Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Le vent se lève - PV Tenzin
[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu} EmptyAujourd'hui à 14:09 par Konran Tenzin

» Comme un chien au bord de la route [Ayano]
[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu} EmptyAujourd'hui à 13:45 par Kao Kan

» Good Morning Iwa !
[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu} EmptyAujourd'hui à 13:26 par Shimazu Kanon

» Tu es l'as de pique qui... [Kagura]
[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu} EmptyAujourd'hui à 12:43 par Nagamasa Kagura

» [MLB] Le grand casse [NOBUATSU S.]
[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu} EmptyAujourd'hui à 12:31 par Ikaku Jiro

» Premier Festival d'Automne de Kiri [Akimatsuri/Libre]
[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu} EmptyAujourd'hui à 12:14 par Ikaku Jiro

» 09. Demander un retour sur le forum
[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu} EmptyAujourd'hui à 11:28 par Byakuren Yume

» 01. Questions sur l'univers
[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu} EmptyAujourd'hui à 11:25 par Byakuren Yume

» Une soif intarissable | Fuyumi
[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu} EmptyAujourd'hui à 11:04 par Fuyumi

» 02. Valider un Combat/Entraînement
[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu} EmptyAujourd'hui à 10:23 par Chiwa Aimi

Partagez

[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu}

Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu} Empty
Lun 9 Déc 2019 - 14:00
Mission:
 

Miyuki avait Senritsu à sa ceinture, ainsi que son autre katana de Disciple. Elle était Épéiste depuis peu et, alors qu'elle attendait sa convocation pour passer l'Épreuve des Lames, elle avait été missionnée pour aller sécuriser une mission de médecins. La kirijine en était plutôt heureuse puisqu'elle avait pour but depuis quelques mois maintenant de rejoindre le Kenpei, et quoi de mieux sur son dossier qu'une mission pareille. Bon, à bien y réfléchir, elle avait deux ou trois idées qui auraient pu être encore mieux, mais c'était tout de même une opportunité en or. Et elle ne pouvait pas se permettre de la manquer.

Elle attendait dans l'atmosphère matinale humide, brumeuse de Kirigakure no Sato, à côté d'un temple où on lui avait donné rendez-vous. Elle devait y retrouver une eisenin de l'Hôpital général mais aussi une autre kunoichi. Son boulot était assez simple, les protéger, s'assurer que tout se passait bien. Elle avait vaguement compris qu'il s'agissait d'un mal lié à la limaille de fer de la famille d'artisans. Ils avaient soi-disant trouvé une méthode pour conserver la viande dans leurs boites mais elle avait bien fait de ne pas les utiliser puisqu'ils étaient tombés malade désormais. Toujours se méfier des inventions trop nouvelles, c'était une source de problèmes inconnus, donc compliqué à neutraliser.

Seule pour le moment, la sabreuse relut la missive qui lui avait été envoyée. Donc elle devrait faire attention aux bulldogs de la famille. Déjà qu'elle n'aimait pas les chiens... Il faudrait surtout qu'elle se retienne de les décapiter, cela risquerait d'être mal vu. Ces sales bêtes étaient bruyantes, baveuses et sacrément moches, il fallait bien se l'avouer après tout. Et en plus elles font mal quand elles mordent. Des bestioles qui ne méritent pas de vivre, ce serait surement un bon service qu'elle leur rendrait en... Non. Non. Elle n'en avait pas le droit. Elle devait arrêter de partir dans ses plaisirs personnels.

Miyuki soupira alors un peu lorsque finalement l'eisenin arriva au lieu de rendez-vous. Elle était légèrement en avance, ce qui ne laissait plus que la deuxième kunoichi. Enfin, au vu de la blouse, du sac et des papiers qu'elle trimbalait, la rouquine de petite taille, au visage parsemé de grains de beauté et avec un très léger embonpoint avait tout de la médecin plus que de la combattante aguérie.

« Ohayo Gozaimasu. Vous êtes bien l'eisenin envoyée pour trouver une solution au Mal Gris et soigner la famille Mazumaki ?
- Ohayo ! Oui !.. C'est ça !.. Karamuta ... Nana !
- Mawehara Miyuki. Reprenez votre souffle, nous devons attendre une autre kunoichi. »

La médecin était essouflée, avait sans doute couru paniquée à l'idée de louper l'heure de départ. Bien plus sereine et sérieuse, la blonde aux yeux grisés fixait l'horizon aux alentours, cherchant les signes de l'arrivée de la dernière membre du trio. Quand elle serait là, elles pourraient ensemble se diriger vers le domaine des Mazumaki pour s'occuper du problème. Enfin, sauf si elles avaient des préparations à faire. Miyuki n'était pas vraiment calée en médecine, elle ignorait pas mal de choses sur le sujet, notamment si elles devaient prendre des précautions particulières pour aller chez des habitants malades et si oui, lesquelles. Enfin, les deux autres le lui diraient bien quand elles y seraient.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine
Imekanu
Imekanu

[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu} Empty
Jeu 19 Déc 2019 - 23:06

[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu} Jsf1



À peine ses yeux azurés ouverts, qu’elle entendit frapper à la porte de son cabanon de fortune très peu solide. Imekanu pas très d’humeur à être embêtée dès le matin grogna légèrement avant de se redresser et de sortir un juron dans sa langue natale. La jeune femme enfila maladroitement son kimono améthyste avant de l’entourer de son ceinturon immaculé, où était cousu le bandeau dont le symbole de Kiri était gravé. D’un pas lourd et nonchalant, l’archère s’approcha de l’entrée et poussa sans vergogne la porte. Un regard pas très réveillé et blasé se posa sur une silhouette qu’elle connaissait bien. En comprenant de qui il s’agissait, la jeune femme inspira longuement, déjà blasée de voir son visage rougissant sur sa personne.

Depuis que ce shinobi venait lui apporter ses missives, il se montrait toujours étrange avec elle et étant donné qu’elle ne comprenait pas ce qui lui prenait, elle voulait juste fuir. D’ailleurs, l’Urumie n’avait même plus besoin de lui demander de lui lire la mission, qu’il le faisait sans hésiter. Il était grand temps que la native du Saroruncasi apprenne la lecture auprès des Kirijins. Le but de la mission était très intéressant, parce qu’il touchait du domaine médical et les maladies rares et étranges intriguaient toujours Imekanu. Elle et une autre personne devait soutenir un ninja médecin, si elle comprenait bien, pour venir en aide à un clan capable de manipuler la limaille de fer. Les membres de cette famille étaient rongés d’un mal inconnu et ils avaient besoin d’un appui pour comprendre ce qu’il se passe. Déjà rien qu’à lire les symptômes, la traqueuse avait l’impression d’avoir affaire à quelque chose de toxique. Un air sérieux se dessina sur son faciès, tandis qu’elle hochait de la tête positivement et qu’elle acceptait le parchemin tout en remerciant le shinobi étrange. Il resta planté devant sa petite taille quelques secondes à la fixer de manière gênante avant de partir en fumée.
Imekanu ne comprendra jamais ce jeune homme qui était même trop timide pour citer autre chose que ses énoncés de mission.

Quelques minutes plus tard, la chasseuse était déjà en route vers l’endroit indiqué, équipée de son arc et de ses flèches ainsi qu’une sacoche garnie de concoctions diverses, principalement des remèdes préparés depuis un moment, peut-être que ça pourra aider. Pour les cas des deux bulldogs, des chiens, d’après son lecteur attitré, et bien elle avait avec elle des morceaux de lapin qu’elle avait déposés dans des feuilles d’arbre. Ses pas la menèrent rapidement à l’endroit détaillé, bien qu’il y ait beaucoup de brouillard, on s’y habituait facilement et il n’était pas difficile de remarquer la présence de deux femmes devant le portail. Timidement, elle avança et observant la belle blonde qui faisait une tête de plus qu’elle, accompagnée d’un beau sabre rougeoyant qui lui faisait penser Jiro le dragueur. À ses côtés, une rouquine vêtue comme les infirmières qu’elle avait rencontrées, lui faisait penser que c’était le médecin qu’elle devait épauler. Elle semblait bien chargée. S’arrêtant devant elle, Imekanu s’inclina tout d’abord avant de prendre la parole.

« Bonjour, je suis Imekanu, je suis ici pour la mission du mal gris. En espérant pouvoir vous aider dans cette tâche sérieuse. »
« Karamuta Nana, je suis l’Eisei nin missionnée pour ce cas mystérieux. Nous allons pouvoir commencer, veuillez-me suivre s’il vous plaît. »
La jeune femme semblait un peu nerveuse ou fatiguée, bonne question d’ailleurs, mais Imekanu espérait bien que ça ira pour la mission parce qu’elle ne souhaitait pas gérer une personne en plus des malades. Arrivées devant le portail du domaine, la rousse aux tâches rosées sur ses joues sonna la cloche sur le côté avant de reculer. Des aboiements sauvages et gras se firent entendre, faisant sursauter la médic nin, deux petites silhouettes pas très impressionnantes qui n’étaient pas enchaînées, surveillaient l’entrée. Sûrement les fameux chiens dont lui avait parlé le shinobi. Étrangement, personne ne vint leur ouvrir et les deux bêtes ne semblaient pas très coopératives. La jeune femme, pensant pouvoir s’appuyer sur le portail, faillit tomber à la renverse quand la grande porte s’ouvrit dans un bruit métallique strident. Surprise, celle-ci alla se cacher derrière la grande blonde aux beaux yeux bleus. Imekanu soupira et s’avança en faisant signe de la laisser faire.
« Vous semblez énervés mes amis, tenez, regardez ce que j’ai trouvé pour vous. »
À la sortie de ses deux sacs de feuille verte, leurs narines se trémoussèrent et ils remuèrent leur queue quasiment inexistante. L’archère sourit et sortir les morceaux de viande crue et les lança sur le côté où les deux bêtes se jetèrent sans hésiter.
« Je garde toujours un peu de viande au cas où haha... Nous pouvons vous suivre Nana, ne vous inquiétez pas, ma camarade vous protégera avec sa belle épée ! »
« D’acc… d’accord ! » Tenta-t-elle de répondre en ne cessant de fixer les deux chiens occupés à manger leur sucrerie. « Mais avant, mettez ce masque, nous ne connaissons pas encore la nature de cette épidémie. »
La rouquine sortit des masques et les tendit avant d’enfiler le sien. Ne sachant pas vraiment quoi faire de ce morceau de tissu, elle se contenta de recopier maladroitement les deux demoiselles avant de suivre la chevelure dorée qui prenait la marche comme une protectrice et Imekanu qui terminait la marche, n’oubliant pas de refermer les portails derrière elle.



HRP:
 

_________________
[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu} Imeka
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 http://www.ascentofshinobi.com/u914
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu} Empty
Sam 4 Jan 2020 - 16:11
Quelques instants après l'arrivée de Nana la médecin, l'autre genin qui était convoquée par la missive arriva à son tour avec un sac qui semblait bien chargé. Miyuki la dévisagea pendant une poignée de secondes. Elle était plutôt jolie. De grands yeux bleu profond tirant légèrement sur le violet, de longs cheveux bruns retenus par un bandeau pour garder son front dégagé, un visage rond qui faisait penser à une nature douce de la demoiselle. Ses traits étaient harmonieux, son corps était bien proportionné, et sa petite taille lui donnait l'apparence d'un animal mignon à qui on ferait bien des câlins toute la journée. Elle avait aussi un arc sur elle, une arme peu commune pour les shinobis au final, quand bien même elle était plus répendue chez les militaires qui ne maîtrisaient pas le chakra.

En arrivant elle se présenta, suite à quoi Nana jugea bon de redire son nom. La Mawehara les laissa échanger quelques mots avant de parler à son tour pour indiquer son nom. La politesse était de mise pour de bonnes relations au travail, elle le savait.

« Mawehara Miyuki, je m'occuperai de votre protection à toutes les deux. Et désolée d'avance, je serai bien inutile pour guérir qui que ce soit. »

Le seul médicament qu'elle maîtrisait était la patience et l'endurance, tenir bon le temps que la maladie faisait rage. Mais ici, il semblait que la situation était un poil plus grave qu'une grippe et il fallait des médecins qualifiés pour permettre aux patients de s'en sortir.

Le trio se mit en marche, la sabreuse derrière les deux eisenins. Les rues déjà bien vivantes malgré l'humidité matinale pesante de la cité rendaient plus mouvementé leur trajet, Miyuki manquant de se prendre un docker trop pressé qui transportait de lourdes caisses vers un embarcadère. Lui faisant une remarque rapide sur la sécurité ainsi qu'un regard noir, la porteuse de Senritsu finit par arriver avec les deux autres devant les grilles où personne ne les attendait. Un soupir d'ennui s'échappa des lèvres de l'impatiente mais avant qu'elle n'ait pu tenter quoi que ce soit, Nana s'appuya sur la grille et cette dernière s'ouvrit. Il suffisait donc juste de... Ah putain les chiens.

La blonde se crispa légèrement, prête à dégainer, mais la douce genin semblait avoir emporté de quoi faire puisqu'elle attira rapidement l'attention des cabots avec de la viande fraîche. La médecin officielle s'était quant à elle cachée derrière la guerrière, ce qui la fit un peu sourire. Au moins, elle semblait lui faire confiance. Alors qu'elles allaient entrer, la Karamuta sortit des masques qu'elle leur conseilla d'enfiler. Miyuki obtempéra sans rechigner et elles se mirent à avancer ensemble dans le domaine.

La Mawehara prit enfin les devants, laissant les deux médec-nin la suivre. Elle se dirigea en suivant les chemins pavés du domaine qui semblait plutôt fortuné. Les bâtiments étaient tous plutôt similaires sauf un qui semblait sortir du lot, plus orné que les autres bien qu'assez sobre. Si la taille prouvait une certaine réussite commerciale de la famille, le décor était plutôt raisonné. Ils ne dépensaient pas des millions de ryôs dans l'ornementation.

Se présentant directement à la porte, elle frappa plusieurs coups, attendant que quelqu'un vienne leur répondre. Après une dizaine de secondes, une voix se fit entendre à l'intérieur, entrecoupée par une toux assez forte.

« J'a... kof kof J'arrive ! Patientez un kof kof kof instant s'il vous plait ! »

Une quinzaine de secondes plus tard, la voix résonna à nouveau, légèrement étouffée cette fois-ci.

« Voilà voilà ! »

Encore une quinte de toux, puis la porte s'ouvrit.

« Oh, vous êtes l'équipe médicale qui venez vous occuper du maître c'est bien ça ? Désolé pour l'accueil, nous ne vous attendions pas si tôt. Merci d'avoir fait vite ! »

Sa toux entrecoupait sa phrase régulièrement, mais la jeune femme brune qui était apparut dans l'encadrement de la porte avait un masque sur la bouche.

« Entrez, entrez, je suis Mazumaki Ao. Shogo est mon grand père. Je peux vous proposer du thé ou ce n'est pas raisonnable ?.. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine
Imekanu
Imekanu

[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu} Empty
Sam 18 Jan 2020 - 15:04

[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu} Jsf1



Cette kunoichi blonde était très belle, le genre de femme qu’Imekanu admirait pour avoir été gâtée par les déités. En plus de cela, elle était très polie et son prénom lui allait très bien. Celle-ci s’occupera de la protection des deux demoiselles, tandis que celles-ci se pencheront plus sur le cas médical qui les avait réunies devant cet impressionnant domaine. L’archère préférait mettre ses connaissances et ce qu’elle avait appris au service de la nation avant de chercher à utiliser des arts shinobis qu’elle ne maîtrisait pas encore.

Devant les grilles, personne. Cela ne semblait guère plaire à la Mawehara qui soupira. De nature patiente, l’Urumie attendit de son côté en observant les alentours. Tout était très calme près de ce coin, alors que les rues étaient dynamiques, comme si on fuyait les quartiers. La rouquine s’appuya sur le grillage, cherchant désespérément la personne qui devait les accueillir. Mais ce ne fut pas un être humain qui se montra, mais bien deux créatures canines bien énervées.

De nature calme et possédant un self-control digne des grands sages, Imekanu passa devant l’Eisei nin et attrapa les bouts de viande qu’elle avait chassés et les lança sur le côté. Une fois occupés à manger, les trois demoiselles entrèrent sans attendre, après avoir attaché un masque sur leur bouche pour les protéger du mal gris. La sabreuse entama la marche tandis que la chasseresse s’émerveillait devant ces grands bâtiments, habituée à son petit cabanon fabriqué avec du bois et des feuillages.

Une voix succédée par une quinte de toux leur adressa la parole avant de les faire attendre quelques secondes. Rien qu’à l’entendre, on imaginait déjà l’ambiance dans la demeure. Cette brune qui se présenta à elles, était munie d’un masque, elle aussi était malade. Elle se présenta sous le nom d’Ao et Shogo était son grand-père. La rousse qui était restée en retrait, prit la peine de répondre alors.


« Karamuta Nana, je suis l’Eisei nin missionnée, accompagnée de Mawehara Miyuki et Imekanu. Nous vous remercions pour votre accueil et votre proposition, mais sans connaître l’origine de vos maux, il serait préférable d’éviter d’utiliser les objets ou services de votre demeure. »

Celle-ci hocha de la tête avant d’être parcourue d’une nouvelle quinte de toux. Imekanu grimaça légèrement, que pouvait-il bien leur être arrivé ?

« Très bien. Oui je comprends, je vais vous mener à mon grand-père dans ce cas. Veuillez me suivre s’il vous plaît ! »

La traqueuse suivit le groupe silencieusement, observant la décoration sophistiquée et tout ce qui pouvait l’aider à comprendre ce qu’il se passait. Les jeunes femmes passèrent par un couloir bordé par des doubles portes coulissantes. Derrière celles-ci, on pouvait encore des personnes prit des quintes de toux ou des gémissements de douleur. On avait l’impression de se trouver dans un hôpital, mais privé. Au bout de celui-ci, la brune frappa deux fois à la porte avant qu’on entende une voix grave et prise par la maladie les inviter à entrer. Il s’agissait de la suite de Mazumaki Shogo, cet homme qui avait découvert qu’on pouvait conserver la viande à l’aide de la limaille de fer. Imekanu ne savait pas de quoi s’il s’agissait, mais son goût prononcé pour la nourriture, la rendait curieuse sur cette méthode de conservation.

L’homme semblait dans un état bien triste, couvert et masqué. On pouvait y lire des traits fatigués par le temps et les années, mais aussi par le mal gris. Sa chevelure blanche et grisâtre témoignait aussi de son âge avancé.


« Ojīsan. Voici les shinobis envoyés pour nous aider à comprendre ce qu’il se passe au sein du domaine. »

Imekanu et Nana s’inclinèrent pour saluer l’entrepreneur.

« Nous apprécions de voir que la brume réagit toujours aussi rapidement pour venir en aide à ceux dans la détresse. Pour en venir kof-kof à la raison de votre présence, nous sommes de fiers manipulateurs de la limaille de fer. Notre don nous permet de d’œuvrer dans la ferronnerie du bâtiment et le forgeage d’objets et kof-kof d’en faire une entreprise qui propose de la qualité. Récemment, j’ai découvert que nous pouvions conserver la viande avec la limaille de fer. Cela kof-kof nous permet de faire des économies et la viande est toujours très bonne. Puis tout le monde a commencé à être malade au sein du clan, ce mal persiste kof-kof toujours et nous ne savons pas pourquoi. Tant que nous ne savons pas d’où cela provient, nous ne pouvons même plus utiliser notre limaille et cela coûte sur l’entreprise et le clan. Vous pouvez tout nous demander, nous serons kof-kof coopératifs. »

Il était temps de venir en aide à cette famille qui souffrait trop. Il fallait pour cela trouver d’où provenait ce mal et comprendre quand et comment et pourquoi il était apparu.

« Nous allons faire notre possible pour vous aider et venir en aide à votre famille. Il faudrait que nous sachions quand cela a commencé et si vous avez changé quelque chose dans la nourriture ou chez vous. »

Imekanu écouta Nana donner des premières consignes, elle réfléchissait intérieurement à ce qui pouvait toucher les habitants de ce grand domaine, les symptômes ne trompaient pas, cela venait du corps.

« Il faudrait que nous aussi accès à vos réserves de nourritures pour y jeter un œil. Ce mal semble vous toucher de l’intérieur, comme si cela venait de l’ingestion d’un met. »





_________________
[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu} Imeka
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine http://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 http://www.ascentofshinobi.com/u914

[C/Libre] Le Mal Gris {M. Miyuki pv. Imekanu}

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: