Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Prémices (Metaru)

Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

Prémices (Metaru) Empty
Mar 15 Oct 2019 - 20:46
Citation :
RDV confirmé, les initiateurs du Mouvement seront présents au sous-sol de l'ancienne boutique « Au Fil Rouge » dans deux semaines, à la tombée de la nuit.

Voilà ce qu'il y avait écrit sur un p'tit morceau de papier. C'était Hiko-kun qui l'avait rédigé avec ses petites mains, il avait d'ailleurs fait attention à son écriture. C'était une bonne idée en soit mais j'étais sûr que malgré ça, on pouvait le reconnaître. M'enfin bon, en tout cas il n'y avait aucune trace chakratique sur le bidule, c'était déjà ça de moins...

Pour en revenir au rendez-vous, je stressais pas mal. C'était quelque chose de très secret et qui amenait par la même occasion, du trèèèès concret. Honnêtement, je ne me sentais pas tout à fait prêt pour ce genre d'entrevue. Je me demandais même si j'étais à ma place... Après tout je n'étais qu'un pauvre Genin, j'avais fait mes preuves lors d'une mission officielle mais à côté de ça, j'avais failli face à l'envahisseur... J'étais loin d'être le plus fort, j'en étais bien conscient et pourtant je me sentais super motivé. Oui je pouvais le dire, j'étais résolu à utiliser tous les moyens possibles afin de chasser ceux de l'Empire. Pour la première fois de ma vie, j'étais même résolu à prendre des vies, afin de respecter le serment fait à ma patrie.

« Nous y allons masqués dans un premier temps c'est ça ? »
« Ouep ! Tu peux prendre le tien il est dans la malle, mon ami. »
« Je stresse un peu, j'ai peur de dire des conneries... Fin tu me connais Hiko-kun, je peux très vite déraper sans trop le faire exprès... Arghhh, je devrais peut-être rester ici non ? »
« Non, tu viens avec nous. Il faut juste que tu restes toi même et surtout, pense à l'avenir de Kumo. »
« Mhmm ok ok, je vais faire ça... Et toi tu le sens bien ? Fin je t'avoue connaître la réponse d'avance mais... »

Nous étions tout trois dans cette pièce encore très peu aménagée pour servir nos desseins, elle était un peu éloignée du lieu du rendez-vous mais ce n'était pas grave, nous avions décidé d'un protocole afin de rejoindre le point de ralliement, sans encombres.

Il était temps de quitter le bercail afin de rejoindre le « Au Fil Rouge ». Dans mon sac, j'avais pris mon masque en forme de Loup. Celui de mon copain Hiko-kun c'était une chouette et le dernier camarade, un p'tit blaireau tout mignon. On aurait pu se contenter de masques vite fait mais non, on avait voulu prendre des animaux très beaucoup mignons. Après un signe de la main, on se sépara afin de rejoindre séparément une ruelle bien proche du magasin abandonné. Environs dix-quinze minutes plus tard, on se retrouva tout trois dans cette fameuse ruelle. J'étais un peu parano donc j'avais regardé un paquet de fois autour de moi -en essayant d'être discret- et malgré tout, je flippais bien ma maman !

« Il est l'heure, mettons nos masques et représentons au mieux nos idées... Pour Kumo ! »
« Pour Kumo ! »

Ah oups, c'était peut-être pas un « cri de guerre » qu'il voulait mais c'était sorti de ma bouche tout seul. Bon je n'avais pas crié comme un malade, j'avais quand même essayé de le faire d'une voix discrète. Quelques instants plus tard nous étions les trois gugus au sous-sol du magasin. Hiko-kun avait fait quelques vérifications pour la sécurité du rendez-vous, il avait même placé quelques dispositifs d'après les légendes.

Une seule bougie était allumée et éclairait avec difficulté cette pièce ; Seul le haut de nos corps ainsi que nos masques étaient dans la lumière. Côte à côte, nous attendions maintenant nos invités. Je sentais vraiment le stress monter, c'était fou ! J'entendis alors quelques pas, n'arrangeant bien sûr pas mon ressenti. Ce fut alors Hiko-kun qui prit la parole, spontanément.

« Bonsoir et merci d'être venu. C'est une entrevue très importante pour nous, nous espérons qu'elle portera ses fruits et permettra de sauver notre pays. »

Sur ces paroles honnêtes, la réunion débuta.

Informations:
 

_________________
Prémices (Metaru) 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. YamikoEn ligne

Prémices (Metaru) Empty
Mar 22 Oct 2019 - 15:19
Prémices

feat. @SAKANA AYANOKOJI

[D'ICI]

Déguisés en hommes semblables à ceux qui aimaient traîner la nuit sans se ressembler à des ivrognes qui pourraient attirer d’ennuis, par conséquent l’attention également, la Doyenne et toi-même empruntaient sereinement les rues de Kumo. Vous ne cherchiez pas à vous cacher mais plutôt à vous fondre parmi ceux qui cherchaient à rejoindre leur domicile, après une dure journée de labeur, ou à se détendre dans un établissement de jouissance.

Marchant à côté de ton aînée, tu étais étonnée de voir qu’elle réussissait à avancer sans trop de mal malgré l’absence de sa canne habituelle. Tu savais qu’elle était encore apte à marcher sur plusieurs mètres et même de se battre un moment sans sa canne mais jamais tu ne l’aurais imaginé être capable de marcher aussi loin et en boitant juste légèrement sans son troisième pied.

Une fois arrivée dans la ruelle du point de rendez-vous, tout en empruntant celle-ci, la Doyenne se concentre afin de détecter la présence des chakra dans les environs. Outre trois fortes présences à l’endroit même où vous devriez vous rendre, l’Ancienne décelait cinq autres qui lui étaient très familiers dispersés autour de « Au Fil Rouge ». Les autres n’étaient que des faibles énergies des simples civils. Les plus proches soldats teikokijin ou les shinobi de Kumogakure no Sato qui n’avaient pas connaissance de ce qui se passait étaient dans les grandes rues un peu plus loin.

Après s’être rassurée que personne ne vous remarquait, la Doyenne investit la boutique abandonnée après la guerre et qui vous emmenait aujourd’hui à cet endroit. Tu la suis aveuglement, lui faisant entièrement confiance. Tu savais qu’elle savait parfaitement ce qu’elle faisait et elle t’avait dit de te contenter de la suivre tout en restant le plus naturellement possible. Chose que tu faisais.

Tout en descendant au sous-sol - là où avait été fixé le rendez-vous - l’Ancienne désactive sa technique de métamorphose pour retrouver son apparence de vieille croulante. En quelques secondes, tu te retrouves à fixer le dos voûté que tu t’étais si familier. Quant à toi, tu maintenais ton henge mais changeais juste d’apparence afin de reprendre celle que tu avais arboré lors de ton entrevue nocturne en dehors de Kumo avec un membre de la Rébellion. Celui même qui t’avait proposé la rencontre entre les deux chefs des deux factions et qui avait été fixé par missive pour ce soir.

Prémices (Metaru) Latest?cb=20120120150645
[Metaru Aya - Doyenne du clan Metaru ]

La vérité était que tu ne souhaitais pas que ceux de la Rébellion sachent ta véritable identité pour une raison très personnelle et assez égoïste : tu désirais qu’on te laissât en paix face à cette Révolution qui, en réalité, ne t'intéressait pas spécialement.

L'Apparence actuelle de Yamiko [henge]:
 

La première fois, tu avais accepté d’aller à la rencontre de la Rébellion afin de t’acquitter de tout ce que la Doyenne du clan Metaru avait fait pour toi car tu n’aimais guère devoir quelque chose à quelqu’un. Cette fois cependant, ta décision était juste le résultat de ta lâcheté. En effet, tu avais été incapable de dire « non » à l’Ancienne. Si tu étais restée un être insoumis, la Doyenne avait comme une certaine emprise sur ta personne et savait comment te mener par le bout nez. Elle était capable de lire en toi comme dans un livre ouvert. Était-ce grâce à sa sagesse et à ses longues expériences de la vie ? Si tu n’avais pas été au courant du fait que celle que tu surnommais « La Vieille » n’appréciait pas manipuler l’esprit d’autrui et par conséquent n’avait jamais exercé le genjutsu, tu l’aurais accusé de te manipuler grâce à cette technique que toi-même tu abhorrais.

Si la Doyenne des Metaru n’exerçait pas le genjutsu sa Maîtrise du kinton, de la sensorialité et de l’irou était cependant incontestables. D’ailleurs, en exécutant quelques signes de sa simple main gauche, elle matérialise sa fameuse canne - qui était entièrement faite de son métal - directement à sa place avec la main droite reposée sur le pommeau. La canne servait d’appui à la Doyenne des manieurs de métal mais celle-ci pouvait également devenir une arme redoutable entre ses mains.

Vous réussissez à atteindre le sous-sol où trois personnes masquées vous attentaient déjà.

- Veillez nous excusez pour le retard, s’excusa l’Ancienne tout en inclinant légèrement la tête même si aucune heure exacte n’a pas été fixée en réalité pour l’entrevue. J’espère également que cette rencontre sera fructueuse … Mais … avant de commencer, j’ose espérer que vous ne cachez pas votre visage par manque de confiance.

Il n’y avait nulle accusation dans l’intonation de la voix de Doyenne qui continuait d’arborer son visage bien jovial.

- Comme vous pouvez le constater je ne suis qu’une vieille croulante mais après la disparition soudaine de Reiko, en tant que Doyenne du clan, il est de mon devoir de guider celui-ci, le temps qu’un nouveau chef ne soit désigner … Vous permettez ?

En quelques signes de sa main gauche, cette fois encore, l’Ancienne matérialise du métal depuis l’arrière de son corps pour réaliser un grand fauteuil métallique en un instant. Elle pend ensuite le temps de s’asseoir.

- Navrée mais je crains de ne pas pourvoir tenir débout jusqu’à la fin de notre entrevue ... Je vous écoute !

L’Ancienne laissait l’honneur au chef de la Rébellion d’ouvrir le débat alors que, toujours sous ta fausse apparence, tu t’approches du fauteuil métallique de la Doyenne afin de fermer une main sur le haut du dossier, tout en gardant un regard placide sur les trois protagonistes qui vous faisaient face …

_________________
Prémices (Metaru) B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

Prémices (Metaru) Empty
Mer 6 Nov 2019 - 22:37
Cette situation était vraiment cool, excitante mais toute aussi effrayante. Des précautions avaient été prises hein mais rien n'était trop trop sûr, nous devions tout de même rester sur nos gardes. Deux dames nous avaient rejoint, l'une pitêtre un peu plus âgée que l'autre. Oui oui, il y avait bien une dame légèrement cambrée à cause du temps et l'autre pas trop mais avait tout de même une tignasse blanche. J'avais entendu d'une méthode miracle « Les médecins vous cachent cette méthode » qui pouvait à l'aide d'une certaine concentration de chakra, ralentir le vieillissement... Bon bref ce n'était pas le sujet mais malgré tout ça ne devait pas être pratique ce lacet rouge au milieu de sa robe... euh... ah.. euh... admettons qu'il y est du vent hein... enfin bref ! Après ces hypothèses farfelues m'ayant valu des rougeurs au niveau du visage -merci le masque de camoufler ma gueule d'ange-, je me repris.

Hiko c'était un peu le meneur, initiateur du mouvement. Du coup, c'était à lui de dialoguer avec les Metaru. Moi je n'étais pas trop sensé le faire, en tout cas c'était prévu comme ça. Naturellement lorsque la dame parla, on avait légèrement abaissé le haut de notre corps pour la saluer avec respect, c'était presque synchro tout ça !

« Non, nous avons confiance. Cette fois-ci je serais le seul à ôter mon masque pour vous prouver notre bonne foi. Et... bien sûr, ne vous gênez pas. »

Dit Hiko-kun en enlevant son masque, laissant sa crinière blanche être affichée au grand jour. C'était peut-être un choc pour une doyenne de cet âge de voir un gamin à la tête d'un mouvement, bien qu'à peine né. Ou peut-être pas ? En réalité elle pourrait aussi voir ça d'un bon œil et au contraire, nous guider ? Enfin personnellement je voyais les Metaru comme un clan vénérable sur qui on pouvait -pourrait?- compter, financièrement mais pas que ! Les conseils d'un clan organisé et si reconnu étaient sûrement PLUS que bon à prendre. C'était quelque chose dont on avait parlé avec le copain, il était d'accord.

« Nos intentions sont claires, nous voulons reprendre Kumo à l'Empire du Feu. Ils ont fait coulé beaucoup de sang lors de l'attaque, dont celui de votre dirigeante. Pour toutes ces vies perdues, pour le peuple de Kumo et de Kaminari tout entiers, nous voulons mettre un terme à cette annexion ! »

Oula que c'était joli, le copain avait dit quelques trucs cool. J'étais vraiment en phase avec lui, prêt à déroger à pas mal de mes règles pour obtenir la victoire.

« Mais pour qu'on arrive à faire quelque chose de ce mouvement, nous avons besoin de soutien et si seulement les clans fidèles à notre patrie pouvaient nous épauler, ça serait déjà une très bonne chose pour nous. »

Oh que oui ! J'avais quelques idées aussi pour épauler la rébellion moi, notamment celle de la FKP -Fédération Kumojine de Pétanque ». Ce n'était encore qu'en phase de projet -ou presque- mais j'étais certains que ça allait envoyer du pâté !

« Dans un premier temps ce dont nous avons besoin, c'est d'un soutien moral et financier. Votre clan si reconnu pourrait nous aider à faire évoluer ce projet, en nous conseillant, en nous informant. Vous êtes si ancrés en ce pays, que vous êtes incontournable. »

Et dans un second temps ? J'imaginais un soutien humain ? Avoir la possibilité d'exploiter la force des Metaru ? Mais ça c'était bien trop demandé pour le moment, comment faire confiance à un bonhomme à la crinière blanche et à la gueule presque d'ange si facilement. Deux trois petites énigmes ne suffiraient sûrement pas à la doyenne du clan Metaru. Il en faudrait bien plus pour la convaincre, ça j'en étais certain !

Informations:
 

_________________
Prémices (Metaru) 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. YamikoEn ligne

Prémices (Metaru) Empty
Jeu 14 Nov 2019 - 17:28
Prémices

feat. @SAKANA AYANOKOJI

La Doyenne est surprise de voir la tête d’un de ses interlocuteurs et qui était supposé être le meneur de la Rébellion. Il était si jeune. Et pourtant, l’ancêtre n’émet aucune remarque sur l’âge du Meneur. D’ailleurs, la surprise était à peine perceptible sur son faciès marqué par le temps. La plus âgée des Metaru, encore en vie, était bien placée pour savoir qu’un enfant pouvait faire preuve de bien plus de maturité que certains adultes. La sagesse pouvait se manifester précocement comme elle pouvait ne jamais se révéler chez un individu. Et puis, l’âge avait si peu d’importance dans le monde si cruel qu’était le Yuukan. Dans votre monde, ce qui importait étaient les actes et non les années vécues. Après tout, on pouvait vivre longtemps sans rien connaître, ni rien faire d’important de son existence.

Restant assise et les deux mains posées sur le pommeau de sa canne devant elle, attentivement, la Doyenne écoute sans interrompre une seule fois celui qui était à la tête de la Rébellion.

- Nous avons donc la même aspiration. Par conséquent, le clan Metaru vous aidera dans la libération de Kumogakure no satō mais nous avons une unique condition. Si le Village Caché des Nuages est sous l’occupation aujourd’hui c’est à cause des actes de nos précédents kage et nous aimerions éviter de perpétuer cette erreur. Lorsque nous serons enfin prêts, nous souhaitons tenter une négociation pacifique de la libération de Kumo avant de recourir à la violence. Nous ne désirons pas nous lancer dans une nouvelle guerre sans avoir essayé une alternative qui sera moins douloureuse pour les deux camps. Il est inutile d’entretenir le cercle vicieux de la haine … Je ne vous cacherai pas que nombreux sont des nôtres qui sont contre cette idée à cause de l’amertume qui ronge leur cœur mais nous, les Anciens, souhaitons mettre un terme à cette aversion qui n’a qu’assez durée ; pour le bien de notre avenir … Vous pensez certainement que notre démarche est bien naïve mais jusqu’à présent les teikokujin traitent très bien les kumojin. Si bien que certains kumojin se sont rangés de leurs côtés. Nous pensons donc qu’une négociation de leur retrait de notre territoire, sans effusion de sang, n’est pas impossible. Il ne nous coûtera rien d’essayer et en cas d’échec … nous serons prêts à user la force.

Face aux exposées orales de la Doyenne, tes mains se crispent sur le dossier du fauteuil en métal de celle-ci. Tu n’appréciais guère cette idée de négociation alors que tout ce que tu désirais était de voir une nouvelle guerre éclater afin d’avoir le loisir d’affronter des êtres puissants capable d'assouvir la belliqueuse qui sommeillait en toi. C’était l’unique motivation qui t’avait poussé à accompagner l’Ancienne à cette rencontre. Et pourtant, tu ne t’exprimes pas, préférant entendre ce que le chef de la Rébellion avait à dire, face aux propos de l’Ancienne. Et puis, tu étais certaine que cette dernière ne te laisserait pas t’exprimer durant un entretien si important, à moins de dire des choses qui allaient dans son sens …

_________________
Prémices (Metaru) B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

Prémices (Metaru) Empty
Dim 24 Nov 2019 - 17:16
Une de nos interlocutrices ne semblait pas avoir réagit sur l'âge de Hiko-kun, c'était vraiment cool de sa part ! Ça montrait qu'à cet âge, on pouvait avoir atteint un certain niveau de maturité... enfin pour les femmes surtout, pour ma part je ne me voyais pas aussi classe dans 600 ans ! Pitêtre que je serais toujours avec mes boules de pétanques et mes blagues à deux balles, ça ne m'étonnerait même pas. Enfin bon, pour en revenir à notre entrevue avec le fameux clan Metaru, la vieille dame s'exprima disant qu'elle possédait la même aspiration que nous.

C'était bien de le rappeler, même si notre présence et la sienne l'indiquaient clairement. Par contre, lorsqu'une « condition » fut évoquée... bah... non on ne fût pas étonné, c'était normal de demander quelque chose en échange d'une collaboration, fin « normal », j'entendais par là que ça me semblait assez cohérent avec le contexte. Par contre, quelques secondes plus tard on fût complètement étonné ! Les Metaru... voulaient avoir une approche pacifique ? Pour ne pas répéter certaines choses ?! Franchement je ressentais une certaine sagesse dans ses propos, ça pouvait s'entendre mais... je ne pouvais pas m'y résigner. Il y avait quelque chose en moi qui ne voulait pas d'une paix, d'un accord, je voulais me venger, venger mes frères. Ça me fit repenser rapidement au fameux « Fidèle », le bonhomme très très fort du Teikoku avec ses petits chiens enragés ; cet épisode, je n'étais pas prêt de l'oublier, une défaite cuisante assorti de la mort d'un confrère, comment imaginer régler un conflit avec de la diplomatie ?! Je ne pouvais pas y croire.

Hiko-kun lui était plus mesuré, il n'avait pas vécu les choses de la même façon et... non, en réalité lui aussi il voyait régler ce conflit en utilisant la force. Mais comment contredire la dame qui était dans le juste ; d'un point de vu objectif, nous étions comme dit dans ce fameux cercle vicieux de la haine.

Néanmoins la vieille était lucide et préparée à la « pire » éventualité, en cas de refus de la part du Teikoku d'accepter une paix, elle était d'accord pour relever les manches et collaborer... En tout cas c'était comme ça que je l'avais compris et ça c'était bien cool ! Honnêtement, le scénario Empire Flammèches acceptant la paix, je n'y croyais pas une seule seconde, du coup... enfin bref !

« On ne peut vous contredire, la résistance mènera sûrement à une guerre pour reprendre notre village, les rennes de notre patrie et si on y parvient, on ne s'arrêtera pas à nos frontières, on voudra sûrement annihiler l'Empire... »

Oui oui oui, tout à fait !

« Ce qui ne fera que perpétuer les conflits et entretenir comme vous dites, le cercle vicieux de la haine ! Bien que je sois étonné que les fameux Metaru optent pour la diplomatie, je comprends votre point de vu et nous ne ferons rien avant vos négociations avec le Teikoku. »

Je bouillonnais intérieurement, on devait se plier à cette condition et attendre avant d'agir. Enfin agir, pour moi ça n'arrêtait pas complètement nos activités. On pouvait continuer à recruter et préparer un premier casse, se tenir prêt dans le cas très très très probable où le Teikoku refuserait de nous rendre Kumo.

« Je peine à croire à une issue favorable pour notre peuple mais nous respecterons votre décision et nous tiendrons prêt dans tous les cas, vous avez notre parole. »

Dit Hiko-kun en baissant le haut de son corps, de façon très classe et pour acquiescer aux demandes de la presque jeune damoiselle.

_________________
Prémices (Metaru) 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. YamikoEn ligne

Prémices (Metaru) Empty
Mar 26 Nov 2019 - 14:51
Prémices

feat. @SAKANA AYANOKOJI

Maîtresse en sensorialité et avec sa longue expérience de la vie, la Doyenne des Metaru n’avait pas du mal à discerner les sentiments de ses interlocuteurs. Ses yeux marqués par le temps se posent sur l’un des rebelles dont elle parvenait parfaitement à lire l’émotion à travers le regard qui la fixait. Le jeune garçon masqué semblait être en désaccord avec la proposition d’une négociation pacifique au préalable, ainsi, l’ancêtre tente de le raisonner indirectement.

- Je comprends que le désir de vengeance pousse à ne pas vouloir accepter une approche diplomatique mais si nous souffrons aujourd’hui, c’est à cause d’une vengeance justement … Par le passé, nous avons arrachés un être cher à Yamanaka Rei qui, à son tour, nous a arraché des proches et même notre Village ... Tuer ceux qui nous ont fait souffrir pourrait peut-être soulager nos âmes meurtris mais cela n’apportera à aucun cas une paix durable. Notre situation actuelle en est la preuve. Entretenir les représailles engendrera d’autres morts qui entraînerons des nouvelles souffrances qui généreront une nouvelle guerre.

La Doyenne des Metaru était tout simplement en train de décrire le cercle vicieux de la vengeance afin de tenter d’inculquer aux réticents à la diplomatie qu’entretenir le cycle de la haine n’était pas la meilleure solution.

- Je suis bien consciente que nous vivons dans un monde où la guerre a une place prépondérante. Et, vous avez raison d’être étonné par ma proposition car, en effet, nous les Metaru sommes réputés pour notre … véhémence mais voyez où ça nous a mené ! Les anciens du clan, jugent que nous avons assez perdu de vies comme ça. Évitons donc d’en perdre davantage. Tirons des leçons de nos erreurs passées au lieu des les perpétuer !

L’ancienne laisse planer un bref silence avant de poursuivre d’une voix empreinte de détermination alors que son expression était devenue plus grave.

- Mais cela ne veut pas dire que nous nous soumettrons ! Ce que nous souhaitons, c’est d’offrir aux teikokujin la possibilité de se retirer sans perdre aucune vie. Mais, comme un refus de leur part n’est pas à exclure, voire même fort probable, nous devons donc nous préparer à une nouvelle guerre. Et, cette fois, perdre ne sera pas permis ! … Nous devons donc continuer à grossir nos rangs ; quitte à enrôler des novices qui devront ensuite être formés. Les Metaru sont prêts à aider la Rébellion financièrement mais aussi physiquement. Les shinobi les plus aguerris devront parfaire la formation martiale de ceux qui en auront besoin. Pour espérer la victoire, il est primordial de bien préparer nos effectifs et élaborer des stratégies internes mais aussi externes. Nous avons l’avantage d’être sur notre territoire et de pouvoir surveiller nos ennemis. Prenons le temps de mettre à profit ces avantages ! … Nous passerons à l’acte que lorsque nous serons tout à fait prêts. Il est inutile de se précipiter si c’est pour essuyer un nouvel échec !

La Doyenne marque de nouveau un silence tout en encrant profondément son regard dans celui du meneur de la Rébellion.

- Et la discrétion est de mise à partir d’aujourd’hui. Évitons d’alarmer plus les teikokujin sur ce qui se fomente ! Ça serait bien d’ailleurs qu’ils pensent que le soulèvement s’est étouffé. Ce qui veut dire, plus de tract ou autre forme de propagande publique ! Agissons dans l’ombre !

_________________
Prémices (Metaru) B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Sakana Ayanokoji
Sakana AyanokojiEn ligne

Prémices (Metaru) Empty
Dim 8 Déc 2019 - 17:51
Elle avait encore raison la p'tite dame, la haine qui engrange la haine... le cercle... toussa toussa... Comment un être sensé pouvait la contredire ? Comment stopper cette roue infernale ? Sûrement en trouvant une autre alternative, en essayant de contrôler ses pulsions, en essayant d'enrayer sa haine. Personnellement, aujourd'hui du moins, j'en étais complètement incapable. J'avais beau saisir la sagesse de ses mots que je bouillonnais toujours intérieurement.

Après son court monologue, l'ancienne proposa de faire « taire » la résistance. De faire croire que ce n'était même qu'une mascarade, de l'étouffer. Et ça, en attendant d'avoir un retour de leur part quant aux négociations afin que le Teikoku quitte notre pays. Je ne savais pas ce que pouvait bien en penser Hiko-kun mais j'étais assez d'accord avec cette idée. Ça pouvait même nous servir le temps de nous préparer. Arrêter de se montrer au grand jour et agir dans l'ombre... pourquoi pas !

Je me voyais déjà travailler aux côtés de Isil-chan afin de récolter le maximum d'informations. Ce que j'avais bien aimé aussi de la part de la vieillarde, c'était son souhait d'apporter un maximum de soutien au mouvement dans le cas d'un refus du Teikoku. Au-delà d'un soutien financier, ils voulaient nous aider à former les membres, former les troupes et donc participer à nos actions. Wow, seul un fou pourrait refuser une proposition pareille. Les Metaru étaient bien connus pour leurs férocités après tout, je les voyais comme des vrais guerriers de la mort qui tue.

Ça me remotivait pas mal cette histoire !

« Comme je vous l'ai dit précédemment, je comprends votre point de vu et nous acceptons. Le clan Metaru est respecté, vous êtes aussi connus dans le Yuukan pour votre force. Former les troupes nous serait d'une grande utilité, je vous en remercie. Nous avons beaucoup à apprendre de vous. »

J'étais plutôt pressé de me battre à leurs côtés, car oui, moi perso' j'imaginais déjà les négociations échouer... mais comme on dit, on respectait le choix du clan.

« La discrétion... oui, nous allons faire ça. À partir d'aujourd'hui on va se faire oublier, nous allons même diffuser des rumeurs concernant l'existence de la résistance. Peut-être arriverons nous à faire passer ça pour une mauvaise blague ? Dans tous les cas, vous avez raison, nous agirons dans l'ombre dorénavant. »

Hop c'était signé et tamponné !

« Maintenant que vous savez qui je suis, on pourra communiquer plus facilement, toute en discrétion. Nous allons faire notre possible pour nous faire oublier et attendrons le résultat de vos négociations avec l'Empire avant d'agir. Nous nous tiendrons prêt. »

Cette entrevue avec les Metaru étaient vraiment cool, on avait déjà dégagé un paquet de trucs qui nous permettront à coup sûr d'avancer. Même si je n'arrivais pas à me convaincre de la faisabilité de leur première proposition, j'avais tout de même confiance en eux.

« Nous vous remercions d'être venue ce soir, nous pouvons maintenant nous retirer. N'hésitez pas à me tenir au courant de l'évolution de l'affaire... Bonne fin de soirée mesdames. »

Les dos tournés, comme pour prouver notre confiance à ces dames, nous nous étions retirés, plutôt contents de cette soirée...

Spoiler:
 

_________________
Prémices (Metaru) 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. YamikoEn ligne

Prémices (Metaru) Empty
Mar 10 Déc 2019 - 12:29
Prémices

feat. @SAKANA AYANOKOJI

Au vu de la propagande plutôt « agressive » qu’avait lancé la Rébellion afin de faire connaître leur existence, l’ancienne n’avait que peu d’espoir que le chef de la Rébellion accepterait sa proposition de diplomatie avant de déployer la force. C’est donc avec un grand soulagement que la Doyenne des Metaru accueille les mots du petit bonhomme aux cheveux blancs. Ce dernier se montrait plus sage qu’elle ne l'avait espéré et celui-ci accepte même de se faire oublier ; le temps de mettre tout en place discrètement pour le jour J.

- Merci pour votre coopération, fait l’ancienne accompagné d’une légère courbette depuis son fauteuil de métal. N’hésitez pas à faire appel à nous si vous avez besoin de quoi que ce soit que vous jugez être dans nos cordes. Pour faciliter la communication entre nous, je vous conseille de passer par elle, ajoute l’ancêtre tout en te désignant par un léger mouvement de tête dans ta direction. Il vous sera plus aisé de la trouver que de pénétrer au sein de notre domaine. De plus, ça serait bien plus discret que de vous voir passer trop souvent notre porte. Cela pourrait éveiller des soupçons. Il serait même judicieux de la faire intégrer votre cercle afin de faciliter les choses mais c’est une décision qui vous appartient entièrement.

Tes mains se crispent de nouveau sur le dossier du fauteuil de la Doyenne. Ton faciès était resté serein mais tu te retenais d’étrangler cette dernière, tant tu bouillonnais de rage intérieurement. Tu n’appréciais guère le fait que l’ancêtre venait d’entreprendre quelque chose de très important te concernant sans même te consulter. Mais, n’aimant avoir des témoins lors d’une dispute, tu préfères contenir ta rage pour le moment.

- Si tu te révélais à nos amis qu’ils puissent d’identifier s’il te plait ! T’adresse l’ancienne.

Tu n’allais pas te promener sous ta forme de henge tout le temps alors si les rebelles désiraient te contacter plus tard, il fallait donc qu’ils sachent ton véritable visage. Mais, au lieu d’obéir à la Doyenne, tu fixes l’un après l’autre, et avec insistance, les deux rebelles restées masquées. Tu te demandais pourquoi ces deux-là avaient le droit de garder leur identité secrète et non pas toi ?

La Doyenne était peut-être prête à tout sacrifier pour la libération de Kumogakure no Sato mais pas toi. Tu l’avais prêté main forte dans la mise en relation avec la Rébellion et tu étais disposée à aider leur camp lorsque la guerre contre l’Empire éclatera mais tu ne tenais pas à t’impliquer plus dans la Révolution en marche qui, au fond, t’importait vraiment.

- Et puis merde ! Finis-tu par lâcher après un court bref instant de réflexion tout en désactivant ta technique de transformation, révélant ainsi ta véritable apparence aux trois rebelles que tu fixais froidement.

Tu n’aimais guère cogiter et cela te poussait souvent à emprunter le chemin de la facilité même si celui-ci n’était pas forcement ce que tu souhaitais. Aujourd’hui encore, tu t’abandonnais à cette commodité qui tu espérais se révéler distrayante pour ta personne au final. Tu te disais qu’au point où tu en étais, tu n’avais rien à perdre à t’impliquer plus dans la Rébellion même si le cœur n’y serait pas. Ça ne serait pas la première fois que tu entreprenais quelque chose, non pas par passion ou par conviction, mais juste dans l’espoir d’un peu de distraction. Chose que les véritables rebelles ne seraient pas forcement ravis d’apprendre, eux qui prenaient leur rôle très à cœur, mais ton aide était à prendre ou à laisser.

Ton identité révélée, vous prenez congé, l’entrevue touchant à sa fin. Sur le chemin de retour vers le domaine des Metaru, tu n’émets le moindre mot mais une fois au domicile de la Doyenne tu décides enfin de l’ouvrir.

- A venir, je vous prierai de me consulter avant de prendre la moindre décision en mon nom !

Ton timbre bien glacial laisse l’ancêtre sans voix. Cette dernière se contente ensuite de suivre ton dos du regard alors que tu t’éloignais pour rejoindre ta propre demeure. La Doyenne avait certainement compris qu’elle était peut-être allée un peu trop loin cette fois même si, en définitive, tu t’es plié - une fois de plus - à ses directives …

_________________
Prémices (Metaru) B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Prémices (Metaru)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: