Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Nō 脳
Un endroit tranquille [U. Sazuka] EmptyAujourd'hui à 2:21 par 

» This is good bye, Destiny [Aimi]
Un endroit tranquille [U. Sazuka] EmptyAujourd'hui à 1:56 par Hayai Taishi

» 08. Demandes diverses
Un endroit tranquille [U. Sazuka] EmptyAujourd'hui à 1:38 par Ikaku Jiro

» Consonne [SOLO]
Un endroit tranquille [U. Sazuka] EmptyAujourd'hui à 1:35 par Ikaku Jiro

» Sur le départ, direction Ame no Kuni [PV. Taishi]
Un endroit tranquille [U. Sazuka] EmptyAujourd'hui à 1:14 par Hayai Taishi

» Collision [Sae]
Un endroit tranquille [U. Sazuka] EmptyAujourd'hui à 0:57 par Ikaku Jiro

» Têtes dures [Jiki Masami]
Un endroit tranquille [U. Sazuka] EmptyAujourd'hui à 0:15 par Oterashi Yanosa

» Sense of Duty | Pv. Higure Mafuyu
Un endroit tranquille [U. Sazuka] EmptyAujourd'hui à 0:04 par Yuki Wataru

» [A/OFFICIELLE/KIRI] HISSER LES VOILES [Part.2]
Un endroit tranquille [U. Sazuka] EmptyHier à 23:53 par Yuki Kaya

» It's over 9000 ! (w/ Takeshi)
Un endroit tranquille [U. Sazuka] EmptyHier à 23:44 par Higure Mafuyu

Partagez

Un endroit tranquille [U. Sazuka]

Senshi Umeka
Senshi Umeka

Un endroit tranquille [U. Sazuka] Empty
Dim 20 Oct 2019 - 17:19



Tu te souvenais depuis combien de temps tu n’avais pas pu vraiment te reposer. Ces dernières semaines avaient été intenses, entre le voyage vers ce pays et les nouvelles venant de kaminari… mais pour la première fois, depuis le pays du bois, ton groupe put s’arrêter sans craindre de se faire attaquer. Dans un bois, le seul au milieu de vastes champs, et pas très loin de votre destination finale. L’académie de joheki se trouvait, d’ici, à moins d’une journée de marche ; et c’était très bien. L’endroit idéal du coup pour établir votre campement, réfléchir à la suite et vous préparer !

T’avais conscience que ce qui vous attendait n’allait pas être de tout repos, et même hyper dangereux en fait… et que tous ceux qui avaient accepter la cape de l’Uzumaki allaient devoir se préparer, s’entraîner, devenir plus forts… Toi, t’avais affronté l’une de ses fanatiques, une puissantes kunoichi qui vous avez concéder la victoire seulement grâce à la libération du dieu… celle qui avait fait de votre mission un échec, au final. Mais entre affronter une seule kunoichi et devoir se confronter à un empire belliqueux… y avait un pas, un sacré pas même.

Alors… le repos serait pour plus tard. Alors que d’autres étaient partis s’entraîner, dormir ou encore partis en exploration ou peu importe quoi en vrai ; toi t’avais eu la bonne idée de retrouver Sazuka. T’aurais vraiment voulu passer du temps avec elle, sur un autre sujet que celui de votre… mission… mais, pour le moment.. ça allait devoir attendre. TU n’aimais pas trop t’entraîner avec elle, car ce que tu ressentais à son égard t’empêchais simplement de lever la main sur elle, de l’affronter… mais parcontre, vous pouviez échanger, apprendre encore plus l’un de l’autre… ça, c’était possible pour toi.

Du coup tu l’avais rejointe, alors qu’elle faisait tu ne savais pas quoi.

« Excuse moi d’te déranger Sazuka. J’ai compris, aux remparts quand ces gardes nous ont imposé ces sceaux –d’ailleurs à ce sujet, j’suis pas jalouse… bref..- donc… oui, j’ai compris que tu t’y connais en… fuinjutsu. Est-ce que tu peux m’apprendre ? »

Tu sentais tes joues chauffer, et tu ricanas bêtement… T’étais toujours autant impressionnée devant elle, ce qui était… bizarre, pasque vous aviez déjà dépassé ce stade depuis un moment…




_________________
Un endroit tranquille [U. Sazuka] Aznu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783
Uzumaki Sazuka
Uzumaki SazukaEn ligne

Un endroit tranquille [U. Sazuka] Empty
Dim 27 Oct 2019 - 13:33




Depuis que nous avions dressé notre campement ici, le temps semblait s'être soudainement ralenti, comme si nous traversions une accalmie. Être sûre que personne ne viendrait nous chercher ici avait un effet salutaire sur les esprits, qui nous laissait le temps de nous recentrer, de réfléchir à la suite que nous donnerions aux événements et surtout de nous y préparer.

Faisant le compte des équipements que nous avions à disposition, ceux que j'avais scellés avant que tout ceci ne commence, et ceux dont chacun; je réfléchissais aussi au meilleur moyen d'atteindre notre objectif ultime, celui qui déterminerait notre salue, ou notre chute. Et, à vrai dire, sur le moment; rien de très optimiste ne me vint à l'esprit.

Heureusement, une voix que je connaissais parfaitement vint me tirer de mes réflexions les plus pessimistes. Je m'étais alors retournée, un fin sourire sur les lèvres et vis la Senshi. Sans attendre elle exposa la raison de sa "présence". Je fus un peu surprise de l'entendre s'excuser, arquant le sourcil d'étonnement.

Ah, le fuinjutsu; un sujet... si étendu. Je savais de mon côté qu'elle avait aussi développé un attrait pour cet art des plus complexes. Sans remettre en question ses capacités physiques tant qu'intellectuelles; je m'étais persuadée que, depuis notre rencontre jusqu'aujourd'hui, l'art des sceaux n'était pour elle qu'une... lubie passagère, un moyen plus qu'une fin... J'étais donc heureuse, d'une certaine façon, qu'Umeka s'y intéresse réellement.

Il n'était pas secret que je jouissais de certaines prédispositions pour les sceaux mais ne fus pas vraiment déçue qu'elle ne s'en soit aperçue que récemment; après tout nous n'avions eu que de rares occasions de constater de nos talents respectifs; tout au moins en tant que kunoichi. Enfin, avant de se lancer sur ce vaste sujet, il me fallait rétablir certaines vérités.

-Tu ne me dérangeras jamais Umeka. Lui souris-je en rigolant face à son soudain rougissement. Bien sûr je ne lancerai pas un débat sur sa jalousie évidente lorsque je m'adressais, en sa présence, à d'autres femmes... Il suffisait de le demander. Lui répondis-je donc en m'approchant pour lui donner un baiser fugace. Puis me redressant -parce qu'au moins trois têtes séparaient nos lèvres- je repris. Mais, je te préviens. Le Fuinjutsu n'est pas... "facile". Cet art demande du travail. Et de l'entrainement. Je m'étais alors retournée, et du matériel disposé sur une table de fortune, pris une feuille, un parchemin enroulé.

-J'ai justement ce qu'il faut pour commencer, enfin... Fis-je, pensive. Si tu veux commencer maintenant. J'aimais lorsque les choses s'enchaînaient sans avoir à les reporter. Débuter son apprentissage, ou l'approfondir dès maintenant; nous ferait gagner un temps précieux.




_________________

Un endroit tranquille [U. Sazuka] T7pm
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157
Senshi Umeka
Senshi Umeka

Un endroit tranquille [U. Sazuka] Empty
Mar 29 Oct 2019 - 10:41



On pouvait dire que ton approche avait été… bizarre, comme si t’avais eu l’idée de mettre de la distance entre elle et toi, sauf que c’était pas du tout ton intention. Mais heureusement Sazuka l’avait pris d’une autre manière, la meilleure en fait ; et avait même effacé ce semblant de distant qui n’était dû qu’à ta maladresse passagère. Tu avais répondu à son appel, volontiers et volontaire avant de lui sourire. Ça aussi ça faisait longtemps que vous l’aviez pas partagé. Et même si tu partageais sa tente.. tu étais tellement sur les rotules depuis ton retour des portes de Joheki.

Beaucoup de travail et d’entrainement ? c’était pas comme si tu y étais pas habituée… entre Mizu, Kumo et le reste… Tu connaissais le sens de l’effort et de la persévérance. Et suite à tes expériences avec akina concernant l’art des sceaux… Tu ne le savais que trop bien à quel point c’était délicat. D’ailleurs… Tu te demandais ce que faisait la bibliothécaire, où est ce qu’elle était en ce moment… Quand tu lui avais mis cet ultimatum, t’avais été loin d’imaginer qu’elle prendrait la décision de partir… mais c’était pas plus mal qu’elle fasse aussi ses propres choix…

« Akina m’a montré deux ou trois trucs. Et j’ai failli nous tuer. »

Tu rigolas un peu gênée en te frottant le dessus du crâne. Oué tu te souvenais encore de ce jour sur un des terrains d’entraînement de Kumo… Une petite erreur et vous auriez pu finir en charpie… Alors, reprendre avec Sazuka, même depuis le début ; ne pourrait pas te faire de mal ! Au moins tu partais pas de zéro, c’était déjà un bon début. Tu tendis alors la main à l’Heidan, pour prendre le rouleau et répondis :

« Oué ! on peut commencer maintenant ! »

Un grand sourire venait égayer ton visage. Tu trouvais et depuis le tout début que faire des choses avec Sazuka était palpitant, et biensur par choses on entendait « découvertes liées au milieu ninja », en gros.


_________________
Un endroit tranquille [U. Sazuka] Aznu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783
Uzumaki Sazuka
Uzumaki SazukaEn ligne

Un endroit tranquille [U. Sazuka] Empty
Mar 29 Oct 2019 - 12:27




-Comment… Commençais-je à répondre alors que la blondinette venait de préciser qu’elle avait failli les tue à l’issu d’un « cours de fuinjutsu ». Mais rapidement je trouvai ma réponse, connaissant la Suzuri, elle avait dû vouloir lui enseigner un sceau avec un « effet détonnant », comme les notes explosives utilisées génériquement par les armées shinobi. L’expression de surprise qui s’était installée sur mon visage s’estompa rapidement et relâchant un soupir je repris. Rien de tel n’arrivera avec moi. Tu dois avoir certaines bases mais le mieux est encore de reprendre au début.

Jamais ne me serait venu à l’idée d’enseigner en premier à un novice dans cet art un sceau qui pouvait être aussi dangereux. Créer un sceau explosif demandait une certaine précision que ce soit dans la gestion de son propre chakra, ou la compréhension du fuin. Pour moi, l’idéal était donc de commencer simple par apprendre à sceller et desceller des objets. Les rudiments de cet art avant de s’attaquer à des sceaux plus complexes… Mais avant de passer à la pratique, il fallait un peu de théorie.

-Ce sera assez simple, comme je n’ai pas eu un trop mauvais professeur et que je suis prédisposée à cet art ; son fonctionnement a de moins en moins de secrets pour moi. Cela ressemblait à de la vantardise, mais pas vraiment ; il n’était pas question de mettre en avant mes compétences mais bel et bien de faire comprendre à ma compagne et coéquipière que je disposais d’une expérience suffisante pour lui transmettre les « bonnes pratiques ». Ainsi, je peux te l’expliquer assez simplement. Ce que je n’aurais sans doute jamais pu faire quelques années auparavant.

-La conception d’un sceau se divise en plusieurs parties ; la première : les hiraganas. La majorité des sceaux sont composés d’hiraganas classiques, que tout le monde comprend. Ces hiragana vont permettre de réguler ton sceau. Un sceau peut permettre de faire beaucoup de choses, ainsi leur seule limite sera ton imagination –et je sais que tu en as beaucoup. Rigolais-je. Une fois que ton sceau est écrit, il te faudra l’imprégner de ton chakra. Visualiser, dans ton esprit, le résultat escompté : une explosion, une contention, un blocage… La méthode de la visualisation concernant le fuinjutsu me venait de ce fameux professeur. Une méthode que j’employais déjà en médecine, mais à laquelle je n’avais pas instinctivement pensé, au départ. Enfin, vient le moment de l’activation du sceau. Et c’est à cet instant que tu sauras s’il fonctionne, ou pas.

D’où mon avertissement précédent : travail et entraînement. Si concevoir un sceau semblait simple et à la portée de tout le monde, en comprendre le fonctionnement et connaître les raisons de son dysfonctionnement pour y remédier l’était déjà beaucoup moins.

-Ce parchemin que tu tiens, est marqué d’un sceau de scellement peu complexe. Attendant qu’elle le déroule, je continuai. Tu verras que les Hiraganas sont très simples, et peu nombreux. Sa faible complexité limite donc son usage à des objets simples, sans vie. Là, il s’agit d’un kunai. Lorsqu’elle l’eut déroulé, j’apposai une main dessus et de l’autre exécuté un seul et unique mudra qui libéra le kunai de son parchemin. La lame tomba et se planta entre nous. Ton premier exercice sera donc de sceller ce kunai dans ce parchemin. Duquel le sceau que j’avais apposé avait disparu.

M’accroupissant, je m’assis devant elle et lui tendis un fusain.

-Si tu as des questions, je suis là. Finis-je par lui sourire.




_________________

Un endroit tranquille [U. Sazuka] T7pm
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157
Senshi Umeka
Senshi Umeka

Un endroit tranquille [U. Sazuka] Empty
Mer 6 Nov 2019 - 22:45



Les premières explications qu’elle te donna te firent comprendre que oué elle était calée dans l’art des sceaux, et plus claire et objective que la Suzuri. Tu comprenais au fur et à mesure que le fuinjutsu était très compliqué ! Et qu’il allait donc falloir que tu travailles dur pour atteindre ne serait qu’un petit niveau dans l’utilisation des sceaux. En plus de reste… même si décevoir les gens ne faisait pas partie de ton vocabulaire ; tu n’avais pas envie de l’Uzumaki soit la première à le ressentir !

« Ok !Je vais tout donner pour y arriver ! »

Tu avais pris le fusain tendu par la docteure et t’assis devant elle, le kunai entre vous, et le parchemin. Tu te souvenais aussi de ce que t’avait expliqué la Suzuri, avec ça et l’expertise de Sazuka… Tu devrais y arriver, sans rien faire exploser ! La papier déroulé, tu jetas un regard à la « jeune femme » et son sourire et te reconcentras aussitôt. Tu traças d’abord un cercle, et tu commenças à écrire. Ça, ça ne différait pas beaucoup déjà. La première partie de ce qu’elle t’avait dit te paraissait ok.

« C’est bon comme ça ? »

Tu attendis quelques secondes, et sans réponse de sa part tu soupiras et repris… La suite… Oué ! Y mettre ou… imprégner de ton chakra ce papier et ses inscriptions. Tu posas donc ta main dessus jusqu’à ce qu’une émanation bleutée soit visible et pénètre le papier. L’étape 2 était franchie comme ce que tu avais déjà fait avec la bibliothécaire, et comme ce que savais faire déjà toute seule. Mais oué reprendre dans l’ordre bien comme il faut était la meilleure solution en plus de renforcer ta pratique.

Tu relevas les yeux vers ta partenaire de vie et cette fois tu ne dis rien, t’avais compris qu’elle attendait que tu apprennes plus par toi-même qu’autre chose. Alors tu déplantas le kunai et le déposas au milieu du parchemin. Tu regardas attentivement l’ensemble à la recherche d’une erreur mais rien ne te sautait aux yeux. Alors tu levas les mains les positionnant devant toi à quelques centimètres du bas de ton visage et tu te concentras, visualisant ce que tu voulais faire.

Et tu réalisas un signe !



_________________
Un endroit tranquille [U. Sazuka] Aznu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783
Uzumaki Sazuka
Uzumaki SazukaEn ligne

Un endroit tranquille [U. Sazuka] Empty
Lun 11 Nov 2019 - 15:57




J’aimais beaucoup la volonté dont faisait preuve la guerrière des Iles de saphir, que ce soit au sujet de notre rencontre à cet instant ou quoi que ce soit d’autre, des plus sensibles aux plus légers. Depuis que je la connaissais, je l’avais toujours perçue comme une femme pleine d’assurance, ayant confiance en ses compétences et sa personne.

Néanmoins, alors qu’elle venait de commencer l’exercice, je fus surprise des questions qu’elle me posait. Si ce n’était pas elle, Senshi Umeka, sans doute lui aurais-je répondu et l’aurais-je davantage guidé ; mais je savais ce dont elle était capable, et ne fis que lui sourire, sans lui apporter la moindre réponse.

Et à priori, ce fut la bonne solution. Voyant mon mutisme, elle se reconcentra aussitôt, me jetant de temps à autre un coup d’œil, à la recherche d’une forme d’approbation. J’observais simplement, sans intervenir ; car il n’y en avait pas besoin. Elle avait suivi mes premiers enseignements, avait respecté les étapes et, au final, le sceau rudimentaire qu’elle venait de finir de préparer me parut sans défaut, presque parfait. Et vint enfin le moment de l’activier.

Elle fit un signe et le kunai qu’elle avait replacé sur le sceau, sur le parchemin ; disparut dans un petit nuage de fumée. Un léger sourire aux lèvres, je rompis mon silence.

-Très bien. Ça, ce sont les bases. Tu devras t’entraîner régulièrement, jusqu’à ce que tu n’aies plus à y réfléchir. Comme lorsque que tu manies Gyomo. Souris-je toujours en la fixant. Bien sûr ce n’étaient, comme je l’avais dit, que les bases, la façon dont fonctionne un sceau simple. Une fois que tu maîtriseras parfaitement ce sceau, son tracé ; qu’il sera devenu un automatisme ; tu pourras apprendre à l’apposer directement, sans avoir à le dessiner. Avais-je repris. J’avais alors sorti une nouvelle feuille et y apposai la main, à titre d’exemple. Comme ça. Il ne s’agit que d’une maîtrise de ton chakra. D’un jutsu.

Il me semblait que la partie sur les scellement, cette base, Umeka la maîtrisait ; cela ne faisait aucun doute. Je n’avais donc besoin que d’apporter quelques précisions, pour lui permettre de mieux comprendre le fonctionnement de cette infime partie de cet art.

-Si tu veux sceller des objets plus imposants, il faudra réécrire un sceau avec de nouvelles… « règles ». Et cela te demandera un apport en chakra plus important. Lorsque tu maîtriseras toutes ces bases, et que tu seras apte à passer à un apprentissage avancé, je te montrerai toutes les possibilités envisageables. J’avais beaucoup parlé, depuis quelques temps cela m’arrivait un peu trop souvent… mais, c’était pour le bien de chacun. Maintenant, je vais t’enseigner les bases du marquage.

Je lui pris alors la main et lui demandai de la garder tendue, je levai une main et apposai l’autre à la surface de sa paume. Un sceau apparut avec, en son centre, une petite flammèche bleutée ; rien à voir avec feu, ce n’était que du chakra se libérant du sceau, lentement.

-Je viens de t’apposer une simple technique de marquage chakratique, rien de très dangereux. Déroulant encore un parchemin, je pris le fusain et commençai à dessiner. Cela fonctionne comme le scellement, il faut créer le sceau, y intégrer les informations, visualiser ce que tu souhaites faire et tester sa viabilité.




_________________

Un endroit tranquille [U. Sazuka] T7pm
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157
Senshi Umeka
Senshi Umeka

Un endroit tranquille [U. Sazuka] Empty
Ven 15 Nov 2019 - 1:12



Toutes ces explications…. T’avais l’impression d’être retournée à l’école, même si t’y étais jamais allée de ta vie, enfin… pas à la même que les autres, celle de la « maison »où ton professeur n’était autre que ton père. Mais cette fois là, ta professeure était bien plus attrayante…

Dans tout ça, le point le plus important te semblait être celui de la visualisation. Arriver à te projeter l’image de ce que tu voulais atteindre, son cheminement jusqu’au résultat. Et en parlant de visualiser, tu t’aperçus d’un détail lorsqu’elle posa sa main dans la tienne, pour te marquer.

Tu observa un instant la flammèche de chakra. Tu ne ressentais rien, pas de brûlure, pas de chakra… vraiment rien. Tu compris rapidement que ce que tu voyais là était ton propre chakra et tu fermas la main, ce qui fit disparaître la flamèche et le sceau.

C’était… émerveillant ; mais une autre chose soulevait des questions dans ton esprit. De cette même main tu attrapas le bras de Sazuka. Et observa sa peau ; tu ne t’étais pas trompée, c’était bien ce qui te semblait. Un de ces sceaux avaient son apparition sur son avant bras.

« C’est nouveau ça ? »

Lui dis tu d’abord simplement, sans lui reprocher quoi que ce soit. Mais la vérité… ça ne te plaisait pas trop. Tu savais bien que l’Uzumaki savait ce qu’elle faisait et faisait ce qu’elle voulait, mais… ce te fit comme un pincement au cœur.

« C’est un sceau… T’es prête à transformer ton corps en sceau pour… être plus forte ? C’est pour ça que tu préfères garder… hm. »

Tu la lâches… Cette fois c’était un peu de déception qu’on put sentir dans ta voix. Pourtant, t’aurais dû t’y attendre, ou au moins l’imaginer. Cette femme était intrigante, gentille et en même temps si… Tu savais pas trop comment aborder certaines choses avec elle alors qu’avec d’autres tu ne te gênais pas.

« Je pensais pas que… ce qu’il s’est passé à Kumo t’avait autant… Enfin… je vais.. me reconcentrer. »

Tu baisses la tête et fixe le sceau qu’a dessiné l’Hayashijine sur ce parchemin, mais tu n’es pas en train de l’étudier, non… Tu te demandais si tout ça en valait la peine, est ce qu'au final vouloir transformer un corps en arme n'était un prix trop élevé à payer pour vaincre un ennemi qui se pense légitime, et l'est peut-être...



_________________
Un endroit tranquille [U. Sazuka] Aznu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783
Uzumaki Sazuka
Uzumaki SazukaEn ligne

Un endroit tranquille [U. Sazuka] Empty
Sam 16 Nov 2019 - 15:12




Moi qui pensais que nous n’allions consacrer ce temps qu’au fuinjutsu, je m’étais sacrément fourvoyée. Penser qu’être ensemble ici, à partager nos connaissances et profiter ce cet instant pour nous retrouver et échanger nos témoignages d’affection lui aurait suffi avait été un vain espoir. A quoi d’autre aurais-je pu m’attendre ? Il s’agissait d’Umeka, l’une des personnes avec le plus grand franc parler qu’il m’ait été donné de rencontrer dans le Yuukan, un caractère que j’aimais beaucoup, par ailleurs. Son geste, sa question ; me surprenant d’abord ; me laissèrent… impassible, comme souvent.

Je l’écoutais, elle et sa morale ; je leur prêtai toute mon attention sans m’attendre à ce qu’elle comprenne. Mais cette fois-ci, ses mots ne dépassèrent pas sa pensée et elle fit preuve d’une retenue que je ne lui connaissais pas. Cela aussi, c’était nouveau. Ce qu’il s’était passé à Kumo m’avait affecté, comme tout le monde, c’était indéniable. Et sans doute avait-elle raison, je m’engageais sur un terrain que je n’aimais pas, celui de la recherche de puissance, de force. Mais ce n’était pas un objectif d’orgueil ou de fierté à l’instar d’un bon nombre de shinobi. Non, ce n’était que dans un but précis.

Je ressentais sa déception, et son incompréhension. Quand elle fit mine de se reconcentrer, penchée sur le parchemin que j’avais ornée d’Hariganas ; j’esquissais un sourire, presque amusée. A une autre époque, avant Kumo, j’aurais sûrement feint de ne pas avoir entendu, et l’aurais simplement ignoré. Mais je n’étais plus cette personne ne vivant que pour elle-même au milieu d’une d’inconnus, entourée par le danger… Bien que ce dernier point put être remis en question… Ainsi, passant dans une caresse ma main sur sa joue, j’attirai son regard.

-Ce n’est pas pour être plus forte que je fais ça. La corrigeais-je, sur le ton de la conciliation. Mais pour protéger les personnes que j’apprécie, et celles que j’aime. Avais-je continué, le visage fendu d’un sourire bienveillant. Ce n’est pas un si grand sacrifice, tu sais. Je n’y perds pas ma raison, ni mon âme. Continuais-je d’expliquer calmement. Et, tu me connais maintenant, tu sais qui je suis. Je ne me laisserai pas utiliser comme un vulgaire sabre. Et, j’espère toujours que nous n’aurons pas à nous battre contre… l’Empire du feu. Mais si cela arrive, je serai prête. Lui souris-je.

Tout en lui expliquant le fond de ce que je faisais, de ce que j’étais ; je compris que j’avais commis une erreur avec elle, qui était de l’avoir écartée de tout ceci. Ne pas en avoir parlé, ne pas vouloir l’inquiéter… Je l’avais fait sans le vouloir, pour la protéger d’un monde qu’elle connaissait déjà très bien et peut-être même mieux que moi. C’était décidé, j’allais lui parler de tout, sans omettre le plus sombre ; car en effet si elle voulait tant partager ma vie –et moi la sienne- elle devait tout connaître de moi. La confiance réciproque, totale, que nous nous devions…

-J’ai aimé Reiko autant que je t’aime. Admis-je sans plus hésiter. Je le voulais lorsque nous étions à Hayashi, que l’on nous a appris ce qu’il s’était passé à Kumo… mais n’est pas ou ce n’est plus pour la venger que nous sommes ici. Mais bel et bien pour vous. Et je veux que vous deveniez tous plus forts, surtout toi Umeka. Nous sommes des ninjas, par choix, par dépit ou par obligation ; et nous devons agir en tant que tels. Dis-je, résignée par mes propres propos. Si tu veux apprendre le fuinjutsu, je t’enseignerai tout ce que je sais. Si tu veux me questionner, qu’importe le sujet, fais-le, je te répondrai.

Tout comme elle, j'avais toujours opté pour la franchise, la vérité crue, celle qui était nécéssaire et pouvait blesser. Et ce ne fut pas exactement la raison ni mon esprit scientifiquement formaté que je laissai parler, mais davantage mes sentiments... C'était l'une des rares fois où mon cœur prédominait sur la logique, et le rationnel; ce qui ne retirait à mon sens rien aux mots que j'avais pu prononcer.




_________________

Un endroit tranquille [U. Sazuka] T7pm
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157
Senshi Umeka
Senshi Umeka

Un endroit tranquille [U. Sazuka] Empty
Sam 16 Nov 2019 - 16:54



Avec elle, il y avait des choses auxquelles tu t’attendais, et d’autres que tu n’espérais plus. Et tu avais tort ! Tu pensais recevoir une réponse comme celle qu’elle t’avait fait à Hayashi, qui n’avait pas été une réponse d’ailleurs. Tu avais encore tort ! Cette fois ce fut différent ; déjà sentir sa main sur ta joue et croiser son regard dénue de toute colère, ou d’ennui ; fut presque un choc, tout comme son sourire. Et elle t’expliqua le pourquoi du comment. Et alla plus loin encore que tu l’avais espéré secrètement. T’avais pas pu le voir durant ces dernières semaines, mais elle avait réellement évolué, et changé. Bien que… qu’elle diminue la distance entre vous, en public aurait dû te mettre la puce à l’oreille…

Pendant son explication, tu avais senti tes joues rougir et réchauffer, et ta déception se faire remplacer par un sentiment plus fort encore. Comment avais-tu pu la juger aussi facilement ? C’était tout toi ça… une tendance que tu avais avec tout le monde, mais tu y sois aussi avec elle… En fait, c’était toi que tu décevais pour le coup. Et te souvenais, elle l’avait déjà dit « pose moi des questions, je répondrai ». Tu avais… un peu honte de ne pas avoir vraiment prêté ton attention à ces mots, et de ne pas l’avoir questionné avant ; ça aurait évité cette incompréhension que tu avais ressentie.

« Désolée… Sazuka… Je n’avais pas vu… »

T’avais même été carrément aveugle sur ce coup, mais, tu comptais bien te rattraper. Tu avais bien écouté cette fois ce qu’elle t’avait dit, ce qu’elle pensait et ce qu’elle ressentait. On pouvait dire que vous aviez réussi à résoudre un problème de « couple » sur ce coup. Bon un couple un peu particulier avec des problèmes à la hauteur de sa particularité… avec une petite hésitation qui te surprenait, tu t’étais penchée vers elle, les parchemins attendant sur le sol entre vous, et l’embrassas du mieux que tu pus car même assise elle était un peu plus grande que toi... Ce « témoignage », ce n’était pas pour te faire pardonner, et encore moins pour te rattraper. Tu l’avais fait parceque c’était « elle ». Et que tu en avais eu envie, aussi.

Sans un seul rougissement tu avais repris ta position initiale, gardas ton regard planer sur elle et enfin repris…

« Ne parlons plus de ça ! Je vais me concentrer sur les sceaux ! Et je deviendrai aussi forte que toi ! »

Que toi tu dises ça... ne plus en parler... C'était presque étrange.

Un grand sourire t’illumina, et tu pris le parchemin avec un regain d’énergie pour l’étudier cette fois-ci pour de vrai ! Les paroles de la docteure avaient toujours sur toi un effet très puissants, plus efficaces que les médicaments encore !



_________________
Un endroit tranquille [U. Sazuka] Aznu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783
Uzumaki Sazuka
Uzumaki SazukaEn ligne

Un endroit tranquille [U. Sazuka] Empty
Sam 16 Nov 2019 - 23:59




D’une certaine façon, nous nous complémentions. Je n’étais pas une bonne communicante, et elle n’était pas une bonne observatrice ; défauts qui disparaîtraient peu à peu dès maintenant, des suites de ce court échange. Elle semblait avoir finalement compris ce que je ressentais, et pourquoi j’agissais ainsi ; cela avait mis du temps à arriver, mais fut plus rapide qu’avec la Metaru… Cette dernière et moi étions… trop semblables sous bien des aspects pour que nous pûmes vraiment nous comprendre, tandis qu’avec la Senshi… tout semblait plus simple.

Tout semblait plus simple, oui. L’échange, la discussion, le contact aussi. Je savais quelles erreurs je ne voulais pas reproduire ; en réalité, je ne voulais être une Reiko-bis. Et, j’étais plutôt heureuse de voir qu’elle ne tira de mes paroles rien de négatif, et surtout pas une remise en question de ce que j’étais pour elle, et inversement. Ce fut donc avec le plus grand bonheur que j’accueillis ses lèvres et que je « conversai » avec elle, elles. L’espace d’un instant, celui de ce partage, j’avais souhaité que rien de tout ceci n’existe. Le chakra, les ninjas, le fuinjutsu… à tort ? Probablement.

Lorsqu’elle se retira et proposa de reprendre là où nous nous étions arrêtées, j’esquissai un sourire, un autre, en réponse au sien. Qu’elle n’aille pas plus loin signifiait beaucoup pour moi, pour nous ; et je ne voyais pas ce que j’aurais pu lui dire d’autre à ce propos. Je n’étais pas une dissimulatrice, je manquais juste de… « communication ». Reprenant mes esprits, je me repenchai à mon tour sur le pourquoi de notre tête à tête autour d’un tas de parchemin : l’art des sceaux. Décrivant les traits de son visage détendu alors qu’elle était concentrée, j’attendis avec une certaine impatience sa prochaine question, quelle qu’elle soit.

Le marquage était à mon sens davantage complexe que le scellement, il fallait plus de maîtrise encore de son chakra, et plus encore capacité à visualiser, à projeter son esprit. Finalement, je repris la parole…

-Essaye de reproduire le sceau que je t’ai apposé, juste avant. Lui conseillais-je simplement, accompagnée de puissants battements de cœur. J’aurais pu interrompre ce qu’elle faisait à l’instant, pour travailler à autre chose… mais cela n’aurait pas été très… productif. Hum… tu n’as qu’à simplement… reproduire, c’est très… basique. Concentre toi sur… le sceau, la façon dont tu me marqueras. Finis-je en lui tendant une main. J’espérais qu’elle n’allait pas la faire exploser, en principe… Cela ne devait pas arriver !




_________________

Un endroit tranquille [U. Sazuka] T7pm
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157
Senshi Umeka
Senshi Umeka

Un endroit tranquille [U. Sazuka] Empty
Jeu 21 Nov 2019 - 19:39


Tu étais super concentrée sur le sceau qu’avait dessiné l’Uzumaki sur ce petit parchemin, tu avais même commencé à le reproduire. Bien sûr chasser de ton esprit cette courte conversion que vous veniez d’avoir ne fut pas une mince affaire, en vrai t’avais très envie de parler avec elle, de plein de sujets. Te levas la main du parchemin lorsque tu l’entendis parler, te conseiller de faire ceci ou cela. Tu t’amusas, à l’intérieur, de sa façon de parler ; un peu décousue. Tu avais relevé les yeux pour la regarder, un sourire un peu narquois sur les lèvres.

« Oué ! je vois »

Le sceau qu’elle t’avait apposé, celui inoffensif qui laissait s’échapper du chakra ? C’était le même que celui qui était sur le parchemin, que tu avais reproduit. Levant un pouce d’approbation, tu fixas de nouveau le sceau. T’avais bien retenu : visualiser. C’était le maître mot du fuinjutsu visiblement, en plus du reste et de comprendre comment ça fonctionnait, dans le fond tant que la forme. Mais oué, réussir à avoir une image, être en accord avec ce qu’on veut faire, avec son chakra… C’était tout ce qui importait !

Tu devais donc… la marquer ? Le sourire en coin et ses derniers mots qui t’amusaient encore ; tu te prêtas au jeu. Tu savais que ça allait « dégénérer » tôt ou tard ! Après un bref moment, tu te redressas toujours souriante.

« Jsuis prête ! Allons y ! »

Tu fis un signe de la main gauche, le temps de canaliser le chakra. Tu observas sa main, et au lieu d’y apposer la tienne pour faire apparaître ce sceau marrant ; tu la plaquas –pas comme une brute- sur sa joue en disant :

« Chakra no Fugou. »

Et tu gardas ta main sur sa joue, sans bouger d’un poil ; continuant de la regarder, un peu amusée.


_________________
Un endroit tranquille [U. Sazuka] Aznu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783
Uzumaki Sazuka
Uzumaki SazukaEn ligne

Un endroit tranquille [U. Sazuka] Empty
Dim 24 Nov 2019 - 20:17




Si j’avais su avant aujourd’hui qu’une simple discussion pouvait résoudre avant qu’ils ne naissent certains conflits… Sans doute m’y serais-je intéressée plus tôt. Dans tous les cas, la voir sourire ainsi, apaisée, me plaisait davantage que de la voir boudant. Elle comme moi changions, à vue d’œil, une influence mutuelle qui ne nous apporterait que du positif.

Et, ce n’était pas pour me défendre de mon manque de tact passé, mais ce dernier ne m’avait jamais permis d’entrevoir mes relations autrement que de simples échanges de bons procédés, de consommation unilatérale. Mettre Umeka dans les bonnes conditions semblait d’ailleurs « améliorer » sa capacité d’apprentissage ; car très rapidement elle confirma être prête.

La main tendue ers elle, je l’observais exécuter le jutsu ; mais sans m’y attendre, je compris tardivement que ses intentions étaient toutes autres. Sa main, plutôt que se superposer à la mienne, effleura et se figea sur ma joue.

J’arquais un sourcil qui fut dissipé par l’agréable sensation que j’éprouvais à son contact et le sourire naissant de mes lèvres. Je lui pris la main, toujours souriante, comme elle l’était, et la portai sur la mienne, celle qui aurait dû être sa cible…

-J’apprécies, vraiment. Dis-je d’abord avec dans ma voix une chaleur insoupçonnable. Mais, si tu marques mon visage, comment veux-tu que je le vois ? M’esclaffais-je. En réalité, elle ; elle pouvait le voir et confirmer ou infirmer sa propre réussite bien que je ne fusse pas persuadée qu’une joue soit si porteuse de chakra que n’importe qu’elle autre partie du corps. Je devais avouer que cela pourrait être un jeu… amusant, dans d’autres circonstances. Et sans m’en rendre compte, mon visage devait s’être teint d’un rosé caractéristique. Puis, toujours de la même main, je passai les doigts dans ses cheveux avant de… Concentres-toi ! lui les ébouriffer. Tu auras tout le temps que tu veux, après.

Je savais déjà que cela sonnerait à ses oreilles comme une déception, mais aussi que cela la motiverait à réussir et donner le meilleur d’elle-même. Un peu comme une carotte devant un âne, bien qu’Umeka n’avait de l’animal que l’obstination.

Mais une obstination raisonnable et réfléchie, un caractère trempé mais agréable, ce qui la distinguait de… Enfin, elle me plaisait réellement, et je regrettais que nous nous fûmes rencontrées dans des circonstance si chaotiques.




_________________

Un endroit tranquille [U. Sazuka] T7pm
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157
Senshi Umeka
Senshi Umeka

Un endroit tranquille [U. Sazuka] Empty
Lun 2 Déc 2019 - 19:49



Tu te dissipais facilement, surtout en présence de cette femme. Tu aimais la regarder, l'écouter et être avec elle. Tu avais aussi senti cette tension qui flottait à cet instant entre elle et toi et tu devais bien avouer que t'avais plus envie à cette instant de la déshabiller que d'étudier le fuinjutsu. Les sceaux c'était bien mais, sa peau... c'était mieux. Mais de l'intérieur tu t'y attendais à te faire recadrer, pendant deux ou trois secondes t'avais oublié qu'elle dissociait très facilement travail et plaisir.

« Oww... »

Tu te passas la main dans le cheveux pour te recoiffer un peu et dissiper cette sensation pas vraiment agréable. Tu la regardas et vis son visage qui avait de façon assez légère changé de couleur, tu t'en amusas et un nouveau sourire t'égayait. Tout le temps après... mais après quoi ? Tu demandais si c'était après cet entraînement, ou après tout ton apprentissage. Tu ne savais si tu pourrais attendre aussi longtemps... Bienque, vous n'alliez pas aussi travailler la nuit...

Mais bref, toi tu prenais ça comme une promesse, une récompense, un challenge ou... simplement une carotte, mais c'était pas pour autant que t'allais pas te démener et bien au contraire! T'étais pas une gladiatrice pour rien; les défis t'en mangeais à ton ptit déj depuis que t'avais dix ans.

« Oook. »

Tu repris alors sa main, et y réapposai le même sceau que le précédent, la marque de chakra; là elle pourrait bien la voir, et voir aussi que tu avais réussi; tu voyais pas comment ça pouvait être un échec.

« Alors, verdict ? J'ai réussi ? J'ai doit à ma réponse ? »

Tu te penchas vers elle en la regardant avec insistance.




_________________
Un endroit tranquille [U. Sazuka] Aznu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783
Uzumaki Sazuka
Uzumaki SazukaEn ligne

Un endroit tranquille [U. Sazuka] Empty
Lun 2 Déc 2019 - 23:02




Le regard fixé sur le sien, je l'observais se remettre au travail; comme je l'avais imaginé la promesse d'une récompense lui avait donné un nouvel essor. Elle avait repris ma main pour la marquer à nouveau. Je vis la flammèche de chakra, très fine, presque invisible; onduler à la surface de ma peau, au milieu des marques noires du sceau. J'esquissai un sourire en rompant le sceau.

-Tu as compris, je te félicite. On va maintenant passer à un niveau un peu plus... élevé. Lui dis-je, l'observant pour jauger sa réaction. La connaissant, elle attendait que je la récompense, mais cela aurait été trop simple, et trop rapide de la gratifier maintenant. Et, je supposai qu'elle me connaissait suffisamment pour savoir que je n'aimais pas la facilité, même si cela pouvait être parfois agréable. Maintenant, tu as les bases du marquage le plus simple. Mais un sceau peut permettre davantage que ça.

Je l'observais, toujours penchée vers moi... Je soupirai et optai pour une option qui contenterait tout le monde, pour le moment. Je me penchais encore une fois -à force j'en attraperai sans doute un lumbago- et l'embrassant le temps de courtes secondes avant de me redresser.

-Satisfaite ? Lui lançais-je, souriant. Bien, je te disais donc... Que les sceaux peuvent permettre beaucoup. Je tendis alors la main vers elle, et lorsqu'elle me la tendit apposai une nouvelle fois cette main sur son bras, en réalisant quelques signes. Des marques violâtres se formèrent le long de son bras et lorsqu'elles s'étendirent jusqu'à son autre bras, je rompis le contact. Maintenant, tu ne peux plus bouger les bras. Rigolais-je en la regardant. Je devais reconnaître que c'était un peu vicieux...

Je me levai et vins m'accroupir à côté d'elle en passant mon bras derrière sa nuque.

-Je pourrais te faire ce que je veux, là; tu aurais beaucoup de mal à te défendre. Rigolais-je. Mais, il y a un moyen de se défaire d'un tel sceau, ou tout au moins de l'empêcher de progresser plus loin sur ton corps. Je repris place devant elle, et apposai sur la marque qui parcourait toute la partie supérieure de son corps, au niveau de sa poitrine, un nouveau sceau. Toutes les lignes, toutes les marques furent comme... aspirées. Ce que je veux t'enseigner, c'est ce sceau. Pour te défendre du fuinjutsu. J'étais persuadée qu'elle allait... en profiter pour... dire quelque chose de gênant...




_________________

Un endroit tranquille [U. Sazuka] T7pm
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157
Senshi Umeka
Senshi Umeka

Un endroit tranquille [U. Sazuka] Empty
Mar 3 Déc 2019 - 0:11



Comme une enfant tu souris quand elle te félicita, on aurait dit ce que ton père te disait... très rarement, quand tu faisais un truc convenable à ses yeux durant un entraînement sur votre petite ile de Mizu... Tu pensais que vous alliez passer à la suite des festivités, si on pouvait appeler un apprentissage des sceaux comme ça... Mais tu fus très étonnée de la voir te "récompenser" pour ça. C'était pas dans son habitude quand elle travaillait... Baaah tu pouvais pas t'en plaindre! Et même au contraire ça te donnait encore plus envie d'apprendre et de réussir.

Et justement la suite arriva... rapidement. Tu tendis le bras comme elle te le demanda, ou tappela à le faire. Et tu regardas sa main entrer en contact avec ta peau. Des lignes et des symboles recouvrirent tes membres et tout le haut de ton corps. Ils devinrent comme... morts, raids. Tu n'arrivas plus à bouger, pas même le petit doigt. Si ça ne te faisait pas de mal, c'était quand même très désagréable de ne pas pouvoir être maîtresse de tes gestes. En plus dans cette position il était clairement impossible pour toi de te lever...

Sazuka elle... s'était levée, et rapprochée. Tu l'écoutas et te sentis rougir. Le sang c'était bien la seule chose qui arrivait encore à bouger dans ton corps... Mais finalement elle te libéra. C'était une démonstration très... effective, pour t'expliquer l'importance de savoir aussi se défendre du scellement... Et là elle marquait un point... Savoir faire des sceaux, savoir marquer... c'était bien, mais si t'étais incapable de t'en défendre... Comme là, si Sazuka avait été une ennemie et qu'elle avait réussi à te toucher et apposer un tel sceau... T'aurais été... dans la merde.

« Hm... j'aimerais que tu me fasses ce que tu veux... hu »

Tu toussotas en la regardant et massant ton bras que tu sentais un peu engourdi.

« Je vois en quoi le scellement peut-être dangereux... Ouais, il faut que tu me montres ce que as utilisé pour... »

En fait tu savais pas ce qu'il avait fait ce sceau, ce deuxième sceau... absorbé la marque ? brisé l'autre sceau, un peu comme un kai avec le genjutsu ? Tu posas ta main à l'endroit où elle avait activé ce fuin. La sensation de la paralysie avait été si inconfortable que t'en avais même pas senti sa main... et ça, c'était vraiment regrettable. M'enfin...

« pour me... "libérer" »

En vrai, c'était plutôt effrayant de savoir qu'on pouvait se retrouver totalement bloqué par ce genre de jutsu... ça te faisait même un peu stresser de te dire que certains pouvaient te le faire aussi... Fallait absolument que tu... apprennes.



_________________
Un endroit tranquille [U. Sazuka] Aznu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783
Uzumaki Sazuka
Uzumaki SazukaEn ligne

Un endroit tranquille [U. Sazuka] Empty
Mer 4 Déc 2019 - 19:12




Heureusement je m'étais attendue à cette remarque de la Senshi alors je ne sus en rougir, ni même m'en étonner. Néanmoins je la trouvais amusante pour ne pas dire provocatrice. Je lui souris avant de me rasseoir face à elle, observant son visage arborant une teinte un peu vive. Je me demandais si l'un de ses fantasmes n'était pas celui-ci, justement... J'en avais rencontré des hommes et des femmes avec des penchants étranges et qui ne me sciaient guère, pour certains d'entre eux...

-Hum... Oui.. On verra ça plus tard. Dis-je. Umeka avait réussi là où bon nombre avait échoué : me gêner, mais pas tant que l'on aurait pu l'imaginer. Simplement, même si maintenant nous nous connaissions sous bien des coutures, il y avait certaines "choses" dans lesquelles je ne pouvais pas me projeter. A vrai dire, il faudrait que cela se produise pour me les faire apprécier... Enfin... Si tu as compris, alors tant mieux. M'esclaffais-je brièvement. Je vais donc t'enseigner ce sceau. C'est un niveau intermédiaire de l'art des sceaux, néanmoins efficace contre la majorité d'entre-eux.

Je pris alors l'un des parchemins disposés sur le sol entre nous deux et commençai à y dessiner le sceau dont il était question, en y ajoutant quelques annotations "pense-bête" qui serviraient à la Gladiatrice. Le sceau lui même n'était pas très compliqué à reproduire, néanmoins la compréhension de son fonctionnement était de loin plus complexe que celle d'un simple sceau vulgairement nommé de "stockage", et davantage encore que le sceau que je lui avais montré précédemment, celui du marquage chakratique.

-Tu te serviras du marquage chakratique pour t'exercer. Tant que tu verras la flammèche de chakra, cela voudra dire que tu ne maîtrises pas le sceau. Le comment étant expliqué, il ne me restait plus qu'à expliqué le fonctionnement du "sceau de rupture". Ce sceau est appelé "sceau de rupture", il permet de rompre un sceau ou d'en atténuer les effets. Pour qu'il fonctionne, ce sceau doit comprendre des instructions spécifiques, mais aussi une façon particulière de l'apposer. Commençais-je à expliquer. Tu as ressenti le contact de ma main, et ce qu'il en a découlé ? C'était une "impulsion de chakra". Lorsque que tu apposes ta main, tu dois concentrer une certaine quantité de chakra et, dans le même temps, former la marque de rupture. L'alliage des deux rompra le sceau, et annulera son action.

Je doutais que les expliquations fournies fussent très clairs pour la Senshi, mais... Le fuinjutsu n'était pas un art très clair à l'origine. Il demandait de la rigueur et une grande maîtrise du chakra, il était complexe, il fallait avoir un esprit créatif poussé... Bref, ce n'était pas à la portée de tout le monde, pas du premier coup. Il fallait s'entraîner, expérimenter... travailler pour réussir dans ce domaine. Le fuinjutsu... ce n'était clairement pas le même niveau qu'un lancer de Kunai ou de boules de feu...

Pour être sûre qu'elle ait bien compris, et surtout ressenti; je réitérai l'expérience. Je lui apposai un sceau de marquage chakratique, et quelques secondes après, la main toujours sur son bras; j'appliquai le sceau de rupture...

-C'est... cette sensation que tu dois reproduire. Si tu as besoin, je suis là. Je me levai, et allai m'installer un peu plus loin, sortant de ma sacoche un livre. Et commençant à lire, je l'observai de temps à autre pour m'assurer qu'elle ne se fasse pas exploser le bras...

Spoiler:
 




_________________

Un endroit tranquille [U. Sazuka] T7pm
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157
Senshi Umeka
Senshi Umeka

Un endroit tranquille [U. Sazuka] Empty
Sam 7 Déc 2019 - 0:33



Ca t’en faisait des trucs à retenir pour retenir pour réussir à utiliser ce sceau mais à bien y regarder, y en avait pas plus que pour le reste ; si ce n’était la façon de l’utiliser. Toute la partie des « instructions », de l’écriture et même de l’apposition n’étaient pas dur, en revanche réussir à faire ça plus l’impulsion de chakra… ça c’était plus compliqué. Mais tu avais bien compris que t’allais avoir besoin de comprendre son fonctionnement, et de le pratiquer pour passer au « niveau supérieur ». Le fuinjutsu était un art si vaste et si complexe…

« Bien compris. Je crois… J’vais essayer. »

Il n’y avait qu’en essayant. Tu la regardas se lever et prendre place un peu plus loin avec son livre. Cette fois-ci c’était à toi de jouer, toute seule. Tu avais eu les conseils de ta sensei en sceau, à toi de savoir les appliquer et de réussir. Ca c’était sûr, t’allais pas abandonner, tu voulais pas décevoir l’Uzumaki. Donc tu commenças. Tu fis des signes avec les mains et apposai sur ton avant bras le sceau de la marque chakratique. Rien qu’en faisant ça tu comprenais déjà la différence qu’il y avait. Là, t’avais pas ressenti d’impulsion comme avec le sceau de rupture.

Mais réussir à maîtriser son chakra assez pour parvenir à un tel résultat, ce n’était pas… facile. Employer le chakra dans sa forme brut n’avait rien à voir avec l’utilisation du dôton ou produire de l’électricité. La petite flammèche de chakra à peine visible ondulait sous tes yeux, ton but était de l’éteindre, ou du moins rompre le sceau. Tu commenças par ragarder le modèle sur le parchemin avant tout. Tu le reproduisis en vérifiant de bien comprendre tout ce que tu faisais pour ne laisser aucune place au hasard. Une fois le sceau dessiné, tu le pris et le posas sur le sceau de la flammèche avant de l’activer.

Rien ne se produisit. Tu le regardas un peu perplexe. L’impulsion de chakra… Tu réfléchis un peu et te demandas comment faire. C’était peut être comme concentrer son chakra mais sans générer son affinité… oué peut être. Ton regard dévia sur Sazuka un instant et tu te repris. T’allais pas déjà lui demande de l’aide, non, tu pouvais le faire toute seule ! Tu recommenças l’opération plusieurs fois, apposant ta main sur le sceau et tentant de l’activer. Mais rien. Enfin si, des fois comme une petite vaguelette bleutée s’échappa et s’évapora dans le même instant…

Ho.. ; ça allait te prendre du temps cette histoire ! Mais heureusement, il était encore loin de… Tu regardas le ciel, et vis que le soleil commençait déjà à descendre. Tu regardas de nouveau Sazuka, et t’aperçus qu’elle dormait… En fait, t’avais pas vu le temps passer… Alors tu repris, continuant tes tentatives.



_________________
Un endroit tranquille [U. Sazuka] Aznu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783

Un endroit tranquille [U. Sazuka]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Jôheki no Kuni, Pays du Rempart
Sauter vers: