Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Rendez-Vous en Terrain Connu [Pv. Taishi]

Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Rendez-Vous en Terrain Connu [Pv. Taishi] Empty
Jeu 2 Jan 2020 - 2:45
Katsuko s'étira. Ils venaient de passer la frontière avec Taishi. Tout était calme, ils avaient profité de leur nuit ensemble, sans doute l'une des dernières calmes avant un moment. Les missions allaient s'enchaîner, les dernières préparations avant l'assaut final. Neiko avait notamment en tête une infiltration du palais pour parvenir à récupérer des informations qui seraient sans doute capitales pour l'attaque qui mettrait fin au règne de l'usurpateur. Et surtout, qui permettrait de l'avoir avec le minimum de pertes humaines. C'était ça le but, après tout. Celui qu'elle s'était fixé. Elle devait aussi retrouver le Prince en espérant qu'il aurait fini de mettre en place le contrat.

La troupe avançait bien, sans encombres. Aucun animal sauvage, aucun bandit, aucun criminel restant de Wasure ne semblait vouloir agir contre eux. Pas d'embuscade, pas de traquenard. Tout allait bien. Et cette sensation qu'enfin le monde arrêtait de se mettre en travers de sa route soulageait la nukenin aux yeux rouge sang. Elle marchait proche de l'Hayai, surveillant la bonne avancée du groupe. Elle continuait de jour en jour, alors que l'automne approchait et avec lui, les feuilles des arbres qui les entouraient changeaient de couleur.

Cependant, la pluie était de retour pour les accueillir. Comme toujours à Ame no Kuni, elle ne cessait de mettre une atmosphère pesante. Mais Neiko s'y était faite désormais et elle parvenait à ne plus trop en tenir compte. Elle espérait aussi revoir le Collectionneur, pour vendre les quelques rouleaux de parchemin qu'elle avait pu se procurer depuis leur dernière rencontre. Peut-être parviendrait-elle également à avoir quelques informations de sa part. Et elle comptait aussi retourner voir le Collectif après l'assaut final, même si elle devrait passer dans une de leurs caches pour les prévenir de la situation à Iwa s'ils n'étaient pas déjà au courant des dernières évolutions de la situation. Notamment de leur candidat qui s'y trouvait encore coincé, peut-être pour longtemps puisqu'il était comateux à son départ après plus de trois semaines sur place. Difficile de juger quand il se réveillerait, s'il se réveillait.

Glissant sa main dans celle de l'Éclair vert, la vampirette lui sourit. Ils marchaient depuis quelques jours, elle espérait qu'il ne regretait pas son choix. Enfin, il le ferait éventuellement une fois les actions lancées, mais pour l'instant sans doute n'avait-il rien à redire.

« On devrait arriver dans quelques heures à Murashigure, à la tombée de la nuit. Je te propose d'aller directement au centre de Seichi, on ira saluer le Prince et voir avec lui quoi faire. Mais avant ça, tu veux bien me suivre un peu, qu'on s'éloigne du groupe quelques minutes ? J'aim'rais te dire un truc... C'est un secret personnel, je voudrais pas que les autres entendent, mais j'veux te le dire depuis qu'on est partis et... J'ai pas trouvé le bon moment... Tu viens ? »

Le tirant doucement par la main, la jeune femme l'amena à près de cinq cent mètres du groupe, leur faisant signe d'avancer vers la capitale alors qu'elle s'éloignait avec Taishi. Elle choisit un arbre plutôt imposant, vieux aux larges feuilles. Un chêne qui avait du voir nombre de tempêtes et pourtant, il était toujours debout. Se détachant du nukenin, elle enleva sa capuche, relevant la tête vers le ciel pendant quelques instants, laissant l'eau qui filtrait à travers le feuillage lui couler sur le visage. Ses cheveux se mouillaient lentement alors qu'elle refit enfin face au guerrier hijin. Katsuko avait rassemblé son courage. Elle savait que c'était risqué, mais elle voulait le lui dire.

« Ça me paraissait important alors... J'me lance... Comme tu pouvais t'en douter, Neiko, c'est pas mon nom de naissance. C'est pas mon vrai nom quoi. Même si c'est celui que j'utilise tout le temps depuis près de deux ans. C'est le surnom que mon frère me donnait quand j'étais petite et qu'on vivait ensemble. »

Nouvelle respiration. Elle avala un peu sa salive. Elle n'aimait pas trop parler de son passé. Mais c'était important que Taishi le sache. Qu'il comprenne si jamais elle réagissait bizarrement dans certaines conditions. Pour qu'il puisse s'adapter s'il le souhaitait. Et puis elle voulait qu'il sache son nom. C'était un peu bête, mais c'était important à ses yeux.

« Je m'appelle Chinoike Katsuko. Et je suis recherchée par le Colisée en plus d'être recherchée par Kiri sous le nom de Neiko. Parce que j'ai déserté Kaze pendant l'attaque du Dieu du Désert. Ma mère et mon frère ont dû quitter le pays aussi, mais j'ai tué mon père avant de partir. Même si je crois pas que quiconque le sache. »

Neiko baissa finalement le regard, tordant ses doigts entrecroisés. Elle attendait. Quelle serait la réaction de l'homme à qui elle tenait ?

_________________
Rendez-Vous en Terrain Connu [Pv. Taishi] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336
Hayai Taishi
Hayai Taishi

Rendez-Vous en Terrain Connu [Pv. Taishi] Empty
Ven 3 Jan 2020 - 18:54
Même si Taishi n’était pas particulièrement asocial, voyager avec une bande telle que celle de Neiko était une expérience très… Novatrice. Depuis sa supposée désertion, il avait essentiellement fait voyage seul. Certes, il y avait eu l’Hinoishi, mais c’était différent. L’Étincelle avait opéré sous son rêve et ses projets, sous sa vision du monde. Ici, il s’en référait davantage à Neiko. Et c’était très bien comme ça, songea t-il.

Leurs déplacements furent plutôt paisibles, ce qui était un peu surprenant pour l’Hayai qui avait crû que les affrontements débuteraient dès qu’ils seraient en territoire Amejin. La force d’opposition n’était peut-être pas aussi organisée ou renseignée qu’il ne l’avait crû… Où c’était l’un de ces fameux traquenards où on doit s’assurer que la proie soit bien profondément dans le piège avant de le refermer…

Pour être honnête, Taishi prenait garde de ne pas trop se mélanger avec la troupe de Neiko. Il n’avait rien contre eux, mais il n’était pas là pour socialiser. S’il avançait dans cette cause avec résolution, il n’était pas pour autant aveugle au danger imminent. Jadis, il aurait eu la confiance en sa propre capacité, le fait qu’il soit insaisissable. Mais ce n’était plus le cas, malheureusement.

Sa maîtrise en ses nouveaux pouvoirs augmentait de jour en jour. Taishi pouvait aisément voir qu’à terme, sa puissance offensive serait largement supérieur sous leurs égides, mais ce n’était pas exactement une comparaison raisonnable ; l’Éclair Vert avait été essentiellement affaibli ou malade pendant la meilleure partie des deux dernières années.

Regrettablement, il était désormais incroyablement lent, ou plutôt dans la moyenne, peut-être. Il avait dû réfléchir à des parades défensives qu’il n’avait jamais même envisagé dans le passé. Le Jikukan lui manquait, même si à quelque part, peut-être qu’il était devenu impossible d’avancer avec le fardeau de ce pouvoir sur les épaules.

Neiko prit sa maison et lui parla, le faisant sortie de sa semi-rêverie. Il lui adressa un simple sourire.

« D’accord. »

Néanmoins curieux de ce qu’elle avait à lui dire, ils s’éloignèrent du groupe, désormais habitué à leurs déplacements parfois irréguliers. Heureusement, personne ne protestait. Qu’es-ce que ça aurait changé, de toute manière ? Ils n’étaient pas sous les ordres de Taishi, mais il n’était pas sous les leurs non plus.

Elle choisit un des arbres les plus massifs, un bon choix pour les couvrir de la pluie, un peu le pain quotidien de cet étrange pays. L’Hayai considéra que cette pluie devait avoir une étrange familiarité pour la jeune femme, l’une qu’il ne pouvait comprendre complètement. C’était ainsi.

Il garda le silence, reconnaissant cette réticence que Neiko avait à chaque fois qu’elle hésitait à en dire davantage que nécessaire. En cela, elle était incroyablement belle, même si l’Éclair Vert n’avait pas toujours les mots pour le décrire. C’était de même pour le lien qui les unissait – indescriptible.

La révélation n’était pas une totale surprise. Il avait longtemps suspecté qu’une femme au passé aussi trouble n’irait pas de sa vraie identité aussi facilement. Et à Iwa, ils n’avaient jamais eu un instant de quiétude non plus. Taishi avait davantage été chanceux à cet égard, parce que l’attention était dirigée sur l’Éclair Vert, cet étrange shinobi masqué et vêtu de noir, et non Hayai Taishi, l’ivrogne jonin irresponsable.

Après un moment, il franchit les quelques pas qui les séparaient, la regardant dans les yeux en silence. Puis… Il l’entoura de ses bras, tout simplement. Taishi posa le côté de son visage sur celui de la tête de l’écarlate.

« C’est joli comme prénom, Katsuko. »

Il n’était pas particulièrement choqué par le passé de Katsu, ni par le fait qu’elle ait tué son père. Taishi comprenait un peu mieux plusieurs choses désormais. Même en la jugeant de la manière la plus sévère, il n’aurait pas su quoi lui reprocher, de toute manière.

« Tout arrive pour une raison, Katsu. Et tant qu’on en est aux révélations, voilà la mienne : nous ne pourrons plus utiliser mes sceaux de déplacements… Ou tout jutsu apparenté, d’ailleurs. J’ai définitivement perdu ce pouvoir pour toujours désormais. En cela je suppose que moi aussi, je ne suis plus vraiment l’Éclair Vert, ni même le Taishi que j’étais jadis. »

Il y avait une certaine ironie. Les Kanji servant à écrire Taishi signifiaient également « Lent et Rapide ». C’était peut-être un jeu du destin que d’accélérer sa vie pour ensuite la ralentir si brutalement.

« Mais dans ma perte, j’ai obtenu autre chose. Et surtout, je t’ai trouvée. »

Il releva une main en concentrant son chakra, effectuant quelques mudras avant d’appuyer sa paume sur le tronc massif de l’arbre. Un léger éclat de lumière verdâtre pulsa entre ses doigts puis…

L’arbre disparut soudainement, laissant un immense espace là où il avait été jadis. Évidemment, il était toujours là, caché désormais par la manipulation de la lumière de Taishi. Mais le mirage était sans faille, jusque dans les gouttes de pluie qui semblaient continuer leur chemin pour désormais s’abattre sur eux sans la moindre résistance. Mais l’arbre était toujours là, et la pluie peinait toujours à les rejoindre.

C’était l’art du camouflage dynamique.

« Katsu, comme cet arbre, ce que je vois ou ne vois pas ne change pas ce que je sais, ce que nous sommes. Et je sais que peu importe ce que j’ai fait, ce que tu as fait, c’était pour une raison. Alors je choisis d’avancer, avec toi. »

Il la serra contre lui, relâchant son chakra alors que l’arbre redevenait réel, inaltéré.

Son amour pour elle l’était tout autant. Réel. Inaltéré.

« Nous réglerons le cas du colisée et de Kiri après avoir accompli à Ame ce que nous sommes venus faire. Aucun des deux n’osera ou n’aura les moyens d’être dans notre chemin pour le moment, de toute façon. »


Il n’était pas vraiment inquiet. Les villages n’étaient pas connus pour leurs habilités de traque quasi-inexistantes et très peu efficaces. Même sous l’égide du Jikûkan, Taishi n’avait jamais été vraiment en difficulté sur ce sujet. Ironiquement, la dernière fois qu’il avait vraiment mis sa vie en danger, c’était pour la protection d’Iwa.

« Le prince… Il y a quelque chose que je dois savoir de particulier à son sujet ? Des choses à ne pas dire ? »




_________________
Fate will wait for no one, Invité.

Taishi's Theme : The Color of Victory
Rendez-Vous en Terrain Connu [Pv. Taishi] 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Rendez-Vous en Terrain Connu [Pv. Taishi] Empty
Lun 20 Jan 2020 - 0:46
La jeune femme était parcourue de frissons. Elle ignorait comment il allait le prendre, et c'était très important pour elle. Il la suivit sans faire de manières et ne sembla pas trop surpris. Sa première réaction véritable que remarqua la demoiselle aux yeux rouges fut ses paroles. Un joli prénom. Katsuko lui fit un sourire, les joues légèrement roses. Elle avait eu raison de lui faire confiance. Cette réponse lui allait parfaitement. Et l'Éclair Vert lui fit une révélation à son tour, un peu plus préoccupante. Il n'était plus capable de se téléporter. Elle hocha la tête, pensive, se demandant si une perturbation pareille ne risquait pas de lui coûter la vie une fois à Ame.

Alors qu'elle commençait à s'en inquiéter, l'homme auprès d'elle poursuivit. Autre chose ? Quoi ? Elle avait directement relevé ses yeux vers ceux de son amant, souriante en y trouvant une certaine confiance. Il n'était pas perdu, non. C'était un shinobi entraîné, il était plus fort que ça. Ce n'était pas son seul atout, bien au contraire. Ce n'était qu'une carte parmi tant d'autres dans un jeu savamment orchestré. Comme la maîtrise du sang pour elle dans un sens, bien que cette dernière devait prendre un rôle sacrément plus important pour elle que la téléportation pour lui, si l'on voulait rester rationnel.

Mais la suite l'impressionna. Avec quelques mudras, Taishi parvint à faire littéralement disparaître l'arbre près duquel ils étaient. Assez impressionnée par cette nouvelle capacité, la jeune femme prit le temps d'observer les détails de l'illusion, n'y voyant cependant pas de défaut. Même l'eau ne semblait plus être dérangée par la présence de l'arbre, tombant sans soucis jusqu'au sol.

« Pas mal, pas mal. Merci. »

Lui faisant un sourire, la rougeoyante se plaqua un peu plus contre son amant pour lui arracher un baiser.

« J'y compte bien, même si pour ce qui concerne Kiri, les éviter me semble plus simple. Et tant qu'ils n'ont pas connaissance de ma présence ici, ils ne devraient pas avoir de raisons de s'en prendre à nous. Même si pour Kiri, c'est moins certain puisque le Collectif est à Ame et ça, c'est assez évident pour quiconque fait quelques recherches dans l'underground du Yuukan. »

Suite à la question concernant le prince, la vampirette prit quelques instants pour réfléchir. Quelle particularité pouvait être intéressante à savoir ?

« À bien y penser, non. tant que tu ne fais pas l'apologie de l'usurpateur... Tout ira bien t'en fais pas. Il est plutôt droit dans ses bottes. »

S'étirant, la jeune femme glissa ses doigts entre ceux de Taishi, le regardant dans les yeux. Elle lui sourit à nouveau avant de rejeter la tête en arrière, laissant l'eau couler sur son visage. Tant de questions, de doutes, de peurs s'accumulaient. Comment est-ce que tout ce qu'elle faisait depuis près d'un an et demi allait-ilm se conclure, là, en quelques semaines, quelques mois tout au plus ? Qu'allait-il se passer ? Est-ce qu'elle y survivrait ? Et l'Hayai ? Est-ce que cette expérience allait tellement les changer qu'ils ne s'entendraient plus comme ils le faisaient actuellement.

« J'en suis à un point où je ne sais plus si on court vers notre mort ou si on va devenir si riches qu'on pourra ne plus rien faire sinon ce dont on a envie, que ce soit aller bronze sur les plages de Kaze ou se geler à Yuki. J'aimerais beaucoup aller à Yuki. Ça doit être tellement joli, un pays sous la neige... Ce serait quoi ton voyage de rêve toi ? »

Il lui fallait quelque chose. Un autre sujet pour se raccrocher à la réalité, ne pas partir en vrille et l'embarquer par la main pour fuir ce qu'elle s'acharnait à vouloir clore depuis des mois, à convaincre les iwajins de la libérer avec les seichijins pour avoir un avantage de plus. Il lui fallait quelque chose. Et là, celui qui pouvait le lui donner, c'était Taishi. Elle le regarda à nouveau et lui caressa la joue avec un doux sourire. Elle avait changé, mais est-ce que c'était grave ?

_________________
Rendez-Vous en Terrain Connu [Pv. Taishi] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336
Hayai Taishi
Hayai Taishi

Rendez-Vous en Terrain Connu [Pv. Taishi] Empty
Mer 22 Jan 2020 - 16:56
L’apologie de l’usurpateur. Taishi eut un petit rire en serrant les doigts de Katsu entre les siens. Il avait peut-être la langue pendue mais pas à ce point. Il était vrai qu’il n’était pas aussi convaincu de la cause que le prince devait l’être, ou Katsu d’ailleurs. Mais l’Éclair Vert possédait sa propre détermination, la même qui l’avait fait avancer dans sa vie durant toute ses années.

Elle semblait soucieuse sur le futur, ce qui était un peu normal, et Taishi l’écouta sans l’interrompre, songeur à son tour. Kiri n’était pas un problème, selon lui. Le village de la Brume avait presque toujours été discret dans le destin de l’Hayai – si on oublie l’épisode où un Mizukage avait tenté de le tuer avec une efficacité effroyable – alors il n’avait que peu de doutes quand au fait que ça resterait ainsi.

Elle voulait savoir s’ils se dirigeaient vers leur fortune, ou vers la mort.

« Peut-être les deux. »

Taishi savait depuis le temps que le monde conservait toujours un équilibre. Rien n’est perdu, Rien n’est créé, tout est changement. Une des phrases fétiches d’Akimoto, à l’époque. Mais combien vrai. Changer l’ordre des choses au pays de la pluie aurait un prix. L’Éclair Vert n’était pas aveugle au fait que cette quête serait plus dangereuse que tout ce qu’il avait entrepris dans la dernière année, ou même avant. Dans le passé, il avait toujours eu la présence rassurante du Jikkukan pour le guider. Il n’était peut-être pas le plus dangereux, mais probablement le plus insaisissable. Cette réalité avait été irrémédiablement brisée. Qu’était-il désormais ? Autre chose était la réponse la plus directe.

« Après ? »

Il n’avait pas songé à la suite. L’Hayai avait bien quelques inquiétudes, quelques idées en tête. Mais il n’était plus certain d’être celui destiné à accomplir ces actes. C’était une pensée qui le traversait depuis quelques temps, déjà. Depuis son dernier séjour à Iwa, peut-être.

« Je pense qu’après Ame, on aura mérité un peu de repos… Ou une place différente dans le monde. Je ne serais pas opposé à me retirer de la vie de shinobi pour quelques temps. »

L’Éclair Vert leva une main, question qu’elle ne réagisse pas trop fortement à ses mots.

« Ça ne change rien à ma motivation actuelle, ne t’inquiète pas. Mais j’ai beaucoup réfléchi, ces derniers temps. Après Ame, j’aimerais peut-être revenir à une vie plus simple. Voyager. Voir le pays de la neige sous l’égide d’un simple touriste, si c’est possible. Vivre de ma musique sur les plages du pays du vent. »

Il eut un petit rire.

« Ça doit te sembler bien ennuyeux. Désolé ! Et ça ne veut pas dire que je voudrais le même genre de vie pour toi. La réalité, Katsu, c’est que même ensemble, nos chemins divergeront par moment. C’est inévitable. Je ne veux pas que tu éteignes ta flamme uniquement pour suivre la mienne. »

L’Hayai sembla réfléchir.

« C’est peut-être mon héritage nomade qui parle. Pour le moment, je préfère chérir chaque instant que j’ai avec toi, comme si c’était le dernier. »

Il l’embrassa sur le front. Taishi ne savait pas si elle comprendrait.

C’était ainsi.

_________________
Fate will wait for no one, Invité.

Taishi's Theme : The Color of Victory
Rendez-Vous en Terrain Connu [Pv. Taishi] 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Rendez-Vous en Terrain Connu [Pv. Taishi] Empty
Lun 3 Fév 2020 - 0:13
Neiko avait ce fond d'inquiétude permanente qu'elle ne montrait jamais. Enfin presque jamais. Avec Taishi, c'était différent. Elle sentait qu'elle pouvait un peu lâcher prise par instant, montrer qu'elle n'était pas sans failles. Aimi avait pu l'apercevoir aussi, même si ce n'était pas voulu devant elle. Heureusement, elle ne l'avait pas mal prit. Heureusement. Sinon elle n'aurait peut-être jamais pu sortir vivante d'Iwa, d'autant plus avec la nouvelle que venait de lui donner l'Hayai. Il ne pouvait plus se téléporter, il n'aurait donc pas pu la sauver dans ce cas. Encore une fois où sa propre vie n'avait pas tenu à grand chose si ce n'est la générosité d'une personne. C'était dans ses occasions que ça la frappait le plus fort. Son objectif, elle en était encore loin. Très loin.

Elle écouta son camarade lui parler de ses idées de repos, au moins temporaire. Ce n'était pas si dérangeant que ça à ses yeux, même si pour elle, il faudrait encore attendre de régler deux ou trois autres "problèmes". L'important était avant tout de retrouver sa mère et son frère pour les mettre à l'abris. Et si elle voulait profiter des plages du pays du vent, il fallait qu'elle trouve une solution pour qu'ils arrêtent de la traquer.

« Non, non... Rassure toi, ça ne m'ennuie pas. Mais pas juste après Ame. Je sais plus si je te l'ai déjà dit, mais ma mère et mon frère sont quelque part et je dois les retrouver et m'assurer qu'ils ne risquent rien. Seulement après je pourrais me reposer la tête tranquille. Quant à ma liberté, ne t'en fais pas. Je serais pas capable de rester statique trop longtemps, donc si jamais je m'ennuie, je partirais en balade avant de revenir te voir pour faire le plein d'énergie. »

Un sourire amusé sur les lèvres, elle reposa son front sur le torse du jeune homme qui la dépassait encore d'une tête malgré sa croissance. Disons que l'écart était plus agréable comme cela, cette transformation avait plus de bons points qu'elle ne l'aurait cru au départ.

« Ça me va comme plan pour le futur. Profiter de la vie, quand on peut on le fait ensemble, mais aussi garder de la liberté. C'est tout ce dont je rêve au fond, avec des voyages dans des contrées lointaines. »

Fermant les yeux et profitant du baiser de son amant, la jeune femme aux yeux rubis laissa passer un peu de temps avant de se motiver.

« Bon ! Trêve de parlotte, on doit avancer. On n'arrivera à Murashigure que tard dans la soirée si on est très efficaces et j'en doute avec nos petits camarades, donc ça ne sera sans doute que demain. Une fois sur place, n'hésite pas à te balader pour voir si tu peux trouver d'éventuels nouveaux camarades toi aussi, on est jamais assez pour éviter un maximum de morts. Plus la différence sera écrasante, plus nos chances d'en sortir sans la moindre éraflure sera grande. Et tant que j'y pense, si on a du temps à perdre, une petite vérification de certains de nos hommes les plus louches sera à faire. Si on a du temps bien sûr. S'assurer qu'on a pas de traitres dans nos rang à ce stade ne devrait pas faire surgir de mauvaise surprise, mais qui sait, ça ne fait jamais de mal un petit contrôle de routine. »

Se détachant de Taishi avec un air plus assuré qu'elle ne l'était quelques instants auparavant, Katsuko s'étira en se retournant vers la direction dans laquelle se tenaient leurs hommes. Sans se retourner, avec quelques pas d'avance, elle parla à voix haute pour que le jeune homme l'entende.

« Merci de m'avoir écouté... »

Elle n'avait pas su le lui dire en face, mais de dos, elle y était arrivé. Les joues un peu rouge, elle se claqua le visage avec ses mains pour se relancer et avança d'un pas décidé vers le groupe qu'ils allaient rejoindre. L'action arrivait à grands pas. Et avec elle, un tournant se ferait dans l'histoire d'Ame. Quelqu'il soit, il arrivait. À grands pas.

_________________
Rendez-Vous en Terrain Connu [Pv. Taishi] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336

Rendez-Vous en Terrain Connu [Pv. Taishi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Ame no Kuni, Pays de la Pluie
Sauter vers: