Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez | 

Assassinat dans la brume [Hayaidesu Shota]


Mar 8 Aoû 2017 - 17:39

Un après midi ordinaire dans le paix de l'eau se déroulait. Très peu de soleil, beaucoup de brume et quelques averses. Sauf que dans les marécages, c'était bien plus que cela. La brume recouvrait l'intégralité de cette zone au point qu'on pouvait se perdre de vue au moindre mètre de parcouru. On pouvait donc dire qu'en ces temps, les marécages étaient un endroit on ne peut plus dangereux et glauque. Fusahira, lui, était disposé en plein milieu de ceux-ci, à l'abri de la population. C'était un endroit parfait pour parfaire ses compétences de survie ainsi que pour améliorer ses capacités sans que personne ne le dérange réellement. Du moins, c'est ce qu'il croyait.

Trois gamins qui s'étaient perdus en ces lieux se faisaient entendre. En apparence, ils ne devaient pas être loin d'avoir huit ans. Tremblotants de tout leurs membres, il se mirent à crier de toutes parts afin de chercher de l'aide. < Il y a t-il quelqu'un ? S'il vous plaît ! > Puis vinrent les premières larmes qui s'écoulèrent sur le long de leurs joues. Comment en étaient-ils arrivés là ? Ils jouaient à un jeu du nom de "jeu du loup" dans les bois, alors que leurs parents les avaient sommés de ne pas sortir du village. Alors qu'ils s'amusaient et riaient, ils tombaient sur un vrai loup. S'enfuyant à toute allure, ils parvinrent à le semer avant d'arriver jusqu'ici.

Alors qu'ils étaient désespérés au plus haut niveau, ils heurtèrent une silhouette blanche qui avait les yeux fermés, un collier disposé devant soi, tenu fermement de sa main droite. L'allure d'effroi qu'il dégageait faisait trembler les enfants, avant qu'ils ne commencèrent à reculer à la vue de l'homme qui n'était autre que Fusahira. Rouvrant ses yeux et mettant son collier autour de son cou, il s'exclamait froidement. < Jashin m'en a donné l'autorisation, alors mourrez. > Tandis que du sang semblait couler petit à petit des lèvres du Jashiniste, plusieurs cris horrifiés se faisaient entendre. Puis, plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t668-ketsueki-fusahira-dc-chokoku-seitamaro

Mer 9 Aoû 2017 - 0:02
Ahhhh les marécages, les lieux des pertes et disparition causées par une maladresse de la part de ceux qui venaient visiter le village caché de la brume... Heureusement que nous, Kirijins connaissons les moindres pas pour les traverser... Et malheureusement que moi, et ben je ne les connaissais pas... Je m’étais risqué dans les marécages pour la première fois, sans prévenir personne de mon départ, ni du lieu dans lequelle je ne m'étais aventuré aujourd’hui... Mais bon, j’avais besoin d’un nouveau lieu d'entraînement et j’y avais vu par la même occasion, la possibilité d’exercer mes talents en repérage... Une erreur, ne serait-ce qu'une seconde d’inattention dans les marécages, je m’enfonce et le village lui-même sait qu’on n’en ressort pas... Me voilà face aux marécages, j’observe le moindre pas humain, la moindre trace de chaussure et pour finir les moindres creux du terrain afin de savoir quelles sont les points et passages empruntés... À travers tout ce tas de boue, il fallait se rendre à l’évidence, sans précision, on était vraiment dans la merde. Le terrain pouvait cacher des pièges, et ça croit moi, à peine vous auriez marché sur un tas de verdure, vous vous retrouverez là à vous noyer dans la boue comme un porc.


Ok, on commence par ici, ça à l’air assez solide

 Je tends mon pied doucement vers la petite plateforme couverte de feuilles rouges et vertes, teintés de noir provenant de la boue

Ouais c’est bon, c'est stable

 et ce processus je l’ai répété au moins vingt fois, mon attention et ma vigilance entières se portaient maintenant sur le terrain qui m’entoure...
Mais bon dans une histoire, il y a toujours une péripétie... non?

“Putain! J’ai plus de repères! Ok, ok, ok bon réfléchis Shota… tu as réussi à t’en sortir jusque-là,  n'est pas maintenant que tu vas te foutre dans la merde!”

En effet une partie du terrain des marécages à était inondée par une averse récente, on ne pouvait plus distinguer la moindre plateforme, il y avait une couche d’eau de 10 centimètres au moins.
Le hasard? Ouais à ce qui parait sa marche... fin du moins, c’est ce que j’ai cru au début, j’ai tendu les pieds aléatoirement dans la flotte, et mon pied s’est posé sur un sol solide... J’ai alors continué en espérant ne pas manger le sol... Je n’étais pas loin de la plateforme solide, lorsque mon pied glisse d’une plateforme... Ouais bon là, dans ma tête j’étais foutu, au revoir papa, maman, on se reverra au ciel... Mais sans le vouloir, en tombant, ma main s’est posé sur une plateforme solide... Le hasard? hein? La chance plutôt, j’ai eu chaud putain... je suis alors sortis in extremis de ce casse-tête...

À peine aurai je eus le temps de souffler et de célébrer ma victoire face à ce terrain, que j’entends des enfants criés

Euh Ouais, Nan, c’était quoi ça?

Alors je m’approche ni une ni deux de la provenance de ces cris par curiosité mais tout en restant discret, c’est pour cela que j’ai décidé de me cacher derrière un buisson, relevant la tête au-dessus de celui-ci, j’aperçois 3 enfants face à un homme blanc assez anodin, si vous le voyez, croyez- moi, que ce type vous ne l’oublierait jamais, il était comment dire... bizarre Je me suis alors dit, que ce devait être un père qui règle des comptes avec ses enfants...

Ah ouf, tranquille alors...

Mais dans une histoire il y a aussi un rebondissement, non?

C’est quand j’ai eu la ferme intention de partir que les cris s’intensifièrent encore plus, reprenant alors la vue que j’avais sur eux, le mec bizarre se met à pisser du sang des yeux et prononce les paroles d’un bourreau


Ce n'est pas une punition... c’est une exécution! ai je dis à tue tête avant de me ruer vers ses enfants, afin de leurs permettre d’échapper à la mort, si vite qu’ils ont puissent en sortir indemne. Son attaque se dirigea vers le sol sans qu’il s'en aperçoive. Ce type était sur le point de les tuer avec un technique je n’avais encore jamais vu auparavant, il avait la capacité de manipuler son sang à sa guise...
Tout d’un coup, sans que je m’en rende compte, une douleur me vint à dans la côte droite et du sang se mit à couler celle-ci... Durant mon déplacement j’avais été touché, trois piques étaient venus se loger dans ma côte...
Ah putain... Allez-vous cacher dans ces buissons! Et ne bougez pas bordel de merde!
Je m’approche alors de lui, retirant ses piques de mon corps et saisissant quelques bandelettes dans mon sac pour couvrir cette blessure, le sang ne coulait plus certes mais la douleur était encore là, et elle était limite supportable

“Mec t’est fou! Tu t’en prends à des gamins! Viens t’en prendre à quelqu’un de taille... enfoiré!

Il faisait froid dans le dos ce mec... Mais s’en prendre à des enfants... Je ne pouvais pas tolérer ça, il va payer...


_________________

L’impétueux guépard noir absolu de Kiri est présent!






Dernière édition par Hayaidesu Shota le Mer 9 Aoû 2017 - 4:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 9 Aoû 2017 - 0:23
Il avisait l'individu en face de lui, le regard mélancolique. Cet individu, qui sortait de nulle part, venait de contrecarrer la volonté divine de Jashin. Il allait savoir très rapidement ce qu'il en coûtait. Dès qu'il se serait débarrassé de ce fauteur de troubles, il s'occuperait convenablement des trois enfants qu'il voulait assassiner. < Cela ne sert à rien de résister à la fatalité. En intervenant, tu t'es condamné. > Dans le regard qu'il arborait au nouvel arrivant, il cherchait littéralement à tester ses capacités mentales au travers de l'intimidation et de l'effroi qu'il dégageait. Ce que ce type ne s'était pas rendu compte, c'était de l'erreur qu'il venait de commettre.

Pendant que le sang coulait encore suite à la blessure qu'il avait encaissé à la place des mômes, plusieurs gouttes de son sang étaient tombées au sol. < Disparais. > Faisant en sorte de transformer ces gouttes en petites balles par le biais de son chakra, il envoyait les projectiles de sang qui étaient déjà à bout portant en plein dans ses genoux, cherchant à lui enlever l'usage de ses jambes. Si l'individu arrivait à s'en sortir d'une manière hasardeuse, il était prêt à renvoyer davantage de balles tout le long de son corps par le biais de son propre sang.

Le jeune homme aux cheveux blancs avait fait la grave erreur d'avoir accordé de l'importance aux gosses, puisqu'il était maintenant en position de faiblesse. Du sang qui coulait de sa bouche, il forma de son propre sang une deuxième rafale de balles qui fusèrent à une vitesse impressionnante en plein dans le torse des gamins, d'une puissance suffisante pour les tuer. Qu'allait-il faire, maintenant ? Se sacrifier à nouveau pour ces enfants, où avoir des morts sur la conscience ? Dans tous les cas, Fusahira considérait que son adversaire s'était mis dans une posture des plus désavantageuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t668-ketsueki-fusahira-dc-chokoku-seitamaro

Mer 9 Aoû 2017 - 1:10
Ce mec... Ce mec était un enfoiré fini, du sang qui coulait de ma côte, il en a fait un objet de création qui était soumis à sa volonté... Des balles putain! Ils les envoyèrent directement sur mes genoux, afin de me réduire à un simple rapace rampant en sol... Mais par un reflexe soudain, les entrainements intensifs de saut à la corde à sauter avaient donné leurs fruits car j'ai pris une impulsion au sol, prenant ainsi mon envol afin d'esquiver les balles de sang qui viennent se loger l'arbre non loin tout en le fracassant. Par un mouvement du bassin j'ai effectué une rotation de 360 degrés dans les airs tout en prenant soin de me recouvrir de bandelette autour de la taille afin qu'il ne se serve plus de mon sang et me permettant de revenir sur ma position initiale... Putain se faisait encore mal....

C'est alors que j'ai commis une énorme connerie..

J'ai craché le sang que j'avais dans la bouche... Et lui se mit à le manier afin d'en faire des balles une fois de plus...
Pendant ce temps, j'entrepris de céder à la tentation d'ouvrir les portes célestes, en position défensive, les avants bras croisés et c'était parti...

Ouverture de la première porte céleste! Kaimon!

Ouverture de la seconde porte céleste! Kyûmon!

Ouverture de la troisième porte céleste! Seimon!




Je vais te tuer enfoiré! L'impétueux guépard noir absolu de Kiri va te finir comme il le faut...

Ouverture de la quatrième porte céleste! Shômon!


L'ouverture de cette porte causa un déferlement de vent qui venait perturber l'ennemi, et rendit difficile son objectif... Celui d'abattre les enfants avec les balles façonnaient avec mon sang... Mais sa n'empêcha pas qu'il envoya les balles en direction de ceux-ci avec une vitesse effrayante... Je n'avais plus le choix... Reprenant encore une impulsion du sol, mes pieds venaient fissurer le sol. Dans les airs j'ai alors effectuait des frappes en fendant l'air de mes jambes, ce qui causa l'apparition de déferlements de vents qui venaient dévier les balles de leurs cibles... Mais Trois balles ne manquèrent pas de tuer les enfants, elles venaient leur enlever deux, trois cheveux... De si peu putain...

Ok, je ne te laisserai pas une fois de plus essayer de les tuer...


Je l'ai alors chargé à une vitesse foudroyante, l'emportant avec moi sur un autre terrain loin des enfants... Nous voilà maintenant dans un terrain où pouvait couler une eau douce non loin,où les doux bruits des oiseaux semblaient si merveilleux. mais ce n'était qu'une apparence trompeuse, de nombreux crimes avaient été commis ici et ce soir, je vais en commettre un de plus..

Tu...Tu vas mourir!

_________________

L’impétueux guépard noir absolu de Kiri est présent!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 9 Aoû 2017 - 13:43
L'adversaire de Fusahira dégageait désormais une puissance remarquable. Aussi tôt, il utilisait déjà les quatre portes ? C'était pour le moins surprenant, bien qu'on pouvait considérer cela comme nécessaire. Au début, il ne réagissait pas à la menace de mort que venait de lui exprimer l'individu. Les séquelles des pics de sang semblait lui faire bien effet, mais il était tenace. Le jeune homme n'avait vraisemblablement aucune réaction quant à l'activation de quatre portes de son ennemi. Il se recouvrait de bandelettes ? Ce n'est pas ça qui allait stopper le manipulateur de sang. Si l'homme aux cheveux blancs devait déjà utiliser cette technique, c'est qu'il était déjà bien aux abois.

Par ce biais, il avait réussi à sauver in extremis les enfants en panique. D'une vitesse extravagante, il avait réussi à charger Fusahira et de l'emporter plusieurs dizaines de mètres plus loin, à l'écart des gosses. Effectivement, c'était une technique très puissante et redoutable, ce qui faisait de lui sans le moindre doute un as aux combats au corps-à-corps. Dès qu'ils étaient présents dans la nouvelle zone, l'homme à l'apparence mélancolique et sombre exécutait quelques bonds en arrière de ses pieds, afin de se maintenir à distance plus que suffisante de son désormais ennemi. < Tu vas me tuer, moi ? Je vais t'accorder une dernière danse en compagnie de la mort incarnée. > Il ne préférait pas sous-estimer celui qui maîtrisait les portes célestes, alors il allait passer à la vitesse supérieure. Il allait utiliser une technique qu'il estimait pouvoir rivaliser contre son individu en le prenant par ses faiblesses. Une technique que très peu de personnes vivantes avaient vu jusque là.

Fusahira faisait couler son sang de quelques petites parties de son corps : il s'ouvrait un à un ses pouces en mordant ceux-ci, tout en faisant un mudra caché. Aussitôt, positionné à plus de vingt-cinq mètres du combattant adverse, il faisait couler de manière abondante le sang de ses pouces dans l'air, tout en disposant quelques gouttelettes de ce liquide un peu partout dans la zone. Il faisait tourner à grande vitesse le sang qu'il avait envoyé dans les airs, avant qu'il ne prenne davantage de vitesse et tournait à une vitesse bien plus importante que les balles autour de l'utilisateur. La technique prenait petit à petit davantage d'ampleur, faisant en sorte que son sang vienne attaquer de toutes parts son adversaire afin de ne lui laisser pas le moindre échappatoire, en faisant en sorte que le sang devienne si tranchant qu'il en devienne grandement précis, capable de trancher au demi-millimètre près. Il cherchait à faire en sorte qu'il ne puisse l'approcher en disposant une bonne partie de son attaque autour de lui, ainsi qu'au dessus.


Dernière édition par Ketsueki Fusahira le Mer 9 Aoû 2017 - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t668-ketsueki-fusahira-dc-chokoku-seitamaro

Mer 9 Aoû 2017 - 18:47
Pour tout te dire enfoiré, j’ai le sang chaud, et ce n'est pas tes techniques qui vont m’impressionner

J’avais beau ne rien laisser transparaitre, mais je n’avais jamais vu quelqu’un comme lui auparavant… C’était quoi comme ninjutsu son truc? Ce mec était complètement fou et immonde, aussitôt il se mordit des parties de son corps comme si de rien n’était ... On aurait dit un vampire qui cherche à s’abreuver... Son sang se mit à couler à flots, et plana au-dessus de moi ... Je vous avoue que c’était impressionnant, comment il pouvait vivre avec tout ce sang hors de son corps... Je comprends alors mieux pourquoi il est blanc...
Bien que ce sang dans les airs en fascinât plus d'un, il fallait que je trouve un moyen de le vaincre et l’atteindre.

Attendez… Mais oui bien sûr!.. S'il n’a plus la capacité de faire couler son sang, alors il ne pourra plus le façonner... Pour cela il fallait que je l’immobilise, mais comment?
C’est ainsi que je me suis souvenu que j’avais en ma possession du fil de fer dans mon sac, il était aussi fin qu’une lame de rasoir le rendant difficilement discernable... J'y mis une partie infime de mon chakra, afin de le rendre plus efficace... et c’était parti pour l’enrouler...


Au moment où je pris mes appuis au sol , pour m’approcher de lui, son sang venait me barrer la route, j’ai alors bifurqué sur une autre direction... Bien que j’essayais de l’atteindre, il m’envoyait du sang à grande vitesse que je parvenais pour le moment à esquiver aisément... Chaque fois que je suis près de lui, on pourrait croire que je souhaite l’attaquer de plein front... Mais non, l’attaquer n’était pas ma priorité... Ce n’était qu’une diversion, pour lui occuper l’esprit, afin que je puisse l’enrouler de fil de fer... en faisant semblant de l’attaquer de part derrière, sur les côtés et de face... En réalité je ne faisais que tourner autour de lui... Ce n’est pas pour autant que j’esquivais encore avec aisance ces attaques, faire deux choses à la fois n’étais pas chose facile... Son sang par moments venait me taillader discrètement et précisément certaines parties du corps... avant bras, épaule...
Mais j’étais résolu à en finir avec lui, bien que je sentais encore les douleurs qu’il me causait, putain se faisait encore mal... Mais merde, il le fallait pour le stopper, j y laisserai pas ma peau pour autant

C’était un combat à grande vitesse... Celui qui nous observerait ne verrait qu’une trainée de fumée dû à l’impacter du sang au sol...
C’est alors que je me suis arrêté à quelque mètre de lui, un genou et un poing au sol... Un silence s’installa…

Alors?! Son fait quoi de se sentir impuissant enfoiré!

Il mit quelques secondes à comprendre qu’il était enroulé de fil de fer couvert de chakra, dont il ne se défaire probablement pas, Il était comme prisonnier et le moindre mouvement de sa part, il tomberait au sol ... Certes j’avais mené à bien ma mission mais j’étais essoufflé...

Tu vas connaitre la vraie puissance des Hayaidesu maintenant!


Je pris instantanément une impulsion en sa direction, j’allais l’attaquer de plein fouet ce connard, tout en restant sur mes gardes...


_________________

L’impétueux guépard noir absolu de Kiri est présent!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 9 Aoû 2017 - 21:08
< En plus d'être grossier, tu commets des erreurs fatales. > La voix ne s'élevait non pas du corps de l'homme qui était emprisonné au travers de chaînes enduites de chakra, mais bien d'au dessus. Comment cela était-il possible ? En levant les yeux au ciel, il était possible de voir une silhouette, figé comme une statue sur une plateforme du même liquide qu'il utilisait depuis le début, alors que le corps de l'homme bloqué semblait fondre en sang. C'était bel et bien le corps de Fusahira qui était distinguable à des hauts mètres de hauteur, à parfaite distance pour ne pas être surpris. < Laisse moi t'éclaircir sur ce qu'il viens de se passer, ainsi que sur quelques erreurs que tu n'aurais jamais dû commettre. Premièrement, tu n'as pas constaté les signes que j'avais produit pendant que je suis mordu les pouces. Par ce biais, j'ai créé un clone fait de sang derrière moi. Puis, j'ai lancé ma technique, et profitant de ce laps de temps, j'ai inversé ma position avec celle du clone avant de monter là haut. >

< J'ai économisé le maximum de chakra lors de mon attaque afin d'en avoir toujours suffisamment pour ne pas être pris au dépourvu. Afin de ne pas en gaspiller, j'ai utilisé sur mon attaque le même effet que du caoutchouc. Plus on le tend, moins il est épais. Et grâce à cela, il est devenu extrêmement tranchant après l'avoir coagulé. > Il restait sur ses gardes, malgré qu'il était en considérable position de force. < Deuxièmement, lorsque tu as subi mon attaque à tes côtes, mon sang s'est mélangé au tien pendant le court laps de temps où le contact a eu lieu. Bien que je ne puisse pas manipuler le sang des autres s'il est à l'intérieur du corps, je peux toujours contrôler le mien. En empêchant le sang de s'écouler de tes côtes, tu m'as facilité la tâche, puisque le risque qu'il coule en dehors du corps est amoindri. Puisque je ressens mon sang à l'intérieur de ton corps, je sais très bien que ce n'est pas un clone que tu utilises. Tu as gaspillé énormément de chakra, en ouvrant les portes une à une au lieu d'ouvrir directement la quatrième, en plus d'être considérablement blessé. > Apparemment, il connaissait cette technique. Marquant un court temps de silence, il reprenait finalement la parole. < Maintenant que j'en ai fini ici, je vais terminer ce que j'étais en train de commencer. > Aussitôt que le nuage sanglant se déplaçait vers la direction où étaient les enfants, tout le sang qui s'était maintenant propagé dans son corps formait des pics d'une taille plus ou moins importante à l'intérieur de son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t668-ketsueki-fusahira-dc-chokoku-seitamaro

Jeu 10 Aoû 2017 - 0:16
Merde! Putain! Je m’étais trop précipité, ce mec en plus d’être bizarre, et il était intelligent... La rage, voilà ce qui m’a aveuglé... Je ne voulais que le détruire...
Il ne me reste qu'assez de chakra pour faire une dernière technique. C’est alors qu’avec le peu de force qu’il me restait, je fis vibrer mon corps en courant de façon circulaire et à grande vitesse autour du terrain essayant d’attirer son attention durant son discours minable... Mais pourquoi ai je fais ça? C’est simple, vous connaissez le multi clonage que vous exécutez avec vos mudras? Bah, ici, j’ai créé un clone sans mudra, mais seulement formé de vent... Il m’était identique... Mais il n’était qu'immatérielle, cependant il pouvait aller alerter les gosses et leur donner un raccourci et les accompagner pour rejoindre le village caché de la brume...
J’ai alors murmuré d'une voix essoufflée “va! Et éclaire leur le chemin vers le village
On ne pouvait observer qu’un vent se redirigeait vers la forêt à une vitesse impressionnante, si vite qu’il arrivera en ne serait-ce qu'en quelques secondes aux enfants... J’avais trouvé les moyens de sauver ces pauvres bambins de la mort...

L’essoufflement me fit tousser si fort que je pouvais en cracher du sang... Ce sang n’était pas si banal... Il était d’un rouge foncé on aurait cru que celui-ci avait pourri pendant plusieurs semaines... La chance encore? J’avais craché de son sang qui s’était mêlés aux miens... Mais je ne pensais pas avoir tout retiré, il devait me rester une partie infime de son sang dans mon organisme...
 
C’est lorsqu’il décida de retourner là-bas, qu’il fit allonger la partie infime de son sang qu’il y avait en moi... J’avais comme un cristal bloqué dans mes entrailles... La douleur me fit tomber sur mes genoux, me rappelant alors que j’avais dans mon sac des médicaments qui lavaient le sang de celui qui les prenait... Mon sac sur mes épaules, j’ai pu me servir assez facilement... Par la même occasion, j’ai utilisé un remède de dernier secours augmentant le flux de chakra dans le corps... Il m’a fallu vingt-sept seconde précisément pour me sentir redynamiser

Le grand méchant loup revient Enfoiré!

Je me suis alors précipité dans la forêt à une vitesse que je n’avais pas eue encore aujourd’hui grâce à l'ouverture de la deuxième porte uniquement... Je pouvais l’apercevoir se mêlant à la brume non loin dans le ciel... J’étais en dessous de lui... Il était vraiment lent... Décevant de sa part...

J’arriverai avant toi...

Dès qu’on y arriverait les enfants auront surement retrouvé le chemin du village...

_________________

L’impétueux guépard noir absolu de Kiri est présent!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 10 Aoû 2017 - 0:59
Gardant sa stature stoïque sur le haut de sa plateforme de sang, il volait d'une vitesse assez bonne en direction de l'endroit où il allait commettre le crime de tuer les gosses. Il était désormais à une telle hauteur qu'on pouvait avoir du mal à le distinguer. Il avait beaucoup joué avec son cerveau, lors de ce combat. La force brute en elle-même n'est pas suffisante afin de se démarquer lors d'un tel combat, et il le savait depuis longtemps. Distinguant en bas des marécages une forme qui se déplaçait à grande vitesse, il n'avait pas exclu une telle éventualité. De toute façon, il était maintenant à sa merci. Il connaissait bien, ce qu'on appelait les portes célestes, et savait comment cela marchait. L'ouverture de ces portes décuple le flux de chakra dans l'organisme, ce qui permet à l'utilisateur d'accéder à une énergie physique colossale et d'outrepasser les limites de son corps. Toutefois, il y a un revers à la médaille. L'utilisateur subit un contrecoup qui se traduit par une fatigue et une usure extrêmes. De plus, si l'ouverture des portes n'est pas correctement maîtrisée, elle peut coûter la vie à l'utilisateur. L'ouverture des portes de chakra permet donc au combattant de libérer des dizaines de fois plus de puissance qu'il ne le peut normalement, mais l'expose à de sévères effets secondaires, d'où sa classification comme kinjutsu. Rajouté à cela les nombreuses blessures externes et internes qu'il lui avait infligé, il savait qu'il ne pourrait aller bien loin, même avec toute la détermination du monde.

La plateforme qu'il maintenait dans les airs ne lui avait coûté que très peu de chakra, ce qui était un point positif pour sa part. Cherchant les enfants sans pour autant les retrouver, il ne savait qu'il ne lui restait plus qu'une seule option possible. Bien qu'il était déjà à une altitude d'une hauteur énorme, il montait davantage dans les airs, tandis que l'air devenait déjà bien plus froide là-haut. < Si je n'arrive pas à vous retrouver, alors que la mort pleuve sur vous. > Il avait décidé d'utiliser cette technique, finalement. La Grêle de Sang. D'une vitesse aussi grande que les balles qu'il avait utilisé bien plus tôt, il faisait tomber une très grande quantité de grêlons de sang dans une partie des marécages qui étaient d'une puissance à ne pas sous-estimer, tandis que la silhouette n'était désormais plus distinguable dans les cieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t668-ketsueki-fusahira-dc-chokoku-seitamaro

Jeu 10 Aoû 2017 - 16:40
Alors que je courus à toutes vitesses, j’étais bien plus rapide que lui. Mais plus essoufflé aussi... J’aurai utilisé quasiment toutes mes forces en me redirigeant vers les enfants. Ils n’étaient plus dans la zone initiale, j’ai alors suivi le raccourci afin de m’assurer qu’ils avaient bien retrouvé le chemin...
Ils leur restaient quelques mètres quand je les ai aperçus en train de courir et se sauver des marécages

Putain mais vous êtes lent! Bon on n’est plus si loin, il faut continuer.

Je ne pouvais plus courir aussi vite qu’avant, j’avais mal utilisé les portes célestes, énormément de chakra avait été perdu inutilement, si je n’avais pas fait ces erreurs, j’en aurais faits qu’une bouchée de lui... Mais le passé est fait, il fallait s’assurer que ces enfants sortent d’ici...

La route est assez facile à suivre, mais un événement est venue nous perturber sur notre chemin... Une énorme quantité de grêlons rouge foncé planaient au-dessus de nous... Je ne voyais plus aucunes issus possibles... Il fallait que je réfléchisse encore... Ok il me reste une force minime ... Mais plus assez pour les porter sur moi... Hmm que pouvais je faire?.. Ils sont assez chétif, donc pas lourd... Je vois... Mais oui! Je vais les propulser grâce à une frappe de vent!..

Tenez-vous les uns aux autres Maintenant!

C’est alors qu’ils s’enlacèrent ensemble, de façon à ne pas se disperser... Bon, il était temps de puiser mes dernières forces... Je me mis en position de course, un genou au sol, ainsi que les deux mains... Je pris une impulsion grâce à de bons appuis, et me propulse vers les gamins d’un sprint. époustouflant. À 3 mètres d’eux, j’effectue une frappe d’un coup de poing en leurs directions causant un déferlement de vent les emportant dans le raccourci les faisant traverser tous les marécages... Ils se trouvaient maintenant aux portes du village...
Tandis qu’ils s’enfuirent, j’étais encore là, la fatigue m’avait fait tomber au sol... Mes muscles étaient lourds... Les crampes monstrueuses s’emparèrent de mon corps...

 
Enfoiré... La prochaine fois... Qu’il n'y aura plus d’’enjeux .. Je te détruirai... Je te le jure...

Mais où pouvait je sauver ma peau... J’étais cuit... Levant la tête autour de moi, il me fallait un refuge... Il n’y avait rien d’autre qu’un lac... Je n’avais pas d’autre choix... Je me mis à ramper au sol, jusqu’à atteindre celui-ci... Tandis que les grêlons se mirent à tomber... Je m’enfonçais dans les profondeurs du lac... Observant les grêlons de sang tombés dans l’eau... “Non mais attend ... Les grêlons ne traversent pas l’eau... Il se dissoudent aussitôt qu’ils entrent en contact...
Un rictus se dessina sur mon visage... Si je le recroiserais je saurais comment le vaincre... Il ne valait pas la peine que j’ouvre les portes célestes...

La grêle passés... Je pus sortir et me reposé un peu au sol avant de rejoindre le village avec quelques blessures... Je m’en sortirai vivant, après 1 ou 2 jours tout ira mieux...

Je te retrouverai enfoiré

_________________

L’impétueux guépard noir absolu de Kiri est présent!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Assassinat dans la brume [Hayaidesu Shota]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Marécages brisés
Sauter vers: