Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 03. Equipe Ema/Toji/Tsubaki
Halte à la fraude (w/ La & Wataru) EmptyAujourd'hui à 13:05 par Souhei Toji

» 05. Equipe Seika/Jurôjin/Meho/Eishun
Halte à la fraude (w/ La & Wataru) EmptyAujourd'hui à 12:16 par Yawa Seika

» 04. Equipe Nagami/Masato/Kagura
Halte à la fraude (w/ La & Wataru) EmptyAujourd'hui à 12:14 par Nagamasa Kagura

» 02. Equipe Shingen/Masami/Koharu
Halte à la fraude (w/ La & Wataru) EmptyAujourd'hui à 11:50 par Jiki Masami

» Soir étoilé [Pv. Tatsuya]
Halte à la fraude (w/ La & Wataru) EmptyAujourd'hui à 11:32 par Akiyama Tatsuya

» 06. Demandes d'apprentissage
Halte à la fraude (w/ La & Wataru) EmptyAujourd'hui à 11:16 par Hyûga Tsuyoshi

» Déménagement [Libre]
Halte à la fraude (w/ La & Wataru) EmptyAujourd'hui à 9:45 par Suzuri Takara

» Le sceau - [Résistance]
Halte à la fraude (w/ La & Wataru) EmptyAujourd'hui à 9:13 par Sakana Ayanokoji

» le passé engendre le futur; Sharrkan, Sazuka
Halte à la fraude (w/ La & Wataru) EmptyAujourd'hui à 5:32 par Hideaki Midori

» sur la route du bouclier; Kakusareta
Halte à la fraude (w/ La & Wataru) EmptyAujourd'hui à 4:26 par Hideaki Midori

Partagez

Halte à la fraude (w/ La & Wataru)

Higure Mafuyu
Higure MafuyuEn ligne

Halte à la fraude (w/ La & Wataru) Empty
Lun 16 Déc 2019 - 3:53
Spoiler:
 

Perché sur le haut du toit d'un des édifices proches de la taverne indiquée dans l'ordre de mission, Mafuyu attendait, patient, les yeux fermés, en état total de méditation. Il pouvait ressentir les mouvements autour de lui, les passants au bas, le vent qui forçait les hauteurs de son crâne, tendant de le découvrir dans un échec constant, ainsi que certaines des paroles lointaines. Seuls quelques mots pouvaient se dessiner, trop peu pour comprendre même une conversation.

Les autres ne devraient pas tarder.

Nul besoin de se presser, la mission serait résolue d'une manière ou d'une autre, pour le moment, le samouraï faisait vaciller son esprit du côté de la sérénité. Rater une mission était une chose qu'il ne pouvait pas se permettre, le stress devait être évacué, ainsi que les pensées négatives inutiles. Seules les mauvaises pensées nécessaires à former une équation parfaite devaient être gardées dans un coin de sa mémoire. Rien ne devait être lié au hasard.

Qui d'autre participait à la mission ? Deux autres shinobis, tout deux genins, leurs noms avaient été omis, chose probablement liée à un oubli, mais dont l'importance n'avait ici pas réellement sa place. Ils seraient bientôt présents.

D'après les informations récoltées, la taverne était plutôt fréquentée, brassant de la boisson étrangère chaque soir, un bon moyen de se faire de l'argent facilement, même si la qualité était à désirée, la quantité pouvait en attirer plus d'un. Sûrement pas Mafuyu, mais certains des autres genins avaient pour habitude de célébrer les promotions de la plus dure des manières pour le cerveau, avant de finalement se perdre dans un quotidien shinobi beaucoup trop strict pour se permettre de garder de telles attitudes.

Ceci-dit, les rumeurs sur le Mizukage semblaient aller bon train à propos de l'alcool, on racontait qu'il n'était pas avare sur ce terrain et se permettait même des verres d'alcool fort lorsqu'il était dans son bureau, un moyen pour lui de garder le sang froid en tout temps. Un écart quasi-total avec le samouraï qui n'aimait pas vraiment d'autres alcools que le saké dont il se délectait tranquillement lors de certaines de ses méditations. Le goût du whisky, du rhum, de la bière et autres boissons étrangères à l'esprit shinobi, si populaires pourtant à Kiri, ne lui disaient rien. Il était de la vieille école.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7807-higure-mafuyu#65406 http://www.ascentofshinobi.com/t8552-chroniques-du-crepuscule-higure-mafuyu#71631
Yuki Wataru
Yuki Wataru

Halte à la fraude (w/ La & Wataru) Empty
Lun 16 Déc 2019 - 17:51
L’Enfant de la Neige avait été agréablement surpris. Intégré à l’Institut Shinobi, à la toute grande puissance militaire et hiérarchique qui maîtrisait une partie du pouvoir de Mizu no Kuni, il était encore resté essentiellement solitaire. Laissé dans son coin, ayant encore quelques difficultés à l’intégration des us et coutumes des lieux, il n’arrivait pas à s’imprégner des habitudes locales. Sûrement était-ce aussi dû au fait qu’il ne désirait pas encore intégrer le Domaine Yuki. Il ne se sentait pas encore prêt. Il n’était, de toute façon, pas exactement comme eux. Pourtant, il avait été demandé. Lui. Yuki Wataru. Enfant de la Neige. Il n’avait encore aucune équipe, et, pensait-il encore, cela était une condition nécessaire pour accepter un contrat et mission.

Ce n’était donc pas nécessairement le cas.

Il n’avait pas exactement tout compris de la mission. Néanmoins, l’essentiel était, pour lui, d’exécuter sa mission. Des erreurs de calcul existaient entre ce que la taverne disait et ce qu’elle donnait. Ou en tout cas, c’était ce qu’il comprenait. Ou alors, c’était un autre savant calcul dont il n’avait pas encore déchiffré les mots. Beaucoup de choses qu’il n’arrivait pas encore à saisir sur la vie quotidienne de Kirigakure. Les sourcils froncés, il avait néanmoins hoché de la tête. Sûrement les autres comprendraient-ils mieux que lui et se feraient un plaisir de lui expliquer et, sûrement même, de diriger le groupuscule. Il assisterait.

D’un pas lent, il avait bondi de toit en toit pour atterrir, quelques minutes plus tard, face à la taverne. Quelques hommes entraient, peu en sortaient à cette heure-ci. Un lieu malsain que son Peuple ne connaissait pas. L’alcool était banni et ceux qui avaient tenté de l’importer à une époque avait été exilé à vie, ainsi que tous leurs descendants. Décadence d’un peuple, il possédait des effets illusoires qui faisaient lâcher prise à ceux qui en buvaient trop. Dépendance. Perte de contrôle de soi. Perte de l’identité. Tels étaient les terribles maux de l’alcool. Ravages destructeurs de civilisation. Brièvement, il était dégoûté de ceux-là, qui s’adonnaient à de tels plaisirs. Rictus malveillant.

Son sourire malsain s’échappait soudainement quand, alors qu’il balayait de son œil le paysage alentours, il aperçut une allure reconnaissable. Il s’était promis de ne pas l’oublier si jamais il devait encore le croiser. D’un autre bond, alors que la hampe touchait brièvement le toit sur lequel l’autre était posé, il s’annonçait très brièvement. « Chapeau de Paille. », murmurait-il entre ses lèvres. Était-il son partenaire lors de cette mission ? Un véritable sourire amical était apparu sur le visage du Borgne. Après leur première rencontre fortuite, il était relativement étonnant qu’il se retrouve.

Et à en juger par le comportement calme et serein de son partenaire, nul doute que ce dernier était irréprochable. Il devait définitivement lui faire honneur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7870-yuki-wataru-show-yourself-termine http://www.ascentofshinobi.com/t7989-yuki-wataru-show-yourself#66537
Ketsueki La
Ketsueki La

Halte à la fraude (w/ La & Wataru) Empty
Mar 17 Déc 2019 - 17:35
Une mission.

Sa première depuis qu'elle avait décidé de donner ses compétences à une nation méritante, à un foyer qu'elle comptait bien protéger. Et qu'importe si cela passait par un lavage régulier des latrines, elle ferait le nécessaire à son échelle pour satisfaire les attentes de ses camarades et de la hiérarchie. Quittant le domicile familiale du clan, baillant au demeurant et allumant une cigarette sur le chemin, elle consulta le soleil à son zénith pour constater si elle était en retard ou si au contraire ce serait à elle d'attendre ses camarades. Car si elle n'avait pas de noms, c'était désormais explicite qu'elle devrait accompagner d'autres membres du village, pas particulièrement loquace voir tout le contraire, pourtant La n'était pas anxieuse pas plus qu'elle ne ressentait de pression. Chacun ferait son travail, son office et la mission serait un réussite n'est ce pas? Tirant des nuages de fumées toxiques, La pressa le pas et se décida finalement à transpirer pour se mettre en bouche. Mentalement elle relu les vagues consignes dont elle se souvenait, son défaut principal c'était la mémoire à court terme du moins après des lendemains de veillées funèbres. La religion des siens occupait en son esprit une place prépondérante, et si les Ketsuekis ne pouvaient sacrifier des humains au sein de Kiri sous peine, d'une peine capitale justement il restait au fond une question d'éthique et de principes. Le sang devait toujours trouver sa voie vers la divinité mortuaire, les siens devaient toujours remercier les cieux ou plutôt les tréfonds de leurs avoir donné cette malédiction, pour les ignorants, ou cette source de pouvoir intarissable pour les plus érudits du clan.

Sans s'en rendre forcément compte, et machinalement, la genin était arrivée au point de rendez-vous. Cherchant de ses rubis ses camarades, elle opta pour une approche silencieuse et respectueuse. Devinant de loin une forme en hauteur, et en contrebas une autre figure semblant lever la tête vers cette dernière, La se décida à approcher cette étrange scène. Paysage un tant soi peu rocambolesque mais intriguant. Cherchant sans ouvrir la bouche, un symbole de l'appartenance de ces deux hommes à l'armée Kirijin, elle finit par écraser son mégot aux pieds de celui qui avait les deux pieds sur terre. Toussant, puis s'inclinant légèrement par respect envers son futur interlocuteur et celui qui préférait observer la scène depuis le toit. Portant la main sur son torse et serrant les jambes pour prendre une posture militaire, elle se décida enfin à rompre le silence pesant.

-Ketsueki La.

Observant l'entrée de l'endroit malfamé, elle haussa les épaules et rompit sans attendre d'instructions de ses camarades. Qui était le plus apte à prendre la direction du groupe, car si ils avaient tous le même rang, il fallait nécessairement un leader. Et La n'en était pas une, pour l'heure se contenter d'obéir et d'effectuer ce qu'on lui demandait lui convenait parfaitement. Un pion, ayant conscience de son rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Higure Mafuyu
Higure MafuyuEn ligne

Halte à la fraude (w/ La & Wataru) Empty
Mer 18 Déc 2019 - 5:23
Des mouvements se dessinaient, d'abord brusques et lointains, épris d'une certaine faiblesse, signes qu'un groupe de jeunes s'amusait, puis, dans l'immensité de l'air environnant, une friction proche vers sa direction, à peine à quelques mètres de lui. Les mots qui suivirent déclenchèrent dans l'esprit du samouraï une sorte de soulagement, non pas qu'il ait eu peur, mais bien que l'appréhension de ses éventuels coéquipiers se soit estompé lorsqu'il pu reconnaître la voix distinctive du borgne avec qui il avait conversé l'autre jour. Le corps toujours immobile, les yeux de Mafuyu cassèrent le rythme de la méditation pour s'ouvrirent lentement, redécouvrant peu à peu l'apparence du nouvel interlocuteur, pour finalement lui permettre d'apercevoir une nouvelle ombre dont la déconcentration de l'arrivée de l'homme à la cape lui avait rendu plus difficile la détection. L'odeur d'une fumée toxique prit les environs, virevoltant ci et là à travers l'espace, bercé par les aléas du vent.

Dans un mouvement lent du corps, sa main gauche enserrant le fourreau de son katana, le samouraï se releva, prêt à démarrer la mission, ignorant, mais n'oubliant pas, le mégot qui avait été jeté sur le toit. Il avait toujours été un homme patient, qui savait faire des concessions, mais à cet instant, il savait au fond de lui, sans se le dire, que la chose ne se serait pas passé ainsi s'il avait disposé d'un grade avancé.

"Il semble que nous soyons au complet."

A ces mots, la main droite de Mafuyu partit au niveau de son menton, resserrant à l'aide de trois de ses doigts la boucle qui servait à faire tenir son chapeau de paille en place. Son regard partit vers le nouvel arrivant qui venait de se présenter, puis vers le borgne qui l'avait reconnu sans trop de problèmes.

"Je me nomme Higure Mafuyu. Genin de la Brume, mais vous devez le savoir, la mission précise bien que nous sommes trois genins en quête de réponses pour l'administration."

Alors que son corps se pivotait en direction de la taverne, le samouraï s'approchait lentement du rebord du toit, zieutant l'agitation en contrebas. Les lieux n'étaient pas blindés, pour autant, difficile de dire que la ruelle et le bâtiment étaient déserts. Il lui fallait réfléchir, lui qui avait toujours privilégié une approche douce, par l'infiltration, ne pouvait pas se permettre de se faire repérer.

"Il serait trop risqué de débarquer à trois, il va nous falloir entrer dans l'établissement par intervalles et ainsi ne pas attirer l'attention. Avez-vous déjà plus d'informations que ne le laisse entendre l'ordre de mission ?"

La question était sérieuse, tout dans cet ordre laissait comprendre que les genins ne devaient pas en savoir plus que ce qu'il était écrit, néanmoins, à tout hasard, l'un des deux hommes aurait pu enquêter de son côté ou même avoir entendu parlé de quelques informations que ce soit. C'était peu probable, mais néanmoins à prendre en compte dans l'équation.

Les allants et venants semblaient tous êtes habitués à l'établissement. Signe qu'il serait sûrement trop compliqué de s'aventurer à plusieurs en même temps, les gens là-bas devaient déjà tous se connaître.

Lentement, Mafuyu porta ses deux mains au niveau de son bandeau kirijin, le retirant de sa place pour finalement le ranger à l'intérieur d'une de ses sacoches d'armement. Il avait été toujours été gêné par cette chose imposée et ne pouvait qu'être réjouis de s'en débarrasser le temps de la mission. L'heure était à la discrétion.

_________________
薄明 — Higure φ Crépuscule | Plein hiver φ Mafuyu — 真冬

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7807-higure-mafuyu#65406 http://www.ascentofshinobi.com/t8552-chroniques-du-crepuscule-higure-mafuyu#71631
Ketsueki La
Ketsueki La

Halte à la fraude (w/ La & Wataru) Empty
Dim 9 Fév 2020 - 9:44
-Illustre Mafuyu, laissez moi proposer une simple idée. Nous ne savons ce qu'ils cachent derrière cette façade, je continue je veux dire refuser de payer et déclarer tous ses impôts à Kiri la glorieuse revient à mettre un premier pas dans la dissidence. La dissidence mène au doute et douter c'est trahir nos institutions, nous pourrions suivre votre stratégie et attendre qu'un misérable fasse une erreur ou nous pourrions rentrer vous et moi dedans et demander les réponses légitimes aux interrogations que se pose nos supérieurs.

Une machine, elle n'était qu'un pantin sans sentiments au service d'une nation lui ayant donnée un but dans la vie. Vivre par substitution était une possibilité, l'autre c'était de suivre et d'appliquer à la lettre les demandes et les ordres de la hiérarchie. Ce samouraï vu sa dégaine était cent fois plus fort qu'elle, et malgré le même grade qu'ils partageaient La ne pouvait se résoudre à l'avoir comme camarade. Il était un supérieur en devenir, elle ne doutait pas qu'il serait bientôt promu car Kiri avait le don d'élever les méritants vers des posts ô combien glorieux. La Ketsueki n'était qu'une soldat, avec une syllabe en guise de prénom et mettre sa vie en danger même pour des fraudeurs au FISC de Kiri était un honneur. Se positionnant à droite de la porte, allumant une autre cigarette en attendant la réponse de son camarade présent sur les yeux, ignorant le troisième luron tant Mafuyu l'impressionnait. En revanche elle pouvait déjà faire une chose sans avoir à dépendre de sa décision, les vitres de l'auberge n'étaient pas transparentes, on ne distinguait que des figures dedans et La partait du principe que ce fut pareil pour eux. Effectuant naturellement les mudras de clonage, les deux copies partirent faire le tour du propriétaire de l'extérieur, évaluant les différentes entrées et sorties, celles apparentes et celles qu'on devait deviner. Ne prendre aucun risques, ils étaient en zone habité par des civils et à l'intérieur difficile de distinguer le potentiel ennemi de l'innocent. La colère juste de Kiri ne pouvait être appliquée à tous de la même manière.

-Mes clones ont découverts une autre entrée ou sortie, derrière, loin donc de notre côté ou la population passe et entre sans se douter des agissements néfastes des gérants de cet établissement. Peut-être est une salle de tripot pour des habitués, peut-être est-ce autre chose en tout les cas voici le premier rapport de l'inspection des lieux. La suite vous appartient Higure Mafuyu, ordonnez et ma personne et mes copies suivront.

Pour un destin plus grand, pour atteindre les sommets il fallait suivre celui qui inspirait les autres. Celui qui prenait les initiatives prenait aussi des risques si elles échouaient mais jusqu'à ce que ce fusse le cas, le zèle la caractérisant ferait office de loyauté. Un samouraï et un monstre à la peau de porcelaine, au teint aussi blanc que la lune lors des pleines lunes, aussi blanche que la neige de Yuki ne demandant qu'à se repaître du liquide carmin qui coulaient partout dans le corps de ces mortels.
Revenir en haut Aller en bas
Higure Mafuyu
Higure MafuyuEn ligne

Halte à la fraude (w/ La & Wataru) Empty
Lun 10 Fév 2020 - 20:01
Le samouraï restait silencieux, écoutant la proposition de celle qui voulait accélérer les choses, acquiesçant d'un simple geste de la tête alors qu'elle finissait de parler. Des clones se mirent à apparaître avant de partir discrètement en quête de plus d'informations sur les lieux qu'ils allaient pénétrer. L'air de celui qui réfléchit à la meilleure des solutions, l'Higure restait de marbre, usant simple de sa main pour communiquer au deuxième équipier de s'approcher avant qu'il ne libère une voix calme et apaisée.

"La a raison. Nous devrions faire un état des lieux avant de s'infiltrer. Il nous faut quelqu'un pour surveiller les possibles mouvements suspects et intercepter les fuyards si quelque chose de réellement louche est à l'oeuvre ici."

Le deuxième ne pu qu'accepter sa situation, d'un naturel patient, avant que la Ketsukei prenne de nouveau la parole, communiquant ce que ses clones avaient pu trouver, en un temps record, à propos de la dites auberge. Des entrées dérobées ne pouvaient rien présager de bon, du moins lorsqu'il s'agissait d'acquérir des informations à propos d'une activité probablement illicite. D'une flexion lente des jambes, le samouraï abaissa son corps avant de relâcher la pression d'un coup sec et fuser en direction du toit du bâtiment visé, exécutant des mudrâs de sorte à substituer son apparence avec celle d'un civil lambda alors même qu'il usait de sa voix pour donner les prochaines instructions.

"Infiltrons-nous par le passage dont tu parles."

Malgré la force de propulsion qu'il avait usé pour se déplacer, le samouraï atterri avec la légèreté d'une ombre sur les tuiles dont le toit était recouvert, continuant sa course vers l'arrière du bâtiment, avant de se laisser tomber une fois arriver proche du rebord. Ses vêtements larges aux prises avec la poussée de la chute parurent le faire flotter une fraction de seconde, à l'image de l'agilité qui caractérisait la grande majorité des shinobis. Face à la porte, Mafuyu lança un regard au clone qui se trouvait proche, avant de stopper ses entièrement ses mouvements, signe qu'il entrait dans une phase de méditation qui lui permettrait de détecter ce qui se trouve derrière. Des dizaines et couleurs et formes que la technique imageait à son cerveau, il pu détecter un grand nombre d'entités, la plupart vers la salle principale de l'auberge, mais certains aussi formant un cercle presque parfait au sein d'une pièce excentrée, comme la transcription d'une tablée discutant.

"Personne derrière cette porte, mais la pièce suivante est pleine, bien que petite, six personnes forment une assemblée réduite, éloignée du reste de la taverne. Il va nous falloir forcer la porte."

Evidemment, par là, il voulait dire qu'il ne fallait pas se faire repérer, mais il ne paru pas nécessaire de le rappeler, laissant ainsi libre cours à une interprétation différente pour son alliée.

_________________
薄明 — Higure φ Crépuscule | Plein hiver φ Mafuyu — 真冬

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7807-higure-mafuyu#65406 http://www.ascentofshinobi.com/t8552-chroniques-du-crepuscule-higure-mafuyu#71631

Halte à la fraude (w/ La & Wataru)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: