Soutenez le forum !
1234
Partagez

L'aventure commence. [PV Koda Abura]

Meikyû Kaito
Meikyû Kaito

L'aventure commence. [PV Koda Abura] Empty
Jeu 31 Oct 2019 - 21:29

L'aventure commence



C'est ici, ici que commence l'aventure shinobi pour le jeune Meikyû Kaito, 18 ans. C'était fait, il venait de devenir Genin, passage obligatoire pour le jeune homme afin de continuer, ou du moins, commencer sa quête pour retrouver sa très chère maman. Il était à la fois heureux d'avoir mis un pied dans cet énorme système qu'est le monde shinobi, mais aussi désabusé de voir le gouffre qui le séparait de son objectif. Bien sûr, il venait d'apprendre les bases du ninja, mais cela ne lui suffirait pas pour parcourir le monde et commencer son enquête.

Le jeune Meikyû était déterminé, il lui fallait progresser rapidement et en apprendre plus sur les techniques, sur les différentes pré-dispositions à avoir en tant que shinobi, sur les différents équipements auxquels il avait accès et surtout sur quel domaine se spécifier. On lui avait bien entendu parlé des différents domaines: Ninjutsu / Taijutsu/ Genjutsu, mais c'était à lui seul de savoir sur lequel s'orienter et sur lequel il serait le plus efficace. Kaito ne se voilait pas la face, il savait que pour ne serait-ce qu'effleurer son objectif, il lui faudrait combattre. Combattre ne lui faisait pas peur, il avait déjà échangé quelques coups avec des amis il y a des années, mais par amusement.


Nouveau !



"Qu'est ce que ça fait d'affronter un shinobi?, pensait-il la tête baissé vers ses mains, Et affronter quelqu'un qui est déterminé à me faire la peau?"





Beaucoup de questions taraudaient le jeune Meikyû, mais il n'avait pas peur pour autant, au contraire il était déterminé. Si tout ça était un passage obligatoire pour retrouver sa mère, rien ne le retiendrait et si il devait tuer pour arriver jusque bout? Alors le jeune homme était résigné, il le ferait, tout était envisageable à ce moment là pour le jeune homme.

Mais le jeune secoua la tête et se ressaisissa, ce n'était pas le moment de penser à ça, le moment était à l'entraînement. Le jeune homme qui n'y connaissait que très peu en Ninjutsu, avait quand même quelques facultés pour le Taïjutsu, c'était donc vers ce domaine qu'il désirait ce pencher.

Meikyû Kaito était un jeune homme à la carrure longiligne, plutôt grand et aux membres élancés. Surtout ses jambes, qu'il considérait comme son principal atout de par leur longueur, qui lui permettrait de potentiellement prendre l'avantage sur une personne plus petite. Ces jambes lui permettait aussi de prendre de la vitesse, ce qui, pour Kaito, était un atout non négligeable dans un combat. Le jeune homme le savait bien, ce n'était pas sa force physique qui allait faire la différence, étant plutôt mince et pas vraiment musclé. Mais le jeune Meikyû pouvait compter sur une souplesse au dessus de la norme, ce qui pourrait sûrement être un avantage.

Le jeune shinobi décida donc de se mettre à l'entraînement après ces réflexions sur son physique, il rejoignit alors une petite clairière en bordure de Kumo pour commencer à pratiquer. Le jeune homme avança dans cette clairière, toujours habillé de ce qui pouvait s'apparenter à un costume: à la veste et au pantalon noirs, recouvrant une chemise blanche où un seul bouton n'était pas attaché. Il portait à ces pieds de simples chaussures noires, pas forcément faite pour la pratique des arts ninjas, mais c'est celles-ci qu'il se sentait le plus à l'aise. Au bout de ses longs bras, ses mains étaient ornées de petits gants blancs qui recouvraient le tatouage sur sa main gauche que lui avait apposer son père.

C'était ce tatouage, celui du clan Meikyû, qui intriguait le plus notre jeune homme. Il en savait que très peu sur ce tatouage, juste son nom "Tatouage Ancestral - Ancêtre de l'Insatiabilité" et son effet, celui d'absorber le chakra. Il ne le savait pas parce qu’on lui avait dit, non, mais plutôt car cela avait résonner dans sa tête le soir où son père lui encra ce sceau sur la peau. Cela avait résonner tellement fort dans tout son corps qu'il était impossible pour le jeune Meikyû de l'oublier.

Et voilà, Meikyû Kaito était arrivé au beau milieu de cette clairière, les chaussures légèrement tachetées de boue, il était tant de commencer à s’entraîner.


Nouveau !



"Mais par où commencer?"




_________________

xoxo:
 


Dernière édition par Meikyû Kaito le Lun 4 Nov 2019 - 20:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7637-meikyu-kaito-termine http://www.ascentofshinobi.com/t7667-a-la-recherche-du-passe-carnet-meikyu-kaito#64451
Koda Abura
Koda Abura

L'aventure commence. [PV Koda Abura] Empty
Sam 2 Nov 2019 - 19:10

Une pause, enfin. Cela fait quelques temps que j’enchaîne les missions de restauration de logement, et franchement, je commence à ne plus pouvoir les voir en pâture. J’ai donc pris un jour de repos aujourd’hui, afin de me promener dans la ville et de prendre mon temps. Il est en effet hors de question que je prenne sur moi trop longtemps, au risque de me retrouver dégoûter d’être shinobi. Comment pourrais-je protéger ma famille sinon ? En devenant indépendant ? En me rangeant dans le cadre d’un simple métier civil ? Je ne pense pas.

C’est donc dans une tenue simple, tee-shirt blanc et pantalon noir, que je me promène, portant tout de même le serpent de feu mon père sur le dos, comme je me le suis promis il y a de ça quelques années, et le brassard indiquant mon métier.

J’ai commencé la journée de manière simple, le petit déjeuner en famille, que ma mère apprécia énormément tant je fus absent ces derniers jours. Ce fut tellement fort pour elle que j’ai un moment pensé qu’elle allait pleurer. Ce serait bien que je rentre tôt cet après-midi afin de l’aider à la boutique. Ahh… Que cette pensée me rend nostalgique. C’est vrai que j’ai passé un certain temps à jouer dans l’atelier de papa en aidant de temps en temps quand j’étais encore un gamin, et même à l’adolescence, tant que j’y penses.

Une visite au mur des lamentations en milieu de matinée, alors que je flânais dans les rues, me remis en tête le souvenir de l’enfer de l’invasion, qui fut si rapidement expédiée que c’en est presque ridicule. L’ennemi était si bien préparé que c’était impossible autrement, ou en tout cas c’est ce que j’aimerais me dire.

Me voilà maintenant dans une des rares clairières du village qui n’est pas uniquement réservée aux entraînements. Je laisse mes pieds me guider tandis que mon esprit vagabonde, suivant mes yeux pour me lancer sur de toutes nouvelles pistes de réflexion. Sur le monde, sur la vie, mon avenir ou mon passé… Je me suis même demandé à un moment ce qu’Isonade pouvait penser en nous regardant, nous pauvres humains, nous déchaîner les uns contre les autres dans ces guerres futiles ne servant qu’à blesser plus de monde.

Un mouvement attire alors mon regard. Des feuilles tombent d’un arbre, voltigeant comme guidées par leur volonté propre. Alors qu’elles passent les unes devant les autres, brouillant ma perception, mes pensées se mettent en marche.

Dans un combat, dans une discussion, dans la vie en général, notre vue et notre perception jouent un rôle prédominant. Ce qui explique en quoi les genjutsus sont si crains par les ninjas. Cependant, est-il possible de jouer avec la perception de l’ennemi sans utiliser de genjutsu ?

Que se passerait-il par exemple si, donnant un coup de pied dans un arbre, j’utilisais le moment ou les feuilles tombent pour m’éclipser, ou simplement cacher la vue de mon adversaire ainsi ? Il s’agit certes de la même chose que la bombe fumigène, ce qui me donne un élément de réponse. Mais ajoutons un peu de chakra à ça…

Perdu dans mes pensées, j’approche de centre de la clairière, lorsque je vois un grand échalas en habits stricts. Il semble perdu, en pleine réflexion. M’arrachant de mes rêveries, je me dirige donc vers lui. Deux cerveaux valent souvent mieux qu’un et cet individu me donne une impression de déjà-vu. Je suis certain de l’avoir croisé auparavant, mais où ?

— Bonjour.

Restons simple, s’il veut me demander quelque chose, de l’aide, il le fera, sinon je le glisserai dans la conversation qui risque de suivre.
Au pire, s’il ne veut vraiment pas parler, je repartirai dans mon vagabondage spirituel.

_________________
Merci à Dosan Kuroshiki pour l'avatar sublime!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7610-modifications-terminees-koda-abura-genin#63904 http://www.ascentofshinobi.com/t7633-les-marionnettes-de-koda-abura#64141
Meikyû Kaito
Meikyû Kaito

L'aventure commence. [PV Koda Abura] Empty
Lun 4 Nov 2019 - 13:47

L'aventure commence


Le temps était plutôt bon. Le soleil régnait au milieu du ciel accompagné de quelques petits nuages qui semblait danser autour de lui. Une légère brise accompagnait ce spectacle, comme pour rythmer la danse. Ce léger souffle de vent sifflait à travers les arbres qui bordaient la petite clairière où se trouvaient Meikyû Kaito, faisant légèrement virevolter les deux grandes mèches de cheveux noires qui entouraient son visage. Les yeux fermés, perdus une nouvelle fois dans ses pensées, la brise lui caressant la joue et ses cheveux chatouillant ses paupières, le jeune homme réfléchissait à comment aborder son entrainement.

Cela aurait été plus facile si il avait eu un senseï pour lui apprendre les fondamentaux, mais les shinobis de haut niveau devaient être trop occupé à gérer les différents entre le pays du feu et la population de Kumo. Le jeune Meikyû n'avait jamais vraiment prêter attention à toute les tensions du village et à l'invasion du Teikoku, mais maintenant qu'il était devenu shinobi, il devrait sûrement penser à aider la population face à ce problème. Mais pour aider au mieux la population, le jeune homme se devait de progresser.

Le jeune shinobi rouvrit ses petits yeux rouges, les paupières du haut toujours plissées comme si aucun sentiment et aucune émotion ne traversait son esprit. L'herbe de la clairière bougeait au rythme du vent, quelques feuilles tournoyaient de manière aléatoire devant le jeune homme. C'était bon, il allait commencer à se mettre en action, même si il ne savait pas vraiment par où commencer. C'est à ce moment précis, qu'il entendit une voix résonner derrière lui : "Bonjour.". Le jeune homme fut surpris en entendant cette voix, qu'il n'avait jamais entendu auparavant, qui cela pouvait-il être? Le jeune Meikyû se retourna dans l'instant, faisant alors face au jeune homme qui se tenait quelques pas derrière lui.

Un shinobi, pour sûr. Sa posture ainsi que la marionnette qu'il transportait ne laissait aucun doute à Kaito, qui compris instantanément qu'il faisait face à un autre shinobi de Kumo. Surpris de le voir ici, au milieu de cette petite clairière, Kaito resta muet un instant, observant le jeune homme qui se trouvait devant lui de bas en haut. Un peu plus petit que notre protagoniste, il n'avait aucun signe particulier qui avait su attirer son attention, commençant son observation par le bas. Des habits plutôt simple, pas destinés à un entraînement ou une mission. Le Meikyû remonta alors son regard.

Ses yeux, voilà l'élément qui attirait toute l'attention de Kaito. Ses yeux semblait familier, par forcément car il les avaient déjà vus, mais plutôt car il lui rappelait une certaine personne, lui-même. Le jeune shinobi, qui se tenait en face de lui, le regardait droit dans les yeux, les pupilles elles aussi légèrement plissées, presque méfiante et teintées d'un léger orange. Kaito resta figé sur les yeux de l'individu qui lui faisait face, interrogé sur la ressemblance de leur regard. Se pouvait-il qu'il est vécu des événements semblables au jeune Meikyû?

Là n'était pas la question principale, Kaito se ressaisissa, un shinobi de Kumo, c'était sûrement l'occasion rêver pour en apprendre plus sur les pratiques ninjas. Le Meikyû espérait faire face à un shinobi expérimenté pouvant répondre à toutes les questions qu'il se posait:


Nouveau !



"Bonjour, répondit suspicieusement Kaito, tu es un shinobi de Kumo n'est-ce pas?"





Même si le Meikyû en était persuadé, il ne savait pas vraiment comment aborder la discussion, n'ayant pas l'habitude d'avoir des relations sociales avec d'autres personnes. Le jeune homme se demandait aussi ce que le shinobi en face de lui faisait ici dans cette clairière et pourquoi était-il venu lui adresser la parole. Il préférait alors commencer par cette question dont il connaissait déjà la réponse, attendant de découvrir les intentions de l'homme qui se tenait devant lui.



_________________

xoxo:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7637-meikyu-kaito-termine http://www.ascentofshinobi.com/t7667-a-la-recherche-du-passe-carnet-meikyu-kaito#64451
Koda Abura
Koda Abura

L'aventure commence. [PV Koda Abura] Empty
Ven 8 Nov 2019 - 18:45

L’inconnu se retourne rapidement et me regarde, sans dire un mot. Je sais que je suis magnifique, mais de là à rendre un homme muet, c’est un peu abusé. Je profite donc du temps qu’il passe silencieux pour l’observer, je suppose qu’il fait de même. Il ne peut remarquer mon problème, étant donné que j’ai inconsciemment dissimulé ma main en la mettant dans une poche avant de lui parler.

Ce grand échalas est plus ou moins de ma taille, ce qui est pour le moins arrangeant vu qu’aucun de nous n’aura donc besoin de se tordre le cou s’il décide d’accepter la discussion que ma présence lui propose. Cependant, cet homme me laisse perplexe. D’un côté, sa posture, le fait qu’il soit, seul, dans une clairière servant souvent aux entraînements et sa vitesse de réaction me font penser qu’il s’agit d’un ninja, mais de l’autre sa tenue est si peu pratique que j’en viens à douter de mon jugement. Le doute et la méfiance s’affichent légèrement dans mon regard lorsque je réalise qu’il peut s’agir d’un espion ennemi. Ses gants, surtout, me semblent suspects. On peut dissimuler tellement de choses dans de simples gants, même aussi fins que ceux-ci.

En relevant les yeux, je remarque qu’il me toise lui aussi avec suspicion. Son regard aux iris rouges me scrute, comme s’il attendait quelque chose.

"Bonjour, tu es un shinobi de Kumo n'est-ce pas?"

Je hausse un sourcil de surprise. Certes s’il est un espion cela passe très bien de jouer les ignorants, mais de surjouer à ce point là peut être bien trop et attiser plus de soupçons à la place. Dans le doute, mais restant prêt à me défendre en cas d’attaque, je choisis de lui répondre avec humour. Après tout, il mérite tout autant le respect que moi, non ?

— Hmm, je ne suis pas certain, à vrai dire j’ai trouvé ce bout de tissu par terre, et je me suis dit que j’allais jouer à faire semblant.

Je ponctue ma phrase d’un léger signe vers mon brassard au symbole du nuage, en tentant de mon mieux de conserver un semblant de sérieux, histoire de voir sa réaction. Je me doute en même temps que le fardeau que j’ai dans le dos peut me trahir, alors même que celle-ci ne sera jamais utilisée. Si un jour, je m’en sers au combat, je n’oserai plus jamais me montrer devant ma mère.

Après un petit moment, me lassant de mon humour pas si inspiré que ça, je lui tends la main.

— Je suis Koda Abura, enchanté. Et toi ? Qui es-tu et que fais-tu ici ?

_________________
Merci à Dosan Kuroshiki pour l'avatar sublime!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7610-modifications-terminees-koda-abura-genin#63904 http://www.ascentofshinobi.com/t7633-les-marionnettes-de-koda-abura#64141

L'aventure commence. [PV Koda Abura]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: