Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Nō 脳
A la chasse aux informations [PV Harumi] EmptyAujourd'hui à 2:21 par 

» This is good bye, Destiny [Aimi]
A la chasse aux informations [PV Harumi] EmptyAujourd'hui à 1:56 par Hayai Taishi

» 08. Demandes diverses
A la chasse aux informations [PV Harumi] EmptyAujourd'hui à 1:38 par Ikaku Jiro

» Consonne [SOLO]
A la chasse aux informations [PV Harumi] EmptyAujourd'hui à 1:35 par Ikaku Jiro

» Sur le départ, direction Ame no Kuni [PV. Taishi]
A la chasse aux informations [PV Harumi] EmptyAujourd'hui à 1:14 par Hayai Taishi

» Collision [Sae]
A la chasse aux informations [PV Harumi] EmptyAujourd'hui à 0:57 par Ikaku Jiro

» Têtes dures [Jiki Masami]
A la chasse aux informations [PV Harumi] EmptyAujourd'hui à 0:15 par Oterashi Yanosa

» Sense of Duty | Pv. Higure Mafuyu
A la chasse aux informations [PV Harumi] EmptyAujourd'hui à 0:04 par Yuki Wataru

» [A/OFFICIELLE/KIRI] HISSER LES VOILES [Part.2]
A la chasse aux informations [PV Harumi] EmptyHier à 23:53 par Yuki Kaya

» It's over 9000 ! (w/ Takeshi)
A la chasse aux informations [PV Harumi] EmptyHier à 23:44 par Higure Mafuyu

Partagez

A la chasse aux informations [PV Harumi]

Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

A la chasse aux informations [PV Harumi] Empty
Mar 29 Oct 2019 - 13:03
Jurôjin est certain d’une chose à propos de ce monde : l’information est importante. Il n’a pas tort. Lui qui souhaite protéger Iwa et son clan, il a besoin pour ça de mieux connaître les éléments qui l’entourent. C’est là que l’information intervient. S’il a déjà son réseau, crée à l’aide de l’importance de son clan et de ses relations avec les habitants, il se retrouve limité pour tout ce qui touche avec la globalité du pays et encore plus avec l’extérieur. Il pourrait se contenter des rumeurs ou du journal mondial, mais cela ne suffit pas pour avoir des données certaines ou de tout savoir. C’est dans ces moments qu’il aimerait voyager à travers le monde pour faire une étude personnelle sur l’état actuel des choses. Malheureusement, il n’est qu’un Genin, limité dans ses déplacements en dehors du pays. Puis, puisqu’il souhaite toujours veiller sur son village et sa famille, il ne peut pas vraiment quitter longtemps sa terre natale pour faire le tour du Yuukan. Depuis longtemps, il essaie de récolter des données avec ce qu’il peut, mais rien à faire... Sauf aujourd’hui où une possibilité semble se présenter.

A l’aide de son réseau interne, il peut connaître à peu près les mouvements des gens dans le village. Surtout si ceux-ci ne sont pas des natifs. C’est donc ce qu’il a appris, que plusieurs personnes marchaient sur la terre de Tsuchi et se promenait dans le village. Une opportunité à saisir pour le Chôkoku, lui qui semble être curieux de l’état du monde et sur certains points particuliers. Essayant toujours de connaître le personnage avant de se lancer à sa rencontre, il ne peut malheureusement pas en apprendre beaucoup. Du moins, la majorité de ces gens n’ont pas d’interactions avec les habitants. Une seule semble se démarquer, par sa proximité et son aide qu’elle apporte aux gens. Le profil semble intéressant d’après ce qu’il obtient comme retour. Il est donc décidé. Il se présentera à cette personne, Harumi, pour essayer d’étendre son réseau et récolter des informations.

Il sait où il est possible de trouver l’étrangère et quand dans la journée. Souvent dans la journée, elle se balade un peu et finit par passer beaucoup de temps dans les divers hôpitaux de la ville. Puis venu au soir, elle ressort pour se promener et va boire dans un bar. Le moment que vise Jurôjin pour lui parler est celui où elle va se détendre avec la boisson. Il ne voudrait en aucun cas prendre de son temps alors qu’elle aide le personnel médical. Il pourrait l’arrêter lorsqu’il la croiserait dans les rues, mais avoir un lieu défini permet d’avoir un cadre pour mieux discuter. Faisant un tour dans les rues, il passe par tous les bars pour la trouver. C’est même en se dirigeant vers l’un d’eux qu’il aperçoit un chapeau porté par peu de gens ici à Iwa. Un accessoire qui correspond à la description de ses sources. La chance lui sourit. Il la suit donc jusqu’au lieu où celle-ci va se poser.

Avec quelques minutes d’intervalles, le jeune homme entre dans les lieux. Le lieu est assez animé. Au moins une bonne vingtaine de gens discutent entre les multiples gorgés d’alcool qu’ils ingurgitent. Ne faisant guère attention à ce groupe, il cherche du regard cette femme au chapeau. Il remarque le chapeau dans le dos d’une femme brune. Naturellement pour lui, cela ne peut qu’être elle qu’il cherche. Il se lance et commence à établir le dialogue.

« Excusez-moi. Je me présente. Chôkoku Jurôjin, shinobi du village. Je pense que c’est vous que je cherche. Êtes-vous Harumi, un médecin itinérant ? »

_________________
A la chasse aux informations [PV Harumi] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Kobane Harumi
Kobane HarumiEn ligne

A la chasse aux informations [PV Harumi] Empty
Mar 5 Nov 2019 - 17:34


Avoir la bonne information au bon moment était la marque des vainqueurs, c'était une évidence. De part ses voyages, la femme médecin était une cible de choix, car elle ne faisait que voyager de pays en pays sans arrêt. Elle avait des contacts faciles et privilégiés avec les habitants ou toutes sortes de personnes. Harumi cherchait du travail, et en plus de cela, elle avait obtenu l'autorisation de travailler à l'hôpital. Si jamais soigner les blessés et autres malades dans le lieu de soin n'était que du remboursement des frais et du temps, ses autres tâches étaient soumises à un contrat avec de l'argent s'adaptant déjà aux moyens de la personne, mais également à ce que l'on pouvait bien lui demander. Il se disait également qu'elle refusait les contrats amorales, comme si une mercenaire de son genre avait de l'éthique.

Harumi avait une touche certainement différentes de la plupart des gens. Elle portait des vêtements plutôt larges et libres, affichant ses muscles plutôt prononcés pour une femme ou une médecin. Elle était une ninja et elle était une experte du corps à corps, mais rien de bien étonnant pour une ninja médecin pour peu que l'on sache ses capacités. Elle portait ensuite des sacoches ninjas dans son dos, assez caractéristiques. Enfin, un chapeau de bambous était vissé sur sa tête, le genre que l'on voyait porté par des paysans dans une rizière. Devenue presque une habituée de ce bar,

la brunette s'était installée debout au comptoir avec un verre de saké accompagné d'une petite bouteille et d'une cigarette dans l'autre main. Elle n'était pas une alcoolique non plus, mais elle appréciait de profiter de ce moment de détente appréciable après toute la pression de la journée. Ne comptez pas qu'elle devienne ivre pour la draguer, cela ne fonctionnera pas. D'ailleurs, des habitués pourraient vous le dire pour vous éviter une fâcheuse aventure. Son dos tatoué d'un grand dragon de couleur à moitié caché par le chapeau de bambous maintenant contre, la ninja médecin entendit quelqu'un qui venait lui parler. Elle se retourna en regardant cet homme de haut en bas assez curieuse avec les deux coudes posés en arrière contre le bar.

Kobane Harumi • « Chôkoku hein ? Oui je vois, enchantée. Je suis en effet Kobane Harumi, ne me dites pas que ma réputation me précède déjà ? Si vous cherchez des soins, cela je me dérange pas de vous aider, mais l'hôpital serait peut-être plus approprié. À moins que vous soyez pour un job ? Je fais mercenaire également à mes temps perdus. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 http://www.ascentofshinobi.com/u1034
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

A la chasse aux informations [PV Harumi] Empty
Mer 27 Nov 2019 - 14:45
Il a vu juste. Il se trouve en face de celle qu’il recherche, celle qui peut lui en dire plus sur l’extérieur. Par ce premier échange, il est surpris, mais le comprimant pour éviter de le faire paraître sur son visage. Cette surprise est dû à la réelle politesse dont elle fait preuve. Il a généralement un préavis négatif sur les gens externes, surtout ceux qui sont juste de passage. Généralement, ce genre de personne ne vient que par intérêt pour le commerce, avec que l’argent en tête. Finalement, les descriptions faites d’elle sont exactes. Il comprend mieux pourquoi elle a pu intégrer le personnel médical durant son séjour. Après il faut faire attention. Ne jamais se fier à la couverture d’un livre. Jurôjin reste donc légèrement méfiant vis-à-vis d’elle, par simple précaution.

« Votre réputation ? Ce que j’entends des habitants du village n’est qu’en bien. J’avoue ne pas en connaître beaucoup plus sur vous. La preuve, je n’ai appris votre affectation temporaire dans nos hôpitaux qu’il y a quelques jours. Donc d’abord, en tant que shinobi veillant à la protection de nos terres, je vous suis reconnaissant pour ces efforts. »

Jurôjin incline sa tête pour appuyer ses mots sur sa reconnaissance. Il ne fait pas ça pour s’attirer les fleurs de cette femme. Il veut juste de plus profond de ses idéaux, montrer le respect qu’elle mérite. Par la même occasion, il démontre sa politesse naturelle. Les regards de certains clients du bar se posent sur lui, riant presque de la situation. Mais pas besoin d’y faire attention. Même la tête brûlée qu’est le Chôkoku ne viendrait pas réagir vulgairement à cette réaction face à des individus, dont l’esprit est embrumé par la quantité de boisson ingurgitée. Il poursuit donc sa prise de parole, décidant de dévoiler sa venue.

« Cependant, ce qui concerne votre recherche n’a aucun rapport avec le milieu médical. Concernant le travail de mercenaire, tout dépend de comment va évoluer notre conversation. Mais en effet, je vais avoir besoin de vos services. »

De sa poche de son kimono, il sort des documents, le peu qu’il a pu récolter, concernant le Yuukan. Cartes, dossier sur les personnalités influentes, articles de presse... Tout cela mis en ordre, avec quelques notes et interrogations gribouillées par notre ami. Son interlocutrice devait bien se demander ce que voulait ce jeune homme avec tous ses papiers. Mais il ne lui laisse pas le temps de poser verbalement la question qu’il y répond.

« Je me doute que vous voyagez beaucoup, qu’Iwa n’est qu’une étape dans votre vagabondage. J’aimerais profiter de votre présence ici pour récolter des informations sur l’extérieur. Je suis trop limité dans mes déplacements et dans l’accès à certaines ressources pour compléter mes recherches. C’est pour cela que je fais appel à vous. Bien entendu, il y aura rétribution s’il le faut. Je suis ouvert à la négociation, dans la limite du possible. Ce n’est qu’une requête égoïste de ma part, donc rien ne vous force à accepter. »

Il dit que rien ne l’y oblige, mais au fond de lui, il souhaite qu’elle accepte. Si c’est un refus, rien de grave ne se passera. Le jeune brun est juste prévoyant un maximum, essayant d’avoir plusieurs coups d’avance sur les autres. Après tout, on ne sait pas de ce qu’est fait demain.

« Ceci est ma première demande. La deuxième est plus précise. Elle concerne un individu dont je suis à la recherche. Et en fonction de vos réponses, il est fort possible que je vous engage. »

Il fixe son regard, essayant d’entrevoir sa réponse en avance. Il ne souhaite surtout pas la voir se moquer de lui, lui donnant des informations sans réellement s’investir. Ce qu’il veut, c’est un travail digne d’un shinobi en mission, donnant le meilleur de lui pour la réussir correctement. C’est maintenant qu’il va essayer de voir la sincérité d’Harumi, de voir s’il doit encore être méfiant ou si elle sera coopérative.

_________________
A la chasse aux informations [PV Harumi] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Kobane Harumi
Kobane HarumiEn ligne

A la chasse aux informations [PV Harumi] Empty
Lun 2 Déc 2019 - 18:03


Harumi était habituée à rencontrer tout un tas de personnes différentes allant du plus sympathique au pire, et la meilleure méthode qu'elle avait pu trouver était la politesse. Cela lui permettait d'ouvrir des portes, d'apaiser et de rassurer. Partout où elle allait, elle était une étrangère, elle une sans clan et sans terre. La doctoresse avait beau être bien accueilli à Iwa et une première grande entente était possible, cela ne l'empêchait pas d'être charmante au possible, surtout que l'approche de cet homme lui paraissait humble et poli. Elle n'était pas du genre à abuser de ses capacités ou à se montrer arrogante pour la simple raison qu'elle était puissante. La brunette avait refusé plusieurs fois du travail pas assez éthique à son goût, elle ne cherchait pas la fortune, uniquement de quoi vivre et rendre service.

Kobane Harumi • « Quand on sauve des vies, c'est ce que généralement il arrive. On ne peut qu'avoir une bonne réputation des habitants. Il est possible que je reste un moment ici, un long moment. Je suis à la fois médecin et mercenaire. J'imagine que cela doit être le plus proche de ce que je suis. »

Expliqua dans un premier temps Harumi avant d'agiter doucement sa main en la direction de cet homme.

Kobane Harumi • « Voilà qui est inutile de me remercier de défendre ces terres, vu que nous faisons le même travail au final. »

Finit par dire avec un léger sourire la femme d'âge mûr, et puis pour le coup, elle n'avait encore rien fait de particulier. Quand elle aura défendu contre une réelle menace la ville où le pays, sans doute accepterait elle mieux ce genre de compliments. Harumi ignorait totalement les autres personnes dans le bar, c'était inutile. Ils ne pouvaient guère comprendre la situation dans leurs petites bulles de vies saines et parfaites. Quand on était un ninja qui risquait de se faire tuer très rapidement dans l'heure prochaine, il y avait nécessairement une autre façon de vivre. À la remarque de cet homme, elle pencha la tête légèrement sur le côté curieuse de savoir de quoi il en retournait exactement.

Kobane Harumi • « Et à quoi vous pensez exactement ? »

Demanda curieuse Harumi en le regardant sortir des cartes et autres du Yuukan. Elle ne voyait pas trop où il voulait en venir pour le coup. C'était sur quel voyageait beaucoup, mais des renseignements, cela dépendrait de ce qu'il allait demander. Comme dit précédemment, elle avait une certaine éthique.

Kobane Harumi • « Il est juste qu'avec mon statut et le fait qu'en tant que ninja de la Terre, vous ne pouvez pas aller n'importe où. Vous êtes des renseignements du village ? Celà dépendra du type de renseignements que vous désirez savoir. Je ne donnerait rien de compromettant pour ses groupes comme de la ville de Kumo ou de Kiri par exemple. »

Harumi était assez méfiante, mais même n'avait pas réagit quant à la question de la rémunération, elle n'était pas si désespérée que cela. Elle n'était pas si attirée que cela par l'argent, de bons contacts privilégiés pouvaient être encore plus efficace. Elle plissa les yeux légèrement à la mention d'être à la recherche de quelqu'un.

Kobane Harumi • « De qui parle t'on ? Que fait-il dans la vie et que lui voulez-vous ? »

Demanda immédiatement la doctoresse qui avait l'habitude de se type de demande. Elle resta totalement neutre et professionnelle en essayant de ne rien montrer. Elle ne voulait pas donner des indices quant à ses limites sans avoir eu quelques informations supplémentaires.

Kobane Harumi • « Si votre demande est louable et acceptable par moi, alors sachez que je n'ai qu'une seule parole. Le travail est fait jusqu'au bout, mais je ne fais pas n'importe quoi non plus. L'assassinat gratuit par exemple n'est pas mon genre. »

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 http://www.ascentofshinobi.com/u1034
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

A la chasse aux informations [PV Harumi] Empty
Mar 3 Déc 2019 - 11:53
Il est satisfait d’apprendre que la femme fait preuve tout de même de professionnalisme. Il peut donc relâcher sa vigilance à son sujet, pensant qu’elle fera de son possible pour répondre à ses demandes d’informations. Ce qui le bloque le plus dans ses propos, c’est les limites qu’elles imposent dans le renseignement. Au moins elle semble avoir un code moral et le respecte vigoureusement. Marque supplémentaire de son sérieux. Pourtant, cela peut poser problème pour certains éléments qui intéressent notre ami, notamment au sujet des grandes puissances du Yuukan. Kumo et Kiri sont naturellement dans cette liste. Après tout, les relations avec eux sont étroites et incertaines. Savoir s’il faut se préparer à une future, voire nouvelle attaque, serait l’idéal pour ne pas subir le même massacre que précédemment. Enfin, il est logique qu’elle ne souhaite pas partager les points les plus importants sur ces villages si elle a des relations avec eux. Il ne s’en méfie pas plus que ça, la voyant comme une simple vagabonde neutre dans ces éventuels affrontements.

« Je comprends très bien votre positionnement au niveau des différentes nations et villages du monde. Sans mentir, cela me peine un peu de pas pouvoir compléter intégralement mes informations, mais je salue votre respect tout de même. Pour la personne, je préfère en parler après si cela ne vous dérange pas. A l’écart de préférence. Concernant le fait si je suis au service de renseignement, rien de tel. Je vous l’ai dit, ce n’est qu’une requête égoïste, d’un homme prudent et prévoyant je dirais. »

Il fait le tri dans tous les papiers qu’il a sortis et ne garde que la carte et un bloc note. De sa main gauche, il pointe les pays de Mizu et de Kiminari, tandis que l’autre tient un stylo, prêt à écrire ce qu’il l’intéressera.

« Vous deviez vous en douter vu votre mise en garde sur la limite de votre parole les concernant, mais oui je suis aussi intéressé pour des informations à leur propos. Je n’attends rien de précis. Dites-moi simplement tout ce que vous pouvez me dire sur leurs situations. Si vous ne pouvez pas, tant pis. Je l’ai dit, je respecte votre décision. A vrai dire, mon attention se porte plus sur ce pays actuellement. Le reste ce n’est que par précaution. »

Il montre maintenant Tetsu no Kuni. Un pays avec une bien plus sombre relation que les deux pays précédents.

« Je pense que vous connaissez la position d’Iwa au sujet de notre voisin, le pays du fer. Est-ce que par hasard vous avez des nouvelles au sujet de mouvement ? Que ce soit politique ou militaire. »

Il lui jette un regard en coin, juste pour juger sa réaction. Il sait très bien qu’une personne aussi insistante que lui agace facilement les gens. Il n’y peut rien, c’est l’éducation lors de ses formations solitaires au sein de son clan qui a forgé sa personne. Il n’arrive pas à s’amuser avec d’autres, à se détendre dans un lieu tranquillement. Il n’agit que pour son développement ou la protection du village et de son clan. Rien n’est laissé au hasard de ses mouvements.

« Je viens de remarquer mais je tiens à m’excuser pour le dérangement. Vous êtes en plein repos et moi je viens vous interrompre en vous demandant plusieurs choses. J’avoue ne pas être un habitué de ce genre de divertissement, mais je comprends que cela peut irriter une personne, surtout par une personne inconnue comme moi. »

Il regarde à nouveau les clients, rigolant et avalant encore et toujours leurs boissons alcoolisées. Il repense à l’expérience chez Teruyo, où il avait malencontreusement bu une bonne gorgée de bière, le métamorphosant immédiatement. L’ivresse arrive facilement chez Jurôjin. Un souvenir qui le marquera pour toujours.

_________________
A la chasse aux informations [PV Harumi] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet

A la chasse aux informations [PV Harumi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur commerçant
Sauter vers: