Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Yokan Kuro, Un loup solitaire. [Terminé !]
On vient pour casser des c... ailloux EmptyAujourd'hui à 3:23 par Yokan Kuro

» Ono Fumito
On vient pour casser des c... ailloux EmptyAujourd'hui à 3:22 par Ono Fumito

» Nō 脳
On vient pour casser des c... ailloux EmptyAujourd'hui à 2:21 par 

» This is good bye, Destiny [Aimi]
On vient pour casser des c... ailloux EmptyAujourd'hui à 1:56 par Hayai Taishi

» 08. Demandes diverses
On vient pour casser des c... ailloux EmptyAujourd'hui à 1:38 par Ikaku Jiro

» Consonne [SOLO]
On vient pour casser des c... ailloux EmptyAujourd'hui à 1:35 par Ikaku Jiro

» Sur le départ, direction Ame no Kuni [PV. Taishi]
On vient pour casser des c... ailloux EmptyAujourd'hui à 1:14 par Hayai Taishi

» Collision [Sae]
On vient pour casser des c... ailloux EmptyAujourd'hui à 0:57 par Ikaku Jiro

» Têtes dures [Jiki Masami]
On vient pour casser des c... ailloux EmptyAujourd'hui à 0:15 par Oterashi Yanosa

» Sense of Duty | Pv. Higure Mafuyu
On vient pour casser des c... ailloux EmptyAujourd'hui à 0:04 par Yuki Wataru

Partagez

On vient pour casser des c... ailloux

Sharrkan
Sharrkan

On vient pour casser des c... ailloux Empty
Jeu 17 Oct 2019 - 21:48
Après tout ce temps passé dans mon pays, avec ma famille, j'avais du mal à me dire qu'il était temps de partir, surtout en n'ayant pas de date particulière à respecter. Mais nous avions pris des engagements auprès du groupe et auprès de notre sensei, et nous devions les respecter.
Et puis quelque part... je trouvais le temps long. Alors oui, nous nous étions bien reposés, entre les siestes, les soirées dans les bars des villages et les bains de minuit dans la mer, mais il était temps de reprendre les choses sérieuses. Il n'y a pas si longtemps, ce rythme aurait pu me convenir jusqu'à la fin de mes jours, mais plus maintenant. Maintenant, j'avais besoin d'action. Depuis que j'avais rejoint une "équipe", fait des missions pour le village, rencontré des gens qui me tiraient vers le haut, je ne pouvais plus rester sans rien faire. Surtout pas après avoir vu ce qui était arrivé à notre village.

Quand je pensais à Joheki, une onde de stress me parcourait. J'imaginais que l'entraînement allait être difficile, surtout avec des shinobis aussi expérimentés que ceux qui composaient ce groupe. Mais le jeu en valait la chandelle. Et d'une certaine façon, je me sentais plus fort qu'au moment de l'attaque, même si je n'avais pas eu l'occasion de le tester pour de vrai. Et aussi, j'avais maintenant Madame Ka'roza à mes côtés et elle avait sûrement pas signé pour me regarder bronzer en mangeant des crevettes.

Je regardais Kyohei. Même s'il ne me parlait toujours pas ouvertement de ce qu'il ressentait, je sentais qu'il allait mieux qu'à notre arrivée. C'était aussi lui qui m'avait fait promettre qu'on ne resterait pas à Kaze indéfiniment, qu'on retrouverait le groupe pour devenir plus forts. Pour reprendre Kumo.

Après de longs adieux et des litres et des litres de larmes, il était temps pour moi de quitter ma famille et mon pays natal. Encore une fois. En voyant les derniers grains de sable se mêler progressivement à l'herbe et la terre, je ne pouvais m'empêcher que c'était peut-être la dernière fois que je voyais les dunes de Kaze.
______________________________________________

Nous étions descendus tout au sud de Kaze no Kuni, marchant un bout à travers le pays à l'est pour enfin prendre un bateau et ainsi, pénétrer le moins possible dans le pays du Feu. En enfin, après des jours de voyages, nous y étions : les Remparts Millénaires de Jôheki no Kuni se dressaient devant nous.

Et maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1005
Senshi Umeka
Senshi Umeka

On vient pour casser des c... ailloux Empty
Dim 20 Oct 2019 - 23:08




Heureusement, votre groupe ne s’était pas arrêté longtemps après avoir passé le rempart de Joheki. Ce qui fit que quand on demanda à ce que l’un d’entre vous fasse demi-tour pour se revenir sur vos pas, tu n’eus pas trop de mal à accepter et te porter volontaire. Tu savais où vous vous rendiez, ou du moins dans quelle direction ; contraire à ceux que tu allais attendre, là bas. T’étais sûre que les gardes, si c’étaient toujours les mêmes allaient se poser des questions…

Tu t’étais donc mis en route pour retourner là-bas. Plus ou moins une dizaine après, t’étais présente aux portes. Lorsqu’ils te virent, l’un des gardes vint te voir, surpris.

« Vous vous en allez déjà ? »
« Non, pas vraiment ! Deux de nos… collègues doivent nous rejoindre, je suis ici pour les attendre. Vous les reconnaîtrez, y en a un un peu bronzé et l'autre tout blanc.»
« Ah, je vois… Vous savez quelle est la condition ? »
« Oué… je sais. »
« D’accord, dans ce cas… vous pouvez rester là. Mais ne perturbez pas notre travail ! »

Tu acquiesças d’un mouvement de la tête, et te jetant un regard il fit demi tour et interpella sa jeune subordonnée.

« Tu l’as pas détectée ?! »
« Mais… j’étais en train de prendre ma pause déjeuner ! »

L’échange te fit rire mais tu n’alimentas pas l’affaire d’une remarque ironique comme tu en avais le secret. Ainsi, tu attendis à proximité, à côté d’un petit feu que tu avais allumé pour… bah, patienter. Tu t’étais portée volontaire mais, si t’avais su que t’allais devoir attendre aussi longtemps… ça faisait presque déjà trois jours que t’étais là, à dormir dans ta petite tente, et il ne te restait plus grand-chose à manger non plus… T’avais vu passer tout un tas de gens, des voyageurs, des marchands… Des gens qui avaient passé les portes sans problème !

Jusqu’à ce que…

« Shinobi inconnus en approche ! »
« Je crois qu’il y a une… cKunoichi… »
« Hum… et ? Oué, je ne sais pas… »

Tu t’étais alors dirigée vers la porte et observas ce shinobi, ou cette kunoichi.

*Il est toujours tout bronzé…*
« C’est lui, c’est notre équipier ! »

Avais tu lancé aux gardes. Le supérieur te jeta un regard, un autre à sa subalterne et soupira…

« Bien… Vas leur apposer le sceau. »

Tu te rapprochas encore un peu de lui et lui dit :

« Elle doit vous apposer un sceau, Sharrkan, c’est la condition pour qu’on puisse venir dans leur pays. »

Et, pendant que la jeune soldate usait de son talent pour les sceaux de détection, tu repris :

« Vous en avez mis du temps ! »




_________________
On vient pour casser des c... ailloux Aznu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783
Kawashima Kyōhei
Kawashima Kyōhei

On vient pour casser des c... ailloux Empty
Mar 22 Oct 2019 - 18:58
Sharrkan m’avait fichu une sacrée trouille, cet attardé. Il avait disparu un sacré moment. J’avais dû passer tout ce temps avec les siens, à me morfondre dans mon coin. Sa famille était gentille, ce n’était pas le problème. Mais comment dire. Je n’avais pas tellement de repère dans SON pays. Je ne connaissais rien, ni personne.

« Maintenant regarde, et vit avec ça. »

Et oui, ça n’avait toujours pas disparu.

Mais Monsieur était revenu, fier comme un paon… avec un scorpion géant. Je n’en croyais pas mes yeux. Il était vraiment rempli de ressources. Il me surprenait de jour en jour. J’attendais que ses parents s’occupent de lui avant de… le tirer à moi pour le serrer dans mes bras.

« Tu nous as fait peur, abruti. » Lui disais-je en le serrant encore plus fort.

Et comme une piqure de rappel, je me retirais aussi brusquement que je l’avais saisi. Qu’est-ce qu’il me prenait ? Me voilà qui le serre dans mes bras, dire qu’il y a quelques semaines je passais mon temps à l’insulter… mais les choses avaient changé.

Le temps passait, j’apprenais gentiment à connaître sa famille, Madame Ka’roza et son pays. Nous étions en vacances et cela me faisait le plus grand bien. Je retrouvais le sourire… ou plutôt je « trouvais » le sourire. Mais sans pour autant oublier mes démons, ils étaient toujours là, à m’attendre le soir et dans mes nuits. Me faisant dormir de moins en moins bien.

Quelques temps plus tard, nous devions nous en aller. Direction Joheki no Kuni. Nous avions un long voyage à réaliser avant de retrouver les nôtres. Je remerciais la famille de Sharrkan et m’en voulais de lui faire quitter son pays, mais il fallait. Kumo n’allait pas se reprendre tout seul.

\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/

Kaze, un peu de Hi no Kuni et surtout de bateau plus tard. Nous nous retrouvions à Joheki no Kuni, face aux Remparts Millénaires qui se dressaient devant nous. Je me tenais derrière Sharrkan, écrasé par la puissance que les remparts généraient. L’une des gardes ou plutôt, Umeka se tenait là et nous attendait. Elle s’approchait de Sharrkan sans même me voir, lui disant qu’il lui faudrait se faire apposer un sceau afin de pouvoir entrer dans leurs pays… Eho, j’existe moi aussi ! Tel un fantôme je sortais du sillage de Sharrkan.

« Bonjour Umeka, et moi alors ? » Lui demandais-je sur un ton presque triste.

_________________
On vient pour casser des c... ailloux E23l


Dernière édition par Kawashima Kyōhei le Mer 23 Oct 2019 - 7:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5625-kawashima-kyohei-terminee#45207 http://www.ascentofshinobi.com/u1126
Senshi Umeka
Senshi Umeka

On vient pour casser des c... ailloux Empty
Mer 23 Oct 2019 - 0:44



La kunoichi du rempart avait terminé son travail, ainsi vous alliez pouvoir vous en aller et rejoindre vos camarades. Tu observas Kyohei, les sourcils redressés d’étonnement et soupira en même temps que Gyomo s’éveillait. T’étais pas du genre à t’offusquer quand on te prêtait pas d’attention, enfin ; ça dépendant qui en fait. Mais là, si c’était venu de Kyohei, ou de Sharrkan ou même Raizen ; t’en aurais rien eu à faire, de a à z. Et en plus…

« J’t’ai pas ignoré j’ai dit vous, grosse nouille. Faites pas vos sensibles, on a un peu de route. Merci mademoiselle de Joheki. »

Lanças-tu à la kunoichi avec un signe de la main. T’avais eu envie de te plaindre de l’attente que t’avais dû endurer, mais au final cette retrouvaille et cet échange t’avais largement satisfaite ! Tu passas une énième fois le grang rempart et un peu plus loin sur le chemin qui la traversait et lui succédait, tu te rappelas de « ça ». Du sac qui contenait toutes les affaires, celles de camping entre autre ; tu sortis…

« C’est des capes, pour vous. »

Elles étaient bleues et portaient le symbole du clan quasi éteint des Uzumaki. Tu guettas leur réaction, ton regard d’azur les scrutant et repris.

« Alors, vous avez fait quoi à Kaze ? Tous les deux ? »

Tu joignis les mains derrière la tête, les bras écartés, continuant d’avancer. T’étais curieuse d’apprendre ça !



_________________
On vient pour casser des c... ailloux Aznu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783
Sharrkan
Sharrkan

On vient pour casser des c... ailloux Empty
Lun 28 Oct 2019 - 16:27
Alors que je nous imaginais déjà errer pendant des mois et des mois dans le Pays du Rempart pour retrouver nos compatriotes kumojins, une garde s'approcha de nous, suivie de... Umeka ? Elle nous attendait ? J'étais content de voir un visage familier, même si nous n'avions pas beaucoup discuté pendant notre séjour à Joheki.
Mais la blonde ne s'embarrassa pas de salutations formelles -ou de salutations tout court - enchaînant immédiatement sur le côté pratique de l'affaire. Et apparemment, si on voulait entrer dans le pays, on devait être marqués d'un sceau. La kunoichi s'approcha de moi, les mains levées, et...
« - ATTENDEZ, ATTENDEZ ! »
Ça m'avait pris par surprise, j'étais pas du tout prêt. Tout le monde m'observait en silence, attendant que je continue de parler.
« - Euh... ça fait mal ? »
A nouveau, seul le silence me répondit, me laissant tirer mes propres conclusions. J'avais jamais été marqué par du Fuinjutsu avant et la seule image que j'avais dans la tête était le symbole qu'on posait sur les animaux au fer rouge. Autrement dit, pas très rassurant. Mais apparemment, j'avais pas trop le choix.
« - Ok. Et... il est joli ? Je peux choisir l'endroit, au moins ? Pas envie que tout le monde sache que je suis suivi à la trace, sans vouloir vexer qui que ce soit. Du coup... Un endroit pas trop visible. »

Et comme je n'avais pas l'habitude de porter beaucoup de vêtements, ça réduisait considérablement le nombre d'emplacements possibles.
« - Sur la fesse, ça vous va ? »
Au vu de l'expression et du regard de la Kunoichi, je comprenais que ça voulait dire non.
« - Bon ok, ok ! Sur la cuisse alors ! » dis-je en remontant mon sarouel jusqu'à mi-cuisse.
____________________________________________________________________

La tâche effectuée, Umeka nous pressa de continuer la route et enfin, nous passâmes les remparts ancestraux de Joheki. Après avoir passé ce cap symbolique, Umeka fouilla dans son sac et sortit deux morceaux de tissu bleu, qu'elle nous tendit. Alors que je tendais les bras pour avoir une meilleure vue d'ensemble de l'objet, elle nous expliqua que c'était des capes, pour nous. Je ne connaissais pas le symbole dessus, mais j'étais sûr d'une chose :
« - On a des capes ? On a tous des capes ?! Comme genre, une organisation super secrète et trop dark ? C'est gé-nial ! »

Je l'enfilais immédiatement, tournant sur moi-même comme une princesse pour faire voler le tissu.
« - Alors Kyohei, comment tu me trouves ? Ça me va bien ? » dis-je en battant des cils devant le concerné.
Mais la question d'Umeka m'arrêta dans mes bêtises et je repris mon sérieux, tout en continuant d'avancer.
« - Oh bah tu sais, pas grand chose : les gros repas de famille, la plage, presque mourir à cause de morsures de scorpion pour au final faire un pacte avec eux, les bars et restau, les vacances quoi. »
Le reste du chemin se déroula sans incident et bientôt, nous allions retrouver le reste de l'équipe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1005
Sendai Anzu
Sendai Anzu

On vient pour casser des c... ailloux Empty
Sam 2 Nov 2019 - 18:34
Anzu a vu d'un seul coup Umeka disparaître du camp, elle se demandait où est-ce qu'elle a bien pu passer. Non pas qu'elle se soucie d'elle, elle est grande, et si Sazuka lui fait confiance, ce n'est certainement pas pour rien. Enfin, la violette se demande tout de même où elle se trouve, usant de ses talents sensoriels pour tenter de la retrouver, elle finit par la détecter assez loin, notamment grâce à son arme qui émet une signature particulière, visiblement avec deux autres présences. Vu la direction dans laquelle elle a pu les détecter, il semblerait que la gladiatrice soit partis vers le rempart, peut-être pour accueillir ces deux personnes ? Si c'est le cas, pas besoin d'avoir 145 de QI pour comprendre qu'il s'agissait probablement de Sharrkan et Kyohei. Elle attendait leur retour, au final, leur voyage a duré moins longtemps que prévu, ils ont juste eu le temps d'entrer à Joheki, puis de s'installer, pas grand chose a eu lieu pour le moment, aucunes missions n'a été données, le campement a juste été installé ici.

Finalement, la demoiselle finit par se montrer avec ces deux jeunes hommes, ces deux élèves, enfin, ces deux hommes supposés être leur élève. Elle les regardait, mains poser derrière le dos tout en restant droite, elle était bien loin la Anzu fatiguée du voyage et des événements qui a eu lieu au pays du Bois, elle a eu le temps de reprendre ses forces maintenant que la Sendaï a réussi à se reposer, un peu comme sa senseï en fait. Elle s'approche d'eux, les regardant tous les deux, balayant vite son regard sur leurs mains.

- Eh bien, votre rapide été plus rapide que prévu. Et visiblement, ça a suffit pour que vous ayez pris un peu de ventre.

Comme quoi, il faut se reposer, mais pas trop visiblement, enfin, bien sûr, elle les chérie un peu.

- Heureuse de te revoir tout de même Sharrkan, et c'est la première fois qu'on se croise vraiment, Kyohei.

C'est vrai que Kyohei est resté blottit dans son coin, à être déprimé suite à ce qui s'est passé à Kumo, lors de la conquête de Tetsu. Ils se sont retrouvés face à un fanatique et ... elle est au courant de toute l'histoire.

_________________

On vient pour casser des c... ailloux 1550637601-anzu Merci à mouton pour la signa o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Sharrkan
Sharrkan

On vient pour casser des c... ailloux Empty
Mar 5 Nov 2019 - 18:19
Enfin nous arrivions au bout du voyage, au cœur de Joheki où les autres avaient décidé d'établir le campement qui se composait pour l'instant de simples tentes. J'aurais pas dit non au confort d'un village mais après tout, j'avais grandi toute ma vie dans des tentes et le mieux était de ne pas attirer l'attention. Voilà certainement pourquoi nous étions vraiment perdus au milieu de nulle part. J'étais néanmoins bien content d'arriver !

Anzu-sensei vint finalement à notre rencontre. Armé d'un grand sourire, je me précipitais vers elle les bras écartés pour lui faire un câlin de retrouvailles. Son attitude stricte et son regard neutre ne suffirent pas pour me stopper dans ma course cependant, sa phrase m'acheva. Je m'arrêtais net, les bras encore écartés, pour regarder mon ventre.

« - Mais... ! Mais... ! »

C'était la politique de l'organisation, les accueils pas du tout chaleureux ? Faisant semblant d'avoir été atteint en plein coeur, je me laissais tomber sur le sol en me tenant la poitrine d'un air théâtral.

« - Je suis tellement blessé Anzu-sensei, je vais en mourir. »

Peu touchée par mon cinéma mélodramatique, la Sendai continua sa conversation avec Kyohei. Je me relevais en soupirant, enlevant la terre qui s'était accrochée à mes habits. C'est vrai que j'avais pris un peu de ventre... La cuisine de maman n'y était pas pour rien. Elle avait eu tellement peur quand j'étais revenu presque trois semaines après en aillant perdu beaucoup de poids qu'elle m'avait ensuite gavé comme un porcelet. Cet épisode me rappela que j'avais d'ailleurs quelqu'un de nouveau à leur présenter.

Faisant le nécessaire pour, j'invoquais mon Kuchiyose. Un scorpion sombre de deux mètres de long fit son apparition.

« - Tout le monde, je vous présente ma nouvelle amie, madame Ka'roza ! Madame Ka'roza, voici Anzu, ma sensei, Umeka, Sazuka, Itagami, Raizen, Hoshiyo... »
« - Bonjour à vous, enfants du Yuukan. »

Je m'approchais d'Anzu, avant de jeter des coups d'oeils autour de moi et de lui chuchoter :

« - Elle est comme... Monsieur Freki ! » dis-je les yeux brillants.

J'en côtoyais un maintenant, mais les Kuchiyoses me semblaient toujours aussi exceptionnels et presque... mystiques. J'entendis soudain Madame Ka'roza murmurer :

« - Un autre fils du désert... »

Et évidemment, elle fixait le Meikyû. Affolé, je me précipitais pour me mettre au milieu. Bien sûr, on avait signé un contrat pour officialiser notre lien, mais que se passait-il si elle décidait qu'elle avait trouvé quelqu'un de plus approprié que moi ? Je faisais clairement pas le poids face à Raizen. Il avait même le titre de "Héros de Kaze" !

« - Bon, euh, madame, je voudrais pas vous donner d'ordres mais... il est l'heure d'aller vous reposer ! Vous êtes fatiguée, pas vrai ? Allez, hop, hop, dans le parchemin ! »

J'aimais pas trop la savoir enfermée dans un petit bout de papier. Elle devait être super à l'étroit, non ? Pas confortable du tout. Mais bon... Faudrait d'abord qu'on ait une conversation sérieuse, elle et moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1005
Senshi Umeka
Senshi Umeka

On vient pour casser des c... ailloux Empty
Jeu 7 Nov 2019 - 1:26



Ah ! Les autres étaient là et allaient pouvoir se charger du paquet pendant que toi t’allais en profiter pour te reposer un peu ! T’allais t’en aller, les laissant bavarder de régimes et d’autres trucs quand t’entendis un bruit que tu connaissais, tu t’étais retournée et là une grosse bête sombre se derrière Sharrkan.

Ce truc était pour toi clairement dégueulasse, peut être autant que les limaces… Tu comprenais pas bien pourquoi appeler ce… scorpion… ici et maintenant… tu l’observais, sceptique… Malgré que t’ais signé le pacte avec les limaces de Shikkotsu, tu connaissais pas grand-chose de ces créatures « secrètes ». Après tout… si tu faisais partie de la caste des invocateurs, c’était uniquement pour pouvoir quitter le monde des limaces…

Puis il la rappela, et elle disparu… Tu t’esclaffas.

« Elle vient de quel endroit ? C’est pas juste un animal de compagnie ? »

C’était pas méchant mais tout ça te paraissait surprenant… y avait-il des invocations animales qui vivaient vraiment dans des parchemins ? Enfin tant mieux ! ça rendait Sharrkan sûrement plus fort d’avoir cet atout, cette botte secrète !

« bwarf t’inquiète t’es pas si gros sinon Sharrkan ! Allé jvous laisse, jsuis fatiguée moi… »

Alliant l’actions aux mots tu leur pris congé, adressant une tape, ou une caresse à l’épaule de l’Uzumaki… Tu baillas sans discrétion et t’étirais pendant que tu l’éloignais.



_________________
On vient pour casser des c... ailloux Aznu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783

On vient pour casser des c... ailloux

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Jôheki no Kuni, Pays du Rempart :: Rempart Millénaire
Sauter vers: