Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Entraînement près des tournesols.(2) | Musashi

Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Entraînement près des tournesols.(2) | Musashi Empty
Jeu 19 Déc 2019 - 14:34


Entraînement près des tournesols




Le soleil venait à peine de se lever tandis que les lourdes paupières de la jeune femme en firent de même, dévoilant des rubis étincelants. Très rapidement, ses pensées s’envolèrent vers la journée de la veille et de la cérémonie de son père. Elle se recroquevilla contre sa couette et soupira longuement, la rousse s’était effondrée de fatigue et les émotions étaient si fortes qu’elle n’avait pas pu résister à de longues heures de sommeil. Ce fut donc le cœur lourd qu’elle se redressa au bord du lit. Musashi dormait encore, son regard se posa sur lui et elle sourit doucement, cet homme était vraiment une perle ; il l’avait soutenue comme jamais on ne l’avait fait et sa présence lui permettait de ne pas perdre pied. La Chiwa, ne souhaitant pas passer une nouvelle journée à se morfondre avait une idée bien précise du programme matinal qu’elle souhaitait effectuer. D’un geste décidé, elle se leva de leur lit et alla ouvrir les rideaux, laissant le timide soleil pénétrer dans la pièce. Enfin, l’Eisei nin se posa à plat sur le lit et alla embrasser la nuque de son amoureux avant de lui dire de se lever. La kunoichi se rendit dans la salle de bain et se glissa dans une douche bien fraîche, contrastant avec la chaleur de l’été déjà bien marquante. L’eau ruisselant sur son corps nettoyait toutes les zones d’ombre qui recouvrait son esprit, elle avait besoin de voir clair et l’eau froide l’y aidait fortement.

Une fois terminé, la jeune femme sortit de la cabine et s’attela à l’habillage. Face au miroir, la rubiconde se laissa un instant pour contempler sa longue chevelure rougeoyante qui lui rappelait tant sa mère. Plus elle y pensait et plus elle trouvait qu’elle lui ressemblait et c’était une fierté, cette femme courageuse, généreuse et aimante, toutes ces caractéristiques qu’Aimi souhaitait transmettre à chacun. Mais pour le programme d’aujourd’hui, il était nécessaire qu’elle les attache en queue-de-cheval. Parce qu’elle souhaitait se dépenser, user de ses points, de son esprit et de son cerveau, se laisser aller dans une joute qui lui ferait oublier tous ces sentiments néfastes. Le Han semblait émerger tranquillement, alors discrètement, elle quitta la chambre et se rendit à l’étage inférieur pour récupérer de quoi déjeuner. Parce que là aussi, son estomac criait famine. La jeune femme rencontra l’aubergiste et lui demanda un panier comme celui de la veille. Une lueur joyeuse se lit sur le regard du vieil homme, face à lui, la Genin n’était plus l’ombre de la veille, elle illuminait un quelque chose qu’il avait rarement vu, que s’était-il passé durant une simple nuit pour voir la kunoichi aussi rayonnante ?

Panier dans les mains, Aimi profita du chemin du retour pour prendre une pomme et croquer vivement dedans, le suc et le jus sucré lui firent un bien fou, comme si elle revivait de nouveau. En arrivant dans la chambre, ses pupilles rubis se posèrent sur la chevelure dorée détachée, tandis qu’un sourire s’affichait sur son visage.


« Bonjour Musashi-kun ! J’espère que tu as bien dormi, j’ai prévu un programme d’entraînement si ça te dit ! Je ne sais pas toi, mais moi, j’aurais bien envie de me battre près des tournesols, comme quand j’étais enfant !»

Si d’aventure, faire un lien avec son passé n’était pas facile, étrangement, la Chiwa citait cela sans difficulté. Cachait-elle quelque chose ? Cette soudaine bonne humeur devrait surprendre le jeune homme ou pas, la connaissait-il bien pour lire à travers son visage bien radieux ?

Spoiler:
 

_________________
Entraînement près des tournesols.(2) | Musashi I3wc

Merci Adit pour la signa <3

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037
Han Musashi
Han MusashiEn ligne

Entraînement près des tournesols.(2) | Musashi Empty
Mar 24 Déc 2019 - 21:52
Entraînement près des tournesols.(2) | Musashi Iwa15
Entraînement près des tournesols. (2)


Il n’était de base pas un gros dormeur, mais cette fois-ci, notamment avec la fatigue de la veille et le confort du lit dans lequel il dormait, il ne peut se résoudre de se laisser aller. Il n’y avait donc pas de réveil aux premières lueurs du soleil, ni de méditation matinale, et encore moins la préparation d’un bon petit déjeuner pour sa bien-aimée avant même qu’elle ne se réveille. En effet, aujourd’hui c’était Aimi qui se réveilla étonnamment la première, n’hésitant pas à prendre un petit moment avant de résoudre à réveiller le Genin. Voir son jolie minois au réveil était l’une des rares choses qui pouvaient mettre Musashi de bonne humeur, l’amenant par ailleurs à se lever sans avoir à se contraindre. Il la salua comme il se devait avant de la laisser retourner à ses occupations.

De son côté, le fils du désert entama quelques exercices dans la chambre de l’auberge, cherchant visiblement à être en forme avant d’attaquer la journée qui les attendait. Il ignorait encore ce qui les attendait, ce qu’ils pouvaient bien faire, mais il était bien décidé à se tenir auprès d’Aimi et l’aider à surmonter son deuil.

Après avoir terminé ses exercices, Musashi s’empressa d’aller prendre une bonne douche avant de se préparer à quitter leur auberge. Il enfila alors ses vêtements traditionnels et attendit l’apparition d’Aimi, qui s’était éclipsé entre temps, pour voir avec ce qu’ils allaient faire de la journée. Elle pourrait probablement lui faire visiter le village, ils pourraient éventuellement s’entraîner, s’aventurer aux alentours de Tsumago, et pleins d’autres choses.

Enfin, une fois qu’Aimi se manifesta, elle lui confia sans plus tard qu’elle avait prévu un programme d’entraînement. Posant ses pupilles dorées sur sa tendre amante, il l’écoutait attentivement tout en éprouvant une drôle de sensation. C’était étrange, il percevait une aura chaleureuse et bienveillante qui illuminait le tient de sa partenaire, la rendant ainsi aussi radieuse qu’autrefois, avant qu’elle n’apprenne le décès de son père. Il ne comprenait pas mais se priva de poser de questions, tout du moins pour le moment.

« Bonjour Aimi-chan ! Je crois que c’est une excellente idée, je te suis. » Finit-il par répliquer, sourire aux lèvres.

Il ne la quittait pas du regard, la trouvant aussi radieuse que les tournesols qu’on pouvait percevoir de l’autre côté de la fenêtre. Arborant un sourire des plus chaleureux, il s’avança vers elle sans poser plus de question. Puis, il l’embrassa tendrement avant piquer une pomme de son panier et de la suivre...



_________________
Entraînement près des tournesols.(2) | Musashi D89k
Entraînement près des tournesols.(2) | Musashi Svzi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

Entraînement près des tournesols.(2) | Musashi Empty
Lun 30 Déc 2019 - 0:51






[ i]Panier bien garni à la main, la jeune kunoichi à la chevelure flamboyante posa son regard brillant d’amour sur Musashi qui était bien réveillé, et même prêt à partir à l’aventure. Celle-ci lui offrit un de ses plus beaux sourires avant de recevoir l’accord du Han quant à cette idée d’entraînement près des tournesols. Quand il vint l’embrasser, la rousse se sentit regagner une énergie qu’elle pensait disparue, de sa main libre, elle attrapa la nuque du blond et prolongea brièvement le baiser avant de le laisser se servir dans le panier. Elle attrapa aussi le même fruit bien vert avant de croquer dedans et de laisser le jus fruité qui lui donnait l’énergie nécessaire pour survivre à cette journée.

Aimi prit les rennes et entama la marche à travers les rues de la paisible bourgade qu’était Tsumago. Ce n’était un très grand village, mais il se suffisait pour rendre heureux ses habitants. Les pas de la jeune femme étaient très rythmés, elle ne faisait pas attention à la vitesse inhabituelle qu’elle prenait dans cette promenade. Dos au manipulateur du shoton qui devait la suivre, elle avançait et arpentait les rues en tentant d’ignorer les regards posés sur sa magnifique silhouette. Ses poings étaient serrés sans qu’elle ne s’en rende compte. Parce que non, tout n’allait pas bien. Elle venait d’enterrer son père et ne voulait pas se laisser dominer par cette sombre tristesse qui dominait son cœur. La rousse voulait rayonner comme les tournesols avant qu’ils s’endorment pour les trois autres saisons, elle voulait que son amour la voit sourire et non pleurer, elle voulait être forte pour lui et pour tous les villageois. Alors elle avançait, la tête haute, montrant à Tsumago qu’elle allait bien, même si ce n’était pas foncièrement vrai.

Quelques minutes de marche plus tard, les deux amoureux quittèrent le village natal de l’Irou nin et se retrouvèrent aux abords d’un grand champ de tournesols, mais surtout, sur un grand terrain dont le sol était ancré par la pierre de la montagne non loin d’ici. Il y avait assez d’espace pour se dépenser sans gêner qui que ce soit. C’était d’ailleurs ici que la jeune femme venait à ses heures perdues, pour s’entraîner au katana, dans le dos de ses parents. La rubiconde s’approcha d’un rocher dans un coin du terrain et invita le Han à la suivre avant de lui montrer des marques de son passage, toujours présentes, ce qui la fit sourire de nostalgie. Des entailles assez profondes qui avaient été faites après plusieurs semaines d’entraînement contre le rocher, sa petite signature. [/i]

« C’est ici que j’ai manié pour la première fois le katana que mon père a forgé. Je m’en rappelle comme si c’était hier… Je faisais ma tête de mule et je partais m’entraîner contre ce rocher durant des heures… Je trouve que c’est l’endroit idéal pour s’entraîner et je tenais à partager cela avec toi Musashi-kun. »

La jeune femme s’installa contre le rocher, posant ses mains en arrière pour se retenir et observa le blond dans toute sa splendeur un fin sourire aux lèvres. C’était fou comment elle l’aimait et à quel point son regard pétillait d’amour pour lui, même en étant triste intérieurement. Il fallait qu’elle se dépense et qu’elle oublie tout, mais ce ne serait pas amusant sans une petite consigne.

« J’ai une petite idée, et si nous nous entraînions… Sans nos affinités ? Pas de futon, pas de raiton, que nos autres capacités pour un petit combat différent. Qu’en penses-tu ? Tu peux aussi poser ta condition si tu le souhaites. »

Spoiler:
 

_________________
Entraînement près des tournesols.(2) | Musashi I3wc

Merci Adit pour la signa <3

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente http://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa http://www.ascentofshinobi.com/u1037
Han Musashi
Han MusashiEn ligne

Entraînement près des tournesols.(2) | Musashi Empty
Jeu 9 Jan 2020 - 21:41
Entraînement près des tournesols.(2) | Musashi Iwa15
Entraînement près des tournesols


Je n’arrivais pas encore à expliquer comment, mais elle avait plutôt bonne mine, et cela suffisait à me rendre joyeux. Je me posais malgré tout des questions, naturellement. A première vue, elle ne semblait pas jouer la comédie, en effet, il semblerait qu’elle s’efforçait simplement de garder la tête haute, d’aller de l’avant, malgré sa peine. Cela se confirma rapidement avec son doux et tendre baiser, qui semblait d’une part me signifier de ne pas m’inquiéter, et qui vint d’une autre part nous revigorer, tous les deux.

Prenant, par la suite, une des pommes que contenait son panier, je croquais dedans avant de la suivre pour découvrir son programme d’entraînement. Marchant derrière elle, je tentais de suivre son rythme anormalement effréné, sans vraiment me poser de question. En chemin, on croisait un certain nombre de personnes qui nous regardaient de différentes façons, même si les regards étaient souvent posés sur sa silhouette. Certains semblaient encore compatir à sa peine, d’autres semblaient quant à eux étonné par la force qui se dégageait d’elle, tandis encore d’autres semblaient raide dingue d’elle. Un visage d’une beauté incommensurable et un corps qu’on pourrait qualifier de « divin » sans exagéré, cela avait en effet de quoi déboussoler les sens des hommes...

Balayant de regard les différents personnages qu’on rencontrait, je finis simplement par soupirer un petit coup avant de regarder droit devant moi, l’air totalement décontracté. Puis, au fil de notre marche rythme, je finis par me rendre compte d’une chose loin d’être anodine. Il s’agissait en effet d’Aimi, qui serrait ses poings, ce qui démontrait que tout n’allait pas aussi bien qu’elle voulait le faire croire. Chose qui était parfaitement normale, du moins à mes yeux. Alors que je voulais lui prendre la main et la serrer contre moi, je me ravisais, la laissant montrer ce qu’elle avait envie de montrer aux siens, même si cela n’était pas tout à fait vrai. Elle voulait paraître forte, et elle l’était en réalité, mais compte tenu des circonstances, personne ne lui en voudrait de montrer ouvertement ses émotions.

Quoi qu’il en fût, quelques temps plus tard, nous quittâmes le cœur de Tsumago pour ainsi nous retrouver un peu à l’extérieur du magnifique village des tournesols. Nous nous arrêtâmes aux bords d’un grand champ de tournesols. En face de nous s’affichait un vaste terrain situé au pied d’une montagne, l’endroit idéal pour un entraînement. Alors qu’Aimi s’avança avant de m’inviter à la suivre, je réalisai avant même d’observer son sourire visiblement nostalgique l’énergie qui s’en dégageait de ce lieu. Il avait un certain symbolique pour elle, j’en étais persuadé. Chose qu’elle confirma bien assez vite. Je l’écoutais, sourire aux lèvres, tandis que je balayais la zone du regard, visualisant l’image d’une petite fille qui courait dans tous les sens donnant pas mal de file à retordre à son père. Alors que mon sourire s’étendait à mesure que je visualisais cette scène, générée manifestement par mon esprit, je revins très vite à la réalité, agitant légèrement la tête avant de m’adresser à Aimi.

« Étrangement, avant même que tu ne dises un mot, j’ai eu l’impression de voir l’image une petite fille qui s’entraîne durement au katana. Pas seulement à vrai dire… » Fis-je, d’un léger rire, en me grattant légèrement l’arrière du crâne. « J’imagine que cet endroit te rappelle de nombreux souvenirs. » Repris-je, d’un léger sourire. « Je pense que c’est le lieu idéal aussi, merci de partager ça avec moi. » Conclus-je, d’un doux sourire.

Je balayais une nouvelle la zone du regard, observant ainsi les nombreuses traces indélébiles qu’Aimi avait laissé durant sa jeunesse. Puis, je reportais mon regard sur elle, la regardant amoureusement, comme pouvait le témoigner mes pupilles jaunes, qui brillaient de mille feu à chaque fois qu'ils se posaient sur elle, avant d’écouter attentivement son monologue.

« Puisque je suis incapable de me battre avec mes poings, j’accepte si tu m’autorises à utiliser au moins une arme en bois. Sinon tes règles me conviennent. Je te laisse la main d’ailleurs. » Fis-je, d’un doux sourire, tandis qu’un vent chaud et sec se manifestait, faisant virevolter nos cheveux dans tous les sens.



_________________
Entraînement près des tournesols.(2) | Musashi D89k
Entraînement près des tournesols.(2) | Musashi Svzi

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 http://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995

Entraînement près des tournesols.(2) | Musashi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: