Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» les deux pies du désert; Raizen
Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen] EmptyAujourd'hui à 4:01 par Meikyû Raizen

» le festival des marchands; Sharrkan
Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen] EmptyAujourd'hui à 3:28 par Hideaki Midori

» Deuil et déchirure
Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen] EmptyAujourd'hui à 2:40 par Okinawa Sora

» Duty and Childhood [Midori]
Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen] EmptyAujourd'hui à 2:38 par Hideaki Midori

» le début de notre folklorique aventure; Eirin
Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen] EmptyAujourd'hui à 2:19 par Hideaki Midori

» 04. Questions diverses
Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen] EmptyAujourd'hui à 2:06 par Mugen Oda

» Le réfugié des montagnes Noires
Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen] EmptyAujourd'hui à 1:51 par Okinawa Sora

» Entraînement Matinal[PV Akira]
Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen] EmptyAujourd'hui à 1:18 par Tôhatsu Asami

» Quelques renseignements [Ema]
Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen] EmptyAujourd'hui à 1:17 par Nagareboshi Ema

» Erasmus
Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen] EmptyAujourd'hui à 0:36 par Fuyumi

Partagez

Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen]

Shimazu Kanon
Shimazu Kanon

Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen] Empty
Jeu 30 Jan 2020 - 11:23
Kanon marchait d'un pas déterminé, tranquille, mais assuré. Une certaine forme d'excitation la prenait à l'idée de découvrir le lieu vers lequel elle se rendait, de pouvoir l'admirer de ses propres yeux. Toujours dans sa volonté d'en apprendre plus sur le village qui avait accepté de l’accueillir et d'en faire une des siens, elle se renseignait sur son historique et notamment, ses lieux les plus emblématiques. Ceux chargés en histoire, en émotions, où l'on pouvait y sentir la tristesse et la joie des hommes et femmes ayant foulé son sol. D'un naturel curieuse, c'était aussi ce qui la poussait à se rapprocher des remparts d'Iwa, pour y contempler la scène. Plusieurs personnes lui avaient parlé de cet événement, vu comme un drame pour beaucoup, mais une victoire finale pour d'autres. Dans la vie, il y a toujours eu deux types de gens. Ceux voyant le verre à moitié vide, et ceux préférant le voir à moitié plein. Pour la kunoichi, aucun doute quant à sa place dans la première catégorie...

L’Oeil du Cyclone...

Son regard s'illumina d'une lueur étincelante, subjugué par ce qu'elle avait sous les yeux. Magnifique pensa-t-elle, sans oser le dire à haute voix, conscient de ce qu'il s'agissait vraiment et de l'historique funeste qui accompagnait ce phénomène. Ici était mort un leader pour tout un peuple, un homme fort n'ayant pas hésité à sacrifier sa vie pour préserver le futur de ses hommes et toutes les âmes dont le rôle endossait lui avait donné la responsabilité. Cet immense cratère était le résultat de l’abnégation et le courage d'une Ombre, désormais légende, dont on ne pouvait que saluer l'acte, et lui rendre hommage. Elle n'avait pas connu le Yondaime Tsuchikage, bien évidemment, et sans doute que certains des villageois ici ne l'appréciaient pas, mais sa mémoire ne devait pas être souillée. Pensant cela, elle retira la lame de son fourreau, y déposant solennellement la pointe sur la roche devant ses pieds, et se recueilli un instant.

Le cœur lourd, l'esprit marqué par son propre passé, une promesse solennel fut adressé à cet Oeil du Cyclone, témoin de sa volonté nouvelle. Pour lui, pour eux, pour les autres, pour cette chance lui ayant été accordé, elle ferait tout ce qui était en son pouvoir pour ne pas gâcher cette opportunité et apporter son aide au village caché de la Roche. Se rendre utile, ne pas être un fardeau dans un premier temps. Se faire accepter, gagner sa place. Elle espérait que ses problèmes personnels et ses démons ne viendraient pas la hanter jusqu'ici, ne la retrouveraient pas. La dernière chose qu'elle avait envie, c'était bien de causer du tort à autrui à cause de ses propres soucis. Ouvrant les yeux, relevant la tête, elle rangea son arme dans son fourreau, le laissant pendre à son flanc gauche. Le vent lui balaya le visage, un frisson lui parcourut l'échine. Vêtue d'un short court et d'une simple veste noire ouverte jusqu'au nombril, exposant son soutient-gorge, le froid éventuel n'était pas un soucis.

Elle s'accorda un dernier moment pour contempler la vue, enfermée dans sa solitude, à l'abri dans sa bulle...

_________________
Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen] C618

Un grand merci à Aimi pour le kit <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8303-shimazu-kanon-100 http://www.ascentofshinobi.com/u1099
Hosokawa Shingen
Hosokawa Shingen

Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen] Empty
Sam 1 Fév 2020 - 13:58
Ô Iwa, l’un des grands villages shinobi de ce monde. Autrefois connu pour être un centre commercial, aujourd’hui le village tentait de se créer une réputation de village guerrier et de conquérant ! Mais la chose n’était pas aussi simple que cela et le succès restait plus que mitigé, c’était la moindre des choses que l’on pouvait dire. Nous allions bien voir où l’avenir de cette politique guerrière pour un pays dont le commerce était la première activité allait nous mener, pourvu qu’il puisse encore avoir un avenir.

La fuite en avant pour s’imposer semblait être la seule solution pour eux et je sentais que nous allions nous amuser à voir ce village se casser la gueule sans comprendre réellement pourquoi. Après tout, le daimyo était tout sauf un grand modèle vertueux. J’étais d’ailleurs étonné qu’un tel homme était encore au pouvoir au vue du scandale ! Mais que voulez-vous, les gens n’étaient pas toujours très intelligents quand ils devaient choisir, ce n’était pas pour rien que l’on demandait rarement leur avis.

Tout se fait-il que ce brave village avait une histoire agitée ces dernières années, bien que j’étais loin d’avoir tout vécu, j’en connaissais des éléments… Dont certains, j’y ai participé personnellement. Nous n’allions pas parler de Tetsu qui était un fiasco, guère étonnant certes, mais pas moins un fiasco.

Je me baladais d’un pas tranquille à travers le village jusqu’à l’extérieur des murs dont une partie était marqué par certains individus. Bien sûr, on pense aux hauts-plateaux façonnés par les Chokoku et les Borukan, mais on peut aussi penser à ce brave cratère crée par un ancien kage. Il s’était sacrifié pour sauver son village, un noble sacrifice et c’était bien un comportement digne d’un kage. Ceci dit, il fallait admettre que les kage d’Iwa ne vivaient jamais très longtemps… Certains affirmaient même que ce poste était maudit mais qui sait, peut-être qu'ils ne choisissaient pas de bons kages....

Je me rapprochais d’un pas calme de l’oeil, avant-bras posé sur le pommeau de l’une de mes lames. Je m’arrêtais à côté de l’étrangère, observant de plus près ce trou.


N’est-ce pas impressionnant ? Dire que c’est le fruit d’un ninjutsu. On peut vite oublier de quoi un Homme est capable de faire avec du chakra bien maîtrisé.

Je laissais le silence s’installer pour quelques secondes, observant un peu plus le lieu avant de reprendre.

Puis-je te demander ce qui t’a attiré auprès de l’Oeil de cyclone ?


Demandais-je l'air de rien, le but n'était pas ici de faire un interrogatoire impitoyable ! Mais la curiosité pouvait être un vilain défaut et parfois il était bien de connaître un peu plus sur les gens. J'espérais juste que mon look de samouraï ne l'effrayait pas et qu'elle n'allait pas se mettre à courir en hurlant de peur, ça serait plutôt gênant...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7258-hosokawa-shingen-fini http://www.ascentofshinobi.com/t7292-hosokawa-shingen-carnet#61187
Shimazu Kanon
Shimazu Kanon

Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen] Empty
Ven 14 Fév 2020 - 15:42
Le vent balayait sa chevelure, emportant par la même un flot de souvenirs chargés en émotions qui lui parasitaient l'esprit. Une larme coulait le long de sa joue, non pas de regrets sur la nouvelle voie empruntée, bien au contraire. Seulement la douloureuse sensation qu'éprouve une personne honteuse de ses actes, de l'ancienne version qu'elle incarnait. La honte d'avoir ainsi tué et fait couler le sang pour une entité divine aberrante, une religion démente au sein de laquelle elle avait été retenue prisonnière trop longtemps. Le dégoût de revoir les images des cadavres vidés de leur fluide vitale, utilisé comme peinture pour dessiner le symbole du Jashinisme et accomplir le rituel. La colère envers une mère qui l'a utilisé, l'a transformé en machine à tuer, l'a poussé à semer mort et destruction au nom d'un dieu irréel. Cette envie de vomir qu'il lui fallait retenir chaque fois qu'elle y songeait...

Heureusement, tout cela fut éclipsé par l'intervention salvatrice d'un inconnu, probablement lui aussi venu contempler le cratère gigantesque. « C'est effrayant... Je n'ose imaginer les dégâts qu'une telle technique causerait si elle était relâchée au beau milieu d'un village... » Décidément pas dans un jour joyeux et positif, elle s'imagina la même déflagration qui soufflait Iwa et en fut effrayée. Elle qui venait seulement de trouver un foyer où elle se sentait en sécurité, prenait peur à l'idée de le perdre prématurément. Cette perspective la fit frissonner et elle travailla intérieurement pour ne pas perdre son calme et partir en crise de panique comme il lui arrivait fréquemment d'en faire. « Je suis récente au village, et j'aime me renseigner sur l'historique d'Iwa pour en apprendre plus sur l'endroit où j'ai mis les pieds. » Elle s'arrêta un instant, constatant que cette tournure de phrase était un peu maladroite.

Excusez-moi... ce n'était pas ce que je voulais dire... Elle abaissa la tête, honteuse, les joues rougissantes et tenta de se rattraper. Je considère que c'est à l'étrangère que je suis de chercher à m'intégrer au village et non l'inverse. Pour cela, je trouve important de connaître ce que vous tous avez vécu, tenter de connaître vos gloires passées comme vos peines, me familiariser avec votre histoire, et ainsi mieux appréhender le climat local...

Cela lui semblait mieux formuler de cette manière, mais est-ce qu'il comprendrait où elle voulait en venir ? Elle releva les yeux pour les poser sur son interlocuteur, afin de mettre un visage sur cette voix. Il était grand, aussi fut-elle obligée à lever la tête pour mieux le dévisager. Sa chevelure sombre et le regard qu'il arborait renforçait cette impression de dureté que ressentait Kanon à ses côtés. Il avait l'air d'être du genre droit, fierté et combatif. Quelqu'un d'honneur et avec des valeurs. Sa taille et sa musculature le rendait imposant, intimidant de sa présence la Shimazu. Elle nota la présence de katanas à sa ceinture, il maniait les lames tout comme elle. C'était peut-être stupide, mais ce point en commun lui fit gagner légèrement en confiance, la rassurant un peu. « Pardonnez mon impolitesse, je ne me suis pas présenté... Je m'appelle Kanon, Shimazu Kanon. Enchantée de faire votre connaissance. »

Elle tenta maladroitement d'incliner le buste vers l'avant, en guise de respect, mais n'ayant jamais été éduqué à le faire, le résultat ne fut pas bien glorieux. A la place de quoi, elle adressa un sourire sincère et joyeux, heureuse qu'elle était de faire la connaissance d'une nouvelle personne.

_________________
Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen] C618

Un grand merci à Aimi pour le kit <3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8303-shimazu-kanon-100 http://www.ascentofshinobi.com/u1099
Hosokawa Shingen
Hosokawa Shingen

Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen] Empty
Dim 23 Fév 2020 - 23:13
La jeune femme semblait se soucier du sort des autres, ou tout du moins c’est ce qu’elle laissait entendre avec sa réflexion. Il était vrai que les dégâts pouvaient être important si une telle explosion avait eu lieu dans Iwa même et je ne parlais là même pas de toute les morts. Je posais mon regard sur elle pour observer sa mine et pour essayer de comprendre ce qui lui passait par la tête. Avait-elle peur d’une telle destruction ? De voir Iwa rasé et les habitants tués ? Et si oui, était-elle réellement adaptée à la vie de shinobi ? Car après tout, on était souvent confronté à la mort de nos coéquipiers et concitoyens… Peut-être que j’exagérais un peu la chose, mais vous voyez où je veux en venir.

Au moins une bonne chose, elle appréciait l’histoire et l’éducation, une chose qui n’était guère aimé de tout le monde. Connaître le passé était souvent un élément important pour comprendre le présent et envisager le futur. Dans son cas, cela allait pouvoir lui permettre de mieux saisir l’essence même du village qu’elle avait décidée de servir et de pouvoir comprendre pourquoi Iwa était ainsi et non autrement.

J’affichais un petit sourire amusé, visiblement elle se souciait beaucoup de l’image qu’elle pouvait dégager auprès des autres. Ce n’était pas une mauvaise chose en soi, mais parfois en faire moins était bien mieux.


Je suis ravi d’entendre que l’histoire locale t’intéresse. Connaître le passé permet de comprendre le présent et d’envisager le futur, n’est-ce pas ?

Puis-je demander d’où tu es originaire ?


Demandais-je puisqu’elle se qualifiait elle-même d’une étrangère. Elle ne devait pas être à Iwa depuis si longtemps, mais j’espérais pur elle qu’elle allait se trouver une place au sein du village pour pouvoir, un jour, se qualifier d’iwajin. Je laissais de nouveau mon regard parcourir le cratère avant de le poser de nouveau sur Kanon.

Et… si tu es une genin d’Iwa, j’imagine que ça fait de toi une iwajin et non pas une étrangère, n’est-ce pas ?

Disais-je l’air de rien, affichant un léger sourire. Peut-être n’était-elle même pas une genin en réalité et juste une simple civile. Mais il fallait être honnête, elle ne me donnait pas réellement le sentiment d’être une simple civile, elle semblait être bien plus, mais quoi ? J’imagine que j’allais finir par le découvrir tôt ou tard.

Finalement j’inclinais la tête en sa direction lorsqu’elle se présentait. Shimazu Kanon, voila un beau nom. Le nom de Shimazu me disait vaguement quelque chose, ou du moins était-ce mon impression mais je ne pouvais plus mettre le doigt sur cette information. Finalement, était-ce réellement important ? Outre le fait que cela pouvait m’offrir une information fort intéressante sur ses origines ou même, potentiellement, sur son pouvoir…


Enchanté, je suis Hosokawa Shingen, un humble genin et samouraï d’Iwa…. Mais j’imagine que mes origines me trahissent.

Disais-je avant de laisser échapper un petit rire. Il fallait dire que je n’avais pas l’intention d’abandonner mes origines ni me transformer par pur plaisir. Après tout, je vivais selon ma propre voie et elle me convenait parfaitement. Village shinobi ou pas, je ne comptais pas devenir à proprement parler un shinobi et je comptais bien rester un samouraï, ou devrais-je plutôt dire ronin ?


Si cela peut te rassurer, je ne suis pas né à Iwa. Je suis né à Tetsu, j’y ai grandi et je suis arrivé à Iwa il y a maintenant… hmm… voyons… 3 ans… Oui voila, 3 ans.

Tout cela n’était qu’approximatif, je ne m’étais jamais emmerdé à réellement calculer la chose non plus, mais au moins l’aperçu était là.

Étrangère ou non, tu sauras te faire une place dans ce village si tu le désires. Parfois les entraînements peuvent être un bon moyen d’y parvenir. Mais j’imagine que cela dépend aussi de tes centres d’intérêts...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7258-hosokawa-shingen-fini http://www.ascentofshinobi.com/t7292-hosokawa-shingen-carnet#61187

Passé et Présent. [Pv : Hosokawa Shingen]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: L'Œil du Cyclone
Sauter vers: