Soutenez le forum !
1234
Partagez

Préparatifs de départ [PV. Musashi]

Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Préparatifs de départ [PV. Musashi] Empty
Lun 23 Sep 2019 - 10:03
La jeune femme était désormais libre, mais ses camarades devaient attendre un peu. Elle avait donc du temps pour flanner encore un peu. Désormais, elle avait ses affaires, sans doute avaient-elles été fouillées pour vérifier que rien de véritablement dangereux pour le village ne s'y trouvait et, sans surprises, ils n'avaient rien pu trouver. Katsuko n'était pas femme à laisser quoi que ce soit d'incriminant en libre accès. Elle se coiffa tranquillement, ayant passé la matinée à dessiner ce qu'elle pouvait voir de sa fenêtre, un peu lasse. La pluie n'était pas totalement passée et le ciel était encore sombre, phénomène classique dans les montagnes où les nuages avaient du mal à venir du fait des pics montagneux, mais qui une fois là avaient tout autant de mal à repartir pour les mêmes raisons.

Utilisant sa seule pince noire, elle se fit une queue de cheval qu'elle laissa pendre dans son dos après avoir bien lissé ses cheveux roses qui ondulaient légèrement quand l'humidité était forte. Neiko soupira un peu. Elle devait se trouver quelque chose à faire pour la journée. Ce ne serait que le lendemain qu'elle pourrait partir et devait donc parvenir à rendre utile cette dernière journée à Iwa. Une première idée aurait été d'aller à la bibliothèque mais la demoiselle aux yeux carmin y était déjà allée et avait trouvé ce qu'elle souhaitait. Elle n'avait pas d'autres idées de recherches à y faire ce qui rendait possibilité moins attractive.

Une autre alternative était celle d'aller à l'Académie et de s'entrainer sur un des terrains libres. Oui, c'était sans doute ça le mieux à faire pour l'instant. La vampirette se leva et sortit de sa chambre pour descendre dans la salle commune de l'auberge où elle demanda une bouteille d'eau au barman qu'elle pourrait emporter sur place le temps de la journée. Contre une caution d'une centaine de ryos, l'homme un peu bourru la laissa s'en aller avec. Équipée pour se poser longtemps, elle se retrouva donc installée à tester ses techniques encore et encore, travaillant toujours son clonage qu'elle souhaitait améliorer d'une certaine façon.

Lorsqu'elle fit une pause vers les alentours de midi, elle remarqua du coin de l'oeil la porte être poussée. Neiko se leva alors, fronçant un peu les sourcils. Elle avait pourtant demandé à la personne qui surveillait les lieux, aucun élève n'avait de cours ici normalement. Elle n'aurait donc pas du poser de soucis, chose qu'elle voulait éviter pour ne pas voir délayer plus longtemps ses objectifs.prête à partir ou à s'excuser selon la réaction du nouvel arrivant, elle fut étonnée de reconnaître Musashi lorsque la porte s'ouvrit complètement. Un peu décontenancée de voir cet homme ici, alors qu'il semblait être -dans son discours en tous cas- le symbole même de la fainéantise pour ce qui concernait l'amélioration de ses capacités et la détermination, il se trouvait ici.

« Je te laisse la place, j'ai fini. »

Se levant et récupérant ses affaires, la demoiselle aux cheveux rose se dirigea d'un pas tranquille vers la porte, attendant qu'il rentre totalement pour pouvoir sortir à son tour.

HRP:
 

_________________
Préparatifs de départ [PV. Musashi] 4MfBa8H
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336
Han Musashi
Han Musashi

Préparatifs de départ [PV. Musashi] Empty
Dim 13 Oct 2019 - 1:18

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Préparatifs de départ


Préparatifs de départ [PV. Musashi] Iwa12

------------------------------------------------------

Alors qu’il se rendait au terrain d’entraînement, Musashi ne put s’empêcher de se souvenir des propos d’Oden, son ami commerçant. Ces derniers temps, ils s’étaient rencontrés à maintes reprises et avaient pu échanger sur un tas de sujet, mais il n’y avait qu’un qui retenait particulièrement l’attention du Genin, à savoir son grand-père. Si Musashi s’était retrouvé à Iwa, ce n’était d’une certaine manière pas son propre choix, il avait été poussé, contraint, c’était en quelque sorte Iwa ou la mort. Depuis, le village lui avait offert une formation, un immense confort et surtout grande sécurité, qu’il n’avait pas autrefois. Par conséquent, il était redevable à Iwa, sa loyauté ne saurait être ébranlée. Toutefois, son grand-père, qui l’avait terrifié pendant de nombreuses années, représentait un grand danger et restait un homme à abattre pour mille et une autres raisons. Ainsi, pour Musashi, que beaucoup avait encore du mal à cerner, tant il pouvait être paradoxal, il ne pouvait y avoir une véritable vie ou des grandes ambitions, tant que l’ancêtre serait vivant.

Arrivé non loin d’une zone d’entraînement, il songeait aux propos d’Oden, lorsque ce dernier lui proposait de chercher du côté d’Ame. En effet, Ame était un véritable bourbier, où sévissaient de mercenaires et criminels en tout genre. Exactement l’endroit où l’ancêtre du Han pouvait se trouver, que ce soit directement ou par l’intermédiaire de ses hommes. Musashi n’y avait pas pensé une seconde, mais force était de constaté qu’Oden avait raison. Après tout, le chef du clan Han avait toujours courut après le profit et le pouvoir, ne se privant pas de mettre en place une bande de mercenaires et de développer certaines types de techniques qu’il était prêt à vendre au plus offrant.

Ainsi, Musashi se devait de vérifier la théorie d’Oden. Toutefois, le jeune commerçant était incapable de l’aider, du moins dans l’immédiat, puisqu’il ne disposait pas des moyens nécessaires pour une telle mission. Dès lors, deux autres solutions s’offraient à Musashi : la première étant de se rendre lui-même à Ame pour vérifier cette théorie. Ce serait effectivement de la folie, pour mille et une raison, sans compter qu’il n’aura probablement pas l’autorisation pour une telle mission, du moins dans l’immédiat. Ainsi, il ne restait plus qu’aller voir cette mercenaire, qui avait à cœur de changer la situation d’Ame. Musashi se souvenait encore des mots de Neiko, de sa voix et de sa détermination, lorsqu’elle parlait d’Ame. S’il ne doutait point de sa sincérité, elle ne restait pas moins la dernière personne à qui il aurait voulu avoir affaire.

Secouant légèrement la tête, le Genin tâchait de mettre tout cela de côté, pour le moment. Il devait se concentrer et s’entraîner. D’ailleurs, il n’avait jamais autant multiplié les entraînements que dernièrement, depuis la théorie d’Oden. Bien qu’il ne soit arrivé avec un programme bien précis, il espérait pouvoir repartir « meilleur » que lorsqu’il était arrivé. Soupirant un bon coup, il finit ainsi par pousser la porte menant à une zone d’entraînement, où il espérait pouvoir s’exercer seul, ou alors avec quelqu’un qui lui serait supérieur, puisque c’était la meilleure façon de progresser. C’était alors que, contre toute attente, il croisa Neiko, celle qu’il devait justement voir, après son entraînement, pour lui demander ce « service ». Le regard neutre, il s’approcha d’elle tandis qu’elle ramassait ses affaires en lui confiant qu’elle avait finie et qu’elle lui laissait la place. Conscient qu’il devait mettre sa fierté de côté, Musashi refusait de se perdre dans ses pensées, se montrant quelque peu spontané :

« Il y a assez de place pour nous deux, tu ne crois pas ? A moins que ce ne soit ma présence qui t’importune ? » Fit-il, simplement. « Pour moi, tu tombes à point nommé, puisque je comptais de toute façon te rendre une petite visite après mon entraînement. Surprenant, n’est-ce pas ? Enfin bref, avant d’aller dans le vif du sujet, je souhaiterai que tu m’assistes durant cet entraînement, si tu ne vois pas d'inconvénient, parce que je t'avoue que je ne vois aucun plaisir à affronter ces pitoyables mannequins en bois. Après je peux comprendre, si tu es attendue ailleurs… » Conclut-il, avant de déposer son sac au pied d’un rocher.

Il déposa sa cape sur le rocher en question, avant de retrousser les manches de sa chemise. Il se retourna enfin vers Neiko, qui était non loin de la porte de sortie, attendant patiemment sa réponse.




_________________
Préparatifs de départ [PV. Musashi] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Préparatifs de départ [PV. Musashi] Empty
Dim 13 Oct 2019 - 11:22
Alors qu'elle s'apprêtait à partir pour libérer le lieu, Musashi lui répondit d'une manière qui la surprit. Alors qu'elle s'attendait à ce qu'il lui dise qu'il venait la voir spécialement -puisqu'elle l'estimait jusque là incapable de vouloir s'entraîner seul ainsi- elle fut quelque peu destabilisée.

« J'ai simplement dit que j'avais fini, pas que je te fuyais. Te méprend pas. Mais je peux quelque chose pour toi peut-être ? »

Cette découverte avait suffit à la jeune femme à lui laisser une chance plutôt que de simplement partir en coup de vent. S'il souhaitait se montrer un peu moins misérable, c'était le moment pour lui de se rattraper face aux yeux de la nukenin. Si elle était du genre à vite classer les gens, à leur coller des étiquettes quand ils n'étaient pas des gens importants pour elle d'une manière ou d'une autre, elle pouvait aussi bien les enlever si ces personnes faisaient des efforts qui prouvaient autre chose que ce qu'ils avaient laissé paraître au premier abord. En bien comme en mal bien sûr.

Elle soupira un peu, n'ayant pas prévu un entraînement à plusieurs. Elle n'avait pas non plus envoyé de lettre à Toph pour la prévenir, puisqu'elle était désormais libre et qu'elle avait juste voulu s'entraîner seule. Mais là... Elle était un peu au pied du mur. Bon, elle avait été libérée, on lui avait rendu ses armes, elle pouvait sans doute accepter un truc pareil.

« Si t'as un truc à me dire, dis le moi, essaie pas de noyer le poisson avec un entraînement. Mais bon, si tu veux vraiment t'entraîner, je suppose que je peux accepter. »

Neiko s'était arrêtée et retournée face à lui, les bras croisés, l'observant un peu.

« Et donc ? Quel genre d'entraînement tu veux faire ? Combat à mains nues, combat avec arme, combat à distance ?.. Ou autre chose, une technique particulière par exemple ? »

Comme pour confirmer son acceptation et cette chance qu'elle offrait au jeune homme, Katsuko posa ses affaires sur le côté, posant désormais ses mains sur ses hanches. Elle savait qu'elle avait, de toute façon, un bon moment devant elle puisqu'elle irait voir Taishi dans l'après-midi avant de partir seulement le lendemain. Elle voulait aussi faire un tour par l'hôpital pour rendre ses affaires à Aimi directement, sans passer par Musashi. Elle n'était pas du genre à passer par des intermédiaires quand elle pouvait se permettre le face à face.

Patientant donc face à lui, la jeune femme aux yeux carmin attendait qu'il se décide sur ce qu'il comptait faire. Parler directement, s'entraîner d'abord, faire les deux en même temps... Peu importe, elle était prête.

_________________
Préparatifs de départ [PV. Musashi] 4MfBa8H
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336
Han Musashi
Han Musashi

Préparatifs de départ [PV. Musashi] Empty
Dim 13 Oct 2019 - 15:12

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Préparatifs de départ


Préparatifs de départ [PV. Musashi] Iwa12

------------------------------------------------------

La mercenaire rétorqua au Genin qu’elle ne le fuyait pas, mais qu’elle avait simplement fini ce qu’elle avait à faire. L’épéiste prit note de cette précision, qui l’arrangeait bien, avant d’acquiescer d’un signe de tête, lorsque Neiko lui demanda si elle pouvait faire quelque chose pour lui. Ainsi, il lui expliqua brièvement qu’il avait besoin d’elle, sans entrer immédiatement dans les détails. Puis, il lui demanda de l’assister dans son entraînement, qui serait aussi un bon moyen pour lui de pouvoir échanger avec elle et en l’occurrence formuler sa demande.

Comme à son habitude, Neiko lui demanda de ne pas tourner autour du pot et d’aller dans le vif du sujet. Toutefois, elle n’était pas contre l’entraînement, ne manquant pas de lui demander le type d’entraînement qu’il souhaitait faire.

« Quelque chose d’assez basique à vrai dire. Est-ce que tu aurais la technique de multicolonnage ? Si tu es douée au corps-à-corps, je souhaiterai que tu m’assailles de coups, pour me compliquer toute tentative de défense. J’aimerai vérifier quelque chose… » Fit-il, en exécutant des mudras.

Son bras se vit recourt d’une fine couche de cristal, le minimum vital, puisque si Neiko acceptait sa demande, il lui serait sans doute compliquer de réaliser d’autres mudras pour la suite.

« Si tu es d’accord, c’est quand tu veux. » Fit-il, en s'emparant de son bokken.

Se profilait un entraînement assez classique, auquel il avait l’habitude, souvent avec le guerrier rouge ou la Chiwa. A moins d’y être vraiment contraint, il espérait ne pas trop compter sur le ninjutsu, surtout pour les techniques défensives. Son objectif restait assez simple, identifier ses lacunes et les corriger le plus rapidement possible. Sa vie et celle de son camarade, l’Oterashi, en dépendait, puisque ce dernier avait proposé de l’aider dans sa quête pour le moins suicidaire.

« Sinon, tu as des nouvelles concernant ta situation ? Parce que pour tout te dire, je recherche quelqu’un depuis un certain temps… Et d’après mes dernières informations, il est fort probable qu’il se trouve à ta prochaine destination, Ame. » Fit-il, en restant sur ses gardes, observant les moindres faits et gestes de la « mercenaire ».

La demande avait été plus moins faite, les détails suivront sans doute au fil de la conversation. Ce n’était pas facile pour lui, surtout avec Neiko, compte tenu de leur dernier échange pour le moins « chaotique ». Toutefois, Musashi savait mettre ses émotions de côté, et puis à bien y réfléchir, tout ce que Neiko croyait savoir sur lui était bien loin de refléter la réalité. Quoi qu’il en fût, son objectif, à cet instant précis, n’était pas de se faire accepter par la mercenaire, il se moquait un eu de ce qu’elle pouvait penser sur lui à vrai dire. Ce qu’il souhaitait, en revanche, c’était d’obtenir son aide, ce qui ferait alors de lui débiteur d’une dette, dont il devra s'acquitter tôt ou tard.

« Ainsi, si jamais tu venais à être libérée, ce qui arrivera, j’en suis persuadé, je souhaiterai que tu vérifies cette information et que tu lui remettes quelque chose, si jamais cette personne ou un de ces hommes se trouvent bel et bien là-haut. » Poursuivit-il, d’un air neutre.

Il aurait pu préciser qu’il lui sera redevable, mais il préférait que cela sorte, d’une façon ou d’une autre, de la bouche de la mercenaire. Ce qui était sûr, ce que cette situation la mettait dans un immense confort, Musashi espérait qu’elle n’en abusera pas, même s’il restait prêt à « tout » pour entrer en contact avec son grand-père.


Spoiler:
 


_________________
Préparatifs de départ [PV. Musashi] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Préparatifs de départ [PV. Musashi] Empty
Mar 15 Oct 2019 - 15:08
Katsuko observa quelques instants Musashi qui venait de lui expliquer un peu ce qu'il entendait par entrainement en cette fin de matiné d'été. Il souhaitait trouver une méthode de défense pour contrer plusieurs adversaires à la fois apparemment, sans ooute devait-il déjà avoir une idée puisqu'il aurait pu se contenter d'un adversaire unique en premier lieu si ce n'était pas le cas.

« Je connais cette technique. Et je me débrouille au corps-à-corps. Donc je dois t'attaquer avec des clones c'est ça ? Très bien, si c'est juste ça... »

La vampirette se tourna vers les râteliers où se trouvaient déjà quelques bokens et elle commença ses mudras, faisant apparaître deux doubles d'elle-même à ses côtés. Chaque figure de la nukenin se saisit d'un boken et fit quelques mouvements, tous identiques, d'échauffement. Quelques petites rotations avec les poignets, quelques petits pas, avant de se retourner vers Musashi pour écouter la suite de son discours.

« Des nouvelles de ma situation ? J'en ai. Cette personne que tu recherches, c'est qui, à quel point elle est forte et qu'est-ce que je dois faire à propos d'elle ? La trouver et t'indiquer sa position ? La capturer ? La tuer ? »

Extrêmement sérieuse, la tueuse n'avait aucun problème à parler d'assassinat. Elle faisait son travail toujours avec la même efficacité, sans laisser la moindre chance à ses victimes. Que pouvait faire un homme endormi face à une lame aiguisée après tout ? Sans plus attendre de réponse, elle se lança à l'attaque. Aucune traitrise la dedans, c'était un simple coup qu'assénèrent ses deux clones et elle-même à l'iwajin demandeur. Des coups basiques et directs qui ne cachaient rien mais qui venaient à trois d'un seul coup sur le jeune homme. Selon sa réaction et ses demandes, elle verrait pour corser la difficulté ou se maintenir à ce niveau là, étant déjà probablement complexe pour lui.

« Tu n'as pas dû le remarquer, mais j'ai toutes mes affaires. Je suis libre et je quitte Iwa demain midi. Quand tu dis lui remettre quelque chose, c'est quoi ? À quel point est-ce que c'est important, dangereux, et surtout, qu'est-ce que j'y gagne ? Je veux une réponse précise bien sûr, pour toutes les questions que j'ai posé. C'est tout ça qui déterminera mes exigences en retour. »

Prête à réattaquer selon les réactions et les demandes du compagnon d'Aimi, Katsuko tenait encore fermement son bokken, alerte et préparée. Il pouvait même tenter de contrattaquer s'il le souhaitait, elle serait à même de le recevoir sans mal.

HRP:
 

_________________
Préparatifs de départ [PV. Musashi] 4MfBa8H


Dernière édition par Chinoike Katsuko le Dim 20 Oct 2019 - 1:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336
Han Musashi
Han Musashi

Préparatifs de départ [PV. Musashi] Empty
Mer 16 Oct 2019 - 20:54

¤ IWAGAKURE NO SATÔ ¤
Préparatifs de départ


Préparatifs de départ [PV. Musashi] Iwa12

------------------------------------------------------

Il acquiesça d’un simple signe de tête. Tenant fermement son arme en bois entre les mains, il était déjà prêt, observant ainsi la mercenaire s’exécuter. Elle créa alors deux clones d’elle-même, chacun se munissant d’un Bokken pris dans le râtelier, à la disposition de tous. Puis, elle réalisa quelques mouvements en guise d’échauffement avant de se retourner vers le Genin. Elle lui confia alors qu’elle eût effectivement des nouvelles de sa situation. Un bref regard de haut en bas permit à l’épéiste de déterminer que la jeune kunoichi était désormais une femme libre. Ce qui semblait toute de même l’étonné, dans le sens où il aurait pensé qu’elle mettrait les voiles dès l’instant où elle serait disculpée. Cependant, après réflexion, il s’était dit qu’il y avait certains quelques détails à régler.

Peu importait, la suite de son monologue ne fut que plus intéressant, puisqu’il concernait directement à sa demande. Ainsi, elle ne l'envoya pas balader, du moins pour l’heure, l’interrogeant toutefois pour obtenir plus d’informations. Elle était directe et sérieuse, chose qu’il apprécia particulièrement, puisque le sujet était lui-même sérieux, beaucoup plus qu’on pourrait le croire.

« Han Ryuma, mon grand-père. » Rétorqua -t-il, en la fixant droit dans les yeux.

Cela ne servait à rien de lui mentir, en omettant, par exemple, volontairement certaines informations ou en manipulant la vérité, si ce n’était d’essuyer un refus. Il en avait conscience, il le voyait dans les yeux de son interlocutrice, c’était pourquoi il allait droit au but, sans esquiver aucune interrogation.

« C’est un expert en fuinjutsu. Un mercenaire particulièrement dangereux, à qui les crises de Kaze ont manifestement profité. Du temps où je l’ai connu, il ne quittait jamais Kaze et était toujours disposé à vendre des armes ou des hommes à ceux qui en avaient les moyens… Toutefois, on m’a rapporté qu’il a récemment accepté un contrat à Ame, donc il y a des grandes chances que ses hommes et ou lui se trouvent à ta prochaine destination. » Poursuivit-il, tout en observant les mouvements des Neiko et ses clones.

Ses doubles et elle foncèrent à toute vitesse sur lui, tentant alors, une fois à proximité, de lui porter un coup direct mais basique, simultanément. Plaçant un pied devant l’autre, Musashi para parfaitement le coup de l’originale, en hissant son arme diagonalement devant son visage. Il tenta de faire subir le poids de son corps à la mercenaire, pour la contraindre de reculer et gagner légèrement quelques mètres. Le coup du premier clone échoua grâce au mouvement de corps qu’il réalisa pour se retrouver à la porté du deuxième clone. Ce dernier le frappa alors de plein fouet dans le dos, qui était protégé par son cristal qu’il pouvait faire mouvoir à sa guise. Pivotant légèrement sur le côté droit, il bondit par la seule ouverture possible pour s’extirper du piège qui avait failli se refermer sur lui.

« Merci Gabushi-san » fit-il, intérieurement, visiblement satisfait d’avoir bien réalisé les mouvements qu’elle lui avait enseigné. Des mouvements basiques certes, mais c’était justement la base qui lui faisait défaut avant son entraînement avec l’amazone.

« Je vois, j’en suis ravi pour toi. » Fit-il, en s’étirant légèrement le cou et l’épaule droite. « Tu n’auras ni à le capturer ni à le tuer, ce n’est pas une tâche qui t’incombe et je crois que tu as déjà beaucoup affaire que de te mettre d’autres ennemis sur le dos. » Poursuivit-il, en reculant de deux pas, histoire de pouvoir mieux recevoir les prochains coups de la mercenaire. « Oui, lui remettre quelque chose. Un simple parchemin qui lui permettra de reconnaître mon chakra et donc d’avoir la confirmation que je suis bel et bien vivant. C’est un homme dangereux, le genre à tuer son propre fils ou de vendre ses propres hommes pour son intérêt. Ce que tu y gagnes ? Et bien ma reconnaissance… » Conclut-il, simplement.

Certains s’esclafferaient de rire, d’autres chercheraient à savoir ce que cela signifie concrètement. La regardant droit dans les yeux, Musashi jugeait sa réaction.

« Je ne suis peut-être qu’un Genin mais je peux t’assurer que je ne compte pas le rester indéfiniment. Mais avant je dois régler mes différents avec l’homme qui a mis à l’époque un contrat sur ma tête, me contraignant ainsi à fuir mon pays et à me réfugier à Iwa. Aide-moi et j’estimerai t’être redevable en retour. Je n'ai qu'une parole ! Si cela ne t’intéresse pas, alors je suis disposé à te payer grassement, à toi de voir. » Fit-il, avant de charger le clone légèrement à l’écart, le frappant alors d’un coup sec pour l’éliminer de la partie. « Deux contre un mais avec des techniques plus tranches, si tu ne vois pas d'inconvénient. » Formula-t-il, en effectuant un léger bond en arrière. « Puis, avoir un contact au sein d’un des plus grands villages ninja n’est pas quelque chose de négligeable, tu n’es pas d’accord ? » Conclut-il, d’un ton sérieux.

Elle devait se douter qu’il n’ira jamais contre les intérêts d’Iwa, toutefois cela ne rendait pas sa remarque moins pertinente. Quoi qu'il en fût, trois offres se présentaient à elle : celle faisant d'elle créditrice d'une dette dont elle pourra exiger le paiement, tôt ou tard, potentiellement sous la forme qui lui conviendrait ; une somme d'argent, en grande quantité, dont Musashi est disposé à emprunté à son ami commerçant ; ou faire de Musashi son informateur, sans doute l'offre la moins intéressante puisque Musashi ne lui donnera jamais des informations jugées sensibles... Offres non cumulables, bien que ce soit à relativiser.


Spoiler:
 


_________________
Préparatifs de départ [PV. Musashi] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Préparatifs de départ [PV. Musashi] Empty
Dim 20 Oct 2019 - 1:38
Si elle était un peu dans un état d'esprit où elle ne le prenait qu'à moitié au sérieux, ne s'attendant pas à voir un simple genin avoir les moyens de la payer ou oser lui demander une mission d'assassinat, le nom que Musashi mentionna la fit tiquer. Elle fronça très légèrement les sourcils et eut un instant d'arrêt avant de se reprendre.

Lui ? Vraiment ? Il avait un lien familial avec Han Ryuma, un des hommes avec qui elle avait du traiter plusieurs fois pour le compte de son père ? Elle connaissait l'homme et il n'y avait pas grand chose de bon chez lui. Qu'est-ce qu'il pouvait bien lui vouloir ? Que ce soit son grand père était une chose, mais ce descendant lui semblait en tous points opposé, et heureusement pour le coup.

Musashi lui expliqua alors un peu ce qu'il savait de son grand père, même s'il semblait qu'il en sous-estime le côté manipulateur. Cet homme n'était pas quelqu'un de bon. Il n'était pas quelqu'un qu'elle voulait présent à Ame no Kuni, et encore moins à Murashigure. Elle ignorait encore s'il y était véritablement, mais il y avait des chances que ce soit vrai. Que ce soit le gouvernement ou un simple noble qui voulait s'assurer ne pas être prit dans la révolution, plusieurs personnes avaient sans doute encore les moyens de s'offrir les services de la troupe du vieux bougre.

« Je vois. Et que veux-tu donc ? »

Musashi ne répondit pas immédiatement, se protégeant d'abord face aux attaques avant d'enchaîner sur une offensive visant un de ses clones. Mais elle ne comptait pas perdre cet avantage pour l'instant. Le clone se contenta donc de parer l'attaque de Musashi, gardant alors contact avec le sabre de son adversaire pour l'empêcher de le retirer facilement. Si jamais il le faisait, il serait totalement libre face à une attaque du clone en question, et sinon, Katsuko et son second double pourraient l'attaque librement. Quoi qu'il se passe, il serait complexe pour lui de parer les deux nouveaux coups qui arrivaient sur lui de Katsuko et de l'autre clone, chacun à l'arrière d'un genou différent de l'iwajin.

Au vu de la position en triangle qu'avait prit Neiko avec ses doubles, il lui serait aussi complexe d'esquiver simplement les coups sans s'exposer à une réplique de l'une des images de la tueuse kazejine.

Le jeune homme reprit alors la discussion après l'échange de coup, sans doute pour respirer un peu. Il tenta en même temps de reculer, ce que Neiko ne le laissa pas faire, restant en triangle autour de lui avec ses deux clones. S'il voulait prendre de la distance, il devrait s'y prendre de manière plus radicale ou accepter un corps-à-corps proche.

« J'en ai rien à faire d'avoir plus d'ennemis. Au contraire. Plus j'en ai et plus ils sont puissants, plus je suis connue. Et donc plus je vaux cher en tant que mercenaire. Mais si c'est pas le but recherché, je le f'rais pas. Pour ce qui est de ta reconnaissance, n'y vois pas une insulte cette fois, mais j'en ai rien à faire. C'est pas ta reconnaissance qui va payer mon réseau à Ame. J'ai besoin d'argent pour faire des recherches, si je les fais sur ma propre monnaie, c'est un coup à faire faillite ou à récolter des dettes inutiles. »

Elle soupira un peu en réfléchissant quelques instants. Un message ce n'était pas grand chose. Mais ce n'était pas juste un message, et ce n'était surtout pas à n'importe qui, ni n'importe où. Il ne trouverait jamais d'iwajin assez fou pour s'aventurer seul à Murashigure.

« Deux cent mille ryôs, ça me paraît honnête. Et pour le deux contre un, désolée, il semble que mon clône n'ait pas souhaité mourir ! »

Elle lui fit un petit sourire sarcastique, continuant de le suivre pour l'empêcher de fuir ou d'avoir un replacement trop aisé. Il n'avait pas réussi à noyer le poisson pour l'instant.

« Pour ce qui est du contact, sois honnête, il te sera surtout profitable à toi. Je connais déjà Toph et un certain Konran Tenzin. D'ailleurs, tu le connais, il est important ? Il m'a juste dit son nom, mais il semblait supérieur aux deux gardes qui surveillaient ma chambre l'autre jour quand il est passé à mon auberge. »

Si elle pouvait en apprendre un peu plus sur celui-là au passage, elle ne s'en priverait pas. Il l'intriguait dans un sens, et elle devait retourner le voir un peu plus tard dans la journée pour lui donner l'information qu'il lui avait demandé. En attendant, elle était prête à réagir aux tentatives de s'en sortir de Musashi.


HRP:
 

_________________
Préparatifs de départ [PV. Musashi] 4MfBa8H
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336
Han Musashi
Han Musashi

Préparatifs de départ [PV. Musashi] Empty
Mer 13 Nov 2019 - 21:16
Préparatifs de départ [PV. Musashi] Iwa15
Préparatifs de départ


Musashi réalisa que le nom de Ryuma n’était pas étranger à la mercenaire. Chose qui ne l’étonna en réalité pas plus que cela, après tout il n’y avait pas de quoi être surpris par le fait que des mercenaires pouvaient se connaître entre eux. Il avait alors envie de se dire que c’était une bonne chose, que cela faciliterait notamment la conversation et le pacte qu’il était en train de négocier avec elle, mais en fin de compte il ne put se résoudre de craindre le pire. Il se disait que si Neiko connaissait personnellement l’ancêtre, elle pourrait tout à fait le piéger pour que Ryuma puisse se débarrasser de lui une bonne fois pour toute. Il devenait pour ainsi dire paranoïaque, ce qui n’était pas vraiment étonnant compte tenu de la crainte que son grand-père lui inspirait.

Ses doutes et craintes le firent absenter l’espace d’un instant, mais il revient vite à lui, contraint en effet de se défendre des offensives de Neiko. Il enchaîna dans la foulée par une petite tentative visant à réduire le nombre de clones de la mercenaire, mais son coup se vit aisément parer par le clone ciblé. L’autre tenta dans la foulée de lui asséner un coup à l’arrière du genou, mais il eut fort heureusement le réflexe de se protéger avec son armure partielle. Il comprit alors que Neiko n’avait pas l’intention de lui faciliter la tâche, ce qui n’était pas pour le déplaire, bien au contraire.

Restant sur ses gardes, Musashi observa attentivement les doubles de la mercenaire avant de déposer son regard sur l’original, pour ainsi répondre à son interrogation. Neiko répliqua alors en lui rappelant, tout d’abord, qu’elle ne se souciait pas de se faire plus d’ennemis. Au contraire, cela ne participerait qu’à la rendre plus célèbre et ainsi sans doute dégoter plus de contrat. Logique, constata le Genin, avant d’écouter attentivement la suite du monologue. Sa reconnaissance, la mercenaire n’avait rien à cirer, chose qui ne l’étonna pas vraiment à vrai.

« Et quel serait ton prix ? » Demanda -t-il, d’un air curieux.

D’un coin de l’œil, il cibla un des deux clones, jugeant rapidement la distance qui les séparait. Il en conclut qu’il pourrait l’éliminer assez facilement, mais constata que cela le rendrait vulnérable face à l’autre clone et l’original.

Son attention revint sur Neiko, lorsqu’elle prononça la somme qui pourrait la satisfaire pour la mission qu’il lui confiait. Deux cent mille ryôs. Cela lui paraissait énorme pour le simple fait de remettre un message. D’autant plus que village d’Ame n’était pas si lointain et qu’il s’avérait justement être la prochaine destination de Neiko. Toutefois, il décida d’accepter, ne voulant pas rater une telle opportunité de se rapprocher de Ryuma.

« Je reconnais que j’ai encore pas mal de progrès à faire dans ce domaine… » Fit-il, tout d’abord. « Deux cent mille ryôs, ça me paraît beaucoup… mais j’accepte. Tu les auras ce soir. » Conclut-il, d’un air neutre.

Il marqua une légère pause, songeant à la question sur Tenzin, pour savoir s’il devait y répondre ou non. Puis, après réflexion, il en conclut que si son aîné n’avait pas voulu en dire plus à la mercenaire, ce qu’il avait ses raisons. Enfin, il savait aussi combien le Kazejin appréciait rester discret et dans l’ombre, même vis-à-vis des Iwajins.

« Tenzin, dis-tu ? Je le connais vaguement, en effet. Il serait redoutable, de ce que les gens disent. Je n'ai pas eu beaucoup affaire à lui, donc je n'ai pas grand-chose à t'apprendre sur lui, malheureusement. Possible qu'il soit Chunin ou d'un grade supérieur, difficile à dire, il ne m'a jamais donné de mission ni d'ordre en particulier. Pourquoi cet intérêt pour lui ? Il t'intrigue ? Ou peut-être qu'il te... » Fit-il, d'un fin sourire.

La première partie de son monologue était pour ainsi dire convaincante. Son objectif était de ne pas mentir à la mercenaire, mais aussi éviter d’en dire trop sur Tenzin, il devrait bien s’en sortir, normalement. Dans les pire de cas, tant pis pour Neiko.

Quoi qu’il en fût, Musashi attendit de voir la réaction de Neiko avant de charger, soudainement, le clone qu’il avait ciblé, quelques instants plus tôt. Il était persuadé que la faible distance qui les séparait surprendrait le clone et ne lui laisserait aucune chance d’échapper à son offensive, qui consista grossièrement en deux coups successifs de bokken, anticipant ainsi une éventuelle esquive de sa cible. Etant vulnérable de dos, sa défensive cristalline vint le recouvrir pour le protéger d’une éventuelle attaque surprise. Enfin, il se retourna alors rapidement, plaçant son arme devant lui et parer à toute éventualité.


Spoiler:
 


_________________
Préparatifs de départ [PV. Musashi] Musa

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Préparatifs de départ [PV. Musashi] Empty
Jeu 14 Nov 2019 - 14:24
Discutant tout en jouant avec Musashi sans trop donner de sa puissance, la nukenin s'amusait à le tester, à voir ses réactions. Il souhaitait apprendre à combattre en surnombre ? Il lui manquait de l'expérience, c'était certain. Au vu du manque de vision qu'il avait, il commettait de nombreuses erreurs. C'est vrai que cette situation ne devait pas arriver souvent pour un shinobi de village. Eux étaient souvent dans la position forte, la posture dominante du surplus de soldats face à un adversaire moins nombreux et bien souvent, moins bien équipé. Mais là, pour une fois, c'était l'inverse. Et il ne semblait pas s'en sortir, ne parvenant pas à achever un clone en trois contre un dès que celui-ci commençait à utiliser un boken correctement.

Le prix le fit se crisper un peu. Il ne devait pas avoir conscience du marché. Katsuko soupira un peu. Elle n'allait pas le laisser dans l'ignorance, au moins comme ça elle lui prouverait qu'elle n'était pas juste une voleuse. Un tel montant était à vrai dire raisonnable, et seulement possible puisqu'elle possédait un bon réseau sur place. Il accepta malgré tout avant qu'elle ne le lui explique, mais elle hocha la tête avant de détailler un peu ce pourquoi elle en avait besoin.

« Non, ce n'est pas beaucoup à vrai dire. Tu ne sembles pas connaître comment se passent les choses à Ame. Plus une personne est puissante, moins les gens osent parler d'elle. Tu comprends, les représailles. Et Han Ryoma n'est pas n'importe qui. Il est connu dans le milieu. Donc dangereux et puissant. Donc pour délier les langues, il faut des sommes importantes qui permettent aux informateurs de se mettre à l'abris de toute représaille si jamais j'étais prise et torturée pour qu'on me fasse parler. »

Elle eut alors un petit sourire sarcastique.

« Mais ça n'arrivera pas. Et il faut aussi prendre en compte que je pars de rien comme informations, sinon une éventuelle présence en ville. Enfin. Je le chercherais et je le trouverai, puis je t'enverrais une missive pour te prévenir que le message a été délivré. Tant que tu ne reçois rien de moi, c'est qu'il n'a pas été donné. »

Respirant tranquillement, la jeune femme qui n'avait pas encore réellement entammé ses réserves d'énergie laissait généreusement l'iwajin souffler. Sa réponse sur Tenzin lui fit hocher la tête avant de lui arracher un nouveau sourire moqueur. Elle le coupa alors qu'il recommençait à parler.

« Il me doit de l'argent lui aussi. Perspicace je vois. »

Elle s'étira un peu en baillant, n'ayant pas fait de gros efforts jusque là.

« J'aime vérifier que mes débiteurs seront en capacité de me payer. Je reste une femme d'affaires aussi. Et on va dire que tes propos me suffisent. S'il n'est pas juste un genin, il devrait être capable de rassembler la somme qu'il me doit et me l'apporter. »

Finalement, Musashi se relança dans le combat, se jetant sur l'un des clones en lui tournant le dos ainsi qu'à son autre clone. Un sourire amusé parcouru les lèvres de la nukenin. Non, elle n'allait pas prendre la peine de l'attaquer avec cette armure mouvante. Elle risquerait juste de se fatiguer pour entendre un "klonk" de plus. Par contre... S'il se concentrait sur son autre clone, elle serait tranquille pour... En créer deux de plus.

Recommançant ses mudras, Neiko fit apparaitre deux doubles supplémentaires à ses côtés, étant désormais entourée de trois d'entre eux tandis que le dernier se trouvait face à Musashi. Ce dernier attaqua assez adroitement l'image de la vampirette qui, au lieu de chercher à le parer, profita de cette ouverture, connaissant la position de son armure de cristal dans son dos, pour lui mettre un solide coup de boken en pleine tempe.

Plutôt que la défense, la contre-attaque était plus efficace avec les clones. Surtout quand ils étaient dépassés par un trop grand nombre d'offensives face à eux. Et cette méthode avait l'avantage de toucher presque à chaque fois, exigeant des réflexes terribles chez les adversaires qui ne voulaient pas se prendre une attaque tout en tentant de blesser le clone pour le détruire. Alors que le clone disparaissait et que le boken retombait au sol dans une large flaque de sang qui venait de se former, la demoiselle aux yeux rouge brillant souriait, observant Musashi de son côté, entourée de ses trois clones. Il avait finalement réussi à en achever un, mais il était désormais face à quatre adversaires. Comment allait-il réagir ?

HRP:
 

_________________
Préparatifs de départ [PV. Musashi] 4MfBa8H
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336

Préparatifs de départ [PV. Musashi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers résidentiels
Sauter vers: