Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» les deux pies du désert; Raizen
L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 4:01 par Meikyû Raizen

» le festival des marchands; Sharrkan
L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 3:28 par Hideaki Midori

» Deuil et déchirure
L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 2:40 par Okinawa Sora

» Duty and Childhood [Midori]
L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 2:38 par Hideaki Midori

» le début de notre folklorique aventure; Eirin
L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 2:19 par Hideaki Midori

» 04. Questions diverses
L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 2:06 par Mugen Oda

» Le réfugié des montagnes Noires
L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 1:51 par Okinawa Sora

» Entraînement Matinal[PV Akira]
L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 1:18 par Tôhatsu Asami

» Quelques renseignements [Ema]
L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 1:17 par Nagareboshi Ema

» Erasmus
L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 0:36 par Fuyumi

Partagez

L'initiation [PV Ikaku Jiro]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Ikaku Jiro
Ikaku Jiro

L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 Empty
Mer 15 Jan 2020 - 9:24
Le sommeil du brave l'emporta loin de ses considérations terrestres. Il flottait dans un monde doux et surtout langoureux, qui lui donnait des rêves de gloire et de conquête. Il était un guerrier dans l'âme, après tout. Pas le plus altruiste, pour sûr, mais assez noble pour mériter sa place au panthéon des plus forts et clinquant du clan. Il était, après tout, le numéro deux dans l'ordre des mercenaires qui s'étaient alliés au services de Kiri. Il était là depuis le départ, avait toujours convoité ce poste, et n'avait jamais défaillis, ou faillis à sa tâche. On le respectait pour ça, plus que pour sa personnalité parfois fort... Exotique ? Il était un brigand après tout, certains réflexes reviennent vite malgré les avertissements de son intellect : Parfois cela était plus fort que lui et sa jugeote, il devait accomplir un méfait.

Heureusement, ce n'était pas aujourd'hui, devant le Nobuatsu. Il avait de la patience à revendre, et il se faisait violence pour ne pas éliminer son "ennemi" -car après tout c'était ce qu'ils étaient l'un pour l'autre dans le secret de la nuit, et dans le secret du coeur de l'Ikaku. Il avait toujours veiller à le cacher, le dissimuler, mais il savait bien qu'on pouvait sentir dans le rouge de son regard, qu'il n'était après tout qu'un bandit de haute volée, capable de tromper tout un village ninja.

Ainsi, il avait la réputation de ne jamais regarder dans les yeux ses interlocuteurs, sauf cas d'une extrême rareté, sauf quand il plongeait sa lame dans les chaires tendres de ses contemporains, ou l'on pouvait y lire un plaisir malsain de faire du mal. Après tout, il était comme ça, il n'y pouvait rien, pourquoi se changer quand on pouvait s'accepter tel que l'on était ?

Il se réveilla en sursaut le lendemain, juste avant que le soleil ne se lève. Il dormait peu en règle générale, et se levait toujours avant l'astre tentaculaire de lumière divine, qui rassemblait le feu le plus brûlant de l'âtre des dieux auquel croyait Jiro.

- Bien, je suis prêt. Fit-il en faisant jouer ses "Omoris" autours de ses jambes, ce qui lui rajoutait une vingtaine de kilos au quatre vingt deux kilos de muscles qu'il possédait, lui faisant dépasser la centaine d'un seule coup. Il se sentait mal, empacté la dedans, mais ne pipa mot. Il ne trouvait pas ça très "seyant" non plus, mais dans la jungle sauvage qui se déroulait sous ses pieds tandis qu'il suivait son maître, cela n'avait pas d'importance ?

Il aurait bien dit que si, car le style était une chose que l'on se devait de conserver chaque jour que le dieu du feu faisait pour eux. Il psalmodia une prière dans sa barbe inexistante et se tourna vers son maître -enfin celui qui le croyait fermement alors que son maître s’appelait Kira et était un mafieux de son état.

- Que faisons nous, pour commencer, senseï ? Fit-il d'un air sympathique, avec le sourire d'un mouton fixé sur le visage, barrant son faciès habituellement inquiétant d'une saveur nouvelle : la bienveillance. Ce n'était pas parce qu'il ne voyait pas là ou voulez en venir Saji, que l'exercice était débile. Non. Il savait qu'une activité intense pouvait permettre des progrès rapide, mais pour l'instant, c'était du classique, et il se demandait ce que le sabreur avait d'autre en stock.

_________________
L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 Et2g
"Ça bouge, tu frappes. Ça bouge plus, tu frappes pour vérifier. "

Thème de combat ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7401-jiroscope-fin
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 Empty
Dim 19 Jan 2020 - 20:52
Le lendemain les deux hommes se lèvent à l’aurore afin de poursuivre l’entraînement qui serait avant une épreuve physique pour le genin, le Nobuatsu lui avait demandé la veille d’enfiler des omori de dix kilos à chaque pied afin d’augmenter la difficulté de l’exercice, somme toute classique. Celle-ci consiste pour l’instant à courir à travers la forêt, ce qui ne semble pas vraiment enthousiasmer son confrère qui se plie tout de même aux consignes, s’attendant à ce que son supérieur le surprenne avec ses idées toujours plus saugrenues les unes que les autres.

Ce matin, le jounin l’emmène plus loin dans la nature, en s’éloignant un peu du repaire de la Cascade Namida où il a laissé un clone pour surveiller leurs affaires… Ils pourraient ainsi explorer les alentours sans se soucier de se faire dérober quoi que ce soit. Qui sait si d’autres personnes ont eu la même idée qu’eux de s’entraîner dans ce lieu à l’écart du monde, ayant abrité les bandits de l’attaque de Shîto?

Nous sommes arrivés.

Il arrête sa course et fait signe à son disciple de s’arrêter aussi, le temps de prendre une pause. Une sorte de dolmen se tient face à eux du haut de ses deux mètres, et sur lequel sont gravés des kanjis au sens relativement énigmatique:

七転び八起き

Après près d’une vingtaine de minutes à courir en suivant un sentier dans la forêt, ils s’approchent d’une sorte de sculpture mégalithique érigée sur la terre de leurs ancêtres. Enfin pas vraiment, il s’agit surtout de leurs prédécesseurs n’ayant laissé de traces de leur passage qu’au travers d’inscriptions afin d’inspirer les maîtres de la lame des générations futures... mais pas seulement. Les Sabreurs ayant été aux origines un groupe de mercenaires parcourant l’Archipel - essentiellement des rônins sans maître, il était courant pour eux de graver leurs pensées dans la pierre afin que les écritures ne s’effacent jamais. Certaines de ses pensées fortement inspirées du Bushido de Tetsu, certains en étaient même originaires.

Même si n’importe qui pourrait le faire, écrire sur de la pierre, un indice permet de savoir s'il s'agit réellement d'une oeuvre des Sabreurs. Il existe en ce monde des lieux où les esprits étaient plus enclins au dialogue, des lieux qu’on pourrait dire “magiques”, à tout le moins mystiques et qui permettent aux Sabreurs de développer leur relation avec leur arme par la méditation: le Jinken.

Sais-tu ce qu’il y a d’écrit?

_________________
L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 Sajisi10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Ikaku Jiro
Ikaku Jiro

L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 Empty
Dim 19 Jan 2020 - 21:09
Une relation de confiance s'était tissé entre eux, ou plutôt, Jiro avait réussit à tromper son monde si fort qu'il se voyait être accepter chez les sabreurs par le chef lui même, qui en avait fait son élève. Avec lui, il exploiterait son plein potentiel, il arriverait à des sommets inégalés. Avec lui à ses côtés, il ne pouvait devenir qu'invincible, il le savait. Rien ne pouvait l'arrêter désormais, si ce n'était une lourde erreur d’appréciation. Aussi, garda-t-il pour lui ses pensées les plus profondes, autant sur l'exercice de portée de poids, que sur la course à pied dans la forêt.

S'il fallait en passer par là pour être puissant ... Il ferait le tour de tout le yuukan avec des omori aux pieds et au poignets s'il le fallait. Mais quelque chose lui disait que Saji n'avait pas que cela en tête, qu'il y avait forcément anguille sous roche. C'était facile pour Jiro, que de cerner la psyché policée de son maître. Il agissait pour le bien du village, toujours. Il suivait un code d'honneur, à jamais. Il était le fervent défenseur des faibles, tant que cela était possible humainement. Enfin, il avait à cœur de former la jeunesse à un avenir meilleur et plus sure. Que des valeurs qui auraient forcées le respect de son élève en temps normal, mais qui mettait le coeur à la bouche de l'Ikaku.

Il y'avait bien longtemps qu'il avait sombrer du côté obscur. Ses sombres noirceur préférant les dégauts aux qualités, les vices aux vertus. Pour lui, tout cela était une perte de temps qui rendait le Nobuatsu plus faible que nécessaire. Il ne comptait que la puissance brute à ses yeux ces jours là, et il ne lui plaisait qu'à augmenter sa propre force. C'était ce côté égoïste qu'il semblait avoir le plus de mal à gommer pour sembler irréprochable aux yeux de ses compatriotes, et néanmoins, ennemis.

- Réveille-toi.


Il lut à voix basse, butant sur certains kanji car l'éducation qu'il avait reçu n'avait couvert que le stricte minimum vitale à un ninja de son rang. Il devrait apprendre encore plus de choses, s'il voulait devenir un acteur majeur de ce village shinobis, c'était essentiel. Il comprit instantanément que cela avait à voir avec sa lame, car il la sentait tressauté dans sa gangue de cuir, étant presque brûlante, et diffusant une chaleur oppressante à travers le lin de son pantalon.

- Que faisons nous ici, maître ?
Lança-t-il la bouche en coeur, la main sur le pommeau de Kyameru.


_________________
L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 Et2g
"Ça bouge, tu frappes. Ça bouge plus, tu frappes pour vérifier. "

Thème de combat ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7401-jiroscope-fin
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 Empty
Mer 22 Jan 2020 - 20:09
En prenant l’inscription au sens littéral, il signifie “si tu tombes à sept reprises, tu dois te relever huit fois”. Face à la stèle remémorant le passage de leurs prédécesseurs Sabreurs, le Nobuatsu prend soin d’enseigner une part d’histoire de leur clan à son disciple, une sagesse qu’il pourrait considérée comme superflue compte tenu de son penchant pour la pratique, mais qui dans le regard du chef de clan, est un passage obligé pour progresser dans la bonne voie. Car s’il est important de s’entraîner, ce n’est pas seulement pour apprendre de nouvelles techniques ou être plus fort, c’est aussi repousser ses limites pour ne plus dépendre de ses mêmes atouts. Car s’il est manifeste que le Sanguinaire a jusque-là fait preuve d’un grand talent dans le maniement de la lame, il lui reste à se développer d’autres domaines ou approfondir ceux qu’il connaît déjà.

Il est possible qu’il trouve l’exercice inutile, le fait de s’entraîner sans à employer de chakra alors qu’en situation réelle, il en aurait très probablement accès, mais la portée de ce programme n’est pas tant de lui apprendre à s’en passer, qu’à lui faire réfléchir sur la nécessité ou pas de reposer sur des solutions de facilité. Car la meilleure réponse n’est pas toujours celle qui nous permet d’atteindre le plus rapidement le but, ou de la façon la plus facile, mais celle qui nous garantit le meilleur résultat et en usant du moins de ressources possibles.

Depuis la Résonance, l’humanité a hérité du don de produire du chakra. Cette énergie qui nous permet de devenir des surhommes, et pourtant, il est facile de vouloir en dépendre dans toutes les situations pour arriver à ses fins...

Un rappel d’histoire qui se veut pédagogique, mais avec une interprétation qui ne se trouve ni dans les livres de l’Académie ou prodigué dans les cours de l’école du Grand Dojo, il s’agissait d’un enseignement qui lui a été passé par son maître quand il était encore qu’un élève à Kaminari.

...Au point qu’il est facile d’en dépendre, alors qu’il est des moments où l’on pourrait tout à fait s’en passer.

Au centre de la clairière, un feuillu d’une taille bien supérieure au reste de la sylve environnante, comme si il avait été planté là exprès et à l’écart des autres arbres.

Nous allons commencer par travailler ta forme physique, l’exercice consistera à monter tout en haut de l’arbre sans te servir de ton chakra.

Il n’est pas certain que l’Ikaku réussisse du premier coup, ou même le premier jour. Dans tous les cas, ils reviendraient autant de fois qu’il faudra, du moment que le genin se relève à chaque fois qu’il tombera. Une épreuve de volonté et physiquement éprouvante à cause des poids accrochés aux chevilles, et compte tenu du fait que le tronc n’offre quasiment aucune encoche à laquelle s’accrocher afin d’escalader l’arbre.

_________________
L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 Sajisi10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Ikaku Jiro
Ikaku Jiro

L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 Empty
Mer 29 Jan 2020 - 9:08
Jiro considéra le haut de la cime de l'arbre auquel il devait grimper. Impressionnant par sa grandeur, majestueux par son feuillage, il trônait là comme s'il était le centre de la clairière. Il lui rappela que les être humains était définitivement de petit être dans ce monde fait de magie et de mystère. Qui avait planté l'arbre ? Pourquoi était-il si vieux et si robuste à la fois ? Que pouvait signifier la marbrure de son écorce, qui donnait l'impression que l'arbre était en feu ? En effet, l'automne approchant, les feuilles prenaient une teinte orangée et l'écorce semble sèche comme du vieux bois, parcouru de veinure qui lui donnait l'impression d'être le foyer puissant d'une forge de Kumogakure no Sato.

Attisait-il les cendres de la nostalgie chez Saji, ce qui le poussait à entraîner un jeune homme aussi particulier que lui ? Il ne savait pas comment il avait fait pour mériter autant d'attention d'un homme aussi occupé dans sa vie de tout les jours, et il remercia l'esprit du feu et les kamis qui lui étaient associé pour cette rencontre fortuite avec Kyameru, qui lui avait apporté un statut, des pouvoirs et un maître aussi attentionné.

- Très bien, à nous deux monsieur le feuillu ... fit-il en inspirant par le nez tout ses doutes, et les recrachant au loin de son esprit par la bouche : Il pouvait y arriver, si le cavalier de feu lui donnait cette chance, il devait la saisir. Le sanguinaire à la crinière d'albâtre s'approcha sans un bruit de l'écorce, et se tourna vers Saji en ayant une mine un peu perplexe : Nous sommes d'accords que je n'ai le droit qu'à mes mains et mes pieds, je vous laisse donc Kyameru, elle sera sans doute entre de bonne main. Il décrocha l'épée de son côté gauche et la posa contre l'arbre, tout près de son maître.

Il prit quelques pas d'élan et commença son ascension par une course en ligne droite, usant de toute sa vitesse et de toute sa force pour réussir l'exercice. Ses muscles se tendaient, ses tendons s'étirèrent sèchement, il était quasiment au bord de la rupture physique. Pourtant il ne fit que quelques pas contre l'arbre gigantesque, une pluie d'automne étant entrain de tomber en bruine sur eux, et lui donnant du fil à retorde.

La solution qu'il avait adopté n'était pas la bonne ? Si, il le pensait dans son fort intérieur. Il recommença l'opération en prenant plus d'élan et faillit attraper la première branche qui pendait à quelques mètres du sol. Il maudit intérieurement le gars à l'origine de l'exercice, comment pouvait-il y arriver dans ses conditions. Il pesta encore dans son esprit, conscient de devoir faire bonne figure devant le maître du clan des sabreurs.

Il reprit position encore plus loin de l'arbre, qui devenait plus petit à mesure qu'il s'éloignait. Il prit sa course en ellipse, et réussit à accrocher la première branche et s'asseoir dessus. Voilà qui était beaucoup mieux. Il prit une pause, sortant un mégot de cigarette de son étuit en cuir dans sa poche intérieur de kimono. Il fuma quelques lattes, et l'ecrasa contre sa geta.

Il se permettait cette pause car cela faisait déjà une demie heure qu'il était sur le pont. Il savait que cela serait mal vu mais sa honte était moins grande que le besoin de fumer. La cigarette n'existait que depuis peu, mais avait déjà envahit tout l'archipel depuis Iwa, le principal exportateur de tabac du Yuukan. Il reprit ses esprit, ce n'était pas l'heure de refaire l'historique de ce produit dans le monde, mais de s'entrainer.

Les omoris se faisaient sentir, tant et si bien qu'il s'écrasa lourdement au sol après avoir sous estimé la hauteur entre deux branches, et faisant caduque tout les efforts fournis jusqu'ici. Il réessaya de monter sur la première des branches de l'arbre, mais échoua une dizaine de fois avant de réussir à recommencer son exploit.

Une fois arrivé sur la branche, il chassa au loin ses lourdes geta plombées, qui le gênait plus qu'elle ne le protégeait d'une blessure quelconque. Cette fois ci, il réussit à atteindre la troisième branche, et recommença son ascension. Il n'était pas sûr de tenir le coup jusqu'en haut, les quarante kilos supplémentaire rendant l'épreuve bien difficile, même pour lui. Il chassa ses pensées parasite de son cerveau, et y mit toute la volonté qui lui avait permit d'intégrer son clan sans aptitude particulière, si ce n'était son sens aiguë de la bataille, et sa violence sans mesure.

Après tout, il était un fier soldat de Kiri, il ne s'arrêterait de grimper que si le destin l'y forçait.


_________________
L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 Et2g
"Ça bouge, tu frappes. Ça bouge plus, tu frappes pour vérifier. "

Thème de combat ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7401-jiroscope-fin
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 Empty
Mer 5 Fév 2020 - 16:46
Le jounin regarde son élève prendre son envol, une scène qui n’est pas sans lui rappeler le jour où il a appris Shitekka à grimper aux arbres grâce au chakra, à la différence que cette fois, il s’agirait de monter à sa seule force physique sans user des arcanes ninja, et ajoutant considérablement à la difficulté de l’exercice, les omoris au niveau des tibias ne manquaient pas d’alourdir la charge pondérale du Sanguinaire. Ce dernier confie son épée sacrée à son chef de clan, lequel le tient précieusement dans la main tandis qu’il observe le genin prendre de l’élan. Visualisant l’ampleur de l’obstacle face à lui, qui est d’autant plus grand que l’on s’en approche, il est donc toujours plus rassurant de prendre du recul de façon à avoir un aperçu de l’ensemble et avoir l’objectif final, c’est-à-dire la cime, dans son ligne de mire.

Inutile de le cacher, il s’agit d’une épreuve extrêmement difficile, même pour les ninjas les plus accomplis, surtout les plus accomplis, car beaucoup ne reposent essentiellement que sur leur ninjutsu, ou les autres domaines ninja. Et de moins en moins sur leurs capacités physiques pures, et leur raisonnement, des qualités propres à l’homme et qu’on oublie que trop souvent quand on pratique le nindô. Nulle hésitation dans le regard de Jiro, il amorce sa course vers le fût du feuillu à la taille gargantuesque, en suivant un style d’escalade relativement classique, entourant le tronc de ses bras se frottant à l’écorce rugueuse et érodée par le temps. Mais la bruine était trop forte et cette première tentative eut un effet de choc sur son corps, réalisant à quel point ses muscles sont alourdis par les poids accrochés à ses jambes.

Il s’écrase inévitablement au sol, tandis que l’instructeur reste de marbre, sa visière métallique suivant les déplacements de son disciple donnant son maximum pour l’impressionner et réussir cette épreuve physique. Au fond de lui, Saji sait à quel point son confrère est quelqu’un de fier, toujours désireux de se surpasser et écraser ses adversaires. Mais quand la tâche qui s’impose à nous semble si impossible qu’il est rationnellement préférable d’abandonner, comment réagir quand notre ego n’est pas à la hauteur de nos réalisations physiques? Quand l’ego s’écrase face à la réalité? Le Sabreur en chef est curieux de découvrir cette facette du Sanguinaire, lequel semble toujours réussir avec une facilité criante.

Le genin ne se décourage pas lors de sa tentative suivante et parvient même à se saisir d’une branche. Pause cigarette. Une pratique peu saine pour le corps mais qui a semble-t-il pour effet de le soulager intérieurement et lui procurer un second souffle nécessaire pour accomplir le reste de l’exercice. Il ne se laisse décidément pas impressionner, son regard est empli de résolution et la rougeur de ses pupilles traduit la flamme qui anime son coeur, il est prêt.

Prêt à surmonter les obstacles, prêt à se relever de tout. Les bras croisés, son mentor se met subitement à crier un encouragement à l’adresse du genin.

行け*!Jiro!


*Litt. "Ike!" : Aller!


_________________
L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 Sajisi10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Ikaku Jiro
Ikaku Jiro

L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 Empty
Jeu 13 Fév 2020 - 18:48
Il leva le pouce et sourit à l'attention de son professeur. Était-ce de la satisfaction dans son cœur ? Éprouvait-il de la satisfaction à être encouragé par un autre que Kira ? Était-ce une sorte d'infidélité qu'il lui faisait là ? Plein de questions, si peu de réponse. Être un narrateur interne c'est vraiment pas très jojo. Jiro ne sentait rien de ses émotions, s'étant coupé de ses dernières quelques vies auparavant, dans une ruelle sombre et mal éclairée, où il avait tué son premier homme pour la première fois, pour une sombre histoire de fric qu'on avait pas rendu, et de fierté mal placé.

Depuis, il n'éprouvait que sa haine à la lumière de sa psyché tronqué, et repoussait tout ce qui pourrait faire clair dans son coeur. Il était obscure, sombre, malfaisant. Même sous sa couverture de l'Ikaku, il ne pouvait s'empêcher de tuer, et de jurer. Il avait le germe du mal dans son âme, un germe qu'il arrosait d'hémoglobine chaque fois qu'il le pouvait, comme si la mauvaise herbe était pour lui un trésor qu'il devait cultiver.

Il se reprit, et lança son bras en direction d'une branche voisine, la crochetant avec habilité, les pieds nus. Il recommença son ascension sur les chapeaux de roues, ne chaumant pas sur les dix premier mètre. Seulement, voilà, il fatiguait vite malgré une endurance rudement éprouvé chaque jour que dieu faisait. Les omoris étaient là pour lui rappeler que la gravité était bien plus forte que lui, et appréhension du vide qu'il ressentait après avoir passer la cime des arbres ordinaires, lui donnait une chaire de poule qui aurait peut être déshonoré son maître s'il l'avait vu.

Il n'avait pas à rougir de sa prestation. Il avait bien bossé. La cime de l'arbre apparut enfin, et il put se reposer une fois arrivé en haut. Il posa un pied sur le bout de l'arbre, et inspira un bon coup tandis qu'il s'accrochait à la dernière branche des dernières branches du feuillu.

- Maître, Maïtre ... R E G A R D E Z ! Fit-il en articulant et en cirant bien fort ... J'Y S U I S A R R I V E ! Continua-t-il en battant du bras droit, s'assurant une prise du bras gauche. Il était heureux, épanoui dans l'effort. Finalement, c'était simple de se faire à une vie honnête et droite, si c'était ça, peut être devrait-il arrêter ses activités parallèle pour se concentrer sur sa carrière de Ninja.

La vie est changeante, et l'homme lui, lunatique.


_________________
L'initiation [PV Ikaku Jiro] - Page 2 Et2g
"Ça bouge, tu frappes. Ça bouge plus, tu frappes pour vérifier. "

Thème de combat ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7401-jiroscope-fin

L'initiation [PV Ikaku Jiro]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau :: Cascade Namida
Sauter vers: