Soutenez le forum !
1234
Partagez

Intercepter le Fer [Mission rang A]

Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Jeu 26 Déc 2019 - 9:15
Mission:
 

Voir Ici

Peu après le retour à Iwa suite aux combats ayant eu lieu à Tetsu, Tsuyoshi avait pris du galon. Il était désormais devenu Jonin. Le grade le plus important sans compter évidemment celui de Kage qui de toute façon était un grade unique et quasi inaccessible pour le commun des mortels. A vrai dire, si le Hyûga était un carriériste, il se serait intéressé aux unités spéciales du village dans le but d’intégrer l’élite puis d’en contrôler une. Une fois que ce serait fait, devenir un jour Kage serait tout à fait dans l’ordre du possible. Tel était le chemin le moins… compliqué. Quoi qu’il en soit, ce genre d’idées n’était pour l’instant pas dans ses plans. Non. Pour l’heure, il n’avait en tête que sa progression personnelle, son gain de puissance. Ensuite, lorsqu’il se serait assuré que tout laisser aller ne l’emmènerait pas irrémédiablement en arrière, il pourrait sans risque lever le pied sur les entraînements et autres missions.

Peu après sa nomination, Tsuyoshi était déjà « mis à l’épreuve » en un sens. Il devait diriger une mission d’importance cruciale, en tant que Jonin. Une affaire d’espionnage lié à Tetsu. D’après l’ordre de mission qu’il avait reçu, un informateur avait eu écho d’un passage d’une délégation tetsujine à la frontière de son pays. La demande était simple, il s’agissait de se rendre à la frontière du pays et d’y établir un campement afin d’attendre le retour de ladite délégation tetsujine. Simple en apparence le Hyûga se doutait déjà de la complexité de la mission qui l’attendait. Ne dis-t-on pas que le diable est dans les détails ? Pourtant de détails, il en manquait cruellement. Comme si le sort voulait le tester jusqu’au bout, tous ceux à qui il tentait de poser des questions l’envoyaient paître, n’en sachant guère plus, eux-mêmes. Du coup, il ne voulut pas déranger Toph, pouvait-il seulement la voir, elle était ultra occupée dorénavant. Puis peut-être que déranger Toph lui vaudrait un duel de sa jeune cousine ? Tsuyoshi chassa cette idée de son esprit, un sourire aux lèvres. Cette drôle d’idée avait eu au moins le don de le déstresser un peu.

Regardant plus en avant les détails de la mission, Tsuyoshi remarqua qu’on l’envoyait au front avec deux Genins ou du moins, un Chuunin fraîchement nommé et un Genin. Le Hyûga avait remarqué ce nom… Teruyo. Automatiquement un visage s’était comme affiché dans son esprit en ressortant rapidement, mais progressivement. C’était le jeune qui avait été promu en même temps que lui lors du discours d’Hyûga Toph. D’après ses souvenirs, ce dernier s’était distingué lors de l’assaut à Tetsu en faisant montre de grandes capacités oratoires. Tsuyoshi ne pouvait l’oublier car ce détail, assez rare chez les shinobis, plus prompts au combat, était très intéressant. Il n’eut pas besoin de dessin pour se figurer que lui était sur cette mission en grande partie pour tenter de désamorcer une situation tendue. A moins bien entendu qu’il dispose de qualités intéressantes pour l’espionnage. Quant au Genin, Tsuyoshi avait sérieusement du mal à s’imaginer ce qu’il pouvait faire dans une mission aussi sérieuse et dangereuse. Les enjeux étaient importants et l’on envoyait un Genin au front. Ce dernier, lui aussi, devait disposer de qualités intéressantes, autrement il ne serait malheureusement qu’un boulet en cas de pépin car non seulement c’était envisageable, mais il était écrit noir sur blanc que le trio devait « intervenir si l’espionnage ne permet pas d’acquérir suffisamment d’informations »

Attendant à la porte du village, point de rendez-vous habituel des missions, le Hyûga, patientait en scrutant les gens qui venaient vers lui. Teruyo, il saurait le reconnaître. Le dénommé Kenzo… Egalement, il s’étaient déjà vus.



_________________
Spoiler:
 


Intercepter le Fer [Mission rang A] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Asaara Kenzo
Asaara Kenzo

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Jeu 26 Déc 2019 - 10:38
Une mission de rang A ? Mais... Mais, je ne suis que Genin ! Je comprends pas comment on peut envoyer un nullard comme moi dans une mission aussi dangereuse ! Alors on doit aller au pays du fer, tiens tiens ça commence hyper bien cette histoire ! Et on doit espionner une délégation Tetsujine qui c'est rendu dans un autre pays, et intervenir au cas où. Bon bah c'est bien beau tout ça mais moi je fous quoi là ? Je suis pas un bon espion et mes aptitudes au combat sont loin de celles de certains shinobi d'Iwa, je pourrais juste repérer la délégation grâce à ma technique de perception et laisser à mes compagnons le soin d'espionner. Même si ça va être un beau petit voyage, depuis mon départ de Kaze je n'avais jamais voyagé et il faut que je me dégourdisse un peu les jambes. On va dire que mon départ de Kaze était un peu spécial mais passons, ça ne nous intéresse pas pour le moment.

Voyons voir avec qui j'étais en équipe, le chef de l'équipe était Hyûga Tsuyoshi. Un ninja très puissant que j'avais déjà eu l'occasion de rencontrer, et après ça Miyamoto Teruyo qui avait à peine été nommé Chunin. Une bonne équipe en perspective et qui en était le points faible ? C'est éké bien sûr ! Mais ça ne me pose aucun problème, j'accomplirais ma mission quoiqu'il en coute ! Je ferais tout pour aider mes compagnons et les aider dans leur tâche, je suis un mauvais espion et je ne pourrais pas les aider sur ce point là. Mais j'ai d'autres qualités tout aussi utiles, je suis un ninja sensoriel et en cas de combat je peux me révéler plutôt coriace. Alors je protégerais le village et mes camarades sur cette mission ! Alors voilà, je me rendais lentement mais sûrement vers le lieu de rendez-vous.

J'arrive avec le strict minimum, j'avais mes vêtements habituels et une jarre de sable, ma jarre ne pouvait pas me quitter bien sûr car sinon j'aurais encore plus de mal à utiliser mon sable en cas de combat et ça j'en avais pas besoin. Je salua le Jônin en m'inclinant légèrement et me mit à attendre l'arrivée de Teruyo. Je posais aussi une question au célèbre Hyûga.


- Comment allez-vous Tsuyoshi senpai ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-termine http://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin
Miyamoto Teruyo
Miyamoto TeruyoEn ligne

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Jeu 26 Déc 2019 - 21:29
Des pieds tournaient en rond dans le parc. Des pieds détachés du sol et qui virevoltaient dans un mouvement fluide et soutenu. Tel un oiseau, le père que j’étais était en train de faire tourner tant bien que mal la fille que j’avais. Tant bien que mal, oui, car compte tenu de l’âge de ma chère Saya et de mon corps gringalet cela devenait de plus en plus compliqué chaque années.

« Plus vite papa ! Plus vite ! »

C’est sur ces mots que le pieds droit de ma petite rousse fut stoppé par une main ferme, évitant à son propriétaire de recevoir un coup de chaussure en plein visage. Surprise, ma Saya ne pipa mot, se demandant surtout ce qui s’était passé pour que son manège humain soit stoppé aussi brutalement. Quant à celui à l’origine de ce blocage salvateur qui venait de sauver mon souffle, ce n’était qu’un simple chunin du village.

« Navré pour ce coup, je ne t’avais pas vu arrivé. »
« Ce n’est rien. Tiens, je suis venu pour t’apporter un ordre de mission. C’est urgent, tu pars dans deux heures. »


Deux heures ? Mission urgente ? Cela ne présageait en général rien de bon. Jusqu’à présent, j’avais toujours eu à réaliser des missions secondaires et voilà qu’aujourd’hui une mission cachetée m’attendais. Était-ce ça devenir chunin ? Naviguer dans un autre univers ? Qu’est-ce que cela devait donc être que de devenir jonin. En tous cas pour le moment, peu-importe mes réflexions, j’avais à faire. Laissant Saya sous la bonne garde du reste de la famille, c’est avec un certain pincement au cœur que je la quittais, un baisé apposé sur son front transpirant d’un visage souriant malgré la situation. J’étais pourtant persuadé que sous ces lèvres tirées de bonheur se cachait une certaine déception. Chassant rapidement cette idée de ma tête en me disant que je me ferais pardonner plus tard, je retournais chez moi pour prendre note de nos objectifs et m’équiper en conséquence.

Espionnage donc. Cela voulait dire plusieurs choses déjà. Aucune tenue officielle, et aucun bandeau. Cela voulait aussi dire prendre connaissance par cœur du sujet de notre mission et faire disparaître le rouleau. Le barbecue s’occupa très bien de cette tâche. Habillé comme n’importe quel citoyen, besace au flanc, chapeau vissé sur la tête, je rejoignais le point de rendez-vous d’un pas assuré sans pour autant me fendre d’une course effrénée. Après tout, j’étais toujours dans les temps.

Arrivant à la porte principale, plusieurs personnes étaient d’ors et déjà présentes sur les lieux et outre les gardes et quelques citoyens seules deux d’ente elles dénotaient dans le décor. M’approchant du duo, je saluais mes compagnons de route d’un simple geste de la main.

« Salut. Moi c’est Teruyo, mais vu que je suis le dernier, vous devez vous en douter. »

Quant à mes deux compères, nulle possibilité de se tromper, les Hyuga étant en général facilement reconnaissables.

« Tsuyoshi je suppose ? » en direction du jonin.
« Et Kenzo du coup … » en direction du genin.
«Ravi de vous rencontrer tous les deux. Faisons en sorte que tout se passe pour le mieux et revenons tous entier au village.

Je ne connaissais ni l’un ni l’autre. Pour autant, si nous devions former une équipe pour cette mission a priori urgente, c’est que chacun devait avoir son rôle à jouer et des talents particuliers pour y parvenir.

« Bon, bah, je suis prêt. Tenue civile et bandeau laissé à la maison … »

_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Narrateur
Narrateur

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Dim 26 Jan 2020 - 21:28



Vous voilà réunis pour partir en direction de la frontière. Vous entamez la route sous les meilleurs augures, et avez le temps de discuter en chemin. A moins que vous ne soyez trop pressés, espérant follement intercepter la délégation de Tetsu no Kuni à son voyage aller ? Toujours est-il que votre chance n'est que de courte durée, car déjà un premier obstacle se présente sur votre chemin, et sous une forme particulièrement peu sympathique ...

Spoiler:
 

"On ne bouge plus !"

Un bandit de la pire espèce, et bardé de toute une troupe de ses camarades derrière lui - environ une demi-douzaine de manants - vous barre la route. Et le sourire narquois qui plane sur son visage ne laisse rien augurer de bon ...

"Vous avez l'air bien aisés, vous. On devrait se faire un petit pactole. Allez, videz vos poches et filez-nous tout ce que vous avez. Ou sinon ..."

Il tira un kunai de la poche de son pantalon, et fut aussitôt imité - quoique maladroitement - par la bande de ses comparses.

"Vous allez tâter de nos lames !"

Que faire alors ? Essayer de les dissuader ? Foncer dans le tas ? Les bandits ont certes l'air patibulaire, mais ils semblent également assez hésitants ... Et le temps presse, si vous voulez être certains d'intercepter la délégation de Tetsu no Kuni au moins à son retour.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Lun 27 Jan 2020 - 21:37
A peine la bande de joyaux lurons s’était-elle réunie pour aller de l’avant qu’ils étaient déjà interceptés par une bande de… de… [Placez ici l’insulte de votre choix]. C’était évidemment une insulte qui venait à l’esprit du Hyûga. Le trio n’était même pas arrivé à destination que des zouaves venaient jouer les marioles auprès d’eux. Soupirant un bon coup après avoir remarqué l’arrivée du groupe « d’agresseurs », le Hyûga regretta de ne pas avoir porté une cape et de ne pas marcher avec son Byakugan actif par intermittence. Au moins il aurait vu venir ces gens et ils auraient évité une confrontation qui ne pouvait être que dommageable dans ces circonstances. Quand bien même le trio était en mission, ils allaient devoir perdre du temps et de l’énergie pour se tirer d’affaire. Le Hyûga doutait en effet fortement que ce groupe d’inconnus les laisse progresser sans encombre.

_ Donc c’est toi le chef de bande c’est ça ? Dit le Hyûga l’air fatigué tout en pointant du doigt la personne qui leur avait demandé de ne plus bouger.

_ Je vais faire simple, dans le type de business qui est le votre, il est primordial de savoir identifier ses cibles afin justement de ne pas devenir la proie…

Sans attendre une quelconque réaction ou une quelconque réponse, Tsuyoshi dégaina le premier. Un kunai sorti de sa sacoche à la vitesse d’un Jonin –la classe, un lancer digne du Yondaime Hokage, et un des bonhommes, sur la droite de celui qui semblait être le chef de la bande, encaissa à la tête le projectile.

Si les membres de ce groupe n’étaient que de simples civils, ils ne pourraient que constater la mort de leur ami, un kunai planté dans le front. S’ils étaient des ninjas, la chose serait visible, les choses alors se compliqueraient assurément.

_ Foutez moi le camp !

La vermine doit être éradiquée de toutes façons n'est-ce pas ? Alors pas le temps de niaiser !


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Intercepter le Fer [Mission rang A] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Asaara Kenzo
Asaara Kenzo

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Jeu 30 Jan 2020 - 15:03
Nous venons de partir, un joli petit groupe prêt à partir pour une mission d'importance capitale pour le village caché de la roche ! Mais en apparence on était pas des ninjas, on était juste trois gars ordinaires en train de marcher, et là d'un coup un groupe de bandits débarque avec un chef dans un pyjama. Oui on dirait vraiment un pyjama ce truc qu'il porte cet imbécile ! Je soupira, ils croyaient vraiment pouvoir nous stopper cette bande d'idiots ? Ou plutôt nous prendre nos objets de valeur, tiens ils risquent d'être déçu vu que tout ce que j'ai c'est ma jarre de sable, j'étais habillé en civil et sans objet de valeur. Je me craqua donc la nuque et vit Tsuyoshi abattre un de nos ennemis d'un coup sec, ça me fit sourire ça.

- Dis donc tu n'y vas pas par quatre chemins, partez devant vous deux, je m'occupe de cette bande d'idiots, ça me fera un peu de divertissement.

Il est vrai que je n'allais pas être d'une grande aide lors de cette mission et donc c'était mieux pour moi de m'occuper de cette bande de vauriens. J'aime bien éradiquer la racaille personnellement, c'est très amusant ! D'un simple signe je fis apparaitre un clone de brume piégés avec un parchemin explosif dedans.

- Allez-vous en Tsuyoshi et Teruyo, je vous rejoins dans deux minutes.

Le clone sauta et se mit au milieu de la troupe de bandits et explosa, l'explosion allait éradiquer toute cette bande normalement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-termine http://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin
Miyamoto Teruyo
Miyamoto TeruyoEn ligne

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Jeu 30 Jan 2020 - 22:54
Eh voilà, nous étions donc partis en mission. Pour autant, l’ambiance n’était pas aussi détendue, aussi sympathique que je l’aurais imaginé. Même mes missions avec Masami ouvrait d’avantage nos personnes à la discussion. Pour cette fois, à peine réunis, voilà que nous prenions la route, non sans faire un point en amont, non sans discuter de nos forces et faiblesse ou de nos capacités qui pourraient être utile pour réussir nos objectifs. Peut-être était-ce là la manière de faire de notre chef d’équipe, ne pas perdre de temps et prendre le temps de discuter sur la route. Si c’était le cas, c’était une démarche étrange agissant différemment lors de mes propres missions.

Sans que personne n’échange avec les autres pendant notre pérégrination pédestre, moi-même, je n’osais briser le silence qui s’était imposé à nous, me contentant dans un premier temps d’observer chacun de mes partenaires, tentant d’en apprendre un peu plus sur eux. C’est pourquoi, perdu dans ces pensées que je ne fis pas cas au premier coup de cette bande de brigands qui fit son apparition, surgissant de nulle part, ou du moins à ma grande surprise en tous cas.

Une voix inconnue me fit lever la tête de mes pensées. Des brigands, encore. J’avais déjà rencontré il y a peu, quelque temps avant notre aventure à Tetsu un groupe similaire. Au final, bien que dix fois plus nombreux que nous, Masami et moi avions réglé le problème. Cela avait été quelque chose de douloureux pour moi et dans la mesure du possible, je souhaitais éviter une nouvelle fois d’être confronté aux mêmes résultats. Malheureusement pour moi, avant que je n’ai eu le temps de réagir ou d’agir que le Hyuga se mettait en branle de manière bien trop létale à mes yeux alors qu’il venait d’occire l’un de nos ennemis. Quant au genin qui nous accompagnait, son empressement à agir seul ne me réjouissait pas plus.

Je n’avais aucune idée de ce que valait ce Kenzo, le fait d’être genin n’étant pas nécessairement un gage de faiblesse, il suffisait de voir Masami pour en être convaincu, mais prendre la décision d’affronter nos adversaires sans soutien me semblait bien trop présomptueux.

Avançant entre mes deux partenaires, me mettant au milieu des chefs des deux groupes, je tentais de désamorcer les choses pour éviter un conflit inutile et surtout une fin sanglante. Tendant la main vers le jonin, mes paroles étaient prononcées sous le ton de la médiation.

« Je pense qu’ils ont compris par ta démonstration que c’était inutile de nous attaquer. Et si cela n’était pas suffisant pour les aider à faire le bon choix, ceci devrait les y aider. »

D’un geste vif, mon second bras se tendit vers le chef de nos assaillants qui subitement se mit à saigner de la joue, profondément entaillée, ainsi qu’un bout d’oreille qui saigna tout autant. Désormais, je me tournais vers ma victime que j’espérais suffisamment compréhensive et intelligente pour faire le bon choix.

« Navré pour ta blessure, mais tu comprendras aisément que si j’avais voulu viser entre les deux yeux, je l’aurais fait. Tu l’auras aussi compris, mes deux compagnons n’auront aucun souci à s’occuper de vous, et toi comme moi, nous savons ce que cela veut dire. Je suis le seul ici qui te laisse le choix de laisser de côté les idées que tu avais à notre encontre et de repartir avec tes compagnons. Et avant que tu ne répondes, saches que ce que je viens de te dire n’est pas une négociation. Soit tu décides d’être raisonnable et toi et les autres rentrez chez vous, soit je devrais une nouvelle fois creuser des tombes pour des brigands qui se pensaient au-dessus de la démonstration de forte qui vient de vous être faite. Libre à toi de décider. »

Au fond de moi, j’espérais que le jeune homme prenne la décision de quitter les lieux. En attendant, je regardais par petits moments fugace mes deux compagnons, m’assurant qu’ils ne décident pas de passer outre cette proposition qui nous ferait à la fois du temps et de l’énergie pour qu’on puisse se concentrer enfin sur notre réelle mission.



_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Narrateur
Narrateur

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Lun 3 Fév 2020 - 23:25



Le jeune chef des brigands vit un premier de ses compagnons recevoir un kunai en plein entre les deux yeux, puis le reste de sa bande être pris dans une explosion. Nul besoin d'être un génie pour en déduire qu'il avait grandement mésestimé ses cibles. Une erreur fatale, que ne fit que souligner la blessure qui lui entailla la joue avec vivacité, avant même qu'il ait pu comprendre ce qui se passait.

Tout en écoutant son attaquant, il passa un doigt le long de sa blessure. Sa peau se teinta de vermeil, et ses dents se serrèrent. Il pointa un doigt accusateur en direction du groupe.

"Soyez maudits ! Vous le paierez, et plus tôt que vous le pensez !"

Et avant d'avoir pu demander son reste, il fit volte-face et disparut à une vitesse impressionnante, se fondant dans le paysage. Menaces en l'air, ou véritable promesse d'une vendetta ? Toujours est-il que ce premier obstacle sur la route des trois valeureux shinobis se trouvait écarté. Certes, leur route était maintenant tachée du sang de ceux qui n'avaient fait que les menacer ... Mais au moins, ils pouvait poursuivre leur avancée. Vers leur but. Vers le Fer. Les prochains moments du trajet seraient sans doute l'occasion de papoter pour eux. A moins qu'ils ne choisissent d'épargner leur souffle pour aller plus vite vers leur objectif ?





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Mar 4 Fév 2020 - 18:36
Les choses s’étaient passées comme elles s’étaient passées. Le tout dans une rapidité étonnante. A peine avoir quitté le village qu’ils se faisaient intercepter par des quidams hésitants et pourtant menaçants. La pacification totale de Tsuchi no Kuni n’était pas pour maintenant visiblement. Il faudrait certainement bien des missions pour régler définitivement cette question. Le Hyûga eut alors en mémoire une purge de mission qu’il avait effectuée avec la défunte Nagamasa Hisa et l’actuelle intendante alors que toutes deux étaient encore Genin. Leur puissance au combat était déjà porté à des niveaux incroyables et le trio, alors doublé d’un autre trio iwajin avait affronté ce type de horde sans foi ni loi dans un bain de sang indescriptible.

*Les choses se répètent on dirait… Espérons que non.* Tsuyoshi soupira. Il savait reconnaître un problème lorsqu’il en voyait un surgir. Ce bonhomme, aussi innocent qu’il pouvait en avoir l’air, en était un. Peut-être pas pour la mission qui le liait aux deux autres iwajins, mais il en était un. Son intervention était bien trop absurde aux yeux du Jonin. Le Hyûga aurait apprécié pouvoir mettre à contribution un kuchyôse, et le filer. Seulement, dans l’état actuel… Il repensa à ces problèmes dans le monde souterrain. A nouveau il soupira.

Portant son regard sur le groupe de bandits désormais sauvagement dispersé, Tsuyoshi rabattit le capuchon de sa cape sur sa tête. Il y avait trop de morts inutiles. Son action de base, basique, servait au départ à vérifier les aptitudes ninjesque des "bandits" ou de les intimider suffisamment pour qu'ils décampe s'ils étaient dans l'incapacité de stopper un simple kunai. En effet, ce seul acte était largement suffisant. A bien des égards, l'on pouvait considérer Hyûga Tsuyoshi comme un fataliste. Seulement, les choses n'étaient pas aussi simple qu'elles pouvaient le sembler en apparence.
Effectuant des mudra, il activa son Byakugan, temporairement, juste pour voir le chakra de cet homme et retenir sa signature chakratique, tout en cachant bien entendu son action. La tête baissée un instant, même ses coéquipiers n’avaient pu remarquer que les mudra. Ses yeux étaient cachés. Satisfait de son acte, il désactiva son Byakugan. Ses yeux redevinrent comme ceux de monsieur tout le monde.

_ Évite de prononcer nos noms la prochaine fois… Le Hyûga venait de ramener son capuchon sur son dos. Il s’était tourné vers Asaara Kenzo. Tsuyoshi voulu lui dire qu’il en avait trop fait, mais il se ravisa. En réalité, s’ils en avaient eu le temps, le Jonin aurait tout fait pour capturer celui qui semblait être le chef de la bande et mis hors d’état de nuire le maximum de ses hommes. Mais ils n’avaient pas ce temps-là. Leur priorité était cette mission oh combien importante. Tsuyoshi repensa au chef de la bande "ennemie". Ce bonhomme qui avait été égratigné par le Chuunin Teruyo réapparaîtrait surement. En parlant de cela, comment ce dernier avait-il réussi cette prouesse ? Tsuyoshi, Byakugan inactif, n’avait pu voir aucune technique activée. Tout juste avait-il vu le Miyamoto exécuter des mudra. Un regard fugace vers ce dernier et le Jonin le reconsidéra. Il savait qu’il avait dans son équipe un diplomate ou du moins quelqu’un qui privilégiait la négociation à tout autre type d’action. Ses propos et ses faits d’armes à Tetsus allaient en ce sens. Mais le Hyûga ne s’imaginait pas avoir dans son escouade un combattant intéressant. Du moins pas à ce niveau là…

_ Donnons-nous des pseudos. Cela nous servira au cas où nous serions séparés par quelques subterfuges et que nous voudrions nous reconnaître. Je serai le tigre. Le Hyûga pensa de façon fugace à l’éclatant tigre d’Iwa. En d’autres circonstances, il aurait souri.

Se rapprochant d’un arbre, le Hyûga effectua des mudra puis plaça un sceau sur le tronc de l’arbre. Le sceau disparut alors mais demeura actif.

_ En principe ces gens ne réapparaîtront pas vu qu’ils ont été incapables de trouver une parade à nos attaques. Mais cet homme… J’aurais aimé le traquer mais enfin… Il se tourna alors vers la frontière et fit signe pour qu’ils aillent de l’avant.

_ Lorsque nous trouverons un point d’observation adéquat, nous tenterons dans un premier temps l’espionnage et le recueil d’informations. En cas de confrontation avec les tetsujins, évitons de montrer notre lien avec Iwa, même si ça peut-être très ardu, et à ce moment-là faisons de notre mieux pour capturer les têtes pensantes tetsujines. Donc pas de carnage inutile. L’idée de base est qu’Iwa sache ce que mijote Tetsu sans que Tetsu ne l’imagine. Une courte pause et il enchaîna : Lequel d’entre vous a des compétences en infiltration ? Pour ma part, je peux voir de très loin essayer de comprendre les choses à distance dirons nous... Des compétences plus rapprochées seraient les bienvenues.

Si quelqu’un sait se fondre dans la nature ce sera certainement son moment de gloire. Pour ce qui est de tenter la moindre approche de négociation, la chose était exclue dans l’esprit du Hyûga. Vu le contexte c’était tout bonnement impossible. Si quelqu'un avait une idée contraire, c'était le moment de l'exposer.

Cela dit, le Hyûga espérait pouvoir faire quelques recherches auprès des gardes dans les lieux d’observation proche de l’endroit vers lequel ils se rendaient. Il avait effectué une mission avec Tenzin. Une mission qui avait servi à établir des points d’observation à la frontière justement. Certains points d’observations pouvaient être fonctionnels à l’heure qu’il est dans la mesure où ils n’étaient pas difficile à mettre en place. S’ils l’étaient le trio passerait près de l’un d’eux et verrait si un garde y est en faction. Une bonne occasion d’obtenir des informations ?

Poursuivant leur route, Tsuyoshi par intervalle rabattait son capuchon sur la tête et activait alors son Byakugan discrètement afin de vérifier qu’ils n’étaient pas suivi ou qu’une menace ne risquait pas à nouveau de leur tomber dessus. L’on peut manquer de vigilance une fois, mais pas deux fois. Ce n’était pas le genre du Hyûga.


Spoiler:
 


_________________
Spoiler:
 


Intercepter le Fer [Mission rang A] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Asaara Kenzo
Asaara Kenzo

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Jeu 6 Fév 2020 - 14:10
Tout c'était très bien passé, les brigands avaient détalé comme des lapins, désormais on pouvait continuer notre route. Je me craqua la nuque, croyant avoir fait du bon boulot alors que j'avais fais une belle bêtise en prononçant les noms de Tsuyoshi et Teruyo ! Mais bon, c'était ma toute première mission et je n'avais pas encore l'habitude pour tout dire, cependant quelque chose clochait dans cette histoire. Le chef de la bande c'était fait entaillé la joue alors qu'il n'y avait rien, je me tourna alors vers Teruyo, je l'avais vu faire un signe mais rien d'autre, qu'avait-il fait ? Tsuyoshi lui envoya un kunai en plein entre les deux yeux d'un assaillant mais rien sur le chef, qu'est-ce qui c'était passé ? J'avais toujours l'air d'un calme incroyable mais je bouillonnait à l'intérieur, le chef nous menaça mais bon je ne crois pas qu'il soit capable de quoi que ce soit ce guignol.

Tsuyoshi : Évite de prononcer nos noms la prochaine fois…

Cette phrase du Jonin me sortit de mes pensées, c'est vrai que c'était une belle erreur. Je n'avais pas une grande expérience du combat, à part une désertion du pays du vent et le fait que je me suis fait passé pour mort après avoir tué mes parents. Tout cela mena à cette erreur grandiose venant d'un Genin inexpérimenté, mais ça ira avec le temps. Je ne comptais pas refaire la même erreur deux fois, cette mission allait surtout me faire gagner en expérience même si la priorité était de protéger Iwa.

Tsuyoshi dit qu'on devrait se donner des pseudos, lui il sera le tigre. À l'intérieur ça me faisait bien marrer malgré mon air calme. Je réfléchis alors à un pseudo, j'avais une idée assez originale par contre.


- ça marche, moi je serais le tanuki.

Je vis le Jonin placer un sceau et nous faire signe pour qu'on aille de l'avant, il se mit à nous faire un petit topo sur notre mission. Il demanda aussi qui avait des capacités en infiltration, à vrai dire ce n'était pas mon point fort, question espionnage je pouvais juste utiliser mes capacités sensorielles pour repérer quelque chose ou quelqu'un.

- Personnellement je peux juste utiliser mes capacités sensorielles pour du repérage.

Maintenant il fallait savoir si Teruyo pouvait se rendre utile pour une infiltration.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-termine http://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin
Miyamoto Teruyo
Miyamoto TeruyoEn ligne

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Sam 8 Fév 2020 - 11:01
Finalement, les brigands en leur âme et conscience, mais aussi peut être poussés par les démonstrations de force de chacun d’entre nous, avaient décidé de se replier et de nous laisser passer sans chercher à combattre. Ayant déjà eu affaire à une situation similaire, je ne pouvais que me satisfaire du résultat, cette fois plus salvateur que le nombre de morts occasionnés lors de mon expérience passée. Sans un mot, je regardais le chef se retirer avec ses hommes, non sans nous menacer au passage. Réelle volonté de nous nuire ou paroles en l’air prononcées sous le coup de la colère ? Les deux étaient possibles, même si à leur place, je ne tenterais rien compte tenu de la situation actuelle. Ils savent désormais ce que nous valons, et de notre côté, nous savons qu’ils sont là. Il serait donc idiot de leur part de tenter une nouvelle attaque en sachant pertinemment que nous allons redoubler notre vigilance pour éviter à nouveau ce genre d’écueil.

Une fois seuls, j’avançais un peu dans la direction des fuyards, décrochant mon kunai ensanglanté planté dans un arbre. Une fois le sang retiré, nettoyé par quelques feuilles et un peu de terre, je le scellais à nouveau, dos à mon équipe. Après tout, chacun ses petits secrets. C’est à peu prêt dans un même temps que notre chef d’équipe nous fit quelques remontrances, même si le genin était le véritable destinataire. Le Hyuga avait raison dans le fond, mais dans la forme, il était difficile de blâmer qui que ce soit dans la mesure où nous n’avions rien décidé. Cette ereur de Kenzo n’était due qu’à un manque d’expérience, une erreur qu’il ne commettrait désormais plus.

Je regardais mes compagnons de route de manière amusée lorsque Tigre et Tanuki firent leur apparition dans leurs bouches respectives. Quant à moi, un seul nom d’emprunt me venait en tête. Doudini. J’aurais souhaité sortir cela comme un hommage, mais hélas, dans le village, plusieurs personnes me connaissaient sous ce pseudonyme. Impossible d’en faire une couverture fiable. C’est encore plus amusé que je décidais donc de mon nom de code.

« Eh bien … appelez-moi … gerbille. »

Par la suite, le jonin nous exposa son plan. Un plan fiable, pertinent et sur le papier, ne souffrant d’aucune faiblesse apparente. Comme il nous le rappelait si bien, ce n’était après tout qu’une mission d’observation et d’enquête à la base. Nous n’avions pas pour objectif de liquider qui que ce soit, loin de là. Le but n’était pas de créer de nouvelles tensions entre Tetsu et potentiellement Iwa, la situation était déjà suffisamment difficile ainsi.

Comme tous les Hyuga, Tsuyoshi doté de cette pupille blanche étaient doté de dons de détection et d’observation exceptionnels. Rien qui ne puisse rivaliser avec mes propres idées, mais je manquais pour l’heure d’expérience et de maîtrise dans plusieurs domaines, et même dans celui de ma propre maîtrise de l’Hikariton pour pouvoir concrétiser tout cela. Mais au final, c’était une bonne chose que de pouvoir faire équipe avec un membre du clan aux yeux blancs. Après Toph, maintenant lui, j’avais de quoi observer et apprendre.

Kenzo semblait lui aussi doué de quelques dons de perception que j’imaginais sûrement moindre que celui de notre chef, mais qui pourraient s’avérer tous aussi utiles en cas de nécessité. Il ne restait plus que moi à dévoiler mes dons. Et vu qu’une démonstration valait d’avantage que mille mots, je décidais de faire une petite démonstration concrète.

« Eh bien Tsuyoshi, je suppose que si je suis dans cette équipe, c’est justement parce que je dois être la personne la plus apte à s’infiltrer ici… »

Je prononçais ces paroles tout en me rapprochant de l’arbre vers lequel j’étais, et faisant le tour de ce dernier, j’usais de ma technique phare une fois caché par le tronc énorme, laissant planer mes paroles. À pas feutrés, évitant tous bruits, je me plaçais entre mes deux coéquipiers avant de réapparaître à leurs yeux.

« Je dois pouvoir faire quelque chose. » dis-je en souriant.

Et sans transition dans cette scène qui pourrait paraître étrange, je sortais de ma besace, trois brioches à la viande, encore un peu tiède dans leur papier kraft et en tendais une à chacun d’eux. Cela pouvait paraître étrange, mais à mon sens, pas dénué d’utilité.

« Ce n’est pas grand-chose, mais cela nous permettra de regagner les quelques forces que l’on a perdu avec ces brigands ou à surveiller nos alentours. Nos ressources sont précieuses et nous ne savons pas à quoi nous attendre. Commencer avec nos réserves d’énergie à leur maximum est essentiel. Bon appétit. »

Ces paroles à peine terminées, j’enfournais une grosse bouchée de brioche, laissant apparaître une farce de viande et de légumes, le tout encore juteux.

« Oh, et quand vous aurez terminé, je vous conseille de faire comme moi, de vous frotter avec un peu de feuille et de terre pour cacher votre odeur, pour s’infiltrer, c’est essentiel. »



_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Narrateur
Narrateur

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Sam 8 Fév 2020 - 18:04



Le petit groupe avançait petit à petit. Tigre, Tanuki et ... Gerbille. De quoi effrayer n'importe quel prédateur, n'est-ce pas ? Pourtant, ça ne semblait pas être l'avis de la nature. En effet, le repas que Gerbille donna à ses coéquipiers dégageait un fumet suffisant pour aiguiser la curiosité des bêtes qui rodent dans les paysages délaissés par l'homme ... Elles n'attaquaient pas - pas encore, du moins - mais on pouvait distinguer leurs silhouettes derrière les troncs. Des bruissements de feuilles suspects dans les cimes. Des grognements affamés derrière les rochers ...

Que faire, alors ? Ne rien faire, et risquer de subir une attaque de bêtes sauvages ? Attaquer, et risquer de causer du grabuge, attirant l'attention de potentiels autre bandits ? En tout cas, le Byakugan du Hyûga avait suffi à avertir le groupe de la présence de leurs chers amis à poils et à plumes. La décision leur revenait donc entièrement. Et le temps pressait, s'ils voulaient être sûrs d'intercepter la délégation tetsujine.

Tic. Tac. Tic ...





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Sam 8 Fév 2020 - 22:21
Le Hyûga écouta et regarda ses coéquipiers pendant que ceux-ci répondaient à la question qu’il avait posée. Il les observa également lorsqu’ils posaient des actes pour différentes raisons. En mission, et même en règle générale, le Hyûga était quelqu’un de quasi maniaque lorsqu’un objectif était à atteindre par lui. Rien ne devait être laissé au hasard et aucun événement surgissant sur sa route, alors qu’il se trouvait en mission, ne devait être pris à la légère. Dès lors retenir l’intonation de la voix ses coéquipiers, leur façon de parler, de se déplacer étaient autant d’informations potentiellement utiles pour la suite. Après tout, Tsuyoshi était un « vieux » dans la vie de shinobi. Il en avait vu tellement. Tant de situations qui venaient conforter son expérience. Oh, bien entendu, il devait toujours se parfaire, continuer à s’améliorer sur tous les plans.

Pourtant, une chose l'avait perturbé et pris de court. Teruyo alors qu'il était allé récupéré le kunai qu'il avait lancé tantôt, disparut derrière un arbre et... et ne réapparut pas aussitôt. Son mouvement au départ était certes inutiles mais pas intriguant au point de mettre immédiatement la puce à l'oreille du Hyûga et de se mettre sur ses gardes. Si seulement il savait. Une seconde, deux secondes, dix secondes. Le Hyûga fronça les sourcils et se déplaça légèrement histoire de savoir ce que tramait ce bonhomme derrière l'arbre.

_ Tu chies ou quoi ? Demanda le Hyûga. Élargissant son champ de vision du côté d'où avait disparu le Miyamot, Tsuyoshi pourtant ne vit rien. Hey ! S'écria t-il avant de commencer à exécuter des mudra lorsque le coquin apparut entre l'Asaara et lui. Tsuyoshi sursauta en dégainant un kunai qu'il porta aussi vite qu'il put au cou du bonhomme. Les yeux dans les yeux, le Jonin tenta de le déstabiliser du regard maintenant son mouvement, signifiant au Miyamoto qu'il pouvait le tuer au moindre mouvement. Bien entendu, il n'en ferait rien. Il voulait juste s'assurer que c'était bien Teruyo. Inutile de lui demander son pseudo. Le faire maintenant était tout bonnement improductif. Si jamais c'était pas Miyamoto...

_ Mais qu'est-ce que t'es à la fin ? Dit-il en rabaissant le bras. S'écartant de lui, Tsuyoshi activa son Byakugan. Il scruta les environs notamment derrière cet arbre. Aucune trace d'un mort ou d'un disparu. Teruyo était Teruyo. Bon poursuivons notre chemin...

Le Hyûga mit de côté toutes ces prouesses du Miyamoto. Ce dernier était un peu plus âgé que lui, quoique plus versatile. Il semblait également être très particulier...

Repensant aux réponses de ses coéquipiers lorsqu'il leur avait demandé un pseudo, il ruminait tout ça. Les pseudos avancés en disaient long sur leurs capacités et leur psychologie en réalité. Tsuyoshi ne dit rien, mais intérieurement, il s’imaginait déjà des choses, des choses qu’il espérait vraie. L’un, l’Asaara, avait demandé qu’on l’appelle Tanuki... Un animal mythologique similaire à un blaireau. Rien de bien offensif pour ce qui était de l’affrontement direct à priori et pourtant astucieux et capable de diversifier son jeu. Pour l’avoir affronté en combat amical, le Hyûga savait à peu près à quoi s’attendre avec l’Asaara. Il savait être à la hauteur de son clan pour ce qui était du combat. Quant au Miyamoto… Il avait demandé à être appelé « la gerbille ». Le Hyûga garda son self-contrôl. Il comprit à sa façon quel genre de personnage était alors Teruyo. Inoffensif en apparence mais très futé, et également fourbe. Rien qu’en écoutant les noms avancés, Tsuyoshi sut que la gerbille, en cas de totale déroute, serait le survivant du groupe. Ça… Et lui qui n’était pas un partisan du combat à mort dans une bataille perdue d’avance serait pourtant, dans ce trio, celui qui était potentiellement le plus sacrifiable parce qu’étant le tigre ; celui qui affronte la difficulté de face avec force, férocité et vivacité. Étrange comme le monde était changeant…

Lorsque la gerbille sortit des brioches de viande encore tièdes, et qu’il les proposa au groupe, le Hyûga voulut refuser. En effet, ils n’avaient pas perdu tant de chakra que cela. Tsuyoshi n’avait fait que lancer un kunai et effectuer des techniques actives trop peu longtemps pour être comptabilisées comme une débauche d’énergie. A ces yeux, manger maintenant était inutile et potentiellement contre-productif et pourtant, il ne sut quelle mouche le piqua. Il accepta. Peut-être parce que ces brioches étaient appétissantes après tout ou que la gerbille l’avait proposé si gentiment. Il en mangea donc et s’essuya les mains avec la terre tel que suggéré.

Poursuivant leur route, le Hyûga continuait d’activer son byakugan par intervalle. Il mettait alors sa capuche sur sa tête afin d’être bien sûr que personne à distance ne verrait qu’il était un Hyûga –qui sait si cela pouvait faire une différence ?- Pourtant, malgré ses actions à répétition, il n’avait pas été en mesure de voir arriver ce nouveau danger. Il enragea au fond de lui-même lorsqu’il entendit les bruits suspects autour d’eux. Il n’aimait pas ça non… Il n’aimait pas du tout se faire prendre par surprise alors que justement il était plus ou moins sur ses gardes. Activant à nouveau son byakugan, il regarda autour de lu les sources de chakra et même les corps tout simplement, même à travers la matière et il comprit alors. Ils étaient encerclés quasiment par des animaux sauvages. Des carnivores…

_ La gerbille, tu gardes encore dans tes affaires de la bouffe ? Laisse tout ici… Nous sommes traqués par des bêtes sauvages. Fit le Hyûga en arrêtant le mouvement. Il attendit alors que le Chuunin s’exécute. Il poursuivit afin de le rassurer : ne t’inquiètes pas. Le moment venu, nous chasserons pour nous alimenter.

Décidément, ils avaient vraiment avec eu un rongeur avec eux. Quelqu’un qui devait surement grignoter à tout moment. Une fois que ce fut fait, d’un signe, le Hyûga demanda au groupe d’aller de l’avant. Il fallait mettre les voiles et vite parce que déjà les bêtes s’activaient vers la nourriture.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Intercepter le Fer [Mission rang A] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Asaara Kenzo
Asaara Kenzo

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Lun 10 Fév 2020 - 16:40
Gerbille..... Gerbille.... ça me tuait de rire ce surnom que Teruyo avait choisi même si je restais calme. Me retenant de rire je vis la gerbille se mettre derrière un arbre, il devait être en train de gerber, ah tiens elle est bonne celle là. Je respira un grand coup et reprit un calme intérieur, même si extérieurement je paraissais d'un calme dingue. Jusqu'à un certain moment.... Je sursauta en voyant le gerbille apparaitre d'un coup juste entre moi et le tigre.

- Mais t'es taré ? T'es qui au juste, t'es le vent transformé en humain ?

Pas sûr qu'il ait comprit ma blague mais bon, je repris mon calme et au moment où j'allais me mettre à marcher le vent humain nous proposa des petites brioches fourrées. J'accepta volontiers et dévora ma brioche, m'essuyant les mains avec de la terre pour masquer l'odeur je me leva et continua à marcher. Je me mis à réfléchir un peu, comment ais-je pu passer de gamin torturé pendant des années à Genin d'Iwa qui part en mission d'importance capitale ! C'est peut être parce que j'ai tout fait pour m'intégrer à mon nouveau pays ? Mon village ? Que j'ai oublié mes origines avec ce clan maudit et ce pays répugnant ? Oui ça doit être ça.

Pendant qu'on marchait le tigre dis à la gerbille de laisser de la nourriture sur le chemin car des bêtes nous suivaient. Ce n'était pas top ça, on aura plus rien à manger, mais bon il nous reste encore la chasse et puis on doit se dépêcher pour intercepter la délégation Tetsujine ! Ce n'était pas le moment d'être retenus par des sales cabots !


- Décidément on est bien retenu depuis le début de la mission, c'est louche.

Je murmura ses quelques mots, je sentais que quelque chose allait de travers. Continuant de marcher je tenta de récupérer le plus de chakra possible en attendant qu'on intercepte la délégation Tetsujine.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-termine http://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin
Miyamoto Teruyo
Miyamoto TeruyoEn ligne

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Mar 11 Fév 2020 - 21:54
Mon petit tour de passe-passe ne s’était pas passé exactement comme je le souhaitais. Chacun dévoilant ses propres capacités pour le bien de la mission, comme le jonin et le genin avec moi, je m’étais plié à l’exercice. Après tout, depuis mon tout premier entraînement avec Toph, j’avais accepté et compris la nécessité de partager ce genre d’information pour le bon fonctionnement de nos équipes, de nos missions et pour assurer la réussite de nos objectifs. À mon sens, une démonstration valant d’avantage que mille mots, j’entamais une petite démonstration, usant de ma technique signature en passant derrière un arbre. La suite, que du simple, retourner auprès de mes compagnons d’arme en faisant attention à ne pas faire de bruit en marchant sur quelques cailloux ou branches mortes cassées traînant au sol.

Réapparaissant comme si je n’étais jamais parti, je dois avouer que j’aurais dû m’attendre à une réaction telle que celle offerte par le Hyuga. J’avais disparu en mission, nous venions de nous faire attaquer par des brigands et voilà que j’apparaissais comme par magie. Le kunai sous la gorge était légitime à tel point que j’en levais les bras au ciel, signalant ma reddition immédiate, un peu de crainte dans le regard. Vérifications sûrement réalisées par les yeux blancs, Tsuyoshi relâcha son étreinte métallique m’interrogeant sur ce que j’étais à ma grande surprise et à mon grand amusement.

« Oh, disons que je suis celui que tu n’aimerais pas affronter, celui que tu as envie d’avoir dans ton équipe plutôt qu’en face de toi. »

Paroles qui se pouvaient énigmatiques selon le degré d’interprétation qu’on souhaitait lui donner. De manière générale, d’un point de vue global à Iwa, ma réponse ne pouvait qu’être présomptueuse. En revanche, si le Hyuga la prenait pour lui et uniquement lui, le sens était désormais tout autre. Toph s’en souvenait sûrement. Mais ces interprétations n’étaient pas le sujet et baissant les bras, je suivais le pas, notre route reprenant la route.

C’est au moment de notre petite pause qu’une nouvelle problématique se révéla à nous. Des bêtes sauvages. Pourquoi donc ? L’odeur des brioches ? Certes, mais pourquoi autant de regards sur nous ? Comme le signalait Kenzo, tout ceci pouvait paraître louche. Quant à notre chef, fidèle à lui-même, il fit preuve d’un pragmatisme à toutes épreuves et réagit rapidement pour nous sortir de ce retard potentiel. Si cela ne m’enchantait guère, il avait raison et la nourriture cachée dans ma besace était sûrement la source du problème. Petit tas de restes encore tièdes posés dans un coin, terre et feuilles frottées sur moi et dans la besace, voilà que j’étais camouflé pour nos agresseurs à quatre pattes.

« Comme le dit tanuki, à voir par la suite, mais il faudra rester vigilant. Si ces bêtes nous traquent encore, c’est que c’est nous les proies et pas seulement le cadeau que je viens de leur offrir. En attendant, c’est toi l’expert en traque de nous trois, je m’en remets à ton regard perçant. Une fois que l’on saura où et combien, je prendrais le relais si tu veux bien. Je pense que c’est la meilleure chose à faire. »

Qu’allait donc nous réserver la suite des événements.


_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Narrateur
Narrateur

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Mer 12 Fév 2020 - 21:00



Les bêtes de tous genres se précipitèrent sur les victuailles laissées à leur intention. Même si le butin était maigre, elles se battirent pour en tirer ne serait-ce qu'une bouchée. Et c'était toute une ménagerie qui s'écharpait là: de l'ours jusqu'au lapin, du loup à la belette, un joyeux monde sylvestre s'entredéchirait pour une bouchée de pain, littéralement. Mais c'était un combat suffisamment féroce pour que vous puissiez en profiter pour filer. Vous aviez bien réagi, en satisfaisant leur appétit, et vous étiez épargné une bataille rangée contre les forces de la forêt. Mais tous les dangers étaient-ils écartés pour autant ?

Un moment avait passé depuis que vous aviez fui les lieux de la rencontre avec les animaux. Il ne restait à présent que les plus vaillants, décharnés et abimés par les combats, mais qui avaient pu se repaître d'un peu de la nourriture larguée par les shinobis. Quelques renards, un loup, un ours. Les cadavres encore fumants des lapins, des belettes, de toutes ces créatures dont les petites griffes et dents ne rivalisaient pas contre celles de leurs prédateurs naturels, témoignaient d'une lutte qui avait été féroce et sans merci. Et deux silhouettes scrutaient le sol.

"On les a ratés. Ils ont dû réussir à amadouer les bêtes.
-Un coup de chance.
-Peut être ... Mais souviens-toi ce que Mouken nous a dit: ce ne sont pas des novices. Mieux vaut être prudents."


Les deux hommes se relevèrent, et se mirent sur les traces des Iwajins. Derrière eux, la meute sanglante des bêtes survivantes avançait d'un pas feutré, mais soumis ...





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Ven 14 Fév 2020 - 12:16
Le Hyûga avait été satisfait de leur petit coup. Finalement, après avoir activé son byakugan par intermittence, il était parvenu à la conclusion que les bêtes sauvages ne le poursuivaient plus. Ils étaient désormais libres de poursuivre leur chemin sans encombre. Cela dit, ces deux obstacles sur leur route ne le laissaient pas de marbre. Dans sa tête diverses questions se posaient les unes après les autres sans qu'il n'ait réellement l'opportunité de pouvoir y apporter une réponse satisfaisante. D'habitude, les missions ne se déroulaient jamais ainsi. Pour cette fois, quasiment dès leur sortie d'Iwa, il étaient interceptés. Déjà deux fois avant de parvenir à leur objectif. Était-ce le fruit du hasard ? Jouaient-ils de malchance ? Quelqu'un leur en voulait-il ? Étaient-ils déjà hors jeu avant même d'avoir quitté le village ? En ce cas cela signifierait qu'ils ont été vendus et qu'un traître figure dans les rangs iwajins. La chose était possible dans la mesure où la campagne contre Tetsu au fond, était un véritable désastre malgré les apparence victorieuses pour le camp iwajin. Un camouflet. Et si tout était lié ?

Laissant au bout d'un certain temps toutes ces idées de côté, toutes plus folles les unes que les autres, le méfiant Hyûga, car c'est ce qu'il était, poursuivi droit devant en direction de la frontière. Ils n'étaient normalement plus trop loin, du moins, il avançaient de plus en plus vers leur objectif. Scrutant de temps en temps ses ouailles, le Hyûga avisait. Si les iwajins semblaient harassés, eh bien ils prendraient une pause. Cela dit, dans l'idéal, il leur faudrait plutôt rallier la frontière, établir un camp stratégiquement positionné et discret -pas de feu donc.- et attendre en se reposant. Parviendraient-ils seulement à leurs fins aussi facilement que cela, le Jonin pouvait en douter.

Silencieux, le Hyûga continuait son stratagème de base : activer de temps en temps son Byakugan afin de scruter les environs et d'éviter de se faire surprendre par toute présence shinobie ou similaire. Si quelqu'un usait de sensorialité pour les traquer ou leur tomber dessus par hasard ou de manière calculée, les chances seraient grandes pour qu'il s'en aperçoive. Cachant systématiquement sa manœuvre en mettant sa capuche sur sa tête, il évitait ainsi, au cas ou, de se faire prendre la main dans le sac et de donner des informations sur son clan d'appartenance à toute personne ou être qui croiserait leur chemin.

Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Intercepter le Fer [Mission rang A] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Asaara Kenzo
Asaara Kenzo

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Dim 16 Fév 2020 - 22:11
Il n'y avait plus de bêtes, mais pourquoi avais-je un très mauvais pré-sentiment ? D'abord les bandits et après les bêtes, et si on avait signé notre arrêt de mort en partant pour cette mission ? Une taupe à Iwa ? Ce n'était qu'un pré-sentiment mais tout ça était vraiment hyper bizarre, comment ça se fait que le chemin soit si compliqué que ça ? C'était un peu trop étrange, et si tout était relié ? L'échec à Tetsu, la mission, la délégation Tetsujine ? Tout ceci était-il un énorme complot ? Mais est-ce que ce soit possible qu'un simple humain puisse faire ça ? Ou bien était-ce l'oeuvre d'un dieu ? Purée je crois que je suis en train de délirer, mais est-ce que c'est possible ? Un dieu qui orchestre tout ça ? Mais en quel but ?

Il faudrait que je respire un peu, car je boue à l'intérieur alors qu'à l'extérieur je reste calme. Continuant de marcher je continua à réfléchir à cette mission et à toutes les embuches qu'on a rencontré en cours de route. Bon sang de bon soir, j'ai l'impression qu'on ne va pas rentrer à la maison, mais bon dès mon arrivée au village je savais... que j'étais prêt à mourir pour ce village. Mais bon attention je compte pas mourir de sitôt, en tout cas je compte bien accomplir ma mission jusqu'au bout.

Chassant ces pensées de ma tête je continua de marcher, je regarda le tigre et la gerbille, ils avaient l'air bien. Moi je suis au top de ma forme actuellement, espérons arriver à temps pour intercepter les Tetsujine et accomplir notre mission sans soucis.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-termine http://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin
Miyamoto Teruyo
Miyamoto TeruyoEn ligne

Intercepter le Fer [Mission rang A] Empty
Lun 17 Fév 2020 - 21:44
Aussi étrange que cela soit, il me tardait d’arriver à la frontière pour que l’on commence réellement ce pourquoi nous étions là. Je n’étais pas un fin friand des missions en tout genre – au moins celle-ci me correspondait d’avantage que certaines autres – je dois dire que l’ambiance actuelle n’était pas ce à quoi je m’attendais. Entre embuscades, vigilance poussée à l’extrême et silences parfois gênants, je ne me sentais pas vraiment à ma place, moi qui d’habitude étais assez expressif. C’était comme si je ne pouvais trouver le moment idéal pour discuter avec mes partenaires de jeu. C’était assez étrange car d’habitude, j’avais toujours eu l’opportunité d’en apprendre d’avantage ou d’aborder les choses, à savoir les objectifs, avec un certain recul et une certaine clairvoyance. Mais pour l’heure, même si notre escapade était quelque peu retardée par divers éléments perturbateurs, je me laissais guider par notre chef Hyuga.

Porté par cette petite brise, alors que mes deux comparses étaient concentrés sur l’avenir, de mon côté, je m’étonnais d'observer tranquillement le ciel et les nuages, y cherchant quelques formes amusantes. Parfois, c’est dans l’ombre au sol générée par les feuilles d’arbres que je cherchais un chien, un chat ou n’importe quel animal. Alors que cette mission était capitale, je faisais preuve là d’une certaine insouciance, du moins en apparence. Si j’avais dû jeter ma nourriture, ce n’était pas sans raison logique. J’avais suffisamment arpenté la région en famille ou non pour savoir que si un animal pouvait potentielle être attiré par l’odeur, autant d’animaux et d’autant de races différentes était impossible sans une intervention extérieure.

Ainsi, je flannais faussement, surement de manière trop réelle pour mon entourage, mais qu’importe, c’était toujours les proies les plus faibles que l’on attaque en premier, et en l’occurrence, d’apparence, c’était moi la cible, à la différence que j’y étais préparé. Par chance, le jonin ne semblait pas réagir, ce qui était bon signe pour un Hyuga et a priori, nous arrivions enfin à destination. La partie facile était derrière nous, le pire sûrement à venir et à n’en pas douter, j’aurais sûrement un rôle majeur à jouer étant donné mes compétences actuelles.


_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine

Intercepter le Fer [Mission rang A]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Tetsu no Kuni, Pays du Fer
Sauter vers: