Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

07. Équipe Hiko/Ban Zai

Maître du Jeu
Maître du Jeu

07. Équipe Hiko/Ban Zai Empty
Sam 21 Déc 2019 - 23:52


La première épreuve avait donc été détaillée : vous formiez une équipe de trois avec pour objectif de retrouver les parchemins marqués du sceau de l’Empire sur place. Seul problème et véritable racine de cette épreuve : il n’y avait que deux parchemins à pourvoir pour vous trois.

Sur le chemin qui vous mena jusqu’au lieu qui était attitré à votre équipe, vous aviez eu le temps de cogiter et de repenser à tous ces détails. Et peut-être que tous les trois, vous étiez parvenus à la même conclusion : deux parchemins, deux places pour la seconde épreuve, deux Kumojins pour un Soldat…

Oui, il était évident que les Kumojins seraient tentés de mettre des bâtons dans les roues au Soldat impérial. Et de là, ce dernier était forcément désavantagé. A moins que le but de l’épreuve ne soit de vérifier ceux qui seraient capables de maintenir une bonne cohésion au sein d’une équipe qui avait tout pour se diviser ?

Néanmoins, les choses semblaient différentes pour vous, puisque vous n’étiez finalement que deux.

Votre lieu d’épreuve n’était autre que l’Assemblée calcinée, où en bas un petit écriteau vous indiquait les consignes suivantes :

Suite à l’abandon de participants, vous formerez une équipe de deux. Votre objectif sera de vous gravir la montagne de l’Assemblée calcinée. A son sommet, rattaché à une corde, un seul parchemin vous attend. Vous avez cinq minutes.

Votre épreuve suivait donc le même principe malgré le fait que vous n’étiez que deux à participer : un seul parchemin et donc un seul qualifié…

La réflexion était terminée : la première épreuve pouvait enfin commencer !


Voici les règles et indications à suivre :
  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre.

  • Vous pourrez demander un délai de 12h durant tout l'Examen.

  • En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté une première fois. Si cela se reproduit durant l'événement, vous serez exclu et subirez une pénalité d'XP.

  • Aucun tour sauté ni aucune exclusion n'auront lieu les 24, 25, 31 décembre et 1er janvier.

  • Toutes les techniques validées (même celles validées pendant l'épreuve) pourront être utilisées durant cette épreuve.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat.

  • L'introduction à cette épreuve est disponible : Deux ou trois.

Règle(s) spéciale(s) pour ce groupe :
  • Ce groupe se déroule dans une partie de la Grande Bibliothèque.

  • Les cinq minutes de l'épreuve correspondent à 5 tours. Vous avez donc cinq messages RP maximum chacun pour récupérer un parchemin.

  • Vous pouvez lentement mais sûrement gravir la montagne grâce à la technique académique (que tout personnage maîtrise) pour grimper aux murs.

  • Hormis cas exceptionnel, aucun narrateur ne viendra poster ici durant l'épreuve.

Ordre de post :
  • Sairyo Hiko

  • Ban Zai

Bon RP à toutes et à tous !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

07. Équipe Hiko/Ban Zai Empty
Dim 22 Déc 2019 - 0:35

Automne de l’année 203
Lieu de l’examen

Voici l’heure tant attendue. Tandis que tout le village caché vibrait à l’annonce de l’évènement, les différents participants avaient été invités à se présenter au lieu de rendez-vous… Ils furent alors accueillis par un lieutenant de l’Empire à l’air des plus renfrognés. Ne le connaissant pas personnellement, le jeune garçon aux cheveux blancs savait cependant quelques trucs sur lui. Il avait semblait-il participer à l’attaque du Teikoku et était connu pour être un fervent défenseur de l’Empire. À ce qu’on racontait, il aurait été à l’origine de la mort de deux combattants des Nuage.

C’était la raison pour laquelle il se trouvait sur sa liste. Un jour, sa tête tomberait… À n’en pas douter.

Mais pour l’heure, il fallait être attentif à ce qui serait dit. Il était en charge d’expliquer les détails de l’épreuve. Et ce qu’il fallait retenir, c’était bien que l’esprit des Teikokujins était des plus dérangés…

L’art de dire tout et son contraire…
Le manieur de cristal semblait voir clair dans le jeu des autorités de l’Empire. Ils annonçaient qu’il était temps de se rapprocher, de faire en sorte que les deux peuples se rassemblent… Mais de l’autre côté ils mettaient en place une épreuve qui lèserait au moins l’un des participants. Le but ici était que les Kumojins s’allient face au soldat, ou que ce dernier se trouve un allié qui trahirait son compatriote. Dans les deux cas… Cela n’arrangerait sûrement pas les relations entre les deux peuples.

Hiko se demandait bien comment il allait pouvoir aborder cette épreuve. Il se retrouverait seul face à deux Kumojins. Le temps pour lui de négocier, il fallait trouver une solution. Penser de manière peu conventionnelle. Le but n’était sûrement pas de montrer qui était le plus fort, le plus rapide… Mais sûrement de savoir qui serait le plus malin, qui saurait s’élever assez pour ne pas tomber dans le panneau aussi facilement.

Bon… Quand faut y aller…
Et là, l’enfant se mit en route. Il avait rendez-vous à la base d’une montagne qui surplombait l’Assemblée calcinée. Un autre participant était prévu, ils avaient un groupe différent de celui des autres. Ils ne seraient que deux, pour un seul parchemin. Deux soldats venant du Teikoku, deux soldats qui étaient mis en compétition…

Une fois sur place, Hiko resserra les sangles de son sac à dos, vérifia que son matériel nécessaire pour l’escalade était prêt, puis il attendit. Son « adversaire » arriva rapidement. Un homme qu’il ne connaissait pas, mais qui paraissait des plus étranges, notamment avec son accoutrement. Et tandis que le top départ allait être prononcé, Hiko était sur ses gardes.

Salut ! Moi c’est Hiko, enchanté. Sacré morceau qui se présente à nous pas vrai ? Perso, je vois pas trop le but de l’épreuve… T’en penses quoi toi ? Tu veux la jouer comment ?
L’enfant était sur ses gardes, et il gardait bien pour lui ce qu’il avait compris de l’épreuve. Il fallait dans un premier temps sonder ce qu’avait l’intention de faire Ban Zai. S’il se comportait normalement, ils pourraient alors réfléchir à un plan… Sinon, eh bien il faudrait réagir en conséquence. L’Empire regorgeait d’idiots… Hiko espérait juste que Ban Zai ne soit pas l’un d’entre eux.

Hiko se mit alors ensuite à commencer son ascension. Il n'avait pas plu dernièrement et la paroi n'était pas très difficile à escalader grâce au Kinobiri. Cela s'annonçait donc plutôt facile, du moins si rien ne venait compliquer l'ascension... Comme un soldat de l'Empire un peu cinglé par exemple...

HRP:
 

_________________
07. Équipe Hiko/Ban Zai X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Ban Zai
Ban Zai

07. Équipe Hiko/Ban Zai Empty
Lun 23 Déc 2019 - 14:39
L’assemblée calcinée, un lieu autrefois banal et descriptif des valeurs ennuyeuses du village caché de Kumogakure, était devenue depuis sa destruction une véritable œuvre d’art, une effigie à l’hommage tant à la fois du chaos que de la vie, dont le renouveau perçait des cendres et des gravas sous la forme de doux et fragiles bourgeons d’herbes folles.

La zone ressemblait belle est bien à une montagne mais la gravir ne serait clairement pas une étape, du moins pour tout shinobi qui se respectait. Zai connaissait parfaitement l’endroit, cela faisait des mois qu’il échappait aux ordres et missions de l’empire, gambadant parmi les décombres de la ville et n’écoutant que ses pulsions. Il cherchait gaiement et sans relents, tel un gosse chapardeur mais causant des maux bien plus sinistre à son entourage, son identité et ce petit truc intangible qui le définirait en tant qu'être humain, que personne. Chose qu’il n’avait toujours pas trouvé, ni dans le bordel qu’était son esprit, un orage de merde incompréhensible, ni dans les entrailles de criminels et prostitués qu’il découpait quotidiennement.

Du coup cet examen impérial tombait à pic, comme le pieu qui avait traversé la splendide tronche découpée de l’ancienne Kage du village, Metamachintruc. Une petite pointe lui perça le cœur cependant à cette pensée, Zai était encore triste d’être arrivé trop tard pour participer aux festivités de la guerre, bien qu’il ait pu admirer les exécutions et l’allégresse des victorieux en rejoignant les rangs de l’empire in-extremis. Une belle raclure certains penseraient, là ou d’autres l’auraient traité de misérable opportuniste sans foi ni loi, Zai n’y répondrait que d’un haussement d’épaules, d’un rire joyeux ou d’un coup de katana en fonction de son humeur. Les choses qu’il ne comprenait pas avaient tendance à lui tirer chaque fois des réactions différentes…

Finissant de siffler de béatitude et d’admiration devant l’assemblée, le ninja en combinaison de sang moulante se gratta les couilles et reporta toute son attention sur le gamin à ses côtés.

- Tu parles d’un sacré morceau ? T’as pas vu ma b*** mon garçon !

Puis comme s’il n’avait rien dit et sans attendre quelconque réaction, Zai prit une posture de penseur et vint caresser une barbe invisible sous son menton, tandis que ses yeux sans iris et d’un blanc laiteux se plissaient ridiculement sous la dure réflexion que venaient de créer les questions du gosse. Un véritable malandrin au passage, qui n’attendit même pas sa réponse avant de commencer l’ascension. Secouant la tête de dépit et d’un bond puissant, chargé de chakra, il atterrit sur un pan de plafond fracassé au-dessus d’Hiko.

- Tu sais, si tu veux, je te le laisse le parchemin !

Un petit rire aussi aigue qu'hystérique sortit de sa gorge...



_________________
07. Équipe Hiko/Ban Zai Deadpo10
Follow the Bullshito!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6447-banzai-ten-thousand-years-of-long-life#53718
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

07. Équipe Hiko/Ban Zai Empty
Lun 23 Déc 2019 - 15:31
Et bien évidemment, ce qu’il craignait arriva. Aujourd’hui, il devrait faire équipe avec un soldat de Teikoku. Cependant, ce dernier ne devait sûrement pas être affecté à Kumo, car avec un look pareil, nul doute qu’Hiko l’aurait déjà remarqué. Habillé tout en rouge, dans sa petite combinaison qui n’était pas sans rappeler les habits préférés des mecs allant en soirée chelou, il arborait un style bien particulier. De plus, ce qui était le plus choquant, outre son comportement, ça restait bien sûr ses yeux. Deux iris blancs, sans pupille… De quoi faire frémir le plus accro aux films d’horreur !

Mais ça, encore, Hiko s’en fichait plutôt pas mal. Il n’était pas ici pour juger de l’apparence d’un participant, mais plutôt pour réussir l’épreuve et grimper dans l’échelle sociale de l’Empire. Plus il s’approcherait du sommet, et plus il aurait de chance de se retrouver proche de son but. Et c’est donc pourquoi il allait tant bien que mal tenter de cohabiter et de collaborer avec l’énergumène qui lui avait été affecté.

Pourquoi faut-il que je tombe toujours avec les tarés… Franchement.
Ah, ça y est ! Il était de mauvaise humeur le petit Hiko. Il ne lui en fallait pas beaucoup me direz vous… Mais bon, il n’en montra rien à part cette petite remarque, et continua l’ascension. Bien que la pente fut plutôt raide, la montée était simple. D’ailleurs, Hiko fut vite rattrapé par l’homme en rouge qui sauta jusqu’à un niveau similaire au sien.
Eh bien parfait, du coup j’imagine que tu peux redescendre maintenant si tu souhaites vraiment me laisser le parchemin, non ?
Simple façon de parler, ce n’était clairement pas une question à laquelle il attendait une réponse alors qu’un rire aussi moche qu’insupportable venait de faire son apparition dans ses oreilles.
Par contre, si j’ai bien compris le sens de l’examen, c’est d’améliorer la coopération entre Kumo et le Teikoku. Mais j’imagine qu’il faut aussi que nous nous entendions entre nous. Tu n’es pas d’accord ?
Il se savait observé, épié par les examinateurs, il fallait donc faire bonne figure. Et prétendre montrer patte blanche à son concurrent. Car il était évident qu’Hiko ne lui laisserait pas le loisir de s’emparer du rouleau.
Du coup, je te propose que nous nous emparions du rouleau en même temps. Comme ceci, nous avons montré notre capacité à nous entendre et à agir de concert malgré la pression qui nous a été imposée. Qu’en dis-tu, Ban Zai ?
Toujours extrêmement attentif à ce qui se passait, Hiko restait sur ses gardes. L’homme en rouge semblait des plus extrêmes et sûrement des plus impulsifs, il faudrait donc être sur ses gardes à tout moment s’il ne souhaitait pas se faire lamentablement éliminer par un concurrent de seconde zone.

Il restait 3 minutes avant la fin du temps imparti.


HRP:
 

_________________
07. Équipe Hiko/Ban Zai X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Ban Zai
Ban Zai

07. Équipe Hiko/Ban Zai Empty
Mar 24 Déc 2019 - 18:59
Le pseudo soldat de l’empire écoutait le jeune garçon déblatérer un flot de paroles impressionnant tout en l’accompagnant dans son ascension, jonglant entre petits rires malsains et roucoulades comme seules réactions. Des questions, encore et toujours des questions, un lointain souvenir d’une époque révolue et disparue lui apprit que c’était le propre de tous les enfants, la curiosité, de toujours vouloir savoir ; avec leurs grands yeux innocents et brillants d’une joie de vivre, d’aventures et de découvertes. Même si après verte réflexion ce gamin-là avait perdu sa naïveté et sa candeur depuis bien longtemps, probablement durant x expérience traumatisante d’une jeunesse à faire couler des larmes d’un cadavre déshydraté et mort au siècle dernier.

Ils étaient à mi-chemin lorsque Zai se décida enfin à arrêter ses bruits discordants et répondre quelque chose sur un ton solennel, ou perçait amertume et tristesse...

- Tu sais, je vais te transmettre ce que mon père m’a dit le jour de son départ, juste avant de quitter le bercail et de nous abandonner, ma mère, moi et mes douze petits frères et sœurs à une vie d’esclaves dans les bordels de Kiri.

Pause dramatique, une grande inspiration par la bouche, quelques gouttes perlèrent de ses yeux globuleux et trop larges, avant de reprendre d'une voix brisée par les émotions.


- « La pression je ne la subis pas, je la bois ! » avait-il lâcher avant de claquer la porte et de disparaitre à jamais de nos vies… Et le pire dans tout ça ? C’est que je suis allergique au gluten, impossible de suivre son conseil !


Il s’effondra en larmes, se recroquevillant sur lui-même, hurlant à la mort, la tête entre les genoux et les bras enlaçant ses jambes dans l’effort de s’auto-câliné, il basculait d’avant en arrière, inconsolable. Son petit ménage se termina en quelques secondes et il se redressa d’un bond, un grand sourire aux lèvres et aussi frais que la rosée du matin.

- Tout ça pour dire que les choses ne sont jamais ce qu’elles semblent être mon lapin…

Il venait de parler dans un murmure étrange, sur un ton aussi énigmatique qu’inquiétant, lourd de sous-entendus.

- Allons-y ! Dépêchons avant qu’il ne soit trop tard !


Il reprit l'ascension comme s'il avait le diable aux fesses, persuadé que son comparse le suivait de près.

_________________
07. Équipe Hiko/Ban Zai Deadpo10
Follow the Bullshito!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6447-banzai-ten-thousand-years-of-long-life#53718
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

07. Équipe Hiko/Ban Zai Empty
Mer 25 Déc 2019 - 15:16

L’ascension se passait plutôt bien et bien que sur ses gardes, notre jeune garçon aux cheveux blancs commençait à se sentir à son aise. La hausse de température corporelle liée au fait qu’il escalade cette montagne tout en gardant une certaine attention sur Ban Zai aidait, c’était certain. Il sentait que ses muscles se dérouillaient, petit à petit. Lui laissant alors l’opportunité d’exploiter plus largement ses capacités physiques.

Tandis qu’ils étaient bientôt arrivés en haut de la montagne, le jeune garçon s’arrêta pour prendre une petite pause et donner l’attention à Ban Zai, celle qu’il semblait réclamer avec son cirque. Le manieur de cristal ne savait pas si c’était du flanc ou pas, mais il n’était pas contre faire une petite pause dans la montée. En n’utilisant que peu de chakra, il se gardait des réserves pour la suite, mais cela lui coûtait en concentration, il ne devait pas se relâcher un tant soit peu.

Je vois…
Hiko ne prit pas la peine de répondre, il savait parfaitement que tout ceci n’était l’œuvre que d’un mec qui n’avait pas vraiment toute sa tête… Il fallait donc faire en sorte de ne pas le blesser et d’être le plus courtois possible, ainsi il réussirait peut être à passer la première épreuve. Et tandis qu’ils continuaient leur ascension, ils arrivèrent bien rapidement au sommet de la montagne, là où les attendait le précieux parchemin, synonyme de passage à la deuxième épreuve.
Là !
Sans perdre un instant, notre jeune garçon se rua sur le parchemin qu’il voyait pendre au bout d’une ficelle. Il ne lui fallut pas plus de quelques instants pour se retrouver à côté et pour couper la ficelle grâce à un kunai. Il composa ensuite quelques mudras et le parchemin fut rapidement relié à sa main grâce à du cristal.

C’était comme un gant qui enveloppait la main du jeune garçon ainsi qu’une partie du parchemin. Ainsi, il s’assurait que le précieux sésame ne quitte pas sa dextre, tandis qu’il laissait l’opportunité à son « coéquipier » de saisir la deuxième partie du parchemin. Ce n’était clairement pas une vraie preuve de confiance entre les deux soldats, mais Hiko ne le connaissait pas et vu son comportement des plus excentriques, il fallait prendre des mesures.

Désolé vieux, mais je ne peux pas me permettre d’échouer à cette épreuve. Et bien que je pense que tu aies de bonnes intention… Eh bien…
Il marqua une très légère pause, et sourit alors d’un sourire sans joie.
La confiance n’exclut pas le contrôle. Du coup, tu peux poser ta main sur la seconde moitié, et ainsi je pense qu’on passera tous les deux.
Tu pouvais voir avec quel sérieux il disait ces derniers mots. Le manieur de cristal ne rigolait pas, et il ne laisserait pas l’excentrique Ban Zai se mettre en travers de sa qualification pour le prochain tour.

HRP:
 

_________________
07. Équipe Hiko/Ban Zai X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Ban Zai
Ban Zai

07. Équipe Hiko/Ban Zai Empty
Jeu 26 Déc 2019 - 23:24
Zai ne faisait confiance à personne, pas même à lui-même, et la manière dont le jeune Hiko venait d’agir était exactement ce à quoi le Shinobi ensanglanté s’attendait. De belles paroles en début de relation laissaient toujours un goût amer dans une relation, là où les actes étaient aussi limpides que l’eau des montagnes, les paroles des uns étaient ternies par leurs fantasmes les plus sombres. Aucun être humain n’échappait à la règle, quel que soit son âge…

Du coup Zai ne fut ni déçu, ni surpris, par ce pseudo-retournement de chemise de la part du bambin une fois arrivé en vue du parchemin, sa véritable nature calculatrice débordait de la lueur sinistre que ses yeux, loin d’être enfantin, laissaient entre-apercevoir depuis leur rencontre.

Il ne s’interposa donc pas entre le jeune garçon et son but, préférant applaudir lentement mais bruyamment de sa soudaine initiative pour le moins opportuniste. Zai s’approchait ainsi de lui et du parchemin qu’il tenait férocement dans les mains, à tel point qu’une couche de cristal venait le lier au bout de papier. Un acte qui en disait long sur la conviction du môme et qui ne dérangeait aucunement son ainé, qui au contraire, validé ce genre d'attitude.

Ce fut sans aucune animosité qu’il dégaina son sabre en réponse, et sans un avertissement qu’il sabra en deux le parchemin d'un geste aussi fluide que précis. La partie qui n’était pas recouverte de cristal vola dans les airs pour venir tomber dans la main tendue de Zai.


- Oups


Un sourire espiègle et complice vint dénudé une série de dents parfaites à la blancheur immaculée. La direction que prenait cette journée aux premiers abords ennuyeuse commençait sérieusement à l'émoustiller. Etait-ce l'heure de recevoir des miettes de paillettes dans sa vie aussi monotone qu'une berceuse chantée par un muet?


_________________
07. Équipe Hiko/Ban Zai Deadpo10
Follow the Bullshito!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6447-banzai-ten-thousand-years-of-long-life#53718
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

07. Équipe Hiko/Ban Zai Empty
Ven 27 Déc 2019 - 14:30

Comme il s’y attendait…
Espèce d’abruti…
Il fallait dire que celle-ci, il ne l’avait pas vue venir. Alors qu’il pensait avoir sécurisé le parchemin grâce à son cristal, le jeune garçon aux cheveux blancs venait de voir la moitié non recouverte voler devant ses yeux. Un coup de Ban Zai, qui avait sans doute préféré voir le précieux sésame coupé en deux, plutôt que de le tenir conjointement avec le Sairyo.

Hiko ne put qu’assister impuissamment à ce qui venait de se passer, rendant l’épreuve ainsi caduque. Du moins, terminée. Ce fut donc pourquoi le jeune garçon annula sa technique de cristallisation et il posa le bout de parchemin qu’il lui restait devant lui. S’asseyant à la manière des samouraïs, reste d’un entraînement draconien qu’il avait suivi, il posa ses fesses sur ses pieds. La position pouvait paraître inconfortable, mais Hiko y était habituée. Et plus que cela, elle lui permettait d’être réactif en cas de danger.

Bon, vu que t’as décidé d’en faire qu’à ta tête, j’imagine qu’il ne nous reste plus qu’à attendre… Franchement, c’était si compliqué de tenir le parchemin et d’attendre la fin de l’épreuve ?
Tout en disant cela, notre jeune héros posa alors son sabre juste devant lui. Un coup d’esbrouffe pour Ban Zai, car il n’avait aucune envie de l’utiliser. Mais il savait qu’il devait montrer patte blanche, il devait montrer aux examinateurs qu’ils n’avaient aucune envie de se battre. Le but était de prouver qu’ils étaient capables de collaborer, même lorsqu’il était explicitement écrit qu’ils devaient être en compétition.

Une fois assis, le jeune garçon aux cheveux blancs prit une profonde inspiration et ferma les yeux, il fallait montrer une totale confiance et c’est ainsi qu’il le ferait. Il n’activa aucune technique de sensorialité, aucun piège. Il fallait faire preuve de bonne foi, et c’était ce qu’allait faire notre jeune héros.

Il resta donc assis, et tandis que Ban Zai faisait ce qu’il voulait, il déplia devant lui la moitié de parchemin qui restait en sa possession. Il ne savait pas si cela aurait un impact, mais une chose était sûre… C’était un peu le « tout pour le tout ». Si cela ne fonctionnait pas, ils seraient sûrement éliminés, Ban Zai et lui. Et si c’était le cas… Et bien… Dieu seul sait ce qui pourrait arriver. Ce serait un vrai frein de carrière pour Hiko, un vrai délai pour ses plans. Et surtout, une façon qu’il n’aura pas eu de se défouler. Et dieu sait qu’il avait besoin de taper dans quelque chose… Surtout si ce quelque chose était un soldat Teikokujin.

HRP:
 

_________________
07. Équipe Hiko/Ban Zai X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Maître du Jeu
Maître du Jeu

07. Équipe Hiko/Ban Zai Empty
Mar 14 Jan 2020 - 23:21
Vous remportez chacun cette épreuve ; n'ayant pas cherché à soumettre l'autre, le vaincre, ou l'empêcher d’accéder à la suite, vous êtes donc dignes de continuer l'aventure !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com

07. Équipe Hiko/Ban Zai

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Examen impérial d'automne 203 :: Épreuve n°1 : Deux ou trois
Sauter vers: