Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» les deux pies du désert; Raizen
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] EmptyAujourd'hui à 4:01 par Meikyû Raizen

» le festival des marchands; Sharrkan
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] EmptyAujourd'hui à 3:28 par Hideaki Midori

» Deuil et déchirure
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] EmptyAujourd'hui à 2:40 par Okinawa Sora

» Duty and Childhood [Midori]
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] EmptyAujourd'hui à 2:38 par Hideaki Midori

» le début de notre folklorique aventure; Eirin
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] EmptyAujourd'hui à 2:19 par Hideaki Midori

» 04. Questions diverses
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] EmptyAujourd'hui à 2:06 par Mugen Oda

» Le réfugié des montagnes Noires
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] EmptyAujourd'hui à 1:51 par Okinawa Sora

» Entraînement Matinal[PV Akira]
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] EmptyAujourd'hui à 1:18 par Tôhatsu Asami

» Quelques renseignements [Ema]
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] EmptyAujourd'hui à 1:17 par Nagareboshi Ema

» Erasmus
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] EmptyAujourd'hui à 0:36 par Fuyumi

Partagez

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito]

Sendai Hanae
Sendai Hanae

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] Empty
Sam 23 Nov 2019 - 14:58
Le réveil de Hanae est assez brutal, ce matin. Bercée par des cauchemars longtemps oubliés, lui rappelant des morceaux de son enfance qu'elle souhaiterait oubliée, la belle écarlate se trouve réveillée avant les coqs, et ne parvient pas à se rendormir, prise de tremblements te de sueurs intenables. Serrant ses bras autour d'elle, la jeune femme reste dans un coin de son lit, en partie terrorisée par des souvenirs aussi horribles. Les derniers rêves de la sorte remontent à avant sa rencontre avec Tsuna, et elle en vient à se demander si les retrouvailles n'ont pas ravivé autre chose que sa profonde admiration pour l'homme solitaire. Quoi qu'il en soit, si son esprit s'amuse à lui jouer de tels tours de nouveau, il lui faudra travailler plus dur pour les éloigner. Elle cesse de trembler lorsque les premiers rayons du soleil viennent effleurer son doux visage, cette lumière naturelle étant un signe de résurrection pour la fille de l'automne, qui associe toujours ses mauvais moments aux ténèbres de la nuit. En effet, dans une geôle sombre et humide en sous-sol, aucune lumière ne filtrait. Alors la Sendai se bouge, décidant de ne pas rester cloitrée dans sa demeure provisoire, se remémorant la promesse faite au Sawada, celle de ne pas se laisser abattre par son passé et de toujours choisir d'avancer dans le droit chemin que lui offre la vie.

"Allez Hanae, tu dois réussir à apaiser le peuple, aujourd'hui encore. Les citoyens ont besoin de toi pour ne pas aller sur la mauvaise pente."

Une fois restaurée, lavée et habillée, la tulipe quitte sa demeure, aussi légère qu'elle puisse l'être au regard de ses cauchemars. Aujourd'hui, elle a décidé de porter une robe se mariant parfaitement avec ses cheveux et ses yeux, ainsi qu'un chapeau mauve, assez large, lui permettant de se protéger efficacement du soleil estival. Son sourire embellit la journée de nombres de passants - hommes et femmes, son rejet des premiers ne l'empêchant pas de distribuer de la positivité de temps en temps - et lorsqu'elle le peut, la rougeoyante tente de militer auprès de marchands et autres commerçants sur le fait qu'il ne faut pas voir l'Empire du feu comme un mal. Elle précise aussi que le mal est déjà fait, et que partir dans une croisade serait plus néfaste que d'accepter la vie présente. Beaucoup la recalent, certains l'accusant même d'utiliser sa beauté pour les convaincre, ce qui n'est évidemment pas le cas... Après tout, elle ne peut pas cacher son physique, et ne compte pas renoncer à ses idéaux à cause de son apparence très plaisante. Désespérant un peu de ne pas trouver de personnes qu'elle pourrait convaincre, l'écarlate finit par s'assoir sur un banc, non loin d'un parc. C'est à qu'elle entend une voix dire tout haut:

"MESDAMES ET MESSIEURS, LE TOURNOI ANNUEL KUMOJIN D'ÉCHECS EST SUR LE POINT DE COMMENCER ! IL NOUS MANQUE HUIT PARTICIPANTS POUR QUE NOUS PUISSIONS DÉBUTER, QUI VEUT DÉFIER LE GRAND CHAMPION TRIPLE TENANT DU TITRE, NARUHITO ?"


L'oreille de la rubiconde se dresse, et même si elle n'est pas une spécialiste de ce sport, elle en a déjà pratiqué, et aimerait bien se changer les idées. D'une démarche joyeuse, elle sautille jusqu'au stand d'inscriptions, et donne son nom.

"Bonjour, je voudrais m'inscrire, je m'appelle Hanae !"

La femme qui s'occupe de prendre les noms des participants la note, et lui donne une étiquette qu'elle s'empresse de placer sur sa robe, au niveau de sa poitrine. Son nom y est inscrit, et à entendre le speaker, les inscriptions seront bientôt closes, il ne restera alors qu'à découvrir les matches à venir. Le premier prix semble être une journée détente au spa de Kumo, qui vient juste d'ouvrir au détour d'une rue du quartier commerçant.


Spoiler:
 

_________________
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Meikyû Kaito
Meikyû Kaito

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] Empty
Mar 26 Nov 2019 - 23:50

AVANCE TES PIONS SUR L'ECHIQUIER


L'aube, la première lueur du soleil pointe le bout de son nez sur le village caché des nuages, silencieux et endormi. Ce silence, seul l'aurore y à le droit en ces temps compliqués pour Kumo, laissant place après quelques minutes au brouhaha des marchands ouvrant leur échoppe, aux ouvriers reprenant les travaux de reconstruction et aux enfants courant dans les rues du village. Meikyû Kaito était levé bien avant le soleil, comme tous les jours, rentrant tard la nuit et se levant tôt le matin, finissant parfois son somme au milieu d'une clairière le nez et les yeux tournés vers les étoiles. Fuir les ténèbres qui recouvre ses pensées lorsqu'il franchit le pas de sa porte, s'éloigner des images tournant en boucle dans sa tête lorsqu'il traverse son salon.. Voilà quelques raisons de ces courts passages par son petit domicile.

Aujourd'hui encore, comme à son habitude, le jeune Meikyû profite du calme et de la lumière proposé par le levé du soleil pour se poster en haut d'une petite colline, surplombant quelques rues du village, profitant de la vue pour se saisir de son carnet et y apposé quelques croquis de symboles ou paysages qui lui passe par la tête. Bien que la lumière du jour commence à s'imposer dans le village, les dessins du jeune homme restent, eux, toujours aussi sombres et angoissants.

Dessin du jour:
 

Terminée, le Meikyû venait d'arriver au bout de son oeuvre, refermant doucement son petit carnet de cuir et le remettant immédiatement dans la poche intérieure de sa veste noire qui surplombe sa chemise blanche, laquelle, pour une fois se trouve agrémentée d'une cravate noire tombant jusqu'au nombril. Son style toujours terminé par un pantalon noir basique et des chaussures pointues, peu conventionnelles pour un shinobi, mais dans lesquelles le jeune Kaito se sent à l'aise et sans oublier bien entendu ses gants blancs qui ne quittent pratiquement jamais Kaito. Ce dernier ayant terminé son dessin, choisit alors de descendre de sa petite colline pour arpenter les rues du village caché des nuages, toujours à la recherche de pouvoir aider quelques personnes ou trouver un spot idéal pour recharger sa fibre artistique. Tournant à un angle de rue et longeant un petit parc sublimé par le soleil déjà haut dans le ciel, une énorme voix se fit entendre :

"MESDAMES ET MESSIEURS, LE TOURNOI ANNUEL KUMOJIN D'ÉCHECS EST SUR LE POINT DE COMMENCER ! IL NOUS MANQUE SEULEMENT DEUX PARTICIPANTS POUR QUE NOUS PUISSIONS DÉBUTER, DÉPÊCHEZ VOUS ET VENEZ DÉFIER LE GRAND CHAMPION TRIPLE TENANT DU TITRE, NARUHITO ?"

Le jeune homme s'arrêta un instant, se grattant légèrement le menton et levant la tête au ciel en guise d'hésitation. Un tournoi d'échecs ? Un sport qu'avait pratiquer quelques fois le Meikyû lorsqu'il était jeune, affrontant son père à de nombreuses reprises, se soldant toujours par une défaite pour Kaito. C'était peut-être une bonne occasion pour prendre sa revanche et stopper sa série de défaite, ou du moins gagné son premier match. C'était aussi une bonne occasion pour le rêveur au visage presque dénué d'émotions, de se changer un peu les idées, voir de s'amuser! Rencontrer quelques personnes ne ferait également pas de mal au jeune homme solitaire. C'est décidé, le Meikyû s'approche - les mains dans les poches - de la femme qui s'occupe des inscriptions :


Nouveau !



"Bonjour, j'aimerais m'inscrire pour le tournoi. Kaito. "






Après s'être vu remettre l'étiquette arborant son nom qu'il accroche sur sa veste noire - au niveau du cœur - le jeune homme regarde partout autour de lui, dans cette salle où se trouvent bon nombre de participants mais aussi de spectateurs. A peine eu-t-il le temps de scruter l'intégralité de la salle que le speaker s’époumona :

"MESDAMES ET MESSIEURS, BIENVENUE AU TOURNOI ANNUEL KUMOJIN D'ÉCHECS ! LES INSCRIPTIONS SONT MAINTENANT CLOSE ! VEUILLEZ REJOINDRE LE TABLEAU D'AFFICHAGE POUR PRENDRE CONNAISSANCE DE VOTRE PREMIER MATCH ! LE TOURNOI COMMENCE DANS 15 MINUTES ! EN CAS D'ABSENCE A VOTRE TABLE VOUS SEREZ IMMÉDIATEMENT DISQUALIFIÉ ! BONNE CHANCE !"

Quel coffre, pouvoir prononcer une phrase aussi longue sans avoir la voix qui déraille relevait de l'exploit. Suite à l'annonce, Meikyû Kaito s'avança alors lentement vers le panneau d'affichage, laissant les autres concurrents bien plus motivés que lui prendre connaissance de leur adversaire. Sur quel type de personne le jeune homme allait-il bien pouvoir tomber ?

_________________
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] 9oyr
Aditya <3


xoxo:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7637-meikyu-kaito-termine http://www.ascentofshinobi.com/t8239-a-la-recherche-du-passe-carnet-meikyu-kaito#68856
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] Empty
Sam 14 Déc 2019 - 13:18
Les candidats ne sont pas nombreux à affluer. Certains disent même que les trois quarts des participants sont soit des nouveaux venus, soit les quelques maîtres qui aiment à affronter Naruhito mais qui ont perdu à chaque fois qu’il a été présent. Le tableau tombe finalement, et le speaker semble un peu déçu du faible nombre de personnes présentes, mais ne s’en laisse pas abattre pour autant.

« MESDAMES ET MESSIEURS, VOICI LE TABLEAU FINAL RÉALISÉ TOTALEMENT ALÉATOIREMENT, CERTAINS NOMS SONT INCONNUS, D’AUTRES UN PEU MOINS, MAIS TOUT LE MONDE A UNE CHANCE DE DÉTRÔNER NARUHITO ou de se faire humilier comme à chaque fois. »


Spoiler:
 

La fin du speech est dite à voix basse, et seuls quelques spectateurs assez proches peuvent en entendre la teneur. Hanae n’en fait pas partie, mais malgré sa soif de victoire, elle est bel et bien ici pour s’amuser dans un premier temps. S’amuser en se donnant à fond, bien sûr, mais aucune remarque ne pourra l’atteindre car la victoire finale n’est pas quelque chose qu’elle envisage, au fond. Ses rubis parcourent le tableau de long en large, et elle remarque les chemins possibles. Comme elle ne connaît personne, pas même ce Arima qui sera son premier adversaire, et que le seul nom prononcé est celui de Naruhito, le champion invaincu, elle se félicite d’avoir eu la chance de ne pas tomber contre lui avant la finale. Enfin, ça, c’est si elle sort gagnante de ses duels. Qui sont les concurrents ? Combien sont des experts ? Combien sont des amateurs ? Qui lui donnera du fil à retordre ? Son intellect n’est pas le moins développé qui soit, loin de là, et même si dans son enfance elle était particulièrement naïve, sa vie l’a changée, et même pour une simple partie d’échecs, elle possède des compétences certaines. Alors son nom est appelé sur la septième table, où elle pose son doux postérieur. Arima vient à son tour, du moins le devrait-il, mais personne n’arrive. Regardant de toutes parts, la beauté flamboyante commence à se dire qu’il a eu peur. Un raclement de gorge la fait alors sursauter.

« Je suis ici, madame, vous ne m’avez pas vu arriver parce que … j’ai sept ans et que je suis tout petit. Mais je suis le plus jeune vainqueur d’échecs du tournoi des élites des écoles Kumojines. Bon, nous sommes dix dans le village à les pratiquer à mon âge mais bon… »

L’enfant est là, juste devant elle, assis et prêt à en découdre. Les joues de la beauté fatale s’empourprent, comme si sa peau était jalouse de sa chevelure et de ses iris et souhaitait leur ressembler. De la gêne pour ne pas l’avoir vu ? Certainement pas, mais plutôt un intérêt grandissant. Hanae est et a toujours été en adoration devant les jeunes enfants. Enfin, depuis qu’elle-même n’en est plus une. Ces petites créatures fragiles et mignonnes la font craquer, et elle perd facilement ses moyens face à eux, la rendant pour ainsi dire « gaga ». Un grand sourire se dessine sur ses lèvres. La Sendai craignait que sa beauté ne déstabilise ses concurrents, mais finalement, ne va-t-elle pas être la perdante dans le jeu de la déconcentration ?

« Bonjour toi, eh bien si tu es là, nous pouvons commencer. Je ne te ferai pas de cadeaux juste parce que tu es adorable ! »

Il semblerait que le jeu soit égal de ce côté, car l’écolier se met à rougir. Un partout, mais la partie n’a pas commencé. Le chrono démarre lorsque l’arbitre l’enclenche, et la rubiconde a l’honneur de commencer en tant que débutante. Elle avance donc son premier pion, celui qui assure la sécurité de la reine, car dans son esprit, la reine c’est elle-même, et si une guerre devient inévitable, alors elle sera la première à venir détruire l’ennemi. Hum, oui, si la Sendai est revenue, c’est pour éviter qu’une catastrophe ne se reproduise comme l’invasion, et elle ne compte pas bouger. Cette partie d’échec se jouera sur la stratégie « Qu’aurais-je fait si j’étais sur place lors de l’attaque du Teikoku ? » et ses pions seront déplacés dans cette optique uniquement.

_________________
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Meikyû Kaito
Meikyû Kaito

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] Empty
Lun 16 Déc 2019 - 17:40

AVANCE TES PIONS SUR L'ECHIQUIER


Bon nombre de candidats avaient pris connaissance du tableau d'affichage, malgré le taux d'affluence qui semblait ne pas être apprécié par les organisateurs qui grognaient le manque de participants cette année, sûrement à cause de l'invincibilité du champion Naruhito qui décourageait les vrais amateurs d'échec. Ce n'était pas le cas du jeune Kaito, qui venait simplement pour passer le temps et simplement s'amuser à ce jeu de son enfance, lui rappelant la nostalgie des moments passés avec son père. Une fois l'ensemble des joueurs ayant pris connaissance de leur adversaire, le Meikyû arriva au niveau du tableau, le scrutant attentivement pour y trouver son nom et connaître ses potentiels futurs adversaires. Car évidemment, le jeune homme était venu dans le but de se divertir, mais n'avais pas pour autant envie de se faire sortir dès le premier tour du tournoi, aggravant sa série de défaite.

Saki, c'était le nom de son adversaire, ou plus littéralement "petit singe". Un drôle de nom, qui fit hausser un sourcil à Kaito qui continuais de scruter le tableau. Coup de chance, ou signe du destin, le champion incontesté se situait dans la première partie du tableau et Kaito dans la 2ème, impossible alors de le rencontrer avant la finale. Le Meikyû agrémenta cette bonne nouvelle d'un souffle de soulagement, il avait alors toute ses chances de stopper l'hémorragie et d'enfin ressortir vainqueur d'une partie d'échec. Les candidats ayant rapidement tous pris place à leur table, le jeune homme était le seul encore devant le tableau, pressé par un membre de l'organisation qui semblait lui rappeler que si il n'était pas à sa table dans deux minutes, il serait disqualifié. A peine eu-t-il le temps de remarquer la présence de l'homme qui lui parlait qu'un rire gras et "fumeur" résonna non loin de lui :

-"MOUAHAHAH ! Encore un poltron qu'à eu peur du grand SAKI ! Plus grand joueur d'échec de sa génération, invaincue dans les bars et maison close ! SAKI L'INDOMPTABLE ! SAKI L'IMBATTABLE ! SAKI... euh... SAKI le.. le.. GRAND !"

C'était donc lui le "petit singe", plus proche du gorille que du ouistiti. Le jeune homme venait de trouver d'une pierre deux coups : sa table ainsi que son adversaire. Un grand gaillard, une vrai montagne de muscles, arborant une immense moustache noire et un débardeur blanc taché de plusieurs substances dont le jeune homme n'avait pas envie de connaître l'origine. Se hâtant pour rejoindre sa place, le Meikyû se retrouva alors face à l'énorme primate qui avait perdu son rire désagréable en voyant son adversaire finalement s’asseoir à la table. Il posa alors ses deux énormes poings de chaque côté de la table avant de reprendre la parole, une nouvelle fois très bruyamment et en plus accompagné de nombreux postillons :

-"MOUAHAHAH ! Alors c'est toi l'nabot qui viens défier SAKI LE LEGENDAIRE ?! T'aurais mieux fait d'rester chez toi mauviette ! TU VAS GOÛTER A L'INTELLIGENCE DE SAKI le.. le.... merde.... LE MAGNFIQUE!"

Le tout accompagné une nouvelle fois d'un rire bien gras et - maintenant que Kaito était près de lui - d'une odeur désagréable d'alcool et de cigarette. Une chose était sûr pour le jeune Meikyû, l'armoire sur pattes avait beau vanter son intelligence, ce n'était pas du tout le sentiment qu'il dégageait aux premiers abords. Mais ne jamais sous-estimer son adversaire se disait Kaito. L'arbitre démarra le chrono et lança ainsi la partie, désignant Kaito comme premier joueur à avancer ses pions.

Malgré ses nombreuses défaites contre son père, le jeune homme n'était pas un véritable débutant, il avait beaucoup appris de ses nombreux revers et notamment un coup en particulier que son père utilisait très fréquemment : le coup du berger. Un coup assez connu des amateurs de ce sport qui consiste à mettre "échec et mat" l'adversaire en seulement 4 tours. Le jeune Meikyû allait user de ce coup, qui même si il n'arrive pas à son terme, permettra de voir le niveau de son adversaire.

Les deux premiers tours se passent comme prévu, Saki le gorille bouge ses pions tel un débutant, agrémentant chaque mouvement d'un rire roque et d'un coup de poing sur la table, comme si il dominait largement son adversaire et qu'il était sûr de gagner. Plus aucun doute pour Kaito, son adversaire était un gros débile, ayant dû remporter ses parties dans les bars seulement grâce à la quantité d'alcool qu'il avait fait ingérer à ses adversaires. C'était plié, le troisième tour arriva et le Meikyû plaça sa dame comme il l'avait imaginer en début de partie, l’étau c'était refermé, seulement trois tours et l'arbitre déclara Meikyû Kaito vainqueur.

Coup du berger:
 


Saki resta bouche-bée, étaler en seulement trois petits tours. Kaito se leva alors de sa chaise, salua son adversaire d'un signe de tête et s'éloigna de la table les mains dans les poches, ravi d'avoir empoché sa première victoire mais terriblement déçu d'être tombé contre un véritable abruti, ce qui enlevait beaucoup de saveur à son succès. Le bipède quand à lui fût escorté jusqu'à la sortie par tous les membres du staff tout en insultant le jeune Meikyû de tous les noms d'oiseaux qui passait dans sa tête vide.

Un des premiers à avoir fini, le temps allait être long jusqu'à la fin du premier tour.

_________________
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] 9oyr
Aditya <3


xoxo:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7637-meikyu-kaito-termine http://www.ascentofshinobi.com/t8239-a-la-recherche-du-passe-carnet-meikyu-kaito#68856
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] Empty
Ven 20 Déc 2019 - 21:00
Le premier coup est joué, et déjà l'ambiance change. L'enfant qui paraissait jusqu'alors hautain et prêt à provoquer à tout va, devient plus calme, plus réfléchi, et surtout: aucun mot ne semble vouloir sortir de sa bouche. Comme happée par cette atmosphère, Hanae adopte un sérieux comparable. Son adversaire réplique alors en déplaçant le même pion, lui aussi de deux cases vers l'avant. La rouquine n'a pas de connaissances approfondies dans ce sport, mais elle se doute qu'agir de la sorte est très agressif. Beaucoup de joueurs feraient jouer leurs cavaliers en premier, étant donné qu'il s'agit des seules pièces pouvant sortir de leur ligne de fond sans avoir besoin de décaler les pions. Mais ici, le jeu adopté par l'une est celui qui induit que même le plus petit des soldats est capable de quelque chose. En face, on pourrait plutôt dire que le gamin lui répond "Je suis assez balèze pour t'avoir sans utiliser de stratégie et en singeant tes gestes". Le cavalier est alors joué par la jeune femme, celui qui se trouve à droite du plateau, et elle vient le placer le plus à droite possible, juste devant son pion. Le contre orchestré par Arima est instantané: son fou, libéré par le mouvement de son premier pion, arrive directement collé au cavalier, sans pour autant le prendre. Il assoit sa domination, car il aurait tout aussi bien pu le manger, quitte à perdre sa pièce juste après... Au fond, la pièce à tête de cheval est plus importante qu'un fou, aux échecs. Des bruits se font entendre derrière la rougeoyante. Le public semble être divisé dans cet affrontement. D'un côté, il y a ceux qui ont envie de voir le niveau de l'enfant, qui est réputé malgré son jeune âge. De l'autre, il y a une majorité d'hommes qui veulent se rincer l’œil gratuitement sur les formes agréables à regarder de la Sendai.

"Elle n'a aucune chance contre lui, il connaît le jeu, alors qu'elle, elle est belle, donc forcément stupide !"

Un gros balourd lance ça au milieu de la foule, provoquant une colère silencieuse chez la Chuunin, qui plutôt que répondre, reste concentrée sur son jeu, et replace une mèche de cheveux lui obstruant la vue derrière son oreille, avec un geste lent et délicat qui ne manque pas de faire saliver les pervers. Son troisième pion en partant de la droite est déplacé sans ménagement. Si l'enfant souhaite humilier la sauvage, alors il s'est trompé de scène. Elle met le fou en position délicate, le forçant ainsi à revenir deux cases en arrière, dans la diagonale, et à montrer son premier signe de faiblesse, au bout de trois coups seulement. Aimant ce jeu du chat et de la souris, Hanae déplace le pion à la gauche du précédent de deux cases, forçant encore à reculer son fou à Arima. Un dernier coup lui fait reculer pratiquement à son point de départ, une ligne de pions se mettant en position de la part de la Sendai, qui sourit. Ce n'est pas très académique, ni forcément utile, mais au moins c'est beau.

plateau à cet instant:
 

La fierté du gamin semble piquée à vif, et il lève les yeux vers la beauté qui lui fait face. Elle lui envoie un sourire ravageur, qui le fait rougir, et il se reconcentre alors sur son jeu. Les coups s'enchaînent alors, les deux reines entrant en mouvement de parts et d'autres, et la puissance du petit se montrant aux yeux de tous. Dans le même temps, un à un, les autres duels se terminent, faisant avancer le tableau sans que les deux protagonistes de cet affrontement ne s'en rende compte. La concentration est palpable, pourtant, la défaite de Hanae semble inéluctable. La belle pense plusieurs fois prendre le dessus, mais tout n'est que piège sur piège, et Arima ne montre pas du tout sa satisfaction de dominer à ce point la femme qui lui fait face.

plateau à cet instant:
 

C'est alors que le tournant de la partie s'opère. Désabusée par une idée saugrenue comme quoi elle pourrait rapidement placer le nain en échec et mat, sans même passer par un premier échec, elle tente un mouvement trop irréfléchi, et doit revenir en arrière, se faisant prendre sa reine. La situation devient bien vite ingérable, et les pièces maitresses de la rouquine tombent les unes après les autres, sa défaite devenant certaine. Les chances étaient basiquement de un contre mille, mais à ce stade, parier serait stupide, car elle a perdu.

échec boomer:
 

Un petit rictus se fait entendre, venant du vainqueur presque décidé. Ce n'est pas échec et mat, alors l'arbitre n'intervient pas, mais Hanae n'a aucun pion qui pourrait la sauver, pas même le plus vaillant des fous.

"Héhéhé ! Échec, Boomer !"

C'est à cet instant qu'un tir part dans la foule. Par une arme à feu, ça n'existe pas dans cet univers, ni un kunaï, ce serait violent pour un regroupement aussi pacifique. Non, c'est une pantoufle qui part d'une distance impossible à définir, et qui fracasser le visage d'Arima. Titubant, l'enfant n'est déjà plus sur sa chaise, et fait quelques pas difficiles avant de s'écrouler. Dans la foule, on entend même quelqu'un crier "ONE SHOT". Une femme furibonde arrive et récupère le gamin par le pantalon, le tirant avec elle. Les organisateurs pensent à un enlèvement, mais dans les marmonnements de la mère de famille, on peut comprendre les mots "sale gamin", "pas fait ses devoirs ni rangé sa chambre", "dis adieu aux échecs". L'arbitre, ainsi que tout le monde car c'était le dernier match encore en cours, est complètement médusé. Il regarde Hanae, presque désolé, alors que son annonce va l'arranger.

"Je déclare Hanae gagnante par abandon."

Et le tableau peut avancer, avec une petite pause entre les matchs bien entendu. La rouquine n'est pas mécontente de sa victoire, après tout, elle avait totalement dominé le chenapan !

tableau:
 


_________________
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Meikyû Kaito
Meikyû Kaito

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] Empty
Lun 23 Déc 2019 - 18:09

AVANCE TES PIONS SUR L'ECHIQUIER


L'attente est longue, cela fait maintenant plusieurs minutes que le jeune homme avait terminé son combat contre le gorille abruti, qui s'était fait rétamé par un coup des plus basiques en seulement trois tours. Le Meikyû se situait maintenant auprès des spectateurs du tournoi, qui allait de leur remarque sur le style de jeu des joueurs, comme si tous était de véritables experts bien qu'il n'osait pas participer au tournoi. Des réflexions qui faisaient de temps à autre sourire Kaito, qui trouvait ça cocasse de se moquer de joueurs lorsqu’on as pas le courage de participer. Quelques cris d'encouragement et de joie se faisait entendre autour d'une des tables, se rapprochant de cette dernière Kaito compris qu'il s'agissait du fan club du champion Naruhito qui était responsable de ce vacarme. Il venait de gagner plutôt facilement lui aussi, étant avec Kaito l'un des premiers à avoir terminé.

Les matchs touchaient tous à leur fin, ne laissant maintenant qu'une seule table encore en action, celle d'un tout petit gamin et d'une belle jeune femme aux cheveux de feu. Et que dire de ce match, à l'issue rocambolesque. Le petit homme, pourtant sur le point de gagner, venait de ce faire étaler par une pantoufle venue de la foule qui regardait ce match, avant de se faire engueuler par sa maman, plutôt en colère pour le coup. Kaito avait vu toute la scène, quelle chance pour la jeune femme qui, sans cette intervention "pantouflesque" aurait perdu la partie.

30 minutes désormais que Kaito avait terminé, déambulant ici et là durant la pause qui permettait aux organisateurs de mettre à jour le tableau. Une attente bien trop longue, Kaito en profita pour directement s’asseoir à la table de son prochain match, ne regardant même pas le nom de son futur adversaire. Les organisateurs prirent alors la parole pour annoncer la reprise des matchs, enfin cette attente doublé d'un terrible ennui allait prendre fin, le Meikyû était pressé de disputer un "vrai" match. C'est alors qu'un petit homme, plus vieux que Kaito d'une bonne dizaine d'années, pris place en face de ce dernier la mine légèrement jaunâtre et des gouttes de sueur coulant sur son front. Il remonta alors ses petites lunettes ronde avant de saluer Kaito :

-" Bon-Bonjour jeune homme et-et bonne ch-chance.."

Non il n'était pas bègue, ces hésitations semblant venir d'une douleur physique en vue de sa main qui effectuait dans le même temps quelques ronds sur son ventre. Plutôt surprenant mais l'homme semblait très poli et courtois, ce qui changeait de l'écervelé affronté précédemment. La partie pouvait alors démarrer, l'arbitre donnant le coup d'envoi de ce deuxième tour. C'était encore une fois à Kaito de commencer à jouer, évidemment il allait retenter de placer son coup du berger, espérant cette fois que son adversaire maîtrisait un minimum les échecs et qu'il n'était pas là par hasard. Les deux premiers tours répondirent aux espérances de Kaito, l'homme contra son offensive assez rapidement, malgré de légers crissements de douleur ainsi que l'apparition de certains tremblement.

C'était donc le troisième tour et Kaito semblait réfléchir à son prochain moove, l'homme l'ayant stoppé dans sa stratégie, chaque pion déplacé maintenant allait être important. Pourtant bien concentré, un détail semblait sortir le Meikyû de son match : une odeur nauséabonde. Relevant la tête Kaito semblait chercher d'où pouvait provenir cette horrible odeur qui lui venait aux narines, l'empêchant de se concentrer. L'arbitre toussa de dégoût avant de couvrir son nez avec le col de sa chemise. Le Meikyû l'imita, et bientôt l'entièreté des spectateurs semblaient se plaindre d'une odeur affreuse, quelques uns vomissant même au passage. C'est à ce moment là que dans un cri de douleur, l'adversaire de Kaito lâcha :

-" J'suis désolé, je dois y aller..."

Se levant rapidement de sa chaise et partant à vive allure de l'établissement, les jambes et fesses serrées. Passant à travers la foule qui ne pu s'empêcher de rigoler à la vue de la trace douteuse qu'arborait son pantalon au niveau du derrière, alors que sa disparition de la salle c'était accompagné du retour d'un air sain et moins odorant. "Victoire par abandon pour Meikyû Kaito" lança l'arbitre en parlant toujours dans sa chemise.

Malédiction, encore une victoire sans triomphe et encore un match terminé au troisième tour, il fallait alors pour le jeune homme attendre. L'ennui allait finir par le tuer.

_________________
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] 9oyr
Aditya <3


xoxo:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7637-meikyu-kaito-termine http://www.ascentofshinobi.com/t8239-a-la-recherche-du-passe-carnet-meikyu-kaito#68856
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] Empty
Mer 25 Déc 2019 - 19:57
Le tournoi a vu son premier tour dantesque s'achever, et une pause est octroyée aux participants. Hanae en profite pour aller se désaltérer, évitant au maximum les spectateurs, leurs réactions lui ayant grandement déplu. Le soleil est encore haut dans le ciel, et la rougeoyante aime ces douces chaleurs de Kaminari. Elle se rappelle aisément de la difficulté qu'elle avait à ne pas perdre connaissance, à l'époque où elle voguait encore dans Kaze, avec sa famille. Ces années-là sont largement révolues, et elle est loin de toute famille, désormais. Combien sont encore vivants, elle l'ignore, elle espère juste que sa jumelle va bien, ainsi que Reikan et ses parents adoptifs. Du reste, la troupe de Yasei avec laquelle elle a grandi est trop grande pour s'inquiéter de l'état individuel de ses membres. Elle espèce juste que tous vont bien. Le tour suivant est lancé, et la Sendai se retrouve contre le dénommé Shintaro. Un homme assez jeune, à peine plus âgé qu'elle, qui a toutefois une allure que certains qualifieraient de "Wesh". Comment une personne comme celle-là a pu passer le premier tour ? Difficile à dire, mais la rouquine ne jugera pas, se trouvant elle-même ici sur un coup du sort.

"Wesh mademoiselle, t'es belle comme une mirabelle ! Pouloulou, blc si je perds ou si je gagne, je t'emmène diner après !"

Ce Shintaro semble particulier, et son langage totalement déplacé. Hanae l'ignore royalement, et s'assied pour prendre place à la table. S'il devient trop entreprenant, la flamboyante s'assurera de lui arracher suffisamment de membres pour qu'il se souvienne que c'est malpoli de parler ainsi à une jeune femme. L'arbitre lance rapidement le début de la partie, et les pièces sont déplacées sans embûches, sur l'échiquier. Si aucun des deux n'est un expert, c'est avec beaucoup de chance que se décidera le vainqueur. Mais la Chuunin n'est pas la moins futée, et au milieu de quelques tentatives de drague de la pseudo racaille, elle finit par placer son adversaire en position d'échec.

échec en cinq coups:
 

La tête du type montre bien son désarroi, mais de son côté, la sauvage fait quelques calculs simples. Elle vient de réussir un coup de maître, plaçant son adversaire dos au mur. Quoi qu'il fasse, il sera échec et mat dans quelques tours. Il vient placer son pion en diagonale de la reine, protégeant le roi de l'échec et forçant presque la reine à se sacrifier pour refaire échec. La Sendai n'est pas stupide, son pion est bien place, et vient manger le pion adverse, ce qui force le "Wesh" à faire avancer son cavalier. Cette fois, ça met Hanae dans une position difficile.

"Parfois, il faut faire des sacrifices pour gagner une guerre..."

Elle murmure ça, tout en mangeant le pion suivant avec son vaillant combattant, abandonnant ainsi sa reine à son sort. La reine, c'est elle, dans son esprit. Si elle doit mourir pour que son fou puisse vaincre le roi adverse, c'est un faible prix à payer.

échec encore:
 

La reine se fait ensuite prendre par le cavalier, portant la stratégie à son point final. Mais dans son esprit, qui sera le fou capable de prendre le roi adverse ? Pour l'instant, ses alliés se résument à Yahiko et Tsuna, et le plus fou des deux est bien le second. Elle avance donc son fou en diagonale, et ce-dernier place la racaille en position d'échec et mat.

échec et mat:
 

Cette fois-ci, la victoire est acquise sans forfait, et cela fait plaisir à la rouquine. Elle quitte la table sans adresser un regard au babouin qu'elle a affronté, et va patienter contre un mur pour attendre son prochain adversaire. Tous les matchs ne sont pas finis, cette fois, à part celui de Naruhito, un autre où les spectateurs sont tous pâles, mais c'est à peu près tout. Le temps passe, puis vient l'annonce du prochain tour. Un homme qui s'appelle Kaito, cette fois ? La Sendai vient s'assoir, et attend que la personne se présente...

tableau final:
 




_________________
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Meikyû Kaito
Meikyû Kaito

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] Empty
Sam 4 Jan 2020 - 18:06

AVANCE TES PIONS SUR L'ECHIQUIER


Encore une attente et encore un ennui mortel pour le jeune Kaito, presque démotivé par la tournure qu'avait pris ses deux derniers matchs soldés par une victoire, sois trop simple, sois par abandon. Les matchs se terminaient les uns après les autres, laissant place à quelques pleurs pour les plus déçus, quelques cris de joie pour les plus fiers et quelques cris d'encouragement pour Naruhito. Le champion incontesté venait également de finir son match en vitesse, asseyant de plus en plus son emprise sur le tournoi. Kaito l'observait du coin de l’œil, comment pouvait-il être aussi fort aux échecs au point de n'être tombé sur aucune personne capable de le battre. Mais bref, un seul match séparait Kaito de cet adversaire redoutable. Mais avant cela, il lui fallait redorer son blason, vaincre d'accord, mais sans honneur ni gloire, aux échecs aucun intérêt.

Après une nouvelle fois presque vingt minutes d'attente et une odeur agréable retrouvée dans la salle, les matchs avaient rendus leur verdict, les quatre encore en lice avait leur nom affichés sur le tableau principal. Sans plus de cérémonie et sur un simple coup d’œil pour trouver le numéro de sa table, le jeune Meikyû s'approcha de cette dernière où semblait déjà être attablé une jeune femme aux cheveux de feu. Kaito l'as reconnu assez rapidement, de par le fait qu'elle était presque la seule jeune femme du tournoi, mais également par l'amas de spectateurs qui s'étaient nichés près de son premier match qui c'était soldé par une terrible intervention de la maman de son adversaire.

Kaito s'approcha alors lentement de la table, se demandant quand même comment elle avait pu atteindre la demi-finale après la domination et la "presque défaite" que lui avait infligé le petit enfant du premier tour. Mais, peut-être avait-elle eu autant de "chance" que le Meikyû lors de sa dernière victoire. Tirant sa chaise vers l'arrière, et prenant place doucement, Kaito leva la tête vers la jeune femme à la chevelure rougeoyante, il devait dire qu'elle était totalement ravissante, bien qu'elle ne méritait pas tous les commentaires désobligeant de la part des spectateurs "en chien" qui s'étaient amassés près d'elle et qui semblaient plus intéressés par son physique que par le tournoi d'échec. Bref, ce n'était pas le problème de Kaito, il devait se concentrer sur son match, espérant un affrontement d'anthologie bien plus que la victoire. Replaçant son gant droit en tirant sur la base pour bien l'ancrer entre ses doigts, il se présenta à la jeune femme.


Nouveau !



"Enchanté, Kaito. Soyons à la hauteur de cette demi-finale, bonne chance."





Suite à cette simple phrase, il baissa la tête, sans en attendre vraiment plus de la jeune femme, puis plaça ses pions en attendant l'apparition de l'arbitre de la rencontre.

_________________
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] 9oyr
Aditya <3


xoxo:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7637-meikyu-kaito-termine http://www.ascentofshinobi.com/t8239-a-la-recherche-du-passe-carnet-meikyu-kaito#68856
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] Empty
Lun 6 Jan 2020 - 19:20
Duel après duel, Hanae se hisse à la place durement acquise des demies finales. Ayant défait un gamin par abandon, alors que celui-ci semblait doué – mais pas assez pour déjouer sa mère – et une espèce de pervers bizarre avec un coup de maître totalement involontaire, c’est pleine de confiance qu’elle s’assied à la table de l’affrontement tant attendu. Kaito sera son adversaire, un jeune homme brun à l’allure un peu étrange, qui laisse penser qu’il doit être la victime d’autres personnes, mais cela fait de lui un homme que la rougeoyante peut apprécier. Après tout, il n’a pas le look qui collerait aux mâles infects qu’elle déteste au plus haut point. Dire qu’il n’a pas le visage d’un homme qui ferait du mal aux femmes est un faible mot. Même s’il le voulait, on doute qu’il puisse faire du mal à qui que ce soit. Souriant avec malice, la jeune femme répond à ses salutations.

« Enchantée, Kaito-san, j’espère que ce match durera un peu plus longtemps que vos précédents. »

Si elle n’avait pas assisté à ses premiers matchs, les spectateurs n’ont pas manqué, eux, de parler bien fort pour lui faire comprendre contre quel monstre elle se trouve. Enfin, cela ne veut rien dire, et le brun n’est pas à l’abri de recevoir un chausson bien placé qui enverrait la jolie rouquine en finale. L’arbitre finit par arriver, et sans perdre une seconde, il indique que l’honneur sera aux dames. Les pions en place, il est donc temps de commencer. Que vaudra donc ce civil, contre une kunoichi dotée de talents de stratège très développés ?

« Eh bien, je vais lancer les hostilités… Que faites-vous dans la vie, d’ailleurs ? »

La personne en face n’étant ni un enfant, ni un obsédé, la rougeoyante se dit que papoter n’est pas une mauvaise chose, et ça peut faire passer le temps. De son côté, elle ne se prend pas au sérieux et n’espère pas affronter Naruhito, et encore moins gagner. Alors sa concentration n’a pas à être maximale, elle a déjà atteint une place plutôt belle après tout. Ses doigts viennent saisir le pion juste devant sa reine, et l’avancer de deux cases, ouvrant les hostilités comme elle l’a si bien mentionné. Ses prunelles cramoisies détaillent le plateau, son adversaire mais aussi l’arbitre et les spectateurs. Il semblerait qu’une certaine sécurité soit de mise, car les chiens en rut ne sont plus là, probablement évacués avec douceur… ou pas, la seconde option arrangeant la beauté du désert, qui déteste les comportements primaires de certaines personnes de sexe masculin. Mais l’homme aux gants, qui est-il, au-delà de son prénom, « Kaito » ?



_________________
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Meikyû Kaito
Meikyû Kaito

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] Empty
Lun 6 Jan 2020 - 21:54

AVANCE TES PIONS SUR L'ECHIQUIER


La jeune femme répondit aussitôt à la présentation rapide du jeune homme, soulignant la rapidité à laquelle il avait passer les deux premiers tours. Le jeune homme s'interrogea? Était-ce un petit pic lancé à la volée marquant le fait de ces victoires presque ridicules? Impossible, à moins d'un troisième œil, elle n'avait effectivement pas pu assister aux matchs du jeune homme étant elle même en bataille avec un autre candidat. C'était sans doute la faute des lascars sur le côté qui mettait Kaito sur un piédestal face à la jeune femme. Cela dérangeait énormément le Meikyû qui n'avait pas du tout la prétention d'être un énorme joueur d'échec, au contraire, là c'était la chance qui lui avait permis d'accéder à la demi-finale.

L'arbitre de la rencontre apparaît alors et lance le décompte désignant la jeune rouquine comme première à jouer. Cette dernière s'exécute et avance le pion devant sa reine de deux cases en touchant ces quelques mots à Kaito

-"Eh bien, je vais lancer les hostilités… Que faites-vous dans la vie, d’ailleurs ?"

Quelques mots qui firent légèrement lever la tête de Kaito en sa direction. Elle voulait vraiment faire la discussion en plein milieu d'une partie d'échec, et qui plus est lors d'une demi-finale? Surprenant, quatre options la concernant venait maintenant en tête au jeune homme, soit elle est sûre de ses capacités, soit elle est très amicale, soit elle n'est pas très maligne, soit elle manque cruellement d'affection. D'abord hésitant à lui répondre pour rester concentré, rencontré quelques personnes au sein du village était le but premier de sa présence au tournoi, bien plus que de gagner ce dernier qui plus est. Remettant une nouvelle fois son gant comme un tic avant de jouer, il arbora un léger rictus avant de répondre :


Nouveau !



"Hanae c'est ça? Et bien je suis un shinobi du village, enfin un jeune shinobi, j'en suis à ma première année, je suis tout juste Genin. Et vous que faites-vous dans ce village et dans votre vie?"




Lui adressant un sourire, il se concentra de nouveau sur le plateau et effectua exactement la même manœuvre que son adversaire du jour, il déplaça de deux cases le pion devant sa reine, toujours prêt à placer son coup du berger en fonction des mouvements de la jeune femme aux cheveux de feu.

Spoiler:
 

_________________
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] 9oyr
Aditya <3


xoxo:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7637-meikyu-kaito-termine http://www.ascentofshinobi.com/t8239-a-la-recherche-du-passe-carnet-meikyu-kaito#68856
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] Empty
Ven 10 Jan 2020 - 21:11

Un bel après-midi ensoleillé, au milieu d’un parc fleuri, à pratiquer un sport qui ne risque pas de l’épuiser physiquement, mais qui pourrait le faire mentalement, c’est un peu comme un jour de repos, pour Hanae. L’homme qui lui fait face n’est pas mauvais, aux échecs, d’après ce que disent les spectateurs. Cependant, les plus bruyants ne sont pas les plus intelligents, donc il peut avoir gagné comme elle : par chance. D’ailleurs, lorsqu’il répond à la question de la Sendai, celle-ci est un peu surprise, mais cela la rassure aussi. Elle n’est donc pas la seule soldate à participer à ce tournoi. Un Genin, qui vient à peine de commencer ? Eh bien, pour sa part…

« Alors vous êtes aussi un shinobi ? Je suis à Kumo depuis cinq années, et j’ai rejoint les forces armées quelques mois après mon arrivée. Cela fait un peu plus d’un an que je suis Chuunin. »

Les détails de son attente entre son arrivée et son intégration à l’armée sont secrets, car même si elle était déjà capable de manipuler le chakra et qu’elle savait se battre, pour certaines raisons sombres de son histoire, elle n’était pas en état de faire quoi que ce soit avant de rencontrer Sawada Tsunayoshi. Les présentations étant faites, le duo va donc pouvoir se lancer dans cette bataille qui, espérons-le, sera sensationnelle. Les pions sont avancés, l’un en face de l’autre, prêts à s’affronter. Enfin, pas réellement puisqu’ils ne peuvent même pas se toucher dans ce cas de figure. Les fins doigts de la jeune femme viennent se poser délicatement sur l’un des pions, puis sur un autre, pianotant d’une façon rapide et malice, un petit sourire aux lèvres, et alors qu’elle s’apprête à attraper le fou, un kunai vient se planter au beau milieu du plateau de jeu. Les yeux de la sauvage analysent rapidement la situation, et elle remarque assez vite le parchemin accroché au projectile.

D’un geste du genou, elle envoie la table voler très haut, ce qui épargne aux deux shinobis de se faire exploser la figure. Mais d’où vient l’attaque ? Qui attaque, et pourquoi attaquent-ils ? Est-ce le Teikoku qui vient causer des soucis aux paisibles habitants Kumojins ? Cela paraît peu probable d’après les mots de Rie, mais pourrait représenter une raison valable pour que Hanae abandonne l’idée d’apaiser les tensions. Au fond, si elle veut éviter le bain de sang, c’est parce qu’elle pense que l’Empire du Feu n’est pas venu ici pour faire vivre un enfer aux habitants, mais dans le cas contraire, elle serait la première à se ranger aux côtés de la rébellion. Une voix s’élève alors, depuis un toit, par-delà la foule apeurée.

« Nyob zoo à tous ! Enfin, yé croit qué l’on dit bonyour, par ici. Yé souis Ricardo Gatolazo, et yé vient mé venger dé céloui qué vous appélé Narouhito. Merci dé né pas vous mettre sour mon chémin, sinon yé vé être obligé dé vous touer ! »

Un chat mesurant facilement soixante-dix centimètres de haut se tient là. Dans l’absolu, il n’a encore tué personne, mais ses intentions sont clairement hostiles, et le matériel utilisé laisse à penser qu’il n’est pas là pour plaisanter… Mais, un chat qui parle ? Hanae bondit jusqu’au toit où se trouve la bête, et avec un regard amusé, un sourire aux lèvres, elle lui lance :

« Tu es un Yasei, non ? Je pense que tu vas retourner d’où tu viens, je refuse que quiconque soit blessé ou pire. »

L’animal sort les griffes, et sourit à son tour. Son pelage roux et ses yeux noirs cerclés de vert font de lui la plus belle boule de poil des environs, mais c’est sans doute parce qu’il est seul. Son chapeau lui donne un air un peu mexicain, et ses bottes... N’en parlons pas. Il point une griffe vers la Sendai.

« Yé né souis pas un dé ces métamorphe de pacotille… niam ntiav nkhaus. »

Sa façon de parler dans une autre langue énerve Hanae, mais ce qu’elle se demande, c’est les capacités qu’il possède.

« Bien, désolée pour toi, mais seul, tu n’arriveras à rien. Et arrête avec cette langue bizarre, parle dans le langage commun. »

D’un geste, il appelle au silence immédiat, ce qui laisse surgir une veine sur la tempe de la Chuunin. Il écarte alors les pattes, et les relève petit à petit vers le dessus de sa tête. A la fin, il effectue un tout petit « clap », et des nuages de fumées apparaissent à plusieurs endroits. Un éléphant, un rhinocéros, une girafe, quelques hamsters très gros et enfin deux chevaux et trois koalas apparaissent alors.

« Cette langue, comme tou dit, c’est le langage secret des animaux du monde sous-terrain. Nous lé parlons tous couramment, et yé té présente mon armée, mes fidèles compagnons ! Nous allons trouver et touer Narouhito ! A l’assaut ! »

Son top lance les hostilités. Que fera Kaito pour défendre la foule ? Après tout, en tant que shinobi, c’est son devoir. Restera passible ? Fuira-t-il, prouvant à tous qu’il est un lâche ? Ou donnera-t-il une bonne impression à la rougeoyante qui a eu des à priori un peu spéciaux sur lui ? Quoi qu’il en soit, il vaudrait mieux qu’il terrasse l’éléphant ou le rhinocéros assez vite, sinon nombreuses seront les morts. Mais Hanae n’a pas le temps de lui dire quoi faire, elle fixé déjà le chef de ce groupe pour le mettre aux arrêts…


_________________
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Meikyû Kaito
Meikyû Kaito

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] Empty
Sam 11 Jan 2020 - 17:45

AVANCE TES PIONS SUR L'ECHIQUIER


Une kunoïchi? Et une supérieur hiérarchique de de Kaito qui plus est? Quelle fut la surprise de ce dernier lorsqu'il entendit ces quelques mots sortir de la bouche de la jeune femme. Si il avait dit tout ce qu'il pensait, il lui aurait sûrement dû tout un tas d'excuse. Bref. Le match était belle et bien lancé et à sa grande surprise, le Meikyû affrontait une autre membre des forces armées de Kumo. Battre une plus haut gradée, dans un tel jeu de stratégie, tel était l'objectif principal du jeune homme. Il avait eu tord de croire en sa bonne fortune, une kunoïchi de ce niveau devait exceller aux échecs. Alors qu'elle posa ses longs doigts sur son fou, un kunaï tombant du ciel vint se planter au milieu du plateau! Pas le temps de réagir pour le Meikyû que la table s'envolait déjà à plusieurs mètres de hauteur, explosant au vol tel un feu d'artifice.

La panique de l'explosion se faisait sentir dans la salle, de nombreux cris d'angoisse, des pleurs, des personnes cherchant la sortie la plus proche et... Un chat qui parle? Avec un chapeau? Et des bottes? Kaito croyait halluciner, mais Hanae bien plus réactive - et sûrement moins terre à terre - venait de bondir en sa direction. Après quelques paroles digne d'un film d'animation, le chat fit apparaître au beau milieu de la pièce une véritable armada animale! "Les animaux du monde sous-terrain? Mais qu'est ce que c'est que ce bordel!" pensait maintenant le jeune homme. L'armée animale, en plus d'être composée de membres colossaux, faisait un brouhaha des plus infernal!

Bondissant alors sur sa chaise, le Meikyû pensait directement à la sécurité des spectateurs de ce tournoi. Si il ne faisait rien, bon nombres allait finir écrabouiller ou dégommer par les bêtes. Chargeant du chakra dans pieds et bondissant en direction des bestiaux, il s'arma d'un kunaï qu'il s'empressa de lancer en direction du Rhinocéros, qui semblait être le meneur de cette troupe.

-"Aaaaaaah j'suis touché, aaaaah."

S'écroula le rhino, provoquant un silence de cathédrale dans l'entièreté de la salle. Kaito se stoppa lui aussi, surpris que son simple kunaï est fait mouche. Se tordant de douleur la kunaï planté dans le flanc, sous le regard médusé de ces acolytes, le rhino se relava alors d'une traite.

-"Ah. Ah non en fait."

Le sergent blindé poussa alors un cri de ralliement avant de foncer à toute vitesse en direction de Kaito accompagné de son gros plus gros acolyte, l'éléphant, fracassant sur leur passage les tables et autres pions qui traînaient. Le Meikyû semblait halluciner, se faire charger par deux animaux en plein milieu du village! Après un saut périlleux pour esquiver la charge, Kaito s'accrocha à la trompe de l'éléphant pour rester à proximité. Mais ce dernier ne se laissait pas faire et d'un mouvement se retrouve avec le Meikyû agripper à sa trompe, le visage juste devant un de ses énormes yeux.

-"Koj muaj ob lub qhov muag zoo nkauj koj paub"

-"Aaaaah, arrête de baraguouiner dans ta langue, je comprend rien!" répondit aussi sec Kaito, faisant apparaître un kunaï d'un sceau sur son avant bras, qu'il s'empressa de planter dans l'oeil du colosse à la trompe, puis d'un bond en arrière, il lança un petit éclair de son Raïton directement sur l'arme. Et dans une immense décharge interne, l'éléphant s'écroula.

La jungle 0 - Kaito 1.

Le cris de l'animal venait de calmer les autres animaux qui ne semblait plus crier et ne plus bouger, mais tous était tourné vers le jeune homme, avec tous ce regard noir. Le rhino, semblant attrister par la défaite de son acolyte, se replaça aux côtés de son armée avant de lancer d'un ton calme, fixant le Meikyû.

-"Tig nws tawm"

Puis dans un cri unanime, toute la petite troupe chargeait maintenant le Meikyû. La situation semblait délicate. Seul point positif au tableau, les spectateurs semblaient abandonner par les animaux et profitait donc de l'occasion pour fuir le plus loin possible. Le jeu en valait-il la chandelle?

_________________
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] 9oyr
Aditya <3


xoxo:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7637-meikyu-kaito-termine http://www.ascentofshinobi.com/t8239-a-la-recherche-du-passe-carnet-meikyu-kaito#68856
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] Empty
Mar 14 Jan 2020 - 19:36
Cette intrusion est assez inattendue, et si Hanae n’a pas été très surprise de voir un animal parler, c’est à cause de ses liens très étroits avec des Yasei, qu’elle a côtoyé durant toute son enfance. Ce qui la surprend est que la créature n’est pas un métamorphe. Dans ses mots, on comprend également qu’il ne s’agit pas d’une invocation, l’apparition de ses « alliés » appuyant ce point de vue. Alors il s’agit d’un animal parfaitement normal, doué de parole. Malgré sa surprise, la rougeoyante ne peut pas se laisser distraire, et reste parfaitement concentrée sur son ennemi. Tuer un être vivant la dérange, mais celui-ci semble un peu différent, une sorte de mutant, alors s’en débarrasser ne devrait pas trop altérer l’équilibre du monde, celui de la chaîne alimentaire en somme, et personne n’aura son estomac vide par l’absence de cette créature mi-intelligente.

« Nous pouvons trouver un terrain d’entente, toi et moi, mais si tu tues une personne ici présente, alors je vais devoir t’arrêter, peu importe les moyens utilisés. La survie de mon peuple passe avant mes valeurs morales, et si je dois te tuer pour les protéger, alors je n’hésiterai pas une seule seconde. »

La Sendai ne sourit pas, la vie du peuple Kumojin, sans qui elle serait sans doute l’esclave de Dieu sait quel riche pervers répugnant à l’heure actuelle, n’est pas quelque chose dont on peut rire. Chaque personne, homme, femme ou enfant, vieillard ou impotent, mérite qu’elle se batte pour les protéger. Oui, même les mâles qu’elle déteste tant. Alors la totalité des personnes se trouvant en ces lieux sont sous sa responsabilité, et aucun ne doit mourir. Kaito aussi aura un rôle très important à jouer, et s’il se débrouille bien, il pourrait impressionner la Chuunin et lui montrer qu’elle a mal jugé sa personne en regardant simplement son physique.

« Yé né veut que la vie dé Narouhito, si tou mé lé laisse, alors yé laisserai tous les autres s’en sortir. Si tou refuse… »

Ses griffes commencent à s’allonger, finissant par mesurer une vingtaine de centimètres, et vu la taille du bestiaux, il n’est pas nécessaire de préciser que leur largeur en fait un assortiment de lames très effrayantes. De l’électricité entoure alors les diverses excroissances, rendant cela plus puissant et tranchant encore. Autant dire que le chat ne plaisante pas. Comprenant que le dialogue est inutile, la rouquine roule des yeux, puis jette un regard rapide sur sa droite pour observer la scène. Le Meikyû a l’air de gérer la situation, et a attiré tous les animaux vers lui, laissant le champ libre au public pour s’échapper. De son côté, Naruhito semble tétanisé, et seul, se retrouvant assez vite comme étant le dernier civil dans la pièce. La sauvage sait qu’elle va vite devoir tuer le matou pour aller aider le Genin.

« Bon, on va faire un jeu alors : si tu réussis à me battre, tu pourras prendre ton Naruhito et lui faire tous les câlins que tu veux. Si je te bats, tu repars et tu abandonnes ton idée de vengeance. »

Les yeux du félin changent totalement, montrant sa concentration soudaine. Il bondit sur la Kazejine et tente de l’empaler en pleine poitrine. Cette dernière n’est pas assez faible pour se faire avoir de la sorte, et tandis que sa peau se recouvre d’une couche de chakra pur d’un rouge écarlate, les griffes viennent s’y empaler, et se briser. La bête est à portée de main, alors la rougeoyante fait apparaître son épée du sceau qui se trouve au niveau de sa poitrine, non loin du cœur, et le frappe en pleine nuque pour l’assommer. Tout en balbutiant, le félin finit par s’étaler au sol. Lorsqu'il se réveillera, il vaudrait mieux qu'il accepte sa défaite, mais en attendant, il y a d'autres ennemis à abattre. D’un bond, la jeune femme laisse son adversaire hors combat et après avoir fait disparaître sa lame, elle effectue une série de mudras avant de viser le rhinocéros de sa paume. Une multitude de projectiles pointus surgissent alors, avec une précision chirurgicale, entaillant, tranchant et perçant même parfois la dure peau du cornu. Son saut la fait parvenir à quelques mètres de Kaito.

« Vous allez bien, Kaito ? Je vois que vous avez éliminé un éléphant, plutôt impressionnant ! »

Tout en prononçant ces mots, la rougeoyante voit du coin de l’œil sa précédente cible finir par s’écrouler sous les blessures. Il va falloir venir à bout d’une girafe, d’une dizaine de hamsters géants, mais aussi de deux chevaux et trois koalas.

« Bon, je vous laisse le long cou et les koalas, je prends les chevaux et les hamsters ! »

Sans vraiment en attendre plus, la Sendai s’éloigne du brun pour attirer l’armada. Comme un air de défi, ceux qu’elle a désigné la suivent, comme s’ils se croyaient capable de la vaincre. Ils risquent d’avoir quelques surprises…





_________________
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Meikyû Kaito
Meikyû Kaito

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] Empty
Jeu 16 Jan 2020 - 15:25

AVANCE TES PIONS SUR L'ECHIQUIER


La situation semble des plus critiques, une armée d'animaux en colère fond sur le jeune homme à vive allure. Avoir abattu un éléphant était déjà un exploit pour le jeune Genin, alors une quinzaine d'animaux féroces prêt à en découdre, cela relevait du miracle. Et c'est ce qu'il se produisit, Hanae, la kunoïchi aux cheveux de feu apparut en une fraction de seconde auprès du Meikyû après avoir défait ce qui semblait être le leader de la bande. Accompagnée d'une technique incroyable qui transperça de toute part le rhinocéros qui vint s'effondrer quelques mètres plus loin, stoppant la course folle des autres animaux.

Elle prit le temps de s'inquiéter de l'état du jeune homme et de lui octroyer un compliment quant à l'ennemi à la trompe abattu précédemment. Un compliment qui alla droit au cœur du jeune homme. Qualifier un de ses actes d'exploit par une Chuunin du village caché des nuages était une énorme satisfaction pour le jeune homme qui eu simplement le temps de lui adresser un sourire et un léger signe de tête en guise de "tout va bien" avant que la femme disparaisse accompagnée d'une poignée des agresseurs, indiquant quoi faire au jeune homme.

C'était maintenant une girafe ainsi que trois koalas qui couraient et arrivaient bientôt à proximité du Meikyû. La girafe était en tête de peloton, le cou ballant de droite à gauche et le regard vers le ciel tel un titan sorti d'un autre univers. Les koalas la suivait au loin se déplaçant de manière plutôt intrigante. Ils formaient une sorte de roue, se tenant les poignets et les chevilles pour rouler et augmenter leur vitesse, comme s'il ne faisait qu'un. Le point faible de Kaito dans cet affrontement était son manque de compétence offensive, se résumant juste à quelques facilités en Taïjutsu ainsi qu'à une bien piètre maîtrise du Raïton, s'en servant uniquement pour augmenter la puissance de ses armes. Tant pis il faudrait faire avec.

Chargeant une nouvelle fois du chakra dans ses pieds Kaito fonça sur la gauche de la girafe qui semblait simplement foncer tout droit sans vraiment regarder où elle allait. Son but? L'attirer près d'un des arbres qui se situait à proximité du parc. Il couru en direction de la branche la plus basse, espérant que la girafe était aussi bête qu'il le pensait. Kaito n'eu aucune difficulté à passer en dessous de la dite branche et dans un fracas incroyable la girafe s'explosa la face contre la branche, lui cassant le cou au passage. Morte sur le coup. Le Meikyû avait raison, la girafe était belle et bien complètement conne.

A peine eu-t-il le temps de se retourner, que les trois koalas se séparèrent, et dans un enchaînement de saltos avant, apparaissaient tous les trois face à Kaito, chacun arborant une position de maître en arts martiaux.

-"npuas" "zoo nkauj" "thiab ntxeev siab"

Toujours utilisant leur langue bizarre, les trois koalas attaquaient le jeune Meikyû utilisant diverses techniques d'arts martiaux, un passa dans son dos à une vitesse prodigieuse et lui fit une clé au niveau du cou, un autre lui mordit le mollet droit tandis que l'autre s'agrippait fortement à son bras gauche empêchant Kaito de pouvoir le bouger.

Complètement immobilisé par le trio bien rôdé, la situation semblait une nouvelle fois délicate pour le jeune homme, après avoir terrassé un éléphant et une girafe voilà qu'il était mis à mal par trois koalas. Le combat s'annonçait plus compliqué.

_________________
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] 9oyr
Aditya <3


xoxo:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7637-meikyu-kaito-termine http://www.ascentofshinobi.com/t8239-a-la-recherche-du-passe-carnet-meikyu-kaito#68856
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] Empty
Ven 17 Jan 2020 - 21:32
La séparation était faite, pour le duo improvisé. Kaito devrait gérer une girafe et un trio de koalas dont les capacités sont inconnues. Pour sa part, Hanae a forte affaire avec deux chevaux et dix hamsters géants. Bon, il est donc temps d’expliquer ce que l’on entend par géant. En gros, ils arrivent au niveau de la taille de la jeune femme, ce qui est déjà énorme pour des animaux d’ordinaires minuscules. Après s’être éloignée suffisamment, la rougeoyante s’arrête et se retourne, faisant face aux douze ennemis. L’un des chevaux s’avance, son armée juste derrière lui, et prend la parole après s’être positionnée sur deux pattes.

« Ma chère demoiselle, vous possédez une bien belle croupe ! Accepteriez-vous de rejoindre notre groupe ? ob lub mis pob tw zoo nkauj héhéhé. »

Continuant avec ses mots incompréhensibles, l’équidé ne se rend pas compte que l’attaque est déjà partie. Des flèches de chakra pur le transpercent de part en part, lui ôtant la vie en un instant. Tuer des animaux n’est pas plus amusant pour la sauvage que tuer des humains, mais ceux-ci ne sont pas normaux, et semblent pleins de mauvaises intentions. Le second cheval pousse un hennissement d’effroi lorsqu’il constate la mort de son semblable.

« KUV TIJ LAUG ! »

Il se met à son tour sur deux pattes et sort un arc d’une sacoche sur sa cuisse, dans lequel il encoche quatre flèches. Aucune chance que cela n’atteigne une quelconque cible, elles partiront directement dans le mur, se dit la Sendai. Cependant, lors du tir, il semblerait que la précision soit au rendez-vous, ainsi qu’un fil de chakra qui permet au cavaleur de contrôler la trajectoire en plein vol. Prise de court, elle ne parvient qu’à esquiver de justesse, se faisant entailler au niveau des côtes sur la droite et de la cuisse gauche, ce qui a pour effet de lui arracher une grimace de douleur. Les hamsters ne restent pas sans rien faire, et sont déjà en train de se ruer sur la belle Chuunin. En ligne, ils courent à une vitesse hallucinante, mais semblent faire du sur-place. Autour d’eux se forme une sorte de roue de chakra, ce qui en fait donc dix au total, qu’ils finissent par laisser partir. Tous semblent autoguidés sur la position de Hanae, qui n’a pas d’autre choix que d’effectuer une série de mudras pour se protéger. Lorsqu’elle écarte ses bras autour d’elle, une enveloppe de chakra se forme, ce qui a pour effet d’absorber en totalité le chakra contenu dans les techniques des bestiaux, les renvoyant à l’état de néant.

« Le chakra n’a aucun pouvoir sur moi, viles créatures, essayez autre chose. »

Un petit sourire s’affiche sur son visage, la Kazejine n’a pas peur de simples animaux, ses ambitions surpassent un combat de rue comme celui-ci. Pour le montrer, elle pose ses mains sur le sol, desquelles sort une grande quantité de chakra qui vient se disperser dans le sol. Le chakra ressort sous forme d’une multitude de pieux rouges, qui viennent empaler jusqu’au dernier des ennemis lui faisant face. Il est temps pour elle de rejoindre le Meikyû, qui à première vue semble en difficultés. Un bruit dans son dos la fait alors réagir, et tel un félin, elle bondit sur une table non loin tout en se retournant. Ricardo n’était donc pas hors combat.

« Yé t’avait dit qué y’aurait ma revanche, foutou Narouhito ! »

Il tient fermement le champion d’échecs, seul civil encore sur les lieux, et une griffe acérée lui retient la gorge. Au moins mouvement, il mourra, mais la rouquine n’a aucune idée de comment le sauver. Serait-ce finalement un échec, pour elle ?




_________________
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Meikyû Kaito
Meikyû Kaito

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] Empty
Mer 22 Jan 2020 - 11:46

AVANCE TES PIONS SUR L'ECHIQUIER


La situation semblait plutôt critique, la pression qu'exerçait le koala sur son cou se voulait de plus en plus forte, pareil pour la morsure au mollet droit. Seul le koala tenant son bras gauche semblait ne pas resserrer l'étreinte, il semblait même, complètement endormi. Seul le bras droit du Meikyû restait à peu près libre de ses mouvements. Il fallait vite se libérer, ou la clé de cou qui lui était imposée aurait raison de lui et le ferais s'évanouir le laissant à la merci de ces abominables animaux.

Kaito s'envoya alors à l'aide de sa main droite une légère décharge de Raïton, qui eu pour effet de faire lâcher prise au koala tenant sa jambe droite entre ses crocs. Il envoya également un énorme coup de poing de la main droite vers le koala endormi qui, sans aucune défense, vola quelques mètres plus loin. Pour se débarrasser du dernier marsupial, une technique plutôt rustre et peu académique. Kaito se laissa tomber en arrière pour l'écraser de tout son poids et faire lâcher la clé de cou. Aussitôt libéré, Kaito se releva et bondit à quelques mètres pour prendre de la distance. Une légère coulée de sang le suivait du fait de sa blessure au mollet. Il fallait terminer le combat le plus vite possible.

Les trois paresseux australiens se remirent en place, toujours tout les trois très proches, arborant une nouvelle fois chacun une pose de combattant martial. Ils chargèrent tout les trois une nouvelle fois, mais sans vraiment vouloir immobiliser le jeune homme, essayant plutôt de lui asséner des coups fracassants, se voulant plus puissants que rapide. Kaito esquiva le premier assaut par un saut à une hauteur lui permettant de passer au dessus. Lorsqu'il se retourna, toujours en l'air, il fut percuté par trois petites boules de feu qui le firent s'écraser au sol.

-" Enfoirés... Vous maîtrisez le Ninjutsu aussi? Je suis mal barré.."

Les boules de feu venaient effectivement des trois koalas qui avait profité de la diversion de leur assaut pour préparer leur technique. Kaito semblait en mauvaise posture, le mollet droit en sang, les habits légèrement carbonisés au niveau du torse et de multiples brûlures sur le haut du corps. La situation se voulait presque désespérée.

Les trois marsupiaux répétèrent l'opération précédente, chargeant une nouvelle fois. Mais dans leur course folle, un des trois s'écroula au sol, puis le deuxième quelques centimètres plus loin et enfin le dernier juste devant le Meikyû. Ce dernier recula d'un cran, anticipant une possible feinte des adversaires, mais il pu distinguer quelques mots du koala le plus proche de lui, accompagné de léger ronflement.

-"Zzzz.. pw tsaug zog..."

Puis les ronflements se firent de plus en plus gros, les trois s'étaient bel et bien endormis. Kaito profita alors de ce moment pour mettre hors d'état de nuire les trois marsupiaux. Il regarda ensuite en direction d'Hanae, elle semblait avoir terrassée le reste des animaux en moins de temps qu'il faut pour que j'écrive cette phrase. Impressionné par la puissance de la jeune Kunoïchi, Kaito s'empressa d'allez la rejoindre et se mettre sur son côté droit, légèrement en retrait. Il se plaçait ainsi pour éviter de la gêner si elle voulait lancer une attaque rapide.

Car oui il restait un adversaire et pas des moindres, le chef des animaux, Ricardo Gatolazo le chat ninja qui tenait en otage le champion d'échec Naruhito. Bien qu'à 1 contre les deux shinobis, la situations semblait légèrement à leur désavantage de part la présence de l'otage. Kaito, souffrant toujours du mollet ainsi que de ses brûlures, s'adressa à Hanae en serrant les dents.

-" Rien de cassé j'espère? Je suis avec vous si vous avez une idée, il me reste encore quelques réserves."

Bien que les blessures se voulaient handicapantes, le Meikyû n'avait pas l'intention de s'écrouler devant une Chuunin du village sans avoir tout donné. Il voulait lui faire bonne impression en tant que débutant dans les arts ninjas. L'ambiance était maintenant pesante et le prochain assaut serait sûrement décisif, d'un côté comme de l'autre.

_________________
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] 9oyr
Aditya <3


xoxo:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7637-meikyu-kaito-termine http://www.ascentofshinobi.com/t8239-a-la-recherche-du-passe-carnet-meikyu-kaito#68856
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] Empty
Ven 24 Jan 2020 - 21:34
La situation est complexe du côté de la Chuunin, qui déteste se retrouver avec un otage sur les bras. Le chat en lui-même ne sera pas difficile à éliminer, mais s’il parvient à tuer Naruhito, il aura réussi d’une certaine façon. Hanae ne compte pas laisser cela arriver. Cependant, le félin n’est pas idiot, et s’il n’a pas encore exécuté le champion d’échecs, c’est parce qu’il sait très bien que la rougeoyante l’abattra sans une once d’hésitation dès lors qu’une première goutte du sang du civil coulera de sa gorge. De biais, la belle créature du désert arrive à observer ce que fait Kaito, et pour un Genin, il se débrouille très bien, au fond. Malgré les quelques blessures dont il souffre, il abat ses adversaires avec son Raiton de manière magistrale. Le nombre d’ennemis tombe vite à zéro, et malgré son état amoindri, le brun rejoint la rouge en face de Ricardo. La fougue du Meikyû plaît beaucoup à la Sendai, qui lui adresse un joli sourire, avant de se tourner vers le dernier ennemi.

« Bon, Rodrigo, je pense que tu vas pouvoir libérer Naruhito, et repartir d’où tu viens en promettant de ne plus te pointer aussi dangereusement. Ton attroupement de bestiaux a failli tuer pas mal de gens… »

Le fait que son armada n’ait pas survécu sera un prix assez lourd pour l’assaillant, estime la sauvage, et il n’a pas besoin de payer de sa vie non plus. Après tout, il n’a encore commis aucun crime grave, et peut s’en tirer avec une tape sur les pattes. Cependant, les yeux de la gradée semblent changer du tout au tout lorsque le sang perle sur la griffe du vil poilu. Mais ce n’est pas ce qu’elle regarde : ses yeux sont fixés sur le visage de la bestiole qui baisse sa garde un instant tout en hurlant – un peu dans sa barbe :

« Yé m’appelle Ricardo, pas Rodrigo, tu putana madré ! »

En une charge incroyablement rapide, la manipulatrice du chakra pur se rue sur le chat, détruisant la distance les séparant avec une facilité déconcertante, et dans un mouvement à la fois précis et rapide, elle dégage la patte de l’animal qui menace le cou de Naruhito, avant de lui asséner un violent coup de pied en plein ventre, ce qui l’envoie s’écraser contre un mur derrière lui. Le champion d’échecs part en courant, hurlant pour sa vie. Le matou semble battu, cette fois, et sa cible est déjà loin. D’un geste de la main, la jeune femme indique à Kaito de ne pas bouger.

« Attention, c’est un vicieux, il n’est sans doute pas encore vaincu. »

Et comme s’il voulait lui donner raison, le félidé surgit de ses débris, les poumons déjà chargés d’air. D’un souffle, il propulse une quantité de flamme dantesque vers les deux protagonistes, voulant les carboniser en un instant. Une sorte de technique ultime qui pourrait faire rougir même le plus fort des ninjas. Qui est donc Ricardo Gatolazo pour pousser la rouquine à employer sa meilleure défense ? D’un pas, elle se dresse devant son adversaire de la partie d’échecs interrompue, et après une série de mudras, elle tend les bras sur sa droite et sur sa gauche, s’entourant d’un halo de chakra pur qui absorbe littéralement tout le chakra de la technique du chat, en faisant disparaître les flammes. L’animal est essoufflé, cet artifice doit être à usage unique, et sa réserve de chakra bien maigre pour ne pas en faire plus. Alors que la Kazejine s’apprête à le capturer, celui-ci frappe le sol, dans lequel il tombe, disparaissant totalement.

« Il a fui, cette fois. Pas la peine de le pourchasser… Enfin, pour ma part, je pense que je vais rentrer chez moi. Je n’ai pas trop envie de devoir expliquer ce bazar aux Teikokujins, ce ne sont pas mes amis après tout. Pour ta part, va à l’hôpital, ne laisse pas ces blessures s’infecter. A une prochaine fois, Kaito, tu es quelqu’un de déterminé, et de gentil à première vue, j’espère qu’on pourra apprendre à mieux se connaître à l’avenir. Les amis sont importants par les temps qui courent… »

Sans attendre son reste, ou au mieux en entendant quelques mots du brun, la rouquine disparaît en un bond très rapide, et retourne vers sa petite demeure pour profiter d’un peu de repos après ce petit affrontement.




_________________
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Meikyû Kaito
Meikyû Kaito

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] Empty
Sam 25 Jan 2020 - 14:57

AVANCE TES PIONS SUR L'ECHIQUIER


La kunoïchi, Chuunin du village caché des montagnes venait d'adresser un sourire au jeune homme malgré la complexité de la situation qui leur faisait face. Le dit sourire eu pour effet de remplir le Meikyû de fierté, celui d'avoir réussi à impressionner, ne serait-ce qu'un tout petit peu, une gradée et une supérieure hiérarchique. La discussion fut entamer entre les deux autres protagonistes, Hanae demandant, comme une négociatrice, à Ricardo de lâcher son emprise sur le pauvre Naruhito sans défense. Malgré les objectifs un peu sombre du félin, elle semblait vouloir l'épargner.

Mais le chat ninja ne l'entendait pas de cette oreille et semblait déterminé à aller jusqu'au bout de son idée. Dans un mouvement que Kaito pu à peine suivre, la kunoïchi aux cheveux rouge atteignit l'agresseur, l'envoyant valser à travers un mur, sauvant par la même occasion le champion d'échecs, qui pris la fuite sans demander son reste. Kaito souffla un coup, l'affrontement semblait terminé, mais la jeune femme lui fit un signe de la main, indiquant qu'il ne se laisserais pas abattre si facilement.

Elle avait tout à fait raison, une énorme vague de flammes semblait se déverser en direction des deux shinobis. Kaito mis ses deux bras devant son visage, seul mouvement qu'il parvenait encore à faire de part ses blessures des combats précédents. La chevelure de feu se posa devant le Meikyû et d'une série de mûdras et d'un mouvement de bras elle aspira l'entièreté de l'océan de flammes. Incroyable. Kaito resta bouche-bée et choqué de la puissance de la jeune rougeoyante. Le félin pris la poudre d'escampette voyant sa technique complètement réduite à néant en un instant. Hanae se tourna alors vers le Meikyû, lui adressant quelques mots d'une grande gentillesse, auquel le Meikyû répondit aussit-ôt, le sourire aux lèvres.

-" Merci pour tout Hanae-senpaï, je vous dois une fière chandelle. Votre puissance n'a d'égale que votre gentillesse. Je m'en vais de ce pas à l'hôpital, et j'espère aussi vous revoir une nouvelle fois, pour apprendre à vos côtés."

Kaito accompagnait sa phrase d'une révérence le buste penché en avant, les bras le long du corps et le visage vers le sol, essayant de marqué au mieux le respect qu'il éprouve pour la jeune femme. Puis cette dernière disparue aussitôt, ce qui fut également le cas pour Kaito qui s'empressa de rejoindre le complexe scientifique pour panser ces blessures.

_________________
Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito] 9oyr
Aditya <3


xoxo:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7637-meikyu-kaito-termine http://www.ascentofshinobi.com/t8239-a-la-recherche-du-passe-carnet-meikyu-kaito#68856

Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: