-mélo de paperasse à ne plus savoir où donner de la tête, visiblement le Directeur est extrêmement pris par ses obligations de Directeur, au point d’ignorer la lettre d’un de ses plus fidèles amis! Quelle désillusion… Le Kaguya se souvient de la lettre et s’excuse pour l’absence de réponse, même si la crampe demeure à l’estomac, le Nobuatsu lui répond sans afficher de rancune à son égard.

Non, ne vous inquiétez pas je comptais venir vous rendre visite dans tous les cas. J’avais hâte de voir de mes propres mirettes la concrétisation de ce projet.

A l’offre du Directeur de lui offrir la location des amphithéâtres, le Sabreur pousse un soupir de soulagement.

Ah ah…C’est gentil de m’offrir les salles, vraiment. Disons que le Grand Dojo a un budget plutôt serré ces derniers temps.

Surtout que les frais de réparation s’accumulent jusqu’à représenter la quasi-totalité des dépenses. Il se dit qu’avec l’avènement du Complexe, les Genins qui prennent du plaisir à vandaliser leur lieu d’entraînement jetteront leur dévolu sur le bâtiment de son collègue.

Oui je parle, mais je ne saurais dire vraiment pourquoi, seulement que c’est lié de près ou de loin à la Résonance. Je n’ai pas trop cherché à comprendre, je me réjouis de pouvoir m’exprimer sans avoir à griffonner des messages sur papier à tout bout de champ ou bien user de la télépathie. Être muet est vraiment contraignant.

L’ayant toujours connu muet et peu loquace, le contraste doit être étrange pour le mentor Kaguya. Voilà que ce dernier se trouve face à Saji, vêtu de la même tenue que quand il était genin, mais désormais chef de clan et jounin, et par dessus-tout, guéri de son mutisme. Le Sabreur s’assoit à la place indiquée par Wutu-Fuku, croisant ses mains devant lui, il poursuit:

Beaucoup de choses nous ont occupé depuis la dernière fois où nous nous sommes vus. J’avais besoin d’avoir votre avis sur les événements, à commencer par l’attaque du Dieu de l’Eau… Je n’ai pas pu m’empêcher de penser au livre que vous m’avez demandé de remettre aux Archives. Apparemment, vous n’aviez nul besoin de poursuivre vos recherches puisque le Dieu lui-même est venu à nous, nous qui craignions que quelqu’un le trouve. Et maintenant, il est scellé en plein coeur de Mizu, une cible géante en plein coeur de l’Archipel, une bombe prête à être déclenchée par le premier ennemi venu.” En tant que chef du Kyôi - position nullement connu du public, il est important qu’il réfléchisse à la stratégie à mener pour défendre le pays. “Nous savons que la Déesse que vous aviez combattu auparavant est à l’origine de cette attaque. Qu’aviez-vous appris lors de votre face-à-face contre cette Fanatique? Elle contrôlait cette bête… Comme si elle l’hébergeait en elle. Un peu comme un Yasei qui libérerait sa bête non? Pas tout à fait…

_________________
Appelez-moi le directeur! [PV Kaguya Wutu-Fuku] 3w8kw12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

Appelez-moi le directeur! [PV Kaguya Wutu-Fuku] Empty
Mer 23 Oct 2019 - 23:47
La visite du chef des sabreurs illumine la journée du Kaguya, il en aurait presque oublié que dans ce village où des gens de pouvoirs complotent contre lui, il lui reste des alliés d'envergure. Il offre bien volontiers les salles demandées par le Kaminarijin, il lui doit bien ça. Ceux qui espèrent voir une rivalité entre le Dojo et le Complexe perdent de vue l'essentiel, surtout en ces temps troublés.

Wutu-Fuku n'a d'ailleurs aucune idée de la manière dont le Grand Dojo se finance, puisqu'à sa connaissance les cours qui y sont dispensés ne sont pas payants.

-Ah ? Comment le Dojo est-il financé, exactement ?

Peut-être qu'à cause de sa construction récente, le Complexe Shinobi n'a pas souffert de restrictions budgétaires.

Des considérations très pragmatiques, qui ont fait presque de vue l'évidence : Nobuatsu Saji parle. Un miracle qu'il justifie par la résonance. Wutu-Fuku reste dubitatif... mais Saji n'a aucune raison de mentir.

-Mais... excusez-moi si c'est indiscret mais vous êtes muet de naissance ? Car même si c'est à mettre sur le compte de la résonance, ça n'enlève pas le fait que vous n'auriez jamais appris à parler au niveau anatomique.

Enfin, la résonance a provoqué des choses bien plus étranges que cela... si il faut se formaliser pour ce genre de détails, on y passerait des mois.

Il y a en effet plus important à discuter. En tant que membre de l'expédition vers Wasure no Kuni et suite à ses recherches personnelles, Wutu-Fuku semble être la meilleure personne à interroger pour en apprendre plus sur la Déesse. Malheureusement ses connaissances sur le sujet ne sont pas très étendues.

-Ils m'appellent la Main de Kiri, dehors. Mais au final, je n'ai pas l'impression que mes recherches sur le Dieu de l'Eau aient été utiles. Je n'ai même pas pu empêcher le cataclysme qui a eu lieu. Si les pertes sont minimes, c'est uniquement grâce aux efforts combinés de tout le village.

Efforts auxquels le muet a d'ailleurs participé. Mettre en échec un lieutenant de l'homme au chapeau, ce n'est pas donné à tout le monde.

-Ce que j'ai appris ? Pas beaucoup plus que ce que nous savons déjà. Elle avait le Sanbi en elle depuis le début. Elle aurait pu le libérer plus tôt mais elle ne l'a pas fait, ce qui m'indique que son plan était bien défini depuis longtemps. Elle voulait se faire capturer. Le Rokudaime et moi étions assez lucides pour considérer que l'enfermer dans Kiri même était trop risqué... c'est grâce à ça que le village est encore debout aujourd'hui.


Mais loin de lui l'idée de s'attribuer le mérite de cette décision... Inja était décidé à en faire de même. Le résultat aurait été le même.

-Elle était sensible aux prières du livre. Du moins, elle les a reconnu. Mais ça ne colle pas au niveau des dates. Selon le livre, le Dieu de l'Eau a disparu il y a 200 ans... or, cette Déesse n'avait pas l'air d'être bicentenaire.

Ou alors le Dieu est passé d'hôte en hôte pendant deux siècles ? Quoi qu'il en soit, ce n'est certainement pas comparable avec les techniques du clan Yasei.

-Un Yasei utilise son animal intérieur, je crois ? Une chose dans le genre... je ne suis pas expert dans le domaine. Mais je pense que ce Dieu est de la même nature que celui qui est enfermé à Kaze no Kuni. J'ai tenté d'en apprendre plus sur la Déesse lors de notre combat et elle m'a dit que le Dieu que je recherchais était celui de l'eau, et pas l'autre. Elle considérait la Prêtresse Rouge comme... une traîtresse.

Le Kaguya croise les bras.

-Sceller une telle chose est déjà complexe, alors dans un être humain... c'est un niveau de Fuinjutsu dont nous sommes loin. Mais je n'ai pas l'impression d'avoir vu qu'elle avait le contrôle du Sanbi. Il semblait... ailleurs ?

Cela nous a bien aidé Kiri, d'ailleurs. Et ça aurait pu être pire, si Ao avait eu le champ libre.

-J'étais sur Wasure. J'ai vu l'homme au chapeau. Ao était aussi présent, comme il était présent pendant l'attaque de Sanbi. J'ignore la nature de l'accord que l'homme au chapeau et les fanatiques ont passé, mais il est indéniable qu'ils se sont alliés. Que les autres Fanatiques ont eux aussi des tâches à remplir. Peut-être l'ont-ils déjà fait, même. Et donc que l'homme au chapeau savait parfaitement ce qu'il venait trouver à la prison inavouée. Des alliés... ou des pions?

Libérer les pauvres prisonniers du Pays Oublié... était-ce vraiment la motivation première de l'homme le plus recherché du Yuukan ?

-C'est l'homme au chapeau qui a offert Wasure au Kunaï Émoussé, pas l'inverse. Il a toujours un coup d'avance sur tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine http://www.ascentofshinobi.com/u800
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Appelez-moi le directeur! [PV Kaguya Wutu-Fuku] Empty
Dim 3 Nov 2019 - 19:11
Au nom de la solide amitié qui lie les deux hommes, le Directeur se montre compréhensif et accepte de céder les salles de cours au Chef des Sabreurs, dont le sourire se devine guère à travers le masque, mais bien dans l’intonation de sa voix. Les finances du Dojo n’étant pas au beau fixe, il est encourageant de savoir qu’on peut compter sur ses amis tandis que le Mizukage a retiré une grande partie de son soutien aux Sabreurs afin d’aider à finir le Complexe. Toutefois, étant un des fervents soutiens de ce projet de longue date, Saji ayant été là alors que le Complexe shinobi n’était encore qu’une idée en cours de réflexion, il est fier de voir un ami se hisser à la tête d’un établissement aussi capital dans la formation des futurs shinobis. Il se doit donc aussi de se rendre disponible si besoin est, que ce soit sur les questions managériales, ou tout ce qui pourrait impliquer une intervention du Grand Dojo. Un partenariat serait naturellement envisageable à l’avenir, mais pour le moment, les priorités sont davantage au bavardage qu’aux discussions professionnelles.

Le Grand Dojo se finance principalement via son école de kenjutsu, et les subventions du village. Pour couvrir l’entretien des salles et du matériel. Tout simplement.

Le but de l’établissement n’étant pas lucratif mais de servir à l’intérêt du village, d’où la gratuité des salles mise à disposition à qui voudrait s’entraîner librement. Heureusement, cette réduction de l’aide financière au Grand Dojo se compose par une diminution de l’affluence depuis que le Complexe a vu le jour, offrant de nouveaux espaces d’entraînement pour les shinobis. Maintenant, les personnes venant s’entraîner sont surtout des amateurs de kenjutsu, ou des genins souhaitant apprendre des maîtres Sabreurs de Kiri.

Muet de naissance oui. J’ignore encore ce qui a pu produire ce phénomène, mais les docteurs non pas su m’expliquer comment il était possible qu’une onde altérant le chakra puisse influer sur mon organe vocal.

Un des mystères de la vie qui resterait tel tant qu’il n’entreprend pas de rigoureuses recherches à ce sujet. Quelle que soit la cause, il est maintenant soulagé d’un handicap qui le taraudait depuis son enfance, et qui lui imposait de trouver mille et une subterfuges pour y pallier. Les explications viendront après, pour l’instant, il se contente de parler, avec ce sentiment de l’avoir toujours fait, un sentiment étrange, un fruit de son imagination probablement. Plus curieux encore, la question du Dieu de l’Eau que le Nobuatsu aborde immédiatement afin d’échanger ses informations avec le Directeur, peut-être en savait-il davantage que lui dans la mesure où il est, à sa connaissance, le seul homme à avoir véritablement fait des recherches sur la créature mythique. Il est certainement celui qu’il faut consulter en premier. Il est celui qui s’est rendu en mission sur Wasure, vu l’homme au chapeau de ses propres yeux, combattu contre la Déesse lorsque celle-ci s’est pour la première fois manifestée. Il s’avère que le Kaguya l’a interrogé en tentant de déchiffrer les plans des Fanatiques, leurs intentions à l’égard de Kiri et du monde shinobi. Son emprisonnement était calculé, elle voulait infiltrer le village et le détruire de l’intérieur, mais heureusement, grâce à l’instinct de Wutu-Fuku et de celui d’Inja, la Brume tient encore debout et s’est vu accorder la chance de se défendre.

Le Trois-Queues serait de la même nature que le Dieu du Désert vous dites?

“Sanbi” 三尾 (litt. Trois Queues): un surnom qui a été vite trouvé au Dieu de l’Eau par ceux qui ont vécu l’événement et immédiatement repris par la gazette kirijine, en référence à ses trois queues qui ont tenté d’assiéger le village de Kiri et laissé une empreinte durable dans les esprits de la populace. Tous ces événements qui s’enchaînent. La Résonance, l’attaque de Sanbi, les Fanatiques, l’apparition de Ao. La clé ne peut être que l’Homme au Chapeau. L’ennemi numéro un du Yuukan. Que peut-il bien avoir derrière la tête pour mettre tous ces engrenages en mouvement?

Comme vous dites, Wasure était de son fait, il avait donc une intention très précise derrière la libération des Fanatiques. Sachant que certains d’entre eux nous ont attaqué, en même temps que ce traître de Ao qui n’est autre qu’un de ses laquais. Malheureusement, mon combat contre lui ne m’a rien appris de plus. Il s’est échappé, amputé de ses bras grâce à nos efforts pour le combattre sous sa forme Kyômon

Une victoire certes, mais teintée d’amertume dans la mesure où l’un des hommes les plus recherchés du Yuukan se tenait à quelques mètres d’eux. Tenter de l’intercepter alors que le Dieu de l’Eau était en train d’être aspiré par le sceau aurait pu leur coûter la vie également, mais aurait pu garantir l’emprisonnement ou du moins la neutralisation définitive du criminel. Une scène que le désormais Cavalier de Feu, héritant son surnom des suites de cette rencontre fatidique, ne cesse de revivre dans sa tête. A-t-il eu raison de faire primer la vie de ses deux coéquipiers et de la sienne sur l’arrestation de Ao? Une décision qu’il pourrait regretter toute sa vie. Saji soupire, contemplant que ce choix pourrait mettre en danger les innocents encore présents sur cette île.

Et maintenant il est en fuite sur l’île mais il ne peut pas être bien loin, mais s’il est venu nous rendre une visite, c’est qu’il a un plan lié au Dieu. D’où l’importance pour nous de redoubler de vigilance et renforcer la sécurité du sceau. Un certain Kimura Eisaku serait responsable de la surveillance. Et vous? Pensez-vous continuer vos investigations sur le Dieu de l’Eau? Avec votre nouveau poste j’imagine que vous serez relativement occupé.

_________________
Appelez-moi le directeur! [PV Kaguya Wutu-Fuku] 3w8kw12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

Appelez-moi le directeur! [PV Kaguya Wutu-Fuku] Empty
Dim 8 Déc 2019 - 0:39
Wutu-Fuku se sent un peu coupable de savoir que les subventions à destination du Complexe Shinobi ont pu se faire aux dépens de celles accordées au Grand Dojo, même si la situation n'est pas non plus catastrophique. Le geste du Kaguya est apprécié à sa juste valeur par le chef du clan des sabreurs. Comme la construction du Complexe est terminée, le Dojo pourra désormais compter sur plus de subventions... à condition que Kiri arrive à dégager des fonds suite aux derniers événements qui ont touché le village. Une guerre civile et une attaque de monstre géant, ça laisse des traces.

Et il ne faut pas oublier la résonance dans cette histoire. Des gens qui se voient soudainement dôtés du chakra. Certains qui ne deviennent qu'un avec un élément. Un phénomène si complexe que même les muets retrouvent la parole. Pas la peine de trop se triturer la tête pour chercher des explications logiques : il n'y en a pas. La cause de cet événement reste elle aussi inconnue, même si il y a fort à parier que tout ceci est lié de près ou de loin à l'Homme au Chapeau : le timing du déroulement des événements laisse peu de places au hasard.

Une autre chose qui n'est pas un hasard pour Wutu-Fuku : le lien entre le Dieu du Désert et le Dieu de l'Eau. Ce n'est pour l'instant que spéculation...

-C'est ma théorie. Mais je ne crois pas avoir les documents nécessaires à Kiri pour la confirmer ou l'infirmer.

Le Kaguya a déjà eu accès aux ouvrages qu'il n'aurait pas dû consulter aux archives du Palais de la Brume. Donc à moins qu'il reste quelque part d'autres archives ultra-secrètes, il n'y a rien à Kiri qui puisse permette à Wutu-Fuku d'avancer sur la question. Peut-être que la seigneurie en sait plus sur le sujet mais il est difficile à croire qu'elle laisserait les Kirijins s'y intéresser. Il suffit de voir à quel point le secret autour du Pays Oublié était opaque. Wasure reste une source d'information potentielle sur les Fanatiques et les Dieux mais ça, le Kaguya ne le dira pas. L'expédition prévue avec Shitekka doit rester un secret. Même si Wutu-Fuku a toute confiance en son ami sabreur... on ne sait jamais.

-Je crois que je n'apprendrais rien de plus sur le Dieu de l'Eau par des moyens conventionnels. Si on veut en savoir plus sur la question, il faudrait investiguer différemment. Hakyô avait l'air de savoir des choses sur le sujet mais souhaitait éviter la question... il faudrait aller voir les Meikyus à Kaze, mais il n'est pas certain qu'ils accepteraient de répondre à nos questions. Sinon, nous pouvons interroger un Fanatique...


Si tant est qu'ils en aient un sous la main en état de parler.

-... voir parler avec le Dieu de l'Eau lui-même.

Une idée saugrenue, à laquelle Wutu-Fuku pense depuis quelques temps. Et si la meilleure source d'information sur le Dieu de l'Eau, c'était le Dieu de l'Eau lui-même ?

-J'ignore si c'est techniquement possible, et si l'idée est bien raisonnable mais... peut-être peut-on, à l'aide d'un Yamanaka par exemple, transférer un esprit temporairement dans un sceau ?

C'est la seule option que le Kaguya se permet. Libérer Sanbi pour voir si il est capable de raison est bien la chose la moins raisonnable à faire, et c'est le cas de le dire.

-Et de cette manière, essayer d'établir une communication avec Sanbi sans risque de le libérer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine http://www.ascentofshinobi.com/u800
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Appelez-moi le directeur! [PV Kaguya Wutu-Fuku] Empty
Mar 10 Déc 2019 - 21:32
Des dieux qui sèment la terreur sur le Grand Continent et l’Archipel, eux qui se pensaient à l’abri d’autres attaques, les voilà de nouveau sous le feu des manigances de l’homme au chapeau, après que celui-ci ait libéré les prisonniers et les fanatiques de Wasure, le cataclysme du Dieu de l’Eau a failli réduire leur village en cendres, un résultat déjoué grâce à l’intervention des graines de héros qui ont su s’illustrer. On les connaît sous le nom des “Héros de Mizu” parmi lesquels certaines de ses connaissances font partie: Shitekka, Akane, et son ami Wutu-Fuku évidemment, sauf que grâce à son exploit individuel on l’appelle désormais la Main de Kiri. Un titre qui lui sied parfaitement étant donné le poste de responsabilité qu’il occupe, l’éducation étant un enjeu primordial dans le développement des jeunes boutures lancées sur la voie du shinobi, le nindô. Le mystère plane toujours autour du commanditaire de l’attaque de Sanbi, même si au fond, les deux hommes pensent logiquement que l’assaut a été orchestré par l’Homme au Chapeau.

Parler au Dieu de l’Eau. Une idée pour le moins saugrenue et qui sort des sentiers battus, pourtant, Saji ne balaie pas immédiatement du revers une telle solution. Après tout, le Kaguya sait faire preuve d’une grande intuition - pour avoir été à ses côtés lors de diverses missions, et puis quelles options ont-ils vraiment pour extraire des renseignements du Dieu de l’Eau? Une autre possibilité. Les Meikyûs de Kaze pourraient certes leur offrir de les aider à altérer le sceau qui couvre aujourd’hui une superficie bien trop large pour qu’il soit en sécurité. Toutefois, la traversée du désert risquerait de s’avérer délicate, et puis ce n’est pas comme si les deux pays ont une raison de s’entraider. L’Archipel entretenant une position isolée dans l’échiquier géopolitique jusqu’à présent, même si les choses risquent sûrement de changer avec l’expédition de Yuki, et d’autres projets en cours. Hakyô, l’ex-Mizukage reconverti en globe-trotteur ne semble pas en savoir davantage sur la question malgré l’interrogation à laquelle il a été soumis par les services secrets.

Je l’ignore.

Encore une fois, son mentor ne cesse de le surprendre par son flot de créativité. Un transfert d’esprit avec un Yamanaka? Une idée à méditer. Ce à quoi le Sabreur répond d’un haussement d’épaules, ne sachant si la télépathie suffirait à passer la barrière du fuinjutsu, un domaine sur lequel il n’a absolument aucune connaissance. Rares d’ailleurs sont les individus doués dans l’art du scellement, si ce n’est les Meikyû. Il lui a été raconté aussi que les équipes ayant opéré sur le sceau du Dieu de l’Eau ont été tous frappés par la Seconde Résonance, leur empêchant d’exécuter du fuinjutsu. Une véritable perte pour le village de Kiri, même s’ils demeurent encore des shinobis spécialisés dans cet art, leur expertise reste insuffisante pour prétendre égaler le niveau de leurs prédécesseurs.

La Seconde Résonance a été à double tranchant et compensé les pertes. Je ne sais s’il s’agit d’une coïncidence, mais aucun des shinobis ayant contribué au scellement du Trois-Queues n’en est sorti indemne. Nous devons donc procéder avec la plus grande prudence. Nous opérons sur un terrain glissant.

Son esprit est assailli de questions, un tumulte interne qu’il tente d’apaiser en faisant les cents pas vers l’étagère de livres de son senseï. D’un oeil distrait, il relève les titres de livre qui prennent la poussière, et les éléments de décoration. Il regarde sans vraiment regarder comme pour s’offrir une brève distraction afin de revenir avec une idée qui ferait finalement sens.

Nous ne pouvons pas le tuer… On l’a bien vu, la puissance du Dieu de l’Eau dépasse toutes nos forces combinées. Le sceller nous a permis de l’entraver pour un moment… Mais pour combien de temps?

Il essaie de creuser dans sa mémoire afin de trouver le moindre indice qui pourrait les aider, un fil d’Ariane, quelque chose, n’importe quoi.

Pouvons-nous l’affaiblir? Réduire sa puissance afin de gagner du temps dans nos recherches? Avons-nous réellement tout essayé lors de notre combat contre lui? Je n’ai observé aucune faiblesse à un élément en particulier, ou à un domaine de jutsu.

_________________
Appelez-moi le directeur! [PV Kaguya Wutu-Fuku] 3w8kw12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

Appelez-moi le directeur! [PV Kaguya Wutu-Fuku] Empty
Jeu 2 Jan 2020 - 22:00
Les idées fusent, mais elles restent des idées. Impossible d'expérimenter et de vérifier ses hypothèses dans une telle situation. Il est impensable de libérer Sanbi de sa prison juste pour la science. S'il est difficile de savoir si l'esprit d'un Yamanaka est capable de “traverser” un sceau, il est indéniable que le village de la brume aurait été rasé sans l'existence du Fûinjutsu. Si cet art a été la solution à leur problème, il en a également été la cause, puisque le Dieu de l'Eau était scellé dans une humaine, même si la Déesse ne se considérait pas comme une simple mortelle.

-Si le Sanbi était effectivement scellé dans le corps de la Déesse, c'est bien qu'il existe un moyen de dominer ces entités que l'on nomme “Dieux”. Mais nous n'avons pas les moyens de faire ça, à Kiri. L'avoir scellé dans le sol est déjà un exploit. Je pense que si c'est aussi le Fûinjutsu qui a été utilisé pour neutraliser le Dieu du Désert, c'est que ce n'est pas un hasard, ça “fonctionne”.

Faute de pouvoir réellement blesser une créature de cette taille, les Kirijins et les Kazejins n'ont pas eu d'autre choix que de l'enfermer. Avec les risques que ça comporte : ce qui est arrivé à Kaze no Kuni peut aussi arriver à Mizu.

Et il a fallu les efforts de tout un village pour enfermer le monstre. Même si quelques éléments importants sont morts suite à la tentative de coup d'état de Kewashiioke, on ne peut pas dire que le village était dans un de ses mauvais jours.

-Nous n'avons pas pu le tuer, mais je ne pense pas que ce soit impossible pour autant, puisque nous l'avons blessé. Nous n'avons pas la force de frappe nécessaire pour lui administrer un coup mortel, voilà tout.

Wutu-Fuku pense bien entendu aux attaques portées sur l'oeil unique du Dieu. Le Kaguya n'a pas souvenir d'avoir vu quelque part que la carapace de la tortue géante avait été ébréchée. Puis le Jônin se rappelle que son confrère sabreur n'a pas assisté à la scène. Peut-être est-il pertinent de lui exposer les faits.

-Vous étiez occupés à affronter Ao sur le dos de la bête, alors peut-être que vous l'ignorez... mais nous lui avons fait mal. Lorsque le Dieu de l'Eau préparait son... “orbe”, et que les shinobis désormais connus sous le titre de héros de Mizu s'affairaient à éviter que cet orbe ne touche Kiri, nous l'avons blessé, à l'oeil. Enfin, le mérite de cette action revient surtout à Aditya...

Peut-être existe-t-il un autre moyen de blesser la créature. Mais encore une fois, impossible à savoir sans essayer. Et les Kirijins n'ont pas eu beaucoup de temps pour essayer des choses sur le Dieu de l'Eau, trop occupés qu'ils étaient à éviter la destruction de leur village, voir du Pays de l'Eau tout entier.

-Non, nous n'avons pas tout essayé. Nous étions dans une situation d'urgence, avec des civils, le village et la moitié du pays à protéger. Aucun antécédent, rien sur quoi se baser pour affronter une créature de ce genre.


Sanbi ne leur facilitait pas la tâche, mais en plus il a fallu gérer une autre fanatique, et le traître Ao, toujours en fuite.

-Je me demande si le Sanbi aurait résisté à sa propre attaque. Après tout, l'orbe s'est perdu dans le ciel, on ignore donc tout de sa puissance potentielle... peut-être en arrivant à recréer une technique de ce genre ? Enfin, difficile de savoir si cette espèce d'énergie noire qu'il a utilisé pour cette “technique” est bien du chakra, ou autre chose...

Un type de chakra que le Kaguya n'avait jamais vu jusqu'ici. Pour en savoir plus sur ce Dieu de l'Eau, il n'y a de toute manière pas beaucoup d'options qui s'offrent aux Kirijins.

-L'autre Fanatique. Qu'est-elle devenue ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine http://www.ascentofshinobi.com/u800
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Appelez-moi le directeur! [PV Kaguya Wutu-Fuku] Empty
Mar 14 Jan 2020 - 0:55
Les hypothèses restent des hypothèses tant qu’elles ne sont pas testées, mais il fut aussi un temps où les hommes doutaient de l’existence des Dieux, et voilà que le lendemain, une créature “divine” vient frapper à la porte du village. Dans un univers où tout semble possible, nombreux sont les sentiers qu’il reste à explorer par l’Homme, et s’il est des gens qui ont l’ouverture d’esprit suffisante pour être à l’écoute de ses pairs, c’est bien son ami Kaguya qu’il ne voit que trop rarement ces temps-ci d’où l’intérêt de ces retrouvailles, maintenant qu’ils sont vraisemblablement dans les hautes sphères de Kiri.

Qui sait si ces Dieux sont mortels, s’il existe une faille qu’ils n’auraient pas encore exploité? Quand se présentera la prochaine opportunité? Se présentera-t-elle seulement un jour? Les recherches sont en cours d’après ce qu’il sait, et une fois les réparations tant retardées seront terminées, des équipes seront probablement envoyées pour glaner des informations sur ces dieux dans l’espoir de mettre la lumière sur ces êtres surnaturels.

Oui pendant le combat contre Ao je n’ai pas vraiment pu voir des mes propres yeux ce qu’il se passait en bas, ou sur la tête de la créature à trois queues. Mais j’ai eu des retours.

S’il n’y a aucun moyen de savoir à la lecture des événements comment vaincre voire maîtriser les divinités, peut-être qu’il faudrait poser la question aux personnes les plus à même de leur en dire plus: les Fanatiques. L’érudite étant encore sous les verrous… Il va de soi qu’elle a d’ores et déjà été interrogée.

Elle est dans les Geôles de Kiri si je ne m’abuse. La Kenpei continue de l’interroger sans succès, elle ne fait que répéter la même rengaine, les sermons sur les Dieux qu’elle et ses partisans fanatiques idolâtrent. Rien de concluant.

Des fanatiques en somme. Même les interrogatoires plus musclés ne semblent pas être venus à bout de sa résolution, ce qui pourrait nécessiter une intervention drastique de la part des services secrets afin d’extraire les informations. Quoiqu’il en soit, le lieutenant général Naam n’aurait pas lâché l’affaire avec les prisonniers quels qu’ils soient qui croupissent encore dans les Geôles tenues d’une main de glace par les Yuki, pour certains depuis plusieurs années au point que beaucoup dans l’opinion publique ont oublié leur présence.

Mais qui sait, peut-être mettre-t-il d’autres personnes sur le coup.

Il hausse les épaules en se préparant à tourner les talons, n’ayant pas à coeur de déranger son senpai plus longtemps dans l’exercice de ses fonctions.

S’il n’y a rien d’autre, je pense qu’il est temps pour moi de prendre congé. A moins que vous ayez autre chose dont vous aimeriez qu’on discute Wutu-Fuku-san?

La visite mi-professionnelle mi-amicale ayant donné sur une courte mais intéressante digression, les deux hommes d’autorité auraient peut-être certainement d’autres occasions de se voir, autour d’une boisson ou bien une réunion. Toujours est-il qu’il est toujours agréable de croiser un visage familier qui, il ne l’oubliera jamais, a été le premier à l’accueillir dans le village de Kiri.

_________________
Appelez-moi le directeur! [PV Kaguya Wutu-Fuku] 3w8kw12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779

Appelez-moi le directeur! [PV Kaguya Wutu-Fuku]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: