Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» visite médicale 3 — Joo Jun;
Une grande épreuve.  EmptyAujourd'hui à 18:38 par Joo Jun

» U can do it - Reikan
Une grande épreuve.  EmptyAujourd'hui à 18:31 par Yasei Reikan

» Ne pas perdre [Rie]
Une grande épreuve.  EmptyAujourd'hui à 18:22 par Kaguya Kôsuke

» Bakuhatsu Ashura [Terminé]
Une grande épreuve.  EmptyAujourd'hui à 18:16 par Bakuhatsu Ashura

» 07. Kagura VS Seika
Une grande épreuve.  EmptyAujourd'hui à 18:08 par Konran Tenzin

» Evitez la zone, svp.| Syoto
Une grande épreuve.  EmptyAujourd'hui à 17:47 par Nakamura Syoto

» Car demain... [Solo]
Une grande épreuve.  EmptyAujourd'hui à 17:41 par Kaguya Kôsuke

» L’Éveil des Vents — ft. Yasei Reikan
Une grande épreuve.  EmptyAujourd'hui à 17:39 par Yasei Reikan

» Enterrer les griefs — ft. Hyûga Toph
Une grande épreuve.  EmptyAujourd'hui à 17:06 par Aditya

» Un changement de vie inespéré
Une grande épreuve.  EmptyAujourd'hui à 17:03 par Nakamura Syoto

Partagez

Une grande épreuve.

Takeda Nilis
Takeda Nilis

Une grande épreuve.  Empty
Lun 13 Jan 2020 - 23:24
Une grande épreuve - L'arrivée.


Le jour se levait à peine sur le village de Kirigakure no Sato, et pourtant le jeune Nilis était éveillé depuis un petit temps. Ce qu’il espérait depuis un certain moment était enfin devenu officiel, le garçon allait peut-être pouvoir se joindre à une équipe de Shinobi. Bien que les missions shinobis n’étaient pas un terrain inconnu pour lui, il n’avait pas encore été formellement assigné à un quatuor depuis son passage au rang de Genin. La lettre reçue la veille lui informant finalement un droit de mise à épreuve avait su provoquer une immense joie chez le préadolescent. Néanmoins, un stress avait également su prendre sa part dans les ressentis du jeunot, qui n’avait plus qu’une hâte : se diriger vers le Dojo. Les parents Takeda qui suivaient de très près le parcours de son fils étaient proie au même engouement. Le gamin qui aspirait à devenir un futur sabreur de Kiri était fin prêt à rencontrer celui qui l’avait convoqué.

« Je prévois des affaires légères. Je dois être le plus performant possible, sans trop montrer. »

Le jeune homme n’était pas habillé d’une manière très militaire. Un haut large à capuche, tout comme son pantalon, avec des chaussures fermées. Un seul accessoire : son katana nommé Tetsu no arashi. Le soleil était encore très bas. En réalité, Nilis ne voulait pas arriver en retard, considérant que la ponctualité était une forme de respect. Les nombreuses relectures du courrier avaient donné une impression de sévérité, probablement à cause du langage et de la ponctuation employée. Rien de bien étonnant au final, puisqu’il s’agissait d’une lettre officielle.

Alors qu’il s’approchait à un rythme moyen du point de rendez-vous, Nilis avait prit le soin de bien son bandeau frontal autour de son maigre biceps droit. Il n’avait pas l’habitude de l’attacher autour de son crâne. Une simple question d’habitude, jugeant que cela pouvait être dérangeant si celui-ci venait à se détacher au milieu de l’effort. Les minutes passaient au fur et à mesure que le garçon traversait les allées du village. Son rythme cardiaque s’intensifiait, l’anxiété était à son paroxysme.

Le trajet n’était pas d’une longue durée, si bien que le gamin se trouvait déjà enfin face au temple. C’était bien là la première fois qu’il allait entrer dans le dojo. Il n’avait pas l’habitude de s’entraîner à cet endroit. Premièrement il n’avait généralement pas de compagnon avec qui partager sa passion. Secondement et dernièrement, il avait peur d’être dérangeant auprès des autres apprentis. Les lourdes portes en bois lui faisaient face. Celles-ci étaient fermées, avec la présence d’un gardien sur le côté. Peut-être était-il trop tôt ?

« Bonjour, désolé de vous déranger. Pour le cadre de ma formation de shinobi, j’ai été convoqué par monsieur Nobuatsu Saji. Tenez, la lettre avec le sceau pour prouver l’authenticité… »

L’homme qui paraissait immense en comparaison du gamin s’était emparé du papier attestant la raison de la présence de Nilis. Pas un mot n’avait été énoncé par le guet, et lorsqu’il s’était mis à lire la lettre ses lèvres s’étaient mises à bouger sans pour autant lâcher de son. Les secondes de silences s’accumulaient, provoquant une scène embarrassante pour le Genin qui regardait ses chaussures tout en donnant des légers coups de pied à ras du sol. Lorsqu’il eu fini de lire, son regard se releva sur le gamin qui s’efforçait à sourire. Son bras lui tendait la lettre. L’aspirant s’était empressé de la reprendre, libérant ainsi les bras de l’homme qui poussa donc l’accablante barrière de bois.

Face à lui, un grand hall se présentait. Quasiment aucun disciple n’était présent, ce qui semblait normal vu la bonne heure. Au premier coup d’œil l’auteur de la lettre n’était pas présent. Le Takeda s’était permis une petite liberté. En raison de sa première visite, le garçon s’était attardé sur les armes présentes sur les murs, servant probablement de décoration. Ses yeux scintillaient, jamais il n’avait eu l’occasion d’en voir autant.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8047-presentation-de-nilis-takeda
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Une grande épreuve.  Empty
Dim 19 Jan 2020 - 19:51
Le garçon, tel un animal jaugeant son environnement et traçant son territoire se rapproche des étals de nihontos, apparemment intéressé d’en apprendre plus sur les arcanes du kenjutsu, il ne pouvait choisir meilleur endroit. Etant donné l’heure à laquelle sa présence a été demandé, et l’importance du personnage qui a accepté de le rencontrer, aucun écart de conduite n’est permis. S’il est des choses que le Nobuatsu abhorre, ce sont bien les manquements à la discipline. Ce jour-là, il n’aurait pas à sa charge une classe, ni une école, mais un disciple pour l’équipe six, d’ores et déjà composé de lui, le chef d’équipe, et d’un de ses confrères Sabreurs. Les premières questions viennent donc naturellement à l’esprit:

Takeda Nilis je présume?

Une voix transcende la paix du Grand Hall alors que l’enfant jette son dévolu sur les armes blanches accrochées aux râteliers. Des pas feutrés sur le bois du parquet à peine perceptibles. Il apparaît. Une silhouette noire de jais comme l’ombre vient d’émerger. Les mains jointes derrière le dos, il a tout de la gestuelle du maître toisant son élève, le regard métallique de sa visière ne laissant transparaître aucune expression de son faciès. Depuis l’autre bout de la salle, mal éclairée, il marche dans sa direction d’un pas lent et presque mécanique, découvrant aux lueurs du jour ses deux lames dans le dos. Deux katanas. Il remarque justement la même sorte d’épée à la ceinture du garçon… Un adepte du kenjutsu? Il relève ses yeux en direction de la recrue.

Quels enseignements attends-tu de moi en rejoignant mon équipe?

Fidèle à lui-même le Nobuatsu se montre d’un calme olympien, mais un calme précédant une tempête qui ne tarderait pas à s’abattre sur le genin. Difficile de déterminer si ce dernier aura la maturité suffisante pour recevoir les savoirs du maître bretteur, surtout à un si jeune âge. Il le pousserait dans ses derniers retranchements quitte à aller dans l’excès. Dès le jour où il a décidé de devenir shinobi, il s’est résolu à la souffrance et au sacrifice. Qu’importe ce qu’il pourrait penser plus tard du jounin, ou bien on est prêts, ou bien on ne l’est pas.

_________________
Une grande épreuve.  Sajisi12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Takeda Nilis
Takeda Nilis

Une grande épreuve.  Empty
Mar 21 Jan 2020 - 0:09
Une grande épreuve - Premiers contacts.


Alors que la main juvénile du manieur de la limaille s’approchait de la paroi murale, une voix résonnait à travers le hall du dojo. Une voix masculine, et virile présentant une certaine différence d’âge avec le préadolescent encore partiellement innocent. Surpris par la discrétion de l’inconnu et se pensant seul, Nilis eu pour réflexe d’ouvrir grand les yeux tout en retirant soudainement sa main du mur où se trouvait les différentes lame étalonnées. Néanmoins, le garçon réussi tout de même à retenir un sursaut, ne montrant pas totalement son état de surprise à celui qui devait sûrement être l’homme qui l’avait invité en ces lieux. Une personne qui se souvenait de son nom, et qui lui avait demandé confirmation.

Quelques secondes passèrent, puis prenant appui sur son talon droit, le garçon avait effectué un rapide demi-tour, afin de faire face au Sabreur qui l’avait interpelé. Pour confirmer son identité, le garçon effectua un rapide hochement de tête. Le jeune shinobi considérait qu’au vu de la sécurité des lieux, il était inutile de présenter une nouvelle fois la lettre officielle qu’il avait reçue plus tôt la veille.

Le garçon était légèrement ébahi par son interlocuteur. Si ce n’était la différence de taille, la prestance que dégageait le ninja confirmait ne cessait d’accentuer le sentiment d’infériorité que pouvait ressentir l’apprenti. Un rapide coup d’œil sur l’apparence de l’homme. Des signes qui ne mentaient pas. Une visière métallique, deux katanas. Plus aucun doute, il s’agissait là de l’homme responsable du clan des sabreurs. Un clan que le Takeda espérait pouvoir joindre un jour. Alors qu’il était en pleine analyse, le garçon fut surpris par une deuxième question de la part de l’homme qui s’était proposé de devenir son mentor.

« Les enseignements que j’attends ? Je dirais tous ceux que vous jugez comme nécessaire à mon apprentissage, monsieur. Et si je devais vous demander d’appuyer sur quelques points… Je dirais en premier lieu mon Kenjutsu, qui est sûrement le point que je maîtrise le mieux, même s’il reste énormément de progrès à faire. En second lieu, pourquoi ne pas travailler la cohésion de groupe, et la capacité de mettre mes talents de bretteur à disponibilité de mes potentiels coéquipiers. »

Même s’il s’était exprimé calmement, Nilis avait la fâcheuse tendance de trop parler pour rien, cherchant systématiquement à être parfaitement compris. Heureusement pour lui, le gamin avait une bonne aisance orale pour une personne de son âge. Néanmoins, si les mots qu’ils employaient pouvaient paraître savants pour un môme de treize ans, il n’en restait pas moins que le manieur de lame présentait un manque de confiance plus ou moins perceptible par son interlocuteur.

Sans même attendre une possible réponse de la part de celui qui allait le mettre à l’épreuve, Nilis se pencha en avant. Il saluait respectueusement l’homme qu’il pensait être le chef du clan des Sabreurs. Il s’agissait là d’un rêve, jugeant que personne ne pouvait être plus adapté à son apprentissage. Prenant une longue inspiration, le garçon se mit alors une nouvelle fois à prendre la parole, tout en essayant de se canaliser, pour garder son calme, et tenter d’évacuer le stress.

« Je sais que mon âge peut parfois apparaître comme un défaut, et je vous prierai de ne pas le prendre en compte, s’il vous plaît. J’ai soif d’apprendre, et je pense qu’en dépend de votre position monsieur Nobuatsu Saji vous êtes la personne la plus adaptée à m’instruire. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8047-presentation-de-nilis-takeda
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Une grande épreuve.  Empty
Mer 22 Jan 2020 - 21:29
Il en faut peu pour le ninja adepte des arts sensoriels pour percevoir un brin de nervosité chez le jeune homme en passe de devenir l’élève du Sabreur masqué, mais encore faut-il qu’il lui prouve qu’il a toutes les qualités pour subir - ou plutôt endurer, les programmes d’entraînement que propose le jounin à ceux qui rejoignent l’équipe six. Car ceux-ci sont fort loin d’être une tasse de thé. Le Takeda n’en démord pas dans ses paroles, il exprime dans sa réponse son souhait de s’initier aux côtés du chef des Sabreurs à la voie de la lame et au travail en équipe.

Le dernier point constituant un aspect indéniable au développement des genins sortant fraîchement de l’Académie, et ne connaissant encore que trop peu cette capacité essentielle à tout shinobi au cours des missions. En rejoignant l’équipe six, nul doute qu’il apprendra à travailler ensemble avec les deux Sabreurs, et même qu’il se perfectionnerait rapidement à l’art de la lame. Mais pour le jounin, il s’agit d’abord de comprendre les motivations de son interlocuteur, et cerner s’il a bel et bien l’étoffe d’un genin, d’un ninja en général.

Intégrer l’équipe serait pour lui une double consécration, l’opportunité d’enfin rejoindre une équipe et ainsi passer une étape en tant que genin, mais en plus de faire un premier pas dans le clan en apprenant au plus près des deux épéistes les plus expérimentés actuellement. Anticipant sur d’éventuelles objections de la part du gradé, le garçon demande à ce qu’on ne le juge pas sur ses apparences juvéniles, mais qu’on lui accorde une chance de prouver sa valeur. Une requête qui ne rend pas le jounin insensible, lui qui s’est fait connaître et reconnaître dans le village de la Brume avec un masque. Il hoche de la tête.

Soit. Et ce n’est pas en raison de ta jeunesse que je me montrerai plus indulgent.

Des paroles qu'aurait prononcé son maître, fut un temps. Il n’y a ni empathie, ni mépris de sa part, seulement de la considération envers un garçon qui souhaite qu’on fasse son examen sans préjugé aucun.

Si tu ne maîtrises pas encore le kenjutsu, je suppose que tu as d’autres cordes à ton arc?

_________________
Une grande épreuve.  Sajisi12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Takeda Nilis
Takeda Nilis

Une grande épreuve.  Empty
Sam 25 Jan 2020 - 0:21
Une grande épreuve - Profilage.


La situation était source d’anxiété pour le garçon qui écoutait sérieusement l’homme l’ayant convoqué au beau milieu du hall. Les répliques du dialogue opposant les deux adeptes de kenjutsu résonnaient au sein du grand dojo de Kiri. Le soleil quant à lui se levait de plus en plus. Quelques élèves abonnés à ce lieu commençaient à se présenter.

Intérieurement, le jeune garçon pré-pubère était quelque peu bouleversé. S’il tentait tant bien que mal de retenir ses émotions, il n’en restait pas moins que son estomac était retourné par la pression que lui procurait la présence d’un homme de cette importance. Son regard était plongé dans la visière métallique de celui qui lui faisait face. Ses mains quant à elles s’occupaient comme possible, tirant sur les fils qui s’échappaient des accrocs de son pull.

Nilis ressenti une légère incompréhension lorsque l’homme lui parlait soudainement de ses compétences. Quelque peu vexé par le fait que son modèle le considère comme totalement inapte au kenjutsu, le Takeda fronça les sourcils. Certes, il avait d’autres atouts dans sa manche. Néanmoins, le maniement de la lame restait bel et bien sa principale qualité, même si ce dernier ne possédait pas de style particulier.

« Je pense que vous devez faire erreur. Si je suis venu armé de mon katana, c’est parce que je suis bien un adepte du kenjutsu. Certes, je n’ai pas de style extravagant, et je reste très classique, mais c’est des heures d’entraînement derrière moi, afin de pouvoir manier cette lame qui me paraissait si lourde initialement ! Pour vous répondre totalement, oui j’ai d’autres atouts. Néanmoins, je ne pensais pas à en avoir l’utilité. Hormis le kenjutsu, mes entraînements visent également à me perfectionner dans mon hérédité qui me permet de mouvoir les grains d’aciers. Occasionnellement je porte également un peu d’intérêt sur le fûton qui est mon affinité, même si ce n’est pas ma principale priorité. »

Le garçon tenait à insister sur le fait qu’il était principalement un utilisateur de kenjutsu. Lors de sa dernière mission, avec l’un des membres du clan Kaguya, il avait d’ailleurs fait preuve de ses valeurs. De toute manière, s’il devait prouver sa valeur sur place, il ne serait pas capable de se débrouiller sans sa lame.

Dès lors que le plus jeune des deux interlocuteurs avaient vu l’armement du second, une envie d’affrontement s’était développé dans son esprit. Il en fallait peu pour éveiller la flamme d’un gamin, et Saji avait réussi rien que par sa présence. Evidemment, Nilis connaissait très bien l’issue d’un affrontement l’opposant avec l’une des figures de Kiri. Pourtant, le jeune shinobi était désireux de mesurer l’écart de puissance entre lui, et celui qu’il considérait depuis peu comme son idéal.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8047-presentation-de-nilis-takeda
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Une grande épreuve.  Empty
Mer 5 Fév 2020 - 0:43
Le garçon a du répondant en dépit de son air prépubère adolescent, il n’hésite pas à corriger son aîné, lui faisant remarquer que non, la lame qu’il tient à la ceinture n’est guère un trompe-l’oeil, un objet de décor visant à faire joli mais une arme dont il se sert avec habileté. Un adepte du kenjutsu, selon ses propres mots. Intrigué, le Nobuatsu peut sentir dans les mots du jeunot un envie irascible de prouver sa valeur, une fougue exacerbée par le fait qu’il se tienne face au chef des Sabreurs, le maître idéal s’il souhaite évoluer dans la voie de la lame. S’il ne doute pas des paroles du genin, disant qu’il sait se défendre au kenjutsu, peut-être aussi fort qu’un apprenti du Grand Dojo, voire plus, il n’en demeure pas moins que ce n’est pas seulement ses compétences au sabre qui importent aux yeux du jounin, mais bien sa qualité en tant que ninja. Car il est une différence fondamentale entre être un ninja et un épéiste, même si ce ne sont pas des concepts mutuellement exclusifs, il est possible parfois de trop se spécialiser dans l’un pour oublier l’autre. Erreur classique.

Je ne doute pas que tu sois aussi fort qu’un des apprentis du Grand Dojo, en soit, vous êtes beaucoup à savoir “vous débrouiller” au kenjutsu et passer le test du Gardien. Mais il n’est pas question de cela aujourd’hui. Aujourd’hui, je veux voir si tu as la trempe d’un shinobi, quelqu’un qui sait penser comme un shinobi, qui sait se battre comme un shinobi. Car les missions ne seront pas toujours des combats, même si nous sommes souvent appelés à nous battre… Tu seras amené à de multiples reprises à faire des choix, pour toi, pour ton équipe, pour des civils, pour des ennemis même. Et vivre avec les conséquences pour le reste de ta vie.

L’homme face à Nilis n’était pas un haut gradé reconnu de ses pairs et membre du Conseil pour rien, il avait fait ses preuves sur le terrain à moults reprises pour arriver à ce point. Des expériences… Des victoires comme des échecs. Il était facile quand on se représente un homme célèbre de ne s’arrêter que sur ses qualités et pourtant, le shinobi masqué cache derrière cette image légendaire une humanité que beaucoup ignorent, un lourd passé et des cicatrices, non pas de guerre mais des conflits moraux dont il ne se souvient que trop bien et qui font l’homme qu’il est aujourd’hui. Le jeune Takeda fraîchement sorti de l’Académie avait peut-être à l’esprit un cliché des ninjas avec des opportunités d’accomplir des missions excitantes, un rêve d’enfance ou que sais-je. Mais la réalité est bien plus prosaïque, et cela, le Nobuatsu est là pour le lui rappeler. La jeunesse lui permet certes de faire encore des erreurs, mais le métier de ninja n’est pas un métier où l’on vit longtemps, car dès lors qu’il s'inscrit sur cette voie. Chaque jour sera un danger. Un danger permanent.

Si tu es venu, c’est que tu te penses à la hauteur pour rejoindre mon équipe. Mais pour quelles raisons te prendrais-je, plutôt que l’apprenti Sabreur d’à côté?

La réplique est intentionnellement provocatrice, avec pour objectif de réveiller la flamme qui anime son interlocuteur.

_________________
Une grande épreuve.  Sajisi12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779

Une grande épreuve.

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: