Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Le... Frigogidaire ? | Ft. Chôkoku Kyouka
Commencer sérieusement [Equipe 4] EmptyAujourd'hui à 6:27 par Sinaaq

» Panséléne ~ Ayume
Commencer sérieusement [Equipe 4] EmptyAujourd'hui à 4:54 par Aburame Ayume

» Bonsoir Par... Kiri ! - [PV La Kenpei]
Commencer sérieusement [Equipe 4] EmptyAujourd'hui à 4:24 par Uzumaki Ryuji

» Restauration rapide [PV Mugen Oda[
Commencer sérieusement [Equipe 4] EmptyAujourd'hui à 3:35 par Uzumaki Ryuji

» Hidemi "Kajiya" Hashimono
Commencer sérieusement [Equipe 4] EmptyAujourd'hui à 3:07 par Hidemi Hashimono

» Jishin Lifestyle ~ Toph
Commencer sérieusement [Equipe 4] EmptyAujourd'hui à 1:56 par Chokoku Kyouka

» 03. Changer de zone
Commencer sérieusement [Equipe 4] EmptyAujourd'hui à 1:52 par Akimichi B. Hyakuzô

» Pause méditative [PV Yasei Zoku]
Commencer sérieusement [Equipe 4] EmptyAujourd'hui à 1:20 par Yasei Zoku

» Hommes et bêtes
Commencer sérieusement [Equipe 4] EmptyAujourd'hui à 0:50 par Yasei Zoku

» Comme l'a dit l'ancêtre : ensemble ! [Avengers]
Commencer sérieusement [Equipe 4] EmptyAujourd'hui à 0:27 par Shirō

Partagez

Commencer sérieusement [Equipe 4]

Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Sam 9 Nov 2019 - 10:30
Le lendemain matin à l’heure convenue, le Hyûga était déjà sur le terrain d’entrainement n°4. Il n’était pas de ces ninjas qui aimaient venir à l’heure aux rendez-vous. Non, il était plutôt du genre ponctuel. Sa philosophie du travail et donc de son métier de ninja était la suivante : respecter ses engagements, tout donner jusqu’à la limite et ne se retirer que si mettre sa vie en jeu n’était d’aucun impact pour la bonne réussite de la mission qu’on lui avait confié. Pour l’heure une des missions que le village lui avait confié était de parfaire l’éducation ninja de deux Genins... et un tigre ne l’oublions pas ! Deux Genins tous deux prometteurs mais aux profils si différents.

L’un avait pour lui l’attaque à distance via son kekei genkai et le combat rapproché via le kenjutsu. Ses deux spécialités étaient tout simplement mortelles. Chacune dans leur style. Pour couronner le tout, il disposait d’une affinité tout aussi dangereuse : le suiton. L’autre quant à elle avait pour elle la vitesse et le taijutsu en plus du surnombre naturel dans la mesure où elle se battait toujours avec un félin de tigre. Son affinité était le raiton. De quoi lui ajouter de la vitesse. C’était bien sur ce point qu’elle devait axer son développement : la vitesse d’exécution ainsi que le taijutsu. Qu’essairait-elle de développer en sus de ces deux spécificités ? L’iroujutsu ? La sensorialité ? Certainement ce dernier point. Mais quoi d’autre ? Au départ, elle partait avec un léger handicap, et pourtant elle pouvait finir comme un ninja d’exception pour peu qu’elle sache se débrouiller au mieux avec ce dont elle disposait.

Tous les deux élèves du Hyûga étaient intéressants, chacun à sa manière. Pour les aider à aller de l’avant, le Hyûga avait déjà choisi sa voie. Il irait à l’encontre de leurs principes bien établis et les aiderait ou les pousserait à toujours se surpasser, toujours se sublimer afin de progresser et de devenir meilleurs chacun à sa façon. Lui-même comptait bien profiter de tout ce programme. Après tout ne dit-on pas qu’un maître apprend de ses élèves. La chose était sûre, aussi sûr que l’on apprend tous les jours pour peu que l’on veuille bien se donner la peine d’ouvrir ses sens et d’analyser les actes et les événements.

Le Shirudo devait être fort. Il n’y a aucune autre issue.



_________________
Spoiler:
 


Commencer sérieusement [Equipe 4] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Mar 26 Nov 2019 - 17:30
Après une première entrevue la veille, une nouvelle entrevue va avoir lieu. La connaissance de cette réunion a été soudaine, signalé brièvement après la fin du combat entre les deux Genins. Tsuyoshi avait également donné son ressenti sur le combat et sur l’analyse de ses élèves. On sentait qu’il prenait son rôle à cœur, qu’il souhaite donner le meilleur de lui pour les faire progresser. Ses mots étaient forts, cherchant non seulement à remonter l’estime de certain, mais aussi de les forcer à s’élever. Le bouclier. Signe de protection, de défense. Contraire à l’attaque. Le Chôkoku, de par son pouvoir, se sentait inutile. Pourtant, le Hyuga a su dire ce qu’il fallait.

« Un ninja se doit d’être efficace à tout moment et donc d’être capable de tuer à tout moment avec l’action la plus bénigne qui soit. »

Shirudo n’est qu’un nom. Il ne signifie pas seulement encaisser les coups pour se défendre, mais bien d’agir pour la protection et notamment pour celle d’Iwa, de Tsuchi. Ne dit-on pas “la meilleure défense c’est l’attaque“ ? L’équipe doit donc, dans certains cas, entreprendre de fortes attaques pour veiller à cette protection, quitte à se salir les mains. Chose que Jurôjin avait perdu de vue, mais que le chef d’équipe a su correctement souligner. Certes il va tout de même s’intéresser à la maîtrise du Suiton pour palier à son manque défensif et non-létal, sauf qu’il ne va pas oublier de toujours progresser dans sa maîtrise de l’argile et autres compétences plus directe.

Il se lève assez tôt, suffisamment pour faire son rituel en cuisine lorsqu’un entraînement est prévu. En revenant de la première réunion, il avait fait un tour dans les rues commerçantes pour se munir des ingrédients nécessaires à la préparation d’un bon repas pour quatre personnes. Oui quatre, car le familier de sa camarade Shinju, Arashi le tigre, ne doit pas être oublié. Il compose donc un repas à base de riz parfumé d’un côté, de l’autre, des morceaux de bœufs cuits avec des oignons et recouvert d’une fine couche de sauce soja et de quelques graines de sésame. Jurôjin a beau être un ninja, il sait prendre soin de lui, par exemple en cuisinant de bons petits plats lui-même. Il prend également soin des autres, en aidant ceux dans le besoin, ou prend soin des lieux, en effectuant le nettoyage, le jardinage... Il n’est pas qu’un simple combattant. Cela peut paraître inutile pour certains, mais pour lui, prendre soin de son village, c’est avant tout commencer par ces détails-là.

Ayant fini, il quitte son tablier pour mettre sa tenue traditionnelle et se rendre aux Hauts-Plateaux, sans oublier les paniers repas. Sur le chemin, il croise des membres de son clan, investi dans leur entraînement ou dans leur vadrouille. Puis quelques villageois le saluent aussi, sans l’interrompre dans sa marche. Il arrive donc sans problème sur les terres dominantes d’Iwa, des terres bien connues de son argile. Son premier regard sur le lieu se pose sur son supérieur, déjà présent. Jurôjin est arrivé pile dans les temps. Il semble que la ponctualité soit un point fort du Chûnin. Il se rapproche doucement voyant qu’il manque encore une fois le duo bestial. Il pose d’abord son sac avec les repas à ses pieds, avant de prendre la parole.

« Bonjour Tsuyoshi-senseï. Comment allez-vous depuis hier ? »

Ses yeux s’accrochent à lui. Une manière de montrer son intérêt pour l’équipe à sa façon. Sa volonté de progresser avec elle semble plus forte que jamais avec les évènements d’hier, comme pour ses attentes de son professeur et de ses compagnons.

« J’ai préparé des repas pour que nous puissions nous reposer et reprendre des forces. Ainsi, nous pouvons prendre la journée pour nous entraîner sur place. Cela vous va-t-il ? »

_________________
Commencer sérieusement [Equipe 4] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Jeu 28 Nov 2019 - 23:52
C’était Chokoku Jurôjin qui était arrivé le premier sur le lieu choisi pour l’entrainement du Shirudo. Ce dernier avait l’air d’avoir bien récupéré de sa petite débauche d’énergie effectuée la veille, après son petit affrontement contre l’Hokazuka et son félin. Bien qu’il eut dominé les débats de la tête et des épaules, il était intéressant de noter que le bonhomme avait un niveau de récupération correct. D’autres à sa place, probablement moins affuté physiquement, auraient peut-être légèrement accusé le coup. Visiblement pour Jurô, il n’en était rien.

_ Salut Jurô. Comment te portes-tu ? Visiblement bien…

Puis le Hyûga détailla du regard à nouveau son disciple, de la tête aux pieds. Ce dernier avait apporté à manger. Étonnant. De toute sa vie de ninja, il n’avait jamais vu un disciple, le deuxième jour de rencontre, apporter à manger à l’équipe. Il n’avait jamais vu cela. C’était comme offrir un cadeau à son maître dès le deuxième jour d’école. Le départ peut bien se passer, l’avenir peut être plein de promesses, mais rien ne garantit que les choses se dérouleront bien, du moins tel que l’on l’envisage au moment où l’on fait ce cadeau.

Tsuyoshi considéra le cadeau quelques instants. C’était spontané de la part de Jurô à priori. Une preuve d’investissement à n’en pas douter. Le Hyûga finit par accepter l’idée de Chokoku, bien qu’il s’imaginait qu’ils ne passeraient pas plus de quelques heures ici. En effet, si Jurôjin avait su quel programme son senseï lui concoctait, probablement qu’il n’aurait pas fait ce geste, du moins il était fort possible qu’il ne se soit pas donné toute cette peine.

_ C’est gentil Jurô… Le Hyûga marqua une courte pause, puis regardant vers l’horizon, du côté où pouvait apparaître la kunoichi du groupe, il poursuivit : attendons un peu Shinju. Normalement, elle ne devrait pas tarder…

Et Shinju tarda. Le Hyûga l’attendit pendant trente minutes. Trente bonnes minutes qui avaient fini par l’énerver un peu. Se pourrait-il que l’affrontement avec le Chokoku qu’elle avait fait la veille ait pu l’impacter à ce point ? Non, cela semblait un peu tiré par les cheveux. En patientant, le Hyûga s’était retrouvé à différents endroits du terrain en différentes postures. Au bout de ces trente minutes, Tsuyoshi revint vers Jurôjin l’air passablement agacé.

_ Bon, elle est super en retard… Nous allons faire sans elle. Le Hyûga soupira un peu avant de poursuivre : j’avais prévu un combat entre elle et son félin et toi contre moi. Un trois contre un afin de tester personnellement vos aptitudes en plus de commencer à développer en vous l’esprit d’équipe, mais bon… Nous ferons avec les moyens du bord. Ce sera toi contre moi et cette fois-ci, je déciderais du moment opportun pour arrêter l’affrontement.

Le Hyûga se mit alors en position après avoir bien vérifié que tous deux se trouvaient assez loin du déjeuner rapporté par Jurô. Ainsi ils pourraient se donner à cœur joie sans grands risques.

_ Je te laisse l’honneur de commencer.

Et Tsuyoshi attendit.

_________________
Spoiler:
 


Commencer sérieusement [Equipe 4] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Lun 2 Déc 2019 - 14:22
Le Hyûga ne semble pas très joyeux à la suite de la proposition de son élève. Est-ce qu’il a peur de manger ce que Jurôjin a pu préparer ? Aurait-il dû dire que c’était quelqu’un du clan qui lui avait donné ces repas ? Ou alors, est-ce qu’il n’avait pas prévu de prendre beaucoup de temps pour la réunion d’aujourd’hui ? Après tout, étant gradé, il doit être occupé avec diverses missions ou autres tâches importantes. Cela n’est pas bien grave en soi. Les membres de son clan sont habitués à manger les portions qu’il n’a pas mangé à son retour. Ils seront ravis vu le précieux temps qu’il a consacré ce matin à la préparation. Tout dépendra aussi de Shinju et son animal, qui peut-être voudront rester déjeuner avec lui pour reprendre là où ils s’étaient arrêtés hier.

Cependant, il ne semble qu’aucun des deux, que ce soit Shinju ou Arashi, ne viennent aujourd’hui. Est-ce que la blessure du félin est plus importante que prévu ? Ce serait bien étonnant. Et puis même si c’était le cas, il aurait simple de le laisser se reposer pendant que les deux humains se battent contre leur chef. Ils semblaient si déterminés et prometteurs. Qu’est-ce qui a bien pu se passer ? Il n’a pourtant rien d’entendu d’inquiétant ce matin lors de son parcours des rues et n’a reçu aucune alerte de ses informateurs. Il semble que les raisons soient entre les mains du duo seulement. Tsuyoshi semble beaucoup y penser aussi, piétinant sur place ou en se baladant sur plusieurs mètres en rond.

Après une demi-heure de passée, le chef d’équipe prend enfin une décision. Jurôjin n’aurait pas attendu aussi longtemps. Si quelqu’un retarde le groupe, le reste continue d’avancer pendant que l’autre sera retardé et puni comme il se doit. Cela n’est rien d’autre que de la discipline. Il faut l’appliquer durement et sans crainte, sinon les résultats de l’équipe n’en seront que fortement impactés. Mais bon, il comprend le geste de son supérieur envers son élève, voulant lui-même voir la progression prochaine de cet élément.

C’est donc un affrontement en un contre un qui va se dérouler. Jurôjin contre Tsuyoshi, Chôkoku contre Hyûga. Il ne se rappelle pas avoir eu un jour la chance de pouvoir affronter un autre clan majeur du village. Intérieurement, il déborde d’envie de se mesurer à lui. Il veut pouvoir comparer la puissance de son pouvoir à celui du Byakugan et de son célébre Taïjutsu. Mais ce n’est pas tout. C’est également une expérience intéressante à prendre en note, car cela lui permettre de trouver des stratégies d’équipe pour les éventuelles interventions du Shirudo. Le Chûnin est prêt, en position, et attend que le Genin se lance. Jurôjin affiche enfin son excitation, par un sourire en coin.

Il s’élance vers son adversaire, souhaitant le tester un peu au corps à corps. Malheureusement pour Tsuyoshi, pas de technique de poings ou pieds au programme, mais comme signalé à sa présentation, une prestation de son Kenjutsu. Il sort du fourreau son katana et lance une offensive directe. Pour commencer, ce sera doux. Ensuite, il augmentera au fur et à mesure la force de ses attaques. Pour le moment, autant profiter et ne pas s’épuiser trop vite.

Résumé:
 

_________________
Commencer sérieusement [Equipe 4] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Lun 2 Déc 2019 - 23:52
Le Hyûga vit son adversaire s’élancer dans sa direction. Il n’eut pas à attendre bien longtemps pour le voir dégainer son katana. Tsuyoshi n’aimait pas beaucoup combattre avec des shinobis utilisant le katana et autres armes de ce style. Face à ces armes, il se sentait un peu démuni. Bien entendu, ce n’était pas le cas, la chose était loin d’être vraie. Seulement, face à des combattant adeptes de ces arts, il se devait de redoubler d’attention. La moindre erreur pouvait se payer cher, bien plus que d’encaisser un coup de poing ou un jutsu. Les adeptes du kenjutsu avaient un côté un peu plus létal que les autres combattants et ce à cause justement du tranchant de leurs armes.

_ J’avoue que je n’aime pas trop le kenjutsu…

Le Hyûga esquiva l’attaque horizontale en attendant le dernier moment pour exécuter un salto vers l’avant tout en passant au-dessus du corps de son élève. Son mouvement d’esquive, était plus rapide que l’attaque du Chokuku. De fait, il arriva à se réceptionner un poil avant que Jurôjin ne termine son mouvement. Sans attendre que ce dernier ne soit en mesure d’enchainer. Le Hyûga, lui, poursuivit. Alors que ses deux pieds venaient de toucher le sol, lestement, Tsuyoshi s’accroupit et les mains au sol, il avanca un pied vers l’avant de façon à décrire un arc de cercle devant lui de la gauche vers la droite. Le Hyûga venait de tenter une balayette en bonne et due forme sur son élève.

Mettant à nouveau une distance réglementaire avec son élève, le Hyûga attendrait la prochaine attaque du Chokuku.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Commencer sérieusement [Equipe 4] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Lun 9 Déc 2019 - 19:20
Le rythme est donné par la première offensive du Genin. Pour le moment, rien de méchant dans son attaque. Il sait que son adversaire ne doit pas être un grand fan des combats contre une arme, surtout une arme tranchante comme le katana utilisé. Après tout, un Hyûga est plutôt orienté corps à corps à mains nues, s’aidant de sa capacité héréditaire, le Byakugan, pour neutraliser les points de chakra du corps humain. Jurôjin espère réussir à faire peur ou au moins gêner le chef d’équipe avec son habilité au sabre lors de leurs échanges. Bien entendu, gagner serait le scénario le plus satisfaisant, mais il faut quand même rester réaliste face à l’expérience et la force de Tsuyoshi.

Pour le moment, il ne semble pas déstabilisé. Il lâche un genre de soupire accompagné de mot, prononçant sa réticence à affronter le kenjutsu. Puis dans l’immédiat, il entreprend une esquive pendant que le mouvement de son élève exécute le mouvement horizontal avec la lame de son arme. Jurôjin le voit passer par-dessus sa tête, se doutant bien que son dos est exposé à un danger éminent. A son tour, sans savoir ce que prévoit son adversaire, il s’élance en avant après avoir concentré son chakra à ses pieds et fortement appuyé sur le sol pour se propulser un peu plus loin. Pensant être assez loin, il se remet face à son adversaire, qui vient de finir son action avec ses jambes.

Le Chôkoku se doutait que le corps à corps face à son supérieur serait à double tranchant. Soit le Kenjutsu prend l’avantage, soit l’expertise dans le Taïjutsu lui donnera du mal à l’atteindre. C’est un pari, un pari qu’il ne veut pas abandonner. Pendant qu’il peut encore utiliser son sabre, autant continuer pour à la fois s’exercer mais aussi en apprendre plus sur le panel de techniques de son adversaire. Le Ninjutsu viendra quand ce sera le moment. Encore une fois, autant profiter du combat et ne pas se précipiter.

Prenant position, les deux mains sur la poignée et la lame en avant, il s’apprête à retourner en face à face. Mais cette fois, il faut passer un peu à la vitesse supérieure. Voyant la distance les séparant, il faut intervenir vite pour ne pas voir une autre esquive facile. Chakra malaxé et redirigé vers la plante de pied, il charge directement en peu de temps vers son maître. La distance entre les deux a vite fait de disparaître, se retrouvant en tête-à-tête. Puis pour terminer, il envoie à nouveau son sabre vers l’épaule de son opposant, afin de le blesser et gêner ses futurs mouvements. Si son bras est touché, peut-être que cela lui empêchera d’user de son Taïjutsu destructeur de son clan. Mais bon, il ne faut pas croire que cela va être un mouvement vainqueur. Il affronte tout de même un supérieur qui doit réserver encore des surprises à son élève…

Résumé:
 

_________________
Commencer sérieusement [Equipe 4] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Mer 11 Déc 2019 - 11:02
Jurojin n’avait pas attendu la suite du programme concocté par le Hyûga. S’il n’avait pas su anticiper tel qu’il l’avait fait, il se serait retrouvé à terre les quatre fers en l’air à la merci de son supérieur. Non. Il avait su anticiper un mouvement prévisible du Hyûga. Il est vrai que ce dernier était un adepte du taijutsu. Quelque chose de presque évident pour tout Hyûga digne de ce nom, qui se respecte. Les exceptions cela dit existaient. Il faut de tout pour faire un monde. Tsuyoshi n’était pas de ces exceptions. Lui était similaire à la plupart des Hyûga, au moins sur ce qui était des spécialités communes maîtrisées dans le clan à savoir : la sensorialité, obligé, le taïjutsu, presque obligé.

Alors que Tsuyoshi exécutait encore son salto dans les airs. Il remarqua que son vis-à-vis était en train de terminer son mouvement au kenjutsu. A peine s’était-il réceptionné, qu’il avait remarqué que le Chokoku prenait une impulsion pour filer du coin. Il avait compris que Jurojin avait compris ce qu’il lui avait concocté. C’est donc avec un sourire amusé qu’il fendit l’air de sa balayette alors que moins d’une seconde avant, le pied d’appui du Chokoku se trouvait encore à l’endroit qu’il venait de ratisser de sa jambe. Se redressant, le Hyûga vit son disciple se réceptionner et se préparer à son mouvement suivant. Le sourire sur les lèvres du Hyûga n’avait pas disparu. Il se prépara donc à la suite. Quelle serait-elle ? A priori, vu l’attitude du Genin et le fait qu’il n’avait pas encore dégagé sa main tenant le katana afin d’exécuter des mudra, ce serait à nouveau une attaque au kenjutsu.

Jurôjin chargea à une vitesse supérieure à celle qu’il utilisait jusqu’ici. Le Hyûga n’en fut pas surpris cela dit, parce qu’étant dans l’ambiance du combat, Tsuyoshi n’avait pas pour habitude de sous-estimer ses adversaires et encore moins de se relâcher. Il se prépara, sachant parfaitement quel mouvement il allait exécuter, gardant un œil sur les moindres faits et gestes de son adversaire. Il attendit, sans bouger. Comme précédemment, l’idée était d’être à nouveau au corps à corps. Seulement cette fois-ci, Jurôjin allait être pris au piège de son propre mouvement. Il fit un pas en avant, c’était plus un petit bond d’ailleurs, en calculant la vitesse de son vis-à-vis, et para l’attaque de ce dernier, et mettant son bras en opposition sur la main tenant le katana. Sans donner le temps au Genin de comprendre ce qui se passait, le Hyûga enchaîna d’un coup de pied sec du pied gauche dans le ventre.

Sans tenter quoi que ce soit d’autre, le Hyûga se recula tout en gardant en visuel son adversaire. Deux bonds en arrière et il attendit que Jurôjin se reprenne.


Spoiler:
 


_________________
Spoiler:
 


Commencer sérieusement [Equipe 4] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Jeu 12 Déc 2019 - 11:04
C’était évident dès le départ. On peut difficilement atteindre un maître du Taïjutsu, même si on essaie par une approche avec le Kenjutsu. Il ne faut pas oublier que seul la lame est vraiment dangereuse dans cette utilisation. Mais finalement, le sabre n’est que l’extension d’un bras, par une main habile qui manipule le tout. Face à un expert comme Tsuyoshi, il est évident qu’il sait comment s’y prendre pour éviter toutes blessures, même lors d’une parade. En bloquant le membre à l’origine du mouvement, il bloque à la fois la force sans grand effort et évite toutes coupures que l’attaque aurait pu générer. Une surprise qui n’en est pas une pour Jurôjin, se doutant déjà du niveau de son adversaire depuis leur rencontre hier. Puis, s’il n’y avait pas de résistance, cet entraînement ne serait pas assez intéressant et bénéfique pour le jeune Genin.

Pour ce qui est de la parade, c’était joué d’avance. Concernant l’enchaînement du coup de pied, c’est une autre histoire. Le temps que l’arme et le poing se rencontrent, le pied du Hyûga se lève brusquement, pour s’écraser contre le ventre de son élève. Il était difficile pour le Chôkoku de l’éviter, vu que l’élan de sa charge était encore en action. Il ne pouvait pas réaliser le mouvement contraire pour ne pas la subir. L’impact lui fait lâcher d’abord son arme, puis ressentant les effets, il titube en arrière légèrement. Pour se reprendre, il inspire une bonne quantité d’air, tente de calmer la vive douleur puis de reprendre ses esprits. Calmé, Jurôjin sourit malgré ce qui vient de se passer. Il paraît joyeux d’avoir été touché.

« Je vois que vous ne me faites pas de cadeau. J’apprécie. Au moins cela prouve que vous me prenez au sérieux. Maintenant que je suis pleinement conscient de la différence de niveau, rien ne sert de rester sur les petites tapes que je tentais. »

Un signe et un second Jurôjin apparaît sur le terrain. Il ignore si l’avantage numérique sera avantageux, mais autant tester toutes les solutions en main pour voir ce que cela va donner. Cependant c’est une consommation importante de chakra. Il va falloir être vigilant pour le reste de ce combat sur ce point. Les deux manieurs d’argile en place, celui de derrière, l’original, fait le plein d’explosif pour ses mains claniques, tandis que le clone avance de cinq mètres puis lance un projectile blanchâtre. Aucune surprise sur le fait que c’est un explosif Chôkoku. Cependant, il n’est pas qu’un vulgaire projectile. A son approche immédiate de Tsuyoshi, un mûdra par le lanceur est effectué pour exploser et lancer dans une faible zone, plusieurs petites billes explosives. Leurs dégâts sont minimes c’est certain. Le but est de surprendre l’adversaire qui se dirait qu’une simple esquive le sauverait. Ce n’est donc pas ce qui le fera gagner, mais peut-être que le chef d’équipe se méfiera encore plus de ce que peut faire son élève. Surtout qu’une autre surprise se prépare de derrière…

Le vrai Jurôjin a fini de faire le plein, générant dans l’instant une petite araignée. Celle-ci vient se cacher juste en surface du sol, prête à faire son travail dès qu’une personne ou un objet viendra se placer juste au-dessus. Par précaution, autant reculer pour ne pas se faire toucher par le souffle de l’explosion si elle a lieu. Il espère vraiment que son opposant va vouloir s’approcher pour continuer les attaques au corps à corps. Après tout, il peut s’avérer dangereux de rester à distance face au duo d’utilisateur d’argile. Voyons ce que va prévoir celui-ci pour la suite…

Résumé:
 

_________________
Commencer sérieusement [Equipe 4] 1562190567-chokoku
Made by Riku. Thanks Riku !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Commencer sérieusement [Equipe 4] Empty
Jeu 12 Déc 2019 - 12:41
Le Hyûga lui aussi souriait. Il souriait en réaction au sourire de son élève. Sans parler, rien qu’avec le langage des coups, tous deux s’étaient compris. Effectivement, Tsuyoshi ne lui ferait pas de cadeau, ou du moins, il ne lui en ferait pas de trop gros. A quoi bon ? S’il se mettait à trop le ménager, ni le Chokoku, ni lui ne tireraient rien de positif de leur échange. Leur combat serait un zéro pointé, une perte de temps et de chakra, un peu comme ce qu’il avait vu la veille lorsque Jurôjin affrontait le duo Shinju et Arashi. Non. Pour que chacun d’eux puisse tirer quelque chose de ce combat, il fallait que l’un d’eux aille au bout de lui-même. En théorie, c’était Jurôjin qui devait le faire, mais qui sait ? Peut-être était-il en mesure de le surprendre ? La chose ne serait pas aisée, car du haut de ses 27 ans, Tsuyoshi en avait vécu des combats…

_ Il n’y a pas lieu pour moi d’être ni trop dur, ni trop tendre avec toi. Ceci est un entraînement et non pas un amusement. A la fin, l’un de nous doit être éreinté si l’on veut tirer quelque chose de concret de cette journée. Donne ce que tu as. Tu sauras toi-même où es la limite si d’aventure ton niveau était proche du mien.

Puis de la main droite, bras tendu vers l’avant, doigts joints, le Hyûga fit signe à son disciple d’approcher. Ils apprendraient aujourd’hui tous les deux. Le Hyûga en avait décidé ainsi et le Chokôku abondait dans le même sens que lui. Ils iraient ensemble jusqu’au bout.

Tout de suite, Tsuyoshi remarqua que son disciple avait changé de tactique. Dorénavant, il voulait utiliser le ninjutsu, autre palette de son art. Très bien. Tsuyoshi s’attendait à ce que son élève persiste encore un peu avec le kenjutsu, mais probablement avait-il peur de blesser mortellement son senseï. La chose était belle et bien possible, quand bien même le Hyûga disposait encore de quelques petites bottes pour contrer les attaques au sabre d’un niveau supérieur. En repensant à cela, le Hyûga se remémora les paroles de son élève, celles que le Chokôku avait prononcées la veille, lorsqu’il disait que ses coups étaient mortels. Il est vrai que le pouvoir destructeur de ce clan majeur d’Iwa était immense. Il fallait donc s’attendre à tout venant d’eux : les bombes, les bombes à fragmentation, les mines, les mines qui se déplacent sous terre, les bunshins explosifs… la liste était non exhaustive. En clair, le Hyûga devait faire plus attention que jamais à lui sous peine de se faire souffler à la première occasion et là… il aurait beaucoup à perdre. Fallait-il déjà utiliser le Byakugan ?

*Non faisons durer le risque encore un iota. Autrement, il n’aurait absolument aucune chance de me surprendre* Pensa le Hyûga.

Au fond de lui pourtant, Tsuyoshi était tiraillé. Il décida qu’il utiliserait le Byakugan à la première occasion. Cette technique faisait partie intégrante de son arsenal. De toutes façons, en l’utilisant, peut-être que le Chokôku arriverait un jour à développer une parade contre les senseurs, du moins, ceux qui peuvent détecter ses techniques, car pour sûr, il les cacherait.

Patiemment, le Hyûga attendit. Il attendit lorsque Jurôjin se clona. Il se prépara cependant, en exécutant des mudra, lorsque l’un des Jurôjin, probablement le bunshin, s’avançait vers lui en effectuant lui aussi des mudra. Ce dernier lança un projectile blanchâtre, aussitôt le Hyûga exécuta un mur pour se protéger du souffle quasi-évident qui allait suivre. Reculant vers l’arrière, Tsuyoshi évita par la même occasion une attaque sournoise –qui n’arriva pas, tandis que son mur était ébranlé, fissuré par l’explosion finalement faible qui avait eu lieu. A cause du mur, le Hyûga n’avait pas remarqué le mouvement du vrai Jurôjin, celui consistant à placer une mine devant sa position.

Tsuyoshi, plus en retrait que sa position initiale, se décala sur le côté droit, et demeurant encore éloigné de la zone impactée, il exécuta des mudra avant de sortir un kunai et de le lancer en direction de l’original.

Suite à ses mudra exécutés, le sol se mit à onduler en direction du Jurôjin le plus proche, le bunshin donc. La technique à son passage détruisit une partie des billes au sol, du côté droit du mur sans pour autant s’arrêter pour autant. Elle était certes bien plus puissantes que les résidus de la technique exécutée peu avant par le Chokôku, technique ayant créé ses billes au sol. Le mouvement d’ondulation au sol se poursuivait résolument vers le bunshin. Bientôt ce dernier ne serait plus qu’un vague souvenir. Du moins, s’il ne prenait pas garde.

_ Des mines au sol donc je présume ? Nous ne nous battrons donc plus au corps à corps Jurô ?

Le Hyûga se moquait un peu de son élève, histoire de le provoquer légèrement. Cela faisait partie de l’affrontement après tout.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Commencer sérieusement [Equipe 4] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

Commencer sérieusement [Equipe 4]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: