Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Le... Frigogidaire ? | Ft. Chôkoku Kyouka
Paradox EmptyAujourd'hui à 6:27 par Sinaaq

» Panséléne ~ Ayume
Paradox EmptyAujourd'hui à 4:54 par Aburame Ayume

» Bonsoir Par... Kiri ! - [PV La Kenpei]
Paradox EmptyAujourd'hui à 4:24 par Uzumaki Ryuji

» Restauration rapide [PV Mugen Oda[
Paradox EmptyAujourd'hui à 3:35 par Uzumaki Ryuji

» Hidemi "Kajiya" Hashimono
Paradox EmptyAujourd'hui à 3:07 par Hidemi Hashimono

» Jishin Lifestyle ~ Toph
Paradox EmptyAujourd'hui à 1:56 par Chokoku Kyouka

» 03. Changer de zone
Paradox EmptyAujourd'hui à 1:52 par Akimichi B. Hyakuzô

» Pause méditative [PV Yasei Zoku]
Paradox EmptyAujourd'hui à 1:20 par Yasei Zoku

» Hommes et bêtes
Paradox EmptyAujourd'hui à 0:50 par Yasei Zoku

» Comme l'a dit l'ancêtre : ensemble ! [Avengers]
Paradox EmptyAujourd'hui à 0:27 par Shirō

Partagez

Paradox

Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Paradox Empty
Ven 25 Oct 2019 - 14:50


S’étant plus ou moins isolé dans un lieu assez désert et propice à l’entrainement, le Meikyû s’arrêta calmement avant de lever son regard vers les cieux. Sentant une courte bruine caresser son visage songeur, il se laissa bercer au gré de l’averse, comme si le tout l’aidait plus ou moins à apaiser son mal des derniers temps...

Étant plus ou moins en quête de réponses depuis un bon moment, chaque jour avançait sous un angle nouveau. Son insomnie s’était soudainement transformée en phase de sommeil trompeur, comme quoi même lorsqu’il pensait dormir, il n’y arrivait pas vraiment. Ayant la conscience beaucoup trop éveillée pour qu’il puisse s’épanouir dans les bras de Morphée, son esprit calculait, observait, mesurait, songeait, anticipait et exécutait beaucoup trop d’opérations complexes en même temps. L’espace d’un instant, on aurait même pu croire que le Meikyû avait repris ses mauvaises habitudes...

Pourtant, ce n’était pas le cas. Au contraire, au regard de ses derniers entrainements en matière de sensorialité, il pensait avoir trouvé une réponse à une énigme passée offerte par son compagnon ailé. Représentant étrangement un mystère qu’il n’avait capté qu’en réalisant que la sensorialité pouvait dissimuler bien des choses, il se demandait ce qu’il entendait lorsqu’il lui disait que le regard des hommes était bien souvent trompeur et que les gens aimaient beaucoup trop s’arrêter aux premières apparences.

-Kuchiyose no Jutsu !

Se mordant le doigt, il laissa perler le sang le long de son doigt avant d’en répandre une plus grande quantité qu’accoutumée. En profitant dès lors pour concentrer une quantité de chakra beaucoup plus importante, il fit apparaître le fameux Spero.

-Tu fais un peu trop souvent appel à moi à mon goût. À mon souvenir, le rôle d’observateur était unidirectionnel, pas bidirectionnel...

Regardant durement Raizen de son air perçant, le Meikyû répliqua en effectuant quelques mudras avant de lui répondre :

-Malgré les apparences, je suis presque certain que ça t’amuse plus que tu le laisses paraître Spero.

Concentrant dès lors une quantité importante de chakra autour de son corps, il laissa planer ses sens pour venir prendre le pouls du crave. Étrangement, celui-ci dégageait une masse chakratique beaucoup plus grande que sa forme. Le chakra étant généralement une fine couche protectrice, celle de Spero était similaire à celle d’un shinobi vidant ses réserves pour manifester la totalité de son chakra sous forme d’aura.

-Après tout, les apparences sont souvent trompeuses.

Effectuant soudainement un Kai, le Meikyû se libéra d’une illusion beaucoup trop importante pour qu’il ne puisse essuyer un sourire. Devant lui, le crave au regard sombre était dorénavant quelques mètres plus grands. Son allure était totalement différente tandis qu’une armure sombre surplombait son plumage.

-Félicitations, qu’est qui a vendu la mèche ?

Prenant dès lors le temps de lui expliquer en quoi ses aptitudes de dissimulation lui avaient permis de tout remettre en question sur son entourage, Raizen en était venu à la conclusion qu’il était fort probable que le crave ne se montre pas sous sa forme réelle, du moins, pas avec la concentration chakratique qu’il employait pour l’invoquer.

-Si c’est tout ce que tu voulais voir, je te propose que notre discussion s’arrête là pour aujourd’hui. Nous avons respectivement mieux à faire, je suppose.

Arquant un sourcil alors qu’il avait plus ou moins créé un moment assez idéal pour pouvoir discuter avec son seul fidèle allié, il ne pouvait s’empêcher d’émettre un doute au regard de cette affirmation.

-La perception n’est bien souvent pas la réalité au même titre que la réalité est bien souvent peu perçue ce qui la rend abstraite tandis qu’à l’inverse, la perception est plutôt concrète. Si tu pensais vraiment trouver une réponse chez moi, souviens-toi que je suis un messager, pas un guide.

Continuant d’observer la créature ailée avec une drôle d’expression, il ricana silencieusement avant de trancher la conversation.

-N’est-ce pas le messager qui guide la parole d’autrui et le guide qui délivre le message d’une destinée ?

Entendant l’écho d’un rire humain se glisser à travers le bec du crave, celui-ci disparut sous un nuage de fumée.

-Tu racontes n’importe quoi Raizen...

ou pas...

-...mais tu dis avoir des problèmes de sommeil alors que c’est plutôt le jour que tu n’arrives pas à vivre. Il faudrait peut-être songer à te positionner autrement et vivre là où il t’est possible de vivre, que ce soit logique ou non...

Raclant sa gorge, le message était assez clair. À force de fuir son fameux répétitif qu’il vivait chaque nuit, sa qualité de vie en était gravement affectée, au point où il était nerveux avant de dormir au point de devenir insomniaque. Sachant que Spero ne disait jamais rien pour rien, peut-être que la réponse se situait bel et bien à cet endroit...


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction http://www.ascentofshinobi.com/u578

Paradox

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Jôheki no Kuni, Pays du Rempart
Sauter vers: