Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission B] Ecouter la délégation secrète

Shinrin Shinpachi
Shinrin ShinpachiEn ligne

[Mission B] Ecouter la délégation secrète Empty
Mar 31 Déc 2019 - 0:29
[Mission B] Ecouter la délégation secrète S3jr
Hi no kuni, pays du Feu | Sous la terre

Ecouter la délégation secrèteL’Empire du Feu a directement reçu un message nous informant qu’une délégation arriverait bientôt aux frontières pour nous transmettre une demande de la plus haute importance. Par souci de confidentialité et de sécurité, vous ne saurez pas d’où provient cette délégation et serez juste chargés de vous rendre au point de rendez-vous. Sur place, écoutez ce que les négociateurs vous diront et représentez fièrement l’Empire. Jugez vous-mêmes s’il est judicieux de les faire pénétrer dans la cité d’Urahi ou si votre conversation aux frontières suffira. Enfin, rentrez faire un rapport à l’Empire.

Aller aux frontières
Rencontrer et écouter la délégation
Les emmener jusqu'à Urahi si nécessaire puis/ou les laisser rentrer chez eux
Revenir à Urahi faire un rapport



La flamme était attisée et brûlait déjà à l’intérieur de lui sans qu’il ne puisse rien faire pour l’étouffer, réchauffant sa chair et faisant passer dans ses veines un flux corrodant fruit de l’excitation et de l’adrénaline qui n’en finissaient pas d’emplir tout ce qu’il y avait sous son épiderme. Depuis ses yeux, rétines vermeils comme deux fontaines de sang avides de remplir leurs réservoirs, son attention était rivée sur le masque camouflant le faciès de son mystérieux interlocuteur. L’homme cabalistique qui venait d’arriver à lui semblait être un enfant avorté des ombres elles-mêmes filles du jour radieux, aussi apparaissait-il, malgré sa position inclinée, comme un fantôme obscur dans la clarté que nul ne pouvait soumettre ou dompter. Paradoxe du genre, l’ésotérique messager n’était peut-être pas dans son élément au regard de la puissance solaire et lumineuse qui jouait contre son camouflage et son pays de ténèbres, et pourtant cela ne l’empêcha guère d’exprimer sans faillir les mots qui déléguèrent la mission impériale au jeune Shinrin.

« Maintenant que tu es au courant, permets-moi de disposer, Shin’.
- A ta guise. »


Shinpachi qui lui faisait face n’était pas du genre à se répandre au risque de l’inconforter dans la tâche qui lui incombait, celle, visiblement, d’alerter au plus vite les mobilisés pour cette urgence. Une fois les consignes reçues, il n’avait plus qu’à se mettre en route et retenir son messager n’aurait été que fadaise. L’homme disparût comme il était apparu. L’adepte du mokuton, divorcé de son compatriote, se retourna. Derrière lui l’observait comme un juge inquisiteur son paternel. Tous deux s’échangèrent un regard qu’eux seuls pouvaient comprendre. Impossible de dire en l’état s’il était rempli d’hostilité, de confiance, de bienveillance ou d’angoisse. Nul ne laissa germer ses émotions et pourtant chacun d’eux avait entendu tout l’énoncé du messager. Le père à son fils, le fils à son père : tout était une question de symbolique. Ils se séparèrent sans un mot.

Après avoir ramassé ses effets, il ne tarda pas à se rendre sur le pont Araho où il s’immobilisa, le temps d’apprécier sa situation. Ne sachant pas encore qui serait affecté avec lui, espérant intimement que seuls de fiables éléments avaient été choisis, il arriva sans faire de zèle et presque sans un bruit, et focalisa son attention sur l’herbe verte de plaine qui s’étendait devant l’écarlate pupille de ses orbites mystérieuses. Son châle obéissait aux vents comme sa queue de cheval, tout le reste de son équipement était camouflé sous une longue cape beige presque brunâtre.

« Hé ! »

Derrière lui, un garde venait de le héler et arrivait en petites foulées. Le Shinrin le laissa arriver jusqu’à lui.

« Attends ici, Shin’. Les autres vont arriver.
- Je vois que tu es au courant. Sais-tu qui m’accompagne ?
- Eh bien… »


Il n’eut pas le temps de terminer sa phrase.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7855-shinrin-shinpachi-le-chapardeur-100#65750 http://www.ascentofshinobi.com/u1170
Aburame Ayume
Aburame Ayume

[Mission B] Ecouter la délégation secrète Empty
Mar 31 Déc 2019 - 10:45
L'art des présentations


«  Moi déjà, il semblerait. »

L’Aburame était arrivée comme une ombre à laquelle elle ressemblait sous son manteau sombre capuchonné. Silencieuse et un tantinet ténébreuse. Elle faisait souvent ça malgré elle, au plus grand damne de la plupart de ses interlocuteurs. Une main tirait sur le masque cachant le bas de son visage (elle n'aimait pas gober des insectes), laissant le loisir à son compatriote de voir de quoi elle avait l’air au moins une fois, ne savait-on jamais ce qu’il pouvait arriver… Puis elle le replaçait en prenant position aux côté du rêveur qu’elle avait observé de loin en arrivant. Lui et ses cheveux au vent. Peu incline à poursuivre les présentations ou même la conversation, la kunoichi ne jetait qu’un bref regard vers le garde avant de finir d’observer les alentours. Il fallait bien s’occuper, le messager lui avait parlé de deux coéquipiers et il semblait qu’elle faisait partie des ponctuels ou de ceux en avance. Quelle plaie autant mettre ce temps mort à profit.

Sa main s’agitait à nouveau et un insecte noir pointait le bout de son museau à son tour. Son hôte ne lui laissait nullement le temps pour se prélasser, un mouvement de doigt et la bête était expédiée vers l’épaule de son premier coéquipier. Comment elle savait qu’il faisait parti de sa bande improvisée ? Une évidence, c’était le seul qui ressemblait à un soldat prévu pour une mission dans les alentours. Si la brune n’était pas bavarde, elle avait au moins pour elle d’être observatrice. Elle pouvait se tromper bien sûr, mais ce jour-là, la femme était sûre d'elle.

« Je te suggère de le garder sur toi, je pourrais plus facilement te retrouver dans le cas où. Et il pourrait te conduire vers moi à l’inverse. Simple précaution d'usage. »

Fin de la partie technique. Elle n’avait pas l’intention de se répéter pour le suivant, alors mieux valait pour ce dernier qu’il avait eu l’oreille qui traînait par là. Faute de quoi il se ferait allouer un insecte qui bien que discret, pourrait le surprendre…

Tout le monde n’aimait pas ces petites bestioles qui vivaient en symbiose avec elle.

Là dessus, la kunoichi ajustait la sangle de sa sacoche, comme pour montrer son impatience pour le départ. Elle n’aimait pas perdre son temps à ne rien faire. Étant certainement la moins gradée du lot, vu qu’elle avait rejoint l’empire en milieu d’année, elle se doutait bien qu’elle allait devoir suivre les instructions d’un gradé ou d’un vétéran… Tout en espérant qu’elle ne tomberait sur plus loufoque qu’elle avait déjà pratiqué bon grès, malgré grès. Les joies d’une hiérarchie qu’elle n’avait jamais réellement expérimenté jusqu’ici.

Contrairement à ce « Shin’ », la femme avait capturé leur conversation en arrivant; visiblement plutôt populaire, Ayume ne connaissant pas grand monde par ici, combien même elle était née et avait toujours vécue à Hi no kuni. La voilà avec un premier visage et une bride de nom. C’était un bon début, même si elle n’en avait pas grand-chose à faire.



to be continued



@narrateur





_________________
[Mission B] Ecouter la délégation secrète 0cti


Dernière édition par Aburame Ayume le Mer 8 Jan 2020 - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7900-aburame-ayume-terminee-merci#66175
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

[Mission B] Ecouter la délégation secrète Empty
Mar 31 Déc 2019 - 11:10
Hi no kuni, pays du Feu
Automne 203

Le vent soufflait fort en cette matinée automnale. Fouetté régulièrement par les assauts de ce dernier, notre jeune héros avançait tant bien que mal jusqu’à sa destination. Il avait fait la route seul, chose peu conseillée mais tolérée chez les soldats ayant une certaine expérience. Car il fallait dire qu’entre Kumo et Urahi, de nombreux guet-apens pouvaient être tendus. Les membres de la Rébellion faisant perdurer une flamme que beaucoup croyaient éteinte.

Mais ce n’était pas un problème pour notre jeune héros. Malgré que son identité soit secrète, même au sein du mouvement, il réussissait à se tenir suffisamment informé pour éviter de tomber dans de tels pièges. Et c’est ainsi qu’il eut vite fait de rallier le point de rendez-vous… Le mythique Pont Araho. Ce pont servait de point d’accès pour le pays du Feu, et c’était ici qu’ils avaient rendez-vous. C’était ici que la mission prendrait tout son sens.

Rarement mobilisé pour ce genre de rencontre, notre jeune héros à la chevelure blanche voyait là un bon moyen de prouver à l’Empire sa valeur, de prouver qu’il était capable, malgré son jeune âge, de s’acquitter de ce genre de tâche. Après tout, il savait comment mener des négociations, comment orienter un entretien dans la direction la plus favorable à sa cause. Des qualités qu’il avait déjà montrées de façon très officieuse avec la Rébellion, et qu’il faudrait désormais dévoiler aux yeux de l’Empire… Dans un rôle tout à fait différent.

Une fois sur place, il chercha du regard le point de rencontre. Le pont étant énorme, il avait reçu dans la missive des renseignements lui permettant de trouver ses partenaires pour la journée. Apparemment, ils seraient au nombre de trois, le Sairyo inclus. Il ne lui fallut que peu de temps pour repérer les lieux et se rendre compte d’où se trouvaient ses partenaires de mission, du moins ceux qu’ils croyaient être. En les repérant, il fit la moue. Il reconnut le ténébreux aux yeux écarlates ; un quidam des plus étranges et mystérieux. Monnaie courante dans le monde shinobi, me direz-vous.

Mais c’est là que vous vous trompez. Car ce garçon avait certes un comportement des plus bizarres, il n’en restait pas moins qu’il dégageait une sorte d’aura. Une force mentale que l’enfant avait rarement vue depuis qu’il arpentait les territoires du Feu et des Nuages. Il était l’une des personnes dont il se méfiait le plus. D’apparence aussi doux qu’un agneau, il ne serait pas étonné de voir ce quidam se transformer en véritable loup, le moment opportun.

Eh bien, il faut croire que nos routes se croisent souvent dernièrement.
Il le reconnaissait. C’était le soldat qu’il avait totalement ignoré une fois, près d’ici. Mais il ne pourrait dire s’il l’avait déjà croisé autre part. Peut-être à un combat inopiné s’étant déroulé près de la Capitale ? Ou alors à l’examen ? Tout dépendait de la suite d’évènements pas encore terminés, ce qui nous fera donc ne pas nous arrêter sur cette potentielle relation.
Et tu dois être la troisième personne du groupe j’imagine… Je m’appelle Hiko, enchanté.
Simple mais courtois, notre jeune héros aux cheveux blancs n’en rajoutait pas. Il avait observé la scène tout à l’heure où la jeune femme proposait un insecte au sauvageon. Une scène qui, en plus d’être dégoutante aux yeux de l’enfant, ne lui inspirait aucune confiance.
Pour ma part, je me passerai de ton insecte, merci.
Dit-il avec un sourire. Hors de question qu’une membre de l’Empire ne pose une bestiole sur lui, contre sa volonté. Et tandis que le trio était désormais formé, Hiko se mit à jouer avec un kunai qu’il fit tourner autour de l’un de ses doigts de façon aussi habile que machinale.
Bien, j’imagine qu’ils ne devraient pas tarder…
Et il porta son regard au loin, scrutant les moindres signes de l’arrivée d’une potentielle délégation.

_________________
[Mission B] Ecouter la délégation secrète X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko

[Mission B] Ecouter la délégation secrète

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Pont Araho
Sauter vers: