Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko]

Yawa Seika
Yawa Seika

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Lun 4 Nov 2019 - 18:30
La course effrénée de Seika, pour ne pas faire trop attendre sa Senpai, couplée à sa fatigue, la font arriver totalement épuisée chez elle. Elle ne prend même pas la peine d’aller voir sa mère, qui doit être en train de préparer le service du midi qui va bientôt commencer, et gravit les escaliers menant à son antre quatre à quatre. Sur place, et après avoir ouvert la porte à la volée, elle commence à tituber et finit par simplement tomber sur son lit, la face dans ses draps. La brune a la sensation de revivre, à l’instant présent, et pourrait rester ici des heures, voir le restant de la journée. Cette technique qu’elle a apprise l’a lessivée, mais sa volonté est plus forte que la fatigue elle-même, et après à peine une dizaine de secondes, la Genin est déjà sur ses deux pieds. Elle laisse tomber ses vêtements pour se diriger à la douche, afin d’au moins se décrasser avant de retrouver Ryoko aux sources chaudes.

Et la revoilà, dix minutes plus tard, habillée et légèrement moins épuisée, en route vers sa destination. Sa démarche est loin d’être aussi énergique qu’à l’accoutumée, mais au moins elle parvient à poser un pas devant l’autre et à sourire aux passants qui la saluent, et à rire bêtement aux vieillards qui lui disent à quel point elle est mignonne. Son petit parcours s’arrête donc lorsqu’elle arrive devant l’entrée des sources chaudes. Son sac la pesant quelque peu, elle le pose à ses pieds et reste plantée là, ne sachant pas si la Sekken est déjà arrivée ou si elle avait autre chose à faire avant de la rejoindre. Dans le doute, la châtaigne se pose là et attend l’arrivée de sa toute nouvelle amie. Elle se questionne également sur l’occupation des lieux, n’étant pas très à l’aise de se dévêtir devant des inconnus. La jeune fille adore, certes, les sources chaudes, mais préfère tout de même n’y être qu’en petit comité, et au mieux avec des personnes connues. Ceci est d’ailleurs assez étrange pour une fille si sociable, de manière générale, et qui n’a aucune honte de son corps.

La joie monte en elle quand elle entend quelqu’un arriver, derrière elle, mais cela n’est en fait qu’un faux espoir, lorsqu’elle voit une dame qui doit avoir deux fois son âge arriver vers elle. Cette dernière la regarde de haut en bas, s’attardant sur certains des atouts de notre héroïne, et émet une sorte de « hmpf » moqueur avant de reprendre sa route. Seika ne comprend pas bien la raison de cette moquerie, n’étant pas assez mûre pour imaginer qu’une adulte puisse railler une enfant parce qu’elle a… un corps normal pour son âge. Elle hausse les épaules et reprend son activité : attendre.


Spoiler:
 

_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Mar 5 Nov 2019 - 17:48
Après avoir appris à sa deuxième disciple la fameuse irruption fracassante, la deuxième personne qui a appris ce coup d'ailleurs sans se compter dans l'addition, Ryoko a proposer à son élève de se rendre aux sources chaudes. La rose se rend donc aux sources chaudes, c'est une habituée de l'endroit, elle connaît presque tout le personnel de l'endroit, et autant dire qu'elle en a des tickets de réductions de la part de ces sources chaudes. Enfin, la savonneuse se rend devant les sources chaudes après avoir retrouvé sa veste qu'elle avait bien cachée, elle ne sait pas trop pourquoi ... bah, certainement pour que personne ne la prenne ... certainement ... mais c'est vrai qu'il n'y a pas grand monde dans son dojo hormis peut-être Masami et Jurojin qui peuvent lui faire une farce, alors autant garder sa veste à l'abri d'une petite boutade de leur part.

Enfin, une fois la veste sur le dos, elle vient se diriger vers le bâtiment, sentant l'odeur de la jeune Seika, elle se dirige naturellement et silencieusement vers cette dernière. La pauvre vient tout juste de se faire snober par une femme plus âgé avec des formes encore plus développer. Elle rit intérieurement alors que la pauvre Seika se met à soupirer, se demandant pourquoi elle se fait juger ainsi, alors que, pourtant, elle a de belles formes pour une jeune femme de son âge. Bah, ça n'empêche pas la savonneuse de se retrouver derrière elle, puis de lui faire un gros câlin par derrière en la soulevant, les bras juste en-dessous de sa poitrine.

- Coucou, je suis là, fufufu~.

Dit-elle, tout en profitant du câlin, avant de la relâcher pour qu'elle puisse la voir, elle lui sourit à pleines dents, elle a profiter de cet instant, de ce simple moment d'inattention pour venir derrière elle et la câliner. Après tout, elle a l'air d'aimer les câlins, alors autant en profiter, non ?

- Bien, es-tu prête à plonger dans les sources chaudes ma chère Seika ?

C'était une vraie demande vu qu'elle a l'air au milieu du manque de pudeur et ... bah d'être un minimum pudique.

_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] 3hon
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Yawa Seika
Yawa Seika

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Mer 6 Nov 2019 - 19:37

Vite remise de sa déconvenue – qu’elle ne comprend toujours pas – Seika sent déjà une présence l’attraper, dans son dos. N’étant pas particulièrement exempte de sérénité, la petite imagine déjà un gros câlin de la part d’un inconnu quelconque, ou éventuellement de sa Senpai adorée. Après avoir profité de ce câlin – car il faut toujours en profiter, même si on ne sait pas de qui ils viennent – la petite voit enfin Ryoko, de face. De toute façon, la sensation au niveau de son dos a trahi son identité, et sa taille également. La Yawa se retourne donc vers elle, et affiche un grand sourire, plein de joie et de satisfaction de la voir, même si elles se sont quittées même pas une heure avant.

« Senpai ! Coucou aussi ! Même si on n’est pas des oiseaux ahah ! »

Encore une de ses blagues que personne ne comprend. La fille aux cheveux roses aborde alors indirectement le sujet sensible pour l’adolescente : sa pudeur. Mais la petite n’a peur de rien, ou en tout cas, elle est prête à affronter tout ce qui la terrifie, et pour le coup, ce n’est pas grand-chose, dans ce cas. Alors, serrant le poing avec vigueur devant elle, la châtaigne adresse les mots suivants à Ryoko :

« Je suis prête, et même archi prête ! Peu importe les dangers, j’y vais, tant que tu es à mes côtés ! »

Il est fou de voir à quel point une fille aussi gênée par l'idée de porter un maillot sans sous vêtements - sous prétexte qu'il ne s'agissait pas d'une sortie à la piscine - peut déjà se faire à l'idée de se rendre aux sources chaudes à un moment où il y aura forcément beaucoup de monde. La présence de sa Sensei du jour la rassure, et de toute évidence, il est dans sa nature profonde de ne reculer devant rien. Alors, d'une démarche rapide, énergique et à peine exagérée, Seika pénètre dans ce lieu de détente. C'est lorsqu'elle arrive dans les vestiaires qu'elle commence un peu à hésiter. Mais elle tient bon, et en quelques instants, la voilà vêtue d'une simple serviette, se regardant dans le miroir en rougissant. Une fois dans l'eau, tout cela sera passé, jusqu'au moment d'en ressortir bien sûr. C'est donc non sans hésitation que la brune se retrouve juste devant le bassin, au milieu de la buée générée par cette eau très chaude. Elle y attend Ryoko, ne voulant pas y aller seule...

_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Jeu 7 Nov 2019 - 22:40
Ryoko ne comprend pas tout de suite la blague, et à vrai dire, elle aurait aimé ne pas la comprendre après coup. Son humour ne volait pas haut, surtout pour une blague sur les oiseaux. Enfin, elle hausse des épaules, essayant d'oublier ce premier essai d'humour assez ... discutable, mais bon, il faut bien commencer en bas de la cascade pour commencer à la remonter après tout. Mais la savonneuse voulait savoir si elle se sent capable d'aller dans les sources chaudes, après tout, la pauvre Seika se sentait gênée de se retrouver nue sous un maillot de bain - car son uniforme est, littéralement, un maillot de bain, du moins, ça en a la consistance -, alors se retrouve avec rien du tout, la pauvre doit se mettre à devenir aussi rouge qu'une tomate, juste en entrant dans le bassin. Mais sa professeur est là pour la rassurer, et visiblement, elle ne voulait pas perdre la tête devant elle, alors elle lui montrait qu'elle était courageuse. Si ça se trouve, c'est sa toute première fois, alors la jeune Sekken sera là pour l'aider à profiter de son premier bain d'eau de source chaude.

Enfin, la savonneuse n'a aucuns de mal à retirer ses habits, puis à enfiler la serviette, puis, elle observe sa jeune disciple qui se regardait presque honteuse dans le miroir avant de repartir, on dirait qu'elle n'est pas si impudique que ça. Enfin, Ryoko vient la suivre discrètement, la voyant hésiter à entrer dans les sources, étant au bord, au milieu de la buée. Elle hésite, semblant l'attendre avant d'entrer dans le bassin, la savonneuse sourit, puis, elle vient passer à côté d'elle, retirant sa serviette sa gêne avant de la poser sur le côté, puis d'entrer doucement dans le bassin, avant de se retourner, puis de tendre les bras vers Seika.

- Allez, vient retirer cette serviette et me rejoindre ma petite Seika, l'eau est bonne, et personne ne verra ton corps avec cette brume, tu peux même te cacher contre moi si tu veux, fufufu~.

C'est la première fois qu'elle se décide de servir de cachette à sa jeune camarade, mais il faut bien qu'elle se sente à l'aise pour sa première fois dans le bain. Elle garde ses bras tendus, toujours pour l'encourager à la rejoindre, c'est soit ça, soit elle l'emporte avec elle dans le bassin.

_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] 3hon
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Yawa Seika
Yawa Seika

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Sam 9 Nov 2019 - 1:37
Lorsque Ryoko arrive, juste après Seika, cela signe le grand moment. Il n'est pas tant attendu, et finalement la petite hésite plus qu'elle ne l'aurait pensé. Généralement, elle aime se prélasser dans son propre bain, et ne va presque jamais dans les sources chaudes. Pour ainsi dire, personne ne l'a vue dans le plus simple appareil à l'exception de ses parents. Si franchir le pas est aussi une façon de grandir un peu, et de profiter de ce moment avec une amie, alors elle le fera. Mais la châtaigne reste très indécise quand même. Les mots de sa Senpai la rassurent, déjà par le fait que personne ne la verra mis à part elle, une personne en qui elle a déjà confiance, et à qui cela ne la dérange pas de se montrer ainsi. L'autre mot rassurant est le fait que la fille aux cheveux roses pourrait la cacher, si besoin. Le sourire de la brune devient alors plus grand, elle se met même à rire aux éclats, ne craignant pas de déranger les autres occupantes des lieux.

"Je pense que ça ira, Sensei, une fois dans l'eau je serais cachée, et puis ce n'est pas comme si j'avais honte ou quoi que ce soit, je n'ai juste pas l'habitude de me montrer comme ça..."

Ce qui l'avait fait rire, c'était l'idée de se coller nue à Ryoko pour que personne ne la voit. Cette scène aurait été ridicule, et le malaise de la petite commençait déjà à se dissiper. Avançant d'un pas déterminé, la battante passe alors un orteil dans l'eau. Elle est chaude, c'est plaisant à voir, et bientôt elle pourra y faire entrer son corps entier. La serviette se détache, et tombe à même le sol. Et voici que quelques secondes plus tard à peine, Seika se retrouve totalement immergée, avec simplement sa tête qui dépasse, poussant un léger soupir de satisfaction alors que son corps endolori et épuisé retrouve un peu d'énergie dans ce lieu reposant. Les yeux fermés, la jeune fille profite un maximum, avant de les rouvrir, quelques secondes plus tard. Autour d'elle, il est difficile de distinguer les silhouettes des autres femmes, et seule Ryoko se tient juste à côté.

"Tu avais raison, personne ne me voit, à part toi, mais ça c'est pas gênant ! Et puis qu'est-ce qu'on est bien, ici ! L'eau est meilleure que celle du dojo..."

La belle fleur cesse de parler un instant, constatant qu'elle était sur le point de partir dans un très long monologue qui aurait pu lasser sa nouvelle amie, et décide de partir sur quelque chose de plus intéressant : des questions !

"Alors, Ryoko-chan, si on apprenait un peu à se connaître ? Tu as quel âge ? Tu as toujours vécu dans ce village ? C'est quoi ta couleur préférée ?"

Le moulin à parole s'est enclenché, et par une habile manœuvre, la Yawa l'interrompt. Il lui reste un milliard de questions, mais pour l'instant, cela suffira. Son sourire va jusqu'à ses oreilles, dévoilant sa blanche dentition, si parfaite, ainsi que son innocence, qui est finalement une grande qualité, chez elle.


_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Mar 12 Nov 2019 - 19:35
Ryoko semble avoir réussi à faire entrer la jeune femme dans les sources chaudes, petit à petit, mais sûrement, comme quoi, elle est contente de voir qu'elle réussit sans problème à rassurer les gens, au moins pour les faire entrer dans les sources chaudes. En tout cas, si la jeune femme a besoin d'aide, Ryoko n'hésitera pas à l'aider, et puis, une fois à l'intérieur, elle verra que personne ne la verra, et si c'est le cas, personne ne la jugera. En tout cas, la rose reste à côté d'elle, se plaçant derrière pour venir la câliner, nageant un peu pour l'emporter dans un rebord, là où elles seront tranquilles toutes les deux. La rose la dépose ensuite, puis, lui sourit à pleine dents, voyant qu'elle est moins coincée maintenant à l'idée de rester dans ces sources, puis, la rose vient lui passer ses mains sur son dos, son corps est fatigué, donc un petit soin du corps s'imposait après tout.

- Je te l'ai dit que personne ne te verrait une fois dans l'eau, fufufu~.

Elle sourit encore, passant ses mains le long de son dos, tâtant ce dernier pour déterminer les muscles les plus fatiguées, continuant à faire des mouvements fluides contre lui, puis, passe ses mains sur ses épaules pour terminer l'analyse. Elle commence ensuite à venir masser ses muscles les plus fatigués, passant ses mains sur son dos, sur les endroits qu'elle a localisé et qui ont besoin d'un peu d'attention.

- Laisses-toi faire, je vais te faire un petit massage pour remettre tes muscles d’aplomb.

Elle sourit, puis continue alors que la jeune fleur souhaite lui poser quelques questions, elle voulait déjà en connaître un peu plus sur elle. Elle veut déjà connaître son âge, une information qu'on ne demande pas à une dame, mais venant d'une autre dame, ça doit s'annuler. Elle veut ensuite connaître ses origines et sa couleur préférée.

- Eh bien, j'ai 18 ans, et j'ai toujours été à Iwa oui, ma couleur préférée, c'est le violet. Du coup, à mon tour de poser des questions ? Du coup, ma chère Seika, est-ce que tu es originaire du pays de la Terre ou d'ailleurs ? Qu'est-ce que tu aimes manger ? Moi, j'aime beaucoup ce qui est sucré, surtout en ce moment, je n'arrêtes pas de manger tout pleins de fruits. Aussi, est-ce que tu as de la famille ici ? Un petit frère ou une petite sœur ? Voire un petit ami, avec une bouille pareille et un joli corps comme le tiens, tu dois avoir une liste de prétendant aussi grande qu'on est petite, fufufu~.

Dit-elle alors qu'elle continue de faire son massage dorsale, et cela avec une expertise digne de certains membres de son clan, maître en soin du corps.

_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] 3hon
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Yawa Seika
Yawa Seika

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Sam 16 Nov 2019 - 1:04

La barrière de la nudité franchie, plus rien ne semble pouvoir arrêter Seika. Son corps est plongé dans le liquide bouillant qui à lui seul fait disparaître une partie de ses maux, même si d’autres perdurent. Au début, la petite regarde autour d’elle pour vérifier si quelqu’un peut les observer, mais elle arrête bien vite, en ne se concentrant plus que sur sa Senpai. Attirée de force – sans vraiment de force dans le geste – vers un coin plus à l’écart, la Yawa se laisse faire lorsqu’elle sent les mains de Ryoko la jauger. Elle se doute qu’il s’agit là d’une envie d’apaiser ses courbatures dues à l’entraînement assez intensif mené auparavant, et n’a donc pas de raisons de l’en empêcher. S’inclinant un peu pour laisser le champ libre à la Sekken, la châtaigne pousse un petit rire.

« Oui, personne ne nous voit, et puis même si c’était le cas, au fond, ça change rien ! »

Elle avait jusqu’ici beaucoup d’hésitations, pour une fille capable de se battre contre des personnes faisant deux fois sa taille, et finalement, c’est ce même courage qui la pousse à user de ses poings qui l’a poussée dans l’eau, aux côtés de la rose. Elle émet un son positif de la gorge lorsque son amie lui dit de se laisser faire. Un massage, ce n’est jamais de refus pour l’adolescente, surtout quand elle peine à déplacer son corps. Et encore, elle ne s’est pas entraînée à la maîtrise des portes célestes, aujourd’hui. Les réponses de l’adulte font sourire la plus jeune, qui se dit que finalement, elle n’est pas beaucoup plus âgée qu’elle, malgré son expérience et son physique… eh bien, plus adulte. Pour sa couleur préférée, il est assez simple d’en comprendre la raison. Seika adore le vert, pour des raisons qu’elle ignore, mais bizarrement, les personnes ayant des couleurs de cheveux originales sont souvent du genre à préférer cette teinte aux autres. Peut-être que leur originalité les pousse à aimer ce trait de leur physique ? La contre-attaque des questions vient ensuite.

Alors que le massage lui procure un bien fou, qu’elle ne cache pas du tout, la jeune fille écoute tout en s’enfonçant un peu plus dans l’eau, laissant à peine son nez dépasser pour respirer. Les premières interrogations ne lui paraissent pas difficiles, mais vient un sujet qui a pour effet de la faire rougir en un instant. Elle souffle dans l’eau, ce qui crée un amas de bulles à la surface. Ressortant du liquide pour répondre, elle commence par le début.

« Je suis né dans ce pays, mais pas à Iwa, même si c’était pas son nom à l’époque ! héhé. J’aime manger de tout, après tout ma mère tient un restaurant de renom ! Et mon plat préféré, c’est les ramens. Peu importe la préparation, j’aime juste ça, sans doute parce que l’odeur est omniprésente dans le restaurant, hihi. Je n’ai ni frère, ni sœur, et je vis seule avec ma maman. »

Mais lorsque le moment vient de répondre à la question plus gênante, elle s’arrête et commence à hésiter, voire à carrément bégayer.

« Je ne sais pas si je suis du genre qui plaît aux garçons, mais je ne crois pas avoir une très grande liste de prétendants… Enfin, je ne m’y suis jamais vraiment intéressée, je ne vis que pour rendre fier mon papa et ma maman, et devenir très forte pour protéger le village. Alors… Les amoureux, je n’en ai jamais eu, et c’est pas plus mal. »

Le fait de parler de ce sujet la rend timide, comme toute fille de son âge, pourtant elle n’est pas du tout intimidée par les garçons, et n’a juste jamais eu l’envie d’avoir une relation amoureuse. Peut-être est-ce dû, quelque part, au fait qu’elle n’ait pas encore rencontré de garçon lui faisant tourner la tête ?

« Senpai, tu as dit aimer les choses sucrées, et surtout en ce moment. Ma maman m’a dit que quand elle était enceinte, elle aimait manger toutes sortes de choses, sucrées généralement… »

Se retournant, la Yawa décide de lancer une contre-attaque, à son tour, un regard plein de malice. Même si elle se trompe, cela devrait au moins mettre la violette dans l’embarras, mais si elle a raison, alors c’est sans doute une super nouvelle !

« Toi, tu as un petit ami, non ? Tu n’attendrais pas un enfant ? »

Se retenant de rire tant sa phrase était absurde, en la prononçant à haute voix, la châtaigne se rabaisse et attend de voir la réaction de Ryoko. Absurde, sans l’être pour autant… Qu’est-ce qui la pousserait à avoir des « envies de femme enceinte », sinon ?



_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Mar 19 Nov 2019 - 20:46
Après avoir ausculter le dos de Seika, après l'avoir palper comme une vigile, l'avoir inspecter en profondeur, elle finit par commencer à la masser. Evidemment, comme elle a surtout travailler ses jambes, c'est plus le bas du corps qui a besoin de soin, mais vu qu'elle s'amusait à bouger ses bras dans tous les sens, ses épaules sont légèrement meurtris. Un petit massage au niveau des épaules plus tard, Ryoko commence à descendre ses mains sur son dos, lui soulageant quelques muscles meurtris au passage suite à, visiblement, de précédents entraînements, certainement voulait-elle se montrer à la hauteur de ses espérances avant de venir la voir - une attention qui la touche -, avant de passer par le nerf du massage, juste au-dessus du fessiers. C'était probablement la zone la moins "sensibles à toucher" pour éviter d'avoir une tomate en guise de disciple, mais surtout pour réussir à atteindre les muscles au-dessus du fessier pour les masser.

- Je te masserais bien les cuisses et les jambes, mais c'est comme tu le souhaites. J'ai pas de table, mais tu pourrais te mettre coucher sur l'eau, ça reviendras au même, fufufu~.

Elle sourit, puis, ce fut partit pour un genre d'interrogatoire, histoire de mieux se connaître l'un de l'autre. C'est d'abord la jeune Yawa qui demande à Ryoko des infos assez simples : d'où elle vient, sa couleur préférée et son âge. Ryoko réplique à son tour, voulant savoir si elle vient d'ici ou non, et comme elle, elle est ici depuis bien avant la construction d'Iwa. Elle, elle préfère les ramens de tout genre, ce qui n'est pas si mal, les ramens peuvent suffire pour une alimentation équilibrée. Et enfin, elle voulait savoir si elle avait quelqu'un dans la vie, avec une bouille comme la sienne, elle doit en attirer des garçons. Et pourtant, elle lui dit alors qu'elle devient toute rouge qu'elle n'a pas rencontrer de jeunes garçons qui l'intéressent, et qu'elle estime que c'est tant mieux, car cela la gênerait dans son objectif : devenir assez forte pour protéger Iwa.

- Oh, je suis sûre que tu en as, des admirateurs, mais qu'ils se font discrets, certainement des timides. Mais ne t'inquiète pas, avoir une personne qu'on aime ne veut pas dire que tu risques de t'éloigner de l'objectif que tu t'es fixé, et pour ton cas, c'est même le contraire, ça devrait t'encourager à viser l'objectif de protéger Iwa.

Enfin, une fois cela dit, Seika tente de lui retourner toute sa rougeur, toute sa gêne en lui demandant si le fait qu'elle mange beaucoup de sucrerie en ce moment n'a rien à voir avec le fait qu'elle soit enceinte, ce à quoi elle se met à rire. Comment pouvait-elle déduire ça ? Sans doute est-elle allez un peu vite en besogne, et la rose lui sourit après avoir rit un petit peu.

- Oh, je suis juste une gloutonne, et je suis dans un moud sucré en ce moment. Mais oui, j'ai un petit ami, j'ai même plus : un mari. Un mari que j'affectionne beaucoup et qui me le rend bien, un mari qui a pris une place que son absence rendrait impossible à combler si cela arrivait. Enfin bref, un mari que j'aime.

La rose sourit en regardant son alliance au doigt, alliance qu'elle garde tout le temps sur elle, même dans la douche ou dans les bains.

- Mais qu'est-ce qui te fais croire que je suis enceinte voyons, j'aime le sucre, et en ce moment j'en ai envie, certes, mais cela ne prouve pas que j'attend un enfant. As-tu des preuves ma chère Seika ? Une preuve irréfutable ou un argument impossible à contrer ?

Même si ce n'est pas une vraie membre du Shishiza, elle avait déjà fait, plusieurs fois, des enquêtes pour leur compte, donc elle sait qu'une preuve ou un argument peut tout changer, mais l'a-t-elle réellement ?

_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] 3hon
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Yawa Seika
Yawa Seika

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Sam 23 Nov 2019 - 1:34
Le massage de Ryoko a un effet immédiat sur Seika, qui sent déjà ses douleurs réduire énormément. En temps normal, après un entraînement aussi intensif, elle se serait contentée d’une douche et de repos, mais le traitement que lui offre la Sekken est bien meilleur, et le reste de sa journée n’en sera pas gâché, par conséquent. Décidément, elle ne pouvait pas trouver mieux, comme Sensei. Quoi que, un professeur doué dans les soins pourrait être encore plus adapté pour une combattante qui a plus tendance à se blesser elle-même qu’à blesser les autres. Lorsque les mains de sa Senpai descendent un peu plus, dans le bas de son dos, la Yawa se demande jusqu’où cette dernière compte aller. Néanmoins, elle ne craint pas vraiment ce que peut faire la rose, et a déjà une pleine confiance en elle, c’est pour cette raison que lorsqu’elle lui demande si elle peut lui masser les cuisses et les jambes, celle-ci n’hésite pas à s’allonger dans l’eau, s’appuyant sur ses coudes.

« Tes massages sont super, je serais folle de refuser d’en avoir plus, hihi »

Se laissant faire, et attendant que la plus âgée s’attelle aux parties réellement douloureuses de son corps, l’adolescente écoute les réponses qu’elle lui donne. Concernant les admirateurs, la brune ne peut que hausser les épaules. Si tel est le cas, tant mieux, se dit-elle, mais elle reste sur son idée de ne pas être prête à ce genre de choses pour le moment. Non pas que cela risque de la faire changer, mais commencer à penser à l’amour risquerait de bousculer ses habitudes, et malgré ce que lui dit Ryoko, Seika préfère donner tout son temps à son objectif.

« Je crois ce que tu dis, mais je ne pense pas qu’il soit encore temps pour moi. Peut-être que j’y réfléchirais si un garçon me demandait… »

La réponse qu’attend vraiment la jeune fille vient ensuite, concernant la vie un peu plus privée de celle qui lui a enseigné un jutsu. Sur ses amours, sur les raisons de sa faim un peu plus grande que d’habitude, et pourquoi pas sur des aveux concernant une grossesse ? Mais l’adolescente n’a aucune preuve, et n’y croit pas vraiment, l’analogie lui a simplement paru drôle. Elle sourit quand elle entend que Ryoko a un mari, se disant qu’elle a le genre de personnalité et d’ouverture d’esprit qui doit plaire à tous les hommes, et donc que son mariage n’est pas si étonnant, malgré son âge assez jeune, tout de même.

« Un mari, hihi, tu es tellement plus adulte que moi, malgré ton âge si proche ! Je suis heureuse si tu es heureuse ! Héhé »

Les mots de la jeune pousse sortent sans filtre, et surtout sans blagues, montrant tout de même que sa position actuelle ne lui permet pas d’être parfaitement naturelle, bien qu’elle fasse tout pour l’être.

« Eh bien, je n’ai pas de preuves, je disais ça comme ça, ce serait vraiment génial que tu attendes un enfant, mais si ce n’est pas le cas, tant pis ! J’aurais essayé. D’ailleurs, tu comptes en avoir, des enfants, avec ton mari ? »

Sans insister sur le sujet qui semble être une fausse piste pour découvrir un petit secret de la belle rose, la fleur continue sur le thème des enfants. De son côté, elle les adore, mais n’est clairement pas en âge de penser à en avoir elle-même, et les étapes pour y parvenir ne sont pas non plus à l’ordre du jour dans son esprit juvénile, éloigné de toute perversion et attirances plus… adultes.  




_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Mar 26 Nov 2019 - 3:27
Folle de refuser ses massages ? Non, pas vraiment, mais elle peut très bien refuser l'accès à certains endroit et refuser de se mettre dans certaines position, après tout, elle pouvait voir son fessier lorsqu'elle se retrouve sur le ventre, ce qui ne dérange pas la rose bien sûr. Elle n'est pas pudique et Seika n'est clairement pas la première femme qu'elle voit nue. De toute manière, elles sont entre femmes, tant entre elle que dans ce bassin, même si les autres ne doivent pas les voir, et à entendre les échos, elles discutent presque tous, les autres qui ne parlent pas doivent probablement être en train de piquer un somme après une journée assez rude. Enfin, la rose vient poser ses mains sur ses jambes, elle commence à les malaxer, bougeant ses mains sur les muscles les plus meurtri et ayant un fort besoin d'être relaxer, bougeant ses mains de ses cuisses jusqu'au bout de ses pieds, tous les muscles doivent y passer, et comme l'Yawa est allongée sur l'eau, Ryoko n'a pas besoin de lui demander de se mettre sur le dos pour masser ses jambes des deux côtés.

- Avec ça, tes jambes vont te paraître si légères que tu auras l'impression de voler à chaque pas, fufufu~.

Alors qu'elle continue de la masser, elle parle des amoureux, une discussion bien assez clichée entre fille. Cependant, même si Seika semble dubitative sur ce qu'elle dit, se disant qu'elle verra le temps venu, Ryoko est sûre que certains garçons l'ont dans leur collimateur, ne serait-ce que pour passer un bon moment le temps d'une nuit. Chose assez cruelle pour Ryoko qui, elle, n'a couché qu'avec l'homme de sa vie contrairement aux croyances locales. Ce n'est pas parce qu'elle s'amuse à draguer les jeunes hommes qu'elle croise qui sont à deux doigts d'exploser qu'elle sort avec tout le monde, elle s'amuse juste à tourner en bourrique ces jeunes hommes bourrés de testostérones.

- Oh, être mariée ne signifie pas forcément être adulte, fufufu~. Enfin, c'est gentil de faire de mon bonheur le tien, attention à ne pas en être jalouse, fufufu~.

Elle a sorti son contre-argument sur sa grossesse potentielle, et Seika ne semble n'avoir rien à dire là-dessus, elle est juste partie d'une hypothèse sans trouver de preuve pour la relier à la savonneuse. Enfin, Ryoko ricane un peu, l'écoutant avant de recevoir une nouvelle question, est-ce qu'elle veut des enfants avec son mari ?

- Bien sûr que j'en aimerai, je ne sais pas combien, on fera probablement un premier essai, puis on verra, fufufu~. Enfin, qu'est-ce que tu trouves si génial le fait que j'attende un enfant ? Des femmes enceintes, tu dois en trouver pas mal dans le coin, non ?

Elle rit, puis, alors qu'elle continue le massage, elle profite pour faire une petite farce à Seika. Oh, rien de méchant : elle se transforme, laissant son côté animal fourbe se manifester, transformant uniquement ses jambes en une longue queue. Et avec le bout de sa queue, elle le fait glisser sur le ventre de Seika, histoire de lui provoquer une petite peur bleue.

Quoi ? On s'amuse comme on peut !

_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] 3hon
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Yawa Seika
Yawa Seika

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Sam 14 Déc 2019 - 13:37
Le massage détend totalement Seika, lui faisant oublier ses douleurs et sa fatigue musculaire en un rien de temps. Si elle n’était pas ninja, Ryoko pourrait sans aucun doute être une parfaite masseuse, cela ne fait aucun doute. La petite hoche la tête aux propos de la rose, qui n’a absolument pas tort. Même sans se lever pour essayer de le vérifier, la brune sait qu’elle a raison. C’est comme si l’adolescente n’avait jamais senti autant de bien-être dans son corps, alors que seules les mains de sa Senpai ont fait leur travail magistral dessus. Comme quoi, bien utilisées, des mains peuvent être utiles à autre chose que la destruction pure et simple. Fermant les yeux, la Yawa se laisse guider par le manège féérique et les mots de celle qui vient de lui enseigner un nouveau jutsu.

« Jalouse ? Qu’est-ce que la jalousie ? Je suis toujours tellement contente du bonheur des autres, que je le fais même passer avant le mien. Après tout, voir les gens heureux me rend heureuse, alors finalement, c’est plus simple pour moi qu’ils soient heureux, comme ça tout le monde est gagnant, même moi ! Et puis… Je suis satisfaite de ce que j’ai dans la vie, si je peux avoir plus de joie, tant mieux, mais rien de ce que n’ont les autres ne me rend envieuse ! Hihi »

Son rire enfantin cache néanmoins une grande sagesse pour un si jeune âge. La plupart des gens sont jaloux d’un rien, alors ne pas être atteinte de ce vilain pêché la rend probablement meilleure que beaucoup de personnes. Qu’en dire d’autre ? Quel pêché l’atteint, finalement ? Elle ne ressent ni jalousie, ni colère, ni orgueil, ni paresse, ni avarice, ni luxure. La gourmandise ? Il est difficile de le dire, peut-être que oui, peut-être que non… Le sujet de la grossesse revient alors, ce qui fait sourire Seika.

« Oh oui, il y a plein de mamans, dans le coin ! Et je trouve ça génial, un petit être qui pousse dans le ventre d’une femme, et qui quelques mois plus tard peut-être tenu dans les bras… Je ne dis pas que j’aimerais que tu sois enceinte, mais si tu as un enfant, j’adorerais le chouchouter ! C’est une certitude héhé ! »

Une sensation étrange assaille alors la combattante pacifiste, qui se redresse rapidement. Elle ne crie pas comme l’auraient fait beaucoup de femmes, mais regarde rapidement d’où peut venir cette sensation. Une sorte de longue queue semble lui caresser le ventre, et son origine… n’est autre que Ryoko. Les « bêtes » ne font pas peur à la petite, qui aime jouer avec n’importe quoi, même si la sensation de cette queue sur son corps lui a paru étrange au premier abord. Se tenant désormais sur ses genoux, face à sa Sensei du jour, l’adolescente la regarde, dubitative :

« Tu peux te … transformer ? C’est super, mais c’est bizarre aussi ! C’est quoi comme pouvoir ? »

Du bout des doigts, elle analyse la texture de la queue de Ryoko, cherchant la nature de cette capacité étrange. Bien sûr, la jeune fille n’a jamais vu de métamorphe de sa vie et ignore tout d’eux, elle attend donc quelques explications à cela, si la Sekken veut bien lui en donner. Si la rose voulait faire peur à la châtaigne, c’est malheureusement raté, elle a trouvé la mauvaise jeune fille peureuse pour cela !

_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Sam 14 Déc 2019 - 21:09
Celle qu'elle est en train de masser est une jeune femme innocente, mais pas le moins sage pour autant. Une femme qui ne comprenait pas le principe de jalousie ou qui l'évite, une femme qui est joyeuse de se sentir entourée de gens joyeux. C'est vrai que se retrouver entouré de shinobis et civils heureux d'être là est bien plus agréable que de se retrouver avec de vieilles personnes aigries et sans saveur. Ryoko la comprend, elle aime quand c'est colorés, quand ça bouge, quand cela s'anime, se retrouver avec des personnes aussi sérieuse qu'Hisa ou Toph, ce serait vivre malheureusement dans un ville gris d'atmosphère. Elle sourit, continue de la masser, passant à ses jambes plutôt musclés qu'elle malaxe tantôt tendrement, tantôt fermement selon l'état de ses muscles, elle sera déjà d’aplomb pour un autre entraînement si ça se trouve. Il manquerait plus que ça, ça lui ferait un jour entier d'entraînement, sa famille risque de s'inquiéter en la retrouver exténuée.

- Tu es une personne aussi sage que colorée ma chère Seika, fufufu~.

Elle finit de lui masser les jambes dans leur globalité, avant de la relâcher. Elles se mettent à parler de grossesse, de soi-disant celle de Ryoko. Dans ses dires, même si elle tente de dire qu'elle ne souhaite pas la voir enceinte, elle lui dit que, si elle a un enfant, elle viendrait le chouchouter. Elle se met à rire, elle a déjà Abuto qui, malgré ses airs sombres, est en vérité, et elle s'en doute rien que lorsqu'ils discutent de s'ils veulent des enfants ou non, qu'il est en fait un vrai gaga. Et elle n'en doute pas que lui aussi viendra chouchouter ces enfants. Enfin, elle tente de lui faire peur avec sa queue en venant lui chatouiller le ventre avec, mais malheureusement, ça ne marche pas. Elle est surprise, mais pas grand chose, elle se met sur ses genoux, puis observe le bout de sa queue qui lui chatouillait le ventre. Elle se met à rire quand même, la voyant qu'elle est en train d'analyser sa queue d'anguille.

- Ah, ce pouvoir, c'est de la métamorphose, je peux me transformer partiellement ou totalement en mon animal totem.

Et alors qu'elle tente d'analyser la texture de sa queue, celle-ci s'enroule autour du corps en tenue d'Eve de la jeune rouquine, la bloquant dans une entreinte pas trop forte, avant de venir l'approcher d'elle pour lui faire un gros câlin, sa tête finissant contre son coeur sur le haut de son corps.

- Tu es adorable Seika, j'ai envie de te câliner très fort à chaque fois, fufufu~.

Et c'est ce qu'elle fait en la gardant sa tête et son corps contre elle, lui caressant les cheveux doucement.

_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] 3hon
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Yawa Seika
Yawa Seika

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Dim 22 Déc 2019 - 3:09
Seika ne se laisse pas facilement impressionner par ce que certains appelleraient « des bêtes ». Pour elle, la transformation de Ryoko est plus quelque chose d’amusent et de surprenant, que quelque chose d’effrayant ou de repoussant. Après tout, même avec une queue à la place des jambes, elle reste sa magnifique Senpai, qui lui a appris une technique trop cool et qui l’a invitée aux sources chaudes. Au final, la seule réserve qu’a eu la brune était sur le fait de se retrouver dans un lieu « public » nue. Mais comme elles ne sont que deux, ce n’est pas si gênant, entre filles, il n’y a pas besoin de complexer à montrer son corps à l’autre, alors qu’avec les garçons, ça tournera sans doute bizarrement, vu qu’ils ont l’esprit tourné d’une façon différente. Enfin, la Yawa n’a jamais vu d’homme nu, et compte bien continuer dans cette voie, car même des corps de femmes ne l’intéressent pas spécialement, son seul intérêt dans ce genre de lieu est de se détendre en bonne compagnie.

Le sourire de la Genin grandit encore un peu quand sa professeure du jour lui fait non pas un, mais deux compliments. Qu’elle soit sage n’est pas une évidence, ni pour elle, ni pour autrui, alors elle se demande pourquoi la rose lui dit cela. Elle prend les mots pour acquis, et ne répond pas, son sourire parlant pour elle. Le massage terminé, la majeure partie des douleurs de la surmenée ont disparu, montrant que le travail de la masseuse improvisée est excellent. La confirmation de la Sekken fait plaisir à Seika qui se dit qu’elle n’est pas si bête, et qu’elle a un bon sens de l’observation.

« Donc, ton animal totem c’est … une sorte de poisson à longue queue ! »

Ses connaissances en poissons sont cependant limitées, alors elle ne devine pas qu’il s’agit d’une anguille, mais ce n’est pas grave, et la surprise l’assaille de nouveau quand la partie inférieure du corps métamorphosé de la jeune femme l’entoure. Une sorte d’étreinte, qui en d’autres circonstances aurait pu être considéré comme une attaque, mais celle-ci se finit en câlin. La tête de la châtaigne se retrouve tout contre la poitrine de celle qui est désormais plus grande. Son changement est partiel, et elle n’est donc pas un poisson en entier. Dans cette position, la jeune fille ferme les yeux, entendant le myocarde de Ryoko battre, ce son l’apaisant totalement.

« Moi aussi ! J’aime te faire des câlins Senpai, ta peau est si douce ! »

La naïveté de la petite l’empêche de voir le mal, et globalement, n’importe qui arriverait à la manipuler avec de la gentillesse et des câlins, ce qui pour une kunoichi pourrait signifier une mort certaine. Mais elle ne s’en doute pas, et profite de ce câlin, un maximum, elle qui ne vit que dans l’amour, la joie et la bonne humeur.



_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Lun 23 Déc 2019 - 16:05
Elle semble ravi qu'elle la qualifie comme une personne aussi sage que colorée, en même temps, qui pourrait mal prendre le fait d'être une personne d'une grande sagesse qui est, en plus, doté d'une mentalité qui ferait sourire même Naruhito, même pire que lui. Une vraie palette de couleurs suffit à donner vie dans un cœur de pierre, et justement, la Yawa en fait partis, elle aussi est une peintre qui peint le cœur des autres dans une myriade de couleurs et qui peut faire sourire voire attendre n'importe qui qui la rencontre. La rose en fait aussi partis de ces personnes, et malheureusement, il y a bien trop peu d'artiste de leur genre dans ce monde brutal, de personne qui, même si elles ne brillent pas de leur sérieux, arrivait à apporter joie et bonne humeur malgré les temps termes et le climat plutôt rude où même les jeunes enfants vivent que pour devenir shinobis et partir en guerre. Enfin, elle aurait quand même bien voulu lui faire peur avec sa queue, mais au lieu de ça, elle semble juste surprise sur le coup, mais rien de bien extraordinaire en soit du coup. Et puis, elle semble comprendre à quoi consiste la métamorphose animal, ce qui lui fait un nouveau trait positif en plus.

- C'est cela, ça s'appelle une anguille électrique il me semble. Enfin, à cause de cela, les gens m'appellent "la sirène d'Iwa", ce qui me plait moyennement comme surnom à vrai dire.

En effet, elle voulait un autre surnom, quelque chose qui avait plus une liaison à sa capacité à manipuler le savon qu'à celui de devenir un animal anguiforme capable de paralyser un crocodile pour mieux le manger. A la limite, on pourrait dire qu'on l'appelle comme ceci à cause de sa manipulation du Suiton, mais c'est surtout parce que son animal totem est un poisson. Et puis, les gens le disent avec un tel ton péjoratif derrière que cela lui paraît plus être une insulte qu'un vrai titre. Enfin, par un élan de tendresse et d'envie caline, elle vient enroulé Seika dans sa queue pour venir la caler la tête conte son coeur, pour apprécier son corps contre le sien, son corps doux et qui sent plutôt bon. Elle sourit en entendant ce qu'elle dit, c'est vrai qu'elle a toujours eu la peau très douce.

- Ah, ça, c'est grâce à ma capacité à générer du savon par les pores de ma peau, ça l'adoucit du coup, fufufu~.

C'est d'ailleurs pour ça qu'elle sentait plutôt bon à la base et qu'elle était toujours propre en fait, même après un entraînement. Enfin, elle reste ainsi un moment, profitant de donner un câlin à sa chère disciple, cela pendant un moment qui dure plutôt longtemps.

_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] 3hon
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Yawa Seika
Yawa Seika

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Mer 25 Déc 2019 - 14:40
Seika est aux anges, dans cette position. Peu de personnes trouveraient agréable d'avoir une queue d'anguille enroulée autour d'elles, mais pour la Yawa, qui n'est pas du genre à être facilement dégoûtée, elle y voit surtout une forme de tendresse très appréciable. De plus, elle est très heureuse d'avoir trouvé une nouvelle grande amie en la personne de sa Senpai, qui est tout aussi énergique et joyeuse qu'elle. Sa tête reste posée ainsi, et elle écoute les mots de Ryoko avec la même attention qu'à son habitude, et est contente d'apprendre la nature de la transformation de la Sekken. Donc, c'est une anguille électrique. Aucune crainte ne naît chez la brune, à l'entente de ces mots, car elle sait que la rose ne va pas l'électrocuter dans l'eau, elle ne voudrait pas la faire griller non plus. Néanmoins, elle sourit lorsque sa Sensei du jour lui dit être surnommée la Sirène d'Iwa. Se détachant de sa poitrine un instant, elle la regarde de haut en bas, et arborant un grand sourire, elle lui lance:

"Pour moi, tu es une sirène, parce que tu es très belle, et tu dois faire tourner la tête de tous les hommes ! Ma Senpai est ce genre de femme, et une sirène, c'est avant tout une créature magnifique, pas juste une femme avec une queue !"

Son mignon petit rire sort, montrant la fierté qu'elle ressent à avoir lancé ce compliment. Elle en pense chaque mot, pourquoi mentirait-elle sinon ? Reposant sa tête brune sur la poitrine confortable de Ryoko, la jeune fille continue de profiter de sa douceur, et écoute encore sa jolie voix. Elle pourrait rester ainsi toute la journée, loin de la difficulté des entraînements qu'elle s'impose, à écouter la savonneuse parler en la câlinant. D'ailleurs, celle-ci mentionne sa deuxième capacité, qui intéresse grandement Seika.

"Wow ! Tu veux dire que tu peux être propre en toutes circonstances ? Mais c'est génial, j'aurais adoré avoir une capacité comme ça..."

Elle affiche une moue boudeuse, avant de sourire avec beaucoup de malice. Elle monte alors deux tabourets à côté des douches, à la sortie du bain. Et d'une voix se voulant convaincante, elle demande:

"Alors... Tu pourrais me savonner, non ? Je veux une peau douce comme la tienne !"

Sa peau n'a rien à envier à celles des autres, mais son envie de tester les capacités de Ryoko est grande, et cela fait un moment que les deux sont dans l'eau, il est temps de passer à la partie suivante.



_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Ven 27 Déc 2019 - 21:38
Qu'elle était adorable cette chère Seika, non contente de se montrer suffisamment sage pour être une jeune femme dont le bonheur se suffit dans ceux des autres, elle se montre encore plus gentille que la plupart des iwajins. Cela peut aussi bien être une qualité qu'un défaut cependant, il fallait savoir doser sa gentillesse sinon certaine personne sans scrupule en profiterai, et heureusement, Ryoko n'est pas de ces gens-là. Elle n'utilise pas la gentillesse des autres pour s'en jouer, mais de leur comportement "toxique" vis-à-vis de son apparence physique, une vrai "succube" en quelque sorte, sauf qu'elle ne se noie jamais dans la luxure. Enfin, la rose sourit et observe sa jeune disciple du jour, elle disait qu'elle était une sirène parce qu'elle était magnifique, pas parce qu'elle avait une queue de poisson, ce qui est très gentille de sa part de vouloir la réconforter ainsi. Mais passons au sujet de sa capacité "originale" entre ceux qui manipule la lave et ceux qui peuvent viser les points sensibles du chakra.

- C'est à peu près ça oui, je suis toujours propre, même malgré les entraînements et les combats que je fais au quotidien, c'est bien pratique pour gagner du temps je l'avoue, fufufu~. D'ailleurs je ne connais toujours pas ta capacité "spéciale" ma chère Seika.

Elle la voit ensuite se dégager de sa queue pour allez chercher deux chaises, elle voulait qu'elle la ... lave ? eh bien, de mieux en mieux, elle continue de devenir de plus en plus original, ou alors essayait-elle de la tenter ? Non ... ce n'est pas ça, elle n'est pas assez maligne pour réussir à le cacher, sinon elle lui aurait demandé de bien frotter "partout". Enfin, peut-être devrait-elle la présenter à Kagura un de ses jours, elles s’entendraient bien elle pense. Enfin, elle prend la chaise, puis reforme ses jambes pour venir s'asseoir dessus, laissant Seika s'asseoir sur la chaise en face.

- Très bien, je vais rendre ta peau tout douce, fufufu~.

Commençant à former du savon dans ses mains, elle les frotte contre son dos, dos qui a été rétablit suite à un massage en règle il est vrai, et elle est plutôt contente d'avoir réussi à lui faire oublier ses courbatures. Elle commence d'abord par le dos, l'endroit le plus "safe" pour le moment, même si, en descendant un peu, elle manque de lui frôler le fessier, mais elle l'évita pour venir parcourir ses hanches et frotter son ventre, puis, tout en faisant des cercles, elle commence à monter, tout doucement, histoire de bien la laver, même si elle allait avoir des obstacles sur la route, aussi gros soient-ils.

- M'autorises-tu à "tout" te laver ma chère Seika-kun ? Sans arrière pensé, fufufu~.

Elle était mariée après tout ...

_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] 3hon
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Yawa Seika
Yawa Seika

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Sam 28 Déc 2019 - 13:35
La proposition de Seika est acceptée par Ryoko sans trop de contestations, ce qui met en joie la jeune fille, bien trop innocente pour penser à mal dans tout ça. Elle se laisse donc savonner par la savonneuse, repensant à la question qu’elle lui a posé. Il est vrai qu’elle est venue voir la rose pour lui apprendre une technique de Taijutsu, mais cela ne rend pas pour autant évident sa capacité personnelle. Alors, tandis que son dos est nettoyé avec beaucoup d’adresse, elle lui lance :

« Ma capacité spéciale ? Tu dois parler des Portes Célestes, je suis capable de devenir un… surhomme. Enfin, plutôt une sur-femme du coup ! Ahah ! »

Sa blague la faisant rire, elle ne rend pas compte des zones qu’approchent les mains de la Sekken, notamment sur la partie inférieure de son dos. Cette dernière ne se permet pas de s’y rendre, et c’est une bonne chose, car la brune aurait probablement sursauté au contact de cette partie-là, même de la part de sa Senpai qui a tout vu d’elle. Il y a une différence majeure entre voir et toucher, et elle était déjà hésitante à l’idée de se montrer nue ici. Lorsque la jeune femme commence à nettoyer son ventre, et que ses mains s’approchent de la poitrine naissante – mais pas minuscule pour autant – de la belle fleur, celle-ci baisse les yeux en rougissant. Par chance, Ryoko n’est pas mal intentionnée et lui demande si elle peut le faire. Tournant la tête vers elle, la Yawa lui dit, avec un sourire gêné :

« Je pense que ça suffira avec ce que tu as fait hihi ! Je… ne suis pas à l’aise à l’idée qu’on touche certaines parties de mon corps, même si c’est toi ! »

Trop jeune pour penser à des choses déplacées, trop naïve en tout cas. Pour elle, ces zones n’ont rien de ce que pourrait penser bon nombre de personnes, mais sa mère lui a appris qu’elles lui étaient personnelles, et réservées, que personne ne devait se les approprier, quoi qu’on lui dise. Une façon pour une mère de s’assurer que son adolescente naïve ne se retrouve pas dans des situations qui ne devraient pas arriver avant qu’elle soit adulte, probablement. Elle se retourne alors, la peau toute propre, et regarde les prunelles de Ryoko, un grand sourire aux lèvres :

« Voilà, je suis toute douce, comme toi ! C’est vraiment génial, et tu peux faire ça tout le temps ! Moi, tout ce que m’apporte mon pouvoir, c’est de blesser violemment les autres et moi-même… Du coup je m’en sers presque jamais contre des vrais gens. »

Elle perd son sourire en disant cela, n’aimant pas du tout faire du mal aux autres – un trait de caractère que certains voient comme une faiblesse et qui selon eux fait qu’elle ne devrait même pas être ninja dans un premier temps – et n’aimant pas non plus se blesser seule, pensant à son défunt père qui doit souffrir de la voir blessée.

« Mais je veux pas casser l’ambiance avec ça, ce n’est pas très intéressant de toute façon. »



_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Mer 1 Jan 2020 - 22:04
Les fameuses portes célestes ? Elle en a entendu parler, des shinobis capable d'ouvrir les portes de leur corps pour gagner en puissance et en vitesse en contrepartie de blessures plus ou moins grave. Elle les connait car son père est un utilisateur des portes lui, donc forcément, elle ne pouvait que connaître ceux qui utilisent la porte pour pouvoir connaitre leur fonctionnement. Après de là à savoir les ouvrir, elle ne s'estime pas assez renseigner pour que ce soit le cas. Mais de toute manière, avec son état actuel, elle aurait préféré mettre cet art en pause, il y avait bien trop de vie en jeu pour qu'elle tente d'utiliser les portes. Enfin, pour le moment, c'est son secret, mais lorsqu'elle le révèlera à tout le monde, alors dans ce cas, tout le monde comprendra pour elle a autant changer et pourquoi elle est devenue moins audacieuse dans sa façon d'agir. Enfin, elle lui passait un savon, au sens littérale du terme, et sur tout le corps, histoire de le rendre doux. Mais encore, elle a pas toucher à l’entièreté de son corps, juste son dos et son ventre, et alors qu'elle veut se lever, elle la bloque et la remet assise.

- Attends voyons, je ne t'ai pas fait les bras, ni les jambes.

Ce qu'elle fait, elle passe ses mains sur ses épaules en oubliant sa poitrine naissante, lui frottant au niveau de l'encolure, avant de passer par les épaules, épaules qu'elle malaxe en la lavant, avant de descendre le long de ses bras, faisant tourner ses mains tels des serpents ondulant autour d'une branche pour la laver entièrement, puis, elle vient lui faire face en se mettant à genoux, elle vient poser ses mains sur ses cuisses, et sans trop approché de son intimité qu'elle respecte, parcourant l’entièreté de ses jambes de la même façon qu'elle parcourait ses bras. Elle sourit, ayant finit par ses pieds, avant de venir la libérer finalement de cette démonstration gratuite de son pouvoir.

- Et voilà, là ta peau est vraiment toute douce, fufufu~.

Elle la passa à l'eau froide avant de la laisser se toucher, admirer la douceur de sa peau rendue propre. Ryoko sourit en la voyant, mais elle remarqua que, lorsqu'elle parle de sa capacité à utiliser les portes, elle semblait triste. Et en l'écoutant, elle comprend que cette jeune fille a peur de blesser les autres tout en se blessant elle-même, c'est ça le côté négatif des portes. Cependant, elle savait que ce contre-coup était mesurable et contrôlable.

- Je comprends ce que tu ressens, mon père manipulait aussi les portes célestes, et à chaque utilisation, il avait une chance de se retrouver blesser. Mais ce qu'il a fait, c'est qu'au lieu de fuir ce pouvoir, il a fait en sorte d'entraîner suffisamment son corps pour que ses contre-coups ne l'affecte pas tant que ça. Ca lui a demandé beaucoup d'entraînement, mais cela lui a permis de pouvoir utiliser les portes sans risqués sa vie comme il le faisait au début. Peut-être devrais-tu faire de même Seika.

Elle ne pouvait que l'aider à devenir une shinobi et ne pas avoir peur de se blesser, mais elle devait aussi comprendre qu'elle ne pouvait s'empêcher de blesser les autres, car c'était une partie de son travail après tout. Mais ça ... peut-être que cela devra être sa future senseï qui devra le lui enseigner.

_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] 3hon
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Yawa Seika
Yawa Seika

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Ven 3 Jan 2020 - 21:20
Trop gênée par la demande Ryoko, Seika en oublie effectivement quelques parties de son corps qui n’ont pas été savonnées. Lorsque la rose continue son travail, elle se laisse donc faire, en totale confiance. Après tout, la jeune fille lui a dit d’éviter son intimité, et elle sait qu’elle peut faire confiance à sa Senpai, qui n’a aucune raison de la toucher où elle ne le souhaite pas, sauf si celle-ci voulait l’embêter ou la mettre mal à l’aise, au plus haut point. En tout sérénité, elle se laisse donc frotter jusqu’aux pieds, Une fois terminé, et l’eau froide passée, ce qui la fait un peu tressaillir, la Yawa passe ses mains sur sa peau, éblouie par tant de douceur.

« On me dit souvent que je suis une fille très douce, mais on parle surtout de ma personnalité je pense ! Maintenant, on peut me le dire au sens propre du terme, il suffit de me toucher pour comprendre ahahah ! »

Elle rit fort, ayant déjà passé sa peine précédente. L’avantage d’être aussi joyeuse qu’elle, c’est que même les tracas sont très vite oubliés. Mais la Chuunin lui donne un conseil qui pourrait s’avérer très utile pour elle, même si elle s’entraîne déjà plus que quiconque dans le village, sans aucun doute. Rares sont ceux qui passent le plus clair de leur temps à courir et à taper dans des pantins, comme elle le fait assidument. Ses yeux parcourent le corps parfait de Ryoko, et elle s’interroge sur les conséquences de son prochain acte…

« Merci Senpai, j’utiliserai tes conseils, je vais encore plus me donner à fond pour que mon corps soit indestructible ! »

Et tout en se prononçant, elle vient serrer le corps nu de la rose contre le sien. Finalement, ce n’est pas si gênant qu’elle aurait pu le penser, et elle ferme les yeux en souriant bêtement. Les câlins de la Sekken sont vraiment les plus agréables… Au bout de quelques minutes, se rendant compte qu’il fait froid hors de l’eau, la Genin demande :

« Je pense que nous pourrions retourner nous habiller, non ? Il commence à faire froid Ryo-chan ! »

Et en se doutant d’une réponse positive, la naine se rend déjà vers les vestiaires.




_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Ven 24 Jan 2020 - 20:15
Ryoko a compris qu'elle ne voulait pas la laver, de toute manière, elle ne comptait pas le faire, sauf pour l'embêter un peu, après tout, elle voulait que tout sois doux, donc autant tout laver, non ? Mais évidemment, la taquinerie de la rose avait une limite, et elle savait qu'elle était la limite à ne pas attendre, de toute manière, elle est parvenue à la gêner un peu et la prendre au dépourvu, sa bouille toute gênée était à croquer ! Elle avait envie de tirer ces deux petits joues roses et de la faire grimacer tout en lui parlant comme un gros bébé, mais peut-être se sentirait-elle vexée si elle lui parlait comme un enfant de bas âge ? Bah, dans tous les cas, elle s'est extirpée du câlin, et après l'avoir conseillé sur comment utiliser ses portes et ne plus être aussi blessée en utilisant comme référenciel son père, un manipulateur des portes célestes tout comme elle, elle semblait contente d'avoir pu recevoir un tel conseil, maintenant, elle espère à l'avenir que les portes célestes lui fasse moins peur. Et la preuve, elle est venue lui faire un câlin, câlin qu'elle rend bien sûr en la serrant comme un ours contre son corps.

- J'espère bien qu'un jour tu réussiras à ne plus avoir peur de te blesser, et n'hésites jamais à penser à l'envers. Parfois la solution à un problème se trouve en changeant de point de vue, comme ici.


Elle arrête de la serrer comme une brute en ayant bien profiter de son câlin, puis, sourit lorsqu'elle lui demande si elle souhaite sortir pour s'habiller en disant qu'elle avait froid. C'est vrai qu'avec les sources chaudes, elle a tendance à oublier qu'il doit faire froid en dehors des sources. Enfin, ce n'est pas comme si le froid lui faisait peur, vu comment elle s'habillait en permanence, se couvrir semble être le dernier de ses cadets.

- Eh bien, allons-y ma chère Seika.

Elle se lève, prenant la serviette de sa jeune disciple du jour avec la sienne, les prenant toutes les deux avec elle sans rien couvrir d'intime, juste pour se sécher un peu avec la sienne tandis qu'en revenant du vestiaire, elle jette la serviette de Seika à sa propriétaire.

- On dirait que tu as pris l'habitude de ne plus avoir d'habits sur toi ma petite Seika, tu as oublié ta serviette, tout le monde t'as vu nu en rentrant ici, fufufu~.

Peut-être s'est-elle pas encore rendu compte, mais c'était pour la taquiner un peu, et puis, il n'y avait que des femmes, pas d'hommes, ce n'est pas comme si un pervers en aurait profiter pour se rincer l'oeil.


_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] 3hon
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Yawa Seika
Yawa Seika

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Empty
Lun 27 Jan 2020 - 19:57
La hâte fait faire des bêtises, et Seika n’est pas exempte de ce genre de soucis. S’étant un peu précipitée pour se rhabiller, le froid ne la laissant pas indifférente, la jeune fille n’a même pas pensé à sa tenue. Certes, ce sont les sources chaudes, et elle est donc nue, mais pour revenir aux vestiaires, elle aurait pu s’enrouler dans sa serviette. Lorsqu’elle voit le linge blanc lui parvenir, avec les quelques mots de sa Senpai, elle commence à rougir. Lorsqu’elle se retourne, voyant de femmes aux corps très bien faits la regarder de haut en bas avec un sourire en coin, elle rougit encore plus, poussant un cri proche de celui d’un animal et bondissant tout en tentant de protéger le principal de son corps avec la serviette. De la fumée semble même sortir de son crâne tellement elle est gênée. Deux inconnues l’ont vue nue, et ont même eu l’air de se moquer d’elle. La honte de sa vie, voilà donc ce que vient de vivre la petite. Elle reste ainsi, proche de l’inconscience, quelques secondes durant, alors que Ryoko se rapproche d’elle pour constater de l’heure du décès, probablement.

« J’avais… oublié… ma servietteee… »

Dit-elle en pleurant à moitié. La jeune fille est moins éhontée de pleurer ainsi devant les quelques personnes qui passent que d’avoir été vue dans cette « tenue ». Ne plus avoir peur de se blesser est devenu le cadet de ses soucis, à cet instant, et elle rêverait d’ouvrir la huitième porte – la mythique porte de la mort – pour vite trépasser et retenter sa chance dans une autre vie. Cette pensée un peu bizarre lui passe vite, il est même difficile de juger si elle a totalement réalisé cela dans son état, et elle se relève. Un peu moins rouge, la châtaigne prend la direction du casier qui contient ses vêtements.

« On se rejoint à la sortie, Ryoko-senpai, je pense que… je pense qu’assez de personnes ont vues mon corps pour aujourd’hui, désolé. »

Sa nudité est vraiment un sujet délicat, étant encore jeune et d’une pureté extrême, son corps est un joyau qu’elle n’envisage même pas de dévoiler aux autres. Ici, ce sont des femmes, alors ce n’est pas non plus dramatique, mais si un homme devait la voir ainsi, la Genin en mourrait probablement de gêne et de honte. S’habillant à la hâte, Seika finit par sortir. Sa Sensei du jour semble déjà présente, alors elle lui sauter dans les bras pour un dernier câlin de la journée, sans une once d’hésitation. Le moment est court, mais suffisant.

« Merci pour tout, Senpai, je vais rentrer maintenant, mais j’ai hâte qu’on se revoie ! Je t’aime beaucoup, à bientôt ! »

D’un grand sourire et avec un signe de bras d’au revoir, elle scelle cette première rencontre tout à fait géniale, malgré quelques petits paramètres imprévus. Elle en aura à raconter à sa maman, quand celle-ci aura un instant de libre…




_________________
Le réconfort du mini duo [PV Ryoko] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983

Le réconfort du mini duo [PV Ryoko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: