Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» [Mission/B/Kiri] Arriver à bon port
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 19:03 par Sakkaku Haise

» Un ciel étoilé de promesses
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 18:49 par Sakkaku Haise

» Les idéaux ardents de l'Empire
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 18:35 par Uzumaki Gozen

» The Hunt [Kaya]
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 18:35 par Yuki Kaya

» 09. Toji vs Meho
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 18:06 par Nihito Meho

» [MISSION/B/KIRI] NOYER LE POISSON
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 17:35 par Narrateur

» La Loi du Silencieux
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 17:20 par Asaara Ôji

» Préparation à l'épreuve des lames [PV Nô]
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 17:09 par 

» Sauver Humy (Missions de rang B) feat. Abe Taro, Ayame
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 17:07 par Hikari no Eiichirō

» L'âme d'Ame [PV Ashura]
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 16:43 par Bakuhatsu Ashura

Partagez

On m'a dit de faire simple... | Raizen

Sharrkan
Sharrkan

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Dim 22 Mar 2020 - 14:17
Bien que le groupe divisé du Fukkatsu se trouvait à Iwa dans le but de conclure une alliance, ils ne devaient pas perdre de vue leur objectif premier et ce quelque soit la décision prise par les hautes sphères de la Roche. Alliance ou pas, renforts ou pas ; quand le moment serait décidé, ils iraient combattre l'Empire et reprendre Kumo de leurs griffes. Et dans l'idéal, ne pas y perdre la vie. Pour cela, la seule solution était de s'entraîner sans relâche dans le but de devenir meilleur, plus fort.

C'était dans cette optique que Sharrkan était censé retrouver Raizen aux terrains d'entraînement d'Iwa. Les combats étaient "dans un but purement pédagogique" selon le Meikyû, mais Sharrkan le soupçonnait d'y prendre quand même du plaisir. Mais que dire de lui, alors ? Il n'était pas masochiste, mais il savait qu'il devait absolument progresser s'il ne voulait pas être inutile sur le champ de bataille. Et après tout, le dernier combat ne s'était pas si mal déroulé...

Le soucis, c'était qu'Anzu n'était pas présente pour leur fournir le Genjutsu d'entraînement et que donc, les dommages seraient réels. M'enfin, c'était déjà bien qu'ils soient accueillis par les Iwajins, Raizen ne voudrait certainement pas faire de vagues en déchaînant sa pleine puissance. Sazuka leur avait ordonné de bien se tenir : interdit de tout détruire !

C'est donc, uh... relativement confiant que Sharrkan se rendit aux terrains d'entraînements pour y retrouver Raizen. La dernière fois, ils s'étaient surtout concentrés sur des attaques à distance. Pour parfaire l'entraînement, le mieux serait de tester des attaques rapprochées, mais... après l'avoir vu utiliser un de ses sceaux Meikyû, la perspective ne l'attirait pas tellement.

« Hey Raizen ! Ça va ? Bien dormi ? T'es de bonne humeur ce matin ? Pas particulièrement d'envie de meurtre ? » Le salua-t-il avec un sourire.

Tout en parlant, Sharrkan commença à malaxer son chakra au cas-où l'entraînement commencerait plus rapidement que prévu. Non pas qu'il ne lui faisait pas confiance... Mais simplement, il valait mieux prévenir que guérir.


_________________

On m'a dit de faire simple... | Raizen Tg3i
You make me happy when skies are gray
Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû RaizenEn ligne

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Sam 28 Mar 2020 - 17:56

Attendant patiemment aux hauts plateaux, cet endroit semblait être devenu son nouveau domicile. Y ayant passé beaucoup trop de temps récemment, il devait tout de même assumer que c’était son type de lieu de prédilection à Iwa. Étrangement, lorsqu’il était en hauteur, bien que plus difficile d’y trouver de l’air, il appréciait énormément le fait d’avoir une belle vue du village. Si on veut, c’était un rapport de liberté, électron libre qu’il était.

Or, aujourd’hui faisait exception. En effet, il attendait patiemment sur une buche qu’il avait pris le temps de libérer d’un sceau. Coude sur la jambe avec la joue posée sur sa main, il était clair qu’il faisait preuve d’impatience. Malgré tout, un sourire quasi malsain se traça sur ses lèvres lorsque le jeune Kazejin arriva finalement sur les lieux.

Témoignant d’un léger stresse, ces paroles évoquaient du contrôle et de la nervosité bien que l’important lot de questions était signe de pression.

Levant la main gauche dans sa direction, il libéra d’un sceau une seconde buche de bois qui fut projeté dans sa direction.

-Assieds-toi Sharrkan.

Surprenant, le relâchement de la technique était certes rapide, mais suffisamment bien exécuté pour que ce ne soit pas hostile…

-Je vais bien, donc je n’ai pas particulièrement des envies de meurtres. Par contre, aujourd’hui ce n’est pas vraiment un moment que je voulais prendre pour parler de moi.

Changeant légèrement sa position, un sourire se traça sur ses lèvres. Dévoilant une aura beaucoup plus pesante et négative qu’accoutumée, il était clair et net que Raizen envisageait un sujet plus ou moins… douloureux.

-Et toi comment vas-tu ou plutôt, comment te sens-tu depuis ta défaite à Kumo ?

Ne comptant pas forcément tourner autour du pot, son expression était redevenue un peu plus neutre et beaucoup plus sérieuse

-Ou plutôt… comment t’es-tu senti puisque je ne pense pas que les émotions que tu as ressenties sur le coup t’ont quitté depuis…

Affirmant quelque chose de relativement risqué, il était clair que Raizen n’était pas là pour parler de la pluie et du beau temps. Bien qu’il aurait apprécié avoir ce luxe, il y avait parfois des moments durant lesquels il fallait brusquer pour obtenir des informations. Ce moment en faisait partie. Or, tout dépendrait de l’aisance au jeune homme à en comprendre les enjeux et les motifs inexprimés.


_________________
On m'a dit de faire simple... | Raizen J22k
Merci Aimi o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction http://www.ascentofshinobi.com/u578
Sharrkan
Sharrkan

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Sam 28 Mar 2020 - 19:39
Raizen avait beau dire qu'il allait bien, l'expression affichée lorsque Sharrkan avait débarqué criait le contraire. Est-ce qu'il souriait toujours comme ça ou est-ce qu'il était particulièrement content de voir l'autre Kazejin ? C'était pas très... rassurant, comme attitude. Du coup, lorsque même sans dire bonjour, il leva la main dans sa direction, Sharrkan écarquilla les yeux. Une bûche de bois fut projetée dans sa direction et sur le coup de l'anticipation, il utilisa du chakra pour bondir de côté. Quelques secondes après, lorsqu'il fut assuré que c'était un simple morceau de bois et qu'il n'allait pas lui exploser à la figure, il souffla.

« Vraiment ? Woah, tu m'as fait peur. »

Il s'affala sur la bûche sans poser trop de questions. Ils devaient pas se battre à la base ? Ou... c'était un piège ? S'il voulait juste discuter, c'était un peu étrange d'avoir choisi cet endroit, même s'ils ne pouvaient pas se déplacer où ils voulaient. Et puis, il y avait quand même plus confortable qu'une bûche. Il leva un sourcil interrogatif lorsque Raizen annonça qu'il ne comptait pas parler de lui.

Non vraiment, il y avait quelque chose qui clochait avec son sourire. Qu'importe ce qui allait suivre, ce ne serait certainement pas quelque chose de cool pour Sharrkan. Mais la grande question restait : pourquoi est-ce que ça amusait autant Raizen ? Est-ce qu'il était un genre de sadique ou quelque chose dans le genre ? Et puis la question tomba ; ce n'était pas du tout le genre de truc à quoi Sharrkan s'attendait.

Il soupira, se passa la main sur le visage.

« Ahhh Raizen, tu me détestes à ce point ? »

A quoi jouait-il ? La crinière blanche ne savait pas trop quoi en penser. Est-ce que c'était une vraie question, un test, un prétexte pour se moquer ? C'était toujours assez compliqué de déchiffrer les intentions de Raizen. Et puis forcément, il y avait beaucoup de nuances possibles pour répondre à cette question... Mais un sentiment particulier revenait lorsqu'il pensait à cette journée, alors autant répondre honnêtement.

« Comment je me sens ? Comme une merde. C'était la réponse que t'attendais ? »

Même si la tournure de la phrase pouvait sembler assez dure, le ton n'était pas du tout agressif. Seulement... fatigué. Moins il pensait à cette journée et mieux il allait. Raconter les événements en tant que faits était une chose, décrire ce qu'il avait ressenti en était une autre. Et inutile d'en parler au passé.

Étirant ses bras devant lui, il fit craquer ses doigts puis ses poignets.

« Ce genre de conversation passe beaucoup mieux dans une taverne. Mais comme tu penses à stocker des bûches, peut-être que tu vas aussi libérer des bières... » lança-t-il en souriant.

_________________

On m'a dit de faire simple... | Raizen Tg3i
You make me happy when skies are gray
Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 http://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû RaizenEn ligne

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Sam 28 Mar 2020 - 23:58

Sentant l'atmosphère devenir de plus en plus pesante, il fixait Sharrkan, observant la moindre de ses réactions et le moindre de ses mouvements. S’il éprouvait au plus profond de lui un certain degré de compassion pour ce qu’il avait vécu, sa concentration en était quasi perturbante, comme s’il tentait indirectement de cerner son âme ou plutôt sa personne.

Intimidant de nature, il n’était pas rare que certaines personnes soient intimidées par le regard insistant du Meikyû. Or, le Kazejin ne semblait pas en faire partie, préférant opter pour une approche plutôt proche de la défiance et de la colère.

-Au moins ça a le mérite d’être clair.

Affichant un nouveau sourire, cette fois-ci il était un peu moins sadique que le premier et beaucoup plus compatissant. Après tout, il n’éprouvait aucun plaisir à le voir dans un tel état. Toutefois, il savait pertinemment comment il se sentait. Bien que les enjeux avaient plus ou moins été différents, il se souvenait comme hier du premier moment durant lequel il s’était senti impuissant. Voyant un partenaire de combat Iwajin mourir de manière relativement drastique après avoir livré un combat des plus intenses, l’impuissance était quelque chose que Raizen connaissait et savait reconnaître en quelqu’un, surtout dans la haine qui naissait suite à ce genre d’événement.

-Ça ne me dérangerait pas, mais je pense que tu auras besoin de la totalité de tes sens pour ce qui fera suite à cette discussion...

N’osant pas y ajouter sa signature, le Meikyû se contenta de conserver son sérieux. Réfléchissant silencieusement à la meilleure manière d’approcher la suite, il commença par répondre aux fausses accusations :

-Détester est un gros mot...et jusqu’à preuve du contraire, je n’ai aucune raison de te détester sachant que tu le saurais sans aucun doute si c’était le cas.

Se montrant plus ferme et strict qu’accoutumé, il était important qu’il témoigne du sérieux attribué à cette situation. Sans quoi la suite ne serait pas des plus efficace, ni pour lui, ni pour Sharrkan.

-Par contre, je te promets de t’offrir un verre à la fin de notre séance.

Fermant les livres sur l’après, il était temps de se concentrer sur le passé pour savoir comment approcher le présent, ni plus ni moins. Or, pour ce faire, il devait l’aider à creuser là où il s’était peut-être arrêté ou plutôt apitoyé. Différentes réactions étaient possibles dans ce genre de situation.

-Raconte-moi un peu comment les événements se sont déroulés et surtout comment tu t’es senti par rapport à ton affrontement...

Le poussant indirectement à creuser dans des souvenirs probablement gênant et douloureux, le Meikyû attendait de voir ce qui allait en ressortir de tout cela. Après tout, devenir plus fort n’était pas qu’une question de maîtrise ou de contrôle de son chakra. La facette psychologique jouait un grand rôle surtout lorsque la haine et la colère étaient impliquées. Parfois sourde, ce type d’énergie pouvait très bien être méliorative à courte dose, mais destructrice à fortes doses.

Ainsi, il était important de mettre le doigt sur le niveau de ténèbres qui teintait l’âme et l’esprit de son frère Kazejin. Sans quoi, il ne pourrait l’aider... Or, le réaliserait-il ?


_________________
On m'a dit de faire simple... | Raizen J22k
Merci Aimi o/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction http://www.ascentofshinobi.com/u578

On m'a dit de faire simple... | Raizen

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: