Soutenez le forum !
1234
Partagez

Tant que nous y sommes [U. Sazuka voire libre]

Senshi Umeka
Senshi Umeka

Tant que nous y sommes [U. Sazuka voire libre] Empty
Ven 22 Nov 2019 - 2:06



Ca faisait déjà un petit temps que vous étiez à Joheki, votre campement était établi et vous étiez… tranquilles, ici. Mais avec le temps, vos vivres commençaient à vraiment s’épuiser, et la chasse comme la pêches se montraient beaucoup moins généreuses avec vous qu’au début. Les animaux avaient du sentir que dans votre coin, c’était dangereux… Puis c’était pas tout, il vous fallait aussi d’autres trucs, comme vêtements ou encore matériel courant. Parce que la vie de shinobi ça se résumait pas qu’à lancer des jutsu et des shuriken… vous étiez humains avant tout !

D’habitude tu t’attardais pas trop sur ces détails, vivre à la dur tu savais ce que c’était… Mais avec vous y avait aussi des « civils » et des shinobi peut être un peu habitués à la condition « spartiate ». Alors t’en avais parlé à Sazuka. Elle aussi était un peu comme toi, c’était pas vraiment sa première préoccupation. Tu avais donc du t’armer de bons arguments pour la convaincre de t’accompagner. Des arguments qui avaient fait mouche, bien sûr. A force tu la connaissais, et tu savais comment la convaincre.

Ainsi en laissant un petit mot derrière vous, vous aviez pris la direction d’un village, ou d’une petite ville pas très loin de votre campement. Enfin pas très loin, plusieurs heures de marche quand même ! Mais c’est pas ça qui vous arrêta, et ainsi au bout de ces heures à marcher le long de la route tracée par le passage des marchands ou quoi que ce soit, vous vous retrouvâtes non loin de votre destination. Au bout de cette route qui s’était élargie et était couverte de pierre maintenant –signe que vous approchiez de la civilisation- vous pûtes voir les premiers bâtiments…

« Tu verras, ça nous changera les idées ! »

Car venir ici pour faire des emplettes n’était pas tout à fait ton réel but ; oué, c’était un peu plus égoïste que ça. Mais ça n’empêcherait pas que vous reviendriez au campement chargées de vivres ! Et puis ce n’était pas un mensonge, tu avais parfaitement mis au courant l’Uzumaki de tes intentions, envers elle !



_________________
Tant que nous y sommes [U. Sazuka voire libre] Aznu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783
Uzumaki Sazuka
Uzumaki SazukaEn ligne

Tant que nous y sommes [U. Sazuka voire libre] Empty
Sam 23 Nov 2019 - 18:26




J’y réfléchissais depuis un moment, à notre présence ici et ce que nous avions à faire. Et ce livre, enfin, cette copie que m’avait remis Umeka… Nous devions l’apporter à l’Académie de Joheki. Décidée, j’avais mis l’ouvrage dans ma sacoche, prête à prendre la direction de ce haut lieu de la connaissance. Mais ce ne fut sans compter sur justement, ma pretite blonde des îles. Elle souleva un problème qui ne m’avait pas échappé mais qui ne fut pas non plus l’un de mes priorités. Réapprovisionner le campement en vivres.

D’abord sceptique, j’avais fini par succomber sous ses arguments convaincants. Il était vrai que passer du temps à penser à autre chose que nos missions, passer du temps avec elle et voir autre chose pouvait s’avérer bénéfique. Ainsi nous avions quitté le campement en laissant une lettre, des fois que certains d’entre eux souhaiteraient nous suivre ou nous rejoindre. Changer d’air pouvait avoir du bon sur n’importe qui, au final. Par chance, il avait beau tout le temps de notre marche vers cette ville plus au nord.

Une marche durant laquelle nous n’avions à aucun instant évoqué Kumo, ou que ce soit en rapport avec les ninjas, la guerre et le reste. Juste à parler entre nous, à nous détendre. La jeune gladiatrice, accompagnée de son filet ; avait eu raison de me pousser à l’accompagner. Et rapidement, car le temps passe toujours plus vite quand on le passe avec les personnes que l’on aime, nous fûmes aux portes de la ville dont il était question. De grands bâtiments en pierre, à l’instar du Rempart Millénaire.

-Oui, c’est une très bonne idée. Dis-je avec enthousiasme, et souriante. Et pour cette idée, autant que pour des raisons inexplicables, je ne manquai pas de lui manifester mon contentement par le biais d’un baiser. Un moment simple, à ne penser à rien d’autre. C’était un songe qui me traversait régulièrement l’esprit, la tranquillité, simplement vivre sans se soucier des enjeux et responsabilités qui nous incombaient… Un peu plus loin, nous entrâmes dans la ville. Il y avait du monde, c’était un endroit plein de vie ; agréable.

-Bien, par quoi commence-t-on alors ? Les vivres… les vêtements ? Après tout, c’était elle à l’initiative de cette expédition, elle devait avoir un programme préétabli, dont je connaissais déjà certains aspects. Et en même temps... ça te fera un exercice fuinjutsu! Rigolais-je, chassez le naturel il revient au galop, néanmoins je ne voyais pas d'autre solution pour tout transporter.




_________________

Tant que nous y sommes [U. Sazuka voire libre] T7pm
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157
Senshi Umeka
Senshi Umeka

Tant que nous y sommes [U. Sazuka voire libre] Empty
Dim 24 Nov 2019 - 11:13



En dehors de la tente que tu partageais avec elle, ce n’était pas souvent que tu la voyais aussi détendue bien que depuis un moment, elle te paraissait un peu… différente. Un changement que te plaisait bien sûr, mais c’était bizarre. Enfin tout ce qui comptait maintenant c’était votre sortie dans cette petite ville de Joheki. Malgré que vous n’ayez pas parlé une seule fois de jutsu et autres trucs de ninja, il fallait bien que ça arrive, Sazuka trouva dans cette séance shopping une bonne occasion de… s’entraîner. Enfin, ça te posait pas de problème, elle avait raison !

« Oué… c’est que vrai que ça pourrait être utile. On va commencer… par manger ? »

Tu ne faisais que répondre à l’appel sonore de ton ventre qui commençait à crier famine ; Gyomo sembla même d’accord avec cette proposition ce qui était marrant, vu qu’il ne mangeait pas… Par chance, il y avait à peine cent mètres plus loin une échoppe qui ressemblait fort à un petit restaurant, comme l’un de ceux qu’il y avait à Kumo. Des sièges étaient alignés au bord d’un comptoir avec la cuisine juste derrière, y avait même quelques personnes en train de manger. A son niveau tu fis signe à l’Uzumaki, comme une petite révérence du bras et t’installas à côté d’elle.

« T’inquiètes, je t’invite ! »

Tu savais que Sazuka n’était pas proche de ses sous, mais ça donnait un peu plus l’impression d’un rendez-vous galant comme ça ; ce dont vous n’aviez pas eu l’occasion depuis un long moment, et que vous partagiez la même tente et le même lit ; ça ne comptait pas ! Tu observas un peu autour, les personnes assises et remarqua que ce petit restaurant avait aussi une arrière salle. Comme quoi les apparences pouvaient être trompeuses. Enfin le chef vint prendre votre commande… Tu montras un genre de bol, des ramens.

En attendant votre commande, tu tendis l’oreille pour écouter « discrétement » les conversations.

« T’as entendu ? Il parait que le pays du feu a attaqué le pays de la foudre… »
« Hm… Oui, la foudre a joué avec le feu, elle s’est brûlée. »
« Oué enfin… je trouve que c’est un peu excessif… c’est grâce au pays et de la roche que cette organisation criminelle n’a pas pu s’étendre. »
« Biensur mais… Ils aussi massacré les Hijin… »
« C’est sûr… mais « massacrer »… c’est aussi excessif non ? s’ils les avaient massacré, il n’y aurait plus d’Hijin aujourd’hui… on peut pas vraiment parler d’un génocide… »
« J’sais pas… mais en tout cas, ils ont mis une sacrée raclée à Kaminari… »

Ton poing s’était serré en entendant tout ça, tu savais qu’il y avait du vrai dans tout ça mais aussi des points dont ils ne savaient rien. Tu te penchas pour les regarder et leur adressas directement la parole.

« Ils ont profité de l’absence d’une grande partie des effectifs du village caché des Nuages. C’est eux qui se seraient pris une « raclée » sinon. »
« Hum… t’es qui toi ? Qu’est ce que t’en sais ? »
« Je… hum… laissez tomber… »

Tu ravalas ta fierté, tu voulais mettre en péril ce que vous faisiez à Joheki. Redressée tu te redressas en marmonnant..

« Oh mais attend ! j’te reconnais toi ! La blonde… t’étais pas au tournoi de Kaze ? Si ! Je reconnais ton filet ! T’es… Uteka, ou un truc du genre ? »

Il avait posé ses yeux sur Sazuka et sembla s’illuminer d’un coup.

« Et toi… t’étais l’arbitre ?! Comment c’est ton nom.. Sakura ? non, non… c’est pas ça… »
« Que font deux Kumjines à Joheki ? »

Beh voilà, t’avais encore parlé trop vite…



_________________
Tant que nous y sommes [U. Sazuka voire libre] Aznu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783
Uzumaki Sazuka
Uzumaki SazukaEn ligne

Tant que nous y sommes [U. Sazuka voire libre] Empty
Lun 2 Déc 2019 - 20:54




Ne pas guider, se laisser aller; pouvait avoir parfois du bon. Que je le fusse par Umeka, l'était encore davantage. J'avais l'habitude de planifier, d'organiser, prendre les devants... Mais suivre la jeune gladiatrice, qu'elle me tienne la main pour m'entraîner dans son sillon... Cela avait un côté très reposant en plus d'être agréable. Nous allions donc commencer par manger... C'était un excellent choix; mais je doutais qu'il fut si stratégique que je l'imaginais.

Si nous nous dirigions vers un petit restaurant de rue; c'était sûrement davantage parce que l'estomac d'Umeka grognait qu'autre chose, j'en étais persuadée; ce qui importait peu. Ainsi nous nous étions installées au comptoir d'un de ces restaurants spécialiste des plats à base de nouilles, de ceux épicés et encore d'autres mets populaires et néanmoins goûteux. Rapidement, celui qui s'occupait du petit établissement prit notre commande et nous apporta, pour faire passer l'attente, un verre d'eau.

-Merci. Avais-tu souris à la kunoichi. J'avais passé une main dans son dos et la laissa glisser le long avant de reporter mon attention sur le restaurant. Mais rapidement, mon oreille fut attirée par des échanges entre deux hommes. Une grande discussion les animais. Il y avait sans doute un part de vérité dans leurs propos mais aussi beaucoup de bêtise. Malgré cela, je n'intervins pas. Ils pouvaient parler librement de n'importe quel sujet, cela ne me concernait pas.

Ce qui n'était à priori pas la façon de penser de la Senshi qui n'hésita pas, elle, à intervenir, et vivement. Les deux hommes ne manquèrent évidemment pas de nous reconnaître, bien que dans l'à peu prés ils ne nous poseraient guère plus de problèmes.

-C'est bien ça, Uteka, et Sakura. Mais nous ne venons pas de Kumo. Avais-je dit en intervenant, mon regard croisant celui d'Umeka tandis que le verre dans ma main se fissura sous la pression que j'y exerçais. Nous aimerions manger paisiblement, est-ce... possible ? Demandais-je, un regard las posé sur les deux.
-Oh ! J'adore les combats des tournois ninjas ! Vous me signeriez un autographe ?
-De... un auto... graphe ? Je fus très étonnée d'entendre ça...
-Non, pas le votre, mais celui d'Uteka. Vous étiez trop forte mademoiselle! Et en plus vous êtes... trop belle!... Votre mari doit avoir de la chance!

Un sourire gêné, je finis par soupirer en regardant la Mizujine avec étonnement.

-Vas-y, "Uteka", donne lui un autographe !
-Oh oui s'il vous plait ! Après on s'en va de toute façon !

Je m'esclaffai; "Uteka" avait donc un fanclub, c'était insoupçonné...
Mais l'autre, le comparse à côté du fan paraissait... plus sceptique.




_________________

Tant que nous y sommes [U. Sazuka voire libre] T7pm
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157
Senshi Umeka
Senshi Umeka

Tant que nous y sommes [U. Sazuka voire libre] Empty
Lun 2 Déc 2019 - 23:38



Ils commençaient à te taper sur le système, et en plus ils écorchaient vos noms... T'étais prête à répondre et le faire passer l'envie de vous chercher des noises. Oué, jusqu'à ce que t'entende ce bruit bizarre; tu regardas d'où ça venait et là tu vis le verre que tenait ta compagne se fissurer dans sa main. Tu l'observas, et pus sentir sa colère, la même qui s'était manifestée peu avant que vous rencontriez son père et que les limaces vous enlèvent.

Mais au final il ne se passa rien; Sazuka ne fit que parler avec un calme aussi étonnant qu'effrayant, tout au moins pour toi qui la connaissait maintenant plutôt bien. Tu avais compris son stratagème et te sentis un peu idiote sur le moment... T'avais trop parlé et elle venait de récupérer ta bourde. On ne devait pas savoir qui vous étiez... Tu relâchas le souffle que tu retenais depuis quelques secondes en entendant l'échange.

« Mon ma... ri ? »

Tu jettas furtivement un coup en face de toi, à la glace et pus constater des rougeurs sur tes joues. Moment de gênance maximum pour toi, dont se moquait ouvertement l'Uzumaki. D'un rire aussi gêné que la situation tu tendis ton bras devant la brune pour attraper le petit papier que tendait l'homme le moins toxique des deux. Et tu signas "Uteka". C'était pas une si mauvaise rencontre et pas une si grosse bourde au total. Tu lui rendis enfin son papier.

« Tenez... Et, je n'ai pas de mari. »
« Oh, merci ! Ah ! alors j'ai toutes mes chances ! »
« Non, parce que j'ai une femme, n'est-ce pas Sazuka. »

Tu passas à ton tour ta main dans son dos, et ton bras autour de ses épaules, en faisant un grand sourire à ta groupie masculine. Tu regardas l'autre aussi, qui était ne décrocha pas un moment, et pas un sourire... il était vachement bizarre celui là... m'enfin... le problème était réglé!

« Ha... ah... je vois, je vois... c'est... hm; tant mieux alors! Allé viens Eiji !»

Puis ils quittèrent tous les deux. Et tu soupiras en te plaquant les mains sur le visage.

« J'ai réagis trop vite... »



_________________
Tant que nous y sommes [U. Sazuka voire libre] Aznu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783
Uzumaki Sazuka
Uzumaki SazukaEn ligne

Tant que nous y sommes [U. Sazuka voire libre] Empty
Jeu 5 Déc 2019 - 1:45




C'était une situation bien cocasse que nous venions de traverser. Qui aurait pu dire ou prédire que nous allions rencontrer deux personnes nous ayant vu lors du tournois de Kaze ? Même si ils savaient qui nous étions, ce n'était que de l'à peu prés.

Bien sûr la ressemblance entre nos noms et ceux que nous leur avions donnés était frappante mais pouvait aussi insinuer un doute raisonnable. Et d'ici à ce que cette information fasse le tour du Yuukan, nous avions le temps de mettre en marche le plan du Fukkatsu.

Puis, je devais avouer que voir Umeka parler ainsi, et faire face à cette situation était plutôt amusant, voire même très drôle. Je pouvais sentir sa gêne embaumé l'air, ce que confirmait la teinte cramoisie de son visage d'ailleurs.

Finalement, les deux hommes nous avaient quitté, sans faire plus d'histoire, même si le plus jeune des deux me laissaient une impression particulière, pour ne pas dire mauvaise. Je ne pouvais affirmer la raison expliquant le regard qu'il avait; j'espérais bien sûr me tromper...

Umeka semblait s'en vouloir tandis que nos commandes nous étaient présentées. Je pris son bras, l'incitant à se reprendre. J'humais les effluves de mon plat, en regardant le large bol qui trônait devant elle.

-Tu as été... très réactive, oui. Mais tu as vécu aussi depuis plus longtemps que moi à Kumo, ou Shitaderu. Lui dis-je tout à fait calmement en décrochant un morceau de viande de la brochette et l'avalant. Heureusement qu'il y avait un de tes fans. Rigolais-je légèrement. Moi, je n'étais que l'arbitre... M’esclaffais-je en lui jetant un œil, et j'en étais très heureuse à cet instant précis. Ne pas être reconnue était... une bénédiction. Mais finalement, même si le sujet avait été déplaisant cela changeait quand même un peu les idées; chose étrange alors qu'on parlait encore de Kumo. Je ne pense pas que cela nous posera de problème, ne t'inquiètes pas, manges. Finis-je en lui mettant la brochette sous le nez.

Encore une fois, j'espérais que cela soit si simple. Mais des regards comme celui de cet homme j'en avais vu de nombreux, surtout à Tetsu... Et ils n'étaient synonymes que de problèmes...




_________________

Tant que nous y sommes [U. Sazuka voire libre] T7pm
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157
Senshi Umeka
Senshi Umeka

Tant que nous y sommes [U. Sazuka voire libre] Empty
Sam 7 Déc 2019 - 0:33



Tu t’étais attendue à ce qu’elle te fasse la morale, mais non, rien de tel ne sortit de sa bouche. Tu avais réagis ainsi parce que tu avais vécu à Kumo longtemps ? Oué, peut être, mais elle… elle avait failli exploser un verre dans sa main… Elle ne pouvait pas te faire croire qu’elle y avait été complétement indifférente.

Enfin, tu savais ce que tu avais vu de toute façon et c’était largement suffisant, t’avais pas besoin de plus. La gêne que tu avais donc ressentis s’évapora au contact de sa main et aux sons de rire. Tu soupiras profondémment, repris tes esprits et quand tu rouvrir les yeux tu vis sa brochette devant ton visage.

L’odeur de la viande grillée ouvris d’un coup ton appétit. Et d’un mouvement de la tête que seule une gladiatrice pouvait connaître tu décrochas de son pique un carré de viande.

« Oh… c’est trop bon… »

Ca faisait une éternité que t’avais pas mangé un truc si bon. Les légumes de Sazuka, même si tu l’aimais vraiment, commençaient à te saouler ! Et ce n’était pas avec les deux ou trois lapins chassés difficilement que t’allais nourrir ton corps de guerrière.

« Faudra qu’on en prenne ! Pour les autres ! »

T’avais bien vite oublié la très légère altercation avec ces deux hommes, tu pensais déjà à la suite de la journée et tout ce que vous alliez faire. Puis, alors que t’avais des ramens dans la bouche, en train de manger tu avalas vite et un sourire, et un rire rompirent ton repas. Et pas pour n’importe quoi. Tu avais l’impression que…

« Dis, Sazuka, ça ressemble pas à… un rendez-vous ? ou rencart tout ça ? »

Quoi qu’elle dise, t’en étais maintenant convaincue, toute seule ; vous aviez enfin une vraie « Date » toutes les deux !



_________________
Tant que nous y sommes [U. Sazuka voire libre] Aznu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3605-senshi-umeka#27783
Uzumaki Sazuka
Uzumaki SazukaEn ligne

Tant que nous y sommes [U. Sazuka voire libre] Empty
Sam 7 Déc 2019 - 17:36




Je lui adressai un sourire lorsqu’enfin elle prit une bouchée de ma brochette. Voir son visage ravi, et elle-même en train de penser à autre chose qu’une légère erreur d’appréciation, me rendait plutôt contente pour ne pas dire heureuse. J’avais acquiescé de la tête à sa suggestion car je pouvais concevoir que manger des racines et autres fibreuses tous les jours avec un apport très faible en protéine pouvait appesantir sur le moral de plusieurs des personnes alors présentes au camp. Ce qui me convenait ne convenait peut-être pas à tout le monde, je le concevais.

Le repas avait bien avancé, et nos assiettes, ou bols s’approchaient de plus en plus de leur fin, en ayant rempli leur mission de contenter notre faim. Mais que nous ne terminâmes ce repas finalement plutôt silencieux –sans doute parce que nous appréciions ce que nous mangions- Umeka parla. J’avais été très intriguée pendant quelques secondes par la suite de sa phrase, mais lâchai subitement les baguettes que je tenais entre mes doigts… Un… rencart. Je l’observais tandis qu’elle continuait de manger et me mis à rire.

-Hum… Hum… Dis-je en me sentant rougir, cette fois réellement. Le rencard… C’était une notion qui m’était très lointaine et à bien y réfléchir il me semblait ne jamais l’avoir pratiqué. Les personnes, amants et amantes que j’avais pu avoir… Jamais je ne les avais rencontrés ailleurs que chez moi, jamais je ne les avais accompagnés où que ce soit. Pas de rendez-vous galants, rien dans cette veine. Hum… Oui, probablement, je ne sais pas vraiment. Dis-je en reprenant une bouchée, l’une des dernières, de mon plat et en avalant d’une traite le grand verre d’eau posé au coin de l’assiette.

C’était un nouvel aspect des relations entre personnes que je découvrais grâce à Umeka, me montrant que j’étais encore loin d’être totalement « guérie » de ma méconnaissance du sujet. Je me sentis étrangement légère suite à cette révélation, je devais avouer que cela n’avait rien de désagréable. Mes connaissances sur divers sujets liés à ce que je savais faire étaient importantes, il ne faisait aucun doute ; mais quant au rencard…

-C’est donc ainsi que cela fonctionne ? On se promène, et on mange avec quelqu’un ; et ça devient un rencard ? M’interrogeais-je autant qu’elle. Oui, la Senshi devait en savoir davantage que moi quant au « rencard ». Et pour une fois que je ne savais pas, j’étais impatiente qu’elle m’apprenne… Pourtant, je n’aimais pas être dans la position de l’élève, mais dans cette situation, avec elle ; c’était plus facile, étonnement.




_________________

Tant que nous y sommes [U. Sazuka voire libre] T7pm
☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐☐
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1578-ikeda-sazuka#9641 http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Tant que nous y sommes [U. Sazuka voire libre]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Jôheki no Kuni, Pays du Rempart
Sauter vers: