Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Escorter et sécuriser la livraison de médicaments [mission rang C]
[Kenpei / Équipe Shimazu] Le Démon des égouts [Aomine/Zeref] EmptyAujourd'hui à 23:16 par Miyamoto Teruyo

» Les caravanes d’Ali Baba
[Kenpei / Équipe Shimazu] Le Démon des égouts [Aomine/Zeref] EmptyAujourd'hui à 21:42 par Sabaku Eirin

» La FKP (Yamiko]
[Kenpei / Équipe Shimazu] Le Démon des égouts [Aomine/Zeref] EmptyAujourd'hui à 21:28 par Sakana Ayanokoji

» [B/MINI-EVENT/KIRI] Calife à la place du calife
[Kenpei / Équipe Shimazu] Le Démon des égouts [Aomine/Zeref] EmptyAujourd'hui à 21:24 par Date Junko

» [B/OFFICIELLE/KIRI] REFERMER LA PLAIE
[Kenpei / Équipe Shimazu] Le Démon des égouts [Aomine/Zeref] EmptyAujourd'hui à 21:23 par Narrateur

» 05. Se tromper sur toute la ligne
[Kenpei / Équipe Shimazu] Le Démon des égouts [Aomine/Zeref] EmptyAujourd'hui à 21:06 par Borukan Ashitaka

» Prémices (Metaru)
[Kenpei / Équipe Shimazu] Le Démon des égouts [Aomine/Zeref] EmptyAujourd'hui à 20:46 par Sakana Ayanokoji

» Consolidation [OS]
[Kenpei / Équipe Shimazu] Le Démon des égouts [Aomine/Zeref] EmptyAujourd'hui à 20:46 par Kōenji Zuko

» Patpat [Aditya]
[Kenpei / Équipe Shimazu] Le Démon des égouts [Aomine/Zeref] EmptyAujourd'hui à 20:40 par Kurayami Zeref

» Contre-la-montre en eaux troubles
[Kenpei / Équipe Shimazu] Le Démon des égouts [Aomine/Zeref] EmptyAujourd'hui à 20:16 par Kurayami Zeref

Partagez

[Kenpei / Équipe Shimazu] Le Démon des égouts [Aomine/Zeref]

Shimazu Aomine
Shimazu AomineEn ligne

[Kenpei / Équipe Shimazu] Le Démon des égouts [Aomine/Zeref] Empty
Sam 12 Oct 2019 - 15:22
[Kenpei / Équipe Shimazu] Le Démon des égouts [Aomine/Zeref] 191012104831481966

Il venait de reprendre son katana alors qu'un regard allait déjà fixer les autres protagonistes de cette méchante affaire. Des plusieurs questions qui furent posées il n'en répondra à aucune en dehors de la sienne bien évidemment, Nanna avait la jeunesse dans le sang et une chevelure si éclatante qu'on penserait ses parents barbiers, quant au blond si ce n'était pas un Yuki, le Clan Yamanaka lui aurait parfaitement collé au teint, mais c'est un cliché que le Rikusosho ou Adjudant de la Kenpei ne s'était pas autorisé à dévoiler aux devants de tous. Quant à Zeref il était sur le moment difficile de remarquer un signe distinctif quant à sa filiation. Bien sûr, les quelques échanges qui avaient eu lieu permirent d'élucider quelques questions mais pas celle du Loup, à savoir s'il était du genre solitaire ou à vivre en meute.

Nouveau point noir auquel répondre et qui pourrait avoir son incidence sur la manière de coopérer entre Kurayami Zeref et celui qui venait d'être placé Capitaine à la tête de cette équipe Shimazu. D'autant plus que les instructions étaient explicites pour ce duo totalement improvisé.

"Quartier Marécageux, près des remparts, zone sud-est. Un homme vêtu principalement de noir des pieds au cou porteur d'un masque de démon rouge menaçant de faire explosé le complexe shinobi a été remarqué puis il aurait disparu dans les bas fond des égouts de Kiri.

Dans le même temps, quartier des artisans, zone nord, un homme avec la même description aurait été aperçu. Il aurait manifesté la même intention d'attentat aux explosifs à l'encontre du complexe. Il aurait disparu lui aussi dans les égouts de cette zone.

Votre mission le capturer vivant, l'équipe qui l'attrapera en premier aura gagné."
___

Affecté à la traque dans la partie nord des égouts, tout était une question de rapidité et d'efficacité à laquelle le Shinobi n'avait cessé de ruminer sur le chemin du retour menant à l'extérieur du Palais. Ici, il attendait son nouveau coéquipier si celui-ci ne l'avait pas déjà suivi tout ce temps sans un mot. Entre établir un plan et foncer tête baissée la frontière était mince, très mince si l'on sait dors et déjà que de telles menaces d'attentat aboutirent par le passé, lui-même en faisant les frais aux dépens d'une équipe disloquée par ses soins. Devoir marcher sur une même longueur d'onde était une difficulté supplémentaire, appréhension et je m'en foutisme tentant de se conjuguer pour parer les situations les plus à risque, car quand bien même ils pouvaient faire preuve de professionnalisme le quartier des artisans en dessous duquel ils se retrouveraient était un passage très fréquenté par les familles environnantes, un sursaut de trop et une mission en apparence banale pourrait se voir alourdir son lot de conséquences.

Prenant sur lui, un regard quelque peu fermé c'était posé sur le garde chargé de les escorter tous deux jusqu'à l'endroit désigné par le vieux et presque sénile Lieutenant-général, l'Adjudant ayant l'attention vis-à-vis de son confrère envers qui il avait opté pour un approche respectueuse en ne prenant pas la décision de courir tel un dératé vers un danger imminent. Si effectivement le signalement faisait référence à un humain, un débarquement matinal en force aurait au moins l'avantage de profiter d'un réveil difficile, tout en diminuant la densité de populace encore dans les rues à cette heure-ci.
L'Adjudant-Capitaine se tournait à la vue d'une silhouette plus sombre que la Brume en approche et arrivée seulement quelques secondes après lui, la bouche des égouts ouverte à ses pieds.

« Soldat Kurayami Zeref... on a pas pris le temps de bavasser tout à l'heure, et je doute qu'on le prenne une fois là-dessous. Prêt à renvoyer le blond et sa copine au balayage ? »

Fraternellement, pour ne pas dire qu'il se forçait, il lui tendait un avant-bras à saisir, tout comme avait tendance à le faire l'ancien Capitaine gladiateur à son égard.
« Si tu dois m'informer de quelque chose profites-en.. que je sois pas trop surpris si tu fais quelque chose là-dessous, les initiatives c'est pas mal mais je veux pas risquer ton badge sur du bluff, ni le mien d'ailleurs, je pense qu'on peut être raccord sur ça n'est-ce pas ? Pour ma part je vais simplement nous souligner le fait important que cette traque vise à capturer un individu en vie, qu'il soit balafré ou qu'il lui manque ses bras sans en crever ça me convient. »
Attendant une réaction de sa part, non sans que ses yeux pourtant cernés expriment de la curiosité, il passait de sa poche à ses lèvres une tige qu'il allumait dans la foulée, la fumée de la cigarette allant se mêler à cette brume matinale, prenant le temps d'en cramer une avant de descendre. Le brun leva même un sourcil pour l'autre moitié de son duo plus jeune de seulement quelques années, après tout.. il n'y a pas d'âge pour commencer et il faut bien mourir de quelque chose, s'il advenait que le Soldat ne meurt pas par les armes il fallait à tout prix trouver une solution.

« T'en veux une ? »

Glissant entre son majeur et son index une autre tige tendue dans sa direction, mince sourire à la commissure des lèvres en l'attente de son acceptation ou de son refus.
___

Ce ne sera qu'après les courtes présentations que le regard du Capitaine daignera se poser finalement sur l'ouverture menant aux égouts, une grande inspiration pour de l'air encore respirable.

« J'adore avoir les deux pieds dans la merde au petit matin. »


Introduction:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5034-shimazu-aomine-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t5137-shimazu-aomine-le-fils-d-izanami#40303
Kurayami Zeref
Kurayami Zeref

[Kenpei / Équipe Shimazu] Le Démon des égouts [Aomine/Zeref] Empty
Aujourd'hui à 19:49
Les mots du plus haut gradé de a pièce ne me font presque rien. Basiquement, je me fiche bien qu'une personne me trouve impoli, mais une partie de moi regrette légèrement le fait de faire mauvaise impression à cet homme qui peut mettre fin à toutes mes ambitions en un claquement de doigts. Une légère, même très légère, pointe de regrets s'immisce donc, mais tout est balayé par la suite du monologue du vieil homme. Une mise à l'épreuve des quatre personnes présentes ? Et les deux femmes... Enfin, Aditya et Nanna seront opposés à nous deux ? Je ne connais pas cet Aomine, ni le nom de son sabre d'ailleurs - chose dont je me fiche éperdument car selon moi, les objets ne devraient même pas être nommés - mais je n'estime pas cela comme une contrainte, après tout je ne suis pas du genre à faire un très bon travail d'équipe, que je connaisse la personne ou non. Quoi qu'il en soit, je quitte les lieux peu de temps après le Shimazu, tout en ne pipant pas mot à l'égard de mon supérieur.

***


Je ne me presse pas, sur le chemin, et pour ainsi dire, j'arrive un léger moment après l'adjudant, me remémorant plusieurs fois les tenants et aboutissants de cette mission improvisée. Si le terroriste n'est pas un ninja, il ne devrait pas être trop dur pour nous deux de le vaincre, sauf s'il a été assez ingénieux pour piéger des endroits sensibles. S'il s'avère être un shinobi, alors la partie risque de se gâter. Je parviens jusqu'au champ de vision du brun, et l'écoute, lorsqu'il m'adresse la parole. Je lui répond du tac au tac, ne souhaitant pas perdre une seconde de plus en duels de regards inutiles:

"Je ne sais pas pour la femme, mais je connais l'homme, et il n'est pas à prendre à la légère. Néanmoins, je n'ai pas envie de me charger de tâches ingrates, alors il est évident que nous allons gagner."

Je laisse alors un blanc, pour que le chef des opérations puisse reprendre de plus belle. Il en vient ainsi à une partie assez habituelle dans le cadre d'une coopération entre inconnus. Je réponds alors assez naturellement, comme je l'aurais fait avec n'importe qui.

"Le mieux serait de ne pas essayer de combiner nos efforts. Nous avons une cible commune, mais élaborer des plans ensemble est inutile à mon sens. Sache simplement que je suis un Yasei, et que la plupart de mes capacités sont à courte distance. Je ne suis pas du genre à foncer tête baissée, et mes talents sensoriels sont très bons."

Je marque une nouvelle pause, avant de nuancer mes propos précédents.

"Bien sûr, même si je ne compte pas me battre main dans la main avec toi, je ne suis pas non plus idiot, et la collaboration est la base de ce genre de missions. Si tu as besoin d'une information, ou que je fasse quelque chose, je le ferai, tu restes mon supérieur et je ne désobéis à aucun ordre. Par ailleurs, si je flaire quelque chose, tu en seras aussitôt informé."

Ceci clôt mon monologue, et je ne prête pas attention aux éventuelles réticences de l'homme au katana. Je refuse également la cigarette qu'il me propose, et le suit dans les égouts lorsqu'il y descend. Avant même de toucher le sol, j'utilise l'une de mes capacités préférées. Mes oreilles changent, mais cela ne se perçoit presque pas, la transformation étant très discrète, et bien cachée sous mes cheveux. Je me sers de l'étroitesse des lieux pour repérer d'éventuels sons, forcément amplifiés par ce détail important. Le choix s'offrant à nous est assez binaire : gauche ou droite. Je glisse alors un:

"Il y a quelqu'un à droite, je ne sais pas où exactement, mais ce qui est sûr c'est qu'à gauche, il n'y a personne."

Avec ça, je laisse le chef décider de la direction à prendre.

résumé:
 

_________________
[Kenpei / Équipe Shimazu] Le Démon des égouts [Aomine/Zeref] Gk3n
Merci Mappy pour le kit <3
[Kenpei / Équipe Shimazu] Le Démon des égouts [Aomine/Zeref] Hanae
Merci Shimi pour le beau louloup <3
Revenir en haut Aller en bas

[Kenpei / Équipe Shimazu] Le Démon des égouts [Aomine/Zeref]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: