Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Rencontre sous la pluie — FUU

Sae
Sae

Rencontre sous la pluie — FUU Empty
Dim 8 Déc 2019 - 16:25
Été 198, Kaze no Kuni.

« Comment se porte le sujet 7 ? »
« La greffe a été une réussite. Néanmoins, elle présente un léger dysfonctionnement. »
« De quelle nature ? »
« Si la circulation chakratique a bien été reliée au corps, la sensation de toucher est malheureusement absente. »
« Je vois, cela serait-il dû aux matériaux utilisés ? »
« Sans doute, il faudrait procéder à d’autres examens ou bien obtenir d’autres cobayes. »
« Faite la première option, pour ce qui est de la seconde je m’en occupe personnellement. Le projet Renaissance n’est encore qu’à ses balbutiements, mais nous sommes sur la bonne voie. »
« Bien, monsieur. »

De retour au présent à Kiri.

La marionnettiste était assise sur un rebord de muret et observait en contre-bas le port. Les navires étaient amarrés sur les divers quais, les marins s’animaient à décharger ou à charger des cargaisons. Il pleuvait, des fortes gouttes s’abattaient sur la cité militaire du pays de l’eau, Sae était trempée, mais cela ne semblait pas l’émouvoir. Elle restait immobile telle une statue de bois.

Le climat de la nation de l’Eau était aux antipodes de ce que connaissait la jeune femme, elle qui venait de Kaze no Kuni. Les chaleurs extrêmes avaient rythmé le quotidien de la marionnettiste, et qu’elle fut sa surprise en découvrant le phénomène des pluies pour la première fois ? La belle aimait les précipitations, elles étaient rafraichissantes et revigorantes. Parfois il lui arrivait d’essayer d’attraper l’eau avec ses mains de pantins dans l’espoir de sentir de nouveau la sensation du contact de l’eau sur les extrémités de ses membres supérieurs. Malheureusement, le constat était toujours le même, elle ne sentait plus rien au niveau de ses bras.

La tête de la Kunoichi se tournait légèrement vers sa gauche. Une silhouette s’était approchée d’elle. Sae n’aimait pas le contact avec autrui, ses années de captivités où elle fut le cobaye d’expériences pour le projet Renaissance l’avait brisé. Il était difficile pour elle de discuter avec d’autres humains.

« Pourquoi t’approches-tu de moi ? » Demandait-elle d’une voix douce.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7821-sae-en-cours#65582 http://www.ascentofshinobi.com/t7840-sae-carnet#65689
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Rencontre sous la pluie — FUU Empty
Dim 8 Déc 2019 - 22:28
Une pluie battante s'abat dehors, Fuu regardait dehors, c'était un temps à rester à l'intérieur, et pourtant, elle devait sortir. L'envie n'était pas là, mais bon, elle n'a pas le choix, elle devait sortir pour allez récupérer un colis commander par les deux autres employés, un colis qui est d'une grande importance qu'ils disaient, des affaires qui proviennent de la banque elle-même. C'était donc un travail pour l'Asaara qui devait allez chercher leur affaire pour ne pas qu'ils finissent entre des mains inconnues. Elle se prépare après avoir passer sa petite dépression à l'idée de partir dehors, mettant sur ses épaules de quoi se protéger de la pluie, c'est-à-dire sa cape noire avec toujours le même symbole dessus. L'Asaara devait toujours porter cette cape pour qu'on sache qui elle est et qui l'envoie ici, au moins, un certain loup qu'elle aime bien arrivera à le remarquer facilement malgré la petitesse de sa taille.

Elle se dirige vers le port, comme elle s'en doutait, il n'y avait personne aujourd'hui, pas un chat, hormis une personne, sans protection, en train de regarder l'au-delà. Fuu, elle, attendait que le navire arrive, d'après la lettre, ce n'est qu'une question de minute avant qu'il ne montre le bout de sa proue. Donc l'assimilatrice reste ici, à observer l'horizon, ne voyant qu'un ciel triste qui relâche toute sa tristesse sur l'océan grisâtre qui s'agitent un peu. Elle préfère donc regarder cette femme qui restait comme une statue de bois face à la mer, sans protection, trempée. Elle risquait de tomber malade à force, non ? Fuu s'approche, peut-être est-ce une vraie statue et donc qu'elle se faisait une idée, une statue qui est posé là pour attirer les curieux.

Mais elle a la confirmation qu'il s'agit bel et bien d'un être vivant, lorsque celui-ci décide de lui demander pourquoi elle s'approche avec une voix douce à son égard. Elle voulait savoir pourquoi elle s'approche d'elle, question idiote, n'importe qui se demanderait ce que fait cette personne immobile face à la mer, si c'est une vraie personne ou une fidèle reconstitution en bois. Elle s'arrête lorsqu'on lui pose cette question, restant couverte par sa cape et cachée par sa capuche.

- N'importe qui se demanderait ce que fait une femme, seule, à regarder sous la mer un temps déchirant, sans protection et trempée jusqu'à l'os.

Pour elle, c'était normal de se poser la question, et donc, en parlant de cette question, elle se demande du coup ce qu'elle fait là, et surtout, pourquoi n'avoir rien mis sur son dos pour se protéger de la pluie.

- Et du coup ... que faîtes-vous ici sous ce temps, totalement immobile et sans parapluie ? Attendez-vous quelque chose ou quelqu'un ?

Elle ne voyait que ça ... sinon elle aurait attendu un temps plus clair pour observer la mer, non ?

_________________
Rencontre sous la pluie — FUU 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Sae
Sae

Rencontre sous la pluie — FUU Empty
Mar 10 Déc 2019 - 23:17
La belle aux yeux azurés observait la fine silhouette qui s’approchait d’elle. Plus elle avançait, plus Sae était en mesure de mieux apercevoir l’inconnue. C’était une femme et cette dernière portait des vêtements plus adaptés que la Kunoichi de la cité militaire du pays de l’Eau. La marionnettiste avait posé une question avec sa voix douce et cristalline.

Le cobaye qui portait le numéro 7 au sein du projet Renaissance écoutait attentivement la réponse de sa vis-à-vis puis les prunelles de la jeune femme retournaient à leur position initiale, à savoir regarder l’océan au loin. Durant ses années de captivité, Sae avait perdu le goût de parler, elle n’y arrivait plus comme si l’innocence qui animait son cœur lui avait été arrachée le jour de l’attaque au marché où tous ceux et celles qu’elle connaissait avaient perdu la vie, y compris sa sœur ainée, Yumi.

L’inconnue posait à son tour une question. Néanmoins, la belle à la chevelure argentée ne bougeait pas d’un iota comme si elle n’avait rien entendu, même si ce n’était pas le cas. Pourquoi donc cette femme s’intéressait-elle à la Kunoichi ? La native de Kaze no Kuni se le demandait. Les gouttes tombaient toujours en abondance jusqu’à ce qu’un éclair vienne déchirer le ciel en deux. Sae levait la tête pour observer le phénomène.

« Je n’ai jamais vu d’éclair jusqu’à maintenant. C’est un phénomène fort joli. »

L’eau ruisselait sur son visage. Beaucoup aurait eu froid, mais ce n’était pas le cas de la marionnettiste. Son corps avait été soumis à de bien pire atrocité et d’une certaine manière, la belle ne ressentait plus rien. Les bras de Sae en était un parfait exemple, ils étaient semblables à ceux des marionnettes qu’elle utilisait pour se battre, un joli cadeau empoisonné du projet Renaissance.

« Tu devrais te rentrer, je ne suis pas de bonne compagnie. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7821-sae-en-cours#65582 http://www.ascentofshinobi.com/t7840-sae-carnet#65689
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Rencontre sous la pluie — FUU Empty
Mer 11 Déc 2019 - 18:04
La femme semble immobile, calme, ne répondant à sa question en suspens que lorsqu'un éclair se forme dans le ciel. Le bruit du tonnerre s'étend jusqu'à portée de leurs oreilles à toutes les deux, les illuminant un bref instant, assez pour que la kazejin remarque la présence de bras articuler. Peut-être que la thèse de la statue n'était pas si idiote que ça, et sans doute s'agissait-elle d'une marionnette, mais jamais elle a entendu une marionnette parler, enfin, pas sans qu'une personne prête sa voix. Et son visage n'est pas articuler, il a l'air humain, sans doute est-ce deux prothèses qu'elle porte au bras ... que de questions, et pourtant, elle ne pense pas recevoir de réponse de la concernée vu son temps de réponse à des réponses pourtant simple.

- Je comprend, moi-même je n'ai jamais vu cette chose qu'on appelle "neige" et je me demande à quoi ça ressemble. Cependant, un éclair est un phénomène aussi joli que dangereux, de loin c'est magnifique, mais la voir atterrir de tout près de soit est souvent présage de chaos ou de mort.

La pluie continuait de plus belle, et pourtant, la jeune femme devant elle aux bras articulés ne semblent pas avoir froid, elle ne tremblait pas, ne bronchait pas au contact de la pluie sur elle, est-elle au moins sensible à cette pluie ? Elle a bien l'impression que ce n'est pas le cas ... comme si la demoiselle ne semblait plus être capable de ressentir la pluie contre sa peau.

- Je ne peux point rentrer, je dois attendre qu'un colis arrive par ce port venant de mon pays. Peu importe la présence ou non d'autres personnes dans cette partie du village, je ne peux pas abandonner ma mission sur demande.

Elle tenait beaucoup à coeur cette histoire de livraison importante, elle ignore ce que cela peut bien être pour que les employés lui demande de s'en occuper.

_________________
Rencontre sous la pluie — FUU 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Sae
Sae

Rencontre sous la pluie — FUU Empty
Mar 24 Déc 2019 - 1:30
Sae observait toujours les éléments déchainés en face d’elle, mais avec une oreille attentive écoutait elle son interlocutrice. Elle aussi ne connaissait pas la « neige », elle en avait entendu parler à son arrivée au pays de l’Eau. Cet élément semblait aux antipodes du sable chaud qu’elle connaissait si bien. La belle se demandait même si elle sentirait le froid au contact de sa peau ? Peut-être, après tout son corps n’était pas complètement mort.

L’inconnue ne pouvait pas rentrer, elle devait attendre cela était impératif selon les dires de cette dernière. La Kunoichi ne comprenait pas trop pourquoi la femme qui l’accompagnait sous cette pluie battante restait sous cette averse diluvienne. Certes, elle attendait la réception d’un colis au port, mais cela ne l’empêchait pas d’attendre sous un abri ? Les prunelles azurs observaient les navires qui étaient amarrés en contre-bas, mais il n’y avait aucune activité venant d’eux. Les hommes des différents équipages devaient certainement patienter pour que le temps devienne un peu plus clément.

« Tu risques d’attendre un moment. »

La belle n’aimait pas parler avec autrui, mais elle s’efforçait de dire quelques mots pour briser la monotonie de la pluie tombante. Puis, Sae levait son bras gauche articulé, la paume face au ciel. Elle regardait son bras, quelques gravures parcouraient ce dernier, des symboles de son passé de Kazejine sans se douter une seule seconde que l’inconnue était également une compatriote du pays du Vent.

Yumi la sœur décédée de la jeune femme aux cheveux blancs aurait certainement sermonné la Kunoichi pour son manque de locution. Les deux sœurs étaient très différentes, Sae était la plus réservée des deux et les expériences subies par la marionnettiste ne l’avait pas aidé. En pensant à sa sœur qu’elle considérait comme sa moitié, une amertume gagnait le cœur de la belle.

« Sae. »

La Shinobi venait de grimacer en énonçant avec sa voix douce et cristalline son prénom. Elle n’aimait pas, vraiment pas parler.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7821-sae-en-cours#65582 http://www.ascentofshinobi.com/t7840-sae-carnet#65689
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Rencontre sous la pluie — FUU Empty
Mer 25 Déc 2019 - 0:28
Fuu n'a pas l'air de trop s'avancer en pensant que la jeune femme au bras étrange n'est pas des plus bavarde, pourtant, Fuu n'est pas si intimidante que ça. Cependant, il est vrai qu'elle n'est pas des plus bavardes aussi, donc il est difficile pour l'Asaara de trouver des sujets de conversation. Elle soupire, puis, regarde aussi l'horizon, voyant que les navires semblent en effet à l'arrêt, probablement attendent-ils que le climat soit plus clément avec eux pour venir s'amarrer ici. Du coup, elle va devoir attendre sous cette pluie, mais encore heureux, elle est capable de rester ici des heures si elle le pouvait, après tout, elle est protéger, à vrai dire, c'est cette femme qui risque de ne pas s'arrêter longtemps. Enfin, la demoiselle la prévient qu'elle risque d'attendre un moment, mais dans ce cas, Fuu va la prévenir qu'elle compte tout de même rester.

- Je vais rester tout de même, la pluie ne m'effraie pas.

Elle réarrange sa cape, puis garde la tête bien en avant, observant sans crainte les navires qui attendent encore de revenir. Elle croise les bras en dessous de sa protection, sentant la pluie s'abattre sur elle, mais elle résiste aux impacts, restant tel une statue de marbre face à ces intempéries. Elle lâche tout de même un sourire lorsqu'elle entend la femme se présenter briêvement, malgré sa tentative de l'écarter d'elle.

- Assara Fuu, représentante de la banque Sabaku et kazejin.

Elle se présente de manière plus complète, et du coup, elle se demande d'où peut bien venir cette femme aussi silencieuse et peu bavarde soit-elle. Pourquoi ne pas tenter de lui demander directement ?

- Et vous ? D'où venez-vous exactement ?

Une question innocente qu'elle espère ne va pas gêner la jeune femme.

_________________
Rencontre sous la pluie — FUU 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Sae
Sae

Rencontre sous la pluie — FUU Empty
Mer 25 Déc 2019 - 17:50
Hiver 195, Kaze no Kuni.

« Yumi, mère nous a demandé de ramener des légumes, là nous ne sommes pas devant l’étage du maraîcher. »
« Oh Sae, tu es trop stricte ! Ce n’est pas tous les jours que nous pouvons aller au marché sans mère. Regarde cette robe, elle irait bien avec tes yeux ? »
« Possible. »
« Tu peux sourire même pour ta chère sœur chérie que tu aimes d’amour. »
« Haha … C’est du sarcasme. »
« J’avais remarqué. Oh c’est quoi ça Sae ? »
« Je ne sais pas Yumi on dirait … recule YU… »

BOOM. Une déflagration emportait les individus présents au marché, plusieurs détonations venaient de retentir simultanément.

Présent, Kiri no Kuni.

Sae avait détaché son regard pendant une fraction de seconde pour se poser sur son interlocutrice, cette dernière venait de se présenter. La belle à la longue chevelure argentée ne s’attendait pas à rencontrer l’une de ses compatriotes surtout dans ce lieu tant reculé.
L’Asaara posait une question en demandant d’où était originaire la Kunoichi. La réponse demeurait simple pour la marionnettiste, mais depuis l’attentat au marché de Kaze, la ninja avait renoncé à son passé. Pour elle, Sae était morte ce jour-là même si elle fut l’une des rescapées de ce drame orchestré. Son nom de clan elle l'avait abandonné le jour où elle fut le cobaye d’expériences pour le Projet Renaissance durant six longues années. La Kunoichi était une âme en peine, en quête d’un nouveau but dans sa vie, voir même d’une nouvelle vie qui surpasserait les traumatismes de la précédente.

« Il fut un temps où j’étais une Kazejine moi aussi, mais cela appartient au passé. »

La voix douce et cristalline de la jeune femme contrastait avec sa stature froide et immuable. La belle ne désirait pas en dire d’avantage, elle ne souhaitait pas non plus révéler toutes les informations la concernant, elle avait appris à se taire et à les enfouir profondément en elle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7821-sae-en-cours#65582 http://www.ascentofshinobi.com/t7840-sae-carnet#65689
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Rencontre sous la pluie — FUU Empty
Mer 25 Déc 2019 - 21:43
Il s'agit aussi d'une kazejin ? Pourtant, elle a bien l'air pâle, elle ne semblait pas aussi occidental que pouvait paraître Fuu ou bien Reikan qu'elle a rencontré à Kiri. Elle se demande du coup pourquoi elle a l'air aussi pâle, peut-être est-ce qu'il y a un lien avec ces bras qui semble ressembler à des bras de poupée, choses assez dérangeante il faut l'avouer. Enfin, Fuu se demande si elle est réellement humaine, peut-être l'était-elle avant, puisqu'elle a l'air d'avoir encore la capacité de parler, mais là, elle semble ... à peine animé à vrai dire, peut-être était-ce une vraie marionnette et que l'utilisateur de cette marionnette est trop timide pour oser lui parler en face. Enfin, l'assimilatrice ne s'est pas fait attaquer, cela voulait dire que l'utilisateur de cette marionnette ou bien la ... marionnette en elle-même ne la voyait pas comme un danger. Ce qui devait bien être normal, elle ressemblait à une enfant après tout, personne ne penserait qu'elle est capable de faire du mal à quelqu'un, et ils font bien.

- Je pense comprendre pourquoi ...

Elle se doutait que la personne devait certainement avoir subi des expériences vu la forme de ses bras. Fuu les observe d'ailleurs, se demandant bien qu'est-ce qui lui a bien donner ce genre de membre ... était-ce dû à un accident et c'est un médecin étrange qui lui a offert ces bras ? Ou bien est-ce une personne qui l'a kidnappé pour lui donner ces bras ? Que de mystère, et pourtant, Fuu se doute qu'elle n'aura jamais de réponse vu qu'elle semble ne pas vouloir en parler. Après tout, elle n'osait pas dire pourquoi elle ne se qualifiait plus comme une kazejin ... mais elle tente quand même.

- Comment avez-vous obtenez ces bras ?

Peut-être est-ce la question de trop qu'il ne fallait pas poser ... donc elle s'attend à une réponse plutôt brutale ou bien froide.

_________________
Rencontre sous la pluie — FUU 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Sae
Sae

Rencontre sous la pluie — FUU Empty
Ven 27 Déc 2019 - 0:48
La jeune femme posait son regard azuré sur l’un de ses bras. La Kazejine ambassadrice de la mythique banque Subaku lui avait posé une question des plus indiscrète, à savoir comment elle avait obtenu ses bras de pantins ? La pluie s’écrasait sur ces derniers, les gouttes d’eau ruisselaient le long du bois gravé. Machinalement, l’autre bras était venu caresser l’autre, comme si Sae avait été à la recherche d’une sensation oubliée. Qu’allait-elle répondre à la jeune femme encapuchonnée ? Allait-elle ne serait-ce lui répondre ? La Kunoichi n’aimait pas converser, alors dire le pourquoi du comment sur l’origine de ses membres supérieures était une tout autre affaire.

Aussi improbable que cela puisse paraître, la marionnettiste allait donner une bride d’informations. Si elle le faisait, cela était uniquement parce que l’interlocutrice de la combattante aux cheveux blancs était une compatriote. Cela faisait de nombreuses années que la belle n’avait pas discuté avec une Kazejine, la dernière fois, cela remontait le jour de l’attentat au marché quand elle discutait avec sa sœur Yumi.

« Une explosion. J’ai perdu mes bras et quelqu’un les a remplacés. »

La voix douce contrastait une nouvelle fois avec la posture de cette dernière. Dès qu’elle eu fini de parler, les bras de Sae retournaient le long de son corps et ses billes azurées retournaient à leur occupation, à savoir observer la mer agitée. Néanmoins, la Kunoichi allait faire quelque chose dont elle n’avait pas l’habitude, elle allait poser une question à son tour. D’une certaine manière, elle venait d’entrer dans la conversation sans réellement s’en rendre compte.

« Pourquoi être ici, si loin du désert ? »

Même si elle avait été captive pendant de longues années, la belle connaissait la banque Subaku, tout le monde la connaissait et encore plus les habitants et habitantes du pays du Vent. La marionnettiste se demandait bien pourquoi une de ses représentantes se trouvait ici, si loin de la banque.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7821-sae-en-cours#65582 http://www.ascentofshinobi.com/t7840-sae-carnet#65689
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Rencontre sous la pluie — FUU Empty
Lun 30 Déc 2019 - 20:31
Une explosion, rien de plus, au moins, elle sait que ce n'est pas arrivé suite à un ... kidnapping ou quelque chose du genre. Il s'agissait donc de remplacer des membres perdus. Très bien, Fuu peut comprendre maintenant la présence de ses bras à la place de bras organiques. Elle se demande juste maintenant comme elle peut les bouger, mais elle a entendu parler de marionnettiste pouvant manipuler des ... bah des marionnettes avec l'aide de fils de chakra. Peut-être est-ce le même système ... Fuu se surprend de penser trouver la solution aussi vite. Peut-être qu'à force d'enquêter sur ce voleur mystérieux, à défaut de le trouver, elle a finit par gagner en perspicacité. Une future détective en quelque sorte ... enfin, c'est ce qu'elle fait en ce moment, elle enquête, tente de trouver des solutions pour obtenir des résultats sur une enquête qui n'avance plus. Et le seul moyen d'en avoir, c'était de trouver les Yamanaka à Kiri, car elle ne voyait qu'eux pour réussir à parcourir la mémoire des employés qui ont assisté au cambriolage et qui ont tous oubliés ...

- Je l'ai dis, je suis en mission. Plus précisément, je tente d'entrer en contact avec des gens qui peuvent m'aider pour une enquête, ou plutôt, aider mes employeurs. Je n'ai pour l'instant pas réussi à créer un contact, mais ce n'est qu'une question de temps. Donc, en attendant, j'accompagne mes collègues dans leur travail quotidien.

En d'autres termes, elle fait office de garde du corps quand ils sont hors de portée des autorités Kirijins - ce qui arrivera très rarement il faut l'avouer - et, en ce moment, de livreuse. Enfin, elle essaie de comprendre les arcanes de la finance, même si c'est ... compliqué pour elle. Bref, Fuu se demande du coup sur quoi embarquer, visiblement, elle parvient à s'ouvrir un peu. Eh bien, hormis lui demander si elle apprécie la vue et ce qu'elle faisait ici en ce moment-même, elle peut toujours demander ceci ...

- Et comment vous avez atterris à Kiri vous ?

Après tout, elle aussi venait du désert, et elle leur a dit pourquoi elle se trouvait ici ...

_________________
Rencontre sous la pluie — FUU 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Sae
Sae

Rencontre sous la pluie — FUU Empty
Mer 1 Jan 2020 - 22:48
La jeune interlocutrice de la belle à la chevelure blanche était donc en mission, ce qui expliquait pourquoi elle se trouvait si loin de son pays natal. Apparemment cette dernière cherchait à entrer en contact avec une personne, ce qui était différent de l’attente d’un colis comme l’avait pensé la Kunoichi de la Brume. Mais soit, de toute façon la marionnettiste n’était pas curieuse de nature et elle n’allait pas chercher à enquêter sur sa compatriote. Il y avait même des chances que la jeune femme oublie celle qui arborait une capuche sur sa tête pour se protéger de la pluie une fois la conversation terminée et quand le temps sera plus clément pour que chacune retourne à son occupation.

Après avoir sommairement résumé sa situation et répondu par la même occasion à l’interrogation de la marionnettiste, la Kazejine retournait la question à Sae. La jeune femme devait s’y attendre, était donné qu’elle était également une native du désert et qu’elle se trouvait bien loin de sa terre ancestrale, mais les raisons étaient différentes. Allait-elle lui donner suffisamment de matière pour la combler ? Parler de son passé n’était pas chose évidente pour la Kunoichi, mais elle se trouvait en présence d’une compatriote ce qui ne lui était pas arrivée depuis des lustres.

« Je n’ai plus de famille et je n’avais plus d’attaches également d’où mon exode. »

Comme toujours, Sae restait évasive voir mystérieuse, elle ne voulait pas en dire davantage. La belle était comme cela. La vérité sur son départ du pays du Vent provenait de ses six années d’emprisonnement, personne ne l’avait libéré, les autorités kazejines n’avaient jamais découvert le poteau rose avec le groupuscule qui composait le Projet Renaissance. D’une certaine manière, elle avait été abandonnée par le désert, par conséquence la marionnettiste n’avait plus d’attaches avec ce dernier.

« Le village de Kiri est mon futur ainsi que mon foyer dorénavant jusqu’à ce que les bras m’en tombent. »

La belle avait donné cette réplique en regardant au loin la mer déchainée. Même si cela ne faisait pas longtemps qu’elle se trouvait dans l’enceinte de la cité militaire du pays de l’Eau, la jeune femme comptait y rester jusqu’à ce qu’elle rejoigne sa sœur dans l’autre monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7821-sae-en-cours#65582 http://www.ascentofshinobi.com/t7840-sae-carnet#65689
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Rencontre sous la pluie — FUU Empty
Ven 3 Jan 2020 - 21:37
Les wagons commencent à s'attacher dans sa tête, il y a très peu d'informations qui sortent de sa bouche, mais l'Asaara a commencé à avoir des talents d'enquêtrices pas si nul que ça, et cela juste pour rechercher un voleur qui est juste entrer par effraction dans une banque, une banque dont sa "patronne" n'est autre que son employeur, celle qui l'a envoyé à Kiri pour tenter de trouver des personnes qui puissent l'aider à résoudre cette affaire. Enfin, Fuu commence enfin à comprendre pourquoi elle a perdu ses bras, après tout, le fait qu'elle ait perdu sa famille et ses bras dans un même laps de temps, quand elle était à Kaze, le fait que ses bras actuels résultent d'une explosion, il ne fallait pas non plus être Sherlock Holmes pour comprendre ce qui s'est passé. Après, peut-elle le lui révéler ? Généralement, les gens n'aiment pas qu'on révèle qu'ils ont vu à travers une tentative de cacher un passé ... donc elle préfère garder cela pour elle. Ce sera sa propre hypothèse, rien de plus, rien de moins.

- Je vois ...

C'est tout ce qu'elle lui dit, en tout cas, Fuu continue d'attendre les bras croisés sous sa cape, c'est qu'il commence à faire frais. Mais ça allait encore, ce n'était pas cette fameuse neige qui est tombé sur elle, donc ça allait, il ne faisait pas dans les négatifs après tout ... et encore heureux, elle n'est pas sûre d'attendre d'être en hiver pour être malade. Et encore heureux, une lumière commence à percer les nuages, preuve que la pluie ne va plus durer tant que ça désormais. Elle sourit, au moins, il ne pleuvera plus autant que ça.

- On dirait que le temps s'éclaircit en même temps que votre passé à mes yeux, même si c'est encore bien sombre de mon côté.

Elle attendait du coup que le temps cessait de pleurer à chaudes larmes, doutant que cette fille si attirer par les orages restent, après tout, il n'y en aura bientôt plus ...

_________________
Rencontre sous la pluie — FUU 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560

Rencontre sous la pluie — FUU

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: