Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ]

Metaru Itagami
Metaru Itagami

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] Empty
Sam 14 Déc 2019 - 11:33
Le regard tourné vers le soleil couchant, je m’étais assise un peu à l’écart des tentes que nous utilisions comme résidence provisoire. Certes nous n’étions en rien proches de véritablement nous intégrer à la population de Joheki, mais cette distance, cette…espèce de barrière sociale qu’il y avait entre nous n’était finalement pas un mal, pour les deux parties ; d’autant que cet espace en plus que nous avions nous permettait de disposer d’une zone d’entraînement, histoire de ne pas trop rouiller, ou de permettre à certains de se changer les idées… en somme de belles commodités… de belles commodités dont je ne profiterais bientôt plus.
Dans mon coin j’observais les visages de ceux que je ne voulais pas oublier, espérant simplement que lorsque j’allais décoller, eux pourraient continuer sans soucis aucuns vers cet objectif qu’ils s’étaient forgés. Bien sûr ledit objectif était le même que le mien, ceci dit… nos méthodes étaient loin d’être les mêmes. J’observais ces visages, tachais de les graver dans ma mémoire, tachait d’en faire des souvenirs inoubliables… car au petit matin du lendemain, Kuu et moi partions pour Âme no Kuni.

Faire mon deuil m’avait pris plus… Non, beaucoup plus de temps que prévu, faire la paix avec moi-même, accepter mes erreurs, accepter le fait que mes actions avaient couté beaucoup plus de vies que je ne le pensais et aller de l’avant avait été un processus, particulièrement difficile. À dire vrai il n’était pas vraiment achevé … le regard perdu dans le ciel orangé, une pensée pour Shuuhei qui avait fini en statue, lui comme toutes autres personnes qui avaient souffert des agissements de l’homme au chapeau, je ne parvenais point à me résoudre à laisser filer cette idée :

« Si j’avais laissé cet otage, mourir à cette époque, le monde n’aurait pas eu à payer ce prix …»

La modification que j’en avais moi-même subie était si bénigne que même le prétexte de penser en être aussi une victime ne pouvait être utilisé et quand bien même… qu’est-ce que mon unique existence pourrait payer pour racheter ceci ? Bien sûr j’étais consciente de mon arrogance, bien sûr je savais que j’essayais de porter le poids du monde sur mes épaules et que ceci n’avait rien de réaliste ; cependant… « si j’avais abandonné cet otage… ».
Cependant… même en connaissance de cause, si ce n’avait pas été Chiaki ce jour-là, mais Kuu, ou Seina chan… j’aurais sans l’ombre d’un doute regarder tout ces spectres que je m’imagine dans le blanc des yeux avant de proclamer de nouveau leur sentence. Aux yeux de tout un chacune une vie bien précise pouvait en valoir des milliers… oui, c’était mince, oui ce raisonnement était aussi fragile qu’une feuille de verre, mais c’était cet égoïsme imaginaire qui me permettait pour le moment de ne pas m’effondrer sous la pression que je m’infligeais.

Ramenant le regard sur terre, sentant mes doigts être sérés par une petite mimine, un sourire se dessina naturellement sur mon visage lorsque j’entendis les rires de Seina chan, sa main partant à la découverte du monde présentement agrippée à la mienne… Je n’avais su protéger mon village et maintenant devais le reprendre, je n’avais su protéger ledit livre et maintenant devais vivre avec les conséquences de celui-ci… mais ce sourire, cette innocence au moins eux… je me devais de réussir à les garder des ignominies de ce monde… d’une manière… ou d’une autre.
D’un peu plus loin se dessina finalement une silhouette dans la pénombre naissante, une silhouette féminine, fine, reconnaissable entre mille ; les reflets violacés de sa chevelure me parvinrent bien vite, me confirmant qu’il s’agissait bien de celle que j’avais contactée un peu plus tôt pour … : « une information importante »… et pour délivrer cette lettre. Un presse-papier prenant la forme de l’insigne du clan Metaru sur ladite lettre, elle donnait dans les grandes lignes l’idée que j’avais de ma propre vision de récupération de Kumo gakure… mes dires, pensées, et arguments sans détails aucun ; bref, tout un tas d’information qui à mes yeux justifiait le fait d’aller à l’encontre de l’ordre de rejoindre Iwa-gakure pour y mener les opérations préparées par Fukatsu…

- Kuu… murmurai-je à son encontre. Sans un mot, un sourire sur les lèvres, ma petite lune s’exécuta, récupérant le landau de métal de sa sœurette, remodélisant l’objet en poussette avant de s’éloigner avec elle pour laisser à la Sendai et moi plus de… liberté.
Elle passa devant elle avec un signe de tête en guise de salutation, l’observa un long moment avant de s’éclipser, certainement rejoindre la petite sœur de mon invité.

- Merci d‘avoir fait le déplacement An-Chan… Commençai-je un feint sourire sur les lèvres. J’aurais probablement pu t’en parler au milieu des autres, mais… j’ai préféré que nous puissions jouir d’un peu plus de calme… nous ne sommes plus des étrangères l’une pour l’autre après tout. Continuai-je d’un sourire triste.
An-Chan, d’après ce que je sais tu retournes sur Kaminari, pour Kumo… dans un premier temps je voulais de laisser Seina… elle ne serait pas en sécurité avec moi là où je m’en vais… mais Kumo… kumo sous le joug de Rei… … … je ne peux l’accepter. Fis-je après un bref instant de silence, de frustration et de colère. Oui, tu as bien entendu … repris-je après un court silence… « là où je m’en vais »… je vais devoir m’absenter Anzu… et je compte sur toi pour remettre cette lettre aux têtes pensantes de Fukkatsu…[/color] Je lui laissai un peu de temps pour appréhender et recevoir la nouvelle, avant de continuer. Demain si affinité... sinon le jour d'après, Kuu et moi serions probablement parties… certes Kumo reste mon but, récupérer le village et bouter hors de notre nation Hi … mais… aussi bien j’approuve les idées et propositions de Sazuka et Raisen, que je trouve leur approche trop… unidirectionnelle. Il nous faut une autre force de frappe, un autre appui… non conventionnel… un autre appui que je m’en vais chercher …… même si pour ce je dois vendre mon âme auprès de celui qui voulait faire de ma fille une marchandise… père.

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] New_ita_smile

- Etant la personne dont je suis présentement la plus proche, hormis mes petites prunelles… je voulais te dire … au revoir… continuai-je du même sourire que j’affichais depuis un certain moment déjà. Maintenant … je pouvais probablement décoller sans regret… ou... sans plus de regrets que je n’en avais déjà.

_________________
Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]


Dernière édition par Metaru Itagami le Dim 22 Déc 2019 - 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] Empty
Dim 15 Déc 2019 - 21:07
Anzu est venue ici, toute seule, ayant reçu une lettre d'Itagami, elle voulait lui annoncer quelque chose d'important. Elle ignore ce que cela pouvait bien être, et elle a bien envie de le savoir. Attendait-elle encore un autre enfant ? Ce sera trop tôt non ? Enfin, la violette attendait sagement, croisant les bras contre un arbre en espérant que la blonde fasse son apparition. Elle scrute l'horizon, se demandant ce qu'elle peut bien lui parler. Peut-être souhait-elle justement parler des projets qu'elle compte faire, après tout, elle s'est montré un peu silencieuse, n'ayant rien dit hormis parler de s'occuper du navire. Et encore, à part cela ... pas grand chose est sortie de sa bouche. Peut-être pensait-elle à autre chose en ce moment, comme comment s'occuper de sa fille pendant les missions dangereuse. Elle avait la chance d'avoir la jeune Kumiko avec elle qui pouvait s'occuper de sa petite soeur ... et puis, à Joheki, ils seront en sécurité non ?

Elle la voit finalement arriver, elle et ses deux enfants. Lorsqu'Itagami la voit dans son champ de vision, elle donne le bébé à son autre fille après l'avoir changer en poussette. Les voilà maintenant seuls, entre adulte, sans enfant à portée de voix. Maintenant, elle fait son annonce, lui disant d'un air assez triste qu'elle a décidé de s'en aller. Si Anzu se montre silencieuse et pensive pendant qu'elle parle, la violette est en vérité choquée d'entendre qu'Itagami a une telle idée en tête. Enfin, il semblerait qu'elle ait comme idée de ressembler des troupes plus ... scrupuleuses. Elle compte se lancer dans le mercenariat, replonger dans les tréfonds de l'illégalité pour se faire une armée. Anzu se lève, puis vient attraper Itagami par le col avant de la plaquer contre l'arbre contre lequel elle s'est posée.

- Qu'elle idiotie idiote sortie idiotement de la bouche d'une idiote. Tu comptes te livrer dans les voies de l'illégalité ? Tu crois vraiment qu'on a le temps de se former une troupe de mercenaire sans scrupules ? Et crois-tu vraiment que cela va nous donner un avantage ? Et qu'en penses tes filles ? Qu'est-ce qu'elles penseront lorsqu'elles sauront que leur mère les a laissé derrière pour se livrer dans des voies illégales ?

Elle la relâche, énervée reculant en recroisant les bras, les nerfs bien vives. Elle marche un moment pour se calmer, essayant d'avoir des pensées saines. Elle finit par reprendre son esprit, puis l'observe à nouveau d'un air sévère.

- On a besoin de toi tout de suite, on a besoin que tu viennes avec nous à Kiri. On a aussi besoin de toi une fois qu'on a repris Kumo, on a besoin de toi pour que quelqu'un reprenne la forge. Je ne peux pas te laisser partir comme ça, en faisant cela, tu nous laisses tomber pour tenter de mettre en oeuvre un plan qui, sur le long terme, ne fera que nous porter préjudice au lieu de nous être utile.

Elle continue de l'observer d'un air sévère, elle veut qu'elle réfléchisse une nouvelle fois ...

_________________

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] 4fy8 Merci à mouton pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Metaru Itagami
Metaru Itagami

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] Empty
Jeu 26 Déc 2019 - 14:05
Heee… je ne savais pas qu’elle avait ça en elle cette jeune femme… ce n’était que plus de raisons qui me confirmaient que j’avais fait le bon choix ; même si j’étais présentement en train de devoir dire non à celui-ci, puisque comme elle le disait… j’étais quelque part en train de les laisser tomber. Certes, ce n’était pas vrai, en rien je ne les abandonnais, bien au contraire, mais sur un certain point de vue… elle avait raison.

- J’ai définitivement passé beaucoup trop de temps en séclusion… fis-je après qu’elle ait fini sa tirade, me clamant qu’ils avaient besoin de moi pour Kiri et autre, mais en réalité… je ne me reconnaissais pas vraiment comme un membre véritablement important au bon déroulement des choses actuellement.
Pour la forge, pour une reconstruction solide de kumo probablement oui, dans ce cas de figure l’absence de la dirigeant de la fonderie représenterais un certain vide, mais même s’il venait à être plus ou moins dure à combler, j’étais différente du héros de Kaze, ou même de notre nouvelle Uzumaki qui portait déjà le groupe comme étant la leader et forcément la future Raikage… de tous j’étais la plus apte à faire le « sacrifice » dans lequel je me lançais… j’aurais préférée que ce soit en d’autres circonstances que je sois en mesure de constater cette Anzu qui arrive enfin à dévoiler et accepter ses sentiments… Fis-je en contemplant un instant le col de ma tenue, avant de le réarranger un fin sourire sur les lèvres.

- Je suis d’accord avec toi, c’est bel et bien de la bouche d’une idiote qu’est sortie cette drôle de proposition… mais pas idiote pour l’avoir entreprise, non… idiote pour l’avoir fuie jusqu’à présent… Fis-je d’un air plus sérieux que précédemment… non pas en colère… simplement plus mature.

- Ne t’en fais pas comme notre très chère Sazuka me l’a fait comprendre il y a quelque temps, elle ne voulait point de criminels à nos côtés lors de la reprise de Kumo, personne n’ayant contesté ceci je n’irais point à l’encontre de la volonté de Fukkatsu… nul mercenaire ne vous accompagnera durant le raid retour… mais, il n’empêche que je pourrais toujours tirer des fils et quérir des informations depuis là-bas… Continuai-je simplement. J’avais été particulièrement contrariée lorsque Sazuka avait fait cette remarque, mais avait préféré garder le silence ; quelque part c’était une preuve qu’elle avait su correctement aller de l’avant, avait sut faire la part des choses et abandonner le fait d’arriver à ses fins « quoiqu’il en coute… » chose qui n’était personnellement pas mon cas.
l’underground est le genre d’endroit où les rumeurs d’un assaut de cette ampleur ne passent en rien inaperçues à cause des nombreuses transactions qui ont lieu avant. Lever des fonds pour les équipements tels que les kunais, shurikens et armures, d’autres fournitures telles que des herbes médicinales ou autre, sans compter les mouvements de masses de personnes qui résulterait de la préparation de cette « armée »… tant d’information qui sont transmises et monnayées dans cet univers parce que tout ceci représente d’importantes cargaisons et cibles potentielles pour des larcins… donc quoi qu’on en dise, quoiqu’on en pense, ils étaient au courent pour cette attaque, bien avant qu’elle ait lieu… probablement des mois avant… poursuivis-je avant de marquer une pause, levant vers elle un regard déterminé.

- Nulle ne sert de reprendre Kumo, reconstruire sur une terre en partie brulée, si malgré toutes nos préparations le village se fait encore attaquer… cette fois-ci vous y serez, mais avec quelle force ? Quel pays ? Où quelle alliance s’en prendrait à vous ? Comment le saurions-nous si même dans notre prime nous n’étions pas en mesure de voir une telle force de frappe nous fondre dessus ? Comment pourrions-nous correctement nous préparer contre une éventuelle attaque alors que le village ses forces seraient en pleines reconstructions ? Même dans le cas où l’on présentait une éventuelle arrogance qui aurait grandi en nous au point de nous rendre si aveugles qu’il ait fallu que l’ennemi frappe à notre porte pour que nous les voyions venir… nous avions quand même perdu un village qui avait pour lui des années de préparations ainsi que des barrières naturelles pour l’aider… et maintenant ce même village tombé sous l’ennemi devrait repartir de zéro si le raid portait ses fruits…

- Kumo gakure.… Non… Kaminari no Kuni ne sera jamais plus vulnérable qu’après votre victoire… et d’après toi, pendant que vous seriez en train de panser vos blessures, combien de prédateurs vous toiseront depuis les ombres?
Shuu m’en avait parlé longtemps auparavant, je me devait d’arrêter d’être naïve en me disant que tout irait bien en me disant que le monde tournerait comme je le voudrais tant que je restais dans une droiture illusoire que je m’étais conçue… perdre Kumo que je croyais imprenable, être témoins de l’exécution de Reiko que je croyais imbattable… voir sa tête qui enfin affichait quelque sourires rouler sur le sol dans une expression vite de tout sinon de frustration… c’était tant de choses qui m’avaient fait accepter que ce monde ne se plierait pas à moi parce que je marchais selon les règles que nous nous étions imposées…

* haha… cette habitude à la peau dure bon sang…* pensai-je en me rendant compte avoir tenu les crachoirs plusieurs minutes durant…

Je marquai quelques instants de silence, puis me retournai vers l’endroit dans lequel s’était dirigé Kuu et sa petite sœur… des souvenirs plein l’esprit, des remords pesant sur mes épaules et des appréhensions ne cessant de se présenter à moi. Dis-moi… penses-tu qu’un enfant peut vivre et grandir sainement si on l’élève dans une cage dorée… ? Si on lui fait croire que dans le monde il n’y à que des gens sympathiques et que jamais au grand jamais il ne faut se salir les mains pour atteindre parfois ses objectifs ? …
J’aurais bien voulu pouvoir essayer… mais vois-tu, Kumiko chan est née loin… très loin de cette possibilité… lorsqu’elle était encore une esclave sa cage n’était pas bien loin des instruments de torture… ni des… « salles de plaisances » dirons-nous… des faits ne dépendant pas de moi l’on déjà faite témoin de la nature viciée de l’être humain… si tu l’as toujours trouvée mature pour son âge voici la raison derrière ceci…
Finis-je d’une voix plus éteinte…

- Pour elle comme pour moi… ce ne serait qu’un retour aux sources… et peu importe ce que tu peux en penser, aucun village ne peut tourner correctement sans mettre un pied dans l’illégalité… si à l’époque nous avions ce lien nous aurions été mieux informés, aurions été capables de mieux nous préparer pour que pareille tragédie n’arrive point… quant à la personne au bout de ce lien.. La population n’a jamais vraiment cherchée à savoir qui cela pouvait bien être, ou qui était-ce… pour le bien de cette personne et sa mission, il est même mieux que personne ne le sache ne serait-ce que pour l’anonymat… BREF ! coupai-je enfin à ma propre tirade s’allongeant sur bien, bien, bien trop de mots…

c’est quelque chose qui DOIT être fait An-Chan… peu importe par qui… Kaminari aura BESOIN de cet œil dans l’ombre pour faire le rôle de garde-fou dans ce milieu… Achevai-je d’un air sévère, pas en vers mon interlocutrice, mais plus en vers ma propre détermination… je me demandais si je le faisais pour moi, pour Kaminari ou pour toutes ces vies que j’aurais pu sauver en en sacrifiant une seule… ? Oui… encore aujourd’hui, bien que je l’évitais de mon mieux, cette dernière action, ce livre et son contenu… me taraudait toujours l’esprit.

_________________
Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] Empty
Jeu 26 Déc 2019 - 23:18
Malgré le fait qu'Anzu soit en total désaccord avec Itagami à l'idée de vouloir partir à Ame pour y former une équipe de mercenaires qui vont venir les aider à reprendre Kumo - et même si elle tente de s'expliquer, il était hors de question que la Sendaï laisse cette femme replonger dans ses vices les plus profonds, surtout pour avoir une chance d'y entraîner sa fille - Anzu l'observe en croisant les bras, l'écoutant pour savoir ce qu'elle peut dire pour se défendre et démontrer à quel point sa cause est "juste". Déjà, elle se reprend en disant que ce n'est pas pour faire un raid avec eux, mais pour garder un contrôle sur eux. Elle prévoyait ce qui se passerait après la bataille, avec Sazuka et les personnes les plus puissantes blessés de ce raid qui a libérer Kumo, qu'il fallait que quelqu'un empêche des prédateurs de se repaître de cette situation, et donc elle prévoit de s'infiltrer dans leur rang pour devenir l'un d'eux et glaner le plus d'informations possibles ...

Déjà là, c'était plus acceptable pour Anzu, mais cela restait quelque chose qu'elle ne pouvait pas prévoir à l'avance. Qui dit que Kumo deviendra une terre brûlée après avoir été reprise par le Fukkatsu ? Et puis, il y avait des médecins à Kumo, assez pour remettre sur pieds un maximum de personne en peu de temps. Mais bon, elle comprenait ce qu'elle voulait dire, et malheureusement, elle ne parvient pas à tenter de démontrer qu'elle a tord sur ce coup ... elle n'en croyait pas ses oreilles d'entendre cela tout de même : elle allait partir sans les aider tout de suite. Elle soupire, dans ce cas, il y avait quelque chose qu'elle voulait faire avant ...

- Dans ce cas ... je veux que tes filles restent avec moi. Il est hors de question qu'elles viennent avec toi, surtout dans l'endroit où tu vas. Je les ferais surveiller par Ume et resteront à Joheki le temps que tu t'en ailles là-bas.

C'était la seule chose qu'elle voulait maintenant, c'est préservé ses deux filles, Kuu avait déjà souffert de cela, et il est hors de question que la même chose se passe pour sa petite soeur.

_________________

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] 4fy8 Merci à mouton pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Metaru Itagami
Metaru Itagami

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] Empty
Ven 27 Déc 2019 - 0:27
À l’entente de sa demande, constatant avec un certain soulagement qu’elle avait abandonné l’idée de me maintenir avec eux je laissai retomber la pression, redirigeant de nouveau mon regard vers Kuu bien plus loin et Seina dans sa poussette, même si d’ici je ne pouvais clairement les voir, il m’était assez facile d’imaginer la voix et les rires de la petite dernière dans son landau. Quelque part j’espérais qu’elle… An-Chan, puisse trouver quelque chose, une raison, un véritable but, un véritable objectif, quelque chose de suffisamment lourd pour balayer cette résolution que je m’étais faite ; mais il fallait croire que ce temps passer à y réfléchir n’avait pas été vain… cette mission que je m’étais imposée était des plus légitime, même si pour ce je devais replonger mes mains dans le sang des innocents…

- Laisser Seina et Kuu Chan à Joheki hein … répétai-je inexpressive, repensant à la manière dont nous avions été accueillis à la manière dont nous vivions, à la manière dont nous serions amenés à vivre là-bas et la manière dont les choses pouvaient rapidement dégénérer à Ame… Hummm…. Je n’étais pas réticente en vue de sa sécurité, mais plutôt en vue de la mienne… et c’était le fait d’en être consciente qui me faisant me rendre compte du poids de ma décision jadis…

Kuu était mon encre, elle était mon limiteur, elle avait toujours agi sur moi comme étant le ray de lumière qui me permettrait de me raccrocher à un semblant d’humanité… C’était probablement pour ça que j’avais essayé de l’amener avec moi… pour l’idée égoïste de me raccrocher à une part de moi-même que j’étais sure de perdre en y allant… mais elle-même… qu’avait-elle à y gagner ? Il s’agissait de ma fille, pas de mon esclave, pas d’un objet, pas d’une chose dont je pouvais me servir… [clor=darkred] ça avait donc déjà commencé hein …[/color] je commençais déjà à me perdre de vu…

Si elles restent avec Ume… ici à Joheki… commençai-je le regard triste vers elles un peu plus loin… Alors… c’est d’accord… Ces quelque mots avaient eu l’effet de mâcher du verre pilé… ou alors celui de déchirer mon cœur de mes propres mains… Tu as raison… elles ne doivent pas me suivre là-bas… fis-je la main sur la poitrine, là où se trouvait mon cœur… cœur qui les aimait tant, cœur qui ne pouvait finalement se résoudre à les élever dans des mares de sang…

- C’est aussi pour assurer leur avenir que je fais ça … Fis-je en reposant le regard sur la violette. Je n’avais point envisagé Joheki parce qu’ici elles ne connaitraient personne, mais avec Ume, ainsi que la présence des quelques civiles qui ont travaillé avec moi... c’était jouable… mieux… c’était une solution bien plus saine.
Je ne sais pas à quel point j’aurais changée quand on se reverra… même si c’est de peu, je suis certaine que je ne serais plus la même Itagami que tu as connue… c’est le genre d’activité… qui laisse des traces… Fis-je les yeux vers le sol, plongée dans une brève réflexion alors que se dessinait finalement un futur plus sombre que je l’avais imaginé… mais je suis sure que Kuu et toi seriez en mesure de me retrouver… peu importe le point auquel, j’aurais déclinée… en insistant un peu, vous me retrouverez sans aucun doute… Fis-je en relevant les yeux sur elle, puis vers mes filles et enfin vers l’horizon.

- Merci… An-Chan… fit-je avec une nouvelle pensée pour Kuu, sa santé mentale et le future qu’elle lui avait évitée… je n’étais pas partie que je commençais déjà à faire des erreurs proches de l’irréparable. Fronçant légèrement le regard malgré le soupir de soulagement s’échappant de mes lèvres, je tournai de nouveau la tête vers elle. je sis vraiment heureuse d’avoir réussi à tisser un lien avec toi… j’aurais voulu plus… beaucoup, beaucoup plus… mais on ne peut pas avoir tout ce qu’on veut…. Achevai-je avec un sourire… les yeux de nouveau vers l’horizon, le regard vers ma mission, mes espoirs vers leur opération… je lui murmurai finalement…

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] Concerned_ita_2

- Je compte sur vous… tant sur Fukkatsu pour le raid de reprise, que sur Kuu Seina et elle-même pour réussir là où j’avais échouer. Mener une vie sans regret.

_________________
Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] Empty
Ven 3 Jan 2020 - 16:55
Anzu n'est pas parvenu à retenir Itagami ... et dieu qu'elle aurait aimé la gardé un peu près d'elle et l'empêcher de partir au loin. Mais elle soupire, bien plus qu'elle est énervée à vrai dire, mais soit, la demoiselle ne l'est pas car la blonde lui a donner une raison qu'elle ne pouvait plus qualifiée d'idiot. Et puis, au moins, elle a accepté de laisser ses filles à Joheki. Anzu ira prévenir sa petite soeur de sa nouvelle "mission", une mission dont la durée sera indéterminé, mais soit, ça ne devrait pas effrayé Ume, et puis, au moins, elle saura que sa petite soeur sera encore en sécurité avec les deux filles d'Itagami, surtout qu'elle connait l'amplitude de sa mission à Kaminari no Kuni, elle connait son importance, ce qui met pas mal de pression sur elle elle avoue. Enfin, ça lui fait une charge en moins, et c'est déjà pas mal. Mais bon, il faut qu'elle continue de se concentrer pour la mission et qu'elle s'y prépare.

Enfin, Itagami dit être heureuse d'avoir pu tisser un lien avec elle, qu'elle aurait aimé beaucoup plus que ce lien d'amitié et de confiance, et la violette a une idée de quel genre de lien elle souhaitait, après tout, la "senseï" était parfois une bonne source d'inspiration pour la "kyouhei", et elle sait ce que Yamiko avait bien envie de lui faire. Elle hausse les épaules, de toute manière, ce n'est pas comme si elle allait mourir ou partir pour ne jamais revenir, ou alors lui cachait-elle encore autre chose ? La Sendaï s'en doute, maintenant qu'elle a réussi à avoir la garde de ses enfants, elle sait qu'elle va revenir, ne serait-ce que pour les voir ... mais à quel point cela la changera ? Et combien de temps ça va durer ? Elle se demande ... si Seina grandit sans elle, et qu'un jour elle revienne, alors qu'elle n'a jamais pu voir sa mère et qu'elle ne la reconnaîtra pas ... comme réagirait Itagami devant cela ?

- ... hey, vache à lait.

Elle s'approche, avant de venir lui faire un baiser sur les lèvres, de manière un peu surprenante, mais assez brut. Juste, une vengeance des nombreuses fois où Itagami l'a surprise sur le coup. Elle finit par le rompre assez rapidement, histoire de bien lui faire comprendre qu'elle devra revenir pour un vrai baiser comme elle en donne.

- Tu as intérêt à revenir, et si jamais tu te fais corrompre ou que tu deviens notre ennemi, saches que je m'occuperais de ton cas personnellement. Et ne comptes pas sur moi pour me montrer douce.

Elle soupire encore, croisant les bras, attendant une réaction de sa part, avant qu'elle décide de la laisser.

_________________

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] 4fy8 Merci à mouton pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Metaru Itagami
Metaru Itagami

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] Empty
Ven 3 Jan 2020 - 23:55
– VAC… ??! Commençai-je à m’indigner vis-à-vis de la manière dont m’avais désigné la jeune Sendai, avant qu’elle ne fasse… quelque chose dont jamais je ne l’aurais cru capable, du moins connaissant la jeune femme qu’elle était à une époque…

Époque qui me semblait fort lointaine maintenant que c’était la violette elle-même qui s’emparait de mes lèvres, sans signe à vent coureur. Sur le coup je suis resté sans voix, j’avais tant à dire et devais réagir sur tant de choses, mais… mais… rapidement tout ceci fut éclipsé par la reconnaissance que mon être lui exprimait, presque inconsciemment ; elle en était arrivée à cette extrémité pour essayer de me garder à ses côtés, tout du moins pour essayer de me permettre d’avoir quelque chose de plus à quoi me raccrocher… et quelque part ce n’était pas mal trouvé.

- Je dois d‘avouer là tout de suite… que je suis assez curieuse de voir comment tu vas t’occuper de mon « cas »… fis-je secouée d’un petit rire, des idées se faisant de plus en plus affluentes sur un… potentiel développement des choses… probablement trop affluentes…
Depuis quand était-elle comme ça ? Depuis quand avait-elle autant changé ? se pourrait-il que je sois passée à côté de tant de choses pendant mon deuil ? Où alors ces temps passés à Hayashi avaient eux aussi joué un rôle important dans l’évolution de la violette ? Des questions qui pour le moment ne trouverait point de réponses, si quelque part je déplorais la perte de la blanche colombe qu’elle était, d’autre part j’appréciais… la nouvelle Sendai ça faisait un choc quand même… mais… jusqu’où tiendrait-elle ?

- Dis… An-Chan… la nuit est encore jeune, tu sais… très jeune… fis-je en levant le regard au ciel s’assombrissant, les doigts encore proches de s lèvres qui avaient été empruntées avec une nouvelle passion… Kuu chan et Shnzy ne devraient pas véritablement s’inquiéter de notre absence, surtout si nous sommes toutes les deux… ces deux-là avaient une petite idée de la nature de ma relation avec la violette après tout, elles comprendraient que nous ayons besoin de plus de temps.
Un regard intéressé se posant sur elle, avant de se rediriger vers les feux qui, plusieurs centaines de mètres plus loin s’allumaient dans les camps, je repris : vue que nous allons visiblement être tranquille pour un moment... et que tu sembles être prête à en découdre… approchant lentement mon visage du sien, je m’arrêtai à une distance respectable avant de presque lui susurrer :

- Le cadre n’est pas aussi féérique que je l’aurais voulu, mais… voudrais-tu me faire comprendre ce que je vais rater pendant ce temps ? Non… arrêtons de tourner autour du pot ; voudrais-tu continuer ? demandai-je en passant majeur et index sur les lèvres qu’elle avait empruntés.

Le fait de se rapprocher… à un tout autre niveau mis à part, c’était peut être l’occasion rêvée après tout, j’allais m’éclipser bientôt et elle aussi n’allait pas tarder à être prise dans moult missions et potentiels dangers… nous étions des soldates, chaque mission était pour nous un risque potentiel de perdre quelque chose, d’un membre jusqu’à la vie ; donc… à la veille de ces jours sombres à venir… nous avions peut-être besoin après tout… un moyen d’évacuer tout ce stress, un moyen de s’échapper, d’oublier de fuir pendant un instant cette séparation et la marquer d’un souvenir impérissable :

- personnellement… j’ai toute la nuit…

_________________
Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] Empty
Lun 6 Jan 2020 - 21:00
Tiens, Anzu ignorait qu'Itagami pouvait s'indigner de la sorte, elle l'imaginait justement comme Yamiko, s'amusant des surnoms qu'on lui donnait, voire même en être fière. Enfin, ça lui a permis d'avoir un accès à ses lèvres alors qu'elle tentait de la reprendre, une stratégie sournoise qui effrayerait presque Anzu, et encore, ce n'est qu'une étape de son plan pour permettre à Itagami de garder une partie d'elle-même, d'avoir quelque chose à "recevoir" lorsqu'elle reviendra, et si possible, en gardant son humanité. Enfin, il semblerait que cela a beaucoup affecté Itagami, que son corps semble réagir suite à ce baiser. La violette est d'ailleurs surprise, a-t-elle ouverte une boîte de Pandore en scellant ses lèvres contre celles de la Metaru ? Il est forte probable qu'elle a dû ... certainement provoquer quelque chose qu'elle n'aurait pas dû actuellement. Mais c'était ... une idée qui lui venait en tête, un moyen de pouvoir garder Itagami encore un instant ... peut-être est-ce une manière de ne pas la laisser partir sans avoir "marquer son territoire", ou juste une vengeance de toutes les fois où elle l'a embrassé par surprise sur les lèvres.

Enfin, elle dit être intéressé de voir comment elle va s'occuper de son "cas", elle hausse un sourcil, parlant comme si elle était sûre qu'elle allait se faire corrompre ... ou alors interprète-t-elle mal ses paroles ? Elle l'ignore, en tout cas, c'est à son tour d'être surprise en entendant la proposition d'Itagami, elle en voulait "plus", elle voulait encore un baiser alors ? Ou alors par "plus" ... voulait-elle vraiment "le faire" avec la violette ? Celle-ci détourne le regard un moment ... est-ce que c'est ce qu'elle voulait ? Certes, elle veut préserver Itagami le plus possible, mais est-elle prête à "ça" ? Elle réfléchit aux paroles de Raizen, elle devait se sentir "prête" à ce moment-là, et à vrai dire ... Anzu ne se sent pas vraiment prête encore, pas tout de suite en tout cas, pas en une nuit. Elle se tourne vers Itagami, elle pouvait bien lui proposer "un peu" mais pas tout, surtout qu'en une nuit ... les choses devront se passer rapidement ...

- Et on aura plus de temps qu'une nuit pour ... "ça", une fois qu'on aura repris Kumo. Pour le moment ... je me sens pas encore prête pour allez plus loin ... je ne sais pas ce qui me bloque, mais je pense pas allez aussi loin ...

Elle soupire, en effet, elle ignorait ce qui la bloquait à ce point en fait ... peut-être est-ce à cause de son premier jet avec une autre Metaru qui la bloque, ou bien est-elle encore trop "jeune" dans sa tête pour ça. Elle ne sait pas, deuxième soupir ... elle ne voulait cependant pas qu'Itagami se sente ... vexée, ou bien meurtrie de cette nouvelle, mais elle pouvait toujours aller progressivement ...

- Mais tu peux toujours m'embrasser autant de fois que tu veux cette nuit-là ... et qui sait où ça nous mènera ... peut-être que ce seront des paroles en l'air ... peut-être qu'en expérimentant un petit peu, j'accepterais de faire un pas en plus ...

Elle rougit légèrement, là voilà en train de se livrer à un véritable goinfre, en tout cas, c'est comme ça qu'Anzu voit Itagami, comme une femme avec un appétit féroce ... surtout en ce moment, comme si ... elle chercherait un moyen de déstresser et de profiter un peu ?

_________________

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] 4fy8 Merci à mouton pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Metaru Itagami
Metaru Itagami

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] Empty
Sam 11 Jan 2020 - 6:47
Hooo… elle apprenait encore à se comporter de la sorte donc. C’est la conclusion à laquelle j’arrivai en voyant le rouge monter à ses joues et en percevant dans son regard, une infime partie de la timidité dont j’avais été à plusieurs reprises témoin. Je n’étais généralement pas une grande fan des changements, peut être était-ce une séquelle de ceux qui étaient arrivés dans ma vie, m’impactant de bien des manières… dont nombre d’entre elles était discutable ; c’était par exemple après que Shuu ait quitté mon existence qu’à l’époque je finis par m’adonner à l’esclavagisme… en étant simplement à la recherche de nouvelles sensations, oui, j’avais creusé un peu loin. Ceci dit, en observant ainsi An-Chan, ce contraste entre l’attitude plus « dure » qu’elle voulait se donner et sa nature refaisant à peine surface était… exquis !
Comme elle l’avait elle-même dit, ma Sendai ne se sentait pour le moment pas prête à passer le pas, quelque chose faisait « blocage » et non ce n’était pas les mots d’une personne qui expérimentait ceci pour la première fois, je ne pus penser qu’à une mauvaise expérience ; quelque chose qui s’était mal passé avec une partenaire avec qui elle ne se complétait point…

Croisant un instant les bras sous la poitrine, un fin sourire sur les lèvres, je posai le regard sur elle quel que moment durant, accordai un nouveau regard au hameau un peu plus loin sur la pleine et finit par m’emparer de sa main ; l’entrainant sans la brusquer avec moi un peu plus profondément dans la forêt jusqu’à un coin tranquille où seuls les arbres et la lune brillant au-dessus de nos têtes et le peu de faune nocturne pouvais se targuer d’être les seuls à nous voir.
Adossée à un arbre, gardant la Sendai contre moi dans un câlin où elle me donnait dos, je repris : T’embrasser autant que je le veux tu as dit... je te prends au mot ! fis-je à un un rire presque provocateur, resserrant l’emprise que j’avais sur elle contre moi. Les calins étant une autre manière d’embrasser tu me le permets n’est-ce pas ? à dire vrai, je ne lui laissais pas vraiment le choix..
« Plus si affinité… » Ce n’était pas exactement ce qu’elle avait dit, mais il était dur de voir les choses autrement, c’était une situation que je pouvais provoquer, titiller certaines parties non intimes de son être parviendrait à réveiller bien des choses, mais elle… elle je ne voulais vraiment pas lui forcer la main. Hormis mes filles à mon retour, j’espérais pouvoir trouver une autre blanche colombe… fin blanche, façon de parler…

- An-Ch… Anzu... nous nous sommes perdues de vue un sacré bout de temps depuis cette fameuse journée dans ma cuisine. Commençai-je d’un air nostalgique, le regard tourné vers les quelques étoiles visibles entre les nuages. … Je suis bien consciente que nombre de choses ont put changé entre ce jour là et aujourd’hui, je ne sais pas ce que tu as traversé, où qui t’as conseillé, mais il est aussi important de savoir évoluer, que de savoir rester soit même. Continuai-je sur un timbre que je voulais légèrement moins olé olé que ma moi d’il y avait quelques instants.
Tu étais très timide à cette époque, tu rougissais à la moindre remarque et ça, ça avait un charme bien à part… quelque chose d’unique. Je ne dis pas qu’il faille que tu restes cette An-Chan, mais il y a quelque instants, j’aurais presque cru voir Yamiko déguisée en toi… cette manière de foncer dans le tas, de dire volo ce qui te passe par la tête et me traiter de… … vache à lait… Marquant une pause, rabaissant un peu mon visage vers le sien je lui susurrai : , mais ne te méprends pas, dans des moments plus… intimes j’accepterais n’importe quelles remarques ou surnom venant de toi… Fis-je d’un clin d’œil avec les mains légèrement baladeuses, sachant caressant son corps et sa peau, sans pour autant arrivée aux parties les plus... délicates de son être.

il est important de changer, d’évoluer, de devenir la personne que l’on veut être, mais il est tout aussi important de ne pas se perdre en chemin… car à ne plus savoir ce que l’on était… à ne plus savoir d’où l’on vient… Je la retournai pour qu’elle me fasse face, pour pouvoir plonger mon regard dans le sien… : on ne sait plus où l’on va… crois-en mon expérience. Ajoutai-je en arrangeant une de ses mèches, la gardant toujours contre mois, les mains à son bassin, mon regard maintenant ambre plongé dans ses améthystes.
-… lorsque tu me reverras, j’aurais certainement changé moi aussi… et d’avance je sais que je serais devenue très… trop prudente. Un visage peut être pris.. Fis-je en passant la main sur le sien, caressant une de ses joues du dos des doigts, je descendis jusqu’à son cou, ou je poursuivis. Une voix peut être reproduite, des petites manies peuvent être singées… mais il est une chose qui reste unique à tout être dans notre monde, c’est sa personnalité… continuai-je en posant mon front contre le sien, sans rompre le lien entre nos regards.

- Tu ne t’appréciais peut être pas à l’époque, d’où ce changement… mais c’est cette précieuse et timide An-Chan qui a réussi à se faire une place dans mon cœur jadis, ne t’inquiète pas peut importe qui tu es, jamais tu ne l’as perdras. Mais… essaie à mon retour de garder ne serait-ce qu’en ma seule compagnie, les traits qui font de toi la fille que j’apprécie tant…
Ces derniers mots soufflés avant un nouveau baiser, que je commençai doucement, avant de le prolonger quelque temps étaient porteurs de mes espoirs… espoirs en le fait qu’elle ne finisse pas par s’égarer elle aussi… ou que JE finisse par ne plus la reconnaitre que par son physique et non plus l’être que je connaissais…
Une de mes mains descendant lentement le long de sa colonne vertébrale, continuant doucement sa descente avant de s’arrêter un peu avant son bassin… poussant le bas de son dos contre moi… : Ceci dit, je suis quand même curieuse de voir ce que donnerait une lavande avec des épines… Susurai-je de nouveau avant de lui voler une nouvelle bise sur les lèvres, la tête pleine d’idée éventuelle…

_________________
Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] Empty
Lun 13 Jan 2020 - 21:07
Après avoir donner le feu vert à Itagami pour l'embrasser autant qu'elle le souhaite pour ce soir, elle finit par se faire entraîné plus profondément dans la forêt. Elle ne la force par trop, à vrai dire, elle l'entraînait mais Anzu se laissa faire sans problème ... qu'est-ce qui pourrait bien se passer qui finirait mal après tout ? Cependant, la violette n'avait pas idée que la blonde allait utiliser sa gentillesse et jouer un peu sur les mots pour en profiter pour faire ... autre chose que des baisers. Comme ce câlin par exemple, au début, elle accepte ce câlin, après tout, c'est un câlin, mais lorsqu'elle sent ses mains parcourir son corps, passant dans tous les sens sans passer par les endroits intimes, mais les frôlant exprès, tout en lui expliquant qu'elle aimerait bien retrouver un peu de cette Anzu timide qu'elle aimait bien avant, tout en lui expliquant que c'était bien d'évoluer, mais qu'il fallait garder un peu de son passé ... elle se raidit comme un piquet, tremblant comme une feuille en plein vent, observant la blonde avec les yeux écarquillaient, son visage devenant entièrement rouge.

- C-Ce n'est pas qu-qu'un câlin là ! E-E-Et arrêtes de faire ça !

Elle se sentait menacée, que dire, complètement entre les mains d'une prédatrice qui joue avec sa proie. Son corps appréciait d'une certaine mesure ces caresses ... mais sa nature timide revenait au galop, elle tentait de s'échapper de son câlin, rougissant énormément, étant à deux doigts de fumer carrément, mais au lieu de ça, la sournoise Itagami l'attrape en bas de son dos, au-dessus de son coccyx, avant de se retrouver seins contre seins contre la Metaru. Elle qui arrivait à rester droite, se retrouve à se mettre en boule, totalement rouge et gênée par ce qui se passe, se retrouvant à se blottir contre la blonde sans trop le vouloir. Et cela s'empire avec le baiser d'Itagami qui finit par arriver au moment où son corps semblait être en train d'apprécier le teasing de la blonde. D'abord, elle se laissa timidement embrasser, puis, petit à petit, elle commençait à se sentir étrangement à l'aise, suivant le baiser, répliquant légèrement, avant de commencer à avoir autant d'initiative que la blonde. Elle se rend cependant vite compte de ceci, puis, elle se met à s'extirper de ceci, toute tremblante, croisant ses bras au niveau de son visage pour stopper tout ça.

- J-j-je propose une pause !

Elle halète, les joues rougies, son corps tremblant toujours devant les manipulations de cette succube qui lui faisait face ...

_________________

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ] 4fy8 Merci à mouton pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784

Je me dois d'arpenter ce sentier... [ PV : Sendai Anzu ]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Jôheki no Kuni, Pays du Rempart
Sauter vers: