Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Reforger la forge.[Mission B pv Goro Haruka]
Dancing Flame EmptyAujourd'hui à 23:31 par Goro Haruka

» Absence d'un trio
Dancing Flame EmptyAujourd'hui à 23:04 par Kaguya Nadeshiko

» Arroser ses semis | Ft. Aditya
Dancing Flame EmptyAujourd'hui à 21:35 par Aditya

» Avance tes pions sur l'échiquier [Kaito]
Dancing Flame EmptyAujourd'hui à 21:32 par Sendai Hanae

» Le Jugement dernier [Libre]
Dancing Flame EmptyAujourd'hui à 21:26 par Aditya

» Double retrouvailles particulières [Tsuna, Yahiko]
Dancing Flame EmptyAujourd'hui à 20:49 par Sendai Hanae

» Souvenirs [Asaara Fuu]
Dancing Flame EmptyAujourd'hui à 18:14 par Asaara Fuu

» Brûlant et glacial [YUKI K.]
Dancing Flame EmptyAujourd'hui à 17:52 par Yuki Kaya

» Au lendemain de l'hiver — ft. équipe 10 & Kagai Inja
Dancing Flame EmptyAujourd'hui à 17:20 par Yuki Kaya

» En chasse ! [Imekanu.]
Dancing Flame EmptyAujourd'hui à 15:48 par Imekanu

Partagez

Dancing Flame

Hayai Taishi
Hayai TaishiEn ligne

Dancing Flame Empty
Sam 11 Jan 2020 - 20:49
Le feu dansa sur son lit arboréal, tenta vainement d’illuminer la nuit. Ce n’était pas grave.

Dans un autre instant, il aurait une autre tentative.

Taishi lança quelques brindilles dans le ventre de la bête, jetant un regard verdâtre au-dessus, appréciant la danse et cadence des étoiles qui donnaient un ton unique aux ténèbres de la nuit. Il tenait entre ses mains sa petite guitare japonaise, sa bohème usée par le temps. Mais les cordes sonnaient d’une mélodie résolument harmonieuse, et c’était l’essentiel.

Glouba était dans un coin, une immense boule de plumes colorées affublés d’un casque, les flammes dansaient sur la visière comme une sorte de kaléidoscope détraqué. Difficile de dire s’il dormait, mais ce n’était pas important. Les dindons avaient le sommeil léger. Et Taishi ?

Les insomniaques s’amusent.

L’Hayai eut un léger sourire en songeant à… Presque tout en fait. À sa vie antérieure, à sa vie actuelle. À ce qu’il avait perdu, mais aussi à ce qu’il avait trouvé. Aux gens rencontrés, disparus. Aux gens qu’il avait tué lui-même, ou vu mourir. Il songea qu’il n’était pas si difficile d’oublier le sang qu’on avait sur les mains.

Il suffisait de porter des gants.

Les flammes dansaient, tout comme son esprit d’ailleurs. C’était un jeu auquel il jouait depuis un certain temps désormais, un peu le pain quotidien d’un nukenin. Cette pensée lui arracha un petit rire silencieux. Il en avait marre de débattre sur le côté approprié d’un tel terme pour décrire sa situation. Il était Taishi, peu importe le nom ou titre ou surnom ou adjectif qu’on voulait mettre à son égard.

Il y eut un craquement, ou plutôt les bruits de quelqu’un qui n’était pas inquiet par rapport à sa furtivité, mais Taishi resta passif, appuyant lentement sur les cordes de sa guitare alors qu’un nouveau venu s’extirpait de l’obscurité forestière, secouant ses vêtements pendant un bref instant avant d’approcher du feu.

Taishi le considéra avant de se relever en soupirant légèrement alors qu’il jaugeait l’homme. Il était un peu plus vieux, mais à peine, avec des cheveux tout aussi sombre, mais avec un léger effet de jai, peut-être.

Mais ce qu’il avait d’abord reconnu, c’était l’odeur de la fumée que dégageait sa satanée cigarette. L’Hayai pouvait apprécier une bonne bouffée d’un calumet de temps à autre, mais il n’avait jamais compris la passion pour les cloppes, d’un autre côté.

Encore plusieurs secondes de silence puis…

« Ça fait longtemps. »

Taishi eut un rictus en expirant par le nez.

« Trop longtemps… Hattan. »

Il avança sa main et Taishi la saisit avec vigueur.

Entrée en scène d’un vieil ami.

_________________
Fate will wait for no one, Invité.

Taishi's Theme : The Color of Victory
Dancing Flame 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Hayai Taishi
Hayai TaishiEn ligne

Dancing Flame Empty
Mer 15 Jan 2020 - 17:37
Taishi se rassied après un moment de silence. La présence de son vieil ami n’était pas une surprise – ils avaient pris rendez-vous, d’une certaine manière – mais c’était peut-être tous les souvenirs qu’il ramenait avec lui qui le frappait de plein fouet. Hattan datait d’avant Iwa, d’avant qu’il soit shinobi. Et en cela, il était peut-être une relique du passé, mais sa valeur n’avait également jamais cessé d’augmenter. Les yeux verts de l’Éclair Vert l’oscultèrent.

« Tu n’as pratiquement pas changé. Étonnant vu tes habitudes de fumeur. »

Hattan eut un petit rire en prenant place, lui aussi, tirant une volute de fumée de l’éternelle cloppe coincée entre ses lèvres.

« J’aimerais en dire autant. Je suis censé être plus vieux que toi, hein. »

Taishi haussa des épaules, un sourire tout de même en retour. Il avait déjà bien meilleure mine qu’avant, c’était déjà ça. Pour le reste, cet air fatigué était caractéristique et presque légendaire désormais. Les gens focalisaient rarement sur ce genre de détails, heureusement.

« Où étais-tu pendant toutes ces années, au juste. »

Hattan secoua la tête, l’air de dire que la réponse à une question de ce genre était plutôt difficile à formuler.

« Il serait plus facile de dire où je ne suis pas allé. Et je ne suis pas encore de retour, d’ailleurs. »

On avait souvent reproché à Taishi d’avoir des allégeances imprécises, mais Hattan évoluait dans une autre ligue à ce niveau. Les gens étaient offusqués si aisément par l’imprévisible. Mais il y avait une nette différence entre celle-ci, et le simple refus de prendre un côté au prix de sa vie.

« Et maintenant ? »

Le fumeur haussa les épaules à son tour – lui et Taishi avait tendance à avoir les mêmes mimiques, ce qui réflétait peut-être l’amitié qui les liaient depuis si longtemps.

« Maintenant, je suis ici. Mais je dois avouer que le monde extérieur a rarement été aussi captivant. Ça donne envie de retourner à la civilisation. »

Taishi eut un petit rire. Il connaissait ce sentiment. Mais aussi le prix qui y était associé. L’Éclair Vert avait fait son lot d’interférences avec le monde dans les dernières années. Hattan répondit de son éternel sourire léger, mais releva une main vers lui.

« Je suis étonné que tu ne sois pas retourné au service d’Iwa après tout ce temps. »

« … Beaucoup est arrivé. »


Hattan soupira.

« Aucune surprise de ce côté. Mais tu n’as jamais été du genre à abandonner une cause. »

L’Hayai se demanda si Iwa en était une, une cause.

« J’y ai songé. J’y songe. Mais Iwa a pour la première fois une meneuse digne de ce nom, même si encore immature. Hyuga Toph a le potentiel de tailler ce village dans l’histoire. En cela, ma présence n’est pas nécessaire, aussi mineure et insignifiante soit-elle. »

Hattan croisa les bras.

« J’ai lu la lettre. Mais Ame ne sera pas éternelle. Tu n’appartiens pas à la pluie. Et j’ai bien l’impression que tu es devenue accroc à la dramatique de ce monde. Alors où iras-tu ? »

Taishi expira en s’appuyant davantage contre le tronc d’arbre.

« Chez moi, peut-être. »


_________________
Fate will wait for no one, Invité.

Taishi's Theme : The Color of Victory
Dancing Flame 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

Dancing Flame

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: