Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Retrouver sa flamme [feat Sairyo Hiko]

Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

Retrouver sa flamme [feat Sairyo Hiko] Empty
Lun 30 Mar 2020 - 0:17
Urahi, Capitale de l'Empire du Feu. Une ville somme toute de taille importante ayant accueillit les grands de ce dit Empire. Une citée d'une grande nation naissante mais pas réellement de la manière dont l'Uzumaki l'envisage. Il se pose de nombreuses questions depuis son accord quant à son intégration au cœur des armées du Feu. Pourquoi envahir un Pays, ancien ennemi du Feu, alors que tout cela date depuis bien longtemps ? La haine des Hommes est-elle intemporelle à tel point que la guerre et la mort seront à jamais présentes dans ce monde ? L'annexion de Kumogakure no Satô, comme de Kaminari no Kuni, est-elle vraiment nécessaire pour justifier un tel méprit pour un autre peuple que le sien ? Cette annexion est-elle réellement justifiée ? Tout ceci lui semble bien flou même si dans ses rêves, Hi no Kuni est une nation forte et fière, n'étant en guerre contre aucunes des autres Grandes Nations. Car faire preuve de faux semblants auprès des Kumojin en tant que membre de l'Empire est très certainement la chose la plus absurde qu'il ait vu jusqu'à maintenant. "On vous envahit, on tue vos femmes, vos enfants, vos parents car vos ancêtres ont fait la même chose jadis mais c'est cool, maintenant on est ami, on ne souhaite que la paix." Une façon de faire la paix. Une drôle de manière d'approcher un semblant d'accalmie auprès d'un peuple qu'on a à notre tour persécuté. Non, Gozen commence à en avoir marre de tout ça. Se battre pour Hi oui, mais se battre pour le Teikoku, il en est hors de question. Cependant, pour l'heure, le shinobi garde tout cela pour lui, afin de ne pas griller ses réelles ambitions; la création ou plutôt, la renaissance d'une réelle nation à l'ordre de la Flamme de la Volonté - pour le Feu & pour la Feuille.

Malgré des ambitions aussi grandes qu'impossible à réaliser, l' "Enma" se met à rêver de ce monde qu'il souhaite tant depuis que le faux feu s'est mit à brûler les terres de la Foudre. Un feu si violent qu'il se contente simplement d'écouter son cœur en proie à la haine, la vengeance et sombrant dans des faits passés sans prendre le temps de réfléchir à un possible exutoire pacifiste. Pour le balafré, il aurait fallu entreprendre la voie de la diplomatie afin de trouver réponse à toutes ces questions que peut alors se poser l'Empereur et ses fidèles. Engendrer une armée par une seule et même conviction commune vengeresse est très certainement le moyen le plus simple de rassembler autant d'hommes sous une même bannière. Tout comme le meurtre et l'usurpation d'identité d'un ancien daimyô du Pays du Feu. L'intelligence est un facteur qu'il ne faut pas prendre à la légère chez Yamanaka Rei. Il est un homme dont il faut se méfier à tout prix. Cependant, il reste la tête de serpent qu'il faut couper pour mettre fin à la tyrannie d'une Empire qui n'aurait jamais dû voir le jour. Du moins, pas de cette manière là.

« Un beau jour, je changerais la face du monde. Un beau jour, je ferais renaitre cette nation qui me tient tant à cœur. Un jour ... Oui. Un jour ... » Se répète alors le fils du Pays du Feu, natif du Bois. Et au milieu d'une foule bondée, profitant des différents marchands aux alentours, l'Uzumaki continu de déguster ça barquette d’acras acheter un peu plus tôt dans la journée, au moment où le soleil passe sa quatorzième heure. Peut-être que quelqu'un viendra s'assoir à ses côtés pour parler de tout et de rien. Peut-être que quelqu'un sera apte à être à l'écoute des maux qui rongent les pensées de l'élémentaliste depuis de nombreux mois. Peut-être que quelqu'un arrivera à le comprendre.

Un jour peut-être ...

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 http://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen http://www.ascentofshinobi.com/u940
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Retrouver sa flamme [feat Sairyo Hiko] Empty
Mar 31 Mar 2020 - 11:17
Urahi, Capitale de l’Empire
Hiver de l’année 204

De par sa nouvelle responsabilité, Hiko passait de plus en plus de temps au sein de Hi no kuni. Un pays si vaste qu’il lui arrivait parfois de s’y perdre. Bien plus attentif à son environnement que par le passé, Hiko ne marchait plus tête baissée. Il s’arrêtait même parfois en plein déplacement, uniquement pour contempler la nature. Des petites pauses qu’il s’accordait, s’étant bien vite rendu compte que la vie ne tenait qu’à un fil, et que le Destin pouvait subitement décider que la vôtre n’avait que trop duré.

C’est donc avec ces yeux nouveaux que l’enfant arpentait aujourd’hui les rues d’Urahi. Autrefois, il se serait senti oppressé par tout ce monde qui lui serait si hostile si jamais ils savaient réellement ses intentions. Mais aujourd’hui, il faisait preuve de beaucoup plus de modération dans ses pensées. Après tout, l’on ne décidait pas de son lieu de naissance. Si Hiko était né à Hi, aurait-il embrassé le projet impérial ? S’il n’était pas d’origine Kumojin, se battrait-il avec tant d’ardeur face à l’envahisseur ? Tant de questions auxquelles il n’avait pas la réponse aujourd’hui… Mais où son champ de vision commençait à s’élargir.

Quoi qu’il en soit, il arpentait les rues gelées d’Urahi bien emmitouflé dans sa veste de Capitaine. Il aurait menti en affirmant qu’il n’était pas un petit peu fier de porter ces vêtements. Non pas pour ce qu’ils représentaient, mais plutôt comme une récompense du long chemin parcouru depuis son entrée dans les rangs du Teikoku. Lorsqu’on le voyait arriver, pas de courbettes ou autre, mais Hiko sentait bien que les regards avaient changé. Si autrefois il y lisait de l’indifférence, aujourd’hui il y interprétait un subtil mélange de crainte et de respect.

Tandis que l’heure du déjeuner habituelle était passée depuis un moment, Hiko s’arrêta à une échoppe et acheta quelques bentos et des yakitoris, il avait une faim de loup ! Une fois servi, il remercia le vendeur et partit se chercher un coin où s’assoir. Il repéra un banc donnant une magnifique vue sur la Cité. Un imposant gabarie y était déjà assis, mais il restait largement de la place pour Hiko. Ce dernier n’hésita pas et s’assit à son tour, ajoutant simplement.

Bonjour l’ami ! J’espère que ça ne te dérange pas que je m’assois à côté de toi pour profiter de la vue et d’un succulent déjeuner !
Sans attendre, notre jeune héros à la chevelure blanche commença alors son déjeuner, engloutissant les mets à la vitesse de la lumière tant sa faim lui dévorait l’estomac. Une fois la moitié engloutie, Hiko se tourna alors vers l’homme à ses côtés et lui posa alors une simple question, qui pouvait pourtant paraître déplacée.
Ce sont de sacrées cicatrices que tu as là… Tu les as obtenues comment si c’est pas trop indiscret ?
Si, ça l’était. Mais qu’importe, Hiko était comme ça. Lorsque quelque chose lui passait par la tête, il n’hésitait pas à le dire. Au grand damn des plus éduqués du Yuukan et d’ailleurs…

_________________
Retrouver sa flamme [feat Sairyo Hiko] X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

Retrouver sa flamme [feat Sairyo Hiko] Empty
Mar 31 Mar 2020 - 18:52
Boulette de poisson, panée aux épices douces des contrées du sud, la première barquette d'acras y passe laissant un filet de salive s'échapper de la bouche du shinobi. Goutte après goutte, la bave de l'Uzumaki vient s'éponger sur son bas de kimono alors que son ventre digère tranquillement ce qu'il vient d'ingérer. Même s'il n'est pas à l'abri de ressentir une faim démentiel d'ici quelques minutes. Si on dit que la faim vient en mangeant, c'est bien réel pour Gozen. Même si cette faim peut ne jamais s'arrêter dès l'instant où il décide de ruiner le stock entier d'un restaurant. Quand l'homme est affamé, il le fait savoir.

Assit sur un banc, au milieu d'une ruelle commerçante de la Capitale du Feu, l'élémentaliste déguste ses dernières boulettes avant de repenser à tous ses plans, ses envies, sa folie qui le rongent. Le Soshikidan est le seul responsable de la situation actuelle. Ils sont ceux pour qui la Foudre et la Terre se sont battus pour libérer la terre du Feu. Cet Empire ... n'est construit que sur la haine d'un homme ayant engrainé tout un peuple à ses côtés pour des raisons funestes.

Soudainement la nausée vient à lui. Plus les jours passent et plus son sentiment de véritable vengeance le gagne. L'Empire doit tomber et il le sait.
Très vite, ses pensées vengeresse s'échappent lorsqu'un individu aux cheveux blanc vient s'assoir à ses côtés. Après tout, le banc est à tout le monde. Bien plus jeune que le faux trentenaire, il est un lieutenant du Teikoku. Autrement dit, une personne un minimum importante ici, à Urahi. Très poli, l'individu demande au shinobi un peu trop évasif en constatant simplement son gabarit et ses cheveux de couleur clair, s'il peut prendre place à ses côtés.

« Oui je t'en prie ... » dit alors l'Uzumaki, constatant réellement qui s'assoit à ses côtés. « Hiko-Chūi. » Sariyo Hiko, actuel lieutenant de l'Empire.

Surprit de voir un tel individu ici, il se dit qu'après tout, il faut bien manger pour vivre. Alors après tout, pourquoi ne pas faire la conversation.

« Ces cicatrices ? Et bien ... Tu sais, avec le temps, les guerres et tous les combat auxquels j'ai pu participer jusqu'à maintenant, je m'étonne même de ne pas être encore mort à l'heure actuelle. Mais si tu vis assez longtemps en étant à la solde de cet Empire "majestueux" alors toi aussi tu auras ce genre de cicatrices témoignant de ton passé. C'est ce qui nous forge après tout ... »

Car s'il prétend que l'Empire du Feu est majestueux, c'est bien évidemment sur un ton ironique qu'il le dit. Le point de rupture de sa vision du Teikoku est-il sur le point d'arriver ? En tout cas, commencer à montrer son dégoût aux propres membres de l'Empire, il n'en a plus rien à foutre.

Le ton sarcastique, le visage affichant un certain écœurement de la situation, Uzumaki Gozen est sur le point de changer la face du Pays du Feu.

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 http://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen http://www.ascentofshinobi.com/u940
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Retrouver sa flamme [feat Sairyo Hiko] Empty
Mer 8 Avr 2020 - 11:13
Chose qui aurait pu lui paraître un peu choquante, désormais Hiko commençait à s’habituer à sa nouvelle « renommée ». Depuis son accession au grade de Lieutenant de l’Empire, le jeune garçon aux cheveux blancs était désormais une figure connue de ce dernier. Une renommée avec laquelle il n’était pas particulièrement à l’aise, préférant garder un profil bas et une liberté de chaque instant. Mais bon, son plan incluait le fait de monter en grade, il devait donc prendre cette responsabilité avec, c’était un tout, à prendre ou à laisser.

Et tandis qu’il dévorait son déjeuner, l’homme aux cicatrices commentait alors la question que Hiko venait de lui poser. Il éluda rapidement la question en parlant que cela venait des différents combats qui avaient eu lieu lors de sa vie de shinobi, invoquant ainsi les différents combats et les différentes guerres auxquels il avait participé. Réponse peu surprenante, il fallait dire que Hiko ne s’attendait pas à une réponse bien différente…

Si tu es encore parmi nous c’est que tu es un combattant qui a la peau dure, je n’ai aucun doute là-dessus ah ah !
C’était déjà impressionnant d’arriver à un âge aussi « avancé », lorsque l’on connaissait le contexte dans lequel évoluaient les différents shinobis, qu’ils soient de l’Empire ou dans un village caché. Mais ce qui attira particulièrement l’attention du Lieutenant, ce fut l’emphase que son interlocuteur fit sur le mot « majestueux ».

Surpris, Hiko leva alors les yeux de son déjeuner pour regarder l’homme aux multiples balafres. Hiko put alors lire une sorte de dégoût sur le visage de l’inconnu. Il fut relativement surpris d’une telle franchise dans ses paroles et ses expressions de visage. Alors qu’il parlait à un Lieutenant, le quidam ne semblait pas avoir sa langue dans sa poche. C’était aussi surprenant qu’intriguant, et Hiko voulut alors en savoir plus.

Je sens une certaine pointe d’ironie dans ton discours… Surtout lorsque tu parles de l’Empire. Tu n’as pas foi dans le projet que le Teikoku mène ?
Peut-être était-ce un test fait par l’homme aux cicatrices pour jauger la réaction de l’enfant ? Ou était-il simplement trop « franc » pour cacher véritablement ses intentions et son avis concernant l’Empire du Feu.

Dans tous les cas, le quidam venait de susciter de l’intérêt de la part de notre jeune héros aux cheveux blancs, il venait de titiller sa curiosité. Cela pouvait être une aubaine, le fait de voir des dissensions au sein même de l’Empire. Peut-être une carte que la Résistance pourrait jouer à l’avenir.

_________________
Retrouver sa flamme [feat Sairyo Hiko] X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee http://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

Retrouver sa flamme [feat Sairyo Hiko] Empty
Sam 11 Avr 2020 - 13:30
Comme n'importe qui témoignant du physique monstrueux de l'homme, le jeune Hiko est étonné de le voir encore en vie après tout de temps à écumé les champs de batailles. Mais après tout, au vu du nombre de guerre en l'espère d'à peine dix ans, rien de bien surprenant pour le shinobi élémentaire. Il est lui-même conscient que de la "chance" qu'il détient. Être en vie dans ce monde relève de l'impossible quasiment. La haine et l'égoïsme des uns comme des autres laissent un gout amère dans la gorge de l'Uzumaki. Mais à quoi bon, cela risque de durer une certaine éternité ... Autant s'y adapter.

Cependant, peut-être qu'en parlant un peu trop Gozen se dépouilla lui-même de sa toute bienfaisante innocence auprès du Sairyo. Car à trop parler, il attire la curiosité du garçon aux cheveux blancs, intriguer quant au terme "majestueux" employé par le guerrier élémentaire. Rien de plus normal quand ce terme est accompagné d'une pointe d'ironie.

Mais l'Hayashijin ne souhaite pas jouer totalement les faux semblants. Être lui-même est la chose qu'il ne pourrait s'enlever au point de ne plus vivre, alors faire preuve d'un minimum de franchise et être raisonnable quant à ses réelles convictions le pousse à s'exprimer consciemment et intrépidement.

« Et bien ... »

Un sourire légèrement malin s'affiche alors sur le visage de l'homme, pour pour confirmer d'avance ce qu'il s'apprête à dire.

« L'Empire n'est vraiment pas ce que je pensais. On m'a vendu l'idée d'un Pays du Feu plus grand, plus puissant. Mais jamais je ne pensais au détriment des autres nations. Exercer une vengeance, sur une vengeance qui elle-même est le résultat d'une énième vengeance ? Quelle stupidité. »

Oui il venait de la dire. Cette idée était stupide. L'Empire est stupide. Yamanaka Rei, Empereur du Feu, est stupide.

« J'aimerais te poser une question, Sairyo Hiko — Lieutenant de l'Empire. Quelle est le réel but d'annexer un pays contre lequel on a une haine naturelle en embobinant tout un peuple sous une fausse identité ? Surtout venant d'un homme ayant ou servant toujours l'ennemi public numéro un ? Je souhaite bâtir une nation du Feu plus grande et plus puissante, mais pas en annexant les pays du monde entier pour prôner une soit-disante paix. C'est superflu. »

Prenant une bouchée de son plat, il termine.

« La liberté de Hi doit se faire et ce pays mérite d'être guidé par quelqu'un ayant de réelles valeurs. Regarde l'unité coloniale, aller voir les autres pays pour leur demander de rejoindre l'Empire. Pourquoi ne pas l'avoir fait auparavant avec Kumogakure no Satô alors ? Simplement pour prouver au monde la puissance du Teikoku et que, par moyen de pression, si ces derniers refusent, ils périront. Tout ça, cette fameuse paix, cet empire, c'est des conneries. Mais bon, je ne suis qu'un simple soldat alors à quoi bon se leurrer. Je ne suis là que pour exécuter les ordres ! Hahahaha ! »

Rigole t-il, la main gauche se grattant l'arrière du crâne, tout en fixant approximativement le Lieutenant derrière ses yeux plisser par le rire. Prétextant exécuter les ordres car telle est sa mission même si au fond de lui, il ressent un profond dégoût.

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 http://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen http://www.ascentofshinobi.com/u940

Retrouver sa flamme [feat Sairyo Hiko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: