Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

Prête moi tes yeux ft Hyûga Ko


Ven 9 Juin 2017 - 1:34


   
   
   



料理見 - LET ME BORROW YOUR EYES


Le vent soufflait sur le village d'Iwa, l'air frais glissait sur les joues de notre protagoniste laissant virevolter la pointe de ses cheveux. C'était une journée plutôt classique aujourd'hui cependant même si le soleil se cachait derrière d'épais nuages c'était une journée plutôt chaleureuse. Notre protagoniste était là, assis en tailleur autour d'une table basse.
Sur cette petite table se trouvait une grande bouteille de bière typique du pays de la roche. L'homme prenait d'une main la bouteille, de l'autre un bol en bois dans lequel il versait la bière en prenant soin de n'en versé la moindre goutte. Puis, d'un mouvement rapide, l'homme mis le récipient à sa bouche buvant le liquide à grandes gorgées. Laissant ensuite sa main tenant le bol redescendre d'un mouvement brusque, soupirant ensuite bruyamment comme un vieil alcoolique.

Le bar dans lequel buvait l'homme était situé dans une rue adjacente au cœur commerçant d'Iwa. Ce petit endroit de tranquillité dans le brouhaha des marchands se trouvait muni d'une terrasse en bois sur laquelle était assise notre cher alcoolique. Le bar affichait quasi-complet,
de nombreux autres alcooliques profitaient de ce soleil masqué pour boire cette délicieuse bière ambrée qu'était celle d'Iwa. Mais dans cet endroit de tranquillité ou tout semblait calme, tout à coup....

« YAMADA-SAMA,......... YAMADA-SAMA ! s'écriais un jeune Genin en courant dans la direction du bar où était assis celui qu'il recherchait.
Nous avons besoin de vos services. Une Chunin revenue de mission s'est fait empoisonné par un serpent rocheux sur le chemin du retour, la piqûre date d'il y a environ 30 minutes, que doit-on faire ?!
»

« YARE YARE, je vois... Le serpent rocheux a un venin qui n'est pas mortel, cependant il peut causer des dommages irrémédiable... On a encore quelques heures pour agir !
Il va me falloir quelques fournitures, celle-ci sont pas forcément faciles à être trouvé. » Disait-il sereinement en se servant un second verre.

Buvant ce nouveau verre cul-sec Shinobu se leva, titubant à moitié, ce qui fit pâlir le genin qui pensait sûrement "Ce déchet est réellement le seul ninja médecin capable de ce village ?!". D'un coup d'un cri bruyant de labeur l'homme saoul annonçait le début de sa quête. Avançant d'un pas puis l'autre celui-ci progressait jusqu'aux serres du villages d'Iwa, celles-ci n'étaient certes pas très denses, mais depuis que notre protagoniste venait y faire ses emplettes il ne cessait de commander des améliorations pour celle-ci.

Or sur le chemin jusqu'à la serre une personne qui pouvait s'avérer être de très grande utilité se manifesta dans un grand hasard. Une personne facilement reconnaissable à son œil blanc passa simplement de l'autre côté de la rue marchande. Chargeant toute son énergie pour  appeler la jeune femme celui l'appela intelligemment :

« HYUGA-SEMPAI ! HYUUUUGA-SEMPAI ! J'ai besoin de vos services ! HYUGA-SEMPAI ! » Sa voix tremblait à chaque appel.

Voilà qu'une rencontre s'apprêtait à débuter entre un homme saoul souhaitant sauvé une vie et une jeune femme dont la vie s'apprêtait à devenir agaçante.





© GS'



_________________
将軍 - SHINOBU
«  A warrior follow a code of bravery that i do not follow, my mind guide my steps instead of my heart. There is no good death, if you're dead it's over, you lost. My nindô is to always win.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Ven 9 Juin 2017 - 22:07

De base, Ko était sorti de chez elle afin de se rendre au magasin d'armement, récemment ses kunaï à force d'usure commençaient à s'arrondir sur les pointes. Ils pouvaient encore tenir quelques mois mais elle était prévoyante et préférait en avoir de nouveau de recours le plus tôt possible.
Personne parmi son clan n'avait voulu l'accompagner, elle était donc parti seule jusqu'au cœur du village, en son centre bon nombre d'énergumène - dont Ko se serait passer d'apercevoir faisait battre le cœur en question... Plus le temps passé, plus les gens affluaient afin de se regrouper et passer du temps ensemble : peut importe ce qui les faisaient se rejoindre - c'était forcément de la distraction ou une perte de temps.

Elle était donc sorti de chez elle, d'un pas pressé car elle ne voulait pas perdre de temps en ville avec toute cette populace. Vêtu de son inlassable kimono court d'une couleur gris tourterelle, des motifs de pissenlits au vent d'une couleur mastic étaient cousus çà et là en trait fins sur l'ensemble du haut , elle l'avait noué car étant un peu frileuse, l'air qui soufflait lui hérissait les poils. Ses cheveux s'élevaient légèrement aux vents et pour ne pas les avoir des les yeux elle avait simplement placé un bandeau fin et noir de la même façon qu'un serre-tête afin de tout mettre en arrière : aujourd'hui nulle besoin de se les attacher. Même si aujourd'hui elle était en repos, son bandeau d'affiliation à Iwa venait toujours agrémenter son front lorsqu'elle se dirigeait près de civils.

Elle n'avait qu'eu le temps de s'engouffrer dans l'allée principale qu'elle entendit une voix masculine, inconnu, interpeler son Nom. Sur le coup elle avait figé sa marche, cherchant l'origine puis le destinataire.
L'origine ? C'était un jeune, elle l'avait déjà croisé de vue dans le village mais n'en savait pas plus.
Le destinataire ? Elle, étonnement, Ko s'en était assuré en balayant du regard le périmètre - c'était la seule Hyûga des environs, qui plus est, l'homme en question avait planté son regard dans le sien.

Il avait hurlé pour l'interpeller, ce qui fit tout naturellement froncer les sourcils de Ko, n'aurait-il pas pu l'aborder convenablement ? Elle s'avança dans sa direction de cette démarche légère, le dos bien droit.
Le temps d'arriver jusqu'à lui, Ko réfléchissait à cette bien grossière façon de demander un service et une fois en face de lui, elle le parcouru du regarde rapidement, rien qu'à l'aspect il avait fait germer un sentiment d'appréhension au fond de la jeune iwajin.
Oh non, ce n'était pas un jugement mais, il avait cette façon de se tenir, de regarder et cette "arrière-goût" lorsqu'il c'était exprimé qui ne dégageait en rien son intellect (si intellect y'avait).


- Je t'écoute. Elle l'avait dit d'un ton neutre, de sa voix modulée, sans même regarder son interlocuteur et en posant sa main gauche sur sa hanche.

Elle espérait pour elle, comme pour lui, qu'il ne l'avait pas interpeler pour des bêtises. Ko n'était pas du genre à prendre la mouche pour si peu, mais, elle ferait en sorte qu'il ne pense même plus à lui adresser la parole de sa vie entière. Retenant un soupire elle finit par regarder son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas

Ven 9 Juin 2017 - 23:46


   
   
   



料理見 - LET ME BORROW YOUR EYES


La jeune femme au loin semblait réagir. Elle balayait le monde de droite à gauche autour d'elle afin de s'assurer qu'aucun autre Hyûga était dans les parages puis celle-ci rejoint son interlocuteur sûrement afin d'avoir de plus amples informations à propos de cet appel plutôt atypique.

Notre protagoniste était soulagé, il n'avait pas à se déplacer jusqu'à elle, c'était elle qui était venu à lui. En temps normal il n'était pas flemmard mais après 2-3 verres dans le nez son poids se faisait vite ressentir sur ses jambes. Celle-ci prit son temps à venir jusqu'à Shinobu et de manière plutôt neutre celle-ci lui demanda la raison de cet appel. Si son visage paraissait neutre celle-ci ne devait pas être ravie d'avoir été appelée comme un toutou de l'autre côté de la rue, mais bon celle-ci ne tarderait peut-être pas à comprendre la raison de cet affront.
Yamada-kun prit donc une nouvelle fois son courage à demain afin de s'exprimer quelques secondes d'affilées sans balbutier ou oublier ce qu'il avait commencer à avancé, choses pas forcément facile lorsque l'on avait bien bu.

« I-osh Hyuga-sempai !
Je me présente, YAMADA Shinobu, ninja médecin chûnin d'Iwa. Le petit que vous voyez derrière moi m'a confié qu'une petite s'est fait mordre par un serpent rocheux sur le retour d'une mission, en tant qu'un des rares ninjas médecin du village je dois retrouver une plante médicinale pour concocter un remède... Or dans l'état où je suis actuellement je ne pense pas être capable de retrouver cette plante facilement, je vous propose donc de vous la décrire et ainsi vous pourrez m'indiquer où celle-ci se trouve avec votre truc là dans les yeux ça devrait être facile... » Disait-il sereinement affichant un grand sourire.

Shinobu était quelqu'un à la personnalité plutôt fermée de nature avec les gens qu'il ne connait ni de Eve ni d'Adam, cependant l'alcool était extrêmement efficace sur sa faible constitution et le désinhibait complètement de sa timidité. Celui-ci n'avait aucune honte, il passait pour un abruti fini mais s'en fichait complètement, sûrement une chose qui regretterait plus tard surtout après avoir découvert que cette jeune femme était son supérieur hiérarchique.
Le jeune alcoolique se tourna donc rapidement et levant le doigt en l'air celui-ci cria :

« ALLER TOUS A LA SERRE ! ALLONS SAUVÉ UNE VIE ! » Ajoutait-il de manière désespérante sans écouter même sa réponse.

Reprenant sa démarche celui-ci avançait en direction de la serre de façon plutôt sereine et enjouée à tel point qu'on aurait presque pu en oublier qu'il était actuellement en train de sauver une jeune femme de dommages irrémédiables.
C'est, et on peut le dire, d'une manière quelque peu improbable que nos deux protagonistes font connaissance cependant c'est de cette rencontre que tout commença...



© GS'



_________________
将軍 - SHINOBU
«  A warrior follow a code of bravery that i do not follow, my mind guide my steps instead of my heart. There is no good death, if you're dead it's over, you lost. My nindô is to always win.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Sam 10 Juin 2017 - 17:33
Ko ne disait mot, elle avait porté son attention sur le petit garçon qui ne bronché pas, bien qu'il ne cessait de gesticulé, de regarder derrière lui, s'était sûrement l'état de santé sa camarade qui l'inquiétait. 

‎Elle, ce qui l'inquiétait, c'était de laisser des enfants entre les mains de ce pseudo-medecin, elle avait encré en mémoire chaque mot qui venait de sortir sa bouche, en particulier " je ne pense pas être capable de retrouver cette plante  ainsi que " votre truc là dans les yeux sa devrait être facile " : i‎l devait effectivement ne pas être dans son état normal pour oser s'exprimer de la sorteet  Lorsque ce fameux Yamada, reprit la parole, accompagné d'un élan de vivacité pour signaler le début de l'expédition (sans même savoir si Ko acceptait de le suivre, mais bon, qui aurait dit non ? Si c'était lui qui avait était dans le besoin, elle l'aurait simplement laisser dans son état second, non sans lui remettre les idées en place! )  Une odeur âcre l'avait accompagné lorsqu'il c'était exprimé, cette odeur d'alcool que Ko n'aimait pas.

 Elle fit claquer sa langue sur son palais mais n'ouvrait toujours pas la bouche; de toute façon il était déjà occupé à se diriger vers la serre d'un pas enjoué presque sautillant; était-il inconscient ? Combien avait-il bu ? 

De base elle n'arrivait pas à comprendre ces gens qui aller boire en journée, seul, leurs vies étaient si pitoyable que ça ? Ou était-ce un moyen de décompresser ? Ce qui était sûr, c'est qu'un médecin ne devrait jamais être dans cet état, et si cela avait été bien plus grave qu'une morsures ? Aurait-il été à même de soigner la petite ?  

De toute façon elle resterait à côté, elle surveillerait chacun de ses mouvements et si par malheur il commettait une faute, elle n'aurait d'autre choix que dans parler aux supérieurs. C'était tout ce qu'il meritait.

Son sang n'avait fait qu'un tour, Ko tapotait ses doigts sur sa cuisse en suivant Shinobu, elle restait en retrait, son regard empli de reproche  était braqué sur ce dernier - elle ne savait pas s'il le sentait ou non mais, de toute façon, la priorité était de soigner la gamine mais il ne s'en tirerait pas à si bon compte. 

Le jeune garçon qui était venu chercher secours les accompagner dans leur marche, après avoir trouvé la fameuse plante il pourrait les conduire jusqu'à la chunin blessée. Ko les suivrait jusqu'à ce qu'elle soit sûre que l'enfant est hors de danger et, visiblement, le danger avait été multiplié par deux avec ce Yamada Shinobu. ‎
Revenir en haut Aller en bas

Dim 11 Juin 2017 - 1:44


   
   
   



料理見 - LET ME BORROW YOUR EYES


Certes son état n'était pas celui d'un homme normal, cependant ne vous détrompez pas, l'alcool qui coule dans les veines de cet homme est à Shinobu ce que les nouilles sont aux ramens. Si retrouver une plante lui était difficile celui-ci pourrait sans aucun doute sauver la jeune femme, une aide extérieure était cependant, bien entendue, appréciée.
Le médecin n'était certes pas une personne que l'on pourrait qualifier de "classique", non. Malheureusement la vie de cet homme n'avait pas été, récemment, des plus rose étant donné que plus personne ne daignait  faire équipe avec lui depuis l'incident avec son ancienne équipe. Ainsi il était donc paralysé au village, là, destiné soit à chasser des chats ou des bars, préférant bizarrement la compagnie d'une bière à celle d'une boule de poil agressive il ne fut pas compliqué pour lui de faire son choix.
Oui Shinobu est un alcoolique, cependant pensez-vous réellement que l'alcool est devenue sa meilleure amie sans aucune raison ?
Non bien sûr, cependant là est une autre histoire qui n'a pas de réel impact sur le récit présent.

Les trois personnages arrivèrent donc en quelques minutes à la serre cependant le chemin ne fut pas des plus silencieux, Shinobu chantonna sur tout le trajet des petites comptines et pas les plus décentes. Mais bon ce calvaire pour ses compagnons d'infortune était enfin terminé, ceux-ci allaient enfin pouvoir prendre ces plantes et ainsi en finir avec tout ceci.

«Alors la plante.... la plante..... Elle ressemble à quoi déjà ?..... AH ! Genêt, voilà ce qu'il nous faudrait !  
Cherches moi un arbuste dont les fleurs sont papilionacées et d'une couleur or au cœur rouge.,» Disait-il sans afficher une impression d'être sûr de lui.

La jeune femme devait maintenant être en train de chercher, patientant ainsi quelques minutes Yamada-kun devenait impatient et ajouta sans honte :

« Bah dis-donc heureusement qu'on est pas pressé,... » Son ton était dédaigneux.

Celui-ci tapotait du pied en attendant d'avoir le feu vert pour retrouver sa plante et ainsi pouvoir au plus vite vaquer à ses occupations. Occupations très importantes, et bien oui, l'alcool n'attendait pas, surtout en ce jour bondé de monde, il y aurait sûrement déjà plus de la spécialité du barman et l'happy hour approchait à grands pas,...
Pauvre petite chose !



© GS'



_________________
将軍 - SHINOBU
«  A warrior follow a code of bravery that i do not follow, my mind guide my steps instead of my heart. There is no good death, if you're dead it's over, you lost. My nindô is to always win.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Prête moi tes yeux ft Hyûga Ko

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur commerçant
Sauter vers: