Soutenez le forum !
1234
Partagez

Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko]

Konran Tenzin
Konran Tenzin

Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Empty
Mar 5 Nov 2019 - 15:11
Quelques semaines s'étaient écoulées depuis que j'avais fait part à Ryoko de la transformation qui était en train de s'opérer en moi. Comme je m'en étais douté, elle était tout autant une Yasei que moi-même, même si à l'époque je ne connaissais pas ce terme. Lors de notre dernière rencontre, je lui avais fait part de mes problèmes pour contrôler ma transformation, et pour l'inverser surtout. Elle m'avait donné quelques pistes, et je m'étais attelé à travailler dessus, cependant je stagnais depuis maintenant plusieurs jours. Je n'avais d'ailleurs pas fait d'énormes progrès depuis la dernière fois. Je ne savais pas ce qui me bloquait exactement, mais je sentais que j'allais avoir besoin d'un professeur pour cela. C'était peut-être encore mes prédispositions pour l'assimilation qui se mettait en travers de mes capacités à me transformer. Toujours était-il que, si je ne m'astreignais pas à maîtriser ce don, cela me serait totalement inutile. Par ailleurs, j'en avais grandement besoin d'un autre côté. Depuis la résonance, j'avais grandement perdu en ce qui concernait mes capacités de sensorialité et de détection. Ce qu'il me fallait combler comme me l'avait rappelé Toph, étant donné mon admission dans les forces Tengu.

C'était donc tout naturellement que je m'étais une fois de plus tourné vers Ryoko, la sirène d'Iwa. Bien que je la soupçonnais de ne pas affectionné tant que ça le surnom qu'on lui avait donné. J'avais d'ailleurs entendu quelques rumeurs comme quoi c'était à cause de Tsuyoshi qu'on lui avait prêté ce surnom. Cela m'avait fait sourire sur le coup, car ça ressemblait plutôt pas mal à mon ancien coéquipier. Sans plus tarder, je me mis à écrire une lettre adressée à mon élève, pour l'inviter dans mon dojo et m'apprendre les arts secrets des hommes-bêtes. De manière un poil plus profonde. La dernière fois que j'étais venu m'enquérir de son aide, je l'avais dérangé en plein travaux avec Abuto, et l'odeur de la peinture fraîche m'avait piqué le nez. Mon odorat était devenu sensible. Je ne tenais pas à réitérer une expérience aussi désagréable, outre le fait que je ne voulais pas non plus déranger les deux tourtereaux. On ne savait jamais à quel moment on pouvait tomber, et je préférais épargner mon nez de certains détails qui ne me regardaient pas.

Une fois la lettre délivrée, j'attendis patiemment qu'elle reçoive la missive et qu'elle arrive à mon dojo qu'elle connaissait maintenant plutôt bien. Notre dernier entraînement avec Meho s'était déroulé ici-même, tout comme un ancien affrontement durant lequel elle avait détruit l'un des murs de ce dojo. Je ruminais ? Oui, un peu en effet. Ne voulant pas déranger Toph, j'avais préféré réparer le mur moi-même, et cela m'avait prit plus de temps que je le pensais. Mais je ne lui en tenais pas rigueur pour autant. Assis en position du lotus à quelques mètres du sol, j'attendais patiemment en méditant, jusqu'à ce que le vent me prévienne de l'arrivée de quelqu'un. Et dans le même temps, la douce odeur de savon que Ryoko portait toujours avec elle se faisait sentir. Je fis un demi-sourire, et je déposai mes pieds au sol pour accueillir mon élève. Tout du moins, aujourd'hui, c'était à mon tour d'être l'élève.

-Bonjour Ryoko, et merci d'avoir fait le déplacement.

Je la regardai avec un petit sourire ravi, et dans mes yeux brillait la gratitude. Grâce au contenu de ma lettre, elle savait de quoi je voulais parler, et la raison pour laquelle je l'avais fait venir ici. Pour une rencontre des plus bestiales. Et la dernière fois qu'on s'était parlé, elle était déjà à deux doigts de maîtriser sa transformation. La seule chose qui lui manquait à l'époque, c'était l'utilisation en combat. Mais si ça se trouvait, depuis les dernières semaines, elle avait fait de l'avancée dans ce domaine. Et si c'était le cas, ça n'en serait que plus profitable pour moi. Mais avant de démarrer tout cela...

-Tu sais pourquoi je t'ai demandé de venir. Mais avant toute chose...Félicitations pour ton poste de professeur à l'Académie ! dis-je en souriant à pleine dent.


Spoiler:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Empty
Jeu 7 Nov 2019 - 22:24
Ryoko reçoit une lettre de Tenzin, jusque là, rien de bien extraordinaire, après tout, c'est son senseï, normal donc de recevoir une lettre dont le sujet principal est un entraînement avec celui-ci, mais c'est le sens de l'entraînement justement qui pourrait surprendre. En effet, ce n'est pas Ryoko qui doit s'entraîner avec Tenzin, mais l'inverse, Tenzin qui doit s'entraîner avec Ryoko. Elle se doute du coup du pourquoi il lui a envoyer cette lettre, c'est tout simplement pour lui permettre de pouvoir mieux maîtriser son pouvoir. En effet, Ryoko lui a dit la dernière fois qu'elle avait réussi à maîtriser son côté animal, et maintenant, c'est bien mieux car elle a réussi à le dompter suffisamment pour qu'elle puisse l'utiliser en combat. Certainement voulait-il donc un entraînement en plus, plus approfondit depuis que la sirène d'Iwa a réussi à dompter suffisamment son côté bestial pour pouvoir l'utiliser en combat.

Elle se dirige donc vers le dojo de Tenzin, dans les Hauts-plateaux, habillée seulement d'une veste par dessus ses vêtements légers, elle y va sans prendre avec elle de pot de peinture, ce n'est pas pour tout de suite, il doit encore digérer ça avant de le réutiliser pour gagner une nouvelle fois contre lui. En tout cas, Ryoko se demande s'il a fait des efforts ou s'il s'est reposé sur ses acquis, voir qu'il a oublié de réviser un peu. Ca peut arriver vu qu'il est une personne pas mal occupé. Enfin, Ryoko s'approche du temple, remarquant Tenzin toujours en train de se la péter avec sa méditation dans les airs, en plus d'une position que la rose utilise souvent. Enfin, elle entre, Tenzin le ressent tout de suite et se pose pour venir la voir, on aurait dit qu'elle arrivait à temps.

- Mais je t'en pris. Je m'attendais presque à te voir en tunique de moine, fufufu~.

Enfin, elle l'observe, visiblement, il voulait vraiment qu'elle vienne à tout prix, il n'aura probablement pas supporter le fait qu'elle ne soit pas venue ... enfin, la savonneuse pose une main sur sa hanche, il la félicite parce qu'elle est devenue professeur Suiton, elle lui sourit à pleine dent en entendant ceci.

- Oh, je suis sûr que si je ne t'avais pas demandé d'y glisser un mot, je ne serais jamais promue, fufufu~. Enfin, tu es donc ici pour que je t'en apprenne plus sur la métamorphose animale ? Montres-moi du coup ce que tu as appris depuis mon cher Tenten-kun.

Elle s'assied, l'observant avec ses yeux saphir, elle, elle sait déjà comment faire, donc elle voulait voir ce qu'il pouvait faire maintenant et ce qu'elle doit lui apprendre.

_________________
Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] 3hon
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Empty
Ven 8 Nov 2019 - 22:01
Lorsque Ryoko arriva, elle ne put s'empêcher de me taquiner comme à son habitude. Je commençais à m'habituer à ses petites blagues et ses taquineries qui n'étaient pas méchantes, et je commençais à associer ce caractère à la chunin. Le jour où elle n'en ferait plus, je commencerais certainement à m'en inquiéter. Quant à sa remarque sur ma tenue de moine, je ne pus m'empêcher de sourire. Ce n'était pas la première fois qu'on me la faisait, et j'avais fait quelques recherches dessus. J'avais quelques pistes sur des histoires comptant les récits d'un moine au crâne rasé et avec un drôle de tatouage sur le crâne. Cela m'avait fait agréablement sourire, même si je comptais quelques différences majeures avec ce moine, et que la raison pour laquelle je ne portais pas ses habits étaient évidentes. Le jaune et l'orange, ce n'étaient pas mes couleurs favorites, et risquaient de détonner avec le bleu de mes cheveux et de mes yeux. Mais soit, ce n'étaient pas les raisons de la venue de Ryoko ce jour, et je ne lui répondis que par un sourire.

Lorsque nous abordâmes le sujet de sa nomination en tant que professeur du Suiton, elle mit une main sur sa hanche et eus un nouveau ricanement comme à son habitude. "Fu fu fu" disait-elle. Elle semblait penser que sans mon intervention, elle n'aurait jamais été nominée. Je fronçai les sourcils face à cette réaction. Il était certain que mon petit mot avait accéléré les choses dans ce contexte un peu difficile pour le village, mais j'étais certain que même si ce n'avait pas été le cas, elle aurait un jour ou l'autre investi ce rôle. Elle avait amplement mérité sa place à ce bureau, et c'est avec une petite négation de la tête que je m'apprêtais à lui faire part de cela.

-Ce poste était tien, sans conteste. Ma participation a au mieux un peu accéléré les choses, mais tu l'aurais eu dans tous les cas.

Maintenant il était l'heure de passer aux choses sérieuses. Et ces choses sérieuses concernaient la raison pour laquelle j'avais demandé à la Sekken de venir ce jour au dojo. J'avais besoin de maîtriser cette nouvelle partie de moi. Cependant, je souris d'un air gêné. Sa requête semblait impliqué que j'avais grandement travaillé sur mes capacités depuis notre dernière entrevue. Et bien que j'avais fait plusieurs tentatives, cependant mes occupations et mon freinage avaient pris bien plus de place que ce à quoi je m'attendais, laissant mes "devoirs de Yasei" non faits, ou alors incomplets.

-Je dois te prévenir que je n'ai pas eu le temps de bien m'entraîner.

Suite à cela, j'entamai la première partie de la transformation. Je me mis d'abord debout, tentant de relâcher chacun de mes muscles et d'entrer au plus profond de moi à la recherche de cette étincelle bestiale. Mais au lieu de cela, je ne cessais de côtoyer mon assimilation avec laquelle j'avais beaucoup plus de familiarités et que j'avais bien plus utilisé ces derniers temps. Je pris le temps de mettre minutieusement ce chakra de côté pour me concentrer sur l'autre. Et alors que je me saisissais de lui, je sentis les changements commencer à s'opérer. Des poils blancs comme la neige poussèrent sur ma peau, et mes cheveux se colorèrent de cette même couleur floconneuse. Mes yeux quant à eux virèrent au doré. Mais alors que je m'attendais à ce que mes oreilles grandissent et que mon museau fasse son apparition, rien. J'essayai plus fort, mais rien ne semblait venir. Je serrai les dents de frustration. Non seulement je n'avais pas progressé, mais il semblait que j'avais même régressé ? Quelque chose me bloquait...Etait-ce la peur ? Je soupirai.

-Je crains ne pouvoir aller plus loin, pour l'instant. Sans savoir comment faire, j'ai bien peur de perdre le contrôle et de ne pas pouvoir revenir...

Et ce n'était certainement pas des poils et des cheveux blancs qui allaient m'être utile en combat.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Empty
Mar 12 Nov 2019 - 17:37
Tenzin pense donc que Ryoko méritait le poste, et pourtant, que ce soit de près ou de loin, elle a bien l'impression d'être invisible des radars de l'académie, à part une fois où elle est venue à l'académie parler de son "problème" à Muramasa, en tout cas, avant de se retrouver à savonner les cheveux du rédacteur en chef des Katons de la Roche en personne, oui, elle l'a fait, elle doit certainement le mettre quelque part dans son CV ça qu'elle a été coiffeur pour le compte du rédacteur en chef ... du moins, seulement pendant une journée, une journée pendant laquelle il n'a de cesse contempler sa chevelure redevenue douce et incroyablement soyeuse. Au moins, depuis ce jour, il n'a cessé de prendre soin de ses cheveux, et maintenant, il paraît bien mieux en public. Enfin, la Sekken n'a pas été revu par l'académie depuis, Muramasa devait pourtant être au courant de ses talents en manipulation de "l'eau qui jamais ne dort", mais rien depuis ce jour-là, certainement était-il occupé, non ?

- Mouais, je suis moyennement convaincue, j'aurais eu un retour de Muramasa dans ce cas après lui avoir rendu visite ...

Enfin, peut-être ne cherchait-il pas à avoir de nouveaux professeurs ... mais soit, elle hausse les épaules, au moins, maintenant, elle est professeur Suiton grâce à l'intervention de Tenzin, qu'il veuille le croire ou non. Non pas qu'elle ne le méritait pas, mais elle a bien l'impression que cela est tombée dans l'oubli pendant un moment. Bref, il était temps qu'elle reparte sur le sujet qui l'emmène ici, c'est-à-dire la métamorphose en animal, lui, il a du sang bestial en lui, mais il ne parvient pas à le contrôler, en tout cas, pas autant que la rose. Elle l'observe, à l'entendre, il ne s'est pas entraîné depuis, et voilà le résultat : au lieu de s'améliorer, il a régresser, devenant poilus, ayant les cheveux devenant blancs, mais il n'a pas réussi à devenir un loup comme avant. Elle soupire, venant lui mettre un petit coup de tranche sur la tête, pas fort pour pas l’assommer, mais assez pour que ça résonne.

- Quel exemple tu donnes à ton élève, osé mettre de côté un apprentissage jusqu'à régresser, c'est ça le message que tu veux passer ? Heureusement que je ne suis pas influençable aussi facilement, fufufu~.

Après cette "morale", elle l'observe, visiblement, il doit réapprendre à se transformer, elle soupire. Elle met ses bras sous sa poitrine en l'observant, visiblement, il semblait avoir peur de revenir en arrière, pourtant, la Sekken sait très bien qu'il n'y a pas de "retour impossible", elle sait pour l'avoir expérimenter qu'elle est capable de redevenir humaine même malgré les pires caprices de son chakra animal.

- C'est toi qui doit dompter ton chakra animal, pas l'inverse, en ayant peur de lui, tu ne fais qu'accepter sa dominance sur toi. Mais tu dois prouver à ce chakra que c'est toi qui le contrôle.

Elle continue de croiser les bras, le regardant pour voir s'il a compris ou pas, ou s'il a trop peur pour refuser de continuer.

_________________
Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] 3hon
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Empty
Mar 12 Nov 2019 - 18:24
Ryoko sembla assez réservée et sceptique sur mon assurance quant au fait que, même sans ma recommandation, elle aurait fini par prendre le poste. Elle n'était pas convaincue, et cela se voyait dans sa tenue et l'expression qu'elle dégageait. Elle ne se priva pas de me le faire comprendre aussi bien non verbalement que verbalement, en évoquant le directeur de l'Académie si jamais mes dires étaient vrais. Je ne pus m'empêcher de sourire en faisant un signe de dénégation de la tête. Je ne comptais pas épiloguer sur le sujet, mais les raisons qui pouvaient epxliquer pourquoi Muramasa n'avait pas contacté ma coéquipière étaient toutefois assez simple. Au moment où il était pleinement disponible, elle n'avait pas encore ni le grade de chunin, ni fait ses preuves comme elle les avais faites à présent. Et une fois que ce fut fait, il n'avait plus eu une seule seconde à lui. Moi-même qui était prof à l'Académie, je ne l'avais pas vu depuis...Eh bien depuis son retour à Iwa. Les choses semblaient compliqué pour le représentant des Borukans.

Mais cela n'était en rien la leçon du jour. Nous revînmes rapidement à la raison pour laquelle j'avais fait appel aux conseils de l'exhibitionniste, et lorsque j'entamai ma transformation bien incomplète, j'avais à peine fini que je ressentis une vive douleur sur le haut du crâne. Le bruit résonna sur les murs de mon dojo, et avant que je ne m'en rende compte, je grognai sur la jeune femme. Ce son venu des tréfonds de ma gorge me surpris moi-même. Mes instincts canins avaient pris le dessus pendant une seconde, et le temps que je m'en rende compte, je n'avais pas pu empêcher ce bruit de sortir. Il se stoppa tout aussi brutalement qu'il était apparu, et je fermai les yeux une seconde en soupirant pour me ressaisir. Je n'allais pas non plus m'excuser. Mon loup semblait conscient de la hiérarchie qui était établie entre nous, et il avait vu comme une offense le geste que Ryoko venait de faire. Cependant, le bien fondé de ses paroles me fit à nouveau soupirer, car elle avait entièrement raison.

-J'ai été pas mal occupé. Et je suppose que le fait de rester bloqué dans une forme sans pouvoir revenir en arrière est assez...frustrant ?

Ce que ma coéquipière semblait bien avoir compris. Ses bras sous sa poitrine qui, pour une fois, n'était pas à l'air, elle m'observa patiemment avant de déclarer que si je ne faisais pas un effort pour dominer mon chakra animal, c'était ce dernier qui allait me dominer. Avoir peur de rester bloquer n'était qu'une preuve que je n'étais pas à la hauteur pour le maîtriser, et mon loup devait le sentir et en prendre avantage. Si je voulais rester maître de moi et maîtriser ce pouvoir, il allait falloir que je montre à ce loup qui était le patron. Mais...Comment ? Je fronce les sourcils, en réfléchissant aux paroles de la Sekken quelques instants.

-Je dois donc...lui faire face ?

Je me mis donc en position de méditation, les yeux fermés, et je plongeai en moi. Après quelques secondes de noir complet, je sentis deux énergies en moi. L'une, familière, qui m'appelait en permanence. L'autre, sauvage, qui me provoquait, me mettait au défi de venir vers elle. Je me détournai de l'assimilation pour me diriger vers ma partie Yasei, et je fis face à l'énergie sauvage qui se profilait en moi. Des filaments blancs virevoltaient devant moi en une forme d'abord indistincte, avant de petit à petit se transformer en un loup blanc qui faisait ma taille. Un loup blanc énorme, aux yeux dorés qui me faisait face. Le regard calme, mais assuré, presque hautain. Je fronçai les sourcils. Pouvais-je me faire prendre de haut par une partie de moi-même ? Je ne savais pas, mais c'était visiblement ce qui était en train de se passer. Déterminé, je m'avançai vers lui, et posai la main sur sa tête.

Immédiatement, je sentis le chakra du loup se déverser en moi et entamer les changements. Mes poils poussèrent pour recouvrir mon corps, mes canines s'allongèrent. Mais alors que les choses commençaient à se passer de la meilleure des manières, le chakra Yasei s'agita dans tous les sens. Il refusait de simplement se plier à ma volonté. Aussi sauvage qu'un vent du nord, il se débattait en moi pour prendre le contrôle. C'est à ce moment là que mes os commencèrent à craquer, et que je commençai à me tordre de douleur. Il était plus simple de se laisser aller à la transformation que de lutter contre elle. Cela aurait été certainement moins douloureux si je n'étais pas en même temps en train de résister contre l'emprise du loup à force de grognements.

-Il se débat ! Parvins-je à grogner à travers la douleur. Il ne veut pas se faire commander...

Ces quelques mots étaient adressés à Ryoko alors qu'elle pouvait me voir me débattre contre le sol, mes os se brisant les uns après les autres, dans une optique de se reformer. Mais le processus s'avérait extrêmement long et douloureux. Cherchais-je un conseil ? Surement. Il y en avait-il ? J'espérais. Je ne pensais pas qu'on puisse mourir de douleur, mais je n'étais pas non plus prêt à tester cette théorie folle.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Empty
Mer 13 Nov 2019 - 1:43
Pas mal occupé n'est pas une excuse, elle aussi l'était lorsqu'elle devait l'apprendre à son tour, lorsqu'elle aussi son chakra bestial faisait des siennes, et pourtant, elle est parvenue à trouver du temps pour éviter que cela se produise dans un moment qui ne lui convenait pas. Imaginez si, pendant un sauvetage ou un bain dans les sources chaudes en publique, elle s'était mis à se transformer ? Cela serait catastrophique, et la Sekken le savait, c'est pour ça qu'elle voulait à tout prix maîtriser cette forme, surtout qu'elle devait rejoindre le Shishiza normalement, même si, finalement, elle n'a pas eu sa "promotion" depuis son "grade" de simple suppléante. Elle n'est même pas une vraie policière, juste là pour aider s'ils ne trouvent personne d'autre. Enfin, maintenant, Ryoko savait maintenant comment fonctionne la transformation en animal, et cela, ce n'est pas sans travail, travail qu'à refuser de faire Tenzin, son propre senseï.

- C'est vachement inconscient de ta part, imagine si, un jour, tu te transforme en pleine mission ou dans une situation très périlleuse, autant pour toi que pour les personnes que tu protèges, que se passerait-il si tu te mettais à devenir un loup sans être capable de retourner en arrière ? Le chakra bestial est très fourbe, il profite de certaines failles psychologiques pour se manifester, l'adrénaline d'un combat ou la colère suffit. Comment peux-tu vivre avec cette épée de Damoclès et te dire que tu peux remettre ça à plus tard ?

Ryoko faisait rarement la morale, mais elle tentait de bien le faire quand elle le faisait, enfin, au moins, il a fait l'effort de l'appeler, de lui demander de venir suite à sa transformation. Donc elle ne le réprimande pas beaucoup, enfin, pour elle, elle se retenait. Enfin, la savonneuse lui donne des conseils sur comment réussir à dompter son chakra animal, puis, elle l'observe, hochant la tête lorsqu'il demande s'il doit lui faire face. C'est exactement ce qu'il devait faire, rien à dire là-dessus, donc il entre en méditation, essayant de se visualiser son animal totem, puis, il tente de l'affronter, de lui faire face comme elle l'a conseiller. Cependant, cela semble tourner au vinaigre, puisqu'il devenait de plus en plus semblable à un loup, entendant ses os craquer au fur et à mesure. Elle fronce les sourcils, elle savait ce qu'il traversait en ce moment, elle l'a subit, cependant, il devait tenir. Il voulait un conseil, lui grognant qu'il ne voulait pas se laisser commander.

- Ne lui laisse pas le choix, montres-toi plus imposant que lui. Soumets-le, écrases-le, mais surtout, montres que c'est ton corps, ton chakra, que c'est toi qui décide ce qui lui arrive.

Elle l'observe toujours en croisant les bras, espérant qu'il réussisse à retenir son côté animal, sinon, elle allait devoir l'arrêter en employant les grands moyens avant qu'il ne devienne totalement sauvage.

_________________
Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] 3hon
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Empty
Mer 13 Nov 2019 - 20:23
Ma coéquipière ne semblait pas vraiment satisfaite de ma maigre tentative de d'explications sur les raisons qui m'avaient poussé à négliger mon entraînement. Et son scepticisme et l'explication qu'elle m'en donna étaient tout à fait légitimes. Bien que je n'appréciais pas particulièrement de me faire gronder de la sorte, je devais bien admettre que ce qu'elle disait avait du sens. Je n'avais jamais réfléchis aux choses dans ce sens, et je n'avais jamais pensé que mon corps pourrait me faire défaut un jour. Mais la preuve du contraire était que Ryoko avait elle-même perdu le contrôle de son chakra lors d'un de nos entraînements. Heureusement, c'était en ma présence et en ma seule présence, et par ailleurs elle était un peu bloqué sous sa forme d'anguille sans des masses d'eau pour se déplacer. Cependant, les courants électriques qu'elle pouvait dégager auraient pu faire de sacrés dégâts, surtout avec l'eau qu'elle avait invoqué plus tôt. A la fin de son discours moralisateur, je soupirai et acquiesçai de la tête.

-Tu as tout à fait raison, ce n'était pas raisonnable de ma part.

Elle m'encouragea donc ensuite à faire face à mon loup intérieur, et lorsque je le fis, les choses dégénérèrent assez rapidement. Mes os commencèrent à craquer alors que le chakra du loup déferlait en moi. Dans cette prison intérieur que représentait l'intérieur de mon corps et mon chakra, je faisais face au loup blanc géant qui représentait mon animal. Au fur et à mesure que je m'étais nourri de son chakra, il avait commencé à s'agiter. Au dehors, je pouvais entendre la voix de ma coéquipière qui me donnait des conseils. De m'imposer à lui, de le soumettre. Au-dedans, le loup qui me faisait face ne semblait pas apprécier les conseils que me donnaient Ryoko. Il se mit à grogner de manière colérique, agressive. Un sourire nerveux étira mes lèvres alors que je faisais face à des canines qui faisaient presque la longueur de ma main. Et je pouvais vous promettre que ma main n'était pas petite. Comment je le savais ? Eh bien, ça ne regardait que moi.

-J'aurai...besoin...grr...de...temps...! Retiens...moi...!

Ces quelques mots avaient été prononcés alors que j'avais les dents serrés, luttant extérieurement contre la douleur sourde dans mes os, alors que je m'apprêtais à lutter contre un loup géant intérieurement. Et tout de suite après, comme si ce dernier avait compris le signal, il se jeta sur moi. Il me plaqua au sol, et plaqua ses pattes sur mon torse. Je tentai de me débattre pendant quelques secondes, mais c'était absolument inutile. Il était bien plus fort que moi. Mais alors que je continuais à me tortiller sur le sol, je me rendis compte que j'étais à l'intérieur de moi, et que je possédais donc certainement mes autres compétences. Et quelle ne fut pas ma joie lorsque je me rendis compte que je pouvais m'assimiler, me sortant de l'emprise du loup en m'évaporant et en réapparaissant sous son corps. Je lui assénai un puissant coup de poing dans le ventre. Il décolla légèrement du sol et couina, alors que je lui souriais.

-Tu ne m'auras pas aussi facilement, louveteau.

Son grognement était équivoque. Il ne comptais pas me laisser m'en sortir aussi facilement.
Au dehors, mon corps avait fini sa transformation, et était entièrement sous forme lupine. Un loup de taille humaine, et qui ne semblait pas amical pour un sous. Je ne contrôlais pas son corps, ou du moins pas entièrement, et malgré ma bataille intérieure pour la domination, il se mit à grogner contre Ryoko. Puis après quelques secondes, il sauta sur cette dernière, tentant de lui asséner un coup de patte au niveau des jambes. Il attaqua ensuite à plusieurs reprises, visant les bras et les jambes de celle qu'il avait désigné comme son ennemi...mais jamais son visage, ou son ventre. Ou encore sa gorge. Il semblait incapable d'attaquer à des endroits mortels, ou le ventre de la femme, comme s'il savait qu'une nouvelle vie s'y développait...et qu'il ne voulait pas la blesser. Ni elle, ni ce qui grandissait dans son ventre.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Empty
Jeu 21 Nov 2019 - 7:14
Ryoko 2, Tenzin 0, la rose est parvenue à faire "culpabiliser" l'assimilateur pour avoir été aussi laxiste sur son entraînement avec sa bête intérieur. Elle lui a exposé des raisons, des faits, ce qui aurait pu se passer si jamais ça dégénérait. Tenzin lui donne raison, ce qui gonfle la fierté de Ryoko, gonflant ainsi sa poitrine déjà bien fournie. Evidemment qu'elle avait raison, elle est passée par là, elle aussi, elle aussi elle avait eu des pertes de contrôle, son animal intérieur est certes moins violent que le loup, mais c'était une vraie plaie pour se faire entendre par ce dernier. Enfin, la savonneuse dit à Tenzin de faire face à la bête en lui, au lupin qui le ronge et qui contrôle son corps, l'emprunter comme un costume pour mieux se déchaîner. Mais la rose veille au grain, et si Tenzin lui demande de l'immobiliser, alors elle se préparera à le faire, mais elle ne doit pas interférer. C'est un combat qui doit se faire seule, car Ryoko ne pouvait rien faire, elle n'était pas comme Aimi qui pouvait soulager la douleur, tout ce qu'elle pouvait faire, c'est l'encourager et le conseiller.

Au lieu de ça, le loup se met à l'attaquer, la bête comprend qu'elle encourage Tenzin à se révolter contre lui, à le pousser à lui obéir, mais ses assauts sont vains. Ses coups de griffes et de crocs sont clairement animal, cela voulait dire qu'elle risquait de se faire déchiqueter si elle se fait griffer, mais ses coups sont irréfléchis, imparfaits ... bestiales en fait. La bête n'avait pas la maîtrise du corps, et donc les coups donnés auront bons être les plus puissants coups de pattes, Ryoko arrive à les esquiver avec aisance, et ce malgré l'expérience de Tenzin avec le Taï, ou plutôt le Buki. Enfin, la savonneuse l'observe, visiblement, la bête voulait l'écarter, elle voulait garder l’entièreté du contrôle de Tenzin, et elle savait qu'elle était une source de danger. Dans ce cas, autant passer aux choses "sérieuses". Car cette lutte extérieur ne menaçait pas que Tenzin et elle ...



Ryoko se transforme, ses jambes fusionnent pour ne faire qu'une longue queue noir, des branchies apparaissent ainsi que quelques écailles ici et là, mais surtout, elle génère de l'électricité autour d'elle. La bête tentait de se montrer roi, mais il va donc se plier devant la reine. Moins dangereuse mais sournoise, parvient sans mal à esquiver les assauts lupins à nouveau, sa queue était immense, mais surtout très souple, tenter de griffer ou mordre dedans était inutile. Et alors qu'il voulait la déchiqueter, pas mortellement visiblement, Ryoko profite d'une des nombreuses ouvertes pour s'enrouler autour du loup, le tenant dans son corps anguiforme. Elle avait la force de tenir fermer la mâchoire d'un crocodile, alors elle pouvait bien l'immobiliser.

_________________
Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] 3hon
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Empty
Jeu 21 Nov 2019 - 20:18
Alors que j'étais en train de livrer bataille contre la partie sauvage qui sommeillait en moi, Ryoko était en train de faire de même à l'extérieur. Les attaques simples, animales et linéaires de mon loup ne constituaient aucune crainte pour mon élève, et c'était tout à fait naturel. Je connaissais le potentiel de Ryoko, et outre le fait qu'elle maîtrisait les mêmes capacités que moi, je pouvais lui faire confiance les yeux fermés pour tenir la cadence face à une version incontrôlable de moi. Et c'était exactement ce qui était en train de se passer. Elle esquivait avec aisance chacun des assauts de la bête blanche, et ne semblait pas le moins du monde en difficulté. D'un autre côté, les attaques du loup avaient beau être rapides et potentiellement dangereuses, elles n'avaient rien de la précision et de la rapidité d'un shinobi. Je n'avais absolument aucun soucis à me faire pour Ryoko. Je pouvais me consacrer pleinement à mon combat intérieur.

Mon loup intérieur se mit à grogner plus fort lorsqu'il comprit qu'il était mis en échec des deux côtés. Sa colère et sa rage ne feraient que perturber encore plus ses mouvements, les rendant aussi prévisibles que ceux d'une machine. Ou d'un animal sauvage. D'un sourire, j'esquivais ses assauts avec facilité, et dans le même temps je m'habituais de plus en plus à ses timings. Ses mouvements, sa manière de se déplacer, ses combinaisons. Et petit à petit, mes esquives se faisaient de plus en plus fines, bougeant de moins en moins pour limiter les gestes inutiles. Au bout de quelques minutes, je parvenais même à riposter lors de ses attaques. Après un puissant coup de poing dans le museau et l'envoyant voltiger à quelques mètres, je ressentis une étrange pression sur tout mon corps. Je pris une demi-seconde pour comprendre que cette étreinte venait de l'extérieure. Ryoko s'était transformée en anguille et s'était enroulée fermement autour de mon animal. *Bien joué, Ryoko* pensai-je. Le loup était furieux, sentant lui aussi ses mouvements restreints.

Il tenta de se jeter sur la partie de mon être qui maîtrisait l'assimilation, mais je lui barrai la route. Il n'allait pas s'en tirer de l'étreinte de Ryoko avec l'assimilation. C'était MON pouvoir, et s'il voulait l'utiliser, il allait falloir qu'il courbe l'échine pour. Il était peut-être temps de lui montrer l'étendue de ma force. Je fonçai sur le loup blanc, et alors qu'il tentait vainement un coup de patte circulaire pour me faire dégager, je sautai par dessus lui. Même si je ne pouvais le voir sur son visage lupin, je perçus la joie qui le parcourut, pensant certainement que j'avais fait une erreur en sautant et en m'exposant dans les airs. Il semblait oublier qui son maître était. Il plia les quatres membres, et bondit vers moi, tombant ainsi dans mon piège. Dans les airs, je stoppai ma chute libre, et d'un mouvement fluide et gracile, j'esquivai l'assaut du loup qui se retrouvait à son tour dans les airs, sans appui. Et d'un revers de la main, je libérai une importante quantité de chakra pour envoyer une terrible rafale de vent pour balayer le canidé. Il s'écrasa au sol alors que j'avançais vers lui, à quelques mètres du sol. Le regardant de haut avec des yeux sévères, tandis qu'il peinait à se relever. Et avec une voix forte et assurée, je m'adressai à lui.

-Tu ne peux rien faire contre moi. Tu es ici sur mon territoire. Nous pouvons coopérer ensemble, mais d'abord...Incline toi.

Il grogna de plus belle, furieux que je lui impose cela. Cependant, après quelques secondes, il finit par se rendre compte qu'il n'avait aucun moyen de me toucher sans prendre de risques démesurés. Ses grognements se calmèrent petit à petit, et je finis par voir dans ses yeux les lueurs de la résignations. Avec un grondement de mécontentement, il baissa la tête, et rentra sa queue entre ses jambes. Et aussitôt fait, son chakra déferla sur moi. Mes yeux devinrent doré, et ma chevelure blanche. Et je fus ramené dans mon corps de loup, à l'extérieur. Je ressentais plus que jamais l'étreinte de Ryoko maintenant que j'avais repris le contrôle de mon corps. Et maintenant que j'avais soumis le loup, peut-être que...

Alors que je me disais que je pouvais reprendre forme humaine, mes os se brisèrent à nouveau pour se reconstituer. Les poils rentrèrent dans mon corps, ma chevelure rétrécit jusqu'à redevenir ma longue tresse bleue habituelle. Mes griffes se rétractèrent et mes pattes redevinrent des mains. Je regardai alors mon corps qui avait reprit son apparence habituelle, et soupirai avec un soupir.

-Il semblerait qu'il ait fini par se soumettre...Je me sens déjà mieux.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Empty
Mar 26 Nov 2019 - 3:06
Ryoko gardait Tenzin immobilisé dans sa queue, ou plutôt, elle empêchait la bête de tenter de lui faire du mal, ce qui n'était pas des plus difficiles elle l'avoue. Le côté sauvage ne suffira pas pour réussir à battre une shinobi entraînée et professionnelle, en toute humilité. Si un shinobi de base ne savait pas se défendre contre un loup sauvage, alors il devrait se poser de sérieuses questions vis à vis de son métier. A-t-il fait de bons choix ? Est-ce qu'il est capable de tenir tête à des shinobis qui défient tous les jours la nature alors que la nature a déjà créé des créatures qui sont capable de leur tenir tête ? C'est une sérieuse remise en question, en tout cas, Ryoko le gardait bien immobile alors que Tenzin semble reprendre petit à petit sa forme humaine, recommençant à avoir une physiologie bipède et moins poilus avant de reprendre ses caractéristiques humaines. Elle sourit, desserre un peu sa prise pour allonger Tenzin qui se retrouve - encore une fois - la tête posée sur ses seins, mais pas enfoncé au milieu, juste posé comme un coussin en fait.

- Eh bah voilà, tu as réussi à dompter la bête. Maintenant, à toi de garder cet équilibre entre la bête et l'humain pour garder un total contrôle sur tes transformations et réussir à maîtriser les caractéristiques animales qui te sont liés.

Elle lui caresse les cheveux avec sa main, ainsi que sa joue avec le bout de sa queue, queue qui s'est enroulé sous elle pour qu'elle soit assise confortablement tout en surélevant Tenzin pour qu'il soit installé comme dans un genre de transat, il doit se sentir fatigué après avoir subit la transformation dans les deux sens. Enfin, sans doute voulait-il désormais savoir ce qui se passait après, qu'est-ce qu'il doit faire pour arriver à maîtriser sa transformation et l'utiliser lors de combat comme elle en ce moment. Ryoko savait qu'il allait poser cette question, elle se prépare donc à lui répondre tout de suite.

- Bien, maintenant que tu arrives à reprendre forme humaine et à repasser sous forme animale, tu dois te familiarisé avec elle. Maintenant que tu l'as dompté, tu dois élevé la bête en toi, la comprendre, faire un avec elle pour utiliser totalement sa puissance en combat. Je peux compter sur toi pour continuer à faire ces progrès ? Gare à toi si j'apprends que tu as de nouveau été laxiste mon cher Tenzin, fufufu~.

Elle continue de le caresser, vérifiant qu'il va un peu mieux maintenant. Et puis, il était bien installé, presque prêt à faire une sieste, donc ce serait dommage de le relâcher tout de suite.

_________________
Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] 3hon
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Empty
Ven 29 Nov 2019 - 14:50
Alors que mes membres commençaient doucement à reprendre leur place natives, mes os se déformant à nouveau pour reformer un squelette humanoïde, je sentis brusquement mon énergie se vider. Je ne savais pas si c'était le simple effet de la transformation qui m'avait vidé de mon énergie, ou si cela correspondait à ma bataille intérieure ainsi qu'à l'épuisement et de mon loup et de moi-même. Si c'était la première solution, il allait falloir que j'use de ce pouvoir avec parcimonie. Si, au contraire, le problème venait de cette bataille intérieure et de mon inexpérience dans le domaine, cela serait alors beaucoup plus appréciable. Il allait certainement falloir encore de longues séances de transformations et d'harmonies avec mon loup avant que cela ne devienne aussi naturelle que mon assimilation, mais ce n'était en aucun cas un frein pour moi. M'entraîner ne me faisait pas peur, bien au contraire. j'avais pas mal de choses à travailler, et par ailleurs, ma sensorialité. Celle-ci avait pris un coup depuis la résonance, et en tant que Tengu, je ne pouvais laisser cela passer.

J'accusai la dépense énergétique que cette bataille intérieure m'avait coûté, et je pris quelques secondes avant de me rendre compte qu'une fois de plus, j'avais la tête entre les seins de Ryoko. C'était une sensation agréable que d'avoir l'impression d'avoir la tête posée sur un coussin, mais ce n'était pas la chose la plus correcte qui soit. Les paroles de la sirène me parvinrent aux oreilles, et je tentai de me relever pour ne plus avoir ma tête contre sa poitrine et la regarder en face, mais chacun de mes membres était endolori. J'avais l'impression d'avoir été passé sous un rouleau compresseur, et que la seule chose qui me retenait de fondre au sol comme la compote qu'étaient devenus mes membres était la présence de mon élève. Je poussai un grognement de protestation, avant de laisser tomber l'idée de vouloir me redresser. Après tout, cela ne semblait pas déranger la kunoichi. Et si je pouvais ainsi me reposer sans avoir l'air d'être un légume étalé au sol, je n'allais pas faire le difficile.

-C'est quelque chose que je peux faire, garder l'équilibre. Il semble déjà plus coopératif. Pour le reste, cela demandera de l'entraînement.

Elle commença alors à me caresser les cheveux, terrible manie qu'elle semblait avoir pris depuis que je lui avais annoncé que j'étais en parti loup. Loup. Et non chien. Je soupirai, tentai une fois de plus de contre-carrer ses plans, mais cette fois-ci avec un cuisant échec. Mes bras refusaient de bouger. Mon cou, comme anesthésié, ne broncha même pas lorsque je tentai de bouger la tête. Etait-ce une blague ? Ce sentiment de total faiblesse était à la fois frustrant et humiliant. Mais même si les muscles de mon cou -et du reste de mon corps- refusaient de bouger, mes cordes vocales, elles, fonctionnaient. Je poussai un grognement qui se voulait mécontent et réprobateur. Au lieu de cela, j'entendis sortir de ma gorge un petit couinement fatigué et vaguement détendu, et je fus aussi surpris et indigné que si j'avais entendu ce bruit venir de quelqu'un d'autre. Non, non et non ! Ce n'étaient clairement pas les bons signaux que je voulais renvoyer ! Je soupirai de plus belle. Décidément, rien ne voulait coopérer. Mon élève reprit à nouveau la parole pour me dire que le travail sur ma partie animale n'était pas terminée. Il me manquait à la dompter, et à faire ami-ami avec elle pour pouvoir utiliser pleinement mes ressources. Et en cela, je m'en doutais bien. C'était au programme, dans tous les cas. Je tournai les yeux -à défaut de la tête- vers la Sekken avant de lui demander d'une voix fatiguée.

-Et pour toi ? Comment ça s'est passée cette partie ?

Cette question n'avait été posée que par pure curiosité. Je n'avais jamais entendu parler de cela, et je ne savais pas trop comment faire. Je supposais qu'être né Yasei rendait la chose aussi naturelle que de respirer, tout comme étant né assimilateur, je n'avais quasi aucun soucis avec mon élément. Cependant Ryoko qui, comme moi, n'avais pris possession de cette capacité qu'il y a peu semblait s'être rapidement adapté à sa nouvelle condition et ses nouvelles capacités. Voilà pourquoi cela faisait d'elle la parfaite candidate pour m'apprendre ce petit tour..

-Je veux dire, ce ne sera pas pareil de mon côté, c'est sûr. Mais je suis juste curieux de comment était le tien ?

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Empty
Dim 1 Déc 2019 - 18:36
Ryoko l'a attrapé et bien caler contre elle, sa tête bien sûr était assoupie sur ses immenses protubérances mammaire, mais ce coup-ci, il n'est pas en train d'étouffer. Même s'il a l'air de ne pas aimer la situation dans laquelle il est, même s'il a l'air de plutôt trouver l'endroit confortable, il n'a plus la force de bouger, donc le voilà devenu la poupée de Ryoko. Heureusement, la rose n'a pas d'idée farfelues à faire avec lui dans ses bras, c'est son Senseï après tout, il faut un minimum de respect pour lui, et justement, il a la place des rois. Beaucoup se mettront à le jalouser de le voir se retrouver dans cette situation, comme un certain Hyûga qui serait en train de ronger ses ongles de haine en le voyant si proche de sa poitrine. Enfin, il comprenait que le reste est une question d'entraînement, le plus dur est passé, et Ryoko commence à lui caresser la tête et la joue. Il tente d'émettre une plainte, de la rouspéter d'un raclement de gorge vaguement plaintif et détendu, ce qui fait sourire la savonneuse qui lâche un petite "Mooooh" attendrie, l'enveloppant dans sa queue pour ne plus qu'il est froid, puis venant le surélevé pour blottir sa tête dans le creux de son épaule, déposant un baiser sur son front tandis qu'elle continue les caresses.

Enfin, Tenzin voulait savoir comment ça s'est passé avec elle, c'est vrai que son animal totem n'est pas un animal aussi sauvage que le loup, mais c'était un animal plutôt sournois, qui abusait de la confiance et la non-connaissance de Ryoko pour prendre de temps en temps la possession de son corps. Elle sourit, berçant un peu Tenzin tandis qu'elle le cajolait comme un enfant fatigué.

- A vrai dire, la familiarisation s'est plutôt bien placé, je m'étais familiarisé avec mon côté animal dès le début, dès mes premières transformations. Certes, j'ai eu très peur la première fois, et lorsque ça s'est empirer dans ton dojo, mais le reste du temps, j'avais accepter les changements, j'acceptais qu'une partie de moi servait de logis à une anguille et que certains caractéristiques apparaissent de surcroît. Mais c'était une profiteuse, elle n'était pas aussi sauvage que ton loup, mais elle profitait de mes états émotionnels pour se manifester, pour apparaître de temps en temps, jusqu'à ce qu'elle ait surface trop longtemps. Là, je lui ai fais face, j'ai décidé d'arrêter de lui laisser de temps en temps le contrôle, et depuis, on s'est arrangé. J'ai la chance d'avoir un animal plutôt calme en fait, n'ayant pas un impact psychologique sur ma personne, mais je sais que certains personne se battent sans arrêt pour lutter contre ce côté animal.

Elle continue de bercer Tenzin, toujours en se montrant aussi douce avec lui, le gardant bien au chaud dans sa queue, le couvant un peu comme un oeuf elle avoue.

_________________
Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] 3hon
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Empty
Jeu 5 Déc 2019 - 10:22
Mon impuissance, bien que reposante sur le moment, en était d'autant plus frustrante que Ryoko profitait pour continuer ses caresses et ses signes d'affections que je préférais usuellement éviter. Un baiser sur le front, plus que les autres, me fit grogner de mécontentement. Si elle pensait qu'elle allait facilement s'en tirer après ça, elle se mettait les doigts dans le nez. Il allait falloir que je réfléchisse à ma vengeance. Cependant, pour sa défense, je devais admettre que contrairement aux autres fois, ses gestes étaient bien moins provocateurs, et avaient plus une vocation protectrice. Etait-ce le fait qu'elle allait bientôt devenir maman qui la poussait à agir ainsi avec moi ? Et sûrement avec tout le monde. Je n'en étais pas sûr étant donné qu'elle avait toujours été très affective, mais cela pouvait être une raison. Après avoir grogné, je soupirai longuement de mécontentement et la laissai faire -même si je n'avais pas réellement le choix. Mes membres me donnaient encore l'impression d'être en chocolat fondu. Elle me souleva ensuite grâce à sa queue d'anguille qu'elle semblait plutôt bien contrôler et vint me caler contre son épaule. C'était déjà un peu mieux.

Suite à cela, nous entamâmes une discussion sur la familiarisation avec notre animal intérieur. J'écoutai attentivement ce que la Sekken avait à me dire car je n'y connaissais pas grand chose sur le sujet. Mais comme je m'en doutais, l'anguille semblait avoir un mode de fonctionnement bien différent de celui du loup. Ryoko avait rapidement accepté ces changements et s'était adapté, alors que pour ma part j'étais encore en train de lutter et de tenter de contrôler. Certes, le contrôle était essentiel, mais peut-être m'y prenais-je de la mauvaise manière. Toutefois, je pouvais dire à coup sur que la principale différence entre nos deux parts Yasei étaient la manière dont il fallait s'y prendre. L'anguille, bien que compliante en apparence, s'était montrée assez sournoise pour profiter des faiblesses de la Sekken. Tandis que le loup qui m'habitait n'avait pas ce genre de scrupules, et m'attaquait de face, tentant de prendre la domination de mon corps de façon directe et brutale. Comme un challenge. A réfléchir, je ne savais pas laquelle de ces deux problématiques étaient la meilleure, mais il était certain que je n'avais pas trop le choix à présent. J'allais devoir établir un lien de confiance avec lui, tout en lui montrant que je ne me laisserais pas faire. Un peu comme...une amitié ? Je levai les yeux au ciel avec un air pensif.

-Bien que j'aimerais ne pas perdre le contrôle, je n'ai pas envie de me battre perpétuellement contre lui. Ce serait cool si on pouvait devenir ami...

Je sentis quelque chose remuer en moi, et je souris en reconnaissant la touche du loup. Je ne savais pas si c'était un acquiescement ou un signe de mépris, mais il allait falloir que je le découvre moi-même. A ce moment-là, il se tenait à carreau. Je le sentais mieux qu'auparavant, ayant une conscience aiguë de sa présence à l'intérieure de moi, mais il ne tentait pas de se débattre. Petit à petit, je finis par sentir les sensations revenir dans mes membres, ma force revenir doucement, et je pus enfin me dégager de la prise de Ryoko. Je dégourdis mes jambes un peu. Bien que la bataille intérieure ait été moralement épuisante, j'avais encore du chakra à revendre. Je réfléchis, et me dis que je pouvais dès maintenant commencer à me familiariser avec cette forme animale. Je fermai les yeux, et me concentrai à nouveau pour plonger au fond de moi. Je fis alors face au loup, qui était couché sur le ventre et me regardait du coin de l'oeil. Il ne semblait ni en colère, ni joyeux de me voir, mais plutôt méfiant. Je lui souris, avant de me reconcentrer.

-Penser à comme une pluie, ou une brise, qui vient caresser le corps...

C'était ainsi que Ryoko m'avait alors apprit à visualiser le chakra Yasei pour qu'il circule en moi et me permette de me transformer. Et petit à petit je sentis les changements commencer à opérer. Cette fois-ci, mes os commencèrent à se déplacer mais la douleur était atténuée. Tout comme la sensation de démangeaison quasi absente lorsque les poils recommencèrent à pousser. Mon museau s'allongea, mais j'eus subitement une idée. Je me concentrai sur mon nez et ma bouche, et cette fois-ci, je n'eus aucun mal à les faire redevenir humain pour me permettre de parler.

-On se fait une petite course, Ryoko-chan ? fis-je avec un sourire avant de terminer ma transformation.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] Empty
Mar 10 Déc 2019 - 19:50
"Qu'on devienne ami", ça, elle l'ignore si c'est possible ... ça reste un animal sauvage, et être "ami avec un humain" c'est plus ... compliqué. Être fidèle et bien s'entendre avec est possible, mais être "ami" est un terme bien humain, être "fidèle et loyal" est plus adapté. Un animal a un libre arbitre bien différent du leur, elle est bien placée pour le savoir, vu qu'elle le connait bien son côté animal, elle sait qu'ils ne sont pas vraiment "amis", juste qu'ils s'entendent bien. Et puis, ils se retrouvent facilement dans leur manière de penser et la bouffe, les deux sont des gloutonnes fourbes, ce qui fait qu'il est invisible aux yeux des autres, après tout, une anguille n'est pas brutale, elle peut contre-attaquer lorsqu'il se sent en danger, mais ce n'est pas comme un prédateur terrestre avec des instincts sauvages. C'est un chasseur, mais un chasseur fourbe, silencieux, calme, un genre de félin en fait, mais en moins brute. Enfin, Ryoko serrait sa "proie" contre elle, toujours en lui faisant des papouilles et en se montrant affectueux, ce qui a le don de mettre en rogne Tenzin et donc, par extension, cela amusait beaucoup la rose.

- "Être ami" c'est un peu absolu en soit pour un animal, mais oui, il faut que vos liens restent soudés.

Tenzin finit par s'extirper de son étreinte, se mettant à se dégourdir les jambes, avant de tenter d'entrer en transformation, de faire un avec le loup, de commencer à entrer en stase avec son côté animal. Elle sourit légèrement en le voyant se débrouiller tout seul, un peu triste quand même de ne plus l'avoir dans les bras. Il voulait tester un peu sa transformation en animal, lui demandant si elle voulait bien faire une course, mais à vrai dire, Ryoko ne se sent pas chaude de courir même pour le plaisir. A vrai dire, elle se sentait nauséeuse, et avait une grosse envie de s'allonger, ce qu'elle fait en se mettant assise, enroulée dans sa queue.

- Non, pas tout de suite Tenzin-kun, je me sens pas très bien là ...

Elle reste allongée assise sur sa queue, avant de s'allonger dessus comme si c'était un lit. Elle n'avait plus trop envie de bouger là, et sa queue lui paraît bien confortable en fait.

_________________
Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko] 3hon
Merci cerise pour la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish http://www.ascentofshinobi.com/u603

Nouvelle rencontre bestiale [Ryoko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: