Soutenez le forum !
1234
Partagez

Agrandir le cercle (Yukari)

Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

Agrandir le cercle (Yukari) Empty
Mar 24 Sep 2019 - 20:20
Bon bon bon, il fallait combler les rangs de la rébellion ! J'y pensais beaucoup et on avait déjà fait quelques actions mais c'était loin d'être finalisé. Pour ma part, je prévoyais déjà d'aller plus loin en cherchant à recruter des personnes de confiance. Bien sûr je ne voulais pas m'exposer, moi le p'tit gamin à la tête de la résistance, aux côtés d'un autre gamin déglingo... Je m'étais posé un tas de question à ce sujet, est-ce que j'étais assez fort ? Est-ce que j'étais assez mature pour ce rôle ? J'en doutais, dans les deux cas et pourtant... Tout comme Hiko-kun, tout comme Limmy-chan et les autres... je voulais défoncer cet Empire et ramener le vrai Kumo !

Évidemment, on ne pouvait résoudre le conflit sans se battre. C'était un p'tit peu le propre des Shinobis non ? Fin je grossissais le trait, moi si possible, je préférais de loin les solutions pacifiques mais là... c'était tout bonnement impossible. Tout comme ils avaient pris la vie des nôtres, tout comme ils m'avaient enlevé Isasa-kun, je comptais frapper fort ! J'étais comme résigné à me salir les mains.

Il me paraissait logique de chercher de nouvelles recrues parmi les Shinobis ayant un tant soit peu de force. Mais ce n'était pas tout ce qu'on recherchait, on avait aussi approché quelques civils pour faire avancer le mouvement. Certains avaient des compétences qu'on ne pouvait substituer... M'enfin bon, avec mon petit sac et ma tenue sombre je m'étais dirigé vers le complexe d'entraînement. Une fois arrivé sur place, je me mis à balayer le paysage quelques instants, avant de m'asseoir dans les gradins pour observer mes camarades -ou pas-.

Pour l'occas' j'avais pris mon carnet fétiche, me permettant de relever quelques points sur les potentielles recrues... Je marquais ce qui me venait en les voyant, ce que j'imaginais d'eux en plus de leurs capacités spéciales toussa toussa.

Mon regard s'arrêta sur une damoiselle aux cheveux roses, couleur plutôt cool en passant, elle s'entraînait à... euh... j'avais l'impression qu'elle s'essayait à des techniques pour causer des dommages. On était loin de l'immobilisation classique, l’entrave ou le mur Dôton. D'après ses mouvements, elle me paraissait encore pas tout à fait à l'aise et pourtant je sentais du travail derrière. Je connaissais bien que trop cette sensation, celle de se dépasser afin de combler ses lacunes. J'en étais toujours là, à tenter de contrecarrer mon Hachimon, à muscler mon corps afin de ne pas terminer en omelette. Aujourd'hui ça allait un peu mieux hein, mais j'étais encore très loin de ce que j'espérais.

On avait ptêtre un point en commun du coup ? Pourquoi ne pas la rejoindre et... Ah ouais non, comment faire ? Grrrr j'avais toujours du mal avec la première approche. Pitêtre que je devrais la bousculer en faisant un mouvement et sortir un « Oops désolé »... Arghh non, mauvaise idée... Dans tous les cas, je devais me lancer, les joues toutes rouges et le torse bombé, je descendis les gradins afin de la rejoindre ; Quelques pas plus tard, j'étais à ses côtés et je fis comme un p'tit son pour essayer de l'interpeller.

« Euh hey ! »

Tip top comme approche, digne d'un grand Super Ayain.

« Salut salut... »

Dis-je sans pouvoir effacer les rougeurs sur mes joues.

« Je t'ai vu t'entraîner, je me nomme Sakana Ayanokoji, Genin de Kumo ! Est-ce que ça te dirait de t'entraîner avec moi ? Je suis pas mauvais en Taïjutsu, je pourrais faire un bon partenaire ! »

Et hop, petit sourire lancé avec ma gueule d'ange, en espérant que ça serve à quelque chose... Fin en tout cas, j'espérais ne pas prendre un vent de la mort qui tue.

Spoiler:
 

_________________
Agrandir le cercle (Yukari) 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Hyakuzô Yukari
Hyakuzô Yukari

Agrandir le cercle (Yukari) Empty
Mer 25 Sep 2019 - 16:32
Une grande partie du temps que je passais au village tournait autour d'entraînement personnelle. Bien qu'il ne s'agissait pas de quelque chose qui me dérangeait tant que ça, je n'appréciait pas ça particulièrement non plus. Cependant, je n'avais pas d'autres choix que celui de passer la plus claire partie de mon temps aux terrains d’entraînements que nous fournissait l'académie et le village. Ce qu'il fallait comprendre, c'était que malgré mon attitude de merde et explosive, je n'étais pas doué avec l'aspect offensive de la vie de Shinobi. Il fallait bien y comprendre que c'était un aspect qui m'intéressait, mais aller savoir pourquoi -Le karma ! C'était probablement la faute du karma-, j'étais presque incapable d'utiliser des techniques offensives. Par contre, j'étais sacrément doué dans l'utilisation de technique défensives, de soins et de soutiens. Comme si la vie voulait m'envoyer un message. Genre

[LA vie] – Ta gueule avec ton attitude de merde, tiens, tu sera jamais capable de supporter t'es propos ! HAHAHAHA

Enfin, c'était comme ça que j'imaginais la discutions que LA vie aurait eu et l'ayant poussée à me maltraiter de la sorte.

Me voilà donc, encore une fois, en train de passer la journée à alterner entre lecture d'oeuvre traitant du chakra et de son utilisation et tentative d'entraînement et de manipulation de mon chakra. Ma dernière tentative d'entraînement s'était solder par une interruption continuelle d'une fille très peu gêner, suivi d'une mission urgente... Je n'avais pas eu la chance de clôtre ma dernière tentative d'entraînement comme je le voulais et j'étais si près du but, je pouvais sentir la réussite de mon développement offensif -MENSONGE-.

Cela étant dit, j'avais porté plainte aux gens qui louaient les terrains d'entraînements. Premièrement, ils n'avaient pas bien fait leur travail et avec loué MON terrain d'entraînement à quelqu'un d'autre. Pour ensuite venir me déranger et me demander de l'aide. En guise d'excuse, mais surtout afin de me faire fermer la gueule, ils m'avaient prêter un second terrain d'entraînement qui était libre pour la journée.

J'avais eu la sainte paix une bonne partie de la mâtiné. J'avais pu aisément alterner entre lecture et relecture des mêmes chapitres sur le Chakra et le développement des techniques et tentative ratée de pratique démoralisante.

Je n'étais pas vraiment concentrée sur mon entourage, premièrement parce que j'étais en plein coeur de mon village caché et ne voyait pas pourquoi je devais rester en perpétuelle hyper-vigilance et deuxièmement, parce que toute mon attention était dévoué à mon entraînement et finalement, parce que je ne pensais pas possible, les chances d'être dérange ENCORE UNE FOIS en plein entraînement. En règle général, les gens qui m'avait déjà rencontrée essayait de se tenir loin de moi le plus possible. MAIS CLAIREMENT C'ÉTAIT PAS LE CAS EN CE MOMENT.

J'entendis, derrière moi, la voix d'un adolescent prépubaire en train d'essayer d'avoir mon attention. D'abord avec un simple ''Hey'' aux octaves déformés par la mue de la voix. Enfin, c'était l'impression que j'avais, mais il s'agissait d'un concept que je n'avais pu expérimenter qu'en lecture, car je n'avais pas frère et mon contact avec les hommes de l'âge du nouveau venu était plus faible.

Je me retourna et ne put m'empêcher de lâcher un petit rire. J'avais devant moi un gamin, le torse bombé et les joues toutes rouges. C'était un peu cute.

Puis il me demanda s'il pouvait s'entraîner avec moi. Une partie de moi avait envie de l'infantiliser et le chasser à grand coup de ''chouuuu chouuuu'' ouste ! Ma rencontre avec Ayame m'avait apprise un leçon fondamentale ; ''J'avais perdue plus de temps à essayer de la chasser de mon terrain d'entraînement qu'à m'entraîner.'' Et puis, elle n'avait pas été complètement inutile non plus. Peut-être que ce gamin pourrait-il en faire autant ? Après tout, j'avais beau être quelqu'un d'Autodidacte, clairement ça ne fonctionnait pas pour moi pour ce qui était de l'apprentissage de technique offensive.

Le jeunôt se présenta, Sakana Ayanokoji n'était pas un nom que je connaissais. Il dit qu'il se débrouillait au niveau du Taijutsu. Pour être très franche, le Taijutsu était la seule voie offensive que j'avais réussit à ajouter à mon répertoire. Ne demandant pas tant de manipulation chakrique offensive, car la plus grande partie passait par des attaques physiques et j'arrivais plus facilement à manipuler mon poing dans la face de quelqu'un que mon chakra.

[Yukari] – Moi, c'est Yukari.

Dis-je en toisant de haut en bas le garçon aux cheveux blanc.

[Yukari] – Je ne pense pas être une bonne candidate pour un entraînement.

Il était tellement cute que je n'avais pas le coeur à l'envoyer chier. Et puis, il n'avait rien fait de mal ! Enfin pour l'instant ! Je restais volontairement vague sur les raisons qui me poussaient à dire que je n'étais pas une bonne candidate.

[Yukari] – Si tu veux, on peut partager le terrain par contre

VOYONS, qu'est-ce qui m'arrivait ? Moi... Partager quelque chose ? Est-ce que je venais vraiment de dire ça ? Qu'est-ce que ce gamin m'avait fait ? Il était cute OKAY, mais c'était pas une raison pour autant pour partager le terrain. Est-ce qu'Ayame avait eu autant d'effet sur moi ? Au final, j'avais bien aimé sa présence sur le terrain la veille. Est-ce qu'elle m'avait rendue ''soft ?'' Beeeeeeurrrrk.

Je me penchais et prise l'un des livres, encore ouvert au chapitre quatre qui traînait par terre. Je sentis comme une goutte de pluie sur mon grand orteils et par reflex, regarda pour voir ce qu'il en était. Je pu remarquer quelques gouttes de sang. Je leva le regard en direction de mes mains et remarqua qu'elles étaient abîmés. Une partie de mon entraînement de la journée avait été autour de technique de frappe et je m'étais pratiquée sur les différents arbres qui habitait autour du terrain d'entraînement. Je n'avais pas mal, probablement parce qu'il ne s'agissait pas de la première fois que je m'entraînait ainsi et probablement parce que l'endorphine déclencher par mon entraînement devait encore faire effet.

Normalement, j'aurai laissé mes jointures guérir par elles-mêmes, mais je voulais pas tâcher les livres de la bibliothèque avec mon sang. C'était des plans pour qu'ils refusent de me louer à l'avenir. J'effectua donc quelques mudras et deux colibris de chakra verdâtre se matérialisèrent du creux de ma main et s’envolèrent. Je retourna mes mains, mes jointure pointant le ciel, pendant que les colibris firent un 180 et allèrent se poser sur mes doigts et commencèrent à se ''nourir'' de mes blessures. Les plaies sur mes jointures se refermèrent tranquillement au fur et à mesure que les colibris s'y nourrissaient. Puis, une fois les plaies complètement refermés, ils s’envolèrent vers le soleil.

Je remarqua alors que le gamin n'avait pas bouger et avec assister à la réalisation de ma technique. Je soupira

[Yukari] – Les soins. C'est la seule chose pour laquelle je suis douée... Voilà pourquoi je ne suis pas une bonne candidate pour des entraînements.

Dis-je en regardant mes deux colibris disparaître

_________________

« Pretty in pink !»
#ec78ce
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7508-yukari-hyakuzo#63113
Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

Agrandir le cercle (Yukari) Empty
Dim 29 Sep 2019 - 15:01
Yukari-chan, héhé ; Ou non, peut-être pas... elle était sûrement un peu plus vieille que moi et méritait certainement du respect. Elle ne s'était pas présentée comme une Chûnin ou quoi, peut-être qu'elle était mon égale en terme de rang ? Bon après elle avait fait super couuurt dans sa présentation, j'avais eu juste le droit à un prénom des familles. Bien que ça ne me dérangeait pas totalement, je pouvais comprendre que certaines personnes, préférant faire la discrétion... Et alors que je m'apprêtais à relancer avec un peu d'humour débile comme je savais faire, elle m'arrêta dans mon élan.

Yukari-san ne pensait pas être la bonne candidate pour un entraînement. Ah mais moi, je pensais vraiment que oui hein, j'étais venu à elle pour cette raison... Ou alors, elle ne voulait pas s'entraîner avec un inconnu ? Ça pouvait être ça hein, ça pouvait être chiant de jouer à la personne sociale alors qu'on en avait envie...

« Oh d'accord ! »

C'était simple mais en même temps, je n'avais pas réussi à improviser autre chose. Il fallait que je réfléchisse à quelque chose pouvant la faire changer d'avis... Compliqué car je n'avais pas beaucoup de cordes à mon arc mais j'essayais tout de même. Finalement la damoiselle aux cheveux roses me proposa de partager le terrain avec elle. C'était un p'tit pas en avant mine de rien, avec un très grand sourire et les joues encore légèrement rouges, j’acquiesçai.

« Arigato, c'est gentil. »

M'entraîner, j'adorais vraiment ça hein. Un peu comme pouvait le faire Shinobi Zero, mon héro préféré. Lui il était parti de rien, comme nous tous ou presque, avant de devenir le meilleur des meilleurs. Moi j'aspirais à être comme lui, pas un dirigeant mais un Shinobi de l'ombre œuvrant corps et âme pour sa patrie et ses convictions ! Rien que d'y penser, j'en avais les larmes aux yeux... Enfin bref, alors que j'étais en phase de faire quelques échauffements, je pus observer une scène très intéressante. Alors très intéressante oui mais pas tout à fait car ça avait débuté par quelques gouttes de sang, ça ne m'avait pas trop enchanté mais je connaissais pertinemment ce type de blessures. J'avais souvent eu les mêmes dans le passé, aujourd'hui mes mains étaient plus « adaptées » à ce genre d'entraînement mais ça me faisait toujours affreusement mal. Pour ce genre de trucs, j'avais acheté une crème artisanale pour calmer les blessures.

Ce fut naturellement, que je me mis à chercher dans mon sac afin de dénicher cette fameuse crème. Je n'aimais pas voir les gens souffrir et puis ça serait comme une seconde approche... Après avoir un peu fouillé dans mon sac, je m’aperçus que je l'avais oublié, comme un baka.. Grrrrr qu'est-ce que je pouvais être bête, j'avais raté une occase !

Mais non, alors que je réfléchissais à une solution alternative, mon interlocutrice invoqua des colibris d'un chakra vert... C'était... magnifique. Wow, j'étais comme un enfant -ah bah oui j'étais un enfant en fait- devant cette scène. À la couleur je m'étais rapidement douté de la nature chakratique du bidule et de son utilité et ce fut sans surprise, que ses plaies furent refermées.

« Waoooow, c'est énorme !»

J'avais un peu parlé par-dessus elle sous l'émerveillant mais j'avais tout de même entendu ses paroles.

« C'est un don magnifique je trouve, fin c'est quand même quelque chose. Tu as la possibilité de te soigner mais surtout soigner les autres. C'est un peu comme l’élément indispensable à une armée digne de ce nom. J'ai déjà eu quelques soucis avec mon corps et mon pouvoir et j'ai été aidé de nombreuses fois par des médecins comme toi,.. Vous êtes exceptionnels... arigatooo ! »

Dis-je avant de joindre les mains et de m'abaisser légèrement.

« Ah et euh... moi je suis plutôt dans le domaine du Taïjutsu. Je maîtrise, enfin maîtriser c'est un grand mot mais j'ai la possibilité d'ouvrir les portes célestes. Tu vois ce que c'est le Hachimon ? Je me concentre et boum j'ouvre une porte, laissant déverser en moi un flux de chakra déglingo. »

Comme dit, j'avais souvent fini à l'hôpital à cause de ce pouvoir. Mon corps n'était et n'est pas encore à la hauteur ; Les contrecoups étaient inévitables certes mais ils étaient bien plus marqués sur mon corps et ça menait à des situations pas très coolos pour moi...

« Si ton souhait est d'être meilleure en Taïjutsu, je pense pouvoir t'aider un p'tit peu. Le fait d'être douée dans un domaine ne t'empêche pas de l'être dans un autre. Ça sera sûrement plus difficile, ça te fera sortir de ta zone de confort comme dirait mon oncle mais... au final, ça en vaudra sûrement le coup. »

Soudainement, je fis quelques mudras afin de poser mes deux mains au sol. Un instant plus tard jaillit un mur Dôton ayant l'air plutôt solide.

« Si t'es ok, on peut s'entraîner sur ce mur ? Après... si tu ne veux pas Yukari-san, je ne vais pas te forcer. Je ne veux surtout pas t'embêter ! »

J'espérais vraiment qu'elle accepte puisque je percevais en elle quelque chose de complètement dingue. Un médecin dans la rébellion ? Je disais oui tous les jours !



_________________
Agrandir le cercle (Yukari) 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Hyakuzô Yukari
Hyakuzô Yukari

Agrandir le cercle (Yukari) Empty
Lun 30 Sep 2019 - 5:58
Mon interlocuteur semblait trouver la nature de mon chakra, cette bitch altière, intéressante. Cette réaction était l'une des plus typiques que je recevais quand quelqu'un venait de découvrir ce don que je possèdais. Dans mon cas, il s'agissait surtout d'un couteau à double tranchant. Ça allait au-delà de ce à quoi les gens s'attendaient. Si j'avais effectivement la capacité de soigner les blessures plus rapidement que la médecine traditionnelle, ça demandait un contrôle chakrique énorme et une réserve de Chakra tout aussi grosse. De plus, cette nature chakrique en question ne m'avait pas doté de capacité offensive. Si j'avais apprise différente façon de complémenter mon style de combat, j'étais loin d'être capable d'apporter quoi que ce soit en terme d'attaque. Dans mon cas, la meilleure chose que je pouvais faire était d'encaisser, de me soigner et de croiser les doigts que mon adverse vide sa réserve de chakra plus rapidement que je ne vide la mienne. Pas super utile comme Kunoichi. Enfin, je dépendais de mon entourage dans ce genre de situation et je... détestais... ça...

[Yukari] – Gamin, ne me met pas sur un piédestal. lui répondis-je en le voyant tout excité et en me remerciant de chose que je n'avais jamais faite Ce n'est pas aussi bien qu'on le pense.

Le jeune me racontait ensuite la nature de ses capacités. Je trouvais le tout ironique et cette pensée me fit sourire. Nous étions un peu l'opposé l'un de l'autre. Ma capacité me permettait difficilement d'infliger des dégâts, elle me dotait d'une vitalité hors-norme, capable d'encaisser plus d'attaque que la moyenne. La sienne lui permettait de sacrifier toute sa défense et de décupler ses capacités offensives et gagnait une force immense, au coût de sa propre vitalité. J'étais jalouse de ce que je n'avais pas, mais en même temps, j'appréciais tout de même les côtés positifs de mon chakra. Je savais pertinemment que cette façon de pensé aller à l'encontre de tout ce que pouvait bien dire par rapport à mon don. N'aller pas croire que j'étais complètement ingrate. Je savais bien que les ninjas médecins étaient rare et possédaient une certaine valeurs. J'appréciais l'opportunité de pouvoir me soigner après mes sauts de rage et d'impulsivité – qui tournait presque toujours mal.- J'aurai seulement aimer un peu plus de balance dans mes capacités.

Il ne m'était pas impossible de développer des techniques offensives. Loin de là. Ça m'était juste plus difficile et excessivement plus long. Ça demandait plus d'effort et d’entraînement que mes comparses et si ça ne me dérangeait pas de devoir m'entraîner plus longtemps, je n'aimais pas être dans une position d'infériorité.

[Yukari] – Mon souhait n'est pas nécessairement le Taijutsu. disais-je en baisant les yeux et en fermant le poingC'est seulement que de soigner quelqu'un demande tellement en chakra que je n'ai pas d'autre choix que de développer des façons alternatives de combattre.

Il y avait aussi le fait que la seule technique offensive que je maîtrisais, d'une certaine façon, consistait à augmenter ma force physique. Ce n'était pas aussi flamboyant que d'envoyer des éclairs où de contrôler le feu, mais une partie de moi espérait qu'en couplant ça avec un bon entraînement en Taijutsu, peut-être allais-je être capable de surpasser cette incapacité de développer des techniques offensives qui me pourrissait la vie? Sauf que je n'allais quand même pas tout révéler au premier venu. Déjà que j'en avais dit beaucoup plus qu'à mon habitude. Peut-être étais-ce cette salope d'Ayame qui déteignait sur moi? Peut-être étais-ce le fait que je ne me sentais pas en danger face à un gamin pré-pubère?

D'ailleurs, ce n'étais pas dans mes habitudes de rester aussi calme aussi longtemps. J'avais l'habitude d'exploser dès la première occasion. Peut-être étais-ce parce qu'il ne m'avait pas encore donner de raison de lui montrer mon caractère de chien? Ou bien, encore une fois, peut-être étais-ce le fait que je ne me sentais pas en danger face à un gamin? Je chassa cette idée rapidement de la tête, car après avoir posé ses mains au sol, un grand mur de terre s'éleva devant moi. Je venais de commettre une erreur, il ne fallait pas sous-estimer les gens basés seulement sur l'âge. Je ne pouvais pas m'en empêcher. Ayant moi-même apprise à maîtriser et travailler le chakra tard dans ma vie, ce n'était pas vrai pour tous le monde. Forcément, s'il baignait dans cet univers depuis sa naissance, il devait avoir au moins 10 ans d'avance sur moi en terme de pratique. Je regrettais de lui avoir montrer la nature de mon chakra. Je me devais d'être plus subtile, surtout en présence d'ennemie potentiel. Franchement, avais-je vraiment les capacités pour être une bonne Kunoichi? J'en doutais de plus en plus.

[Yukari] – Tu ne me m'embête pas. C'est juste que je ne vois pas comment je peux t'aider à t'entraîner.

Il se définisait comme étant un shinobi pratiquant le Taijutsu et pourtant, il venait de lever devant moi un mûr qui devrait être au-delà de ses capacités, non? Enfin, comme il disait, avec beaucoup de pratique quelqu'un pouvait devenir excellent dans un domaine, même s'il se trouvait complètement à l'opposé de soi. Sauf que cette démonstration n'en était pas moins impressionnante. J'osais à peine imaginer ce dont il était capable dans son domaine principale. En, j'estimais que le Taijutsu devait être sa force, s'il avait la capacité d'ouvrir les portes. Inévitablement, je doutais de moi. Je doutais de mes capacités à un jour surpasser cette malédiction, comme je plaisais à l'appeler. Je doutais de ma place dans cet univers Ninja. Si j'avais les capacités d'être une bonne médecin, est-ce que m'enrôler dans l'armé de mon village était la meilleure voie pour moi?

Comment pouvais-je accepter de m'entraîner avec lui, alors que j'allais clairement plus être un obstacle qu'autre chose ? C'était une partie de la raison qui me faisait hésiter à accepter son aide. En vrai, je ne voulais pas accepter qu'un gamin de quinze ans, qui n'avait probablement même pas encore de poil sur le zizi, pouvait être plus fort que moi. Je pouvais pas accepter de perdre la face de cette façon. J'avais l'impression que d'accepter de m'entraîner avec lui finirait plus par lui en train de m'apprendre des choses et ça reviendrait à accepter ce que je me refusais d'accepter – et qui était pourtant une leçon importante de la vie. Il y aura toujours plus fort que soi.-

[Yukari] – Désolé, je pense pas que je puisse t'être utile en terme d'entraînement et je préférerais poursuivre seule.

_________________

« Pretty in pink !»
#ec78ce
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7508-yukari-hyakuzo#63113

Agrandir le cercle (Yukari)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: