Soutenez le forum !
1234
Partagez

Assimilation [Assimilateurs]

Hotaru
Hotaru

Assimilation [Assimilateurs] Empty
Lun 23 Déc 2019 - 22:59

Hotaru observait les environs. Depuis le centre de la petite placette où il se trouvait, il pouvait clairement voir passer le flot des badauds. Il y en avait là de toutes les sortes, et ce devait être un régal inégalable pour l'oeil avisé qui se plaît à observer les gens dans leur attitude quotidienne. C'étaient des travailleurs, pour la plupart. Des gens affairés, en plein besogne, le dos chargé de quelques marchandises ou hélant le reste de la foule pour essayer de vendre une babiole. Mais il y avait aussi des femmes, mères ou nourrices, qui traînaient à bout de bras des enfants plus braillards les uns que les autres. Et enfin, il y avait ceux qui ne faisaient que flâner. Le nez en l'air, distraits, ou simplement vieux, ils ne semblaient même plus faire attention à où ils allaient. Ils allaient, simplement, et c'était sans doute là le plus important.

Mais Hotaru n'était pas un de ces observateurs des masses. S'il parcourait celle-ci du regard, ce n'était pas pour le seul plaisir de la contemplation - pour cela, il pouvait tout aussi bien se poster à sa fenêtre - mais bien parce qu'il attendait de discerner certaines figures parmi toutes celles des anonymes. Il attendait quelqu'un, en somme. Quelqu'un à qui il avait donné rendez-vous. Ou plutôt ... Il s'attendait à ce que quelqu'un vienne. Il l'espérait.

Quelques jours auparavant, il avait pris une initiative qui l'avait surpris lui-même tant elle était subite et décidée. Il avait fait publier dans plusieurs quotidiens une annonce, qui disait en substance ceci:

@Hotaru a écrit:
Avis,
Shinobi recherche personnes douées de capacités d'assimilation pour rencontre. Rdv dans trois jours, à midi, au croisement des rues marchandes. H.

C'était vague, mais ça rentrait dans la limite des caractères qu'il avait pu obtenir, en faisant jouer ses ryôs. Il espérait ne pas avoir été trop imprécis, surtout dans ses indications géographiques. Et surtout, il espérait que quelqu'un oserait braver les suspicions toutes naturelles qu'une telle annonce pouvait provoquer.

Il avait pris conscience, en arrivant à Kiri, que ses capacités qu'il considérait comme uniques en leur genre ne l'étaient pas tant. Le village était un réservoir de pouvoirs tous plus surprenants les uns que les autres. Il avait été le témoin de certains exploits dans le maniement du chakra et de ses natures bien particulières dont jamais auparavant il n'aurait soupçonné l'existence. Il lui était donc apparu possible que d'autres que lui possèdent des capacités semblables aux siennes, car, voyant la multitude des capacités, il aurait été naïf de croire que la sienne était unique. Peut être pas des hommes capables de changer leur corps en lave, mais quelque chose de cet acabit. Des assimilateurs, selon la formule consacrée. Et peut être pourrait-il en apprendre un peu plus sur lui ... Où était-il, qu'était il arrivé de lui ...

Et c'était donc ceux-là qu'il attendait, à présent. Il était nerveux. L'heure du rendez-vous approchait. Quelqu'un allait-il seulement se montrer ?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7796-hotaru-finie#65320 http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t7809-hotaru#65413
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Assimilation [Assimilateurs] Empty
Mar 24 Déc 2019 - 20:49
Un avis a été placardé sur un mur de l’hôtel, là où sont accrochés tous les avis et les demandes de shinobi. Fuu constate à quel point cet avis possède très peu de mots, celui qui devait avoir poster cela ne devait pas avoir des moyens de faire une affiche bien fournie, et donc il devait se limiter à l'essentiel, mais au moins, cela permet de le faire sortir du lot, après tout, les autres annonces sont plus grosses, donc voir un avis aussi petit attire l'oeil, et il fait bien, car cela permet à Fuu d'être mise au courant qu'une personne souhaite faire un rassemblement d'assimilateur au croisement des rues marchandes, soient proches d'où ils habitent. Après tout, la banque se devait d'avoir d'être proche des quartiers qui ont besoin de sources d'argent, ou d'une protection pour les stocker dans un endroit bien sécuritaire. Elle sourit, trouvant que cela lui permettrait de pouvoir rencontrer des Hyosas, ces kirijins pouvant s'assimiler en glace. Elle décide donc de noter le rendez-vous.

Le jour venu, elle décide de se rendre au fameux croisement des rues marchandes. Pour le moment, elle ne trouve qu'un jeune homme. Etait-ce un Hyosa ? Sont-ils en avance ? Il est fort probable, la jeune kazejin pense que d'autres devraient venir dans l'heure, après tout, il n'y avait pas de précision vis-à-vis de l'heure. Donc peut-être arriveront-ils plus tard, elle l'espère ... dans tous les cas, Fuu se devait déjà de montrer qu'elle est venue sous l'avis du jeune homme, probablement ce "H", elle se demandait du coup comment il s'appelle réellement. Elle s'approche donc, avant de le saluer poliment en faisant une courbette courtoise.

- Bonjour, êtes-vous monsieur H ? Je suis venue suite à votre avis.

Malgré sa petite taille, on pouvait lire sur sa cape qui recouvre sa robe les inscriptions de la banque Sabaku. Elle ignore s'il connaissait cela mais au moins, il avait un moyen de savoir d'où elle vient.

_________________
Assimilation [Assimilateurs] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Hotaru
Hotaru

Assimilation [Assimilateurs] Empty
Mar 24 Déc 2019 - 22:57

Une jeune fille s'avançait. Une Hyôsa ? Hotaru n'y avait pas réfléchi - grave manquement de sa part - mais les premiers qu'il aurait dû s'attendre à voir répondre à son invitation étaient bien les Hyôsa. Y avait-il un clan plus emblématique, dans Kiri, des assimilateurs ? Il crut cependant bientôt pouvoir exclure cette hypothèse: il put lire clairement, brodé sur le tissu de la robe de la nouvelle venue le nom d'un établissement qui ne lui disait rien: la banque Sabaku. Le nom non plus ne lui évoquait rien. Il était encore trop naïf, trop peu instruit de la multiplicité du Yuukan pour le connaître, après tout. Il accueillit néanmoins l'inconnue avec toute sa bonne humeur:

"Oui, c'est moi. Je m'appelle Hotaru, et je suis moi aussi un assimilateur. Merci d'être venue."

Il scruta les environs. Personne d'autre ne semblait devoir se joindre à eux. Ils étaient deux électrons libres dans la masse de la foule, qui vaquait de toute façon à ses propres occupations sans se soucier d'eux. Hotaru en avait assez d'attendre. Il désigna un petit établissement qu'il connaissait, et dans lequel il avait commencé à prendre ses habitudes, et dit à son invitée anonyme:

"J'ai l'impression qu'on ne va être que deux. Je propose que nous allions discuter dans un endroit un peu plus calme. Je connais assez bien cette maison. On devrait y être à l'aise pour parler. Si vous voulez bien ..."

Il sourit légèrement, d'un sourire engageant, et prit les devants. Il frappa trois coups à la porte, qui s'ouvrit presque aussitôt.

"Ah, le petit monsieur est là ! Et accompagné, je vois.

-Oui. Il nous faudrait un de vos petits salons, s'il vous plaît.

-Bien sûr. Suivez-moi, suivez-moi ..."

Le vieil homme qui avait ouvert la porte s'effaça dans la pénombre de l'intérieur. Hotaru sourit à nouveau à la jeune inconnue, et s'engagea à la suite du tenancier. Il traversa un couloir faiblement éclairé de quelques lampions à la lumière ocre et tamisée, puis on lui fit signe d'entrer dans une petite pièce. Celle-ci était nettement plus lumineuse. Son ameublement était très simple: au centre, il y avait une table basse, jouxtée de deux coussins, et supportant une lanterne qui diffusait une lumière chaude. Hotaru s'assit sur l'un des deux coussins, et fit signe à son invitée de faire de même.

"Il nous faudrait de quoi faire du thé, s'il vous plaît.

-Tout de suite."

Et le tenancier s'éclipsa. Hotaru reporta son attention sur la jeune fille.

"Désolé si l'endroit paraît un peu secret. Mais au moins, on y est tranquille. Je me présente à nouveau: je m'appelle Hotaru, et je suis un Genin de Kiri."

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7796-hotaru-finie#65320 http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t7809-hotaru#65413
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Assimilation [Assimilateurs] Empty
Mer 25 Déc 2019 - 22:33
C'est bien lui du coup, Fuu ne s'est pas trompée, c'est bien lui monsieur H., aka Hotaru. Il n'a pas de nom de famille ? Dans ce cas, cela doit ne pas être un Hyôsa, sinon, il l'aurait dit, elle se demandait de ce fait s'il allait y en avoir un autre, et aussi de quel assimilateur il s'agit. Elle verra probablement cela plus tard, en tout cas, elle se demandait dans quoi il s'assimile, et quand les autres allaient arriver ... en tout cas, elle se demandait s'il allait être plusieurs, autres qu'eux deux, après tout, elle aurait aimé parler à un Hyôsa pour en savoir plus sur eux et comment ils sont apparus ... mais visiblement, ils ne sont qu'eux deux, et cela la rend légèrement triste de se dire qu'il n'y a qu'elle qui a répondu à l'appel. Elle croise les bras, un peu triste de voir qu'il n'y a que lui, même si elle est en partie contente de voir qu'il y a un assimilateur qui souhaite en savoir plus sur d'autres. Mais elle se dit que, si elle n'est pas venu à Kiri pour la banque, elle se demande ce qui se serait passé pour lui.

Enfin, elle le suit jusqu'à un étrange salon, un salon dans lequel ils peuvent se sentir à l'abri des regards et des jugements, même si elle doute que les assimilateurs soient si mal vus que ça, après tout, il y a un clan qui est bien vu à Kiri qui est composés d'assimilateurs. Enfin, elle se pose sans trop de soucis, l'homme demande de quoi préparer du thé, puis, il se présente à nouveau. Il s'agit d'un Genin de Kiri qui s'appelle Hotaru, ça, elle le connaissait déjà. Dans ce cas, elle doit à son tour de présenter.

- Je m'appelle Fuu, Asaara Fuu, représente de la banque Sabaku, kazejin et ... assimilatrice ...

Dit-elle d'une manière honteuse, comme si elle détestait qu'on la qualifie d'assimilatrice ... après tout, elle sait ce que cela lui a coûter, donc elle peut difficilement en être fière, surtout que son clan très puriste commence à mal la voir.

_________________
Assimilation [Assimilateurs] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Hotaru
Hotaru

Assimilation [Assimilateurs] Empty
Jeu 26 Déc 2019 - 20:54

Asaara Fuu, de Kaze. Le patronyme était inconnu à Hotaru, mais pas le nom du pays. Il l'avait déjà vu sur des cartes, sans jamais vraiment chercher à en apprendre plus dessus. Il savait simplement que c'était une contrée déserte, mais c'était tout. Quant à la banque Sabaku, c'était un autre nom qui ne lui disait rien. Mais il garda l'information dans un coin de la tête. Il ne manquerait pas d'essayer de l'exploiter un peu plus tard, si la conversation le lui permettait. Pour l'heure, mieux valait sans doute se concentrer sur les points communs connus qui reliaient les deux jeunes gens, à savoir leur nature d'assimilateurs.

"C'est la première fois que je rencontre un autre assimilateur ... C'est un peu curieux, pardonnez d'avance mes maladresses si j'en commets."

C'était un mensonge. Ou plutôt, ce n'était pas tout à fait la vérité. Il avait connu un autre assimilateur, un seul. Mais il n'avait pas envie de penser à lui pour l'heure.

"Vous vous posez sans doute la question, et je me la pose aussi, alors autant commencer à y répondre, pour se présenter vraiment: je suis un assimilateur de lave."

Et en guise de preuve, il leva la main devant son visage. Son doigt se changea en magma pendant un bref instant, avant de redevenir chair. Hotaru souriait légèrement.

Le tenancier rouvrit la porte du petit salon. Incliné bien bas, il porta sur la table basse un petit plateau chargé de deux gobelets et d'une théière pleine. Hotaru remercia, et le vieil homme sortit. Tandis qu'il servait le thé, Hotaru reprit la parole, d'un ton toujours aussi calme et posé:

"Et vous ? En quel élément vous assimilez-vous ? J'ai entendu dire que certains shinobis avaient vu leur nature de chakra se modifier avec ce qu'on appelle la Résonance, récemment. Ce n'est pas mon cas, mais ça ne m'étonnerait pas que certains assimilateurs aient perdu leurs capacités, ou en aient gagné certaines à ce moment-là."

C'était comme une invitation à engager la conversation sur ce terrain-là. Le thé était servi.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7796-hotaru-finie#65320 http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t7809-hotaru#65413
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Assimilation [Assimilateurs] Empty
Lun 30 Déc 2019 - 21:45
Il n'a jamais rencontré d'assimilateurs ? Curieux, même Fuu en a croisé avant ... "ça". Résonnance est le nom qu'on lui a donné à ce phénomène, un nom bien jolie pour un phénomène qui a rendu son clan bien fragile à l'intérieur. Mais il ne pouvait pas le savoir, c'est pour ça que Fuu ne lui en voulait pas du tout, juste ... c'est sa façon de voir les choses, comme une malédiction qui lui a pris ses parents pour se retrouver à l'écart de son clan, du moins, c'est comme ça qu'elle le voit. Mais à vrai dire ... elle préfère ça que de se retrouver mise sur un piédestal à cause de son pouvoir proche du dieu du désert, elle ne voulait pas ... devenir une sorte de valkyrie, une élue du Dieu du Désert ... Elle voulait juste aider Kaze, pas le gouverner ou devenir un genre de ... messie ? C'est très perturbant déjà de se retrouver ici ... en recevant des responsabilités qu'elle ne pensait jamais recevoir d'ici là en fait ...

- Ce n'est pas de votre faute, ne vous inquiétez pas ... c'est plus à cause de la façon dont je suis devenu assimilatrice que je le vis assez ... difficilement disons-le.

Elle ignore comment lui il a vécu son assimilation, peut-être l'est-il depuis sa naissance ... cependant, il lui montre en quoi il s'assimile : en de la lave. Elle écarquille les yeux, lui aussi alors il est une victime de la résonnance ? Et dans ce cas, que lui a coûté ce pouvoir ? Elle voulait le savoir, mais avant de poser des questions, il serait plus judicieux de d'abord répondre aux siens. Elle observe le tavernier poser le service à thé sur la table, puis repartir les relaissant tous les deux à leur ... discussion aussi étrange que cela puisse paraître. Fuu tendait sa main vers une tasse, puis, l'assimile, formant une traînée de sable qui vient saisir la théière pour remplir le gobelet, avant de la reposer, puis de reformer sa main.

- Je suis capable de m'assimiler en sable, je manipulais le Sunaton avant, donc la Résonance m'a donné le don de pouvoir m'assimiler en sable au lieu de le contrôler ...

Elle soupire un instant, avant de toucher les bords de son gobelet testant la chaleur du thé contenu à l'intérieur de ce récipiant, avant de le laisser se refroidir. Puis, elle observe le jeune homme en face, l'observant pour regarder sa réaction.

- Ce ... phénomène a été très dur à encaisser pour tout mon clan. Certains n'ont pas seulement perdus leur capacités à contrôler le sable ou bien le contrôle de leur chakra, faisant d'eux des ... civils en quelques sortes. Certains ... se sont transformer en leur capacité, certains sont devenus du ... sable, comme mes parents, lorsque certains sont devenus de l'eau, du feu, ou n'importe quel autre affinité. C'était ... très éprouvant à assister, à voir des personnes que vous aimez devenir ... leur propre élément.

Elle baisse le regard, cela était encore dur de penser à autre chose malgré le fait que la Résonnance commence à dater ... elle soupire, puis observe Hotaru qui a assister a toute la discussion.

- Et vous ? Qu'est-ce que cela vous a coûter de devenir assimilateur ?

_________________
Assimilation [Assimilateurs] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Hotaru
Hotaru

Assimilation [Assimilateurs] Empty
Mer 1 Jan 2020 - 20:37

Hotaru regarda Fuu manifester sa propre nature avec une certaine fascination. Parce que c'était naturel pour lui, il n'avait pas vraiment conscience du fait que changer son corps en un élément qui n'était pas de la chair était susceptible de provoquer l'étonnement, et, au choix, la crainte ou bien l'attraction. Il se trouvait être dans le second cas. La voir manier le sable comme si ce n'était que le prolongement de son corps - et, en vérité, ce n'était pas un prolongement mais bien son corps lui-même - éveillait en lui des instincts qui pouvaient se rapprocher de ce qu'on appelle la curiosité scientifique. Les gens manifestaient plutôt de la terreur à son égard, en général. Mais sans doute la vision d'un homme de magma se prêtait-elle plus à ce genre de réaction que celle d'une femme de sable ...

Il écouta également attentivement le récit de son clan, et de l'impact de la Résonance sur eux. Déjà, il apprit qu'il existait un clan dont la spécialité était le maniement du sable. La nature de Fuu devenait alors parfaitement logique, en surface. Il comprit surtout que cette vague si singulière qui avait traversé le Yuukan et remué chacun de ses habitants jusque dans l'intimité la plus profonde de son chakra avait causé bien plus de dégâts que ce qu'il avait pu estimer de son côté. Etant né assimilateur, il ne pouvait pas savoir le choc de se transformer en son élément, spontanément, et sans le vouloir. Mais il s'efforçait de l'imaginer, et il comprenait pourquoi sa vis-à-vis en parlait de manière aussi grave.

"Je vois. Je n'ai pas connu ça, et je crois comprendre, à votre récit, que je n'ai pas à le regretter. Je suis né assimilateur, et la sensation d'être véritablement un élément m'est donc parfaitement familière. Mais je peux concevoir qu'elle ne l'est pas nécessairement pour tout le monde. Surtout pour ceux qui n'ont rien demandé ..."

Il eut la vision fugace de villages entiers désertés, ou peuplés de créatures entre la chair et le plasma, hésitantes, perdues entre deux plans de réalité. Il y avait de quoi faire quelques cauchemars, en effet ...

Il eut un léger sourire à la question de Fuu. Il prit le temps de boire une petite gorgée du thé encore brûlant avant de répondre.

"Comme je vous l'ai dit, je suis né assimilateur. Alors, il ne m'a pas vraiment coûté quoi que ce soit de le devenir. Vivre en tant qu'assimilateur, en revanche, n'était pas une chose aisée dans mon village natal. Pour ceux qui sont complètement ignorants des arcanes des shinobis et des secrets du chakra, un homme qui se change en lave n'est rien d'autre qu'un monstre, et donc un paria. Je pense ne pas trop m'avancer en imaginant que vous avez dû connaître ce genre de petit problème, déjà."

Il était certain de ne pas se tromper, à vrai dire. Si la jeune femme avait voyagé, elle avait forcément fait les frais, à un moment où à un autre, de sa nature unique.

"Nous ne sommes pas comme les autres shinobis. Le chakra que nous manipulons, les éléments que nous combinons pour nous battre ne sont pas des outils que l'on puise dans la nature. Ce sont nous, à part entière. Nous ne sommes pas vraiment humains, d'une certaine manière. Mais il serait une erreur de penser que nous sommes plus ou moins que ça. Nous sommes différents, simplement."

Ca, différent, il l'était. Et cette conclusion n'était qu'une maigre consolation quand il se remémorait les brimades subies durant sa vie entière, qui n'était pas encore si longue.

"Je souhaite que jamais vous n'ayez honte de votre nature. Ce serait une erreur. Si le monde refuse de la voir comme quelque chose de bénéfique, ou de simplement neutre, ne le laissez pas vous convaincre que vous êtes une erreur, et une malédiction. Car alors, ce serait la fin, et vous ne pourriez jamais vous sortir cette idée-là du crâne ..."

Il en savait quelque chose.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7796-hotaru-finie#65320 http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t7809-hotaru#65413
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Assimilation [Assimilateurs] Empty
Jeu 2 Jan 2020 - 23:35
Fuu l'écoute, c'était un assimilateur de naissance, de ce fait, le concept de l'obtention de son pouvoir n'est pas le même ... lui, il est né directement en tant qu'assimilateur, de ce fait, il n'a obtenu son pouvoir suite à la Résonance, ce phénomène qui a mis en déroute son clan et qui lui a coûter ses parents en l'échange de ce pouvoir. Elle soupire, puis l'écoute encore, comme elle s'en doute, ce pouvoir ne lui a rien coûter, contrairement à Fuu, et elle sent une injustice ... elle pouvait voir que cet homme avait réussi à obtenir le même pouvoir quelle sans avoir perdu ses parents ou autre chose du genre. Certes, d'après son récit, c'était plutôt dur de vivre avec son pouvoir vu qu'il faisait peur mais ... il n'avait pas de clan visiblement, pas de personnes qui avaient des attentes à son sujet ... bref, cet homme est un sacré cul bordé de nouilles. Enfin, elle avoue au moins comprendre son point de vue lorsque les gens la voient comme une paria ou une monstruosité. Elle soupire, puis elle croise les bras en observant son gobelet remplis de thé. Il essayait de l'encourager mais ... à vrai dire, ça a plutôt l'effet inverse.

- Vous n'avez jamais fais partis d'un clan, cela se voit.

Elle pris une gorgée du thé qui est devenu assez froid pour être bu sans se brûler, puis, elle le repose, regardant tristement ce verre. En effet, il était assimilateur depuis sa naissance, et en l'entendant, il n'a pas spécifié qu'il faisait partis d'un clan, et du coup, elle se doute qu'il n'a jamais fait partis de l'un d'eux. Elle inspire profondément, avant de relâcher un peu la pression, avant de le regarder.

- Mon clan, c'était ma famille, ma raison d'être, et certes, je ne peux pas dire que j'en suis totalement fière. Certaines de leur idée très ... puriste me dégouttent, mais cela reste ma famille, j'ai grandi avec eux. Savoir maintenant que je ne suis plus autant la bienvenue après tout ce que j'ai accomplie pour eux, savoir que je suis maintenant vue comme une "paria", c'est très démoralisant. C'est comme si tu étais chasser d'un coup de ta maison familiale, ou du moins, qu'on te fasse savoir que tu n'es plus la bienvenue comme avant ...

Elle soupire encore, puis se redresse, elle essayait de ne pas le montrer mais ... elle était très triste.

- Je ne peux même pas tenir la promesse de ma mère avant qu'elle ... disparaisse pour devenir du sable. Comment je peux aider mon clan, ma famille, si elle me rejette à cause de ... ça ?

Elle était dans une impasse, et maintenant, elle ne pouvait compter que sur cette mission offerte par la banque, une mission qui lui permet d'avoir un but à accomplir ...

_________________
Assimilation [Assimilateurs] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Hotaru
Hotaru

Assimilation [Assimilateurs] Empty
Ven 3 Jan 2020 - 0:15

Hotaru n'était pas sûr de comprendre, mais il lui semblait qu'il avait ... offensé Fuu ? La jeune femme ne s'était pas recroquevillée sur elle-même, bien au contraire: elle paraissait s'être ouverte, mais pas forcément comme Hotaru l'aurait souhaité. Elle traînait un lourd passé, c'était certain. Plus lourd que celui du jeune homme. Et c'était comme si ce qu'il avait dit de son propre vécu l'avait blessée. Comme si elle lui reprochait de ne pas faire partie d'un clan. Peut être avait-elle raison ... Peut être était-il plus dur d'être chassé de ce qu'on considérait comme sa famille, et donc un refuge, une sécurité absolue, plutôt que de ne jamais l'avoir connu. L'ignorance rendait plus agréable certains manques. Bienheureux les simples d'esprit, non ?

Et par-dessus cela, il y avait quelque chose avec la mère de Fuu. Hotaru ne savait naturellement pas quoi, et il n'allait certainement pas le demander. Cela relevait d'un niveau d'intimité qu'il ne voulait pas atteindre, d'une part de peur de braquer la jeune femme, et d'autre part parce que c'était le genre d'information qu'il aurait été illégitime qu'il apprenne, si tôt. Mais, s'il ne pouvait guérir la blessure en profondeur, au moins pouvait-il soigner les symptômes.

"Désolé. Je ne voulais pas être blessant ..."

Il ne regrettait pas vraiment ses paroles, simplement le fait qu'elle aient pu paraître brusques à Fuu. Il était convaincu de la véracité de ses propos. Et il commençait à penser que si la jeune femme réagissait ainsi, c'était qu'elle n'avait pas encore assimilé, paradoxalement, sa propre nature nouvelle. Hotaru la comprenait très bien, peut être mieux que ce qu'elle pensait, car il avait vécu somme toute la même chose qu'elle. Il avait lui aussi été écarté d'une communauté. Et au fond, il importait peu, une fois les sentiments mis de côté, que cela se soit fait dès la naissance ou au cours de l'existence: le résultat était le même. Une vie de paria, voilà ce que l'on destinait aux assimilateurs. A eux deux, en tout cas.

Il n'était pas sûr que jouer la carte de l'empathie était la meilleure solution, d'un point de vue stratégique. Mais il se fichait pas mal de la stratégie. L'honnêteté, voilà la vertu qui était le pilier de sa conduite. Et c'était, à son sens, la meilleure arme de toutes, car elle ne pouvait être vaincue par aucune autre.

"Tu as le droit de ne pas me croire, ou d'estimer que je ne sais pas de quoi je parle, mais j'ai connu la même situation que toi. Je sais ce que c'est que d'être un paria. Vivre en marge d'une communauté, je n'ai jamais connu que ça. Surtout, je sais ce que c'est que de vouloir s'intégrer, et de vouloir que les autres t'acceptent comme tu es."

Il but une gorgée de thé. Son ton était presque celui de l'excuse tant il était peu sûr de lui.

"Je pense ... Je suis sûr qu'il ne sert à rien de regretter ce que l'on n'est pas, ou plus. Il faut être, simplement. Et ne jamais renoncer à faire voir aux autres que l'on est des leurs, malgré la différence. Au moins, on a notre conscience pour nous. Et les justes reconnaissent notre valeur."

Il parlait plus par conviction que par réelle expérience. S'il était vrai que lui-même n'avait eu de cesse de lutter au sein de son propre village pour se faire une place dans une communauté à l'esprit étriqué, il n'avait cependant jamais vraiment réussi à faire changer d'avis qui que ce soit. Il ne regrettait pas son acharnement, cependant. Car il savait qu'il était juste, et que renoncer n'aurait été qu'une preuve de faiblesse et de facilité, et une condamnation à la solitude éternelle. Comme lui ...

"J'avais un ... ami, dans mon village. Lui aussi était un assimilateur. Mon seul ami, pendant toute ma vie. Mais il a fait le mauvais choix. Il a renoncé à la lutte. Il s'est laissé aller à l'isolement, et il le paye maintenant de son exil je-ne-sais-où. Notre vie n'est pas facile. Toutes ne le sont pas, sans doute, mais la nôtre ... Si nous ne battons pas, personne ne viendra nous repêcher."

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7796-hotaru-finie#65320 http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t7809-hotaru#65413
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Assimilation [Assimilateurs] Empty
Ven 10 Jan 2020 - 20:04
Elle entendait ses excuses, elle lâchait un soupir, elle n'aurait ... certainement pas dû s'énerver autant. Il n'en savait rien après tout, un comme ce yukijin qui est venu sur son toit l'autre jour. Peut-être ne connaissait-il justement pas son clan, ou peut-être que ses suppositions sont clairs : il n'a jamais fait partis d'un clan, et donc il ne connaît pas la situation de Fuu actuellement ... il ne connaissait même pas la situation dans laquelle cette chose a mis son clan, son clan si soudé auparavant qui se fissure de partout suite à l'apparition d'assimilateurs ... l'Asaara soupire, puis, l'écoute, il voulait tenter de jouer la carte de l'empathie, même si ... son vécu n'est pas aussi identique que celui de l'Asaara ... cependant, elle pense comprendre ce qu'il essaie de lui dire ... qu'elle comprend ce qu'il essaie de lui faire passer comme message ... Elle observe son thé, puis commence à le boire ... avant de souffler un peu après avoir apprécié le goût du thé ...

- Je comprends ce que vous voulez me dire, mais je ne sais plus quoi faire pour reprendre confiance en ma nouvelle nature ... surtout après ce qu'elle m'a coûté. Je ... je sais plus pour qui je dois faire ça ...

Elle soupire, puis croise les bras en observant son thé. Elle inspire, puis expire en buvant le reste de son thé. Elle ... elle est devenue assimilatrice, lui, depuis qu'il est né il est capable de s'assimiler. C'est quelque chose qui change beaucoup et ... elle ne sais pas comment faire pour reprendre en main sa nouvelle nature ... peut-être voulait-il l'aider ? C'est certainement pour ça qu'il lui en a parlé.

- A vous entendre ... on dirait que vous voulez m'aider à accepter ma nature d'assimilatrice. Mais je ne sais pas comment m'y prendre ... je le suis devenue dernièrement ...

Enfin bon ...

_________________
Assimilation [Assimilateurs] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Hotaru
Hotaru

Assimilation [Assimilateurs] Empty
Ven 10 Jan 2020 - 21:08

Hotaru sourit. Le sourire le plus bienveillant qui soit, le plus encourageant, le plus amical.

"Bien sûr que je veux vous aider."

Il se nouait entre lui et cette jeune femme quelque chose de spécial, qu'il n'aurait su définir. Ils se retrouvaient dans leurs douleurs qui, si elles n'étaient pas exactement les mêmes, étaient tout de même similaire. Certes, il n'avait pas connu la douleur d'être exclu de ce qu'on considérait comme sa famille du jour au lendemain. Il ne savait pas ce que c'était que de voir des amis porter un regard étranger sur soi. Se voir reléguer subitement dans les parias, les autres. Mais il savait ce que c'était que d'être un paria. Et il l'avait accepté. Il avait eu de l'aide, de son côté. A son tour à présent d'en donner à quelqu'un qui en avait besoin.

"Je vais parler d'expérience, et je m'excuse d'avance si tout ce que je pourrai dire vous paraîtra être des conseils déplacés, ou hautains. Je ne prétends pas avoir la science infuse, bien sûr. Mais je crois que je peux vous aider. Et je le veux, sincèrement. On m'a aidé, moi aussi, à accepter ma nature. Et je pense que c'est une épreuve trop grande pour être entreprise en solo."

Lui revenaient à présent en mémoire tous les souvenirs de ses escapades avec Hachi. Son ami le plus tendre, dont la complicité avait transcendé leur nature commune. Il ne connaissait pas de meilleur remède à la solitude que pouvait ressentir Fuu ...

"Vous devez vous sentir bien seule. Et c'est normal, vous l'étiez. Votre clan vous a chassée, vous êtes peut être même passée pour une bête de foire pendant vos voyages. On vous a discriminée, et vous êtes passée de l'autre côté de la barrière. Bon. Maintenant, il est temps d'arrêter de pleurer, et d'avancer."

Son ton était presque devenu sévère. Pas exactement comme s'il la réprimandait, mais pas loin. Autoritaire.

"Je vais vous dire ce que je pense. Je pense que vous restez attachée à un clan qui vous a rejetée, qui vous a fait du mal. Et je pense que c'est stupide. Ils sont odieux de vous avoir traitée de la sorte, et vous êtes idiote de regretter qu'ils l'aient fait. Vous n'irez nulle part tant que vous ne vous serez pas détachée d'eux. Tant que vous ne les aurez pas oubliés. Tant que vous resterez une petite fille pleureuse. Vous êtes plus que ça, maintenant. Plus qu'eux."

Il était passé en un éclair à la froideur, et elles lui seyait terriblement bien. Il guettait maintenant la réaction de Fuu. Car c'était cela qui l'intéressait. Selon ce qu'elle répondrait, il lui accorderait son aide ou non. Restait à voir si elle allait percer le masque, et se révéler, ou se soumettre facilement. En somme, restait à voir si elle était encore capable de volonté ou non. Et surtout, si elle comprenait réellement de quoi il retournait lorsqu'on était un assimilateur.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7796-hotaru-finie#65320 http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t7809-hotaru#65413
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Assimilation [Assimilateurs] Empty
Jeu 16 Jan 2020 - 0:28
Fuu était contente de voir qu'il acceptait de l'aider mais ... elle l'écoutait, et on dirait qu'il a ... exagéré sa vision des choses ? L'assimilatrice de Kaze avait certes dit que les autres lui faisaient comprendre qu'elle n'était plus autant la bienvenue mais ... ce n'était que les puristes - bien trop nombreux - de son clan qui était comme ça. Et puis, elle n'est pas la seule a avoir gagné ce "don", enfin, Fuu continue de l'entendre, il voulait visiblement lui faire comprendre qu'elle devait arrêter de se morfondre sur sa condition et qu'elle était trop rattaché à un clan qui la rejette ... mais elle sait que ce n'est pas le cas en grande partie, et c'est bien ça le problème. L'homme n'a pas une vision faussé si on observe de loin, mais l'Asaara connaît son clan, elle connait les gens qui la composent, certains sont puristes, mais elle sait que, malgré ces différences qui semblent créer des tensions, elle sait que des gens tiennent à elle malgré son état, et surtout qu'elle n'est pas le seul à souffrir de cette différence ...

- Vous exagérez ... mon clan ne m'a pas chassé, et personne lors de mon voyage m'a vu comme une bête de foire. Je suis ici de mon plein grès pour le bienfait de mon pays et, par extension, de mon clan, c'est une mission que j'ai accepté moi-même de continuer après la ... disparition ... de mes parents. Et pendant mon voyage, personne ne m'a dévisagé en tant que monstre.

Elle n'aimait pas parler d'eux, mais ce sont eux qui ont accepté d'aider la banque à trouver ce fameux voleur, et la voilà maintenant à Kiri à être lié à deux employés qui la surveillent en échange de sa protection, enfin, ils la surveillent pour voir qu'elle ne donne pas une mauvaise image de Kaze, mais ce ne sont pas des tuteurs. Enfin, si, mais des tuteurs diplomatiques.

- Et je ne peux pas m'en détaché, je sais qu'une partie de mon clan continue encore de croire en moins, ne serait-ce que ceux qui ont subi la même chose que moi et qui me comprennent en étant aussi perdu que moi ... les plus grave sont les puristes, mais ce sont à la fois les membres les plus influents et aussi les plus bruyants malheureusement ... mais je ne peux pas me permettre de mettre tout mon clan dans le même panier. Si seulement je pouvais faire en sorte que les puristes deviennent moins ... oppressants et impactants ...

Elle soupire, puis boit une gorgée de son thé, elle connait le problème, mais comment le résoudre ? Comment réussir à faire en sorte que son clan s'entende au lieu de se focaliser sur ses différences et les mettre sur le compte d'une pureté idiote ?

_________________
Assimilation [Assimilateurs] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Hotaru
Hotaru

Assimilation [Assimilateurs] Empty
Sam 18 Jan 2020 - 21:29

Hotaru sourit, et se détacha immédiatement de son air froid. Il avait obtenu une réponse dans le ton de ce qu'il espérait entendre. Fuu ne s'était pas laissée abattre. Elle avait même fait la part des choses, entre ceux qui voyaient le mal en sa transformation et les autres. C'était un des avantages de la condition des assimilateurs: de par leur nature, ils pouvaient très facilement faire la différence entre les sots et les personnes dignes de confiance. Hotaru l'avait vite compris. Cela avait eu pour fâcheuse conséquence de le laisser avec un seul et unique ami durant toute sa jeunesse. Mais c'était une amitié qu'il n'échangerait pour rien au monde.

"Pardonne-moi si j'ai pu te paraître brusque. Je voulais simplement voir si tu t'étais laissée abattre, ou si tu avais encore la volonté d'en découdre. Je suis content de voir que tu n'as pas baissé les bras. Surtout, tu as bien compris qu'il ne fallait pas mettre tout le monde dans le même panier. Et je pense que c'est essentiel. Surtout quand on nous met tous dans le même panier."

Il sourit légèrement, et but une nouvelle gorgée de thé. Il était rassuré de voir que Fuu était combattive. Il s'était inquiété de la voir démoralisée, mais il voyait bien, maintenant, qu'il s'était trompé.

"En tout cas, je serais heureux de t'aider si jamais tu en as besoin. Je ne sais pas si je peux t'être d'une grande utilité, mais si c'est dans mes cordes, n'hésite pas. De toute façon, tu as l'air assez bien partie toute seule."

A nouveau, il sourit.

"Et puis, à Kiri, j'ai l'impression qu'on n'a pas trop de souci à se faire. On se fond assez facilement dans la masse. Et beaucoup de gens ont des pouvoirs un peu spéciaux, tout aussi étranges, voire peut être même plus, que les nôtres. Ce qui ne veut pas dire qu'ils sont effrayants, bien sûr. Ils sont juste différents."

Et son regard pétilla de malice alors qu'il disait ces mots-là.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7796-hotaru-finie#65320 http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t7809-hotaru#65413
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Assimilation [Assimilateurs] Empty
Jeu 23 Jan 2020 - 21:37
En buvant son thé, elle continue d'écouter Hotaru, visiblement, sa réaction était celle qu'il voulait attendre depuis le début, elle trouve ce genre de personne plutôt fourbe. Jouer sur les sentiments et tenté de voir ce que cela pourrait donner, c'est une manipulation qu'elle ne tolère que très peu, elle se sentait un peu vexée d'ailleurs qu'il tentait de la rendre triste ou de la mettre en colère de la sorte. Enfin, elle soupire, déjà pour montrer qu'elle apprécie son thé, mais aussi parce que cet homme était vraiment ... le genre d'homme qu'elle a dû mal à apprécié sur le coup, même si les excuses qu'il donne lui suffisait pour le pardonner en partie, même si la tentative de jouer de la sorte avec ses sentiments ne lui plaisait guère. Enfin, il accepte de l'aider, même s'il disait qu'elle semblait capable de s'en sortir toute seule pour le moment, mais aussi qu'à Kiri, les assimilateurs de son genre ne sont pas si mal vu que cela, ce qu'elle imagine être normal, quand un des clans majeures de Kiri sont des assimilateurs ...

- J'imagine que la présence des Hyosas aident à bien se faire apprécié en tant qu'assimilateur à Kiri, quand on a vu des personnes s'assimiler en glace, en voir un autre s'assimiler en lave ou en sable doivent en effet paraître plutôt commun.

Ce qui, à ses yeux, est bien vrai, enfin, elle observe l'autre assimilateur, puis se met à réfléchir, comment l'aider à accepter sa nature ? Elle imagine qu'elle aurait une idée de comment il pourrait l'aider, après tout, contrairement à Fuu qui n'a pas encore tout compris des arcanes de l'assimilation, vu qu'elle l'est devenue très récemment, elle imagine qu'un cours venant de quelqu'un qui a toujours utiliser l'assimilation pourrait l'aider à s'accepter tel qu'elle est.

- Dîtes-moi, accepterez-vous de m'en apprendre plus sur l'assimilation ? Voyez-vous ... je le suis devenue très récemment contrairement à vous, et à vrai dire, j'ai l'impression de passer à côté de tellement de chose que je ne sais même pas quelle est mon niveau actuel. Peut-être pourrez-vous m'éclairer grâce à votre expérience que, j'imagine, bien plus importante que la mienne.

Après tout, c'est une réunion entre assimilateurs, autant en profiter pour partager les connaissances qu'ils ont en communs, même si elle imagine qu'il en sait bien plus qu'elle.

_________________
Assimilation [Assimilateurs] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Hotaru
Hotaru

Assimilation [Assimilateurs] Empty
Sam 25 Jan 2020 - 11:45

Hotaru eut un petit rire à la première déclaration de Fuu. Oui, vues comme ça, les choses semblaient bien plus normales. Kiri était vraiment un monde à part, quand on avait connu les mentalités des petits villages, avant. Ce devait être le nombre d'habitants qui jouait. Parmi toute cette masse d'humains, il y en avait nécessairement plus qui bénéficiaient d'une affinité particulière avec le chakra, et qui développaient des talents qu'on aurait pu qualifier de mauvais dans d'autres contextes. Les Hyôsa, les Yuki, les Kaguya ... Tous ces clans qui étaient les piliers du village n'étaient que les fiers porteurs de pouvoirs dont Hotaru savait très bien quel genre de réactions ils auraient suscité dans sa bourgade natale ...

"Ce serait un plaisir de vous faire bénéficier de mon expérience. Je ne prétends pas savoir tout ce qu'il y a à connaître sur nos pouvoirs, ni d'avoir développé leur maîtrise jusqu'à la perfection. Loin de là, même. Mais je crois que je pourrais bien vous apprendre quelques petites choses, peut être ... Après tout, il est vrai que ce sont des capacités qui demandent de la pratique pour en explorer le potentiel."

Ses nombreuses et longues séances d'entraînement et de découverte de ses pouvoirs lui revenaient en mémoire. Il avait eu la chance de grandir aux côtés d'un autre assimilateur, un ami. Il devait à cette complicité les progrès qu'il avait faits. Et il comprenait donc doublement la requête de Fuu.

"Mais je dois vous mettre en garde: il est des choses que je ne pourrai pas vous apprendre sur la maîtrise de vos capacités. Je crois que la possibilité que nous avons d'exploiter correctement nos facultés repose en partie sur la nature de l'élément qui est nous. Je peux essayer de vous transmettre quelques connaissances que j'estime être du domaine du général pour n'importe quel assimilateur, mais il est certaines choses que vous devrez découvrir par vous-même, et qui dépendent de la nature spéciale de votre sable."

Il porta sa main devant ses yeux et, tout en faisant danser ses doigts dans l'air, les fit rougeoyer, bouillonner.

"Chaque élément a ses spécificités, et il faut apprendre à l'apprivoiser. Connaître ses forces, ses faiblesses, ses atouts, et les dangers qu'il représente ... Quelles sont vos limites ? Vos atouts ? Votre force de volonté ? Tout ça, je ne peux pas vous le dire moi-même."

Il adressa un sourire à Fuu. Elle avait une personnalité qu'il trouvait attachante.

"Néanmoins, je serais ravi de vous aider pour toute le reste."

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7796-hotaru-finie#65320 http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t7809-hotaru#65413
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Assimilation [Assimilateurs] Empty
Mer 29 Jan 2020 - 23:35
Fuu était contente de l'entendre accepter son offre, d'en apprendre plus sur l'assimilation. Comme il l'était de naissance, son expérience en la matière n'a rien à voir avec l'expérience acquise par Fuu, devenue assimilatrice après cette résonance, donc forcément, elle avait bien moins d'expérience que cet homme qui a voulu faire une réunion avec tous les assimilateurs à Kiri, mais au lieu de ça, il s'est retrouvé avec juste une jeune kazejin qui n'est qu'une victime de la résonance. C'est tout de même étrange que la demoiselle soit la seule ... après tout, les Hyosas sont trop occupés pour venir assister à une petite réunion entre assimilateur ? Elle réfléchit un instant, puis, reporte son attention sur Hotaru, se demandant s'il n'a pas justement eu des déméler avec les Hyosas pour qu'ils ne fassent pas attention à son invitation ... il faut dire que la demande n'était pas bien fournie.

- Je connais mon élément, je suis une Asaara, une manipulatrice du sable. Le Sunaton était mon art avant de laisser place à de l'assimilation en sable, je connais donc toutes les spécificités du sable, ses limites, ses forces, ce qui me manque, c'est de l'expérience sur comment l'utiliser en s'assimilant. Il y a une bien grande différence entre le manipuler à partir d'une source et l'assimiler, et justement, c'est ce qui me bloque un peu ...

Elle savait s'assimiler, mais elle n'était qu'une débutante en la matière, elle ignorait tout ce que pouvait offrir l'assimilation hormis quelques utilisations qu'elle connaissait déjà car soit c'était ce qu'elle faisait déjà en manipulant le sable à distance, soit parce qu'elle imitait ce que faisait des golems de sable qu'utilisaient ses aînées. Mais hormis ça ...

- J'aimerais une démonstration de ce qu'on peut faire avec l'assimilation, des conseils sur comment l'utiliser, et vous êtes une personne qui la maîtrise depuis votre plus jeune âge, vous savez presque tous sur l'assimilation et ce qu'il propose. Nos éléments sont différents, mais c'est le principe qui m'intéresse, j'ai déjà les connaissances requises sur le sable comme vous vous en doutez.

Elle espère que cela lui a donner envie de lui en apprendre ... ou que cela ne l'ait pas décourager ou fait fuir.

_________________
Assimilation [Assimilateurs] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Hotaru
Hotaru

Assimilation [Assimilateurs] Empty
Mar 4 Fév 2020 - 21:32

La demande était honnête, et motivée par une curiosité qui, une fois de plus, en disait long sur l'état d'esprit de la jeune fille. Hotaru la reçut avec bienveillance. Il ne se voyait pas vraiment dans le rôle d'un professeur, mais il n'y avait aucun danger à s'y essayer, pour une fois. Il lui faudrait du temps, néanmoins, pour préparer consciencieusement ce qu'il allait proposer à la jeune fille de découvrir. Il lui faudrait faire preuve d'un certain recul vis-à-vis de ses propres compétences, qu'il n'avait jamais envisagées comme des savoirs à transmettre mais toujours comme une expérience personnelle et propre. Il lui faudrait désapprendre ce qu'il avait appris, pour pouvoir l'enseigner. Quel processus plus sain aurait-il pu imaginer pour progresser lui-même ?

"C'est réglé, alors. Nous ne commencerons pas aujourd'hui. Il me faut un peu de temps pour réfléchir à ce que je vais bien pouvoir vous apprendre. Mais je vous promets que je vais m'y consacrer sérieusement."

Il adressa à Fuu un léger sourire qui semblait dire "Faites-moi confiance".

Ils avaient déjà passé un bon moment dans l'établissement. Si la pièce dans laquelle ils étaient installés leur offrait une bonne isolation du reste du monde, quelques sourds échos d'agitation leur parvenaient parfois, mille fois atténués par les cloisons qui les entouraient. Un environnement parfaitement propice à la réflexion, à la discussion et à la méditation. Hotaru ne l'avait pas vraiment découvert par hasard, la première fois qu'il s'y était rendu. Il y avait plutôt été guidé, par une sorte de destin. L'idée était ridicule, surtout lorsque, comme lui, on prétendait être un homme de raison. Mais elle avait du charme.

"C'est une chose curieuse que d'être un assimilateur. Nos pouvoirs peuvent sembler plus unique que ceux de tous les autres shinobis et manipulateurs de chakra du monde. Parce que eux, quelles que soient leurs capacités, restent des êtres de chair et d'os. Même les Yasei, qui transforment leur corps, restent des être vivants. Alors que nous, nous ne sommes pas vraiment humains. Curieux phénomène ..."

Il parlait presque autant pour lui-même que pour Fuu. Le regard perdu dans le vide, il semblait en fait parler tout seul. Puis, brusquement, il reporta son attention sur la jeune fille.

"Vous êtes une voyageuse, et vous avez dû croiser bien des gens étranges, et aux pouvoirs qui n'ont rien à envier aux nôtres, durant vos pérégrinations. Peut être même avez-vous croisé le chemin d'autres assimilateurs ... J'aimerais savoir ..."

Il se mordit la lèvre, hésita un instant.

"Avez-vous jamais entendu parler d'un assimilateur répondant au nom de Hachi ?"

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7796-hotaru-finie#65320 http://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee http://www.ascentofshinobi.com/t7809-hotaru#65413

Assimilation [Assimilateurs]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: