Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Rencontre incongrue PV MASAMI

Nihito Meho
Nihito Meho

Rencontre incongrue PV MASAMI  Empty
Lun 20 Jan 2020 - 22:06
Assis au fond de la salle, les mains sous le menton, Mého observait tranquillement ses camarades quitter la salle de réunion… C’était la première fois qu’il se trouvait en compagnie d’autant de genin en même temps et les voir ainsi défiler vers la sortie avait révélé en lui un subit élan de sociabilité, espérant ainsi briser l’isolement dans lequel il s’était involontairement enfoncé. Tout au long des informations délivrées par l’intendante, il avait observé les réactions de ses camarades, certains se démarquant plus que d’autres par leurs caractères tranchants ou détachés et le genin avait donc ainsi passé le plus claire son temps à repérer ses futures rencontres.


Parmi eux, celle qui avait le plus attiré l’attention du genin était une jeune Kunoichi. Son premier fait marquant était qu’elle avait réussi arriver après lui chose qui était déjà un grand fait d’armes. Par la suite, elle avait été la première à prendre la parole après les différentes annonces de l’intendante révélant un regard froid et clair sur ses ambitions. Beaucoup de ses mots avaient ainsi interpellé le jeune genin qui avait évidemment retenu la tête de cette dernière sachant que s’il y avait bien une personne à qui il risquait de parler une fois la réunion finie s’était-elle !


* Blessures, souffrance et Mort * Mého en tant que ninja savait que le monde dans lequel il évoluait était tout sauf rose, mais de là en parler comme de son quotidien, voilà quelque chose qu’il ne pouvait pas dire. Le passé de cette femme devait être particulièrement sombre pour ainsi décrire la vie et le genin ne pouvait s’empêcher de ressentir une étrange et malsaine curiosité à son égard. Il s’était malgré tout promis de ne pas l’interroger sur ce dernier, certains souvenirs étant faits pour rester dans le passé et non pas pour être ravivé par un parfait inconnu.


L’autre chose qu’il n’arrivait pas à comprendre était les réticences de cette dernière à participer au tournoi genin. Elle qui voulait tant rejoindre les forces spéciales du village, ce genre d’événement était sûrement le meilleur moyen de se faire repérer parmi ses semblables. Au vu de ses premiers mots, elle n’avait visiblement pas de réserve à l’idée de se battre, elle s’était exprimée clairement et sans même attendre qu’on lui donne la parole ce qui montrait qu’elle ne manquait visiblement pas de confiance en elle. Alors, quelle raison pouvait donc la pousser à rester tapie dans l’ombre ?


Les réflexions de Mého furent interrompues lorsque la jeune femme passa finalement devant lui. Il n’avait distingué que le sommet de sa tête au cours de la réunion et c’était grâce à sa coupe rousse qu’il avait pu la reconnaître alors qu’elle s’apprêtait à quitter la pièce. Se levant promptement, Mého quitta donc la salle quelques secondes après elle la rattrapant sans grande difficulté.


Je pense que tu devrais participer au combat plutôt que de te cacher dans les gradins…


En tant que personne de nature taquine, Mého avait instinctivement choisi de piquer la Kunoichi dans le but de la faire réagir. Dans un même temps, il s’était aussi mis à marcher à côté d’elle collant le rythme de ses pas aux siens afin de lui signifier qu’il comptait bien obtenir une réponse et qu'elle ne pourrait se contenter de l'ignorer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee
Jiki Masami
Jiki MasamiEn ligne

Rencontre incongrue PV MASAMI  Empty
Ven 24 Jan 2020 - 18:05

La réunion terminée, Masami ne chercha pas à la prolonger outre mesure, c'était largement assez ainsi. Surtout qu'elle n'avait pas à trainer ne connaissant personne. Elle avait appris ce qu'il fallait de cette incartade informelle. La Jiki n'avait pas vraiment fait attention à son entourage dans cette pièce, cela ne l'intéressait guère. Elle n'était pas timide et la châtaigne savait ce qu'elle désirait. Cette histoire de compétition amicale l'ennuyait, elle ne savait pas trop quoi en faire. Y participer lui semblait n'avoir que des inconvénients, sauf évidemment si jamais un accord avec sa prof pouvait lui être profitable.

Masami avait eu son lot de cadavres et de sang pour les centaines prochaines années. Cela ne lui faisait plus rien du tout, mais c'était ainsi pour quasiment tous les résidents de Wasure no Kuni. Plongeant les mains dans les poches, elle sortait sans demander son reste du grand bâtiment en regardant à droite à gauche. Elle avait sa propre tactique pour se faire repérer par les forces spéciales avec une idée en tête qu'elle appliquerait bientôt. La Jiki était certaine de ses forces et de ses faiblesses, les montrer au grand jour lui semblait inutile. Cependant, elle risquait de ne pas avoir tellement la possibilité d'en échapper. Elle se retourna rapidement lorsque l'adolescente entendit quelqu'un oui parler en le dévisageant de haut en bas avec soin. Elle garde sa langue dans sa poche pendant quelques longues secondes, qui pouvait paraître des heures. Elle-même portait des vêtements assez simples, et seules ses sacoches ninjas dans son dos au niveau de sa taille pouvait dénoter du reste.

Jiki Masami • « Ha ouais ? Et pourquoi je devrais m'embête avec cette histoire de combats entre débutants ? Tu veux te battre contre moi ? Si c'est pour savoir qui est le plus fort, je sais déjà que ce sera moi qui survivrait le plus longtemps. »

Expliqua alors Masami sans vraiment dire qu'elle était la plus forte. Elle n'était pas du genre à être imbue de sa propre personne et cela n'avançait à rien au final. Elle s'entraînait dure et tout ce qu'elle désirait était de vivre. La confrontation avec les autres était puérile. C'était aussi une manière que d'avoir des réponses en prônant le faux pour avoir le vrai. Que voulait ce garçon à lui parler ainsi ? Masami poursuivait sa marche tranquillement vu qu'il semblait vouloir la suivre. Grand bien lui fasse, si elle voulait lui fausser compagnie, elle me pourrait d'une manière ou d'une autre.

Jiki Masami • « Et t'es qui d'abord toi ? T'a tête me dit rien, mais il faut dire que je ne suis pas dans cette ville depuis très longtemps, et je ne suis pas restée longtemps à l'académie. Cela fait longtemps que je ne suis plus une enfant. Moi, c'est Masami. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 http://www.ascentofshinobi.com/u467
Nihito Meho
Nihito Meho

Rencontre incongrue PV MASAMI  Empty
Mar 28 Jan 2020 - 0:08
Si une chose était sûre, c’était qu’elle était directe la shinobi. Elle avait répondu sans une seule hésitation même s’il avait dans un même temps continué à marcher comme pour se débarrasser de lui. Mého l’avait donc tout naturellement suivi tandis qu’il écoutait les réponses qu’elle lui donnait ainsi que les interrogations qu’elle émettait à son sujet. Se battre ? … Il est vrai qu’il aurait pu la défier dans un combat, mais là n’était pas le moment, qui plus est, il semblait qu’elle n’était pas du genre à se battre en tous cas pas sans « raison ». Savoir qui était le plus fort ? Mého ne pouvait nier qu’il adorait se mesurer aux autres et il aurait même préféré qu’elle soit plus forte que lui, car faire face à des adversaires plus faibles n’avait rien de stimulant. Il se garda tout de même de confirmer ses propos, surtout que cette dernière avait rajouté quelques mots sur la survie comme si un simple entraînement pourrait aller jusqu’à la mort.


Alors qu’elle avançait Mého à ses trousses, elle sembla rapidement craquer enchaînant la conversation sur une présentation concise, mais informative de sa personne. Elle était dans le village depuis peu, avait passé peu de temps à l’académie et était plutôt impatiente. L’attitude de la shinobi n’était pas vraiment hostile, le ressentit que le genin avait à ses côtés était plutôt celui d’être installé à côté d’une bête sauvage, particulièrement sur la défensive.


Moi ? C’est Mého et oui, on ne s'est surement pas rencontrer. Commença-t-il en rigolant. Je ne connais pas beaucoup de ninja, il faut dire que je passe le plus clair de mon temps à m’entraîner ou en mission, il n’empêche que ta petite intervention m’a plus qu’intrigué. Tu sais, on n’est pas obligé d’avoir des raisons pour s’entraîner et au fond ce tournoi n’est qu’un entraînement géant ! Le genin était incapable de savoir pour qu’elle raison il le faisait, mais il ne pouvait s’empêcher d’essayer de convaincre la jeune fille de prendre part à l’événement. Toi qui parles tant de survie… Il prit quelques secondes avant de finir sa phrase. Mieux vaut affronter des adversaires dans un cadre comme le tournoi qui apporte l’expérience sans risque de mourir, plutôt que de te retrouver face à ceux dont tu ne connais rien et qui eux veulent ta peau. Peut-être qu’au tournoi tu rencontreras LE genin qui aura la même affinité que ton futur adversaire et que grâce à ce genin tu sauras l’aborder sans avoir à improviser sur le moment ?


Les ficelles de son argumentation étaient grosses, mais logiques et il ne put s’empêcher de laisser échapper un sourire satisfait tandis qu’il finissait ses mots. Au fond, il ne fallait pas se voiler la face, si Mého avait pensé chacun de ses mots, il savait aussi pourquoi il essayait avec autant d’intensité de la convaincre ! Il voulait l’affronter. L’énergie presque dangereuse qui émanait d’elle avait fini par éveiller ses instincts de guerrier.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee
Jiki Masami
Jiki MasamiEn ligne

Rencontre incongrue PV MASAMI  Empty
Jeu 30 Jan 2020 - 11:36
Ce qui était certain, c’était que ce drôle de type qui venait lui poser des questions était assez intéressé par sa personne. C’était tout de même étonnant la manière dont les relations différaient de son précédent environnement de vie. Pour s’accrocher ainsi à quelqu’un, il fallait vraiment avoir un intérêt, quel était le sien ? Uniquement de la curiosité ? C’était quelque chose que la châtaigne désirait découvrir d’une certaine manière. Il valait mieux ne pas se frotter à elle si jamais on n’était pas prêt ou ne sachant pas à qui on avait à faire. C’était une règle qu’elle suivait avec attention, même s’il était un genin après tout, c’était également son cas.

Jiki Masami • « Tu n’es pas allé à l’académie d’Iwa ? »

Demanda curieusement Masami lorsqu’il commença à parler de lui. Ce n’était pas vraiment sa vie qui l’intéressait, mais savoir si jamais elle s’était faite avoir par avoir suivi tout ce périple pour rien du tout. Elle s’arrêta de marcher en penchant la tête légèrement sur le côté.

Jiki Masami • « Quel genre de missions exactement ? »

On ne lui donnait que des missions assez simples, même si avoir participé à l’assaut raté sur Tetsu no Kuni avait été intéressant. Ce n’était pas elle qui allait rouspéter, car ce qu’elle désirait avant tout était de survivre, elle n’était pas du genre à aller se sacrifier pour rien.

Jiki Masami • « Quand je m’entraines, c’est surtout pour développer des techniques, et non pour montrer ce que je sais faire à tout le monde. Vous autres du monde extérieur, vous avez quand même de drôles de réactions, je ne vous comprends pas. Il faut s’entrainer pour devenir plus fort, pour être prêt quand un moment très risqué va arriver. Les faibles meurent et les forts survivent, c’est tout. »

Masami n’était toujours pas très convaincu à propos de la tentative de motivation du genin. Est-ce que c’était une demande de Toph ? D’ailleurs, elle se tourna un bref moment en direction du lieu qu’ils venaient de quitter. Non, ce ne devait pas être le style, quand elle avait quelque chose à dire, elle le faisait. Quelque part, elles se ressemblaient, l’étiquette en moins évidemment.

Jiki Masami • « Observer un combat serait tout aussi formateur pour se nourrir des techniques des autres que d’y participer. Dans n’importe quel combat, il faut être prêt à mourir, même dans un entrainement ou ce genre de concours. A quoi bon sinon ? J’ai déjà participé à des concours où les vainqueurs mangeaient et les autres non. J’ai déjà donné, et si je suis en vie, c’est que d’autres non. Des gens qui en veulent à ma vie, je connais aussi, vous êtes vraiment trop tendre les gens de l’extérieur. »

La châtaigne se retourna de nouveau pleinement face à ce garçon en lui tapotant son torse de son indexe.

Jiki Masami • « J’ai vu bien plus de capacité des plus étranges au plus dangereuses de là où je viens que sans doute n’importe qui ici. Alors je doute que j’en découvrirais. C’est comme toi, tu sais faire quoi hein ? Dans mon propre cas, c’est sûr que tu n’as jamais vu quelque chose comme mes capacités, et c’est sans doute très bien comme ça. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 http://www.ascentofshinobi.com/u467
Nihito Meho
Nihito Meho

Rencontre incongrue PV MASAMI  Empty
Lun 10 Fév 2020 - 22:16
La détermination du genin sembla finalement faire mouche lorsque la Kunoichi l’interrogea brusquement sur son passé à l’académie. S’il avait ainsi réussi à éveiller sa curiosité, c’était qu’elle n’était pas aussi fermée qu’elle le montrait et ce fut bien décidé à saisir sa chance que le genin reprit donc la parole, choisissant avec attention chacun de ses mots.

Moi aussi, je n’ai passé que peu de temps à l’académie et ce même-ci je vis depuis toujours à Iwa. Disons simplement que j’ai réussi à rapidement progresser ce qui m’a permis de vite accéder au rang de genin du village !

En révélant quelques informations sans pour autant totalement se livrer, Mého espérait ainsi conserver l’attention de la rousse tandis qu’elle enchaînait à toute vitesse. Ça vision des combats était des plus glaciales. Encore une fois mis face au fossé qui séparait le monde des deux ninjas, Mého se tenait ainsi debout au bord du vide contemplant la jeune Masami qui se tenait silencieusement debout sur l’autre rive. * Les faibles meurt et les forts survivent, c’est tout. * Elle se retourna soudainement vers l’académie la fixant d’un regard interrogateur tandis que les yeux de Mého continuaient de scruter son interlocutrice. Elle recommença finalement son petit discourt abordant brièvement le fait qu’elle pourrait tout aussi bien analyser les techniques des autres depuis les gradins.

Donc tu as déjà mangé des êtres humains … ? Je ne sais pas d’où tu viens, mais ça n’a pas dut être facile. Il marqua une courte pause avant de reprendre. Après, j’imagine que tu n’en as pas grand-chose à faire de ce que pensent les gens, j’ai bien compris ça ! Enfin, ce que je peux te dire, c’est que je suis sûr que tu n’as pas encore tout vu, d’ailleurs, je pense que tu n’as pas encore croisé de personnes dôtées de ma particularité, elle est assez unique tu sais ! Il afficha un large sourire à l’égard de cette dernière alors qu'il prononçait ces mots. Certaines choses ne peuvent vraiment être comprises que lorsque l’on les a soit même vécu non ? Une certaine fierté se dégagea du genin alors qu’il finissait sa phrase.

La jeune femme se retourna brutalement se tenant soudainement face à Mého, tout en enfonçant son index dans le thorax de ce dernier. Entre ses interrogations sur les capacités du genin et ses propres dires sur ses particularités elle avait enchaîné ses idées avant de se tenir droite face à lui attendant visiblement la réponse qui déciderait sûrement de l’avenir de leur conversation.

Ah je ne saurais ça que si je t’affronte… Il laissa place à un court silence. Je ne suis pas stupide au point de te dévoiler mes capacités si facilement. Il jeta un sourire quelque peu mesquin à son interlocutrice avant de continuer. Si tu veux en savoir plus sur mes capacités, tu n’as qu’à m’affronter et crois-moi ou non, ce n’est pas en restant gentiment assise sur un banc que tu vas comprendre quoi que ce soit à mes jutsus. Au fond, je suis d’accord avec toi… Peu importe la situation, il est important de se battre comme-ci notre vie en dépendait, c’est en prenant les choses au sérieux que l’on progresse le plus vite. Cependant, il est tout aussi important pour nous, en tant que membre du village d’Iwa de savoir s’arrêter quand il le faut. Lorsque nous avons enfilé ce bandeau, nous avons pris la décision de protéger notre village et par conséquent de nous protéger entre nous, nous qui formons la pierre qui protège le village.

Il frappa à son tour le bandeau de la jeune ninja de son index, en lui affichant un large sourire.

Je ne sais pas d’où tu viens, mais maintenant, tu fais partie des « gens de l’extérieur » et dans le village les choses que tu as décrites plus tôt non plus lieu d’être …

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee
Jiki Masami
Jiki MasamiEn ligne

Rencontre incongrue PV MASAMI  Empty
Jeu 13 Fév 2020 - 16:24
Masami n'était pas du genre à s'ouvrir ou a s'intéresser aux autres ou alors uniquement lorsque cela l'arrangeait. Elle était totalement une égoïste, pire, c'était comme une revendication.

Jiki Masami • « Je vois ... J'imagine que l'on va rapidement voir ceci à l'examen chunin si tu y participes ou si l'on se croise à l'occasion. Le rang de genin n'est pas difficile à obtenir, et puis la reconnaissance des autres ne se gagne que dans les actes et le sang. »

Commenta simplement la châtaigne lorsque Meho parla de son passage éclair à l'académie. À ses yeux quand on vivait comme un ninja, sa vie était éminemment remplie de sang et de morts. C'était bien pour cela que l'on les entraînait non ? À donner des armes, on finit par s'en servir obligatoirement. Meho avait gagné l'immense honneur d'avoir l'attention de l'adolescente quelques minutes de plus avec cette première invective. Si jamais elle paraissait sombre, c'était bien à cause de sa jeune vie, elle avait passé clairement presque l'entièreté de son existence dans la pire noirceur. Si jamais ce côté monstrueux existait évidemment, Wasure no Kuni en était la quintessence. Par simple curiosité, elle se demandait de quel côté se trouvait Meho, les forts ou les faibles ?

Jiki Masami • « Et toi alors ? Tu es fort ou faible ? Je ne te parle pas de puissance, mais d'un état d'esprit. Es-tu capable de faire ce qu'il faut quand il le faut ou alors laisses tu cela aux autres ? Es-tu un chef ou un mouton ? »

À ce genre de questions, généralement les gens se disaient être un chef, quelqu'un de fort, mais elle avait déjà contemplé Moult s'effondrer quand il fallait agir. À la question si jamais elle avait déjà manger des humains, elle se contenta de hausser les épaules.

Jiki Masami • « On dirait quelque chose entre le poulet et le porc, mais peu importe. Il fallait manger et je n'avais pas été suffisamment obéissante pour cela. Alors je me suis débrouillée. »

Déclara alors totalement détachée Masami quant à cet interdit déjà brisé malgré son jeune âge. Elle n'en tirait aucune honte ou fierté, ce n'était qu'un fait parmi de nombreux autres.

Jiki Masami • « À quoi bon se préoccuper de ce que pense les autres du peu qu'ils sont capables de percevoir ? Et puis cela changerait quoi de savoir par exemple que tu m'apprécie ou pas ? La belle affaire. Seul les actes comptent. »

Dénigrant totalement ce genre de valeurs inutile à ses yeux. Le paraître ne l'intéressait pas, c'était bien pour cela qu'elle portait des vêtements simples et efficaces pour le combat contre le paraître inutile.

Jiki Masami • « Le monde est vaste, évidemment que je n'ai pas tout vu, mais je suis armée pour y survivre, c'est l'important. Tu sais à Wasure, les autorités de tous les pays enfermaient ceux qui jugeaient dangereux ou gênant, et ils étaient tous ninjas dotés de chakra. Alors je connais quand même pas mal de capacités spéciales tu vois. Alors dis-moi, c’est quoi ton truc si rare ? Car moi par exemple, je n’ai jamais rencontré à part ma mère quelqu’un qui pouvait utiliser le magnétisme. »

Demanda avec un visage assez neutre l’adolescente quant à son mystère. Peut-être n’allait-il pas révéler cette information, en tout cas, elle l’avait fait pour elle-même sans crainte. Ce n’était pas en établissant ce genre d’informations que l’on vendait également sa manière de se battre, peu d’inquiétude pour elle.

Jiki Masami • « Ouais, c’est un peu ça, certains moments ne sont réellement compréhensibles que quand on les vit. C’est ce que j’ai appris quand j’ai vu que l’épisode de Wasure no Kuni n’avait rien changé au final. Des milliers de personnes se sont retrouvés enfermées, torturées, subies des expériences et pires encore, mais tout le monde s’en fiche et même, ils continuent leurs petites vies tranquilles. Tout le monde ne pense qu’à soi, car il y a que ça qui compte en vrai. »

Sa propre situation prouvait à ses yeux par A plus B que ce qu’elle venait de dire était la pure vérité. Masami ne cherchait aucunement que l’on pleure sur son épaule, elle s’en fichait pas mal, ce n’était qu’un exemple sur le sujet en discussion. Elle s’était même mise au service d’une des personnes responsables de sa terrible vie. Avait-elle malgré tout tourner la page ? C’était une bien autre question. Lorsque Meho refusa de répondre sur ses capacités, elle leva un sourcil perplexe. En plus d’une certaine manière, il la défiait. Cependant, elle n’était pas du genre à réagir outre mesure à ce type de petites phrases. Cela faisait bien longtemps qu’elle avait ravalé sa fierté pour survivre. Les bons mots et les grands gestes n’avaient jamais sauvé personne.

Jiki Masami • « Donc, de ce que j’ai compris, tu veux que je t’attaque en gros ? Tu essaies de lancer un défi ou une invitation à un entrainement ? A moins que tu te réserves pour l’examen ? Hm ? »

Finit par demander la Jiki en croisant les bras, curieuse de sa réponse plus que de savoir en finalité.

Jiki Masami • « Tu serais étonné de ce que l’on peut apprendre en observant sa cible. »

Se contenta de dire Masami au sujet de rester assise sur un banc.

Jiki Masami • « De toute manière, je vais bien être obliger de participer à l’examen si je veux aller au Sazori. Je me demande s’ils mettent des masques … Enfin, mon style est reconnaissable de toute manière. »

Finit par concéder la châtaigne en haussant les épaules. Toute sa vie tenait tellement comme à un fil, du moins c’était la manière qu’elle le ressentait, alors elle s’était toujours battue et vécue à fond comme si c’était son dernier instant. La jeune fille n’était pas du genre à papillonner à droite à gauche sans raison.

Jiki Masami • « Je protégerais ce village, parce que c’est mon job, mais surement pas par devoir. C’est tout ce que je sais faire, me battre, alors je me bats pour ces gens-là, si ce lieu ne me permet plus de survivre, je partirais avant, mais cela ne veut pas dire que j’abandonnerais ma tâche. Je ferais en sorte de la finir comme il convient. »

Masami le laissa toucher son bandeau, même si elle était tout de même sur la défensive.

Jiki Masami • « Faire partie des gens de l’extérieur hein ? Non, je ne crois pas, il y a une différence entre moi et les autres. Cela se voit dans le regard. On verra pour plus tard, mais je pense que mon esprit est toujours là-bas, comme si ce doux rêve pouvait bientôt s’arrêter. Je compte bien en profiter jusqu’au bout tout de même. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 http://www.ascentofshinobi.com/u467
Nihito Meho
Nihito Meho

Rencontre incongrue PV MASAMI  Empty
Mar 18 Fév 2020 - 0:20
Les actes et le sang… La vision du monde cette rouquine n’avait de cesse d’étonner Mého tandis qu’elle se montrait de plus en plus bavarde à son égard. Masami pouvait presque faire peur lorsque le genin y repensait et cette jeune femme risquait d’être une adversaire de grande ampleur pour lui. *Un fauve* La bête sauvage qui se tenait face à lui prenait peu à peu des traits de plus en plus précis, tandis que guidé par sa curiosité morbid, Mého ne pouvait s’empêcher d’écouter, d’observer et d’analyser chaque geste et chaque parole de la jeune fille. Dans son attitude à l’égard du jeune homme, la jeune fille ne laissait transparaître aucune méfiance et aucune peur. Elle le fixait de ses grands yeux verts jaugeant une potentielle victime tandis qu’elle continuait de questionner inlassablement je le jeune ninja.

-Je ne connais pas du tout tes critères sur le fameux état d’esprit dont tu parles et les quelques petites informations que tu m’as données me laisse penser que je me situe plutôt du côté des faibles à tes yeux. Après, si tu veux plus de précision, je me donne toujours à fond et je n’abandonne jamais un combat qu’il soit désespéré ou pas. Par contre si je peux épargner la vie de mon adversaire ou d’un innocent, si je peux résoudre mon conflit sans avoir à verser plus de sang… Alors je ferai tout pour le faire. Je suis certes un guerrier, j’apprécie certes les combats, mais je suis contre l’utilisation abusive et aveugle de la violence. Il faut être capable de peser le pour et le contre de prise de chaque vie et je me refuse à tuer aveuglément.

Pour bien des ninjas, cette vision était une marque de faiblesse et le genin savait pertinemment qu’il y avait de fortes chances que sa jeune interlocutrice en pense autant. Pourtant, il n’était pas du genre à démordre.

-En ce qui concerne l’histoire des chefs et des moutons. Je pense que le monde n’est pas aussi simple. Nous sommes parfois amenés à suivre des ordres bien étrange et parfois entraîné dans des situations plus que litigieuses… Je suis les ordres au mieux de mes capacités, après lorsque je me trouve face à une demande que je trouve, même si je sais qu’aux finales, je devrai m’exécuter… Je m’informe, j’apprends, j’essaye de comprendre et d’arranger les choses au mieux voilà.

Alors que Mého finissait ses petites explications, la jeune femme enchaîna sur une description glaciale mais étrangement amusante de la chair humaine. Elle ne semblait pas être touchée par le cannibalisme, elle avait accepté cet acte devenu un simple grain de sable dans son existence, ne méritant même pas qu’elle s’y attarde plus que nécessaire. Lorsqu’elle énonça Wasure, bien des questions trouvèrent réponse tandis que Mého entrevoyait avec tristesse et étonnement l’étendu des violences qu’elle eut connues. Encore une fois, il décida de ne pas s’étendre sur ce sujet supposant que cette partie de l’histoire de la jeune fille n’était pas de celle qu’elle aimait raconter.

-Le magnétisme ? Eh bien, c’est impressionnant ! Moi, je ne te dirai pas ma capacité spéciale, il faut savoir garder certaines informations secrètes le plus longtemps possible et j’ai bien envie de voir ta fameuse capacité d’adaptation dans un combat. À ce que j’ai compris, tu te débrouilles plus que bien en combat et c’est peut-être ce maigre avantage qui va m’empêcher de mourir bêtement si on s’affronte un jour. En tous cas, c’est toi qui vois si tu préfères attendre le tournoi ou si tu veux qu’on aille s’affronter avant ! Dans tous les cas je ne refuse que rarement les combats et il est vrai que j’ai un peu hâte de voir ce que tu peux faire.

Lorsque la jeune fille confirma au genin qu’elle comptait bien participer au fameux tournoi, il afficha un large sourire tandis qu’il recommençait doucement à marcher à ses côtés. Les petits speach de la kunoichi sur sa vision du boulot de ninja et sur les gens de l’extérieur finirent d’arracher au genin un large sourire tandis qu’il commençait à lui répondre.

Eh bien chacun sa vision du monde en tous cas si tu vois cette nouvelle vie comme un doux rêve je suis heureux pour toi. Tu as raison, continue à en profiter et bat-toi pour que ça continue. Après la victoir ne veut plus toujours dire tuer lorsqu’on est au royaume des rêves. Iwa n’est pas Wasure et aujourd’hui tu as un peu plus de liberté, j’imagine … Enfin, content d’entendre que tu participes au tournoi ! Si tu as d’autres choses à me dire ou si tu veux que l’on s’affronte avant tu n’as qu’a me le dire et si tu juges que c’est bon et qu’on se reverra au tournoi… Alors on va se séparer là, il faut que j’aille m’entraîner si je ne veux pas mourir !

Alors qu’il prononçait ces dernières paroles, Mého commença à doucement créer un creux entre leur deux positions laissant tout de même le temps à la jeune ninja de choisir ce qu’elle désirait lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee
Jiki Masami
Jiki MasamiEn ligne

Rencontre incongrue PV MASAMI  Empty
Ven 21 Fév 2020 - 8:32
Il était vrai que Masami pouvait mériter le sobriquet de fauve. Elle avait été élevée en solitaire dans un endroit terrible, et la bête ne jurait que par l'instinct et la survie. Seul demeurait quelques règles de la société comme me respect et la parole donnée, preuve qu'elle n'était pas une simple sauvage en liberté. Cependant, elle était capable de tout et ce n'était pas comme si cela n'avait pas déjà été fait par le passé pour beaucoup. La jeune fille ne cachait pas grand chose de ce qu'elle pensait ou avait fait.

Jiki Masami • « Alors tu es idiot ... »

Laissa échapper simplement Masami d'un jugement de valeur assez court, direct et sans concession ou explication. Elle se dit que cela méritait tout de même davantage de mots. Devenue sans doute trop tendre par le contact de la société extérieur, elle ajouta tout de même quelques mots.

Jiki Masami • « Si jamais tu n'as aucune chance dans un combat, cela ne sert à rien de poursuivre un combat perdu d'avance. Une fois mort, et bien c'est fini, il n'y a pas de seconde chance. L'important, c'est de survivre à tout prix. Deviens plus fort, et tu reviendras le battre par la suite. Ça c'est bien plus intelligent déjà. »

Déclara finalement Masami en levant un doigt reprenant sa marche.

Jiki Masami • « Si tu penses être plus faible que moi, alors ne vient pas m'affronter dans un combat réel, sinon il t'en coûtera. Je n'ai jamais hésité à tuer quand ça règle le problème sur le long terme. Vaut mieux eux que moi !

Si je peux éviter de me battre et de dépenser de l'énergie en trop, ça me va, mais je suis toujours prête et affûtée. Peu importe le moyen tant que je gagnes à la fin. On ne retient que les vainqueurs et personne d'autre.
»


Indiqua alors la châtaigne, qui avait déjà du sang sur les mains et pire encore. Ce n'était pas pour rien qu'elle avait ouvertement candidaté pour l'ordre des assassins du village d'Iwa. Peut-être porterait elle le masque bientôt ou jamais, ce n'était pas uniquement de son fait. Elle n'avait pas toutes les cartes en main non plus. Ne parlez pas de destin, c'était une notion qu'elle détestait. Ce n'était que par ses propres actions et ceux des autres que sa vie changeait pour le mieux ou le pire.

Jiki Masami • « Un ordre ne doit pas être discuté, s'il a été donné comme cela, c'est pour une bonne raison. Tu n'as peut-être pas toutes les informations et parfois il vaut mieux pour la réussite de la mission et la sécurité du village. On peut penser que je suis sans foi ni loi ... Ouais en fait, si, c'est ça. Je me fiche pas mal de tout ça. Ce qui importe dans la vie, c'est que les forts font tout ce qu'ils veulent et les faibles suivent ou meurent. Cela se passe toujours ainsi, alors un conseil, fais tout pour être du bon côté quelque soit ta force. »

Masami n'était pas du genre à discuter cent sept ans un ordre. C'était bien pour cela que la mission à Tetsu no Kuni était un non-sens total, mais elle n'était pas assez forte pour imposer sa vision des choses. Le sort de tous ces gens lui importait peu alors elle n'allait pas s'impliquer plus que cela. Chacun utilisait son prochain non ?

Jiki Masami • « Oui enfin, le magnétisme n'a rien de magique, ce n'est qu'une question scientifique à la limite hein. Après, je veux bien admettre que cela permet de faire des trucs cools. »

Dit alors la Jiki en haussant les épaules légèrement. Elle laissa filer de sa manche un kunai dans sa main gauche, toisant froidement Meho.

Jiki Masami • « Si je voulais, je pourrais très bien te forcer à me montrer tes talents, je suis très persuasive en ce domaine. Si tu crois que rien me dire va t'aider à mieux réussir l'examen, tu te fourres les doigts dans l'œil. Tu veux voir ce que je peux faire mais toi tu ne dirais rien ? La bonne blague ? Tu me prends pour une marmotte de Kumo ? »

Questionna Masami alors que son kunai semblait flotter au bout d'un doigt comme par magie. Elle affichait un large sourire ne rajoutant rien de plus pour le moment. Elle désirait voir la réaction de ce jeune homme, qui semblait se méfier d'elle et sans doute à juste titre.

Jiki Masami • « D'ailleurs, techniquement, si j'abattais la moitié des genins inscrit à cet examen, je gagnerais forcément des chances de victoire tu ne crois pas ? »

Déclara alors en rigolant comme si elle venait de parler du beau temps. Sans doute que pour un véritable objectif important, elle aurait fait davantage que simplement parler.

Jiki Masami • « C'est toi qui est curieux, moi te botter les fesses ne me dérange pas outre mesure. »

Le grand sourire qu'affichait Meho lui fit lever un sourcil perplexe alors que la jeune fille écouta avec soin ses dires.

Jiki Masami • « Énormément de liberté en plus tu veux dire que j'ai gagné grâce à l'homme au chapeau. J'ai pu fuir cette prison de l'horreur, tu ne te rends pas compte de ce que l'on a subit là-bas, et il vaut mieux pas en fait pour toi ... tant que ce doux rêve se poursuivra tant mieux, mais au bout d'un moment, le dormeur doit se réveiller. À ce moment-là, je serais prête. Je le suis toujours ... »

Masami avait presque envie de donner un conseil à son potentiel concurrent, mais elle se ravisa. Il fallait croire que l'influence du monde extérieur n'était pas encore assez forte. Il pouvait partir si cela lui chantait, elle n'allait pas le poursuivre ou le chercher plus que cela. Elle en avait déjà fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 http://www.ascentofshinobi.com/u467

Rencontre incongrue PV MASAMI

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: