Soutenez le forum !
1234
Partagez

Doux espoir - libre

Uzumaki Izaya
Uzumaki Izaya

Doux espoir - libre Empty
Mer 13 Nov 2019 - 5:28
Doux espoir


Nous marchions dans les rues d'Iwa, paisibles, sans but réel si ce n'était de profiter du temps, de la chaleur. De ses plus de deux mètres, le Borukan regardait droit devant lui, détournant parfois le regard pour s'intéresser à une échoppe. A chaque fois que nous passions dans ces rues, pleines de commerces, il me racontait ses annecdotes; une seule pour être honnête. Et, à chaque fois je l'écoutais sans broncher. J'aimais ses histoires, je devais l'admettre.

Et là, paf, mon marteau dans sa tronche !

Un rire ténu s'échappa de mes lèvres, pourtant il n'y avait rien de drôle. Je savais que la personne qu'il avait frappé était morte. Mais la façon dont il racontait son histoire, ses mimiques et intonations malgré son âge avancé étaient irrésistibles. Même pour moi. Les personnes comme lui, et d'autres me donnaient de l'espoir et continuaient de me faire croire en l'homme, en les shinobi. Des personnes capables de rire de tout, tout comme d'être très sérieux.

Je n'oubliais pas qui il était, qui il avait été à une période. Et pas, surtout pas, ce qu'il représentait pour moi. Depuis notre "rencontre" il avait été ma seule figure parentale, pas la meilleure, mais pas la pire non plus. Et j'avais la secréte lueur dans l'âme que je représentais pour lui plus qu'un devoir, qu'une charge. J'avais rapidement compris que ma présence lui avait compliqué la vie. Mais en étais-je responsable ? Je n'en étais pas sûre.

A quoi penses-tu Kagura ?
Hum ? Ah !

A quoi pensais-je... c'était une question que l'on me posait souvent depuis que j'avais suivi la "formation" du shinobi, de mon aspiration à le devenir à la récompense du bandeau symbolisant ma fonction dans le village. Je réfléchissais à beaucoup de choses, et à rien à la fois. Mais là...

Je pense à ceux partis au pays du fer... Je me demande si tout se passe bien.
Ne t'en fais pas, les ninjas d'Iwa sont parmis les plus entraînés du Yuukan, ils s'en sortiront! Je vais te laisser là, je dois aller voir "ta soeur".

Ma soeur...Qui ne l'était pas réellement et qui ne me portait pas dans son coeur. Borukan Sarira. Inutile de lui dire de lui transmettre mon bonjour; je savais qu'elle n'en avait rien à faire, avec le temps cela ne me perturbait plus. J'acceptai donc d'un hochement son départ. Et me retrouvai seule au milieu d'une grande rue... avec des dizaines de personnes vivant normalement leurs vies...






Dernière édition par Kagura le Lun 25 Nov 2019 - 17:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7852-uzumaki-izaya-termine#65747
Uzumaki Izaya
Uzumaki Izaya

Doux espoir - libre Empty
Lun 25 Nov 2019 - 17:07

Doux espoir

Désormais seule même si je suis entourée d’une foule d’inconnus, je poursuis ma route dans le village. Tous ceux que je croise ne le sont pas, inconnus ; je reconnais même quelques visages. D’anciens camarades, un ou deux Sensei ou les commerçants qui me connaissent depuis que je suis à Rokusu., toutes ces personnes qui me connaissent depuis tant d’années semblent m’apprécier, je crois ; et ils savent aussi que je ne suis pas une grande bavarde. Ce n’est pas vraiment que me contente du minimum, ni par soucis d’économie ou encore pour entretenir le mystère, c’est uniquement parce que je ne sais pas quoi dire, ou répondre. Alors, cela ne les « choque » plus.

Je ne peux pas affirmer qu’ils comprennent tous mon silence ou la petitesse de mes phrases, mais certains d’entre eux se montrent plus gentils et aimables que les autres. Cet épicier qui me connait depuis que j’ai été amenée ici par le Borukan par exemple sait ce que je veux sans me le demander, j’ai juste à lui répondre oui ou non, sans même parfois avoir besoin de parler.

Bonjour Kagura-san, comment vas-tu ?
Bien, merci.
Moi aussi ! Alors, comme d’habitude ? Du curry et des herbes aromatiques ?

Un hochement de tête, je confirme que c’est bien ce que je suis venue chercher. Je lui tends la monnaie et lui adresse un sourire en guise de remerciement. Il me salue, et je m’en vais. C’est comme ça que se passe la presque totalité de mes échanges, ils laissent croire que j’ai un handicap et ce n’est pas tout à fait faux. Mais il ne me restreint pas, ne pose pas de réel problème, je ne crois pas et je n’en suis pas sûre dans le fond. S’il y en a un, je ne sais pas où il se trouve, puisque je n’hésite pas à parler avec mon père, et parfois longuement. Je ne sais pas, oui. Ce que je sais, c’est que cela m’arrange ; j’aime la solitude et le silence… Et que, donc, ça vient de moi.

Et aussi, peut-être que cela me limite dans ma progression en tant que Kunoichi, entre ça et ce problème que je rencontre dans la maîtrise de mon don héréditaire…


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7852-uzumaki-izaya-termine#65747

Doux espoir - libre

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: