Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Nō 脳
Se faire des amis, en italique [Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 2:21 par 

» This is good bye, Destiny [Aimi]
Se faire des amis, en italique [Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 1:56 par Hayai Taishi

» 08. Demandes diverses
Se faire des amis, en italique [Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 1:38 par Ikaku Jiro

» Consonne [SOLO]
Se faire des amis, en italique [Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 1:35 par Ikaku Jiro

» Sur le départ, direction Ame no Kuni [PV. Taishi]
Se faire des amis, en italique [Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 1:14 par Hayai Taishi

» Collision [Sae]
Se faire des amis, en italique [Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 0:57 par Ikaku Jiro

» Têtes dures [Jiki Masami]
Se faire des amis, en italique [Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 0:15 par Oterashi Yanosa

» Sense of Duty | Pv. Higure Mafuyu
Se faire des amis, en italique [Sharrkan] EmptyAujourd'hui à 0:04 par Yuki Wataru

» [A/OFFICIELLE/KIRI] HISSER LES VOILES [Part.2]
Se faire des amis, en italique [Sharrkan] EmptyHier à 23:53 par Yuki Kaya

» It's over 9000 ! (w/ Takeshi)
Se faire des amis, en italique [Sharrkan] EmptyHier à 23:44 par Higure Mafuyu

Partagez

Se faire des amis, en italique [Sharrkan]

Endo Hoshiyo
Endo Hoshiyo

Se faire des amis, en italique [Sharrkan] Empty
Sam 2 Nov 2019 - 14:31




Ce fut tout de même pour la jeune Endo un changement radical de vie ; passer de son boulot tranquille de chauffeuse de bains au pays du feu à celui de déserteuse aux côtés d’hommes et de femmes pour la plupart cinglés poursuivant un objectif plus suicidaire qu’honorable … Un changement qui la faisait se questionner, trop tardivement, sur sa perspicacité.

Elle était la voyageuse émérite, certes, mais était-elle une aventurière ? Non, elle préférait laisser les temples maudits, les reliques et autres babioles de cristal à ceux moins sains d’esprit qu’elle… Et pour, elle était là, à Joheki, au milieu de shinobi et d’enfants qui ne lui voulaient pas forcément que du bien, même si aucun ne le manifestait.

Après, elle était une Hijin, et avait participé à la chute de Kumo. Rien que pour ça qu’on veuille la lâcher dans un ravin était légitime… Mais, d’un autre côté ; elle était très crédule ; ce qui l’avait certainement sauvée. Finalement, elle savait plutôt bien s’adapter au changement ; mais tisser des liens avec ces gens là… s’avérait compliqué.

Peu de temps après leur arrivée à Joheki et leur installation ici, au milieu de nulle part ; d’autres Kumojin les avaient rejoints, guidés par la blonde revêche au filet de pêche. Un taciturne au teint blafard et un autre à l’exact opposé ; enfin… de visu bien sûr. Elle se souvenait d’eux, à Hayashi. Elle les avait trouvé marrants, ou bizarres… ou un mélange des deux… Mais étaient-ils les plus bizarres ? Non, ce Meikyû et son acolyte Uzumaki l’étaient bien plus. En fait, la plus normale était la blonde à forte poitrine, avec ses enfants…

Déformation professionnelle ou simple curiosité, Hoshiyo s’était « rapprochée » discrétement de celui aux cheveux blancs, le Kazejin.

-Hoy ! Bon retour ! Sourit-elle en s’adressant à lui alors qu’il semblait, pour une fois, tout seul. Votre ami n’est pas là ? Tant mieux. J’ai entendu dire que vous êtes Kazejin ? j’ai moi-même de la famille Kazejine. Mais je suis Hijine de naissance. Sourit-elle. Il fallait s’y habituer, la rouquine du feu était… généreuse en paroles et aimait raconter sa vie. Vous êtes un shinobi… fort ? Demande-t-elle aussitôt. Moi pas trop… mais je compte bien vous aider à récupérer votre pays, et votre foyer !

Il n’y avait rien de mieux que de lancer une discussion pour se faire des amis.




_________________
Se faire des amis, en italique [Sharrkan] F70m
Revenir en haut Aller en bas
Sharrkan
Sharrkan

Se faire des amis, en italique [Sharrkan] Empty
Mar 5 Nov 2019 - 17:24
Après des semaines de repos bien méritées (ou pas), nous avions enfin rejoint nos compatriotes pour reprendre les choses sérieuses. Comme il avait été décidé à Hayashi, nous nous retrouvions donc au Pays du Rempart pour établir notre nouveau lieu de vie ainsi que le QG de notre future organisation. Et même si je connaissais pas encore bien tous ses membres, j'étais plutôt content de les revoir et surtout de voir que leur motivation n'avait pas changé au cours du voyage.

Kyohei discutait enfin avec Anzu-sensei et moi, j'allais demander les modalités de notre installation lorsque je fus apostrophé. Je me retournais pour faire face à la jeune femme aux cheveux rouges, celle qui avait combattu aux côtés du Teikoku pour faire tomber Kumo. Mais elle avait du avoir finalement un excès de conscience ou au choix, de folie, puisqu'elle avait quitté l'Empire du Feu pour nous suivre.

« - Salut... »

Même en sachant tout ça, je culpabilisais un peu pour la façon dont je l'avais accueillie ce jour-là. J'avais aussi un peu de peine pour elle car même si j'avais d'autres chats à fouetter lors de notre séjour à Hayashi, je n'avais pas pu m'empêcher de constater que les autres se méfiaient toujours d'elle. Mais est-ce que je pouvais vraiment les blâmer en sachant d'où elle venait et ce qu'elle avait fait ? M'efforçant d'être sympa, je lui répondis avec un sourire :

« - Merci. On vous a manqué ? »

Mais je n'eus pas vraiment besoin de faire la conversation, parce qu'apparemment elle la faisait très bien seule.

« - Oui, je s- »

Je voulais lui faire remarquer que je savais déjà qu'elle était Hijine et qu'au final, on était beaucoup dans le groupe à avoir des racines kazejines mais je n'avais pas le temps d'en placer une. Elle enchaîna en me demandant si j'étais fort, m'annonçant que c'était pas trop son cas mais que malgré tout, elle nous aiderait à reprendre Kumo.

C'était un peu énervant et malgré la petite voix dans ma tête qui m'interdisait de lui faire confiance, je ne pu m'empêcher de sourire. C'était presque mignon, ce côté naïf et enthousiaste. Et lorsqu'elle arrêta finalement de parler, je compris que c'était pour me laisser répondre.

« - Hé bien... Pour être honnête... Pas vraiment. Enfin, je suppose que je suis moyen ? Si vous cherchez quelqu'un de très fort, vous devriez aller voir Sazuka ou Raizen. Y'a aussi Itagami et Anzu. En fait... Quand on regarde notre groupe, je suis sûrement dans les moins bons. »

La réalisation m'avait frappée en même temps que je parlais. Je m'étais jamais considéré dans les forts mais quand même, ça faisait un peu mal. Mais après tout, c'était à ça que devait servir notre groupe : devenir plus fort. Me sentant néanmoins un peu embarrassé, je changeais vite de sujet.

« - Hum... Hoshiyo, c'est ça ? Alors, vous aimez bien Joheki ? »

J'aurais pu rebondir sur ses paroles mais ça me semblait un peu risqué de parler de ses racines à Hi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1005
Endo Hoshiyo
Endo Hoshiyo

Se faire des amis, en italique [Sharrkan] Empty
Jeu 14 Nov 2019 - 22:01




La rouquine se tut et l’homme halé put en placer une. L’écoutant lui vint alors l’impression qu’en plus du reste il était plutôt modeste. Cela lui faisait donc déjà deux points. Le visage de l’Endo afficha une petite moue lorsqu’il évoqua les noms des autres ninjas, ceux-ci lui faisaient plus peur qu’autre chose pour tout dire. Et ce fut bien pour cette raison qu’elle n’allait pas leur parler, car ils étaient tous plus effrayant que Sharkkan et son acolyte ; et pas dans le bon sens du terme. En fait, tout ce qui portait un titre un peu pompeux lui donnait des sueurs froides.

-Bah, vous n’êtes peut-être pas le plus fort, mais vous êtes de loin le plus beau. Répondit-elle spontanément avec un grand sourire. Avant tout ça je n’étais même pas une kunoichi alors, vous êtes de toute façon plus fort que moi, c’est sûr. Rigola-t-elle en passant sa main dans ses cheveux. Les autres je ne sais pas, mais moi oui… enfin, ça ressemble beaucoup à Hi ici… ce n’est pas trop dépaysant. Soupira-t-elle. Oui, elle, ce qu’elle aimait, c’était découvrir de nouveaux endroits et pas trop dangereux si possible. Autant dire qu’avec autant de ninjas aussi puissants, et à Joheki… c’était tout l’inverse de ce à quoi elle aspirait en tant que voyageuse émérite.

Puis, ce n’était pas non plus pour le cadre idyllique qu’offrait ce pays qu’ils étaient là, elle l’avait bien compris et… elle n’était pas vraiment en position de s’en plaindre. Quoi qu’il en soit. Alors que pouvait-elle bien lui répondre d’autre ?

-Oh, oui, Endo Hoshiyo ! Mais là d’où je viens… On m’appelle « la chauffeuse de bain », parce que je… réchauffais les bains. Vous pouvez… Hum.. Prenant le temps de la réflexion. Non, ne m’appelez comme ça… Dit-elle un sourcil arqué. C’est super péjoratif en vrai ! Avait-elle repris comme si cette évidence était la plus grande révélation de sa vie. Enfiiin… soupirait-elle de nouveau, longuement. Fait étonnant, ce Kumojin parvenait sans le vouloir à obtenir tout un tas d’informations à son sujet ; alors que le Meikyû devait batailler à coup de questions… Très étonnant oui…




_________________
Se faire des amis, en italique [Sharrkan] F70m
Revenir en haut Aller en bas
Sharrkan
Sharrkan

Se faire des amis, en italique [Sharrkan] Empty
Ven 22 Nov 2019 - 23:45
J'étais un peu déprimé après avoir découvert que j'étais nul, mais Hoshiyo avait déclaré le plus naturellement du monde que même si j'étais pas le plus fort, hé bah j'étais le plus beau. Il n'en fallait pas plus pour booster mon égo, surtout après la remarque sur mon poids d'Anzu-sensei. Contractant les muscles, je dégainais mon sourire le plus charmeur.

« - Merci bien, jolie demoiselle. » Dis-je avec une révérence théâtrale. « Vos mots réchauffent mon cœur, mais pas autant que votre sourire. »

Les vieilles habitudes ont la vie dure. Mais j'avais eu tort de laisser mon moral descendre pour si peu ! J'avais cru comprendre que c'était Raizen le charmeur du groupe, mais si l'Endo jugeait que j'étais plus beau, alors je n'avais rien à craindre. J'avais en tout cas plus de charisme que lui, c'était indéniable.

Mais il fallait sûrement changer de sujet avant de m'enliser, car la séduction était un jeu et j'étais un joueur compulsif. Et si l'environnement n'était pas un sujet assez passionnant pour relancer la conversation, j'en avais un autre imparable tout trouvé : la météo. Heureusement, c'était assez facile et naturel de parler avec la rouquine.

« - Chauffeuse de bains ? Wow, c'est original comme métier ! Ça a l'air chouette en tout cas. Un job qui serait tout à fait adapté pour moi... »

J'avais dit ça en rigolant, comme une private joke avec moi-même. Je connaissais quelques personnes qui utilisaient leurs capacités dans leur travail, mais bizarrement ça ne m'avait jamais attiré. Ou plutôt, le travail fixe ne m'avait jamais attiré.

« - Je sais pas si c'est péjoratif, mais ça devrait pas l'être. C'est un métier tout à fait respectable, comme tous les métiers. Mais je préférerais vous appeler quand même par votre prénom. »

Parce que... bah c'est plus court.

« - On pourrait se tutoyer, non ? Vu qu'on va être collègues ou... comment on appelle les gens qui sont dans la même organisation secrète ? »

Et c'était un sacré gros morceaux, même si je ne réalisais pas encore tout ce que ça allait impliquer.

« - Oh mais en fait, je sais plus si je me suis déjà présenté ! Pardon ! Je suis Sharrkan, et tu peux m'appeler Sharrkan... parce que tout le monde m'appelle comme ça et aussi bah, parce que c'est mon prénom en fait. Sauf si tu préfères me trouver un surnom plus intime... ? »

Décidément...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1005
Endo Hoshiyo
Endo Hoshiyo

Se faire des amis, en italique [Sharrkan] Empty
Sam 23 Nov 2019 - 15:45




L’Endo relâcha un petit rire en entendant le Kazejin lui retourner le compliment, et acquiesça d’un mouvement de la tête quant au tutoiement. Elle avait l’impression que ce Kumojin avait réussi à passer l’éponge, il semblait un peu plus avenant que les autres, pour le grand plaisir de la rouquine. Ce n’était pas tous les jours que l’on pouvait, dans le Yuukan, se faire des amis, et encore par ces temps si compliqués. Réfléchissant un instant à la question du jeune homme, elle leva un doigt, tout sourire.

-Des coéquipiers ! S’était-elle exclamée, visiblement contente de sa réponse. Oui, je me souvenais de ton nom, Sharrkan. L’un des seuls dont elle se souvenait en réalité, celui qui lui était apparu comme le plus original. Et Sharrkan ça me va très bien ! Continuait-elle avec le même enthousiasme, les joues légèrement rougies. Ce n’est pas super bien payé comme travail, mais j’avais pas grand-chose à faire à part aller dans l’eau. Avait-elle haussé les épaules en relevant les mains, avant de reporter son attention sur lui. Normalement, faut aller chercher du charbon, et faire fonctionner une chaudière… ou un truc comme ça. Mais avec moi pas besoin !

Il y avait un seul désagrément à cet emploi en dehors de la paie, celui devoir se trouver dans le bain, c’était à la fois très agréable et très inconfortable ; surtout lorsqu’elle se retrouvait avec des pervers qui passaient leur temps à la reluquer, malgré qu’elle soit à quatre-vingt-dix pourcent cachée sous l’eau. Mais à force elle s’y était habituée… Elle s’approcha un peu de Sharrkan et, d’une main portée au coin de sa bouche elle chuchota.

-Je produis de la chaleeeuuur… Dit-elle en hochant de la tête. Ce n’était pas un si grand secret, mais l’Hijin n’aimait pas particulièrement parler de ce « talent ». Ou de ce kekkai comme l’appelaient les shinobi. Et pour cause, elle n’était pas la plus moche des personnes physiquement parlant, était rousse… et pouvait maîtriser la chaleur. Il était alors aisé d’imaginer le type de blague que l’on pouvait lui faire à ce sujet. Et, comme n’importe qui, Hoshiyo n’aimait pas trop qu’on rit d’elle. Du coup, c’était hyper pratique pour mon boss. Maintenant il doit aller chercher son charbon, tout seul. Rigola-t-elle en imaginant la scène.




_________________
Se faire des amis, en italique [Sharrkan] F70m
Revenir en haut Aller en bas
Sharrkan
Sharrkan

Se faire des amis, en italique [Sharrkan] Empty
Dim 8 Déc 2019 - 11:05
C'était quand même rafraîchissant de pouvoir discuter avec quelqu'un sur un ton détendu, ce qui était plutôt rare dans cette organisation. J'avais bien Kyohei mais... je ne pouvais m'empêcher de faire attention à ce que je disais depuis que j'étais au courant de l'incident. Sora était sympa aussi, mais on pouvait rarement discuter ensemble parce qu'il était souvent occupé avec les autres. Itagami avait complètement changé depuis notre dernier entraînement, Anzu-sensei était super stricte, et j'avais toujours du mal à savoir ce que pensait Umeka. Quant à Raizen et Sazuka... et bah ils me faisaient toujours peur. Avec Hoshiyo, la discussion était naturelle et c'était franchement reposant.

« - Des coéquipiers, oui. » Avais-je acquiescé gravement.

J'avais du mal à être autant enthousiaste qu'elle à ce sujet, simplement parce que le terme coéquipier m'obligeait à comparer cette équipe avec celle que j'avais eu à Kumo avec Ayano et Kyohei. Certes, nous n'avions pas eu de sensei et on avait plus souvent l'impression de jouer à la dînette mais ça avait été une vraie équipe pour moi. Ici, ce n'était pas du tout pareil.
Elle continua de me parler de son travail, m'expliquant les mécanismes derrière la science du chauffage de bains. Je m'étais jamais demandé mais effectivement, ça semblait logique. Sauf que elle, elle avait une autre technique. Devant son air de conspiratrice, j'avais penché mon oreille dans sa direction pour entendre son secret. Elle produisait de la chaleur ?

« - Ah, oui, en effet ça a l'air bien pratique. »
J’acquiesçais à nouveau.

Forcément, chauffer les bains sans avoir besoin de charbon, normal que son patron ait flairé le bon plan. Ça devait quand même être épuisant, de devoir faire ça tous les jours. J'avais du mal à imaginer devoir utiliser mon kekkai toute la journ... Attends... QUOI ? DE LA CHALEUR ?

J'avais sursauté avec la réalisation. Je me penchais à nouveau vers elle, chuchotant :

« - Tu produis de la chaleur ? Genre, plus que les gens normaux ?! GENRE COMME CA ?! »

Je composais un mudra simple et la température autour de nous augmenta de quelques degrés. Est-ce que j'avais mal compris et je m'étais emballé trop vite ? Non non, c'était bien ce qu'elle avait dit. Une hijine qui maîtrisait le Shakuton ? Est-ce qu'il y avait un autre clan à Hi qui en était capable ? Est-ce qu'on était des lointain cousins ?!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1005

Se faire des amis, en italique [Sharrkan]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Jôheki no Kuni, Pays du Rempart
Sauter vers: