Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Toka-chan et Shiori-sama
Aujourd'hui à 10:54 par Watanabe Toka

» Il était une fois...
Aujourd'hui à 10:22 par Raishi Yūsaku

» Vivre, c’est changer du temps en expérience | Solo
Aujourd'hui à 9:41 par Raishi Yūsaku

» La flêche et la rapière_PV Ashikaga Gabushi
Aujourd'hui à 9:03 par Ashikaga Gabushi

» 07. Autres demandes techniques
Aujourd'hui à 8:56 par Borukan Rikyu

» [C/OFFICIELLE/IWA] LE TENBATSU
Aujourd'hui à 8:41 par Arie Yoorasia Hahn

» L'eveil
Aujourd'hui à 8:17 par Setsuna Kurai

» Flocon de neige - Rakka
Aujourd'hui à 3:53 par Chôkoku Diao

» [Terminée] Shiro Tsikuyi
Aujourd'hui à 3:50 par Nagamasa H. Takumi

Partagez | 

Visite de routine. [RP dinette / PV : Zenno Kazuichiro]


Sam 12 Aoû 2017 - 19:06
Une journée comme une autre, enfin plus ou moins. Un temps plus ou moins nuageux, du vent a écorné un taureau et trop peu de soleil pour que ce soit une belle journée, mais elle peut être bonne tout de même par contre. Je me réveil dans ce salon, je vais ignorer ou non celle qui me prend pour une envahisseuse après avoir soignée Sanna, avant de me préparer et de la laisser aller on ne sait où pendant que j'ai un tour à faire. Ce n'est pas parce que je suis devenu l'infirmière particulière de la Hyûga que cela doit m'arrêter dans mes tâches quotidiennes, par exemple faire un tour des nouveaux arrivants pour leur prescrire les premiers secours ci nécessaire, mais surtout pour m'assurer de leurs bonnes santés. Ce serait dommage qu'une épidémie se propage n'est-ce pas, même s'ils ne sont pas mis sous quarantaine il y a tout de même une visite obligatoire.

Je vérifie deux fois que j'ai bien des sous-vêtements, des changes dans des sceaux et je mets l'uniforme des médecins ninjas avant de partir. L'avantage du fûinjutsu, c'est que tout mon matériel et même plus tiens littéralement sur des feuilles de papier ce qui est pratique. J'ai plus ou moins l'équivalent d'une clinique à portée de main et parfois même plus. Je m'assure que les parties de ma peau à l'air libre, bien que rare, soient bien recouvertes de fond de teint pour masquer ce qui doit l'être. J'ai les racines un peu plus visibles qu'habituellement, il serait temps que je refasse une décoloration, mais j'essaye de les espacer pour éviter de trop abimer mon cuir chevelu, je n'ai pas envie de devenir chauve a terme.

Enfin soit, bravant le vent qui est presque aussi terrible que des bandits, mais encore plus impitoyable ! Je me rends au lieu de rendez-vous avec le monsieur... En marchant et essayant de ne pas m'envoler, je suis passé devant certaines de mes boutiques favori et... Ho et puis zut ! Ainsi, je vais où je le dois, mais avec en prime une théière en terre cuite remplie d'un bon thé noir bien odorant, du sucre et quelques friandises. Ce n'est pas quelques mochi qui vont me tuer et je suis sûre que ça ne lui fera pas de mal, au pire il refusera poliment et j'en profiterai comme une bonne goinfre. Enfin soit, une fois arrivé au lieu dit, pas trempé par un orage, mais ce n'est pas si loin, par contre j'ai un air d'épouvantail ou alors comme si j'avais mis un explosif dans ma chevelure dans une forme et un axe qui défi les lois de la physique et fait un pied de nez à la gravité. J'essaye vainement d'y mettre un peu d'ordre puis finalement abandonne en remarquant qu'on m'observe.

"Désolé, j'espère ne pas être en retard ? Le vent est si violent que j'ai bien failli m'envoler... Enfin soit, je suis Shuuchuu Chiryou, vous êtes bien Zenno Kazuichiro ? Puis-je me permettre d'entrer ?"

En même temps à moins qu'il veuille se faire tâter et inspecter dehors il devra bien me laisser arriver à l'intérieur de toute manière.

"Un peu de thé ? Des friandises ? Ne vous gênez pas c'est là pour ça. En tout cas, il n'y a pas à s'inquiéter, ce ne qu'est qu'une visite de contrôle pour s'assurer que vous allez bien. Néanmoins, si vous avez le moindre souci, besoin d'une prescription ou tout autre chose du même acabit n'hésitez pas à en parler. Je précise que je suis régi par le secret médical, tout ce qui se dira entre nous le restera."

Enfin sauf si un ninja usant de sensorialité, de discrétion ou tout autre nous surprend. Mais ça, c'est un tout autre sujet n'est-ce pas ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t703-shuuchuu-chiryou-terminee#3358 http://www.ascentofshinobi.com/u573

Lun 14 Aoû 2017 - 1:42
Il était décontenancé. Face à lui, alors qu’il ouvrait la porte, se trouvait une jeune femme. Une inconnue. Jolie. Alors, parce qu’il n’avait pas l’habitude, il avait d’abord souri. Un sourire timide, même un peu gêné. Il était l’aîné des deux et, pourtant, il était resté tellement longtemps chez ses parents qu’il ne connaissait rien de ces étranges créatures qu’étaient les femmes. Elle lui semblait libérée. Douce aussi. Alors, il avait hoché la tête pour la faire entrer. Elle connaissait, après tout, son identité. Et elle s’était présentée sous un nom plus ou moins familier, puisqu’il en avait entendu vaguement parler à son arrivée.

Le bruit, c’était sûrement là ce qu’il avait le plus étonné quand il était arrivé à Iwa. Tout le temps du bruit. Partout. A chaque instant. Il en avait été fasciné, s’était même demandé comment les gens arrivaient alors à se comprendre dans ce brouhaha incessant. Pourtant, à sa grande surprise, ils y arrivaient toujours. Lors de sa deuxième journée, il avait même compris que c’était même quasiment un concours. Celui qui parlait le plus fort, d’une table à une autre, d’un groupe à un autre. Le vacarme était constant dans les rues. Même les nuits, le Village semblait encore animé d’une chaleur toute particulière. Et si ses oreilles bourdonnaient parfois, il souriait constamment. Il était heureux d’être là, au milieu de ce monde.

Pourtant, il se sentait aussi terriblement seul. Ici, personne ne se disait vraiment bonjour. Tout le monde se croisait. Chacun se regardait. Parfois, quelques-uns s’arrêtaient ici et là et discutaient, obstruant parfois la circulation si particulière des rues. Mais, lui, il était bel et bien seul. Alors, parfois, il déprimait un peu et se demandait s’il avait bel et bien fait de s’en aller ainsi. De prendre ses affaires et de vivre sa grande aventure. Mais, revenant à la réalité, il ne s’était pas rendu compte qu’il observait un peu trop intensément la jeune femme.

« Merci pour le thé, Dame Shuuchuu ... »

Il hoche la tête et part directement dans la cuisine de cet appartement attribué. Revenant rapidement avec deux tasses, il servit d’abord son invitée avant de s’en servir lui-même, laissant bientôt traîner son nez au-dessus. Avec un sourire enjoué, il la remercia une nouvelle fois d’un autre hochement de tête avant d’en boire une rapide gorgée chaude.

« J’imagine que ce sont mes parents qui vous envoient. Ils doivent s’inquiéter pour ma condition. Mais ma santé n’est plus aussi fragile que par le passé, je vous assure. »

Il sourit, encore. Comme toujours. Il jette un coup d’œil à la jeune femme. C’était, pour lui, la première compagnie dans cet appartement sans jardin, sans puits, sans rien qui ne lui rappelait vraiment le Domaine. Pour ainsi dire, le lieu ne lui ressemblait pas vraiment. Les meubles étaient neufs, d’un charme quelconque. Aucune plante n’habitait les lieux.

« Je … Euh … Est-ce que cela fait longtemps que vous vivez ici ? Est-ce qu’on s’habitue à tout ça ? Je veux dire tout ce bruit et l’ignorance des gens, je ne vivais pas cela chez moi … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 14 Aoû 2017 - 12:56
J'entre, je lui fais toujours un sourire et je l'écoute. Il semble censé et poli, ça a l'air difficile à croire, mais dans le monde shinobi des fous et des sociopathes il yen a bien plus qu'on ne l'imagine. Du coup, cela fait du bien de se détendre et de parler à des personnes qui ont l'air plus normales. Ce n'est pas comme s'il allait s'immoler par le feu ou lâcher un torrent de lave ou de boue d'un instant à l'autre... Je m'installe et me laisse servir, un instant plus tard quand il demande si c'est l'oeuvre de ses parents, il semble même persuadé que c'est le cas.

"Vos parents n'y sont pour rien, c'est une mesure tout à fait commune. Tous les réfugié et les nouveaux membres du village y ont le droit."

Je prends un papier dans ma main, il y a des signes dessus dessiné au pinceau. De celui-ci sors une trousse de soins aux allures de petite valise en cuir d'ou je sors un carnet, une plume et un encrier.

"Je peux avoir plus de détail ? De toute manière s'il ya un soucis l'examen le mettra a jour."

Mais plus qu'un avis médical, il semble avoir besoin d'autre chose. À l'image de la question qui suit. Je lui fais un sourire amical, tendre, mais sans la moindre trace de pitié ou autre. Je sais ce qu'il ressent, quand nous avons quitté notre petit village pour nous installer à Rokkusu qui est devenu Iwa, j'ai eu le même genre de sensation. Du coup, essayant de le rassurer, je prends une de ses mains dans les miennes en le regardant droit dans les yeux.

"Je suis ici depuis mi-197. Quand Iwa était encore Rokkusu, mais oui on s'y habitue à force. Laissez-vous le temps de vous adapter."

Je le lâche, prends quelques outils inoffensifs dans mon sac et m'installe juste à côté de lui. Tellement qu'il peut sentir mon souffle sur sa joue, je lui mets d'ailleurs une main sur celle-ci pour immobiliser sa tête pendant que j'examine ses yeux, les canaux auditifs, la langue et tout le tralala. Lui posant des questions bateaux, m'assurant que tout va bien en définitive. Puis une fois fait et sans trop crier gare je lui retire le haut pour pouvoir l'ausculter avec un stéthoscope. Le contact sera un peu froid et pendant que je l'utilise je m'assure qu'il ne fuit pas comme le font certains, d'une main délicate sur son épaule qui pourrait l'être beaucoup moins s'il cherche à se lever ou reculer.

"En attendant que vous vous fassiez un cercle de proche, je pourrais venir vous voir si vous le désirez."

Dis-je alors que je m'assure de l'état de ses muscles en les lui palpant, pas de la manière la plus douce et avec les mains entourées de chakra. Il faut bien ça pour s'assurer qu'il n'y a pas de déchirure ou autre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t703-shuuchuu-chiryou-terminee#3358 http://www.ascentofshinobi.com/u573

Visite de routine. [RP dinette / PV : Zenno Kazuichiro]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers résidentiels
Sauter vers: