Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi]

Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Jeu 12 Mar 2020 - 23:28
Les Hyûga. Quel que soit l’avis que le guerrier rouge avait pu avoir à leur sujet au fil du temps, il les avait toujours considéré, pour le meilleur comme pour le pire, comme l’étalon avec lequel étaient mesurées les capacités de n’importe quel autre shinobi du village. Il fallait dire qu’ils méritaient bien ce titre : en plus de leurs pupilles héréditaires, qui leur conférait une perception inégalée de leur environnement et leur permettaient de dominer naturellement leurs adversaires au corps-à-corps, la rigueur avec laquelle leur clan cultivait leurs talents et la loyauté dont il faisaient preuve étaient à nul autre pareil. Il y a quelques temps déjà, bien avant les opérations lancées à Tetsu, Yanosa s’était rendu dans l’un de leurs dojos, avec pour objectif de se confronter à cette indéniable élite pour parfaire ses propres talents. Si l’expérience s’était montrée agréable, elle n’avait cependant pas répondu à ses attentes et il était reparti du dojo avec un sentiment d’inachevé. Un manque qu’il avait ce jour-ci choisi de combler, avec une intention bien plus précise que la fois précédente.

Il se rendit donc à nouveau au coeur du quartier Hyûga et alla déposer une note au dojo principal, une note qui serait délivrée rapidement à un certain membre du clan. L’un des rares, à vrai dire, dont l’Oterashi connaissait le nom ainsi que le niveau approximatif. Et il était peu dire que ce dernier devait être très élevé, à l’aune de la promotion du Hyûga en question au grade de Jûnin tout récemment, ce qui ne pouvait que ravir Yanosa : plus l’adversaire était coriace, plus il pouvait progresser lui-même. C’était là l’un des principes fondamentaux qu’il avait appris à aimer, voire même révérer, depuis son arrivée au village il y avait de ça des années. C’était ce qui faisait d’Iwa le berceau de ce qu’il était, de ce qu’il aimait être, et qui motivait son besoin de la défendre à tout prix. Un cercle parfait.

Comme spécifié dans sa note, le guerrier rouge se rendit l’après-midi même sur l’un des nombreux Hauts plateaux où s’entraînaient régulièrement la grande majorité des soldats de la cité et une fois sur place, se plaça en tailleur sur le sol afin de s’adonner à un épisode méditatif pour canaliser les douleurs qui parcouraient son enveloppe charnelle et les engager dans l’affrontement à venir. Car plus qu’une méditation, c’était en réalité une attente que venait d’entamer l’Oterashi, l’attente de ce shinobi qu’il avait contacté, et auquel il avait demandé de le rejoindre ici-même. Tsuyoshi Hyûga. Son nom même contenait le kanji de la force, et Yanosa ne doutait pas de la sienne. Contre un adversaire aussi technique, aussi entraîné, la moindre erreur se paierait comptant, et le Byakugan saurait percer à jour les moindres failles de ses techniques.

Oui, le guerrier rouge était prêt. Prêt à combattre, mais aussi et surtout, prêt à apprendre.

@Hyûga Tsuyoshi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Ven 13 Mar 2020 - 13:42
Tsuyoshi avait été très surpris de recevoir ce courrier. Il n’en recevait pas des tonnes qui ne provenaient pas ou d’un membre du clan ou de l’administration iwajine. Il était rare qu’on lui adresse une lettre personnellement en dehors de ces instances, c’est donc tout étonné qu’il en lu le contenu. Il parcouru les quelques lignes qui y étaient inscrites. Il était demandé en combat d’entraînement par un ninja qu’il avait déjà côtoyé deux fois… Le Hyûga s’en souvenait assez clairement. L’Oterashi était là le jour où Tsuyoshi avait réuni des villageois après l’attaque de Mamushi afin qu’ils discutent un peu et s’échangent des parchemins. Le Hyûga s’en souvenait encore, l’expérience avait été gâchée par l’apparition de la mégère de Borukan, la femme aux cheveux couleur de lave. La seconde fois qu’ils s’étaient croisés c’était en compagnie de l’errante Katsuko, aux hauts plateaux. Yanosa avait posé ce jour-là un acte que le Hyûga ne comprenait toujours pas : il avait enseveli et l’errante et lui-même sans crier gare au plus profond de la terre. Tsuyoshi s’en était tiré, par chance, il commençait à avoir une bonne maîtrise du doton après le phénomène de la résonance. S'il avait toujours le raiton à la place du doton, il aurait été bien emmerdé. Le tout nouveau Jonin avait trouvé l’acte de l'Oterashi plutôt stupide.

Soupirant, il déchira la lettre et alla la jeter dans la poubelle. De prime abord, le culot du tout nouveau Chuunin l’exaspérait. Il rentra chez lui et poursuivit ses activités habituelles. Pourtant, dans un coin de sa tête, l’invitation, aux allures de convocations, faisait son petit bout de chemin. Il se souvint alors qu’il aurait voulu voir le bestial affronter l’autre bestiale de Katsuko lors de leur face à face. Malheureusement, le premier nommé semblait s’être défilé lorsque le Hyûga avait mis les choses en place… Puis, il y avait cette rumeur qui disait qu’il avait été exceptionnel lors de la traque du Shogun. Avait-il réussi à dominer le Shogun au combat ? Si tel était le cas, c’est qu’il devait réellement être un adversaire de bon niveau, de très bon niveau même. La curiosité, mais aussi le challenge, voilà ce qui poussa le Hyûga à reconsidérer sa position et de répondre à sa convocation.

A l’heure indiquée, Tsuyoshi apparut aux hauts plateaux. Le Hyûga n’était jamais en retard pour rien. Non. Au contraire, il était souvent pile à l’heure tel un magicien ou à défaut il arrivait toujours quelques minutes avant le moment fixé. Il y trouva l’Oterashi. Ce dernier était visiblement motivé pour ce match. S’étant approché, Tsuyoshi parla le premier :

_ Salutations Yanosa ! Il marqua un temps d’arrêt afin que leurs regards se croisent. Puis il poursuivit : Je dois dire que j’ai été étonné de recevoir une lettre pour un entrainement… Tu prépares un affrontement contre Toph ? Si oui, tu vas être déçu. Elle est toujours plus forte que moi et nous n’avons que certaines techniques claniques en commun… Le Hyûga avait été cash dès le départ. Autant l’Oterashi dans sa démarche avait été direct et vraisemblablement savait exactement ce qu’il voulait, autant il était important de ne pas lui faire perdre de temps au cas où il se ferait des illusions et qu’il souhaiterait un partenaire du niveau de Toph. Pour cela, il fallait plutôt voir du côté de Konran Tenzin.

_ Un Konran Tenzin ferait bien plus l’affaire… Une main sur la hanche, l’autre levée, paume ouverte en direction du ciel comme en signe d’évidence le Hyûga attendit les réactions de l’Oterashi. Il ne savait pourquoi, son intuition lui disait qu’il fallait s’attendre à tout avec cet homme tant son côté « animal » -ceci n’est pas une insulte- ou plutôt son côté guerrier pour ne pas dire bestial était décelable dans bien des actions qu’il pouvait poser ou encore dans ses propos. Ah… N’avait-il pas défié tous les iwajins qu’il avait vu ce jour-là, lors de leur première rencontre ? Décidément, un phénomène !

_________________
Spoiler:
 


Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Sam 14 Mar 2020 - 14:54
Les vibrations ténues dans le sol l’avertirent en avance de l’arrivée de quelqu’un au loin dans son dos. Serait-ce la personne qu’il attendait, ou bien une autre de ses connaissances, ou encore un quidam qu’il ne connaissait pas intrigué par sa posture et sa présence, isolé en ces lieux ? Yanosa attendit un moment avant de tirer ses conclusions, remarquant peu à peu la direction précise empruntées par les vibrations qui devait mener leur instigateur droit vers lui. Et effectivement, quelques secondes plus tard, une voix qu’il reconnut assez bien porta dans son dos, le saluant avec un entrain plutôt mûr et posé. L’Oterashi ouvrit alors instinctivement les yeux, puis se redressa en un seul mouvement tonique avant de se retourner à 180 degrés pour faire face au Jûnin qu’il avait sollicité dans la matinée.

« Tsuyoshi. Tu es donc venu. »

Plus vieux que lui de quelques années, le Hyûga dégageait naturellement cette prestance hautaine propre à ceux de son clan, une posture que Yanosa avait mis longtemps à apprivoiser et à ne pas prendre pour ce qu’elle n’était pas. Le fait était que les hommes et les femmes qui avaient appris à maîtriser leurs pupilles se classaient automatiquement dans le haut du panier des shinobi du village, et leur éducation devait, dans la plupart des cas, les encourager à ne pas être trop timide lorsqu’il s’agissait de montrer qu’ils étaient meilleurs que les autres. Aujourd’hui, l’Oterashi le savait, il n’y avait finalement fondamentalement rien de mauvais à cela, et ses déboires de l’époque avec les Hyûga avaient surtout été les manifestation de son sentiment d’infériorité. Avant d’éveiller et de développer son talent d’assimilation, il n’avait rien. Rien de particulier, rien qui le fasse sortir du lot, rien que sa volonté à toujours se surpasser physiquement jusqu’à la rupture. Mais toute la volonté du monde, il le savait maintenant, n’aurait pas suffit à jouer sur un pied d’égalité avec les membres de ce clan au corps-à-corps. A moins, bien sûr, de se plonger dans les arcanes des Portes de Chakra, un art extrême et auto-destructeur que Yanosa avait écarté des solutions envisageables pour lui assez vite.

En entendant Tsuyoshi aborder le sujet d’un éventuel duel avec Toph, le guerrier rouge ne put s’empêcher d’afficher un léger sourire en coin. En évoquant le sujet lorsqu’il avait ramené le corps du Shogun avec Ashitaka et Tenzin, Toph lui avait adressé un clin d’oeil qu’il n’avait pas vraiment compris, mais l’idée qu’il pourrait un jour ne serait-ce qu’avoir la prétention de vouloir tenter sa chance pour accéder au poste de Tsuchikage le laissait perplexe. Quant à la capacité de vaincre l’Intendante, ou Tenzin… c’était encore une toute autre paire de manche.

« Hah… ! N’oublie pas que tu t’adresses à un Chûnin tout juste promu. Quand bien même j’aurais cette aspiration… Je devrais faire les choses dans l’ordre. N’est-ce pas ? »

Yanosa mit quelques pas de distance entre lui et Tsuyoshi, se dégourdissant les bras et les jambes de façon sommaire avant de refaire totalement face au Hyûga.

« Je connais bien Tenzin. En un sens, cela en fait un partenaire d’entraînement moins intéressant que toi. Toi, le Hyûga plein de surprises que je n’ai jamais vu combattre, mais qui se trouve malgré tout sur tous les fronts. Toi, le fier représentant d’un clan reconnu pour son application, sa technicité et sa rigueur. »

Il écarta les jambes, tendant ses bras en avant dans une posture de combat, phalanges tendues, puis frappa le sol avec son pied d’appel, propageant une secousse très palpable bien qu’inoffensive qui annonçait le début des hostilités amicales.

« Ne te retiens surtout pas, Tsuyoshi. Je dois savoir.. ce que je vaux vraiment. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Lun 16 Mar 2020 - 10:48
Ce Yanosa avait le sens de l’humour. Son sens de la répartie poussa le Hyûga à sourire. Non, il ne se moquait pas. Il appréciait en réalité cet état d’esprit, cette manière de voir les choses, toujours à demi plein plutôt qu’à demi vide. En réalité, si le Hyûga s’était montré plutôt défaitiste dans un premier temps c’était surtout pour savoir exactement ce que souhaitait l’Oterashi, connaître éventuellement ses plans. Parfois au détour d’un petit échange, au petit bonheur de quelques phrases lâchées à bon escient, on peut en savoir bien plus que l’on pourrait se l’imaginer. Ce que Tsuyoshi avait appris était clair : l’Oterashi ne comptait pas défier Hyûga Toph, pas en tous cas dans le but de briguer le pouvoir. Finalement, il n’était pas de ces fous qui pensaient pouvoir prendre des raccourcis dans la quête du pouvoir.

Tsuyoshi considéra les quelques pas en arrière du shinobi aux cheveux rouge. Cela voulait dire beaucoup, notamment que le combat allait peut-être démarrer d’un moment à l’autre. Dans un premier temps, Tsuyoshi ne réagit pas aux mouvements de son vis-à-vis. Instinctivement, il savait que ce n’était pas tout à fait pour tout de suite. S’ils avaient été ennemis, Yanosa aurait déjà attaqué à l’heure qu’il, la possibilité lui était offerte.

_ Le grade ne donne aucune indication du niveau d’un individu, tout au plus apporte-t-il des indications sur son sens des responsabilités… Il marqua une pause écoutant la suite du propos de son futur adversaire. Ce dernier parvint à nouveau à lui décocher un sourire. Non, il n’était nullement flatté par les propos de son interlocuteur, loin de là. Quiconque aura affronté Konran Tenzin sait combien il est fort. Tsuyoshi savait pertinemment qu’il n’était pas à la hauteur de son ancien coéquipier. Cela, Yanosa devait le savoir. Il espérait visiblement que combattre Tsuyoshi apporterait son lot de nouveauté, nouveautés qu’il n’avait pas vu chez d’autres combattants.

_ Tu me jettes des fleurs Yanosa… Les rumeurs disent que tu as vaincu le Taira… Sais-tu ce que cela signifie ? Que tu es bien plus fort que tu ne le laisses entendre… J’ai affronté Taira Fugaku avec Hisa, Aimi et un autre [pardon Shingen]… Il nous a tous défait.

Le Hyûga se mit en position. Il activa des mudra. C’est bien la première fois qu’en combat amical qu’il active d’entrée son dojutsu. D’habitude, il laissait la main à son adversaire et attendait ensuite. Là, après tout, il avait un sacré client, soit avéré, soit en devenir.

_ Contre le héros de Tetsu, oui j’ai plutôt intérêt à y mettre un minimum de sérieux je te l’accorde. A toi l’honneur !

Le combat était lancé !


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Lun 16 Mar 2020 - 14:43
La remarque du Hyûga quant à ce que reflétait réellement un grade était on ne peut plus juste. Yanosa s’était lui-même déjà retrouvé à contempler l’illustration la plus désagréable de cette règle, lorsque ses supérieurs, des Chûnin en théorie expérimentés, avaient refusé de prendre son avis en considération sur la seule base qu’il était encore Genin. Il se rappela aussi de son propre échec, lors de l’attaque des shinobi de Kiri sur le village alors qu’il était tout juste devenu Chûnin la première fois. Il avait failli à représenter correctement son grade, n’avait pas su, pas pu honorer le sens de la responsabilité qui aurait du alors l’habiter. Aujourd’hui, bien des choses s’étaient éclaircies à ses yeux, et pour la première fois, il se sentait en harmonie : ses capacités de combat et son raisonnement étaient dignes du niveau de responsabilité qui lui incombait, et il pouvait, dans une sérénité toute relative compte tenu du contexte, travailler vers l’étape suivante.

Lorsque Tsuyoshi en vint à mentionner ce qu’il pensait être un exploit de la part de l’Oterashi, ce dernier ne put retenir un léger rire en expirant. Un rire amer, qui reflétait la douleur d’avoir du perdre Hisa sous les coups de l’ancien Shogun pour enfin avoir la tête du serpent de fer. Il n’avait que faire de la renommée, et encore moins d’une renommée qui serait bâtie sur des mensonges et des exagérations.

« Oh, rassures-toi Tsuyoshi : je n’ai vaincu personne. Fugaku, blessé… en est rendu à se cacher dans la dépouille d’un ours pour tenter de nous échapper. Je l’ai transpercé avec son propre sabre, comme le lâche qu’il était, cloîtré dans sa dernière cachette. Il n’y a pas eu de combat. Juste une exécution. »

Les choses mises au clair, le Hyûga pourrait ainsi avoir une meilleure compréhension de ce qui pouvait se raconter. Non, lui simple Genin n’avait pas pourfendu le Shogun qui avait vaincu tout une troupe de shinobis. Il avait, au mieux, fait une très bonne analyse de la situation et percé à jour la couardise d’un homme en fuite et s’accrochant désespérément à sa survie. Les yeux blancs et perçants du Juunin face à lui se mirent soudainement à scintiller : le Byakugan entrait dans la danse.

« … Pas de héro à Tetsu, non. Pas pour cette fois. »

Un héro aurait été à même de sauver Hisa. Un héro aurait fait en sorte que cette opération ne se transforme pas en un simple match nul aux conséquences tragiques pour certaines, encore inconnues pour d’autres. Un héro… aurait piloté la mission avec autant de perspicacité que le Shogun ne l’avait fait, et l’aurait vaincu avant même l’engagement des troupes. Le visage de Yanosa se crispa un instant, alors que le silence envahissait le plateau où un vent frais balayait la poussière. Ses poings se serrèrent. L’affrontement pouvait commencer.

Son bras droit se changea en roche, puis tout en s’allongeant frappa durement le sol à ses pieds, s’y plongeant tout à fait. Avec sa main libre, le Tellurique envoya alors un dard de roche à pleine vitesse en direction du buste de Tsuyoshi, tout en pilotant son bras sous terre : dans l’instant qui suivrait sa réaction à son maigre projectile, Yanosa ferait remonter son bras des profondeurs sous ses pieds et changerait le sol en boue. Jauger, analyser, rester mobile : en début d’affrontement, être privé de cette dernière faculté pouvait aisément coûter la vie. Mais, nul doute que le Hyûga possédait dans son arsenal une parade à ce genre de scénario.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Mar 17 Mar 2020 - 12:38
Le combat avait débuté. Le Hyûga, sur ses gardes, remarqua les manœuvres de son vis-à-vis. Il le voyait à l’œil nu, ce chakra qui circulait dans son corps de façon si symptomatique d’une technique en préparation. Chose étonnante aucun mudra effectué. Etait-ce une technique d’ampleur de type taijutsu qui était en préparation ? Lorsque son vis-à-vis plongea une main au sol et qu’il positionnait l’autre en hauteur, en le prenant clairement pour cible, Tsuyoshi compris définitivement qu’il n’y aurait aucun mudra pour ces deux premières techniques. Il vit alors, son dojutsu le lui permettait, venant du sol, une technique qui allait probablement fuser de terre sous ses pieds, tandis qu’un projectile de terre fonçait sur lui dans les airs en droite ligne.

Le Hyûga n’eut aucun problème à gérer les deux attaques quasi simultanées. Il attendit, encore, encore, ne perdant pas ses nerfs pour si peu, il patienta jusqu’au tout dernier moment afin de se donner l’opportunité d’éviter le piège qu’on lui tendait. Une esquive afin de quitter légèrement la zone où il était attendu devait être suffisant. C’est ce qu’il fit au tout dernier moment, évitant le projectile de terre lorsque ce dernier fut quasiment à hauteur de son buste. Le résultat des courses fut plutôt mitigé. Son adversaire avait légèrement anticipé son mouvement, mais pas tellement dans la mesure où le Hyûga avait pu gérer jusqu’au bout de son côté également, le timing des deux attaque. Cela dit, la chose fâcheuse pour Tsuyoshi, il s’en était rendu compte, son pied gauche avait touché une partie boueuse de la technique de l’Oterashi ce qui n’aidait pas à faciliter son adhérence au sol.

S’étant réceptionné plutôt bien, Tsuyoshi ne perdit pas de temps pour faire siffler dans le vent un kunai qu’il avait lancé en direction de l’Oterashi. Déjà ses mains s’activaient en composant des mudra et alors que le projectile initial atteignait sa cible, une technique bien plus rapide que ce qui était utilisé jusqu’ici fila sur la position de l’assimilateur de la terre en partant des pieds du Jônin. Le Hyûga était curieux de voir quel serait les effets d’une technique doton sur un assimilateur de la terre. Il avait déjà eu à affronter Tenzin, un autre assimilateur, mais à ce moment-là, il disposait que de l’affinité raiton… Il n’avait pas pu effectuer ce genre de tests.

Essayant de gratter, sur le sol sec, la boue sous ses claquettes ninja, il garda son attention sur l’Oterashi. La vision à 359° l’y aidait bien tiens. Ce dernier avait un profil intéressant. Un assimilateur de terre. Voilà qui d’entrée de jeu posait un sérieux problème de sécurité pour n’importe lequel de ses adversaires, encore plus pour ceux n’étant doté ni de techniques sensorielles, ni d’une affinité adéquate. Sans mudra, à priori, l’assimilateur de terre pouvait faire provenir la menace de partout. Le sol, la terre est son élément…

Ce combat serait riche en enseignements pour Tsuyoshi, il en était déjà sûr.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Mar 17 Mar 2020 - 15:22
Face à l’apparente immobilité de Tsuyoshi, le guerrier rouge sut immédiatement à quoi s’en tenir. Personne n’atteignait le grade de Juunin sans disposer d’un minimum de sang froid et de capacités d’analyse poussées, et lorsqu’un individu disposait du Byakugan, cette seconde faculté était d’office portée à son paroxysme. Nul doute qu’avec ses yeux, son partenaire d’entraînement du jour voyait clairement venir son attaque souterraine. Nul doute qu’avec ses pupilles, il saurait exactement à quel instant il disposerait d’une ouverture pour éviter en un minimum de mouvements les deux attaques qui lui étaient destinées, économisant ainsi ses forces le plus possible sans entrer dans le jeu de son adversaire. Et c’est précisément ce qui arriva, lorsque d’un seul pas de côté exécuté avec une détente souple et détendue Tsuyoshi parvint à se prémunir à la fois du dard de roche et de la surface boueuse qui fit irruption à ses pieds.

Yanosa nota malgré tout, dans le feu de l’action, la légère teinte marron qui venait de teinter les chausses du Hyûga : un peu de boue avait réussi à maculer son pied d’appui avant qu’il ne puisse y échapper totalement, ce qui était davantage la preuve que l’Oterashi avait particulièrement bien géré son timing plutôt que Tsuyoshi ayant mal calculé son déplacement. Comme toute technique, le Byakugan avait ses limites et ses failles, et si il n’était pas fondamentalement important pour le Tellurique de tout apprendre sur ces dernières, étant donné qu’il se battrait aux côtés des membres du clan Hyûga et pas contre eux, le défi que représentait cette pupille était représentatif de bien d’autres obstacles qu’il devrait certainement surmonter à l’avenir, contre des shinobi aux capacités héréditaires aussi puissantes et qui n’hésiteraient pas à les utiliser pour nuire à Iwa.

A peine réceptionné, l’homme aux cheveux noirs éjecta rapidement un kunai en direction de l’Oterashi, joignant ses mains dans la foulée pour entamer des signes incantatoires. Basique, mais malin songea-t-il : l’occuper avec un projectile pour gagner les quelques micro-secondes qui lui permettrait de préparer son jutsu sans être interrompu. Penché en avant, récupérant de sa technique précédente, le guerrier rouge ne put que s’incliner légèrement sur le côté en prenant un premier appui pour tenter d’éviter le projectile mais celui-ci l’entailla assez franchement au niveau de l’épaule, emportant avec lui une petite gerbe de sang. L’embrasement des nerfs arriva jusqu’à son cortex, mais fut noyé par les autres signaux de douleurs qui le harcelaient quotidiennement à partir de ses cicatrices, sans besoin d’une quelconque blessure pour les y aider.

La technique suivante de Tsuyoshi se mit alors à gronder sous le niveau du sol. Du Doton ? Oui, se rappela-t-il, il maîtrisait effectivement le Doton depuis la Résonnance, et tandis que le rugissement de la terre pliant à la volonté du Hyûga se rapprochait, Yanosa mûrit son prochain mouvement. Le problème posé par le Byakugan était de taille, mais si il voulait s’estimer à la hauteur de ses standards pour un Chuunin, il devait trouver une solution, trouver un moyen de passer outre cet avantage. Non loin devant lui, la terre se craquela soudain et un dragon de terre jaillit vers lui : déchargeant l’énergie accumulée dans ses pieds, il l’esquiva promptement en se projetant sur sa droite, sentant les pics de roche de la créature aartificielle lui frôler la cuisse gauche tandis qu’il reprenait aussi vite que possible ses appuis. Sans discontinuer, il reprit alors un nouvel appui d’un seul pied, plus puissant cette fois, qui le propulsa droit vers Tsuyoshi. Si il voulait avoir une chance de saturer la quasi omniscience de ces pupilles, il faudrait qu’il accepte de prendre des coups et de porter l’affrontement au plus près.

Son bras droit replié devant son menton soudainement changé en roche, il forma une épaisse masse effilée tout le long de son appendice et initia sa frappe en direction du Hyûga. Une frappe lourde au corps-à-corps, capable de causer entaille et traumatisme, qui lui servirait de point d’entrée dans la garde du Juunin. En tout cas, c’est ce qu’il espérait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Mer 18 Mar 2020 - 19:18
La baston commençait à prendre du rythme. L’échange de coups devenait très intéressant. Tsuyoshi s’attendait à voir son projectile esquivé, il n’en fut rien. Le kunai, arrivé à hauteur de l’Oterashi avait fini par blesser ce dernier, malgré sa tentative d’esquive peu appuyée. Ce type de technique était toujours gênant et c’était ça leur utilité réelle : gêner, obliger l'adversaire à un mouvement inutile qui lui ferait prendre un risque supérieur. La technique qui suivait était celle à prendre réellement en compte. D’un niveau de dangerosité bien plus élevé que le simple kunai, certes mortel, le dragon de terre qui fila en direction de Yanosa obligea ce dernier à s’employer sérieusement pour esquiver. Voilà qui donnait une première confirmation au Hyûga, pas celle attendue, mais c’était toujours cela de pris. Yanosa était bon pour ce qui est du taijutsu. L’information relative à la possibilité pour l’assimilateur de terre d’encaisser sans dommage les techniques élémentaires de son affinité n’était pas obtenue. Enfin, l’on pouvait déduire que si Yanosa avait encaissé l’attaque il se serait blessé au regard de son mouvement. Mais n’était-ce pas risqué ? Et si ce n’était qu’un bluff ? Intérieurement, le Hyûga pris la résolution de tester à nouveau tout cela dès qu’il en aurait l’opportunité.

Yanosa chargea presque aussitôt après avoir esquivé l’attaque doton. Alors qu’il couvrait la distance le séparant de son vis-à-vis, Tsuyoshi remarqua qu’il changeait un de ses membres supérieurs, le droit en l'occurrence, en une espèce de masse de roche. Il était évident qu'encaisser cette technique de plein fouet serait une grosse erreur. Au lieu de tenter un quelconque repli via une esquive qui aurait pu entraîner le statut quoi, Tsuyoshi pris lui aussi un risque, celui d’accueillir son homologue au corps à corps. Le Hyûga avait toujours été surpris par les ninjas qui osaient défier les membres de son clan dans cet exercice au taijutsu. Il faut croire que la réputation des Hyûga n’était pas suffisamment établie en la matière et qu’ils n’avaient donc pas assez fait leurs preuves.

Usant d’une de ses techniques de paume, Tsuyoshi dévia légèrement l’attaque à la masse lui étant destinée de la main gauche, en repoussant l’attaque de l’intérieur vers l’extérieur d’un mouvement qui mimait l’essuie-glace. La technique qu’il avait produite, sans mudra, lui autorisait à pouvoir réagir efficacement contre les assauts de l’Oterashi, du moins pour ce qui était de la vitesse d’exécution. Pour ce qui était de la puissance, il faudrait repasser. La technique en elle même n'était pas suffisamment forte pour repousser totalement le bras ou plutôt la masse de roche visée. Encaissant une partie de l’assaut sur ses côtes gauche, le Hyûga serra les dents. Il n’en avait pas fini, il ne pouvait se permettre de se relâcher ou de ne pas profiter de l'ouverture qui lui était offerte. De sa main droite libre, paume ouverte, il envoya la sauce en visant le buste de l’Oterashi d’un nouveau Hakke Kushô. Plus rapide que le précédent, plus puissant, il serait difficile au guerrier rouge, en ces circonstances, d’éviter la contre-attaque mais tout était possible.

Demeurant à la même place, le Hyûga s’était clôné en exécutant des mudra. Il avait pris un gros risque, mais certainement que ce risque serait plein d’enseignements et pour lui et pour le guerrier aux cheveux rouges. Ce combat n’était pas terminé, enfin, il l’espérait.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Mer 18 Mar 2020 - 21:58
A en juger par la posture du Hyûga, celui-ci ne comptait pas esquiver son attaque au potentiel pourtant ostensiblement dévastateur. Ce qui, pour un combattant lambda et un peu naïf sur les bords, pouvait représenter une aubaine, une réelle opportunité de frapper encore plus fort et de forcer sa domination. Mais Yanosa voyait désormais bien au-delà de cela : si un membre de ce clan expert en Taijutsu de pointe ne se repliait pas face à un assaut, c’était purement et simplement car il avait un plan en tête. Un plan de contre-attaque, qui pouvait potentiellement coûter cher à celui qui en faisait les frais. Le Tellurique avait foi en son temps de réaction, mais il avait encore plus foi en la force de ses attaques, et lorsqu’il vit la paume de Tsuyoshi s’élever comme seul rempart défensif entre son bras et son buste, il sut que son partenaire d’entraînement était, tout comme lui, prêt à faire les sacrifices nécessaires pour garder la main et prendre le dessus.

Son balayage de la main, exécuté avec une précision extrême propre aux Hyûga, dévia fortement la trajectoire de l’attaque du guerrier rouge, diminuant drastiquement sa force et sa précision. Cela ne l’empêcha toutefois pas d’aller finir sa course de façon superficielle dans les côtes de Tsuyoshi, qui encaissa le coup sans broncher, et pour cause : le mental du Juunin était déjà engagé dans tout à fait autre chose, sa paume droite se chargeant d’un chakra finement modelé pour venir bonifier la frappe à venir. Un mouvement typique des membres du clan à la pupille blanche, que Yanosa s’était préparé à encaisser si nécessaire. Mais, en cet instant précis se dit-il, il se savait en capacité de réagir à temps, et alors que son corps était encore sous le coup du déséquilibre causé par la déviation de Tsuyoshi, un flux de terre se durcissant rapidement jaillit de son buste pour faire obstacle à la frappe lancée par son adversaire.

Une frappe qui, dans le plus pur style Hyûga, n’avait même pas besoin de toucher pour dévoiler toute sa puissance. La vague de chakra raffinée percuta la masse de roche à peine formée de plein fouet, imprimant toute sa force à travers elle jusque sur l’enveloppe encore bien charnelle de l’Oterashi, qui fut repoussé de plus de deux mètres en arrière en encaissant un choc bien tangible dans les côtes. Ses pieds labourèrent le sol en créant deux sillon poussiéreux et se stabilisèrent enfin, les bras du pugiliste en croix devant son visage. Face à lui, ce n’était plus un mais deux Tsuyoshi qui lui faisaient face. Et en cet instant, alors que sa raison se battait pour garder le contrôle et continuer à aborder l’échange d’une façon la plus analytique possible, la frénésie du combat commença malgré tout à s’emparer des sens du Tellurique, se trahissant sur son visage par un sourire franc et sans retenu.

« Ha.. !! Vous, les Hyûga ! »

Son bras droit se leva alors en se changeant en roche… et s’agrandit et s’élargit de façon spectaculaire vers le ciel, occultant une partie des rayons du soleil. Puis, d’un coup de bassin sec et puissant, Yanosa propulsa son appendice géant en diagonal en direction du sol avec une optique claire : oblitérer le premier Tsuyoshi et balayer tout le reste du terrain face à lui pour broyer le second. Une approche du combat à distance radicale et sans retenue, dont la brutalité n’avait d’égale que la technicité du Hyûga.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Jeu 19 Mar 2020 - 15:28
Ce combat était finalement plaisant. Du côté du Hyûga, l’affrontement remplissait sa promesse, lui offrant plusieurs situations plus ou moins inattendues l’obligeant à redoubler de vigilance et d’ingéniosité afin de se donner les moyens de remporter ce duel amical. Alors qu’il avait tenté une contre-attaque tandis que son vis-à-vis attaquait, il put remarquer que ce dernier en avait de la ressource. Prompt à la réaction et capable de produire des techniques sans mudra, l’assimilateur de terre était vraiment un ninja à fort potentiel. Il était évident qu’il surpassait la majeure partie des Chuunins au combat. Encore une preuve, si besoin en était, que le grade ne signifie rien pour ce qui est de jauger la puissance d’un ninja. Absolument rien. Faisant face à un Jonin sans sourciller, Yanosa était celui qui menait la cadence de ce combat. Il ne dominait pas entièrement, mais il était celui qui imprimait le tempo et obligeait les protagonistes à se donner toujours plus. Après tout, il venait de toucher Tsuyoshi deux fois. Il avait saigné Tsuyoshi, ce dernier ressentait la chaleur caractéristique d'une blessure et même… Yanosa s'était permis le luxe de se défendre plutôt convenablement d’une terrible attaque lancée dans un timing presque parfait.

_ Ça se voit que tu as déjà affronté un Hyûga… Avait lancé Tsuyoshi tandis que son adversaire s’éloignait de lui en creusant un sillon sur son passage. Le bunshin du Hyûga venait d’être créé et à peine lui donnait-on le temps de faire quoi que ce soit que déjà Yanosa se reprenait. Tsuyoshi relâcha un soupir, non pas de ces soupirs qui exprimaient la lassitude, mais plutôt comme pour faire sortir la tension en lui. Après tout, il avait encaissé une attaque. Le bras de l’Oterashi s’était levé, se changeant en roche. Était-il besoin d’attendre la suite du programme. Un coup d’œil vers le clone, les mains du Hyûga machinalement composaient des mudra. Son bunshin n’aurait pas le temps de lui être utile si l’attaque qui arrivait était d’ampleur. Et elle le sera assurément. Les rayons du soleil furent masqués et le chakra contenu dans l’amas de roche que le Hyûga voyait s’abattre sur lui et son double lui fit craindre le pire. Un demi-dôme de roche le couvrit par rapport à l’angle d’attaque de son vis-à-vis tandis que son bunshin tentait de fuir en courant dans le sens opposé. En vain. La choc advint et la terre trembla quelque peu soulevant tout un amas de particules. Rattrapant le bunshin dans sa course la technique de l’Oterashi balaya le clone.

Une seconde, deux secondes, trois secondes passèrent, la poussière retombait et plus aucune silhouette du Hyûga en vue debout. Était-il écrasé sous les décombres de son propre dôme désormais fracassé, en morceaux accumulés pêle-mêle sur la position d’où il avait été sorti de terre ? Si d’aventure l’Oterashi s’était laissé avoir par cette image du bunshin en fuite ou par ce temps de latence entre son attaque et l’absence visuelle du Hyûga, si jamais l’Oterashi s’était fait prendre par ce piège imagé, alors sa surprise serait de taille car le Hyûga lui ne le quittait pas des yeux de là où il était et il le voyait parfaitement. Tsuyoshi surgit des pieds de l’Oterashi telle une fusée tentant de lui asséner un uppercut de roche en plein menton, de quoi le déstabiliser un minimum. Alors les assimilateurs pouvaient-ils subir des dégâts via leur élément d’affinité ? Seconde chance pour obtenir une réponse satisfaisante ?

Tout de suite après avoir créé son demi-dôme, à l’abri des regards, le Jonin avait exécuté aussi vite qu’il put de nouveaux mudra afin de s’enfoncer dans le sol. S’aidant de sa vision avancée lui permettant de voir à travers la matière, il avait avancé sous terre en direction de l’Oterashi afin de surgir sous ses pieds en espérant profiter du chaos que ce dernier avait engendré à la surface du sol, sur la zone de combat.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Jeu 19 Mar 2020 - 23:00
Au loin devant lui, Yanosa perçut on ne peut plus clairement la réaction de chacun des deux Hyûga qui occupaient désormais l’horizon. Le premier qui était pris pour cible tentait une échappée sur le côté, tandis que le second, qu’il suspecta dès lors d’être l’original, entamait des signes incantatoires rapides. Ajustant de quelques degrés l’angle de sa frappe initiale vers le sol pour être certain du résultat, le guerrier rouge vit disparaître dans une petite explosion de fumée celui qui n’était effectivement qu’un clone. Sur le chemin de son attaque d’envergure ne demeurait dès lors plus que le Tsuyoshi original, qui se protégea in extremis du balayage tellurique en se créant une enveloppe de roche. Le choc fut terrible, la roche se brisa contre elle-même et les éclats de pierre jaillirent en tout sens, tandis qu’un épais manteau de poussière se soulevait du haut plateau.

Yanosa avait à priori supprimé de l’équation ce clone qui menaçait de le prendre à revers, et c’était une bonne chose. Toutefois, le contre-coup environnemental de son assaut n’était pas sans conséquence, et la visibilité du terrain s’en retrouvait à présent fortement affectée. Fronçant les yeux pour tenter de voir par-delà les volutes qui croisaient en tout sens devant lui, l’Oterashi resta sur ses gardes, prêt à réagir à tout et n’importe quoi. Car pour autant qu’il pouvait en juger, le demi-dôme de terre qui avait servi de protection à Tsuyoshi était rendu à l’état de décombres, et il doutait que le Juunin se soit contenté de se laisser ensevelir par les résidus de son propre jutsu. Il était là, quelque part, l’épiant sans l’ombre d’un doute avec son Dojutsu quasiment omniscient. Cette pensée autrefois avait tendance à l’angoisser, quand bien même il avait toujours s’agit de partenaires d’entraînement. Aujourd’hui, cependant, il savait qu’il pouvait compter sur autre chose que ses simples réflexes et la résilience de ses muscles.

Ce qui fut bien heureux, en l’occurrence, car les réflexions du tellurique furent assez vite interrompues par un vif tremblement à ses pieds. Bien sûr. Évidemment. C’était, avec le recul, parfaitement évident. Le Hyûga avait d’autres talents que ses seules pupilles, et comptait apparemment démontrer qui de lui ou de Yanosa savait le mieux utiliser la terre à son avantage. Un défi que ce dernier comptait bien relever. Alors que la terre se fracturait et qu’un poing recouvert de terre en surgissait pour le frapper de plein fouet dans le buste, Yanosa changea immédiatement la composition de celui-ci pour le rendre aussi malléable que de la boue. Il ne s’arrêta toutefois pas à ce simple changement de matière : plutôt que de laisser l’assaut de Tsuyoshi le frapper, et de lui laisser potentiellement la chance de se retirer en ne laissant derrière lui que son poing de roche agglutiné dans son ventre… il s’ouvrit, littéralement. Et en lieu et place du buste de l’Oterashi, ce fut donc le vide créé en son milieu que le poing en pierre du Hyûga frappa, filant sans résistance aucune à travers lui.

Et ce fut une fois son bras engagé dans cette ouverture impromptue que Yanosa referma son piège, rebouchant celle-ci en un instant pour tenter de piéger le bras du Juunin à l’intérieur de son buste au coeur d’une pierre dure et dense. Il savait les Hyûga particulièrement doués au corps-à-corps, et leur technicité semblait sans limite. Sa réponse ? Aller au-delà du corps-à-corps. Les étouffer et les harceler si prêt que, en théorie, leur Jyuken pourrait se retrouver inopérant. Une hypothèse de travail, en ce jour testée dans la pratique. Et pour appuyer son propos, et soumettre Tsuyoshi à une certaine pression qui devrait le pousser à trouver une réponse adaptée au plus vite si il se faisait prendre, Yanosa lui destina un crochet à l’aide de son poing changé en pierre se trouvant du même côté que le bras supposément piégé, restreignant sa marge de manœuvre. Une frappe rude, mais adaptée à la situation : personne ne voulait sciemment envoyer qui que ce soit à l'hôpital.

C'était une expérimentation rapide et coûteuse, qui pouvait ne pas payer au bout du compte.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Sam 21 Mar 2020 - 19:22
Yanosa ne se doutait de rien, du moins, rien aux yeux du Hyûga, ne montrait la moindre faille dans son approche initiale. L’Oterashi demeurait yeux rivés vers la zone où se trouvait le Hyûga peu avant, a aucun moment il ne porta son attention vers le sol et pourtant, malgré la rapidité d’exécution, le combattant aux cheveux rouges put, peut-être par réflexe, esquiver en un sens l’assaut qui lui était porté. Le mot esquive n’est pas tout à fait adéquat pour ce qui s’était passé. Sans mudra, la force des assimilateurs, et avec une rapidité d’exécution assez importante, Yanosa avait changé son corps en boue, notamment la zone impactée, puis avait refermé, sur la main du Hyûga, la boue rapidement changée en terre. Seulement, Tsuyoshi n’était pas en reste, il n’avait pas observé amorphe toute la scène, comme un spectateur piégé dans un film dont il serait pourtant acteur. A la base le Hyûga visait uniquement le menton de son adversaire afin de lui infliger un uppercut étourdissant. Malgré le rapprochement avec l'assimilateur, et donc la proximité entre son bras et le buste de celui-ci tandis qu’il exécutait sa technique d’étourdissement, le Hyûga s’était attelé à ramener son bras vers lui afin de ne pas se faire prendre par un piège qui lui semblait évident et qu’il avait déjà connu, certes sous une autre forme, mais un piège qu'il avait déjà vu et expérimenté. C’était Konran Tenzin qui le premier lui avait fait goûter les joies d’un combat au corps à corps avec un assimilateur. Il était le premier à lui avoir bloqué non pas un membre mais le corps tout entier l’envoyant tourbillonner dans les airs. Je vous laisse deviner la suite. Non, Tsuyoshi ne pouvait se laisser avoir deux fois, du moins pas totalement. Dès qu’il vit l’assimilateur se changer en boue, mais demeurer proche de lui, il comprit le danger. Lorsque le piège se referma, parce qu’après tout la vitesse d’exécution de l’Oterashi était importante, la main n’était pas très loin de la surface.

Déjà l’Oterashi poursuivait son travail de harcèlement au corps à corps. Dans cette posture, le Hyûga sut instinctivement qu’en combat réel, il aurait pu perdre son membre probablement broyé par une technique de l’assimilateur et peut-être même sectionné qui sait. Et même, ce coup qui arrivait sur lui, aurait certainement été plus violent à n’en pas douter. Après tout, les deux protagonistes ne se tapaient dessus que dans un cadre bien précis : celui d’un combat amical entre collègues. Un combat amical où chacun devait y mettre du sien afin que tous progressent certes, mais un combat amical quand même. A ce titre, le Hyûga également pensa à ces techniques qu’ils pouvait utiliser à ce moment précis. Si lui pouvait perdre un bras, Yanosa, via cette manœuvre risquait gros lui aussi. Très gros, malgré un changement de forme. Après tout, pour un Hyûga même dans l’assimilation, les tenketsus demeurent visibles… Ces points lumineux visibles par le dojutsu, ces points par où circule le chakra. Impossible à maquiller ou à faire disparaître. C’était la preuve même de l’existence humaine d’un être doté de chakra. Tant qu’ils étaient visibles et à portée, un Hyûga digne de ce nom pouvait agir. Et être si près de l'objectif le tenta, un laps de temps. Ce serait abusé... Le rythme du combat avait failli l'exciter et le pousser à commettre une erreur.

De sa main libre, Tsuyoshi dévia la première attaque qui lui était destinée. Puis il frappa immédiatement dans ce qui devait être le ventre dans le ventre boueux de l’assimilateur grâce à un Hakke Kushô bien senti avant de frapper au-dessus de sa main d’un poing rageur la zone solidifiée. Si le Hyûga risquait de se faire mal pour le dernier coup, l’Oterashi qui avait enfermé la main du Jônin dans son propre corps risquait des blessures plus ou moins importantes également.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Dim 22 Mar 2020 - 22:36
Le piège faillit ne pas fonctionner du tout. La rapidité et la vivacité dont était capable de Hyûga étaient en effet telles que ce ne fut qu’in extremis que Yanosa parvint à piéger un morceau de son poing à l’intérieur de son buste. Tsyuoshi, ayant perçu à temps ce qui l’attendait, avait promptement retiré son bras aussi vite que les réflexes humains et les muscles associés le pouvaient, ce qui avait presque suffi. Mais l’objectif principal du guerrier rouge était acquis : il était à présent là, coincé avec lui à très courte portée, et c’était le moment pour lui de voir si oui ou non son approche au problème du Byakugan pouvait s’avérer payante. Mais avant de tenter quoi que ce soit… il devrait gérer la contre-attaque de son partenaire et adversaire du jour.

Celui-ci n’était en effet pas prêt à se laisser faire et réagit promptement au crochet que Yanosa avait tenté de lui adressé, le déviant avec maestria de sa seule main libre. Une nouvelle manifestation de la technicité et du sang froid propre au clan de Tsuyoshi. C’est alors qu’une réalisation le frappa. Il pouvait, en cet instant, se projeter tout entier vers le Hyûga, se changer en une masse de pieux qui irait le perforer de part en part sans lui laisser la moindre chance de réchapper entièrement de l’attaque. Mais ce faisant… il courait le risque de blesser sérieusement son partenaire, et si l’ancien lui n’aurait sans doute pas fait la part des choses, le Yanosa d’aujourd’hui savait quand une expérimentation devenait trop coûteuse pour Iwa en tant que tout. Un Juunin blessé, c’était une équipe qui ne pouvait pas partir en mission et des répercussions à la chaîne. Mais pendant ce moment d’hésitation, un choc bien réel le tira de ses rêveries.

La main libre de Tsuyoshi venait de le frapper, de la même façon qu’auparavant, juste au-dessus du point où était bloqué son autre membre. La roche aussi dure soit-elle avait cédé et étant donnée le peu d’emprise qu’elle avait réussi à obtenir sur le poing du Juunin, celui-ci fut libéré sur le coup, le corps de l’Oterashi légèrement repoussé en arrière par la force de propagation de cette technique de paume propre aux Hyûga. Son avantage si durement acquis venait de s’envoler, et le revoilà qui était revenu à la case départ, pris pour cible par une nouvelle attaque à venir de son adversaire d’entraînement. Reprenant au mieux ses appuis, Yanosa mûrit rapidement sa contre-attaque : il ne fallait pas qu’il laisse ce contre-temps condamner ses chances, malgré les douleurs intenses qui lui balayaient les boyaux et les côtes suites aux chocs encaissés dans cette partie de son corps. Il avait défié Tsuyoshi pour mesurer ses capacités autant martiales que cognitives : aucun de ces deux aspects ne devait faillir, pas avant que son corps ou son chakra lui dicte le contraire.

D’un bond précis et savamment calculé, le guerrier rouge se glissa sous l’attaque lancée par le gradé aux cheveux bruns, puis expulsa rapidement de son corps deux masses de terre qui allèrent prendre la forme d’autant de clones, plus loin sur le flanc de Tsuyoshi, idéalement dans son dos pour le premier, et en retrait là où Yanosa se trouvait un instant auparavant pour le second. Un encerclement éclair, qui plaçait le premier clone comme attaquant idéal, en dépit du champ de vision étendu offert par le Byakugan. Ce ne fut cependant aucun des deux clones qui attaqua finalement le premier, mais le Tellurique original qui, un bras toujours changé en roche, amorça un nouveau coup très puissant à destination du buste du Hyûga. Les pupilles de ce dernier lui renverraient certainement toutes les informations dont il aurait besoin… mais pouvait-il traiter les informations assez vite et réagir de façon optimale ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Jeu 26 Mar 2020 - 23:57
Ce combat était rythmé, très rythmé. Sans se donner le moindre répit, les protagonistes se rendaient coup pour coup. L’Oterashi était bon combattant, le Hyûga pouvait aisément le reconnaître. Jusque-là, celui qui n’était que Chuunin faisait combat égal avec son supérieur. Il parvenait à se sortir de chaque combine mis en place par le Hyûga et répondait toujours en tentant de prendre à son compte le tempo de l’affrontement. Son dernier mouvement, aurait certainement été plus meurtrier si le combat n’avait pas été amical, meurtrier du moins pour un autre combattant qu’un Hyûga. Tsuyoshi était sûr de lui. Il avait au moins deux options pour faire face rapidement au type d’immobilisation que lui avait fait subir l’Oterashi. Sa troisième option, celle qu’il avait utilisée, n’était que la moindre celle qu’il pouvait se permettre d’utiliser dans ce type de combat.

Les coups donnés par le Hyûga étaient durs, puissants, ils ne laissaient nul autre choix à son adversaire de relâcher le Hyûga. La main du Jonin fut libérée avant même que son dernier coup, n’impacte son adversaire. Si ce coup avait fait mouche et qu’aucune défense n’avait été déployée, l’Oterashi aurait morflé. En lieu et place de cela, ce fut une esquive qui fut servie à Tsuyoshi. Son poing frappa l’air, tandis que le Genin, agile, malgré les coups qu’il avait encaissés, produisit, à nouveau sans mudra, une technique que le Hyûga ne put identifier dès le tout début. Ce ne fut que lorsque les amas de roche s’étant formé dans les airs en humanoïdes, que Tsuyoshi comprit qu’il s’agissait de clones. Incroyable jusqu’au bout ce Yanosa aura combattu sans user du moindre mudra. Usant de sa vision périphérique, le Hyûga serra les dents. Il n’y avait pas à chercher midi à quatorze heure. Il était encerclé et s’il ne venait pas rapidement à bout de cette formation, il serait en mauvaise posture à n’en pas douter. D’ailleurs voilà que le vrai Yanosa, car le Hyûga parvenait à déceler le vrai de ses copies, remettait le couvert en balançant une attaque ciblée.

KAITEN

Il n’y avait pas d’autres solutions. Tournant sur lui-même telle une toupie, le Hyûga avait matérialisé la défense ultime du clan afin de détruire les bunshins qui l’encerclaient et d’enrayer l’attaque de son vis-à-vis en plus de le repousser au loin. Sortant de l’ensemble de ses pores, le chakra du Jonin forma une protection solide à un peu plus d’un mètre de son corps puis alla en s’élargissant à vue d’œil sur deux mètres de diamètre au moins. La défense était rapide et puissante, infranchissable pour le peu de moyens qui avait été déployé par l’Oterashi. Ses bunshins furent balayés en un instant et le Chuunin ne put non plus résister à la défense aux effets répulsifs.

Dès qu’il fut certain d’avoir opéré une certaine distance avec son vis-à-vis, le Hyûga stoppa sa manœuvre. S’arrêtant, il profita de l’accalmie pour souffler un peu. Ses côtes lui faisaient mal. Il était capable de continuer l’entrainement, mais l’intensité de l’affrontement avait été important jusqu’ici. Reprenant sa respiration, il observait l’Oterashi. Au niveau de ses tempes, le sang affluait à grande puissance, les battements de son cœur quant à eux se faisaient sentir ou entendre -dans sa tête- beaucoup plus fréquemment que d'ordinaire.

_ Tu es bon combattant… Tu es d’ailleurs l’un des adversaires les plus coriaces que j’ai rencontré dans Iwa, surtout pour ton grade. Chuunin tu disais ? Dit alors le Hyûga comme pour rappeler ses propos au début de cet entrainement. Le grade n’indiquait en rien la puissance d’un individu. Bien au contraire.

_ Dis moi, tu comptes vraiment battre un Hyûga au corps à corps ? Tsuyoshi avait le sentiment que l'Oterashi axait son combat à ce niveau. Il n'hésitait pas une seconde à prendre son vis à vis au taijutsu. C'était risqué, mais si tel était l'objectif de son entraînement, sa manière de faire pouvait être comprise.


Santé : côtes gauches très douloureuses et une petite plaie est ouverte à cet endroit
Chakra : 1A + 13B (dont la B active) + 4C + 1D


_________________
Spoiler:
 


Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Ven 27 Mar 2020 - 22:53
L’attaque était à deux doigts de porter sur le Hyûga. Cela sembla sur le coup à la fois jouissif au guerrier rouge… mais surtout bien trop beau pour être vrai. Car si il devait être honnête avec lui-même, il avait perdu tout momentum au moment où Tsuyoshi avait réussi à rompre l’entrave qu’il lui avait partiellement infligé. Quant à son dernier enchaînement, si il aurait eu toutes ses chances de porter ses fruits contre n’importe quel autre adversaire, il n’était qu’une suite de gesticulations plus ou moins inutiles quand le Byakugan entrait dans l’équation. Son plan avait été mis en échec et, il le sentit sitôt que le Juunin se mit à pivoter sur lui-même, sans même porter attention au vecteur emprunté par son attaque : les jeux étaient faits.

Cela se confirma l’instant suivant lorsqu’une déferlante de chakra pure, expulsée par tous les pores de la peau e Tsuyoshi, se matérialisa autour de ce dernier et commença à former une sphère parfaite qui tourbillonna à toute vitesse. Le poing changé en roche de Yanosa, aussi massif et effilé qu’il était, ne put qu’à peine tenter de pénétrer le vortex vivant qu’était devenu le Hyûga avant de se voir vivement repoussé. Le corps tout entier de l’Oterashi subit alors la décharge lorsqu’il entra à portée de la déferlante et celui-ci sentit la douleur intense engendrée par ses blessures internes se propager d’autant plus vite, lui arrachant une grimace contrite tandis qu’il tentait de se stabiliser une fois de plus durant sa retraite forcée du corps-à-corps. Quant à ses clones, inutile de dire qu’ils avaient promptement disparus au contact de la technique impressionnante de Tsuyoshi, envoyant des gerbes de boue s’écraser contre la toupie de chakra sans le moindre effet.

Le Kaiten. Le nom de ce fameux jutsu revint en mémoire de Yanosa, alors qu’il mettait un genou à terre pour terminer de freiner sa course. Une technique propre au clan à la pupille blanche, maîtrisée uniquement par ses membres les plus sérieux et entraînés. Forcer Tsuyoshi à l’employer pouvait représenter une forme de victoire en soit, mais le Tellurique avait eu bien d’autres ambitions que de pousser son adversaire à déployer ses défenses les plus efficaces. Un état des lieux rapides de ses réserves d’énergie et de ses blessures lui fit comprendre sans détour que ces ambitions là devraient pour l’heure rentrer au vestiaire.

« Haaaa… Haaa… Des compliments très flatteurs… dans la bouche d’un Hyûga… Mais toi comme moi on sait… lequel de nous serait resté debout dans un vrai combat... »

Pas d’orgueil mal placé : c’était bel et bien de Tsuyoshi dont il parlait. Son plan n’avait pas fonctionné, et ce pour plusieurs raisons. Cela ne voulait pas pour autant dire que son approche n’était pas la bonne, mais si il voulait vraiment vaincre un jour un Hyûga comme il l’entendait, il devrait encore augmenter son niveau de maîtrise pour pouvoir lancer ses techniques plus vite, plus précisément, et sans retenue.

« Vaincre un Hyûga… Étrange ambition, hein ? Surtout… qu’à moins que l’un des tiens déserte un jour, tout ce savoir accumulé, cet entraînement théorique et pratique, tout ça… ne servira à rien. Mais, je vois plus large… C’est la méthode qui prime, sa rigueur… avant son application.

Ma conclusion vous concernant, et considérant les munitions que j’ai… était qu’il valait mieux se trouver trop près… que pas assez. Vos yeux… vous pouvez voir venir à l’avance tellement de choses… En entraînant votre temps de réaction, vous êtes virtuellement invulnérable. Mais, cet atout… peut devenir une faiblesse si les menaces se massent trop près de vous.

Bien sûr, peut-être est-ce que j’ai fait fausse route. Un prochain entraînement… pourra nous le dire, j’en suis sûr. 
»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine

Le Défi de la Terre [Hyûga Tsuyoshi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: