Derniers sujets
Partagez | 

[Mission C] Interroger Hiro


Ven 11 Aoû 2017 - 5:43


INTERROGER HIRO


Enfin une bonne nouvelle après toute cette histoire qui venait de toucher le village d’Iwa. Surtout pour Chôgen, il faut dire. Après toute cette frustration qu’il avait en lui depuis ce combat, ou plutôt, cette mascarade, face à cet homme qui semblait être très lié, voir même de donner des ordres aux mercenaires.

Mais aujourd’hui, la chance venait de sourire au samouraï, car avec un peu de chance, il allait recevoir des informations concernant ce groupe de ninja qui avait lâchement et sans aucune revendication attaqué la fierté shinobi du pays de la terre.

Aujourd’hui, les choses ont changé, l’homme n’était à ce moment qu’un combattant du village caché dans la roche, devenu dirigeant militaire pour mener ses compatriotes dans une nouvelle ère. Avec cette nouvelle fonction, il se devait de montrer l’exemple aux autres, de prouver qu’Iwa est capable de se remettre de ses blessures, de prouver la puissance des shinobis de ce village.

Lors des affrontements au sein même du village contre les mercenaires, les shinobis d’Iwa avaient réussi à faire captif l’un d’entre eux. Le moment était enfin venu pour cet homme de passer à table. S’il ne voulait pas parler et donner d’informations à Chôgen, lui, allait le faire parler, d’une façon ou d’une autre.

Le samouraï se dirigea alors vers l’endroit ou son unité spéciale avait pris place le temps de trouver un vrai quartier général. Des geôles furent temporairement construite par des Chokoku, spécialement pour cette occasion, aidant au passage si jamais besoin est dans le futur.

C’est avec un air inexpressif qu’il arriva devant la cellule du mercenaire, qui était surveillé par deux gardes. Le regard sombre et son iris écarlate venait de percer le regard du captif, Chôgen laissait alors sortir le démon qui sommeil en lui. Il s’avança et regarda les deux gardes, à sa gauche et à sa droite. « Vous pouvez disposer, merci. » Les gardes le regardèrent, n’étant pas sûrs de laisser leur chef seul avec cet individu. « Nagamasa-sama, vous êtes sûr... » Mais de son côté, le samouraï lui, était encore plus sur les nerfs, juste par cette simple question. Comme s’il n’avait pas était assez clair la première fois. « Je vous ai dit de partir ! » dit-il avec un ton beaucoup plus violent et agressif. Les deux gardes s’inclinèrent devant, comme par politesse, mais aussi pour s’excuser d’avoir répondu à son ordre.

Il se retrouvait maintenant seul face au prisonnier, un sourire carnassier venait d’apparaître sur son visage. Il attrapa sa pipe à l’intérieur de son yukata puis embrasa l’herbe à l’intérieur de celle-ci, puis recracha une bouffée directement dans le visage de l’accusé. « Nous allons jouer à un jeu toi et moi. Tu parles et tu me dis ce que je veux savoir, tu restes en vie. Tu gardes le silence et tu réponds pas à mes questions, tu souffres, c’est aussi simple que ça. Je vais donc commencer par cette première question, est-ce que mes conditions te vont ? » Les règles étaient posées et si jamais il osait juste un moment, faire le malin avec le dirigeant militaire, il n’hésiterait pas à utiliser la force pour le faire parler et avoir ses réponses.


_________________
雷切 -Raikiri no Chôgen
« The glories of our blood and state, are shadows, not substantial things. There is no armour against fate, death lays his icy hand on kings. But i'm not a king, and my shadow will bring a new hope for Iwagakure no Sato... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t138-chogen-you-re-gonna-feel-my-blade-into-your-body http://www.ascentofshinobi.com/t972-equipe-1-kamui#4939 http://www.ascentofshinobi.com/t981-nagamasa-chogen-carnet-d-un-samourai#5004 http://www.ascentofshinobi.com/u311

Lun 14 Aoû 2017 - 22:30
Certains l’avaient vu combattre. Le spécialiste du Katon, capturé lors du raid contre Iwa auquel il avait participé faisait assurément partie des éléments maîtres de toute cette attaque. Mais si l’on pouvait se rappeler de sa combativité et même de son arrogance, on doutait également de ce qu’il était devenu. En effet, dès lors que Nagamasa Chôgen l’avait eu en face de lui, il avait pu se rendre compte de l’air livide qui se dégager du regard de son interlocuteur. Et la confirmation fut là lorsqu’il se contenta de répondre à voix basse. Trop basse peut-être.

« Oui. »

L’un des trois membres du premier et donc nouveau Triumvirat de la Roche n’avait pas pu voir son ennemi à l’œuvre, mais il était clair que quelque-chose n’était pas normal. Tout le caractère du prisonnier avait disparu. Etait-ce l’effet de la prison ? Etait-ce le sentiment de la défaite qui avait détruit l’arrogance d’un grand combattant ? Ou bien était-ce peut-être…

« Kono… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 16 Aoû 2017 - 11:15


INTERROGER HIRO


Une situation à laquelle le samouraï ne s’attendait pas. Quand il est arrivé dans les geôles, dans l’espoir de recueillir des informations sur le raid, il pensait vraiment devoir employer la force pour tirer les verres du nez à cet homme. Lui qui semblait être si sur de lui, ayant entendu parlé de ses compétences au combat durant l’attaque, venait de se plier à la règle de Chôgen.

Il suffisait de le regarder pour comprendre qu’il n’allait même pas lui tenir tête. Pourquoi ? C’était la question qu’il se posait. C’était presque incompréhensible. Un homme de sa carrure, prêt à attaquer un village caché rempli de shinobi, se met maintenant à genoux, écoutant le samouraï sans même dire quelque chose en retour. Un oui sur un ton presque mort. Le Gunjiteki regardait le prisonnier dans le fond de l’iris. « C’est bien, tu as choisi de coopérer, c’est la meilleure chose pour toi. »

Il n’avait absolument rien à voir avec l’homme que Chôgen avait eut en face de lui durant l’assaut du village. L’utilisateur du doton, qui semblait être l’initiateur de l’attaque, avait énormément de fierté dans ses paroles, comparé à ce prisonnier qui lui, semblait avoir abandonné tout envie de combattre. Était-ce un point fort sur lequel le samouraï allait pouvoir jouer ? Il était encore trop tôt pour le dire.

Assis en tailleur, à même le sol rocailleux en face des barreaux d’acier, le Nagamasa s’enivra une nouvelle fois de fumée au plus profond de ses poumons. C’est alors qu’un mot, ou plutôt, un début de mot, vint à ses oreilles et lui fit relever la tête. ‘Kono...’ venait de dire le spécialiste du katon. Sur le coup, il faut dire que son interrogateur venait de prendre ça légèrement mal, pensant qu’il venait de l’insulter sans pour autant finir le fond de ses pensées. « Je n’aime pas trop quand quelqu’un m’attaque avec des paroles sans pour autant terminer sa phrase. J’ai déjà pu voir que votre groupe ne possède aucun honneur, est-ce que tu vas continuer dans cette lancer, et même pas terminer tes mots. Je ne suis pas là pour jouer aux devinettes, si tu veux dire quelque chose, parle, plutôt que de me faire réfléchir pour rien. »

C’est étrange comme Chôgen commençait déjà à perdre patience, si tôt dans cette interrogatoire. Il venait à peine d’arriver, même si pourtant le mercenaire avait acquiescé pour répondre à ses questions, il s’amusait quand même à tourner autour du pot. « J’aimerais maintenant que tu termines ce mot que tu viens de me lancer. Kono, n’est-ce pas ? Qu’est-ce que tu veux dire par là ? Ne m’oblige pas à venir chercher les réponses moi-même en te faisant souffrir plus que tu ne souffres déjà. »


_________________
雷切 -Raikiri no Chôgen
« The glories of our blood and state, are shadows, not substantial things. There is no armour against fate, death lays his icy hand on kings. But i'm not a king, and my shadow will bring a new hope for Iwagakure no Sato... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t138-chogen-you-re-gonna-feel-my-blade-into-your-body http://www.ascentofshinobi.com/t972-equipe-1-kamui#4939 http://www.ascentofshinobi.com/t981-nagamasa-chogen-carnet-d-un-samourai#5004 http://www.ascentofshinobi.com/u311

Jeu 21 Sep 2017 - 21:18
« Kono… » répéta le prisonnier à demi-voix. Qu'est-ce qui avait bien pu rendre cet homme aussi coopératif? Lui qui avait combattu avec tant de hargne et de haine les Iwajins. Ses instincts meurtriers s'étaient volatilisés avec elle, en un éclair, aussi rapidement qu'elle ne s'était embrasée...Toujours immobile sur sa chaise, une simple larme coula le long de sa joue alors que son geôlier lui demandait d'expliquer ses mots et de terminer sa phrase. En avait-il simplement la force ?

Sa captivité était récente, mais Hiro donnait l'impression d'avoir vécu une éternité dans sa geôle. Ses traits étaient tirés vers le bas, son regard était triste et vide. D'un simple regard, on pouvait deviner que cet homme avait perdu l'envie de vivre. Il n'en avait même plus la volonté.

Ce n'était pourtant ni la défaite ni sa prison qui l'avait rendu si...amorphe. Ce n'était même pas l'intimidant samouraï qui se trouvait en sa présence. Non...Pour la première fois depuis l'arrivée du samouraï, Hiko releva les yeux et les plongea dans les siens. « Kono…C'est ma femme...» Hiro parlait, non pas par crainte, mais parce qu'il n'avait plus rien à perdre. Ce combat n'avait jamais été le sien, c'était celui de sa douce moitié. Sans elle, à quoi bon continuer...Depuis l'âge de cinq ans que les deux âmes étaient inséparables. Sans elle, il était perdu. « Elle a été tuée par vos ninjas...Achevez-mois je vous en supplie. Je n'ai plus rien à faire ici sans elle. » Il s'arrêta pour étouffer un sanglot. « Je suis prêt à tout vous dire...même si ce n'est pas grand-chose...Mais part pitié, achevez-moi par la suite. » ajouta-t-il avec froideur. « Nous avons été recrutés dans un petit village prêt de la frontière sud. C'est tout ce que je peux vous dire. C'est ma femme qui savait tout, moi je ne me suis contenté que de la suivre. »

L'homme ferma les yeux et baissa la tête. Visiblement à bout de force - aussi bien mentalement que physiquement - il ne dirait pas un seul mot de plus.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Mission C] Interroger Hiro

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: