Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Hyûga Toph
Hyûga TophEn ligne

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Ven 14 Fév 2020 - 15:15


L'Intendant avait donné le départ de cette fantastique journée. Vous êtes divisés en plusieurs groupes, et dans le vôtre, vous êtes trois. Trois shinobis - un explosif Bakuhatsu, un bénêt maitrisant la gravité et une samourai.


Un chunin vous mène dans le dédale de couloir de l'Académie.

La pièce est vaste, mais difficile d'en déterminer exactement la taille - des rayons de livres, de rouleaux et de matériel éducatif s'étirent très loin. Cela n'aide pas à bien voir ses alentours. Il y a même un escalier qui mène à une mezzanine... avec d'autres rayons et même quelques objets et invention. Bref, c'est une bibliothèque à but éducatif comme il en existe beaucoup dans le Yuukan, en particulier dans les Académies. L'air sent un peu le renfermé, avec la douce odeur du vieux papier. Il y a heureusement un endroit un peu plus libre où on a emménagé à la va-vite des sièges confortable. Un shinobi âgé vous accueille. C'est un des professeur de l'Académie, il vous a tous donné cours.

Il vous fait un signe de vous approcher et de prendre place à côté de lui, puis il vous pose une question.

"Vous vous connaissez ?"



Vous n'êtes, à priori, pas obligé de répondre. Et si vous avez un sujet à faire des recherches dans cette bibliothèque autant le faire tout de suite avant les affrontements à venir. Néanmoins... et bien, ce n'est pas comme s'il y avait un index dans cette pièce.


Voici les règles et indications à suivre :
  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre.

  • Vous pourrez demander un délai de 12h durant tout l'Examen.

  • En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté une première fois. Si cela se reproduit durant l'événement, vous serez exclu et subirez une pénalité d'XP.

  • Toutes les techniques validées (même celles validées pendant l'épreuve) pourront être utilisées durant cette épreuve.

  • L'introduction à l'examen est disponible : Aux yeux de Toph.

  • Hormis cas exceptionnel, aucun narrateur ne viendra poster ici durant l'épreuve.

  • Pour le moment, il n'y a pas d'ordre défini de participation, merci de ne pas poster une seconde fois tant que tout le monde n'a pas posté OU qu'un tour n'est pas sauté.

Participants :
  • Nagami

  • Masato

  • Kagura

Bon RP à toutes et à tous !

_________________
04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 http://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Bakuhatsu Nagami
Bakuhatsu Nagami

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Ven 14 Fév 2020 - 18:16
Nagami et deux autres genins furent conduits dans la bibliothèque de l'académie. Sur le chemin, la jeune femme ne put s'empêcher de les observer plus ou moins discrètement. Elle n'en savait rien, mais elle les considérait tout de même comme ses futurs partenaires pour les épreuves qui allaient se dérouler; A son humble avis, c'était là le raisonnement le plus logique en ce qui concernait le groupement des shinobis en plusieurs équipes.

En les détaillant, Nagami s'était rassurée de voir que Nagamasa Kagura portait un katana. Non pas parce qu'elle y prêtait bien évidemment un potentiel offensif certain, mais bel et bien parce qu'elle n'aurait pas su s'en protéger en combat singulier. De plus, les samuraïs avaient pour réputation d'adopter une doctrine particulière à propos de l'art de vivre et de combattre et Nagami n'en connaissait à proprement parler rien du tout. Comment combattre efficacement un ennemi dont on ne sait rien ? Elle laissa échapper un rictus lorsqu'elle réalisa qu'elle ne connaissait que la sauce épicé éponyme.

L'autre shinobi, Kimura Masato, ne revenait pas à Nagami. Malgré ses efforts, elle n'arrivait pas à se rappeler ce dont il était capable et c'était bien cela qui l'aurait effrayée sur un champ de bataille. La Bakuhatsu avait beau se gratter le derrière du crâne, rien n'y faisait. Elle restait alors plus longtemps à l'observer que l'autre fille comme si son cerveau allait se rappeler plus facilement de l'avoir déjà vu. Nagami laissa tomber à mi-chemin pour se reconcentrer sur les paroles de l'intendante qui n'avaient pas manqué de l'intriguer autant que de lui donner du courage. Elle demanderait au genin plus tard, les arènes allaient sûrement demander beaucoup de temps de préparation et de toute façon elle le considérait comme étant un allié : la kunoichi n'avait rien à craindre de lui en théorie. En attendant, elle effectuait une introspection pour savoir ce que signifiait "se comporter comme un shinobi" et se demandait si elle était digne du titre.

Lorsqu'ils arrivèrent dans la bibliothèque, l'odeur des vieux parchemins l'arracha aussitôt de ses pensées et l'apaisa par la même occasion. Tous les soirs, Nagami se penchait sur des lectures à propos des clans ChôKoKu et Bakuhatsu car elle avait pour objectif de maîtriser ces deux arts dont les différences avaient finalement scindé son clan. L'habitude de sentir ce parfum historique sur sa couche lui fit presque l'effet d'un genjutsu. Après une longue inspiration, Nagami se ravisa pour répondre poliment au vieil homme.

_Malheureusement, non... J'avoue honteusement ne pas connaître tous les shinobis du village, Sensei. répondit-t-elle en s'arrêtant net comme lorsque l'on doit faire demi-tour pour récupérer quelque chose que l'on a oublié. Par ailleurs, vous me faîtes penser que je n'ai même pas eu le respect de me présenter à eux... Nagami, Bakuhatsu Nagami. conclut-t-elle en tendant une main ferme au premier qui souhaiterait la serrer avant de la présenter au second.

Une fois les présentations effectuées, Nagami ira s'asseoir le dos bien droit et les mains posées sur les genoux pour paraître respectueuse et bien élevée devant l'aîné. Elle épiera ensuite les alentours -mais cela calmement et sans trop attirer l'attention- car quelque chose l'avait interpellée dès le départ : Pourquoi séparer les équipes et surtout pourquoi les amener dans la bibliothèque ? Les iwajins auraient pu tout aussi bien attendre ensemble à l'endroit où ils avaient été réunis. L'intendante allait obligatoirement perdre du temps à tous les rassembler de nouveau. A moins qu'elle ne souhaitait rendre impossible l'observation des combats pour éviter à une équipe d'obtenir des avantages certains ?

Si les autres interlocuteurs lui laissent la parole après que les présentations sont faites, la jeune Bakuhatsu exposera son point de vue à propos de ce qui va venir et encouragera chacun à partager ses expériences de travail en équipe.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8352-bakuhatsu-nagami-un-heritage-explosif#69956
Kimura Masato
Kimura Masato

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Sam 15 Fév 2020 - 10:42
D’une apathie inquiétante, Masato tendait l’oreille vers l’intendante alors qu’elle prononçait son allocution. Ses paupières étaient si lourdes qu’on pouvait à peine distinguer la couleur pourtant éclatante de ses iris. Cela ne l’empêcha pas de remarquer Tsubaki lui adresser un grand geste amical depuis l’autre bout de la pièce où se trouvaient encore tous les genins. Il détourna le regard, battant frénétiquement des cils pour se réveiller. Il l’avait oubliée, celle-là… Avec tout son entrain, cela lui semblait maintenant évident qu’elle participerait aussi à cet examen. Il espérait sincèrement ne pas avoir à combattre avec ou contre elle, pour la simple et bonne raison qu’il craignait secrètement qu’elle lui voue une certaine obsession.

Lorsque l’héroïne du village, la jeune Toph Hyûga, prononça les mots "véritables shinobis", il se demanda ce que cela signifiait vraiment à ses yeux. Distrait, il souleva le fait que leur supérieure allait les juger alors même que plus de la moitié de la salle était plus âgée qu’elle. La grandeur d’un ninja n’était donc pas une affaire d’âge. Il mit le doigt sur les mots "volonté" et "honneur" qui semblaient plus propices pour définir cette aspiration atypique. Masato avait-il la volonté suffisante pour devenir chuunin ? Était-il un coéquipier honorable ? Des questions demeurant sans réponse. Il avait certes l’incontestable envie d’être un ninja, mais il ne se sentait pas vraiment prêt pour gagner en responsabilités : son emploi du temps allégé de genin lui allait à merveille.

Certains dans la pièce se demandaient probablement ce qu’un énergumène comme lui foutait ici. Et il se posait aussi la question. Puis il la vit, elle aussi de l’autre côté de la pièce — il prit mentalement note d’éviter d’arriver en retard s’il voulait être aux côtés de ses amis la prochaine fois, une remarque qu’il allait vite oublier. Mowaru était celle qui l’avait motivé, comme toujours, à s’inscrire. Elle pensait que ça lui ferait du bien de se remuer, de sortir de sa "zone de confort", une expression qui ne saurait lui faire penser à autre chose qu’à la partie la plus moelleuse de son canapé. Il demeurait sceptique quant à sa légitimité en ces lieux : il avait peiné à devenir genin, et sa promotion était si récente… Comment pouvait-il prétendre mériter le grade de chuunin ? En proie au doute jusqu’à la veille, il avait fini par se décider à venir, sans doute plus pour se tester qu’autre chose. Quoi qu’il arrive, il n’avait pas l’intention d’en faire trop.

Le format de l’examen fut ensuite précisé : des équipes. À double tranchant pour quelqu’un comme Masato… Il espérait ne pas tomber avec des stressés de la vie, des anxieux qui passeraient le plus clair de leur temps à lui mettre la pression pour un rien. Mais peut-être plus encore, il n’avait pas envie de pénaliser ses alliés. Contrairement à nombre d’autres shinobis, il avait bien intégré que chaque individu devait aller à son propre rythme. Le sien était ce qu’il était, mais il ne pouvait pas se permettre de ralentir celui d’autrui. Partant de ce constat, il préféra ne pas être avec quelqu’un qu’il connaissait. Et l’annonce des compositions remplit ses attentes : des deux noms qui furent accolés au sien, il n’en reconnut aucun. Peut-être étaient-elles plus âgées que lui, ce qui expliquerait qu’il ne les eut pas côtoyées à l’académie — ou peut-être était-ce simplement un autre exemple de sa mémoire d’éléphant.

Alors qu’ils furent tous les trois escortés ailleurs par un responsable, Masato traîna le pied pour les jauger de loin. Une brune dynamique et une samouraï tranchante. Il remarqua bien plus de détails, comme le fait que cette dernière avait des cheveux aussi blancs que les siens, mais rien qui ne le marqua suffisamment pour passer le filtre de sa mémoire de travail. La pièce qu’ils découvrirent ensemble lui évoquait une vieille bibliothèque, un décor qu’il n’appréciait que très peu : il détestait lire. Pourvu qu’on ne leur demande pas un rapport sur de vieux manuscrits… Il mettrait du temps à en tirer quoi que ce soit si ceux-ci n’étaient pas illustrés. L’ambiance lui rappela ses interminables révisions pour préparer son examen écrit de l’académie — rien de chaleureux en somme.

« Vous vous connaissez ? demanda un vieil homme assis qui rappelait vaguement quelqu’un à Masato.
- Malheureusement, non... J'avoue honteusement ne pas connaître tous les shinobis du village, Sensei. Par ailleurs, vous me faîtes penser que je n'ai même pas eu le respect de me présenter à eux... Nagami, Bakuhatsu Nagami. répondit une de ses deux partenaires.

Cette brève intervention en disait long sur la personne : soit elle en faisait des tonnes, soit elle était hypocrite. Quel être normalement constitué pourrait prétendre connaître toutes les recrues d’Iwa ? Certainement pas Masato, pour qui se souvenir de son adresse représentait un tour de force. Pourtant, il savait que le nom Bakuhatsu était censé allumer dans son cerveau une petite case. Mais laquelle ?

- Non plus. commença-t-il sobrement, la voix plate comme à l’accoutumée. Salut. Moi, c'est Kimura Masato.

Bref, efficace, aucun mot superflu. Il suivit l’initiative de la dénommée Nagami en s’asseyant néanmoins sur le siège le plus éloigné des autres. Mesurant ses efforts pour ne pas s’affaler dessus, il croisa les jambes et tapota d’un doigt son accoudoir en se demandant ce qui les attendait ensuite. Mais pas au point de se poser trop de questions : à l’académie, il était du genre à se faire tout petit pendant les travaux de groupe. Être en équipe, c’était aussi l’occasion de se reposer sur les autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8388-le-benet-qui-defie-la-gravite-terminee
Nagamasa Kagura
Nagamasa KaguraEn ligne

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Sam 15 Fév 2020 - 13:01
Bibliothèque Académique


Le grand jour vient d’arriver, Kagura allait donner tout ce qu’elle a pour réussir l’examen Chûnin. Évidemment, elle ne connaît pas les différentes épreuves qui ont été prévu pour ce jour. En tout cas, la samouraï n’allait pas utiliser la lame de son katana pour vaincre ses adversaires, s'il y a des combats. Il était hors de question de blesser ses adversaires qui sont aussi des Shinobi d’Iwa et l’avenir de ce pays. La Blanche Colombe allait utiliser le style d'épée non dégainée, ce qui permet à Kagura d’utiliser son sabre en frappant ses adversaires avec le fourreau. Si l’arme n’est pas tranchante, il reste tout du moins, capable de blesser et de faire mal à ses adversaires. Avec ce style de combat, la Nagamasa ne risquerait pas de tuer un Iwajin par erreur surtout avec la tension Tetsu/Iwa, il n’était pas fort bon d’être samouraï par moments. La jeune femme écoute attentivement l’intendante, en se trouvant au milieu de la foule de Genin. Kagu espérait se trouver avec Seika, même si elle devait peut-être l’affronter prochainement, mais au moins avec un visage familier. Tout le monde sera divisé en plusieurs groupes et amené dans différentes pièces. Une attente pour se préparer mentalement, le temps que les arènes se créent. Cela permettra à Kagura d’observer et analyser ceux qui seront avec elle. La jeune Hyûga reprend la parole après avoir observé les Shinobi et selon elle, ils n’avaient pas besoin de tout gagner, ce n’était pas le but majeur de l’examen. Il allait falloir se comporter comme de véritables shinobis, c’est en ce jugement qu’elle allait les noter.

Suite à ses dernières paroles, les Genin se voient séparer en plusieurs groupes de trois dont un de quatre. Apparemment, Kagura ne se trouvera pas avec Seika ni même avec Tsubaki, l’une de ses cousines du clan. Marchant avec un Chûnin, la Shirahito pouvait voir qu’elle était accompagnée de deux autres genins dont elle ne connaissait rien. Difficile de savoir en quoi ils sont doués, or il ne dispose pas d’armes sur eux comme un katana ou une épée. Contrairement à Kagura dont on pouvait facilement comprendre qu’elle était une samouraï de par ses katanas et sa tenue. Les deux devaient sans doute se battre à mains nues ou avec des attaques à distance, en tout cas, l’épéiste devait se montrer prudente. Les deux Shinobi devaient posséder des capacités bien à eux et même s’ils seront mis dans une pièce pour attendre l’épreuve, elle ne baissera pas sa garde. Kagura garde sa main sur la garde de son katana, par sécurité. La belle Nagamasa entre dans une pièce avec les autres, elle reconnaît les lieux, c’était la bibliothèque de l’académie et elle s’y rendait lorsqu’elle y était. Évidemment, elle n’est pas restée longtemps à cause de son âge et le fait d’être à Iwa avant la création d’une académie Shinobi. De plus, elle disposait de connaissance en chakra et autres. Cela l’avait juste aidé à utiliser son chakra, autrement que via le bushidô. Le Chûnin les laisse tranquille et Kagura reconnaissait l’odeur d’encre et du vieux papier. Au loin, elle voit un vieil homme dont elle reconnaissait le visage. Il a été son sensei pendant la durée de son apprentissage à l’académie. Le trio s’avance en sa direction. La première à prendre la parole a été la belle brune, répondant à sa question et se présentant. Une Bakuhatsu ? Elle devait donc utiliser le Bakuton, différente des Chôkoku. Les Bakuhatsu faisaient partie du clan se trouvant à Tetsu, la samouraï en avait connu durant son enfance à Tetsu avant de vivre à Tsuchi.

Nagami s’était assise correctement sur une chose, elle semblait bien confiante. Elle était probablement entourée d’ennemis, même si cette pièce sert de salle d’attente pour les arènes. Cela ne voulait pas dire qu’ils n’allaient rien y faire de particulier. Maintenant, c’était au tour du deuxième, un jeune garçon peu enclin à être motivé, d’après son comportement et sa façon de parler. Il répond tout de même à la question du sensei et se présente comme étant Kimura Masato. Nom de famille inconnu et de même pour l’individu, contrairement à Nagami, elle ne connaît pas la capacité du garçon. Ceci dit pour la brune, Kagura n’a pas trop d’idées sur la façon dont elle usera de son Bakuton ayant un vague souvenir sur ce point-là. Ils sont tous les deux assis, Kagura salue poliment le vieil homme. « Bonjour, Senseï ! Comme l’ont si bien indiqué mes deux camarades, nous ne nous connaissons pas pour l’instant, hormis de nom. » Dit la samourai avant de regarder les deux Genin. « Je m’appelle Nagamasa Kagura, enchantée de vous rencontre, Bakuhatsu Nagami et Kimura Masato. Faisons-en sorte de bien nous entendre. » Finit-elle avant de se résigner à s’asseoir correctement sur une chaise à l’instar de Nagami. Ceci dit, la Blanche Colombe reste sur ses gardes et prudente, en gardant un air calme et neutre à la fois, elle regarde les environs pour voir si elle ne rate pas quelque chose. Le mieux est de temporiser et de patienter un peu, peut-être que la Shirahito se fait de fausses idées et que rien n’allait se passer. Ensemble dans une bibliothèque, à trois, à patienter pour l’épreuve, au lieu d’être resté tous ensemble. C’était étrange. « Hum…Je trouve cela étrange d’être séparé dans des pièces différentes alors qu’on aurait bien pu rester tous ensemble à patienter dans une salle de classe. J’ai l’impression qu’on a quelque chose à faire ici, autre que de patienter sauf si je me fais des idées. Qu’en pensez-vous ? » Demande-t-elle à Nagami et Masato.


_________________
04. Equipe Nagami/Masato/Kagura 1555900482-signakagura1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6315-nagamasa-kagura-un-samourai-ne-devrait-etre-ni-pompeux-ni-arrogant-terminee#52357 http://www.ascentofshinobi.com/t6358-nagamasa-kagura-journal-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u1136
Bakuhatsu Nagami
Bakuhatsu Nagami

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Sam 15 Fév 2020 - 16:04
Nagami devait avouer être un peu déçue du premier échange avec ses camarades genins. Elle avait l'impression de partager la même éducation que Kagura -ou bien était-ce parce qu'il s'agissait de deux filles ?- mais cette dernière lui semblait beaucoup trop stressée. Quant à Masato, il semblait à l'inverse beaucoup trop détendu pour les tâches à venir. Elle espérait de tout son être de ne pas avoir à faire à ce genre de shinobi feignant qui n'endosse le rôle militaire que pour passer le reste de sa vie peinard au poste de garde à épier le doux horizon.

_Si je puis me permettre, Kagura, je pense que la première chose à faire est de rester calmes et sereins. dit-elle en fixant la main crispée sur le sabre courbé. Je suis de ton avis en ce qui concerne cette séparation... L'intendante va perdre du temps à nous rassembler de nouveau. Sur cette parole, la Bakuhatsu regroupa ses jambes en tailleur pour venir poser le dos de ses poignets sur ses genoux. Paumes vers le haut, elle venait toucher l'autre bout de ses mains avec le pouce et bloqua ensuite ce dernier en le chevauchant avec l'index. Finalement, elle inspira puis expira profondément les yeux fermés. Sincèrement, je ne sais pas si nous devrions nous occuper l'esprit avec un livre ou à l'inverse méditer sur les affrontements à venir. J'aurais plutôt idée à ce qu'on partage nos expériences et surtout nos faiblesses en situation de combat pour ne pas être surpris lorsqu'il faudra travailler en équipe. Qu'en pensez-vous ? Sur cette dernière question, elle jeta son regard sur Masato.

Dans sa position méditative Nagami faisait circuler son chakra lentement mais sûrement. Comme un moteur diesel, elle mettait la machine en marche et une ouïe fine pouvait entendre cette énergie affluer. Cela lui évitait par la même occasion d'avoir la circulation du sang dans les jambes coupée.
_J'imagine que ta faiblesse sont les attaques à distance, Kagura, n'est-ce-pas ? Sans surprises, c'est aussi mon cas... Mes explosions sont dévastatrices au corps-à-corps, mais encore faut-il que je l'atteigne... continue-t-elle en riant sans laisser le temps aux autres de répondre. Si d'ailleurs vous avez une idée à me soumettre pour contrer cette lacune, je suis preneuse. Elle laisse échapper un autre rire, cette fois-ci mesquin.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8352-bakuhatsu-nagami-un-heritage-explosif#69956
Kimura Masato
Kimura Masato

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Sam 15 Fév 2020 - 17:31
Masato commençait déjà à se tourner les pouces au moment où l’autre kunoichi les rejoignit. Elle prit place au fond de son fauteuil et se présenta à son tour.

- Bonjour, Senseï ! Comme l’ont si bien indiqué mes deux camarades, nous ne nous connaissons pas pour l’instant, hormis de nom. Je m’appelle Nagamasa Kagura, enchantée de vous rencontre, Bakuhatsu Nagami et Kimura Masato. Faisons-en sorte de bien nous entendre.

Une jeune femme protocolaire au possible, et un peu niaise par-dessus le marché. Malgré la différence de caractère, quelque chose en elle lui rappelait sa nouvelle rivale Tsubaki. Il ne saurait pointer le doigt sur ce qui lui donnait cette impression, et cette hypothèse fut vite éjectée aux oubliettes lorsqu’elle commença à jouer aux théories du complot.

- Hum…Je trouve cela étrange d’être séparé dans des pièces différentes alors qu’on aurait bien pu rester tous ensemble à patienter dans une salle de classe. J’ai l’impression qu’on a quelque chose à faire ici, autre que de patienter sauf si je me fais des idées. Qu’en pensez-vous ?

Des phrases un peu longues pour que Masato suive le fil. Il cligna des yeux pour tenter de se concentrer, mais le confort de son assise commença à le faire dangereusement somnoler. Amoureux de son propre lit, il ne lui fallait pas grand chose pour rejoindre les bras de Morphée — tout le contraire d’un insomniaque. Alors que les kunoichis s’engagèrent dans une conversation certainement très intéressante, le jeune Kimura piqua du nez.

Réveillé par un rire jaune, son sommeil fut de courte durée. Ignorant ce qui s’était dit entretemps, il ne sut pas trop où se mettre, particulièrement lorsque ses partenaires du jour se tournèrent vers lui. Avaient-elles remarqué son absence momentanée ? Ou attendaient-elles une réponse à une question bien précise ? Dans le doute, il commença par s’assurer qu’il n’allait pas se mettre à ronfler dans les prochaines minutes. Il ne trouva d’autre solution que de se lever brusquement pour aller se positionner derrière son fauteuil, s’appuyant avec ses mains sur le dossier de celui-ci pour s’étirer quelque peu.

- Désolé. Je préfère être debout, en fait. précisa-t-il pour justifier son comportement étrange.

Il n’était pas encore tiré d’affaire, et les regards insistants de l’assistance lui confirmèrent qu’il devait dire quelque chose d’autre. Mais quoi ? Il opta pour l’improvisation.

- J’espère juste qu’on ne devra pas se battre entre nous. Vous avez l’air… coriaces.

Il tâcha d’être attentif aux réactions des jeunes femmes et à leurs réponses, aussi longues soient-elles. C'était le seul moyen pour lui de réorienter son attitude. Cette situation n’avait rien d’un examen typique, mais toute interaction sociale représentait pour Masato une épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8388-le-benet-qui-defie-la-gravite-terminee
Nagamasa Kagura
Nagamasa KaguraEn ligne

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Dim 16 Fév 2020 - 13:41
Se connaître


Assise sur une chaise, devant le vieil homme, un enseignant à l’académie d’Hashira. D’ailleurs, la Blanche Colombe trouvait que la présence de l’homme était un peu étrange. Peut-être y avait-il quelque chose de spécial le concernant ? Kagura n’en savait rien. Pour l’instant, elle devait se préparer mentalement et essayer d’en savoir un peu plus sur les deux qui sont avec elle. Déjà, Nagami est un membre du clan des Bakuhatsu, provenant de Tetsu et donc elle maîtrise le Bakuton. Cependant, la manière dont elle l’utilise, c’était encore inconnu pour la samouraï. Il allait falloir la jauger s’il y a un combat pour connaître son style de combat et l’utilisation de son pouvoir. Pour ce qui est de Masato, elle ne connaissait pas son nom de famille, il ne devait peut-être pas venir d’un clan. Impossible de connaître son pouvoir, pour lui, il suffirait juste de l’observer et faire en sorte qu’il combatte la brune. La Nagamasa n’est pas trop stressé ni perturber ou quoi ce soient d’autres, mais calme et sereine, observatrice et sage. Il ne servirait à rien de perdre son sang-froid, ça pouvait lui jouer des tours. Après s’être présenté et assise comme les deux Genin à ses côtés, Nagami prit alors la parole. La première semblait viser Kagura disant qu’il fallait rester calme et serein. Or, la Shirahito ne comprenait pas ses propos et la regarde d’un air perplexe. « Je comprends, pour ma part, je le suis donc il n’y a aucun risque. » Finit-elle avec un sourire adresser à la Bakuhatsu.

Il semblerait que la main de Kagura sur son katana ait un peu perturbé la brune, la Blanche Colombe avait pu apercevoir que la kunoichi est observatrice. Or, il fallait bien la rassurer que Kagura n’était pas stressée malgré sa main sur son sabre. Suite à cela, Nagami donnait raison à au samouraï à propos de la séparation des Genin par l’intendante. Au moins là-dessus, elles étaient sur la même longueur d’onde et ça faisait plaisir à la manieuse de lame. « En effet où peut-être que c’est fait exprès, à voir quand on viendra nous chercher. » Dit-elle suite à la réflexion de la brune. D’ailleurs, le garçon semble bien calme et d’un coup, ce dernier s’était endormi dans son coin. Elles avaient un flemmard en leur compagnie. En espérant que ce n’est pas des combats en équipe ou c’était peut-être pour lui, un moyen de se préparer à la suite. Kagu repose sur le regard sur Naga, elle avait changé de position, elle semble être une fille bien et plutôt mignonne. La Nagamasa espérait devenir amie avec elle et bien s’entendre durant la durée de l’examen. La brune semblait aussi perdue dans la Shirahito sur ce qu’ils devaient faire dans la bibliothèque, entre lires des livres ou se préparer mentalement aux épreuves à venir. De plus, elle propose alors de partager leur expérience et faiblesse en cas de combat en équipe. Ce n’était pas bête, la kunoichi lâche son katana et pose ses mains sur la table. « C’est une bonne idée, Nagami-san. J’apprécie votre initiative, j’accepte de partager les miennes. » Répondit-elle.

Kagura l’écoute attentivement, selon elle, la faiblesse de la samourai était les attaques à distance. Elle n’avait pas totalement tort, la samouraï a peu d’attaque de loin et ses ennemis qui en possédaient, ils pouvaient la ralentir avec les leurs. Il semblerait que ce soit aussi la même chose que Nagami. Elle est spécialisée dans le corps-à-corps donc pour réaliser ses explosions, il faut qu’elle doive au contact de sa cible. C’était intéressant à noter. Difficile de prendre la parole, c’est une fille bien gentille, mais c’est un moulin à paroles. Son rire faisait sourire la Nagamasa, la trouvant drôle. La brune demande même conseil auprès d’eux pour l’aider à combler cette faiblesse. Masato agit bizarrement, mais il ne fait rien d’hostile. Kagura prend la parole en attendant. « Tu as raison, les attaques à distance sont une faiblesse pour moi que ce soit venant de moi vu que j’en ai peu et de mes adversaires, ça me ralentit. Ceci dit, j’arrive à combler légèrement cette lacune via certaines techniques de samouraï. Et pour t’aider, je dirai que tu devrais compter un allié doué en ninjutsu avec des attaques à distance afin de t’aider à te rapprocher de ta cible ou de te concentrer sur le ninjutsu en espérant que tu tombes sur une affinité liée à des attaques à distance comme le Fûton ou le Katon par exemple, voire même le Suiton. ». Le garçon prend ensuite la parole, préférant rester debout pour une raison qui regarde que lui avant de dire qu’il espérait combattre en équipe que contre elles, les trouvant coriace. Kagura se tourne vers lui. « Dis-moi, Masato-kun. Parle-nous un peu de tes faiblesses et de ton pouvoir, car si on devait travailler en équipe, ça serait pas mal de se connaître un peu mieux, tu ne penses pas ? » Demande-t-elle.


_________________
04. Equipe Nagami/Masato/Kagura 1555900482-signakagura1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6315-nagamasa-kagura-un-samourai-ne-devrait-etre-ni-pompeux-ni-arrogant-terminee#52357 http://www.ascentofshinobi.com/t6358-nagamasa-kagura-journal-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u1136
Bakuhatsu Nagami
Bakuhatsu Nagami

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Lun 17 Fév 2020 - 19:04
Nagami regardait Masäto d'un air furax. "Sale feignant ! Il s'endort alors que l'on est aux portes d'une épreuve déterminante !" pensa-t-elle avec violence. En effet, la jeune kunoichi avait déjà dix-sept ans et si ce n'était pas très très vieux pour devenir chuunin, ce n'était pas non plus très très jeune et comme les examens de ce type n'avaient pas lieu tous les quatre matins, il fallait être en forme tout de suite et maintenant. Qui sait dans combien d'années elle le deviendrait sinon ? Elle ne pouvait pas le devenir à l'âge adulte et rentrer dans celui-ci comme simple genin; elle serait la risée de son clan ! Dans son objectif professionnel, plus précisément, cet âge serait réservé à l'obtention du grade jônin. Nagami commençait à vraiment s'inquiéter à propos des épreuves à venir...

Ce fût au tour de Kagura d'être regardée bizarrement. "Trouver un allié qui comble mes faiblesses ? C'est sûr que je n'y avais pas pensé !" ironisait-t-elle dans son esprit. Nagami faisait preuve d'une certaine instabilité en ce qui concernait son humeur. Kagura avait soulevé des évidences et lui avait surtout rappelé qu'elle était nulle en ninjutsu affinitaire. Ses techniques doton étaient risibles et peu enclins à la faire remporter quelconque duel et, contrairement à beaucoup d'autres, elle ne s'était pas découverte une deuxième affinité. Encore faudrait-il qu'elle parvienne à séparer son chakra doton du chakra raiton pour ensuite penser à générer autre chose que des explosions...

_Ouais ! Masäto ! Tu pourrais nous écouter un peu, participer à la conversation...ACTIVEMENT... Je ne sais pas, t'intéresser à ton devenir.

Elle avait à présent les bras croisés et une sale bouille.

_Fais-nous une démonstration. Ensuite, je veux bien en faire une à mon tour si vous le souhaitez.

Désormais, elle se tenait debout et tapotait du pied. Pas besoin d'être mentaliste pour y lire son agacement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8352-bakuhatsu-nagami-un-heritage-explosif#69956
Kimura Masato
Kimura Masato

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Mar 18 Fév 2020 - 22:37
Finalement, cette sieste express n’était pas passée inaperçue. La plus jeune et la plus dynamique des deux jeunes filles l’étiqueta de fainéant tout en rappelant à quel point cet examen comptait à ses yeux. Au fond, Masato n’en avait cure. Mais il avait promis à Mowaru d’au moins essayer… Son conseil sur le fait de se trouver une petite amie à l’occasion de cet événement particulier lui revint alors en tête. Une idée saugrenue motivée par l’ivresse qui avait pourtant marqué l’adolescent au regard rosé.

Après avoir entendu une ennuyante tirade sur les capacités de ses camarades, Masato dut réprimer un bâillement en contractant sa mâchoire. Néanmoins, la samouraï lui rendit service bien malgré elle en réitérant la question à laquelle il était censé répondre.

- Dis-moi, Masato-kun. Parle-nous un peu de tes faiblesses et de ton pouvoir, car si on devait travailler en équipe, ça serait pas mal de se connaître un peu mieux, tu ne penses pas ?

Une requête vite complétée par une autre pique :

- Ouais ! Masäto ! Tu pourrais nous écouter un peu, participer à la conversation...ACTIVEMENT... Je ne sais pas, t'intéresser à ton devenir. Fais-nous une démonstration. Ensuite, je veux bien en faire une à mon tour si vous le souhaitez.

Tant de reproches et d’injonctions qu’il avait bien du mal à comprendre. L’idée déjantée de son amie résonna encore quelques instants dans les méandres de ses pensées diffuses, mais il parvint à la réprimer en tirant un trait sur ses fantasmes : ni Kagura, ni Nagami ne constituaient d’après lui un bon parti. Trop lunaires ou trop cassantes, il ne s’imaginait passer de bons moments avec aucune d’entre elles.

Occupé à les évincer des options de son tableau de chasse hypothétique, Masato laissa un silence dérangeant se suspendre dans la bibliothèque. Il profita de cette latence pour remobiliser son attention sur leur requête : elles voulaient en savoir plus sur ses aptitudes. Il jugea que ce serait bien mal avisé de trop leur en montrer si jamais ils ne devaient finalement pas coopérer, alors il se contenta du minimum syndical. Il leva une main en l’air et se saisit d’un kunai de l’autre. Il ne fallut pas plus d’une seconde pour que l’arme soit attirée au plafond, l’anneau du pommeau accolé à celui-ci. La pointe de la lame surplombait les visages de son public au moment où Masato cessa de jouer avec les champs magnétiques. Celle-ci chuta aussitôt, se fichant entre deux lattes du parquet.

- Voilà tout… commença-t-il d’un ton las. Je peux m’amuser à attirer ou à repousser des choses. Je sais que ça paraît pas si drôle, mais moi ça m’amuse. conclut-il d’une voix curieusement plus enjouée qu’à l’accoutumée. Il finit par ajouter quelques instants plus tard : Oh, j’allais oublier : je suis pas très à l’aise en mêlée. Je préfère prendre du recul…

Estimant avoir répondu aux attentes de son équipe temporaire, il ramassa son kunai et se dirigea nonchalamment vers l’escalier qui menait à une mezzanine.

- Je vais faire un tour là-haut. Peut-être qu’on a loupé quelque chose…

Une bonne excuse pour ne pas prêter attention à la prestation que Nagami avait promise. Après tout, peu importe les acrobaties dont elle était capable, il n’avait guère besoin de plus de détails pour la catégoriser d’emblée dans la boîte « fille relou ».
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8388-le-benet-qui-defie-la-gravite-terminee
Nagamasa Kagura
Nagamasa KaguraEn ligne

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Mer 19 Fév 2020 - 11:43
Examen en attente


Apparemment, Kagura n’était pas la seule à avoir vu la petite sieste de Masato, mais contrairement à Nagami, la Nagamasa n’avait rien dit. Si Kimura ne prenait pas l’examen au sérieux, l’arbitre le rapporterait à l’intendante. Ceci dit, la Blanche Colombe aimerait que le garçon puisse se concentrer un peu afin de se motiver et ne pas les laisser seules. S’il s’est inscrit, c’est parce qu’au fond, il avait envie de devenir Chûnin ou gagner un peu en expérience. En tout cas, Nagami ne semble pas du tout apprécier le comportement de flemmard du garçon et elle le faisait savoir avec son regard. Son conseil de rester calme et serein semble s’envoler d’un coup. Cela dit, la brune reste calme et ne dit rien. La Samouraï l’emmène sur un autre terrain pour lui faire penser à autre chose, en lui parlant de comment combler ses lacunes avant de parler de ses propres faiblesses et compagnie. Malgré son idée pour l’aider, Kagu pouvait voir que la Bakuhatsu avait un drôle de regard, comme si elle n’était pas trop convaincue. En tout cas, la Shirahito aimait bien la fille et elle avait sans doute son caractère bien à elle. Après cela, la kunoichi demande à Masato qui était debout et tenter de rester éveiller cette fois-ci, de parler de ses faiblesses et de quoi il était bien capable. Grâce à cela, la Nagamasa aura une idée de la capacité de ce dernier et elle pourra juger s'il est dangereux ou passable pour le vaincre si plus tard, elle devra le combattre.

Or, le pauvre n’a pas eu le temps de répondre que cette fois-ci, Nagami prend la parole pour se montrer peu agréable. Faut dire, en temps normal, Kagura aurait montré un désaccord avec le comportement du garçon. Il n’était pas à l’écoute et il avait flemmardé au point de s’endormir. Ce genre de comportement est susceptible de nuire à une mission, voire pire, faire tuer ses coéquipiers par manque de vigilance. Il va falloir qu’il se prenne en main et devienne plus mature s'il ne compte pas devenir un fardeau pour ses coéquipiers à l’avenir. De plus, la Bakuhatsu voulait que ce dernier fasse une démonstration, tout en se levant, croisant les bras et tapotant du pied contre le sol. Elle était agacée par lui, la Blanche Colombe soupire et se lève à son tour. Il fallait essayer de la calmer. Le samouraï se place derrière la brune et pose ses mains sur l’une des épaules de son amie. Avec une voix douce et un sourire au visage, elle prend la parole. « N’est-ce pas toi qui disais qu’il fallait être calme et serein, Nagami-san. » Dit-elle avant de lui masser un peu les épaules. « Il est inutile de se battre, ça fait peut-être partie du test, de tester notre patience. Et, évitons d’abîmer la bibliothèque, elle est utile pour les étudiants à l’académie ninja. » Elle essaye de calmer la Bakuhatsu en se montrant douce et rassurante. « Laisse le nous montrer ce dont il est capable, d’accord ? » Dit-elle avant de regarder Masato. Ce dernier montre son pouvoir, celui du magnétisme, un pouvoir compliqué pour Kagura. Il ne faut absolument pas qu’elle dégaine contre lui ou qu’il la touche en combat. En plus, il n’est pas doué au corps-à-corps, bon finalement, il ne représentera pas trop de danger, qui sait, s'il dit la vérité. « Je vois, tu as un pouvoir intéressant, Masato-kun. Cela pourrait être bien utile, en combat, en espérant que tu sois enjoué et motivé à ce moment-là. »

D’un coup, il décide de montrer les escaliers vers la mezzanine, selon lui, ils avaient peut-être oublié quelque chose là-haut. Dans un sens, il n’avait pas tort d’avoir l’idée de fouiller un peu, le trio avait peut-être un truc à trouver à l’intérieur. Patienter dans la pièce, ce n’était pas vraiment le but selon Kagura depuis qu’elle réfléchit à l’utilité d’être séparé des autres Genin. Toph et les arbitres n’avaient pas eu l’idée de le faire sans rien pensé à faire. Agir comme un vrai Shinobi ? La Nagamasa retire ses mains des épaules de la brune, laissant le garçon aller à l’étage. Le samouraï réfléchit, restant silencieux pendant quelques secondes. La bibliothèque où on peut obtenir pas mal d’information, un sensei de présent, sans doute dans le rôle d’arbitre ou justement, un moyen d’avoir des informations. Récolte des informations ? Était-ce ça l’épreuve dans les salles ? Kagura regarde Naga pour lui émettre son hypothèse. « Nagami-san, je pense qu’on ne nous a pas mis ici par hasard ni même pour patienter jusqu’à la préparation des arènes. » La kunoichi se rapproche et se met à murmurer à l’oreille de Naga. « Je pense qu’il s’agit d’une épreuve de récolte d’information. Le sensei n’est pas là pour rien et il doit avoir un truc à trouver dans la bibliothèque. » Finit-elle en reculant. « Peux-tu fouiller la bibliothèque ? S’il te plaît. Je m’occupe de discuter avec le sensei et ensuite, je te le laisse si tu as des questions à poser. D’accord ? » Elle finit sur ça et lui tourne le dos, mais avant. « Une dernière chose…n’hésite pas à surveiller Masato, j’ai l’impression qu’il ne va pas vraiment faire ce qu’il a dit. » Dit-elle.

À la suite de cela, Kagura laisse Nagami pour retourner s’asseoir auprès du sensei et lui adresse un sourire. « Veuillez m’excuser, sensei. Il n’est pas facile de gérer une équipe lorsqu’on ne connaît pas trop ses équipiers, mais je pense que ça ira surtout si Masato se motive et que Nagami se calme un peu. » Dit-elle d’un ton calme et apaisé. « Je me demandais, sensei. Je suppose qu’on n’est pas là pour patienter comme on pourrait le croire, non ? Dites-moi, peut-on sortir librement de la bibliothèque ? Ou un indice sur ce qu’on doit faire ou chercher dans cette salle ? S’il vous plaît. » Dit-elle en déposant son katana sur la table, la lame toujours dans son fourreau, elle avait sa main sur la manche de son arme. « Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas signe de menace si je le dépose ici, mais c'est juste par précaution. Il faut savoir se montrer vigilant en tant que Shinobi, vous ne croyez pas ? » Elle regarde toujours le vieil homme avec le sourire, attendant une réponse de sa part. Pour le moment, Kagura se montre agréable, car elle a du respect pour celui qui lui apprit tant de chose. Or, si c’est une collecte d’informations, elle devra agir comme une véritable Shinobi en mission pour son pays. D’ailleurs, son Wakizashi est toujours à sa ceinture, au cas où.

Intervention narrateur requis:
 



_________________
04. Equipe Nagami/Masato/Kagura 1555900482-signakagura1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6315-nagamasa-kagura-un-samourai-ne-devrait-etre-ni-pompeux-ni-arrogant-terminee#52357 http://www.ascentofshinobi.com/t6358-nagamasa-kagura-journal-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u1136
Narrateur
Narrateur

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Mer 19 Fév 2020 - 22:58
La mezzanine est également composée de rayons, mais en moindre quantité et de plus petite taille. Les yeux de Masato parcourt l'intégralité de la plateforme. Il y a quelques objets qui sortent un peu de l'ordinaire. Tout d'abord, une grande carte du Yuukan affichée sur le mur, avec les différents noms des cités. A droite, une carte beaucoup plus précise d'iwa, et en moins bon état. Certains quartiers semblent effacé par l'usure. A gauche, un grand miroir qui reflète son double. Plus loin il y a un petit bureau avec des papiers en débarras dessus et, étrangement, un kunai planté perpendiculairement.

Et après, forcément, il y avait des livres un peu partout.

Mais ces informations n'étaient disponibles qu'à Masato, le seul qui s'était mit à explorer les environs.

La Bakuhatsu semblait s'impatienter. Son caractère était explosif.

Quand la fin du monologue de Kagura arrive, le professeur se met à rire.

Oui tu peux sortir par cette porte, bien entendu. Ou par celle par lequelle tu es entrée. Tu as essayé, n'est-ce pas ?

Petit sourire sybillin de la part du professeur. Peut-être était-ce... un indice ?
Revenir en haut Aller en bas
Bakuhatsu Nagami
Bakuhatsu Nagami

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Ven 21 Fév 2020 - 15:39
Nagami appréciait le massage de Kagura même si celui-ci aurait été plus efficace et agréable dans une situation plus détendue.

_Détruire la bibliothèque ? Moi ? Ne t'inquiètes pas, cela n'arrivera pas. Je serais même plutôt d'avis d'aller aider nos supérieurs à construire et préparer les arènes... C'est aussi ça, être un shinobi, mettre la main à la pâte. répondit-t-elle à la samuraï.

Cette affirmation étonna sa propre émettrice. Depuis l'annonce de l'examen, Nagami avait réfléchi sur ce que signifiait être shinobi et le fait que l'intendante soulève de nouveau la question avait réactivé les rouages de ses songes. La jeune genin se surprenait à savoir les réponses et laissa échapper un rictus à l'instant précis où elle le réalisa et où elle prit conscience de la mesquinerie du cerveau humain à vouloir parfois cacher les informations évidentes.

Lorsque Masäto fit une présentation de ses capacités, Nagami resta fort attentive. Elle se retint cependant de l'assaillir de question à ce sujet. Le garçon était déjà tellement difficile à vivre... Cependant, elle décida de le suivre dans la mezzanine pour l'empêcher de se trouver un coin tranquille pour roupiller.

Ainsi, même si son chuchotement lui procura un plaisant frisson le long de l'échine, elle ne répondit pas aux propositions de Kagura quant à son souhait de fouiller la bibliothèque. Déjà élancée et tout autant décidée, elle n'avait pas le temps de dépoussiérer les vieux parchemins.

_Oui tu peux sortir par cette porte, bien entendu. Ou par celle par laquelle tu es entrée. Tu as essayé, n'est-ce pas ?


Nagami s'arrêta net. "Tu as essayé ? n'est-ce-pas ? Kagura n'a pas quitté mon champ de vision depuis que l'on attend l'épreuve... Et cette attitude narquoise de la part du sensei ? Et si... Et si c'était ça l'épreuve !?!" Tout un tas d'idées, de craintes et d'angoisses fusaient dans l'esprit de la Bakuhatsu. Aussi resta-t-elle les yeux fixés dans le vide quelques instants. Impassible, personne ne pouvait deviner ce qu'elle avait en tête, elle-même cherchant déjà à imbriquer ses pensées comme s'il s'agissait de pièces de puzzle.

_Attends-moi s'il-te-plaît, Kagura, je reviens. adjurait-t-elle.

Nagami monta rejoindre Masäto. Elle s'approchait de lui avec un regard déterminé. Il est légitime pour le blandinet de penser qu'elle allait lui casser le nez. Ou même les dents.

_L'examen a commencé. Commença-t-elle à lui murmurer à l'oreille. Le sensei incite Kagura à sortir. Il ne faut pas que l'on se sépare, c'est un test. Rappelle-toi ce que l'on nous enseigne à l'académie, l'équipe prévaut sur la mission. Nagami articulait ses chuchotements. Ses paroles étaient simples et claires pour qu'elles percutent au mieux l'esprit de l'endormi. Je propose de sortir ensemble. Prétextons une envie pressante pour nous rendre aux toilettes. On peut le justifier par le fait de prendre nos précautions avant les combats. Une fois dans le couloir... Elle réfléchit un instant. Une fois dans le couloir, je proposerai d'aller donner un coup de main aux ninjas qui façonnent les arènes. L'entraide est une valeur importante. Vous accepterez, Kagura et toi. A cet instant, Nagami se permit d'apposer une main amical sur l'épaule de son coéquipier pour le rassurer. Sa poigne était légère pour ne pas l'effrayer mais assez assumée pour qu'il comprenne l'importance de ses prochaines paroles. On est peut-être la cible d'un genjutsu.

Toujours se méfier et s'attendre au pire, telle était la devise de Bakuhatsu Nagami. En regardant Masäto dans les yeux, cette dernière attendait un simple hochement de tête. Surtout, elle espérait qu'il ne se mette pas à beugler un refus. Si le sensei les avait piégés dans un genjutsu, il ne valait mieux pas que Masäto ne lui fasse remarquer les pensées de Nagami.

Aussitôt reçu sa réponse, la prétendante au titre de chuunin attendrait de Masäto qu'il la suive pour rejoindre Kagura et lui expliquer de la même manière exactement la même chose. Elle espérait ensuite qu'ils se tiendraient en formation rapprochée et ce en direction des sanitaires...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8352-bakuhatsu-nagami-un-heritage-explosif#69956
Kimura Masato
Kimura Masato

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Ven 21 Fév 2020 - 20:15
Si Kagura l’avait plutôt complimenté à propos de sa démonstration, Nagami était restée de marbre après avoir exprimé son souhait d’aider à l’organisation pour fayotter. Une entreprise dont l’évocation avait suffi à fatiguer Masato. Il était bienheureux de grimper les marches trois à trois avec ses jambes de perche pour se soustraire au regard de ses deux aînées. Lorsqu’il parvint à l’étage, il scanna du regard les rayons qui s’étalaient face à lui, espérant y trouver le moindre objet d’intérêt. Ses yeux s’arrêtèrent sur une carte du monde de laquelle il s’approcha en titubant. La géographie ne l’avait jamais intéressé, mais lire le nom de cités lointaines lui insufflait des envies de voyage. Il poursuivit son exploration, esquivant sciemment un plan d’Iwa bien trop jauni par le temps à son goût. Il profita de la présence d’un miroir pour remettre sa frange en place et conclut sa fouille sommaire en s’intéressant à un bureau en désordre. Ce qui avait capté son attention, ce n’était pas la foultitude de papiers sans image — et donc inintéressants au possible —, mais plutôt un kunai solidement fiché dans le bois dont était fait le meuble.

Il s’apprêtait à en toucher le bout pour essayer de comprendre comment il était arrivé là lorsqu’il remarqua la présence de la kunoichi zélée sur la mezzanine. Elle s’était rapprochée pour lui toucher quelques mots à voix basse.

- L’examen a commencé. Le sensei incite Kagura à sortir. Il ne faut pas que l'on se sépare, c'est un test. Rappelle-toi ce que l'on nous enseigne à l'académie, l'équipe prévaut sur la mission. Je propose de sortir ensemble. Prétextons une envie pressante pour nous rendre aux toilettes. On peut le justifier par le fait de prendre nos précautions avant les combats. Une fois dans le couloir... Une fois dans le couloir, je proposerai d'aller donner un coup de main aux ninjas qui façonnent les arènes. L'entraide est une valeur importante. Vous accepterez, Kagura et toi. On est peut-être la cible d'un genjutsu.

C’était beaucoup d’informations à digérer, quand bien même elle avait ponctué son discours de quelques pauses. Il en retint surtout que la jeune femme avait envie d’aller aux toilettes. Les gonzesses et leur vessie riquiqui… Peut-être aussi parce qu’il s’agissait du dernier élément qu’elle avait énoncé, le mot « genjutsu » était resté gravé dans son esprit. Pourquoi pensait-elle une chose pareille ? Cette bibliothèque n’avait rien d’extraordinaire, bien que Masato ne soit pas le mieux placé pour savoir à quoi ces lieux de savoir ressemblaient.

- Ok, redescendons. dit-il simplement sans baisser le ton, mais en opinant du chef pour signaler qu’il avait vaguement compris le plan.

Lorsqu’ils furent redescendus, il se dirigea vers la porte par laquelle ils étaient entrés et y colla son oreille. Il tourna le dos à l’enseignant et à ses alliées, profitant d’être face au mur pour composer quelques mudras. Quoi qu’il puisse y avoir dans le couloir, Masato préférait s’y préparer. La technique qu’il venait de lancer en silence lui permettrait de détecter toute présence dans les environs, et plus précisément dans le couloir. De plus, si les flux de chakra de ses camarades étaient perturbés par une illusion, il s’en rendrait compte également. Il avait réussi à faire d’une pierre deux coups, et il n’en était pas peu fier.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8388-le-benet-qui-defie-la-gravite-terminee
Nagamasa Kagura
Nagamasa KaguraEn ligne

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Sam 22 Fév 2020 - 12:14
Examen Chûnin


Avant de parler avec le sensei, Nagami l’avait assuré qu’elle n’ira pas détruire la bibliothèque, cela avait un peu rassuré la Blanche Colombe. Or, elle était d’avis d’aller aider leur supérieur à construire et préparer les arènes, mais elle n’était pas trop d’accord. Pour Kagura, même si c’est être un bon Shinobi que d’aider son prochain, ça serait injuste pour les autres de connaître le terrain et mesquin s'ils viennent à l’idée de poser des pièges. Ceci dit, après quelques échanges, la kunoichi partit voir le sensei pour lui poser quelques questions. Kagu pensait que le but de l’examen était la récolte d’information, ce qui n’était pas trop faux à première vue. Une grande pièce, pas de combat véritable et un sensei assis et les observant. La samouraï devait essayer de récolter quelque chose pour pouvoir sortir de la pièce avec, au moins, le devoir accompli et avec plus aucun regret ni doute. Le sensei parle du fait qu’ils pouvaient sortir de la pièce par là où le trio est entré ou par l’autre porte, celle qui se trouve non loin de lui, elle était visible. Était-ce un indice ? Peut-être, mais ça semblait un peu louche tout de même. La Nagamasa fait confiance en son sensei, mais là, c’est une épreuve, c’est différent, il peut la conduire vers une mauvaise piste à exploiter. Nagami semble un peu trop excité suite à cette conversation, n’ayant pas été fouillé dans la bibliothèque comme l’avait demandée la bretteuse. « Ne t’excite pas trop. Je n’ai encore rien essayé, mais je vais vérifier cette porte, elle est un peu louche. » Dit-elle avant de reprendre son katana qui était sur la table.

Cependant, Nagami voulait que la Blanchâtre l’attende avant de faire quoi ce soit. Elle allait revenir selon ses dires. « Ok, je ne fais rien jusqu’à ton retour alors. » Répondit-elle en la voyant partir vers la mezzanine où Masato devait se trouver. Qu’allait-elle faire là-haut avec lui ? La samouraï patientait un peu, faisant confiance à sa partenaire d’infortune. Quelques instants après, les revoilà en train de la rejoindre. Pendant que Nagami expliquait son point de vue sur la situation, la Nagamasa pouvait voir Masato allait vers la porte où ils sont entrés. Mauvaise idée, ce n’était pas celle qui était la plus préoccupante. Avant toute chose, la kunoichi répond à la brune. « Je suis d’accord pour ne pas se séparer si on doit sortir, c’est pour ça que j’ai attendu. Cependant, ton idée d’aller aider les examinateurs pour construire et préparer le terrain me semble un peu une mauvaise idée. Je pense que le but est d’aller les espionner pour apprendre et connaître le terrain enfin si les arènes sont belles et bien en construction. Ceci dit, on verra quand on sortira d'ici. » Dit-elle d’un ton sérieux. Suite à cela, la samourai regarde Masato. « Oublie cette porte, il y en a une autre qui peut faire l’objet d’une inspection. » Dit-elle au garçon, mais il semble occuper par celle par où ils sont entrés. « Nagami, peux-tu veiller sur nos arrières ? Si on est dans un Genjutsu, je peux le vérifier en quelques sortes. » S’exprime-t-elle en parlant à la voix basse à la brune avant d’aller à la seconde porte. Dos tourner, elle exécute une série de mûdra et utilise une technique sensorielle pour vérifier si tout allait bien de son côté. « Hum…»

Apparemment, tout allait bien, le chakra de ses alliés ne semblait pas perturbé par quoi ce soit. Il n'y avait pas de Genjutsu, ça rassurait la Samouraï. De plus, de l'autre côté de la porte, il n'y avait pas de chakra fixe, personne ne les attendait de l'autre côté. Il y avait juste des va-et-vient, étant dans l'académie, ça devait être des enseignants et des élèves en train de se promener entre les heures de cours, qui sait. La Nagamasa désactive son jutsu de sensorialité et se retourne vers ses alliés. « Bonne nouvelle, on n'est pas pris dans un Genjutsu et il n'y a rien à craindre de l'autre côté. Le chakra se déplace et non fixe, donc on nous attend pas au tournant. Prenons cette porte, vaut mieux découvrir ce côté-là qui nous est inconnu que celle où on est passé pour entrer ici. On découvrira peut-être quelque chose en lien avec l'examen.» Dit-elle d'un ton confiant. Kagura ouvre donc la porte, mais reste sur ses gardes, main droite sur la poignée de porte et l'autre sur la manche de Katana. Tout ceci par précaution.






_________________
04. Equipe Nagami/Masato/Kagura 1555900482-signakagura1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6315-nagamasa-kagura-un-samourai-ne-devrait-etre-ni-pompeux-ni-arrogant-terminee#52357 http://www.ascentofshinobi.com/t6358-nagamasa-kagura-journal-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u1136
Narrateur
Narrateur

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Dim 23 Fév 2020 - 21:19
Personne directement à côté des portes. Il y a des présences autours de la pièce, surtout en mouvement, mais rien directement à sa proximité. Par contre, les deux portes sont parcourut d'un chakra très puissant les rendant particulièrement solides. Elle sont toutes deux verrouillées.


Si les genins voulaient arriver à temps au tournoi, ils devraient trouver une autre voie de sortie. Tic-tac, Tic-Tac.


Précisions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kimura Masato
Kimura Masato

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Lun 24 Fév 2020 - 23:32
Que de manières et de dilemmes sur ce qu’ils devaient faire ou ne pas faire, alors que Masato attendait juste une consigne claire et précise. À son sens, un shinobi se devait avant tout de suivre les ordres de sa hiérarchie, et pas de sortir des idées rocambolesques de son chapeau. Rentrer dans le rang, suivre la marche. Les comportements mimétiques permettaient de s’économiser cognitivement, ce qui lui faisait le plus grand bien. Il n’était pas stressé pour un sou, néanmoins le comportement de ses camarades commençait à l’angoisser quelque peu. C’est que c’est contagieux !

Alors qu’il examinait la porte par laquelle ils étaient rentrés, Kagura s’occupait de celle près du professeur de l’académie. À en croire ses dires, elle avait également la capacité de détecter les flux de chakra environnants, une aptitude que Masato avait développé de manière tout à fait incidente. Elle fournit cependant une analyse bien plus rapidement que lui, ce qui lui laissa penser qu’elle était plus habile que lui dans ce domaine.

- Bonne nouvelle, on n'est pas pris dans un Genjutsu et il n'y a rien à craindre de l'autre côté. Le chakra se déplace et non fixe, donc on nous attend pas au tournant. Prenons cette porte, vaut mieux découvrir ce côté-là qui nous est inconnu que celle où on est passé pour entrer ici. On découvrira peut-être quelque chose en lien avec l’examen.

Il changea alors d’avis sur l’expertise de sa partenaire : elle était complètement à côté de la plaque. À l’instant où elle posa la main sur la poignée, il crut bon d’intervenir.

- Euh… les portes sont fermées. affirma-t-il simplement.

Suite à la mise en place de sa propre technique de détection, il était arrivé aux mêmes conclusions concernant les présences environnantes. Mais un détail flagrant semblait avoir échappé à Kagura : une importante quantité de chakra semblait renforcer les portes, comme si on avait voulu empêcher quelqu’un de les enfoncer.

- On ferait mieux de trouver une clé, parce qu’on les forcera pas. Pas moi en tout cas. précisa-t-il pour se garder d’interpréter les potentialités de chacun.

Sans consulter les autres, il fit alors volte-face pour retourner vers la mezzanine. Il devait forcément avoir loupé quelque chose…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8388-le-benet-qui-defie-la-gravite-terminee
Nagamasa Kagura
Nagamasa KaguraEn ligne

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Mer 26 Fév 2020 - 11:04
Examen Chûnin


Le groupe n’était pas mis sous l’effet d’un Genjutsu et aucun ennemi ne les attendait derrière la porte. C’était plutôt positif, cependant, la kunoichi pouvait sentir une concentration assez importante autour de la porte. Difficile de savoir ce que s’était réellement, un Fuuin jutsu qui prévenait qu’une équipe avait pu sortir de la pièce ? Ou autre chose ? L’épreuve semblait soft pour que ce soit quelque chose de dangereux, du coup, la Blanche Colombe ne disait rien, pensant que c’était une façon de prévenir Toph de leur sortie. Au pire, si c’était un piège, elle sera la seule à encaisser les dégâts, en protégeant ses alliés. La kunoichi avait juste signalé deux détails pour rassurer ses partenaires et elle allait ouvrir la porte. Or, Masato intervient en disant que les portes étaient fermées. La samouraï avait un doute, mais essayant tout de même d’ouvrir pour confirmer les soupçons du garçon. Il disait vrai, du coup, le concentrer de chakra autour de la porte était là juste pour la renforcer et pour éviter qu’on puisse l’ouvrir trop facilement. L’hypothèse de la Nagamasa était donc erronée et il allait falloir trouver un moyen de passer. « Il dit vrai…et dire que je m’étais trompé sur cette concentration de chakra. » Dit-elle. Selon lui, il fallait trouver une clé pour ouvrir les portes et qui pourra briser le chakra autour des portes. Au vu du renforcement, il était clair qu’ils ne pourraient pas défoncer les portes et Kagura ne veut pas détruire le mobilier de l’académie. Il fallait utiliser sa tête. « On a dû oublier quelque chose…va falloir fouiller la bibliothèque. » Dit-elle avant de voir que Masato n’a pas eu le temps de l’écouter qu’il partait en vitesse vers la mezzanine.

Le regardant, il a dû voir quelque chose ou il a peut-être loupé quelque chose là-bas. La bretteuse lui faisait confiance pour trouver, il semblait déterminer à y arriver. Du coup, Kagura regarde Nagami pour lui adresser la parole par rapport à la situation. « Je vais fouiller la bibliothèque à la recherche d’une autre sortie. Je pense qu’on devrait faire vite, je pense que j’ai compris l’épreuve et c’est de sortir d’ici en travaillant en équipe. » Dit-elle avant de regarder vers la bibliothèque. « Nagami, tente de trouver des informations dans la bibliothèque ou auprès du sensei par rapport à un moyen d’ouvrir la porte. S’il te plaît. Je te fais confiance. » Demande-t-elle avec calme et sérieux. La Shirahito part dans la bibliothèque pour tenter de trouver une autre issue pour sortir de la bibliothèque. À tous les coups, les examinateurs et l’Intendante ont dû mettre en place un autre moyen de sortir que les portes. Il fallait trouver cette issue pendant que ses camarades font ce qu’ils ont à faire de leur côté pour sortir de cette pièce ensemble.


_________________
04. Equipe Nagami/Masato/Kagura 1555900482-signakagura1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6315-nagamasa-kagura-un-samourai-ne-devrait-etre-ni-pompeux-ni-arrogant-terminee#52357 http://www.ascentofshinobi.com/t6358-nagamasa-kagura-journal-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u1136
Bakuhatsu Nagami
Bakuhatsu Nagami

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Sam 29 Fév 2020 - 20:42
La bouche de Nagami imitait les croissants de lune. Son rictus était incontrôlable et était la preuve incontestable de la satisfaction qu'elle ressentait : ses coéquipiers l'avaient écoutée et -surtout- ils agissaient tous comme une vraie équipe, ce que Nagami appréhendait au vu du comportement que Masato présentait plus tôt.

Cependant, ce sourire ne perdura point. Rapidement, il se transforma en une vague difforme et irrégulière. Il attestait de sa déception.

_Bien joué à vous. souhaitait-t-elle tout de même leur adresser. Ma théorie est au moins confirmée : nous sommes mis à l'épreuve ici et maintenant.

La Bakuhatsu se mit alors à cogiter. Contrairement aux autres, elle ne savait que se battre et balancer des sales pied-bouches explosifs et ne pouvait alors apporter son soutien en rien. L'espace d'un instant, elle hésita alors à régler son compte à la poignée de porte. Mais... Et si le chakra contenu à l'intérieur explosait lui aussi ? La genin ne souhaitait pas se blesser et avait également peur de devoir rembourser le matériel pour être tout à fait honnête.

Aussi continuait-t-elle de réfléchir, fixe comme les lampadaires d'une rue. Son regard était aussi vide qu'une coquille d'huître décontenancée, sa gestuelle était aussi inexistante que le néant tandis que le chaos régnait dans son occiput. Elle regardait le sensei droit dans les yeux et ce combat de regard la perturbait. Les yeux plissés, il était impossible de dire si ce dernier dormait ou avait des organes visuelles vraiment très bridés.

Elle restait comme ça un long instant.

_Sensei. Pourquoi nous bloquer ici ? Les chuunins ont sûrement besoin d'aide pour construire les arènes. Je pense prétendre être une aide utile à cela ? argumentait-t-elle en laissant fulminer quelques micro-explosions depuis la paume de sa main.

Nagami attendait sa réponse sans bouger le moindre cil. Elle finit par rajouter :

_Est-ce que nous pourrions également passer les toilettes sur la route, s'il-vous-plaît ?

La jeune genin était crédule et pensait fermement qu'il les ferait sortir sans poser de problèmes. Paradoxalement, elle n'attendait que ça d'être amenée aux toilettes pour prendre la poudre d'escampette.

Cela dit, elle n'hésitera pas non plus à demander un indice au sensei si celui-ci ne se montre pas coopératif envers sa demande.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8352-bakuhatsu-nagami-un-heritage-explosif#69956
Narrateur
Narrateur

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Dim 1 Mar 2020 - 18:50
Masato remonte à la mezzanine, à part des conduits d'aération scellé et trop petit pour s'y introduire, il ne trouve rien de nouveau.
détail pour lui:
 

Kagura pendant ce temps parcourt le rez-de-chaussée. Elle trouve des bibliothèques. Quelques conduits d'aérations semblables à ceux de la mezzanine, mais trop petit pour les utiliser. Les étagères se ressemblaient les unes aux autres, certaines excessivement remplie a craquer de gros volumes - on aurait du mal à ajouter quelques choses dedans, d'autres quasi vides. Il était difficile d'y voir une logique. Peut-être devrait-elle avoir une autre approche ?

Quant à Nagami...

"Tu sais, l'Intendant possède suffisamment de compétence en doton pour que votre aide à la prochaine épreuve ne soit pas nécessaire. A ta place, je ferais comme tes collègues et je chercherais comment rejoindre la seconde épreuve."
Revenir en haut Aller en bas
Nagamasa Kagura
Nagamasa KaguraEn ligne

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Lun 2 Mar 2020 - 10:40
Examen


Après avoir remarqué la concentration de chakra et le fait qu’il n’y a pas d’emprise de Genjutsu chez qui ce soit, Kagura n’avait pas trop de solution. En réalité, la blanchâtre devait réfléchir sur un moyen de sortir de cette pièce. La Nagamasa pensait qu’il fallait récolter des informations et sortir quand bon lui semblait si elle avait le sentiment d’avoir réussi à obtenir les informations nécessaires. Or, la bretteuse s’était trompée sur toute la ligne. Si les portes sont bloquées, c’est qu’il y a une raison derrière cela et il fallait trouver un moyen de sortir de cette pièce. Or, sortir seule ou en groupe ? La kunoichi ne se doutait de rien, le plus important, c’était de trouver un moyen de sortir et de voir ce qui se passe derrière les portes de la bibliothèque. En tout cas, l’examen avait commencé et la jeune femme était en pleine épreuve. Masato était monté à l’étage, dans la mezzanine afin de trouver un moyen de s’échapper ou de voir s’il n’a rien loupé. Pour ce qui est de Nagami, Kagu lui avait demandé de fouiller la bibliothèque ou d’essayer d’obtenir des indices en questionnant le sensei. En tout cas, la brune a choisi la seconde option, celle d’interroger le vieil homme. Pendant ce temps-là, Kagura part au rez-de-chaussée pour fouiller la bibliothèque en faisant son maximum. Il n’y avait rien de particulier, hormis des conduits d'aération qui sont petits et impossibles pour que quelqu’un puisse y pénétrer sauf si elle se henge en un animal de petite taille telle une souris, par exemple. Or, il y avait peut-être d’autres choses à faire.

Regardant les étagères, elles se ressemblent toutes ou enfin presque si on parle du contenu et de ce qu’elles abritent. Il y en avait qui était pleine à craquer de gros volumes et d’autres qui étaient vides, or, la Nagamasa ne trouvait rien qui pourrait lui indiquer une sortie. La samouraï réfléchit un instant. « Hum… Les conduits d’aération sont petits et difficiles d’accès, physiquement, je ne peux pas passer. À croire qu’ils ont tous prévu pour qu’on a des difficultés à trouver une sortie. » Dit-elle à elle-même, sans savoir ce que faisait Masato à l’étage et ce que se disaient Nagami et le sensei. Or, si avoir de gros volumes dans une bibliothèque ne semble pas suspect, il n’était pas impossible qu’il puisse y avoir quelque chose de louche dedans. Juste par curiosité, la Blanche Colombe se met à vérifier chaque gros volume en les retirant afin de voir si un passage s’ouvre ? ou ceux contre les murs, s’il n’y a rien derrière ? si rien, elle les secoue afin de voir s’il n’y avait rien dedans ? Sinon elle les ouvre et tourne rapidement les pages pouvoir s’il n’y a rien de suspect là-dedans. La jeune kunoichi faisait de son mieux, elle voulait absolument réussir et faire en sorte que tout le monde puisse y arriver. Trouver une sortie, ça demandait tout de même des efforts mine de rien.


_________________
04. Equipe Nagami/Masato/Kagura 1555900482-signakagura1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6315-nagamasa-kagura-un-samourai-ne-devrait-etre-ni-pompeux-ni-arrogant-terminee#52357 http://www.ascentofshinobi.com/t6358-nagamasa-kagura-journal-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u1136
Kimura Masato
Kimura Masato

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Lun 2 Mar 2020 - 18:39
Alors qu’il effaçait maladroitement les marches de nouveau, Masato prit un instant pour se demander ce qu’il foutait là. Coincé dans une pièce de l’académie avec deux inconnues maniérées… Cela lui rappela la fois où Mowaru l’avait enfermé dans une salle de travail de la bibliothèque pour le forcer à apprendre ses formules de physique appliquée. Un moment long et douloureux qu’il n’aurait jamais surmonté s’il n’avait pas piqué un somme sous sa table. Heureusement pour lui, il s’était débrouillé pour avoir la moyenne à la prochaine interro, passant pour l’étudiant modèle auprès de son amie — qui l’eut cru ?

En retrouvant le décor de la mezzanine, le réconfort de ses souvenirs pourtant désagréables se dissipa. Il aimait s’évader par la pensée, partir loin du moment présent et de tout désagrément. Mais la réalité finissait toujours par le rattraper, et cette fois-ci elle se présentait sous la forme d’un kunai planté dans une table. Il était à deux doigts de le toucher quand la Bakuhatsu l’en avait empêché, un peu plus tôt. Peut-être que cet élément improbable était leur salut ? Il s’en approcha et, d’un geste net, presque chirurgical, il parvint à extraire l’arme de son logis. Attendant une réaction quelconque, il se massa le menton de la main gauche en gardant le kunai dans la droite. Peut-être s’était-il fait de fausses idées.

En détournant le regard de la table percée, son attention se porta désormais sur cet immense miroir. Il avait lu dans un de ses bouquins fantaisistes que certains malfaiteurs trafiquaient ce genre de glace pour voir au travers. Et si… et si l’intendante était également fan de polars ? Se grattant le visage de manière plus frénétique encore, il essaya d’allumer les bonnes cases pour déduire la solution à ce problème. Que faisaient les héros dans ce genre de cas ? Frustré de ne pas trouver d’emblée la réponse, il s’énerva et projeta le kunai en direction du mur comme s’il s’agissait d’une fléchette. Joli coup : l’arme pointue s’était fichée dans la carte d’Iwa, à peu près à l’endroit où se trouvait l’académie. Curieux hasard.

- Ça me soule… murmura-t-il en un soupir.

Il avait palpé l’échec toute sa vie, mais celui-ci avait un arrière-goût de défaite. D’habitude, il y était indifférent. Pas ce jour-là. Pas alors qu’il voulait prouver aux autres, et surtout à lui-même, qu’il était capable d’être comme tout le monde. Qu’il pouvait être un bon ninja. Mobilisant toute la patience qui lui restait, il fit un pas vers son reflet pour l’examiner de plus près. Il remarqua alors sur son alter ego que sa veste grise était tachée de rouge. La faute à la sauce piquante… Instinctivement, il posa son doigt sur la trace de saleté de sa réflexion plutôt que sur la sienne.

Peut-être que sa mémoire était plus kinesthésique que celle d’autrui, il n’en savait trop rien. Mais ce geste venait de le débloquer dans son raisonnement : voilà ce que faisaient les policiers pour discriminer les vitres sans tain des autres. Il observa consciencieusement le résultat : y avait-il un espace entre le bout de son doigt et son image réfléchie ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8388-le-benet-qui-defie-la-gravite-terminee
Bakuhatsu Nagami
Bakuhatsu Nagami

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Mar 3 Mar 2020 - 18:51
L'adolescente était ébaubie devant le sensei. "Sans rire..." pensait-t-elle en se confortant dans l'idée que les adultes avaient de vrais problèmes de communications. Sans prononcer mot, elle décida de se tourner après avoir tourné la tête de droite à gauche comme pour commencer à chercher la sortie... Ou du moins pour trouver où commencer à chercher une sortie.

_Je pourrais simplement exploser un mur... murmurait-t-elle à voix basse en caressant du pouce le parchemin explosif qu'elle possédait dans sa sacoche de ninja. Ils ont protégé les portes, mais... Quid des murs ? Humpf... Ils ont sûrement prévu le coup avec tout ces Chôkoku de malheur... Cela dit, je ne suis pas sûr de faire tomber le mur, même en y apposant ce parcho'...

Nagami décida de laisser ses deux comparses fouiller dans leur coin et se rendit vers une autre aile de la bibliothèque pour maximiser leur chance de réussite. Sur le trajet, elle touchait un peu à tout. Du bout de son index, elle passait en revue les titres des ouvrages mais cette manière de procéder épuisa rapidement sa patience à vrai dire. La prétendante au titre de chuunin se mit alors à faire un autre tour dans la bibliothèque. Après tout, il ne servait à rien de se concentrer sur quelque chose de très précis dès le début de ses recherches; c'était le meilleur moyen de louper... tout le reste.

L'impatiente déambulait alors entre les allées et on aurait pu croire y voir une parodie de Masato tellement sa démarche était nonchalante. Ce qui était vraiment ressemblant, c'était sa tête orientée vers le plafond comme si elle était perdue dans les étoiles ou là, à attendre de gober les mouches qui voleraient trop près d'elle. C'était là se tromper.

Oui, car la jeune genin était à la recherche d'une trappe ou d'un accès vers les combles. Nagami passait alors au crible tout ce qui était en hauteur dans l'espoir, donc, de trouver sa porte de sortie. Elle était d'ailleurs tellement convaincue de trouver quelque chose en procédant ainsi que les plus observateurs pouvaient lire de l'assurance sur son visage; il était vrai que la plupart des gens ne levaient pas souvent la tête...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8352-bakuhatsu-nagami-un-heritage-explosif#69956
Narrateur
Narrateur

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Sam 7 Mar 2020 - 0:24
Masato voit effectivement un espace entre son doigt et sa réflexion. Qu'est-ce que cela pouvait bien vouloir dire ? Et surtout, qu'est-ce que Masato ferait de cette information ?



De son côté, Kagura remarque en retirant un gros livre d'une étagère bien remplie qu'il y a un souffle d'air en sortant. Une inspection minutieuse révèle un passage étroit taillé dans le mur. Elle pouvait partager l'information... ou en profiter pour elle-même.



Nagami, de son côté, décida de maximiser les chances de l'équipes et d'aller chercher ailleurs. Elle ne trouva malheureusement rien d'intéressant. Elle remarqua pas mal de conduit d'aération mais trop petits pour les utiliser. Dans une autre pièce, cela aurait sans doute porter ses fruits.
Revenir en haut Aller en bas
Nagamasa Kagura
Nagamasa KaguraEn ligne

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Sam 7 Mar 2020 - 10:41
Examen


Kagura s’était mise à fouiller la bibliothèque et à trouver une sortie, il va sans dire que Masato devait faire de même dans la mezzanine et Nagami en train d’interroger le sensei. Tout le monde s’était mis au boulot pour trouver une solution. Le groupe était un peu déçu pour le fait que les portes ne peuvent être ouvertes à cause d’un chakra autour, renforçant les portes et aussi, qu’il n’y avait pas de clef à leur disposition. Si la Blanche Colombe avait su, elle aurait cherché des indices depuis longtemps dans la bibliothèque, au lieu de parler au sensei. Cependant, sans cette discussion, le doute sur le fait de devoir sortir d’ici ne serait pas venu aussitôt. La Nagamasa regrettait juste le fait que la Bakuhatsu n’a pas cherché à l’écouter et à faire qu’à sa tête. Or, la brune avait dû faire ce qui lui paraissait juste comme tout le monde dans cette pièce. En tout cas, il semblait être inutile pour la samouraï de retourner discuter avec le sensei, préférant laisser Nagami le faire si elle a une idée par rapport à lui. La jeune femme s’était mise à fouiller la bibliothèque afin de trouver une sortie. Les gros volumes sur certaines étagères semblaient à leur place, mais dans une épreuve, l’apparence pouvait être trompeuse. Du coup, elle se met à se concentrer sur les étagères disposant des gros livres en essayant de trouver quelque chose qui pourrait servir à sortir de la bibliothèque avec ses nouveaux amis.

En retirant un gros livre d’une étagère, la Blanchâtre sent un courant d’air sortant. Du coup, voulant être sûre de cela, la Nagamasa se met à faire une inspection minutieuse pour y découvrir un passage étroit dans le mur. Kagura avait trouvé un moyen de sortir de la pièce, un sourire s’affiche. Cependant, elle reprend son sérieux et ça pouvait être un piège ou autre chose. Il ne fallait pas décevoir ses coéquipiers ni leur donner un faux espoir. Le passage est étroit, mais elle peut s’y faufiler jusqu’au bout et vérifier si tout est sécurisé pour y aller. Le samouraï pose sa main sur la paroi et pivote sur la gauche vers la bibliothèque. « J’ai trouvé un passage étroit dans le mur, je vais aller vérifier si tout est Ok, continuez vos recherches, au cas où. Je reviens vous donner des nouvelles. » Dit-elle. Prévenir ses coéquipiers, c’était important, ils se démenaient pour trouver une sortie. À la suite de sa prise de parole, la Shirahito emprunte le passage étroit, elle avait un peu de mal, mais la bretteuse parvient à y avancer. Tout semble correct et parvient à aller jusqu’au bout, par curiosité, elle sortira même du passage pour voir l’autre pièce afin de voir ce qu’il y a et faire un rapport aux autres plus tard. En tout cas, ça semblait prometteur.


_________________
04. Equipe Nagami/Masato/Kagura 1555900482-signakagura1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6315-nagamasa-kagura-un-samourai-ne-devrait-etre-ni-pompeux-ni-arrogant-terminee#52357 http://www.ascentofshinobi.com/t6358-nagamasa-kagura-journal-de-bord http://www.ascentofshinobi.com/u1136
Kimura Masato
Kimura Masato

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura Empty
Sam 7 Mar 2020 - 15:37
La tension était à son comble alors qu’il approchait son visage pour être sûr de ne pas passer à côté de quelque chose. Son raisonnement et son application avaient pris, de son point de vue, un temps fou, si bien qu’il manqua briser la vitre avec son poing lorsqu’il se rendit compte que son idée tombait à l’eau. C’était un miroir. Juste un miroir. Serrant ses mains entre elles aussi fortement que sa mâchoire, il prit une grande bouffée de l’air renfermé de la bibliothèque parfumé aux vieux parchemins. Cela ne lui ressemblait pas d’être si nerveux, lui qui d’ordinaire était l’amorphe spectateur de sa propre vie. Il se donna une bonne claque pour se remettre les idées en place — pratique pas plus habituelle que son comportement.

Si cet acte d’auto-agressivité avait visé à le calmer, c’était un échec. Il se détourna de la glace pour revenir au bureau en désordre. Il s’y attarda sur quelques notes chiffonnées, mais les caractères griffonnés à l’encre ne semblaient pas s’aligner correctement dans son esprit. Ils formaient pourtant bien des mots, mais Masato était incapable de les décoder en cet instant. Son état de surcharge cognitive le rendait totalement étanche à toute autre information pertinente.

Au fur et à mesure qu’il perdait son temps, sa patience s’envolait à la suite. D’un geste brusque, il empoigna les pieds du meuble et le poussa violemment à l’écart. Il fut la première victime de son impulsivité puisque son pied droit se retrouva au beau milieu de la trajectoire du bois massif. Alors qu’il sautillait à cloche-pied en serrant les dents, il fut témoin de l’autre victime : le bureau lui-même. Renversé au sol, la planche de ce dernier s’était désolidarisée du reste de la structure. Un grand fracas, des feuilles éparpillées au sol et un Kimura en mode cocotte-minute. La vapeur n’avait pas fini de s’évacuer. Alors qu’il cherchait le prochain objet sur lequel il passerait ses nerfs, il entendit la voix cristalline d’une de ses partenaires.

- J’ai trouvé un passage étroit dans le mur, je vais aller vérifier si tout est ok, continuez vos recherches, au cas-où. Je reviens vous donner des nouvelles.

Il n’aurait su dire laquelle des deux avait prononcé ces mots ; il n’avait pas encore bien associé les voix aux noms et la distance n’arrangeait rien. Cette distance, il se pressa justement de l’effacer. Il atteignit le haut de l’escalier d’un bond presque agile, se blessant d’autant plus au pied droit lorsqu’il prit appui dessus. La douleur vint réfréner ses ardeurs, l’intimant de descendre les marches calmement.

Une chose était sûre : il n’avait pas l’intention d’écouter sagement le conseil de l’autre genin. Il n’aurait jamais pensé qu’être enfermé déclencherait en lui une telle hargne et il était urgent pour lui de s’en débarrasser. Si elle avait trouvé la sortie, pourquoi diable perdre son temps à continuer de fouiller cet endroit insipide ? En arrivant face à la brèche ouverte dans la bibliothèque, il se rendit compte que la samouraï s'y était déjà enfoncée.

- Allez, dégageons d'ici. annonça-t-il à ses camarades d’une voix hachurée, rythmée par une énergie qu’on ne lui aurait jamais attribuée.

Kagura et Nagami pouvaient facilement se rendre compte que Masato n’était pas dans son état normal — pour le peu qu’il se soit montré sous son vrai visage auparavant. Animé par la hâte d'en finir avec cette épreuve, il se faufila à son tour dans l'obscure étroitesse du passage.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8388-le-benet-qui-defie-la-gravite-terminee

04. Equipe Nagami/Masato/Kagura

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: