Derniers sujets
Partagez | 

Le Lion de Feu d'Iwa [Shuuchuu Chiryou]


Sam 12 Aoû 2017 - 21:42
Iwa était un village réputé pour son calme, mais c'était sans compter le brouhaha que procurait tout ces marchands à l'intérieur du village. Mais comme vous le savez, il y a cause à effet. Plus il y a de marchands, plus les voleurs qui poussent comme des champignons. D'ailleurs, quel hasard : pile au moment où nous abordons ce sujet que se déroule un vol de choux. Les voleurs étaient au nombre de deux : c'était des gaillards assez costauds qui avoisinaient le mètre quatre-vingt-dix. Empruntant une ruelle sombre tandis que le marchand les suivait, essoufflé, ils semblaient rapidement s'arrêter à la vue d'une silhouette qui se dessinait dans l'ombre. Mais qui étais-ce ? Des flammes semblaient s'étendre tout le long de son corps et de son visage, éclairant la petite zone où ils étaient afin de dévoiler un homme mesurant plus d'un mètre quatre-vingt-quinze et possédant un physique musclé de plus de cent dix-huit kilogrammes.

< C'est qui ce type ? > s'exclamait l'un des deux malfrats, assez bluffé par ce qu'il viens de se passer devant ses yeux. < J'sais pas, mais.. > Aussitôt, la grande carrure enflammée agrippait fortement les deux individus au niveau du cou, afin de les plaquer contre le mur de manière violente. Ceux-ci semblaient ressentir une chaleur extrême se propager sur leurs corps, avant qu'ils ne commencent à se faire consumer petit à petit par une substance qui n'était ni plus ni moins que le feu de son corps. < J'ai aucune pitié pour des raclures comme vous. Je vous laisse une dernière chance, mais retenez bien ça : je suis Borukan Morio, le Lion de Feu d'Iwa. > Retirant ses deux mains, il avisait leurs corps carbonisés au sol. Faisant diminuer ses flammes par la suite, il récupéra les choux avant de les tendre au vendeur non loin de lui. < Tenez. > Un peu ébahi, ce dernier remercia le shinobi, avant de reprendre sa route avec sa marchandise.

Laissant ses flammes continuer de diminuer, Morio exécutait une ronde en direction de la place marchande pour vérifier qu'il n'y ai pas d'autres personnes qui veulent jouer les caïds ; il se faisait le plus discret possible malgré sa musculature assez imposante. Pour l'instant, il n'y avait rien à signaler, mais cela allait-il rester ainsi pour longtemps ? C'est ce qu'il espérait. S'il devait passer du temps par là, autant qu'il en profite. Il faisait un petit stop en direction d'un vendeur de boissons diverses, achetant une bonne bière fraîche avant d'en boire une bonne gorgée. En même temps, la température à Iwa était assez chaude aujourd'hui.. ah non, c'était peut-être à cause de ses flammes de tout à l'heure.


Dernière édition par Borukan Morio le Dim 13 Aoû 2017 - 1:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1227-changement-metaru-shoda-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u225

Sam 12 Aoû 2017 - 22:10
La journée était belle, les oiseaux chantent, le vent souffle et les voleurs de choux hurlent de douleur. Sérieusement, voler dans un village de shinobi est certainement une des pires idées possible, c'est évident que ce genre de chose arrive. C'est pour ce genre de cas que des personnes comme moi sont convoquées.

"Vous vous en sortirez, pour votre pilosité il faudra par contre du temps et votre dignité... Je ne peux pas faire de miracle désolé."

J'avais ma tenu de médecin, enfin Iryô-nin diront certains puisque l'utilisation du chakra fait que même un adolescent peut avoir le niveau d'un médecin civil confirmé. C'est la raison pour laquelle j'ai fait mes classes avec des enfants, apprenant à être humble face à eux et accepter le fait que même si je viens d'une famille étant médecin de génération en génération, j'étais tout aussi inexpérimenté qu'eux. J'avais juste quelques bonnes bases utiles par exemple sur la botanique et la pharmacologie. Enfin soit, c'est un tout autre sujet qui n'a pas forcément son importance en plus. Une fois fini je prends ma pause, car oui j'y ai le droit comme tout le monde et vois finalement assit plus loin un être bien particulier. Outre son physique de colosse humain, j'ai la vague impression de l'avoir déjà vu quelques parts ? Ou pas, en tout cas ça ne coute rien.

"Veuillez excuser ma curiosité, monsieur, mais on se connait ? J'ai l'impression de vous avoir déjà vu."

Ou pas, au pire il m'enverra paitre. Pour éviter que ce soit le cas trop vite, je lui paye une consommation, par politesse on va dire. Pourquoi j'ai la vague impression de sortir une mauvaise phrase de drague à deux ryo ? Je m'installe à ses côté sans trop lui demander son avis et le dévisage un instant, je suis pourtant certaine.

"Ça va certainement me revenir... Enfin peut-être. Shuuchuu Chiryou et vous êtes ?"

Je l'ai sur le bout de la langue pourtant, mais non ça ne veux pas venir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t703-shuuchuu-chiryou-terminee#3358 http://www.ascentofshinobi.com/u296

Sam 12 Aoû 2017 - 23:36
Déposant de manière brute sa pinte de bière contre le comptoir du vendeur, il avisait une jeune dame s'asseoir à côté de lui et lui adresser quelques paroles qui pourraient être interprétés dans le mauvais sens. Bien qu'il appréciait le fait qu'elle lui payait une bière en plus, elle se demandait ce qu'elle cherchait à gagner en faisant cela. C'était de la drague directe, ou elle voulait essayer de le mettre en confiance afin de lui soutirer des informations ? C'est ce qu'il allait vérifier. < Je ne crois pas qu'on se connait, non. > lâchait-il froidement, d'une voix assez grave. < Je suis Borukan Morio. Ce que vous faites, c'est de la mauvaise drague ou vous êtes maladroite ? > Son visage restait renfrogné à la vue de celle-ci, affichant un regard pour le moins sévère. < Au passage, merci pour la boisson. > concluait-il avant de boire une nouvelle gorgée de sa première bière.

< Que voulez-vous savoir ? > En effet, il espérait que si elle était venu ici, ce n'était pas pour des plans de drague foireux. Tournant la tête de gauche à droite, il restait sur ses gardes afin de vérifier qu'il n'y ai pas d'ennemis potentiels aux alentours. Après avoir bu ce qu'il restait de sa boisson, il passait à la seconde bière qui était tout aussi fraîche que la précédente. Bon.. il ne devait pas trop boire non plus, il devait resté concentré jusqu'au bout. Ah, mais.. peut-être est-ce pour cela.. < Vous essayez de m'amadouer en faisant cela pour que je baisse ma garde ? > disait-il d'un ton pour le moins sérieux.

Bon, c'est pas que la compagnie de la jeune femme l'ennuyait, mais.. enfin si, ça l'ennuyait un peu. Du coup, Morio se leva brusquement de sa chaise, continuant d'aviser les alentours de ses yeux d'aigle tandis que les flammes de son corps semblaient se faire voir à nouveau. < Si vous avez quelque chose à ajouter, c'est maintenant ou jamais. >
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1227-changement-metaru-shoda-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u225

Dim 13 Aoû 2017 - 10:17
Je l'observe boire de la bière, je me demande comment il fait pour ne pas s'enflammer littéralement entre l'alcool et... Drague ?! Mais non, enfin pas que c'est impossible que ce soit le cas, mais la non ! Les joues rosissant et après avoir étouffé un rire nerveux naissant je réponds, ou plutôt bafouille quelques mots, puis réessaye un instant après.

"Pas du tout, vous ressemblez vraiment à un de mes patients et... Et pas que vous ne puissiez pas... Je... Enfin non pas de séduction ni rien."

Ce n'est pas forcement plus clair on va dire. Son air froid ne m'intimide pas forcement, j'ai vu bien pire. Mais puisque ce n'est pas une des personnes dont je m'occupe, je n'ai aucune autorité et je ne cherche pas non plus a en avoir d'ailleurs. Quand il me remercie, même si cela n'est pas forcement fait avec le sourire, je me contente d'un "De rien" perdu dans un silence gênée et avant que le colosse ne reprenne en me demandant ce que je veux. Bah en réalité, rien de plus ou de moins que ce qu'il me dit un peu après. Donc, du coup...

"Bah... Plus rien du coup. Désolé de vous avoir dérangé monsieur Bokuran."

J'étais pourtant sûr de moi, décidément... Pourtant des monstres... Des hommes de cette stature il n'y en a pas des masses dans Iwa. Bon en fait quand même quelques-uns, mais ce n'est pas une majorité. Enfin soit, j'allais le laisser tranquille quand il émet l'idée que j'essaye de tromper sa vigilance. Certes, je suis une shinobi comme lui, mais ce n'est pas du tout mon attention.

"Je vous jure que ce n'est pas le moins du monde mon attention... Pour peu que la parole d'une inconnue puisse avoir de la valeur en fait. Enfin bref, non."

Il se lève, semble prendre feu sous mes yeux médusé et... Mais il prend feu et... Pas de cris de douleur, pas de... pourtant dans mon esprit sous les flammes je ne le vois plus lui, mais une silhouette jeune, enfantine et j'entends mes propres râles d'agonie, mes propres suppliques et mon agonie. C'était en... Du feu... Il y a eu... Je brule... Et c'est alors que... Fuir, impossible, partir, loin...

Médusée un instant, comme pris d'une fascination morbide à l'image d'un homme immobile qui observe un raz de marée près à l'engloutir, je tombe en arrière me cognant l'arrière du crane au passage. Au sol et en sang, je le regarde incrédule comme une enfant paniquée que je suis à l'instant et en essayant de contrôler ma vessie pour éviter d'ajouter à la honte que je vais bientôt subir... Des larmes roules silencieusement sur mes joues... Le katon existe, j'en suis consciente, mais de là à s'entourer de feu juste comme ça...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t703-shuuchuu-chiryou-terminee#3358 http://www.ascentofshinobi.com/u296

Dim 13 Aoû 2017 - 18:12
Alors qu'il s’apprêtait à partir, il vit la femme s'écrouler de manière violente contre le sol, au point qu'elle semblait saigner. Qu'est-ce qui lui prenait à tomber contre le sol, comme ça ? On dirait qu'elle a vu quelque chose qui lui horrifiait l'esprit en voyant le corps de Morio qui s'enflammait. Qu'est-ce que ça pouvait bien être ? Le feu ? Il se rapprochait de pas lourds et lents en direction de celle-ci, le feu qui flamboyait de plus belle. < Qu'est-ce qu'il s'est passé ? C'est encore une tactique foireuse de drague pour que je ne parte pas, où bien ? > Il avisait le sang qui s'émanait du corps de Chiryou, pensant que c'était peut-être plus sérieux qu'il ne le pensait.

Bon.. que devait-il faire ? Pour se faire moins remarquant, il commençait déjà à baisser l'intensité de ses flammes. Il ne manquerait plus qu'on l'accuse d'avoir fait ça sur elle. Il ne possédait pas la moindre compétence dans le domaine de la médecine, alors.. il commençait déjà à lui poser quelques questions basiques comme par exemple l'endroit où elle avait mal. Faisant signe à quelques villageois de bien venir l'aider à lui prodiguer les premiers soins, il continuait de rester sur ses gardes.

Tout ce qu'il lui restait à faire, c'était de s'assurer de l'état de santé de celle-ci. Mais franchement.. il se demandait si ce n'était pas encore une technique de drague, et qu'elle surjouait avec son sang et ses larmes qui coulaient. < Bordel, dans quoi j'm'embarque.. > Elle commençait vraiment à l'énerver, avec ses manipulations pourries. Bon, du coup, il se levait et continuait d'observer les alentours, à la recherche de potentiels criminels, tandis que ses flammes augmentaient à nouveau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1227-changement-metaru-shoda-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u225

Dim 13 Aoû 2017 - 21:31
Je n'ai jamais eu l'envie, l'intention de... Mais la encore moins monsieur Borukan ! Que fait la petite fille apeurée face au gros méchant brasier ?

"Vous êtes en feu..."

Elle sort des évidences l'air apeuré, ça pourrait être pire. Il s'approche, pourquoi est-ce qu'il ne comprend pas que j'ai peur ? Pourquoi réduire cette saine distance ? Il approche, je recule... Ah bah non il ya le comptoir... J'ai peur... Mon pantalon est humide et ce n'est pas parce qu'il pleut, il n'y a pas de nuage en fait. Je me cache derrière le comptoir. La personne qui tient l'établissement reste tout aussi perplexe que le monsieur. C'est vraiment une des ninjas d'Iwa qui se cache comme une gamine apeurée ? Qui laisse dépasser juste ses yeux de derrière le comptoir et dont vient une odeur peu agréable ? Ah oui et la tête en sang, mais ce n'est pas forcement aussi grave que ça pourrait en avoir l'air.

"Le feu ça brule..."

Dis une voix fluette toujours cacher derrière quelques centimètres de bois comme si c'était le rempart d'une forteresse imprenable. Puis le feu augmente en intensité, alors elle se cache plus avec un petit cri effrayé. À se demander ce qui est le plus effrayant, Borukan Morio, ou cette narration étrange qui mélange la première et troisième personne ? Le vendeur essaya dans ce temps de rassurer ou au moins faire partir la demoiselle en m’étant une main sur son épaule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t703-shuuchuu-chiryou-terminee#3358 http://www.ascentofshinobi.com/u296

Dim 13 Aoû 2017 - 23:32
En fait, elle se foutait clairement de sa gueule. D'abord, il venait essayer de l'aider, et elle, pendant ce temps, elle le fuyait. En plus de cela, elle utilisait des techniques foireuses de dragues pour se rendre intéressante, et elle se met d'un coup à sentir mauvais. Bon, ça avait clairement mis Morio en colère qui serait largement prêt à lui foutre un bon coup de poing dans la gueule. Néanmoins, au vu de tout ce monde, il préférait calmer ses nerfs. < Il y a intérêt que je n'ai plus affaire à toi, espèce de garce. > Il tournait les talons de manière lourde et se dirigea finalement vers l'endroit où il voulait aller.

Bon.. tout ça lui avait fait perdre un temps fou. Il continuait d'aviser la population qu'il effrayait de part ses flammes, et ce qui par la même occasion pourrait susceptiblement dissuader les brigands d'agir. D'ailleurs, il ne manquait pas de bousculer brusquement les passants en travers de sa route au vu de son énervement, qui manquaient de peu de se faire carboniser. Faisant plusieurs fois le tour des lieux, il n’apercevait bien évidemment pas le moindre comportement suspect aux alentours. Bon, il allait rentrer chez lui, du coup.

Au bout de plusieurs minutes de marche, quand il était arrivé dans le quartier Borukan, il faisait signe de la tête à ses confrères de manière assez brusque, ne cherchant pas à cacher sa rage. Il pourrait même être capable de défouler ses nerfs sur eux, mais il préférait réserver ceci sur des cibles d'entraînements, non loin de là. Dès que cela serait fait, il irait boire à nouveau un bon coup dans une taverne réputée pour son ambiance brutale, la taverne de la Patate Chaude.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t1227-changement-metaru-shoda-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u225

Le Lion de Feu d'Iwa [Shuuchuu Chiryou]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: