Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Echange sous la pluie - PV Masami

Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Echange sous la pluie - PV Masami Empty
Sam 28 Déc 2019 - 20:56
Notre dernière mission s’était bien passée. Après l’affaire des brigands et des médicaments à protéger, Masami et moi avions eu à escorter un artisan de renom, un forgeron du village qui venait de créer une lame pour un riche acheteur. Bien que la rencontre se fasse dans de bonnes conditions au sein du village même, l’artisan ne démordait pas quant à sa sécurité et à celle de son bien. Au vu du prix de l’arme et des composants utilisé, le maître avait été prêt à débourser quelques ryos en plus pour assurer la pérennité de ses biens.

C’est sous une pluie automnale que la genin et moi laissions donc tout le beau monde discuter affaire alors que nos propres affaires venaient de se terminer. Sur le chemin du retour, col de ma veste relevé, chapeau enfoncé sur ma tête pour éviter que ma tignasse rousse ne boucle trop, j’avais eu tout le temps de réfléchir à la situation dans laquelle Masami et moi étions. Nous avions réalisé plusieurs missions ensemble, nous avions combattu brièvement Ashitaka elle et moi et l’avions accompagné à Tetsu. Pour autant, si j’avais un bref aperçu des capacités de la jeune fille, je n’avais aucune idée de la manière dont cela fonctionnait réellement et aucune idée du potentiel de ma partenaire.

Compte tenu de la force de la jeune fille et surtout de sa force de caractère, j’étais prêt à lui confier ma vie, mais également prêt à me sacrifier pour elle en cas de nécessité. Pour autant, s'il y a bien une chose que j’aimerais savoir, ce serait les facultés réelles de ma partenaire afin de savoir exactement à quoi m’attendre en cas de problème.

Alors que nous marchions en silence depuis plusieurs minutes, quelques gouttelettes d’eau perlant de mon nez, je rompais cette monotonie pour entamer ma proposition.

« Dis-moi, que dirais-tu de faire un entraînement avoir moi. Toi contre moi cette fois. Je me dis que ce serait une bonne chose que de savoir exactement ce dont est capable l’autre. En cas de besoin, cela pourrait être utile. Si l’on sait que l’un ou l’autre est fort ou faible face à un certain type d’adversaire, alors cela nous permettrait d’envisager nos futurs affrontements avec nos ennemis avec une vision plus claire. »

Pour le coup, je devais avouer que je n’avais aucune idée de la manière dont Masami accueillerait ma proposition. Elle, qui en général était encline à régler les problèmes de manière définitifs, était-elle du genre à montrer tous ses secrets ou son souvenir de vie à Wasure lui intimait l’ordre de profiter de la situation pour faire voir au vieux que j’étais qui était le plus fort des deux. À sa place, je dois dire que je ne raterais pas une occasion de prouver que Doudini était bien plus faible que moi et que si il avait été à Wasure, il n’aurait jamais fait le poids.

_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Jiki Masami
Jiki MasamiEn ligne

Echange sous la pluie - PV Masami Empty
Mar 31 Déc 2019 - 17:56

Une mission stupide où l'on avait dû escorter un type qui avait fabriqué une épée. Il aurait très bien pu la mettre dans un sceau de fuinjutsu ou encore là où le soleil ne brille pas et qu'il ne vienne pas nous déranger pour simplement ça. Enfin bon, les ordres étaient les ordres, mais elle espérait faire des missions plus intéressante. L'adolescente trouvait que se promener et qu'il ne se passe rien était d'un ennui profond. Ils étaient revenus de Tetsu no Kuni, et l'on pouvait dire que c'était plutôt un échec. De leur côté, la Princesse n'avait pas été ramené de gré ou de force comme l'ordre de mission, le Shogun n'avait pas été tué,cet il était en fuite. En récompense, Teruyo avait été nommé Chunin, il pouvait former une équipe maintenant comme Ashitaka. M'enfin bon, ce n'était pas comme si la Jiki allait changer sa manière de lui parler ou d'agir. Elle ne jugeait pas les personnes sur leurs titres, mais sur leurs actes.

Une personne lui avait demandé comment réagirait elle si jamais en cas d'ordres stupides, et à Tetsu no Kuni, elle s'était contentée de suivre le mouvement sans rien dire. Sans doute aurait elle dû tenter quelque chose pour ramener la princesse, et si jamais elle avait eu le temps de se suicider, et bien tant pis pour elle. Maintenant, elle était certaine qu'une nouvelle ennemie allait se dresser face à Iwa, et qu'ils le regretteraient bientôt.

Jiki Masami • « Hmmmm ... Pourquoi pas ... Cette promenade était aussi ennuyeuse que celle de Tetsu. Quoi que ... Je crois que j'ai dépensé encore moins d'énergie, ce qui est quand même difficile ! Quelle poisse ! »

Dit alors l'adolescente en soufflant, alors qu'elle croisait ses bras sur sa tête. Cependant, elle tourna la tête dans sa direction.

Jiki Masami • « Tu veux savoir ce que je sais faire ? Ben je maîtrise le magnétisme tiens pardi ! Et toi, la lumière ! Enfin bon ... Ok, on pourrait comme ça améliorer notre synergie, ce qui ne serait pas plus mal. »

L'entraînement pouvait bien la servir, cela amenait des idées, même si elle connaissait déjà plusieurs de ses faiblesses, qu'elle n'avait pas forcément eu le temps de combler. Elle avait déjà une petite idée de comment se battait Doudini, mais trouver un moyen de le battre pouvait être intéressant. C'était toujours dangereux de se dévoiler, mais il y avait peu de chance que l'on lance Teruyo à ses trousses avant quelques temps. Masami n'était pas si imbu de sa personne au point de devoir chercher la reconnaissance d'une manière ou d'une autre chez les autres. Elle se fichait éperdument du jugement des autres, alors à quoi bon ?

Jiki Masami • « Tu veux faire ça où ? Et dans quelle condition ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 http://www.ascentofshinobi.com/u467
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Echange sous la pluie - PV Masami Empty
Mer 1 Jan 2020 - 21:52
Curieusement, si j’avais lancé cette proposition d’entraînement en m’attendant à ce que Masami refuse, à ma surprise la plus totale, elle accepta. Je dois avouer que j’attendais une réponse digne de la jeune fille comme quoi, il fallait garder pour soit ses botes secrètes, qu’elle savait déjà ce dont j’étais capable, du moins grossièrement, et qu’elle n’avait pas vraiment besoin d’en savoir plus. Je m’attendais qu’elle me dise quelque chose autour du fait que se dévoiler, c’était dangereux, qu’à Wasure, cela pouvait coûter la vie que d’être trop prévisible. En tous cas, pour le coup, Masami n’était pas prévisible pour un sou.

Mais à mes yeux, cette situation était une bonne chose. Cela voulait peut-être dire que la demoiselle était d’avantage en train de s’ouvrir vers les autres qu’au début de notre rencontre, qu’elle voyait enfin en notre collaboration une réelle équipe. Ce sentiment fut largement renforcé quand d’elle-même, elle proposa de réfléchir à une technique qui serait en mesure de combiner nos forces respectives. Une fois encore, c’était une très bonne idée, et encore meilleure de la part de quelqu’un qui d’ordinaire est plutôt réfractaire au partage. Je me souviens encore de quelques repas où j’aurais sûrement pris un coup de kunai si je m’étais approché trop près du bol de la génin.

« Eh bien, c’est une excellente idée que tu as là. Cela pourrait en effet renforcer les effets potentiels de nos techniques respectives, mais aussi prendre au dépourvu un adversaire qui ne s’attendrait pas à ce genre de technique. Il faudra que l’on réfléchisse à cela à tête reposée, je pense. En attendant, je te propose que l’on aille au niveau des terrains d’entraînement de l’académie, nous ne sommes pas loin. »

Et pour cause. En moins de cinq minutes voilà que la zone dégagée était en vue, libre de toute utilisation. Par chance, il avait arrêté de pleuvoir dans l’intervalle, ce qui serait agréable pour notre entraînement, évitant ainsi que la zone devienne boueuse et difficilement praticable. Quoi qu’à l’occasion, il faudrait également s’entraîner dans ce genre de situation, histoire d’être parés au maximum d’éventualités. Commençant à me mettre en place après m’être débarrassé de quelques affaires inutiles, je continuais nos échanges techniques le temps que les choses se corsent.

« Et tu as déjà des idées d’une synergie entre nous ? Je me demande si d’autres que nous ont pensé à cela. Surement. À n’en pas douter même. Seulement, qui ? Qui aurait été aussi loin avec un partenaire et qui pourrait nous aiguiller ? Mais bon. Ce n’est pas le moment de discuter de ça. Nous aurons tout le temps après. En attendant, honneur aux demoiselles. Je te laisse la première main. »

Prêt à recevoir la demoiselle, je sortais de mes poches deux kunais que je faisais tournoyer dans chacune de mes mains. À quoi pouvais-je donc m’attendre pour une première approche ? Du taijutsu ? Difficile pour un tel engagement et en étant aussi éloignés l’un de l’autre. Du ninjutsu alors ? Seulement ses techniques polarisées nécessitées d’être marquées en amont. Pour son fuinjutsu elle se devrait d’abord de m’approcher. Bien dans ce cas, je devrais donc m’attendre à une arme polarisée ou à une attaque doton à distance de son répertoire.

« Bien ! »

_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Jiki Masami
Jiki MasamiEn ligne

Echange sous la pluie - PV Masami Empty
Lun 6 Jan 2020 - 9:42

Masami partait du principe que si quelqu'un connaissait ses capacités parfaitement, c'était bien cet homme, alors ce n'était pas plus gênant que cela de s'entraîner avec lui. Ce n'était pas comme si elle s'était déjà entraînée conjointement en équipe, alors ce n'était pas non plus une surprise. La jeune fille avait tout de même largement évoluée depuis son arrivée au pays de la Terre, c'était sans conteste. Post-scriptum, il ne faut jamais s'approcher d'un animal en train de manger, c'est une très fausse bonne idée.

Jiki Masami • « Il faut utiliser nos capacités au maximum pour faire une technique imparable que tout le monde craignera. Par exemple, on pourrait utiliser ta capacité à rendre invisible une attaque pour ta lumière et de mon côté une attaque à porter extrême et rapide afin de frapper sans aucune possibilité de se défendre. On pourrait assassiner une cible en étant à l'abri loin. Sinon tu fais des leurres avec ta lumière d'une de mes attaques, genre tu fais des copies lumineuses, cela doit être possible en ninjutsu. »

Un terrain d'entraînement de l'académie, c'était presque amusant, car il y a peu, la Jiki se trouvait ici encore à devoir étudier sur les bancs. Ce n'était pas la période la plus amusante, il fallait bien l'avouer. Elle trouvait bien plus amusant de se battre ou procéder à des missions. Cependant, elle comprenait que les autorités devaient avoir confiance en ces capacités et son savoir. Elle ne doutait pas qu'elle était encore étroitement surveillée sans qu'elle ne le sache d'ailleurs. Les conditions atmosphériques n'étaient guère un souci pour la jeune adolescente. Qu'il vente ou qu'il neige, elle combattait sans coup ferrir. Elle avait subit un entraînement si drastique dans sa petite enfance, que ce n'était pas un peu de boue qui allait l'arrêter. Masami se contenta de simplement se mettre face à lui sans rien changer de ses vêtements ou de sa tenue. Elle était toujours prête à se battre à n'importe quel moment.

Jiki Masami • « C'est certains que d'autres y ont pensé, c'est juste qu'il est difficile de rester ensemble longtemps dans ce métier. Cela nous ferait des économies d'énergie à agir ainsi que de prendre l'avantage dans un affrontement. Il faut imposer le rythme et ne pas se le faire dicter. On n'a besoin de personne pour ce genre de choses, il faut juste faire fonctionner ce que tu as entre les oreilles vois-tu ? »

Masami leva un sourcil très perplexe lorsqu'elle entendit Doudini lui dire de commencer parce que c'était une fille. C'était tout bonnement impensable de donner la priorité ou un avantage à cause du sexe de la personne. Pire, elle vérifia au sol si jamais ce n'était pas un piège tellement cela lui paraissait tordu. Cela ressemblait surtout à ses plans foireux afin de placer un sceau de fuinjutsu. Rien, du moins visiblement, mais il aurait fort bien pu mettre quelque chose d'invisible entre eux. Bien trop prudente, la châtaigne sortit un simple kunai d'une de ses sacoche qu'elle se contenta de garder en main.

Jiki Masami • « Tu crois que je vais me faire avoir par un coup aussi évident hein ? Quand on se bat, il n'y a aucune règle ou aucune pitié à avoir. Il faut tout donner et tout utiliser pour vaincre. »

Dit alors la jeune fille alors qu'elle fit apparaître un sceau de fuinjutsu sur le kunai dans sa main. Elle espérait que c'était suffisamment discret pour gagner du temps dans un échange de banalités au sujet de la morale ou des règles innombrables du monde extérieur. Elle observait son vis à vis faire avec ses deux kunais, à quoi espérait il ?



Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 http://www.ascentofshinobi.com/u467
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Echange sous la pluie - PV Masami Empty
Lun 6 Jan 2020 - 21:56
Face à ma partenaire, j’attendais sa réaction. C’était la première fois que nous nous retrouvions dans cette situation et ses paroles étaient pleines de sens. La petite avait ma tête bien pleine et nul doute que dans un futur proche, il faudrait redouter ses réflexions et de fait ses stratégies et pièges potentiels durant un combat.

« J’aime bien tes idées. J’ai peur par contre que la première soit difficile à mettre en place sans un bon moyen de détection derrière. Cela veut dire qu’il faut que l’un de nous pousse ses talents dans ce sens. Je suis déjà en train d’étudier cette voie, autant dire qu’à terme, c’est quelque chose de parfaitement réalisable. Pour ce qui est de ta seconde idée, elle me plaît encore plus. Ne pas savoir laquelle des attaques est la vraie obligerait l’adversaire à tout esquiver ou tout bloquer. On peut songer à cela aussi. On peut aussi envisager de faire les deux. »

En attendant, notre arrivée sur notre future zone de combat était faite, et les premiers émois de notre affrontement allaient faire leur apparition. Et voilà que la paranoïa de ma partenaire faisait enfin surface, relent de sa vie à Wasure.

« Hein ? Un coup ? Quel coup ? »

Mais quoi qu’il en soit l’assaut était lancé, enfin, plutôt ses préparatifs dirons nous. Discrètement, la demoiselle tritura son kunai. Elle était comme moi au final, adepte du fuinjutsu avec l’utilisation de sceaux magnétiques. Si jamais j’étais touché par l’un d’eux, je n’aurais aucune échappatoire. Je devais donc éviter que ses armes me touchent. Je n’avais aucune idée de la véracité de ce que je pensais, mais je ne devais prendre aucun risque, surtout avec ses talents comme les siens.

Pour autant, contrairement à ce que je pensais, elle n’agissait pas. Ses paroles étaient-elles réelles ou feintes ? Dans le premier cas, elle avait peut-être peur de ce que j’avais pu faire, dans le second cas, c’était elle qui préparait quelque chose. Cela ne me laissait que peu d’options.

À mon sens, la meilleure consistait à disparaître pour le moment, et attendre de voir ce qui pouvait se passer. Mais avant cela, je devais voir ce qu’il en était réellement de ce kunai. D’une main agile, je sortais mon kunai muni de son parchemin explosif et le lançais droit vers la jeune fille. Avant qu’il n’arrive sur elle et n’explose, un fumigène violet éclata entre nous dans lequel je jetais quelques makibishis avant de devenir invisible et de m’écarter de la zone par ma gauche, me tenant à distance raisonnable d’une attaque qui pourrait me toucher dans certaine zone autour de la jeune fille.

Sur le chemin de ma position finale, à mi distance de ma course, mon shuriken fuma s’envola vers la genin. Nouveau test de ma part, en espérant qu’il soit fructueux.


_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Jiki Masami
Jiki MasamiEn ligne

Echange sous la pluie - PV Masami Empty
Ven 10 Jan 2020 - 17:59
Jiki Masami • « Il suffirait des jumelles, mais sinon oui, il fait avoir de la détection, je travaille aussi sur ce domaine. Plus je te côtoie, et plus je me dis que c'est important. »

Se contenta de dire Masami avec un léger sourire. Elle ne pensait pas que ce serait si long que cela pour avoir ce qu'il faut. Inutile de développer des techniques terriblement complexes, une détection assez basique pourrait bien faire le nécessaire. En tout cas, ma jeune fille était assez contente du succès de ses idées, elle en avait plein d'ailleurs des plus tordues au plus machiavéliques. Elle manquait simplement de temps et de pratique pour tout mettre en œuvre. Discuter en plein milieu du combat ne la dérangeait pas outre mesure, elle ne devenait pas invisible elle. Est-ce que Teruyo avait remarqué sa manœuvre ? Aucune manière de le savoir, et de toute façon ce n'était pas important. Il suffisait qu'elle réussisse une seule attaque pour presque gagner le combat.

Jiki Masami • « Et ces histoires de demoiselle alors ? »

Se contenta de lancer Masami lorsqu'elle vit le kunai avec un parchemin explosif, certainement, car elle utilisait la même tactique, se diriger dans sa direction. La jeune fille ne devait pas rester sur son trajet, même si elle venait d'avoir plusieurs idées de techniques à développer dans le futur. Elle commença à courir sur le côté gauche en lançant un autre kunai que celui qu'elle avait en main depuis le départ afin de contrer celui dangereux qui filait dans sa direction. Une explosion se produisit à l'impact des deux projectiles, mais elle était assez étonnée de voir le fumigène violet. Avait-il moyen de la détecter grâce à une technique ? C'était sans doute possible, et de toute manière aller à l'aveugle dans une telle purée de pois était dangereux. Elle avait tout son temps après tout, même si tout cela devait lui réserver quelque chose. Sinon pourquoi se lancer dans tout ce décorum ?

Masami doutant que l'adepte de l'hikariton vienne au corps à corps, elle prépara un railgun avec le kunai piégé en attendant de voir sa cible. Cependant, elle pouvait toujours attendre, car ce ne fut qu'au dernier moment qu'elle entendit le bruit caractéristique d'un gros projectile lui arriver dessus. Inutile de rêver, elle n'aurait jamais le temps de faire quoi que ce soit, surtout sans le voir. Avec le kunai flottant au bout de son doigt, elle attendit l'impact de plein fouet qui ne la fit guère languir bien longtemps. Le fuma shuriken lui provoqua des blessures au niveau du torse, mais elle en profita pour tirer plus ou moins dans la direction d'où provenait l'énorme projectile dans l'espoir de toucher son invocateur.

Jiki Masami • « Hahahaha ! Pas mal ! Pas mal du tout ! »

Déclara fortement en sang la jeune fille qui semblait ignorer ses blessures, mais sans doute que Teruyo n'en serait pas surpris outre mesure. Il n'y avait pas de drame si jamais sa première attaque ne touchait pas sa cible, surtout la connaissant n'est-ce pas ? Elle sortit ensuite dans attendre deux parchemins que son partenaire connaissait, car elle n'en avait pas terminé avec son attaque même sans cible visible. Faisant envoler les deux parchemins dans les airs sous forme de dragons de fumée, l'adolescente lança un bombardement de projectiles dans la zone estimée de sa position. Il fallait aller vite, car elle n'allait lui laisser aucun répit. Il allait devoir se découvrir s'il voulait survivre, car si jamais elle voyait la moindre goûte de sang ou entendait le moindre bruit, elle allait faire un mudra afin de guider le kunai piégé jusqu'à sa cible afin de le marquer de son sceau de fuinjutsu. Cela aurait pour effet de guider tous les projectiles envoyés depuis les doubles dragons vers lui.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 http://www.ascentofshinobi.com/u467
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Echange sous la pluie - PV Masami Empty
Dim 12 Jan 2020 - 16:33
Ces histoires de demoiselle ? De quoi parlait Masami ? Je n’avais absolument aucune idée de ce dont elle me parlait. Alors soit, effectivement, il s’agissait d’un sujet nouveau, soit j’avais de sérieux problèmes de mémoire. En tous cas, ce n’était pas le moment de se poser ce genre de questions.

Pour en revenir au sujet principal, si mon attaque avait porté visiblement, cela n’était pas aussi efficace que ce à quoi je m’attendais. Enfin, ce n’était pas tant l’attaque en elle-même, mais la réponse qui lui était faite. S'il était logique qu’un adversaire réagisse à ce type d’attaque, l’expérience et l’intelligence de chacun dans le domaine du combat était largement en ma défaveur. Pour le coup, je palliais au fur et à mesure par l’ajout de nouvelles techniques dans mon propre panel.

Pour l’heure, le fuma shuriken ayant fait son office, je me rendais compte que je venais de donner à Masami un outil de plus qu’elle serait en mesure d’utiliser contre moi. Mais dans ces conditions, il fallait peut-être que je revoie ma méthode de combat. Jusqu’à présent, j’avais toujours opté pour un style qui me permettait d’agir sans que je sois réellement dérangé. Pour autant, contre la jeune fille, je devais peut-être tenter une approche nouvelle.

Mais le sujet important était un kunai. Un kunai qui vola non loin de moi. Enfin, voler était un bien grand mot. Compte tenu de la vitesse du projectile et de l’impact quand il heurta le sol, il était plutôt question de propulsion. De mémoire, je n’avais encore jamais été confronté à cela. Intéressant de voir que la jeune fille elle aussi progressait à grands pas. Compte tenu de son potentiel, j’étais plutôt satisfait de l’avoir de mon côté que comme ennemi.

Ah oui ! Voilà ! C’est ça. En parlant de mémoire, cela m’est revenu. Ces fameuses demoiselles. « Honneurs aux demoiselles », voilà ce dont elle devait me parler. Mais où partait-elle chercher qu’il y avait d’autres personnes dans cette simple expression. Par moments, sa naïveté était mignonne. Seulement, dans d’autres cas de figure, cela pourrait être préjudiciable en mission. Heureusement qu’en règle, générale, les missions les plus importantes se faisaient à plusieurs.

Pour en revenir à notre affrontement, si le kunai n’était pas une menace, la suite elle pouvait l’être. Je n’avais que trop vu ce qui se passait sous mes yeux. Ces deux longs parchemins n’annonçaient rien de bon. Malheureusement, c’était trop tard pour moi pour réagir suffisamment tôt pour repousser les rouleaux au loin avant que les sceaux ne s’activent.

Par chance, Masami avait visé l’endroit où était jeté son kunai, un endroit où je n’étais déjà plus. En revanche, la multitude de projectiles couvraient une zone suffisamment importante pour que certains d’entre eux me touchent si je ne faisais rien. Mais que décider ? Prendre l’attaque partielle pour tenter de prendre l’ascendant et risquer de ne plus pouvoir user de mes talents de disparition à cause des traces laissées au sol et de ma perte potentielle de mobilité ou me défendre de ces attaques et tenter de relancer.

En fait, tous ces entraînements, Toph, Musashi, Ashitaka et d’autres, celui-là même aussi, me donnaient de plus en plus le sentiment qu’en l’état actuel de mes capacités, j’étais d’avantage quelqu’un destiné à agir en support plutôt qu’un duelliste capable d’affronter quelqu’un en frontal.

Bien, après tout, toute cette scène n’était qu’un entraînement, et même s'il fallait se donner à fond, surtout contre Masami, c’était également le moment d’expérimenter. C’était risqué, mais au final, je décidais de me laisser quelque peu déborder par les quelques projectiles qui couvraient la zone. Prenant en considération, la distance me séparant de la zone d’impact, je pouvais estimer que les dommages ne seraient pas aussi importants que si j’avais pris l’attaque de plein fouet.

La jambe gauche plantée de quelques kunais et shurikens, je les faisais rapidement tomber de mes plaies alors qu’ils s’étaient figés dans le vide apparent. Réapparaissant aux yeux de la genin, je ne pouvais cacher une certaine douleur. En revanche, je ne pouvais en rester là, et tel un séisme, la réplique arrivait de plein fouet. Un kunai volait vers moi. Il ne faisait nul doute que c’était la fameuse arme que Masami m’avait destiné au début du combat. Cette attaque, je n’avais pas le choix, je devais à tout prix l’éviter.

Malaxant mon chakra, alors que le kunai était à porter de mon jutsu, je soufflais une importante rafale de vent qui dévia le projectile vers la demoiselle, se plantant à mi-chemin entre nous deux. Dans la foulée, c’est une boule de lumière que je projetais sur ma jeune adversaire, l’aveuglant dans un flash avant de lui asséner une nouvelle attaque futon de mon répertoire dans la foulée.

J’espérais pouvoir agir avec surprise. Si Masami avait déjà vu l’attaque futon en question, agir comme je le faisais n’était pas vraiment ma manière de faire. Aveugler mon adversaire et fuir étaient d’avantage quelque chose que j’aurais tendance à faire. Cette même réflexion me fit penser à une chose aussi vraie que pathétique. J’avais des dons particuliers et je les utilisais comme un lâche…


_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Jiki Masami
Jiki MasamiEn ligne

Echange sous la pluie - PV Masami Empty
Lun 20 Jan 2020 - 11:05
Avec une furieuse envie de vivre et de se battre, Masami se devait de développer tout son potentiel afin de battre son coéquipier. Il était invisible, c'était un tel avantage terrible qu'elle saurait exploiter à sa juste mesure, mais voilà, cette arme terrible était entre les mains d'un pacifiste convaincu ! En ayant tiré un repère avec son kunai grâce à son railgun, la jeune fille avait relâché tout son potentiel afin de tirer un maximum de projectiles dans une grande zone. Cela avait finalement réussi, l'illusionniste finit par se faire toucher par ses armes et ainsi il dut révéler sa position. La Jiki avait bien un projectile de plus grâce au fuma shuriken ensanglanté que lui avait confié gentiment Teruyo. Ce n'était pas comme si elle risquait d'en manquer, mais c'était toujours ça de plus.

Masami réservait encore bien des surprises à son coéquipier, car elle n'avait pas eu besoin d'utiliser toutes ses techniques avec les missions ou entraînements précédents. Certaines attaques étaient devenues tellement communes par leur surutilisation, qu'il devait les connaître par cœur, voir qu'il connaisse sa manière de réagir. L'ancienne prisonnière de Wasure no Kuni avait toujours dû compter que sur elle-même pour se battre et survivre, alors elle faisait un bon duelliste sans doute. Chacun avait une place importante, et aucune n'avait plus de mérite qu'une autre, juste que certaines étaient plus voyante que d'autres.

Un éclat de sang ! Cette couleur rouge carmin dans le paysage n'était pas passé inaperçu, bien au contraire, c'était tout ce qu'elle avait espéré. C'était sa quasi seule chance de pouvoir prendre le dessus sur ce duel, car il était juste de dire qu'elle n'avait pas assez d'attaques de zone. Teruyo venait de réapparaître, c'était le moment ! Elle commença sans réfléchir à courir aussi rapidement que possible vers sa cible, il fallait aller au corps à corps. Cependant, il en fallait encore plus pour le vaincre définitivement, car il ne se fit pas avoir par le kunai piégé, pas encore du moins. Masami put voir le kunai de planté à mi-distance d'eux dans le sol. Tout en courant, elle le récupéra bien décider à le voir touché par cette arme à un moment ou un autre.

Plissant les yeux, la Jiki put apercevoir l'illusionniste préparer une technique de ninjutsu, et une sphère lumineuse fila dans sa direction. Elle ne savait pas du tout ce que cela pouvait être, mais elle avait un sérieux doute que ce ne soit qu'un lampion pour le prochain festival, c'était bien trop loin dans l'année, on ne lui ferait pas le coup. Elle enchaîna rapidement des mudras afin de dresser un mur de roche entre eux, stoppant sa course en s'attendant à une attaque, mais rien ne se passa réellement. Masami passa juste un morceau de sa tête pour s'apercevoir qu'une autre attaque de futon cette fois-ci venait dans sa direction. Elle eut juste le temps de se cacher de nouveau derrière sa protection qui se brisa en morceau sous l'impact.

Lâche ou courageux, seul comptait aux yeux de la Jiki si la personne survivait. Il n'y avait pas de mauvaises valeurs, et les morts ne faisaient que rarement de bons exemples. L’enchainement de son coéquipier avait été intelligent, et si jamais elle devait lui apprendre quelque chose, c’était bien d’être plus agressif, mais cela viendrait avec le temps. Il fallait tenter de nouveau tenter de nouveau avec le kunai piégé. Tout en courant vers lui, bien décidé à arriver au corps à corps dans peu de temps, l’adolescente recommença la manœuvre avec son railgun. Le kunai piégé flottant au bout du doigt, elle n’eut juste qu’à cibler de son indexe Teruyo pour propulser à toute allure à grande vitesse vers lui. Il était bien certain qu’il allait tout faire pour s’en défendre, alors c’était le bon moment pour tenter quelque chose de dangereux.

Jiki Masami • « Tu sais Doudini, tu me forces à des moyens extrêmes, et j’espère que tu as des moyens de t’en défendre ! »

Hurla alors Masami tout en faisant une suite de mudras de nouveau inédit pour l’utilisateur de lumière. Elle ne savait pas du tout pourquoi elle venait de le prévenir, cela ne lui ressemblait pas. Si c’était le moment de surtout ne rien dire du tout pour tuer son adversaire, c’était bien le moment où elle utilisait sa meilleure technique d’attaque de ninjutsu. Une multitude de piques rocheux allaient sortir de terre de toute part pour venir l’empaler. Il était juste que ce n’était qu’un entrainement, mais elle n’était pas du genre à faire dans la demi-mesure, tout simplement car elle n’avait connu que cela à Wasure no Kuni. Etait-elle réellement devenue si faible que cela en contact avec les gens de l’extérieur ? Hmmm … quoi qu’il en soit, il valait mieux qu’il réussisse à s’en défendre, au moins partiellement.


Résumé : Masami dresse un mur pour se projeter de la boule de lumière, mais finalement se fut contre une technique de vent que ce fut réellement utile. Ensuite, elle tire son railgun avec le kunai piégé, puis étonnement prévient Teruyo de sa grosse attaque pour tenter son attaque ultime de roche

Chakra : 1D 3C 2B 1A

Techniques :


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 http://www.ascentofshinobi.com/u467
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Echange sous la pluie - PV Masami Empty
Mar 21 Jan 2020 - 19:41
Un flop. Ma combinaison d’attaque ne fonctionnait absolument pas. Après tout, c’était aussi la première fois que j’utilisais ces deux techniques ensemble et je voyais déjà les faiblesses, surtout du premier élément. Je n’y avais pas pensé en créant ce jutsu, mais un adversaire voyant arriver quelque chose sur lui, inconnu de surcroit avait tendance à esquiver ou à bloquer et dans le cas présent, ma boule de lumière s’était écrasée contre un mur de terre. Ombre au tableau, ma première technique était une technique support nullement faite pour occasionner des dégâts. Ainsi, ma lance d’air destinée elle, a blesser Masami s’était retrouvée bloquée par une défense qui de base ne lui était pas destinée. Mais heureusement, ce n’était qu’un entraînement, même si la jeune fille prenait ça de la manière la plus sérieuse qu’il soit. J’avais désormais d’autres tests à effectuer. Notamment sur la trajectoire de mon flash. Il faudrait que j’envisage de tirer à deux ou trois mètres au-dessus de la personne pour que son effet soit effectif sans qu’un mur classique ne vienne entraver l’efficacité souhaitée. Mais cela se ferait dans d’autres circonstances. Dans l’absolu, la réponse de Masami ne se faisait pas attendre.

La demoiselle courrait vers moi et me lança à nouveau cette attaque que je connaissais bien et que j’avais déjà vu à plusieurs reprises. Ainsi, le kunai propulsé à grande vitesse fusa dans ma direction. À cette cadence, je n’avais rien pour contrer la lame mais je pouvais faire au mieux avec ce que j’avais. Après mudras et malaxage de chakra, je soufflais en direction de l’arme projeté qui me visait. Heureusement que j’avais agi ainsi, car le kunai bien que rapide me blessa partiellement, le souffle l’ayant suffisamment dévié. Tenant mon bras gauche suite à la coupure, j’étais en train de me dire que la suite allait devenir compliqué. En ayant été touché par l’arme de Masami, il y avait désormais de fortes chances pour que je sois magnétisé et donc à la merci de ses prochaines attaques.

Pour autant, tout ceci n’était que le cadet de mes soucis lorsque la jeune fille me hurla presque de me défendre face à sa prochaine attaque. À l’écouter hurler, ceci semblait être un atout de grande ampleur, le genre de chose que l’on utilise que dans les cas désespérés. Autant dire que dans le cas de figure présent, cela voulait dire à mon sens que ma partenaire avait développé une technique qui dans les pires conditions d’utilisation pouvait s’avérer mortelle.

L’observant frapper le sol de son pied, il ne fallait pas être né de la dernière plus pour comprendre qu’une attaque doton pointait le bout de son nez. Pour autant, si je m’attendais à ce que quelques projectiles quels qu’ils soient me soient envoyés, lorsque les pics rocheux sortirent de terre cela me désempara quelques instants.

Voilà donc ce dont la demoiselle parlait. Une attaque qui venait de tous les côtés et dont je n’avais aucune échappatoire à l’heure actuelle. J’étais bien en train de finaliser plusieurs défenses qui auraient pu contrer cela, l’une étant un clin d’œil aux Hyuga, mais à l’heure actuelle, rien de vraiment opérationnel. En désespoir de cause, j’utilisais ma technique précédente au mieux pour dévier ce qui se présentait à moi et ainsi éviter une blessure fatale.

J’étais allongé au sol lorsque j’ouvrais les yeux. Le ciel était le même, mais je sentais de profondes douleurs un peu partout. Si bouger mes bras était par moment un supplice, un rapide examen de mes blessures semblait m’affirmer que j’avais su éviter les points vitaux. Pour autant, il semblerait que j’étais dans un état lamentable et que le combat était terminé pour moi.

Sacrée Masami pensais-je. Pourquoi sortir une telle technique pour un entraînement amical dont le but était surtout d’apprendre à mieux connaître les forces et faiblesses de chacun. Mais bon, je n’allais tout de même pas la blâmer pour avoir su faire ce qu’on attendait de shinobis comme nous. Non le seul à blâmer réellement ici, c’était moi et ma faiblesse, incapable de me défendre efficacement. Qu’est-ce que cela aurait donc donné dans un combat réel ?

La tête toujours posée au sol, me doutant que ma partenaire n’était pas très loin, je lui posais cette question stupide étant donné que c’était moi en piteux état.

« Et sinon ? Toi ça va ? »


_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Jiki Masami
Jiki MasamiEn ligne

Echange sous la pluie - PV Masami Empty
Lun 27 Jan 2020 - 10:21
La seule manière dont connaissait l’adolescente à s’entrainer était de donner tout ce que l’on avait. C’était ainsi que l’on brillait devait les mâtons, que l’on avait des avantages, que l’on devenait suffisamment puissant pour être intéressant et ne pas finir six pieds sous terre. C’était uniquement ainsi qu’avait appris à rendre les coups la jeune fille. De plus, elle n’avait pas beaucoup de marge de manœuvre quant au combat. Elle avait réussi à partiellement touché avec son kunai propulsé son adversaire, mais ce fut la suite le plus violent évidemment.

Masami ne savait pas trop à quoi s’attendre comme défense face à une attaque surprenante dans le style de combat de l’ancienne prisonnière de Wasure no Kuni. Cependant, Teruyo ne put visiblement se défendre face à ce type d’assaut. Il se défendit comme il le pouvait, mais finit au sol blessé et manifestement incapable de bouger. Arrivant au corps à corps un kunai à la main, la châtaigne sauta sur une des piques en regardant l’homme ouvrir les yeux. Elle fit un peu la moue en le voyant objectivement abandonner le combat, elle en soupira même malgré que sa dose de chakra n’était pas en bonne posture.

Jiki Masami • « Bhaaa … Qu’est-ce que tu fais Doudini ? Tu es blessé, tu as mal partout, mais ce n’est pas une raison pour abandonner. Il faut se relever, ne plus penser à rien et sortir ton kunai pour se battre ! »

Masami ne pouvait pas comprendre, elle avait vécu dans la douleur depuis son enfance, même si elle n’était pas bien vieille au final. Son rapport à la douleur n’était pas la même du commun des mortels. Elle ne savait même pas si elle avait vraiment un moyen de se protéger de sa propre technique, c’était un détail à noter quoi qu’il en soit. Toujours accroupie sur une pique avec les deux pieds posés de chaque côté, elle pencha la tête en direction de Teruyo qui lui demanda vraiment si tout allait bien et elle ne put se retenir d’éclater de rire.

Jiki Masami • « Hahahahahaha ! Je sens que l’on va bien se marrer dans les prochaines missions, se battre ensemble, deviner ce que va faire l’autre, être comme un seul homme moi les bras et toi les pieds. Cela sera sûrement un avantage certain, mais … hmmm … je ne devrais pas être comme ça. »

Masami regardait un peu dans le vide droit devant, peu sensible à la douleur ou à la détresse de son pourtant coéquipier. C’était son problème s’il était blessé, même si cela venait de sa technique, mais tant que ce n’était pas son propre sort, tout allait bien. Non, ce qui troublait l’adolescente, c’était l’attachement de plus en plus grand à certaines personnes de son village. Etait-ce le sentiment de paix et de quiétude qui se dégageaient de cette ville qui la rendait si faible ? Elle se releva lentement en rangeant son kunai. Elle baissa de nouveau le regard vers lui certainement encore sous le choc de l’attaque.

Jiki Masami • « Tu veux un pansement ? Je crois que c’est ce que font les gens de l’extérieur quand ils sont blessés non ? Bhaaaa … tout ça est ridicule. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 http://www.ascentofshinobi.com/u467
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Echange sous la pluie - PV Masami Empty
Mar 28 Jan 2020 - 21:01
Endoloris, fatigué, blessé, je me relevais doucement, douloureusement, m’asseyant avec de grandes difficultés. Au sol, je baignais quelque peu dans mon sang, mes plaies suintantes de manière significative. Par chance, par expérience, j’avais dans mes affaires de quoi panser mes blessures. Retirant en premier lieu ma veste inimitable, je laissais apparaître plusieurs trous sur le corps, résultats de l’effet de ces pics meurtriers.

« Ahaha ! Eh bien oui, tu m’a bien amoché. Navré si tu me trouves lâche d’avoir abandonné, mais bon, je suis certain que Saya te remercie de m’avoir ramené vivant chez moi. Tu sais, ce n’est qu’un entraînement, lorsque les jeux sont faits, il faut savoir reconnaître sa défaite. Inutile de risquer sa vie lors d’un entraînement. »

Prenant une de mes manches, je l’humidifiais avec un peu d’eau, nettoyant chacun de mes coups sanguinolents, grimaçant de douleur à chaque passage nécessaire, m’essoufflant petit à petit, m’obligeant à plusieurs petites pauses. En un sens, ce dernier coup m’avait bien plus anéanti que plusieurs jours d’entraînement avec Tenzin mon mentor en terme de futon. Souriant tant bien que mal à une Masami qui ne semblait se rendre compte de rien, je continuais mon affaire sur mon ventre légèrement bedonnant. Dans un sens, même si les choses lui passaient par-dessus la tête, la jeune fille, quelque chose de naïf et d’encore très enfantin dans son comportement. Elle réagissait comme un enfant réagirait de la manière la plus simple qu’il soit face à une situation inconnu ou qu’il ne maîtrisait pas. Si d’autres auraient pu se vexer ou ne pas apprécier son manque de compassion, pour ma part, je voyais la situation comme une expérience nouvelle à vivre pour la genin. Difficile de lui en vouloir dans ce cas de figure.

« Ahah » rigolais-je de manière fatiguée.
« Mais avant de voir les prochaines missions, je vais avoir besoin de passer une nouvelle fois à l’hôpital. Mais après ça comme tu le dis si bien, on pourra envisager de marcher comme un seul homme, ça ne pourra que nous être bénéfique et surprendre nos adversaires. »

Remontant les jambes de mon pantalon comme si j’étais désormais affublé d’un short, je continuais à procéder au nettoyage de mes plaies, avec toujours plus de difficultés. Me levant avec encore plus de mal, titubant sur mes jambes, je faisais quelques pas pour m’adosser à un arbre, espérant gagner plus de confort. Levant les yeux sur ma partenaire, je lui souriais doucement lorsqu’elle me proposa un pansement. Quelle idée saugrenue de sa part, en quelque sorte. D’où pouvait-elle sortir cette information.

« Un pansement ? Ca ira merci. Je vais me reposer un peu, et j’irais sûrement voir Aimi après ça pour qu’elle me remette en forme. »

_________________
Avatar by @"Chiwa Aimi"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Jiki Masami
Jiki MasamiEn ligne

Echange sous la pluie - PV Masami Empty
Lun 3 Fév 2020 - 9:17

Masami soupira en entendant Teruyo dire qu'il était bien amoché, pire, elle leva les yeux au ciel. S'installant sur une des piques, elle l'observait retirer sa veste pour commencer à panser ses plais qui étaient significatives. Évidemment, il ne fallait pas compter qu'elle vienne aider d'elle-même comme ça, chacun son problème.

Jiki Masami • « Ho bha de rien hein ... Si je peux aider. Tiens, tu feras gaffe ça coule un peu là. »

Dit dans sa grande mansuétude la châtaigne en pointant du doigt la blessure la plus profonde. Qu'elle était attentionnée tout de même, mais que voulez-vous, elle devenait trop tendre.

Jiki Masami • « Inutile de risquer sa vie dans un entraînement ... C'est tout de même étrange ça ... Cela me paraît plus que normal. Vous autre de l'extérieur alors ... Tu crois que l'on va remettre ça quand tu auras finis de combler les trous ? »

Demanda visiblement loin des préoccupations, alors que la jeune fille accroupie posa son menton contre ses bras et ses cuisses. Peu d'empathie parcourait son visage suite aux blessures qu'elle avait pourtant provoquées elle-même. Ce n'était pas important, et puis c'était lui qui l'y avait poussé en même temps.

Jiki Masami • « Il vaut mieux arrêter les hémorragies en premier plutôt que de penser à autre chose, sinon tu risques de perdre conscience à force. »

Commenta Masami comme une experte en blessures en tout genre. C'était à dire qu'elle avait de l'expérience dans le domaine. Elle trouvait que c'était presque exagérée les mimiques de douleurs et les difficultés à se soigner que montrait Teruyo. Elle voyait bien qu'il était blessé, l'ancienne prisonnière de Wasure no Kuni n'était pas aveugle, mais cela n'avait pas d'importance tant que ce n'était pas son cas. C'était une bonne nouvelle.

Jiki Masami • « Il va falloir penser à faire un régime hein ... »

Fit alors comme commentaire Masami, certes peu agréable, envers son coéquipier à la vue de son ventre proéminent.

Jiki Masami • « Tu devrais penser à louer à l'année une chambre à l'hôpital à force d'y retourner sans cesse. »

Laissa filer la genin comme un genre d'humour lorsque Teruyo sortit qu'il allait devoir retourner dans le lieu de soin de la ville. Elle se méfiait de cet endroit, même si la présence d'Aimi était bénéfique.

Jiki Masami • « À la vitesse où tu vas, on n'est pas couché hein ... Tu te plains tout le temps à geindre à la douleur. Ce n'est qu'une simple information de ton corps, rien d'important. Tu serais surement étonné à quel point tu peux dépasser cela. »

Indiqua Masami en se relevant, marchant les mains dans les poches aux côtés de Teruyo lorsqu'il se dirigea vers un arbre.

Jiki Masami • « Vu ton état, tu devrais pas tarder à aller à l'hôpital si tu serres seulement ainsi tes blessures plutôt que penser à faire une petite sieste. Tu connais Aimi toi aussi ! C'est marrant, c'est ma psi hihihi. Qu'est-ce qu'elle est drôle. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 http://www.ascentofshinobi.com/u467

Echange sous la pluie - PV Masami

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: