Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Du haut des gradins jusqu'au vestiaire [Jurô/Toji/Meho]

Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Du haut des gradins jusqu'au vestiaire [Jurô/Toji/Meho] Empty
Sam 4 Avr 2020 - 19:39


Spoiler:
 

Le Hyûga avait assisté à tous les combats. Au départ, il n’estimait pas qu’organiser un examen Chuunin était la meilleure des choses à faire surtout dans le contexte international actuel. Après tout Tsuchi no Kuni était en guerre contre Tetsu no Kuni jusqu’à preuve du contraire. De plus, le village venait de subir il n’y a pas si longtemps un assaut majeur dont il se relevait petit à petit : l’attaque de Mamushi qui avait vu la mort du dernier Tsuchikage et la destruction d’une partie du quartier commercial. Cela dit, maintenant que le tournoi était lancé et qu’il arrivait à la phase deux, celle inévitable de combat, Tsuyoshi constatant que rien ne dérapait pour le moment eut en tête de suivre tout ça avec un intérêt non feint.

Il avait appris que son unique élève en course avait été recalé au cours de la phase 1 de l’examen. Bien entendu, il n’avait pas totalement saisi les tenants et les aboutissants de cette élimination. Il aurait bien le temps de discuter sereinement de tout cela avec le Chôkoku. Pour l’heure, à sa demande, et afin que Jurôjin se change les idées, il lui avait suggéré de venir assister avec lui aux combats. Dans les gradins, assis aux côté du membre de l’équipe n°4, Tsuyoshi avait observé le combat. Au début de l’affrontement avant même qu’aucun des combattants ne pose le moindre acte, le Hyûga avait lancé, sûr de lui :

_ C’est Toji qui va gagner. Tu en penses quoi ? Bien entendu, si le Chôkoku ne connaissait pas les deux protagonistes il aurait du mal à donner son avis, Tsuyoshi pour sa part avait déjà affronté en combat amical les deux bonhommes. Meho n’avait pas été spectaculaire quand bien même il avait su faire montre d’une certaine intelligence tactique. Après, le fait qu’il soit élève de Konran Tenzin depuis un moment l’avait sûrement amené à élever son niveau. Tenzin était une bête, dans le bon sens du terme. Un foudre de guerre comme on en rencontre peu. Pour ce qui était de Toji, le Hyûga savait qu’il s’agissait d’un moine, adepte du corps à corps et le pratiquant à un niveau respectable. Le Jônin était sûr de son fait, Meho serait trop tendre pour l'emporter sur le taijutsu du moine. Pourtant, le Jonin n’avait pas parié sur ce combat.

Le signal avait été donné par l’arbitre. Toji s’était élancé vers Meho en se clonant. Son mouvement avait intrigué le Hyûga. Il s’attendait à quelque chose de plus direct dans le pur style du taijutsu. Pour se préparer à l’assaut attendu, Meho avait créé un bouclier de roche puis avait attaqué avec du doton. Le combat était lancé. Tsuyoshi suivait avec intérêt chacun des mouvements des protagonistes essayant de deviner avant la fin de l’action quel en serait le résultat. Au final, il fut totalement dérouté par la tournure des événements.

_ Quoi ? Avait-il lâché incrédule en voyant dans un premier temps Meho léviter littéralement. Il ne lui semblait pas que ce dernier avait utilisé une affinité telle que le vent. Souhaitant en avoir le cœur net, le Hyûga avait activé son dojutsu. Les spectateurs étaient en transe les mouvements de l’homme volant les subjuguait tout autant que l’assaut du moine qui s’était lancé à corps perdu dans les airs mitraillant le bouclier de son adversaire au point de totalement le détruire. Mais Tsuyoshi n’était pas au bout de son étonnement. Constant qu’aucune technique futon n’avait été produite, dans la mesure où le chakra ne circulait pas autour de Meho ou en dessous de lui, mais plutôt en lui comme s’il s’agissait d’une technique maintenue par son utilisateur ! Quel était donc ce type de technique ? Pire, après avoir vu Meho apposer un sceau sur la zone de combat, laissant du chakra sur celle-ci le Hyûga remarqua que Toji semblait immobilisé une fois au sol à tel point qu’il ne put rien faire lorsque son adversaire passa dans son dos et l’obligea à déclarer forfait. Surpris, Tsuyoshi s’était levé comme la plupart des spectateurs. La foule pour la plupart applaudissait tandis que l’autre, moins nombreuse semblait moins enthousiaste. Normal, nul ne fait l’unanimité en ce monde. Certainement que les déçus auraient préféré voir le style de combat plus agressif du moine au tour suivant.

_ Qu’est-ce que… S’était demandé le Hyûga. Il en était sûr, Meho avait utilisé un pouvoir qui lui était inconnu. Aucune autre explication possible.

_ Viens Jurô, allons aux vestiaires. Avait dit le Hyûga tandis qu’il descendait les gradins, accédait aux escaliers et prenait le chemin des vestiaires. Il n’avait pas attendu le verdict de l’arbitre. Ce dernier validerait la victoire de Meho assurément. Mais là n’était pas le plus important.

Parvenant au vestiaire en jouant de sa qualité de Jonin pour pouvoir y entrer et faisant bénéficier de ses passe-droits à son élève, le Hyûga était arrivé avant le duo. Il les attendait afin d’avoir quelques explications sur ce qui s’était passé. A la vue du duo, il lâcherait à l’encontre de Meho des félicitations bien méritées dès qu’il le verrait puis des encouragements au moine.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Du haut des gradins jusqu'au vestiaire [Jurô/Toji/Meho] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Du haut des gradins jusqu'au vestiaire [Jurô/Toji/Meho] Empty
Dim 5 Avr 2020 - 11:44
Jurôjin ne peut pas fuir encore longtemps. La vérité est parfois dure, mais il faut savoir s’y confronter. Il avait échoué, c’était maintenant très clair. Il ne peut cacher son dégoût, ce qui est naturel quand on est un mauvais perdant et quand notre honneur en prend un coup. Néanmoins, il ne se maudit pas, ne se rabaisse pas. Il reste droit, fier. S’il s’était trompé sur la modalité de l’épreuve, il avait tout de même montré un homme respectueux et prévoyant. L’Intendante même l’avait remarqué, ce qui lui valait une possible place pour la suite. Il garde encore espoir, un espoir que tout ne se joue pas sur le résultat, mais sur sa performance globale. Il ne faut pas oublier aussi ses faits précédents, notamment sa participation à Tetsu, sa lutte perpétuelle au bien-être dans Iwa, son dévouement pour évoluer auprès de d’autres combattants et ses missions effectués. Tout cela n’est pas à omettre, en aucun cas. Puis, si cela ne suffit pas, il se déchaînera encore plus, devenant le fou mordu de travail. Devenir Chûnin n’est pas une possibilité, c’est une obligation.

Ne pas fuir signifie aussi continuer de côtoyer l’examen. De toute manière, il ne peut pas quitter simplement les lieux, puisque son chef, Tsuyoshi, le requiert avec lui dans les gradins. Il y aurait mieux à faire, comme commencer immédiatement à atteindre s’approcher du grade supérieur, mais il a l’opportunité de voir ses compères se battre, pouvant lister et observer leurs capacités. Une chance qui finalement semble prioritaire à ses yeux. Le combat à analyser est celui de Meho, récemment connu lors de la première épreuve, et un prénommé Toji. Le deuxième, il le reconnaît. Il était en train de lire, ainsi que de se placer confortablement sur les sièges étroits pour lui, de la salle d’attente. Il avait même pensée échanger avec un jour, puisqu’il semble qu’il soit attrait à la culture. Il ne les connait pas plus que ça, sauf l’esprit acharné du premier. Le Hyûga lui, semble en savoir plus sur l’en et sur l’autre, émettant même une prévision sur le vainqueur. Ce grand gaillard serait apparemment meilleur que le plus fin. Un doute se glisse dans ses pensées.

« Je ne suis pas de votre avis. J’avoue ne pas connaître les capacités de chacun, mais Meho m’a l’air bien plus préparé mentalement. J’ai pu le voir à l’œuvre durant la première épreuve. Son esprit est vif et fort, bien que ses actions soient maladroites. En prévision d’un combat contre lui, je le voyais déjà comme un adversaire coriace. »

Chacun a une position sur le vainqueur différente. Maintenant, seul le combat dira qui a raison ou tort. Jurôjin ne loupe aucune des actions, pour en tirer le maximum d’informations. Il découvre alors affinités et style de combat de chacun. Il n’écrit rien, mais le grave dans son esprit, sans prendre peur de l’oublier. Rapidement, Meho fait pencher la balance en sa faveur, avec une technique puissante, assez pour clouer son adversaire au sol. Abandon rapide, le gagnant est désigné. Le Chôkoku avait raison. Tsuyoshi n’en revient pas, ayant eu de vives réactions. Il ne pouvait cacher son incompréhension. Sûrement connaissait-il Meho, ayant jugé son niveau, mais est-il le même qu’autrefois ? La réponse semble évidente. Non. L’équipe 4 se lève, rejoignant alors les participants observés. Une quête d’explications semble entreprise par le Jônin. Il faut dire que cela arrange l’explosif, voulant lui aussi en savoir plus sur l’étrange pouvoir de Meho, même s’il a déjà une vague idée.

_________________
Du haut des gradins jusqu'au vestiaire [Jurô/Toji/Meho] 1562190567-chokoku
Made by Mouton.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet http://www.ascentofshinobi.com/u1134
Souhei Toji
Souhei Toji

Du haut des gradins jusqu'au vestiaire [Jurô/Toji/Meho] Empty
Dim 5 Avr 2020 - 12:13
« Du haut des gradins jusqu'au vestiaire »



La décision avait été rendu. La foule quasi en délire avait presque étouffé les paroles d'Harumi annonçant Meho comme étant le vainqueur de cette rencontre. Le moine restait de marbre. Il était toutefois déçu. Non pas d'avoir subi une défaite mais plutôt de pas avoir offert une meilleure prestation de ses capacités. Les deux participants regagnèrent ensuite les vestiaires, traversant l'arène sous un tonnerre d'applaudissement, le moine baissa la tête. Si une bonne partie était destiné au vainqueur, une autre était probablement pour le vaincu. Des applaudissements pour féliciter tout de même l'effort fournit. Mais il estimait ne pas les mérité.

Pénétrant dans le vestiaire, Toji fut étonné de tomber nez à nez avec Tsuyoshi. Un Hyûga qu'il avait affronté au cours d'un combat tout à fait passionnant. Il serait honoré de faire le match retour lorsque son panel technique sera plus étoffé. L'éminent Jonin est accompagné d'un jeune homme. Toji semble le reconnaitre, il était présent dans la première épreuve avant que les genins ne soient séparé en plusieurs groupes. Sa présence indiquait qu'il avait raté son épreuve ? Ou alors il avait dominé son combat comme avait pu le faire Meho. Le moine ne saurait deviner la réponse. Poliment, Toji s'inclina et salua à tour de rôle les deux protagonistes.

"Tsuyoshi."

Il se tourna vers le genin.

"Jeune homme."

Il se redressa et se gratta l'arrière de la tête de gêne.

"J'imagine que vous avez regardé le combat…Navré que vous ailliez due assister à une prestation aussi médiocre."

Il tenait Tsuyoshi en haute estime, s'il y a bien des gens qu'il n'aurait pas aimé décevoir c'était son groupe de moine, Toph et lui. Il n'osa pas demander des nouvelles de son compagnon Genin. S'il avait subi le même sort que Toji, remuer le couteau dans la plaie serait tout à fait déplacé de la part du moine.





Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8328-un-moine-dans-la-ville http://www.ascentofshinobi.com/t8675-souhei-toji
Nihito Meho
Nihito Meho

Du haut des gradins jusqu'au vestiaire [Jurô/Toji/Meho] Empty
Lun 6 Avr 2020 - 15:26


Les deux ninjas avaient finalement pris la direction des vestiaires sur les applaudissements des spectateurs présents. Il était impressionnant de voir à quel point la fatigue pouvait se faire intense surtout après qu’il est désactivé ses techniques. Il avait brûlé une quantité monstre de chakra en peu de temps afin de vite prendre l’ascendant dans son duel et maintenant, il en payait les frais.

À quelques pas à peine de son ancien adversaire, Mého pouvait lire la déception sur son visage et malheureusement il ne pouvait rien y faire. En effet, trop parler aurait pu faire croire à de la pitié, ce qu’il ne voulait surtout pas. Par ailleurs, parfois, les gens avaient besoins de se retrouver seul avec eux-mêmes et cet instant précis en était un de ces moments. En silence, ils se suivirent donc vers les vestiaires traversant la cohue et alors que le massif guerrier poussait la porte de la petite pièce, les deux ninjas tombèrent nez à nez avec deux figures pas si inconnues que ça.

Jurojin-san ? Tsuyoshi-san ?

Mého avait prononcé ces mots à demi-voix quelque peu abasourdi par cette situation assez inattendue. Il avait d’abord reconnu le jeune Jurojin, cet ancien camarade d’épreuve avait grandement manqué de chance, mais avait largement eut le temps de prouver par ses réflexions et ses capacités qu’il était un ninja redoutable. À ses côtés se tenait un homme que Mého n’avait pas vu pendant longtemps, mais pour lequel il avait un sincère respect. L’HYUGA Tsuyoshi et lui avait pu échanger quelques coups après la grande attaque. Encore tout deux convalescents en cet instant les deux ninjas n’avait pas pu donner plein potentiel et surtout le jeune Mého qui subissait encore les conséquences de la résonance à cette époque. Leur fameux affrontement, c’était donc passé tant bien que mal permettant tout de même au genin de reprendre un peu confiance en lui afin de se lancer à nouveau dans la course interminable du monde ninja.

Toji avait rapidement pris la parole devançant le jeune genin avec des mots bien sombre et triste. Mého ne revint volontairement pas sur l’issue du combat préférant passer à autre chose et il choisit donc d’interroger les deux nouveaux arrivants sur de tous autres sujets ! A un instant il voulut réconforter le jeune Jurojin sur l’issu défavorable de la première épreuve mais là encore il était mal a l’aise à l’idée de raviver de mauvais souvenirs encore trop frais. Plus il réfléchissait plus avait l’impression de marcher sur des braises chose particulièrement compliquée à gérer.

Je suis content de vous revoir Jurojin, Tsuyoshi San ! D’ailleurs, votre jambe va mieux à ce que je vois !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u1284
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Du haut des gradins jusqu'au vestiaire [Jurô/Toji/Meho] Empty
Mer 8 Avr 2020 - 12:24
Au final c’était Jurôjin qui avait eu raison. Son pari l’avait emporté sur celui du Hyûga. Décidément, la vie était pleine de surprises et de rebondissements. A aucun moment le Hyûga en début d’affrontement, n’aurait pu s’imaginer que le Nihito aurait pu vaincre son adversaire. Au lieu de cela, il avait cru fortement aux capacités du moine. Il est vrai que c’était ce dernier que le Jonin avait combattu. Mais telle n’était pas la raison pour laquelle il estimait le moine favori. Pour lui, les capacités de Toji étaient supérieures. A moins que Meho ne le surprenne avec une technique fuinjut, Toji était programmé pour sortir vainqueur de ce face à face. C’était écrit. Voilà ce que pensait Tsuyoshi jusqu’à ce que Meho se mette à léviter puis qu’il fige incompréhensiblement le moine obligeant ce dernier contre toute attente, à déclarer forfait.

Désormais le Hyûga était là, debout devant le duo de combattant. Ces deniers semblaient gênés. L’un, grand seigneur, ne voulait probablement pas ajouter de l’huile sur le feu. Il avait gagné c’était tout. Lui seul aurait le droit de poursuivre l’aventure. Lui seul aurait l’honneur d’affronter un autre adversaire au tour suivant. C’était comme ça. Il ne devait y avoir qu’un seul vainqueur. Les matchs nuls étaient rares. Seulement en jetant un coup d’œil rapide dans la direction du moine, le Hyûga se mit à sa place. Il avait été tout simplement dominé sans même avoir eu le temps de montrer le moindre de ses capacités. Il avait été pris de court par une technique spéciale que peu de ninjas auraient été capables d’enrayer.

_ Tu n’as pas à avoir honte Toji. Sa main sur l’épaule du moine, le Hyûga l’observait d’un regard pétillant. Contre un autre adversaire, tu aurais fait nettement mieux à n’en pas douter. Celui-ci était plutôt déroutant… Et je dois te l’avouer, bien des ninjas auraient perdu contre ce mouvement de Meho. Avait lâché Tsuyoshi. Non, il n’y avait aucune honte à avoir. Désormais, une technique, une seule, l’avait propulsé au rang de ninjas d’exceptions. Ce type de ninjas aux pouvoirs si uniques et si déroutant que leur voie était toute tracé pour devenir des légendes. Ni plus ni moins. La vie est ainsi faite…

_ Meho… Félicitations à toi. Avait dit Tsuyoshi en adressant un sourire au Genin. Je ne me souviens pas que tu aies été si… fort la dernière fois que nous avons combattu. Je dois t’avouer, sans vouloir te vexer ou te provoquer, que j’avais plus misé sur une victoire de Toji.Avait dit le Hyûga en se grattant l'oreille comme gêné à son tour. Puis il s’était approché du Genin vainqueur du premier tour. Il poursuivit : Ce n’était pas futon que tu as utilisé tantôt pour léviter… Puis qu’est-ce que tu as fait subir à Toji pour qu’il soit obligé de déclarer forfait ?

Sans détour, Tsuyoshi questionnait le Nihito. Bien entendu, ce dernier n’était pas obligé de répondre. S’il voulait, il pouvait garder ses « secrets » pour lui. Néanmoins, en bon Jonin qui se respecte, le Hyûga ferait tout pour comprendre ce qui lui avait échappé. Il n’avait jamais vu quelque chose de similaire à ce qu’il avait cru voir. Il lui faudrait comprendre nécessairement.

_________________
Spoiler:
 


Du haut des gradins jusqu'au vestiaire [Jurô/Toji/Meho] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Souhei Toji
Souhei Toji

Du haut des gradins jusqu'au vestiaire [Jurô/Toji/Meho] Empty
Jeu 9 Avr 2020 - 11:38
« Du haut des gradins jusqu'au vestiaire »



Meho semblait tout aussi surpris de voir Tsuyoshi accompagné probablement de son jeune padawan. Le ton de sa voix lorsqu'il leurs adressa la parole confirma les soupçons du moine. Jurojin. C'était donc comme ça qu'il s'appelait. L'ancien adversaire de Toji avait l'air de bien connaitre les deux hommes. Mais cela n'étonna pas le moine. Finalement le village et le temple était similaire sur un point. Tout le monde se finissait par se connaitre d'une manière ou d'une autre.

L'Hyûga réconforta son compatriote avec une main son épaule. Le geste pouvait sembler anodin mais ce sont parfois les petites choses qui vous remontent le moral. Toji resta de marbre, il se contenta défaire un signe de tête pour apporter les propos du Jonin. Le manque d'expression faciale du moine pouvait être déroutant mais Tsuyoshi avait l'habitude, il avait côtoyé le moine. Les voyants au vert niveau moral, il lui fallait tout de même encore un peu de temps pour digérer la défaite.

Tsuyoshi enchaina ensuite en indiquant qu'il avait parié sur la défaite de Meho. Le moine fut à la fois flatté et étonné. Il ne s'était affronté qu'une seule fois mais ça ne l'avait pas empêché de miser sur sa victoire. Espérons qu'il ne se soit pas ruiné.
Meho avait ensuite été bombardé de question, notamment sur son éventuelle capacité spéciale et son action finale. Toji avait des doutes sur ce que le jeune homme pouvait maitriser. Assurément que ce n'était pas du futon. Un ninja de son acabit ne pouvait pas encore maitriser deux affinités primaires…

En pensant ces mots, un léger flash lui vint à l'esprit. Il avait longuement entendu parler de personne exceptionnelle sachant maitriser les cinq éléments. Ce pourrait-il qu'Iwa compte parmi ses rangs un être aussi exceptionnel ?

Mais ce n'était pas à lui de prendre la parole pour répondre à tout ceci. Tout comme Tsuyoshi et Jurojin, il était impatient de connaitre la vérité.




Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8328-un-moine-dans-la-ville http://www.ascentofshinobi.com/t8675-souhei-toji
Nihito Meho
Nihito Meho

Du haut des gradins jusqu'au vestiaire [Jurô/Toji/Meho] Empty
Lun 27 Avr 2020 - 3:28
Le questionnement de Tsuyoshi était tout à fait légitime. A l'époque ou les deux ninjas s'étaient affronté et ce bien que Tsuyoshi fut déjà bien plus fort que le jeune genin Mého atteignait en soit le plus bas niveau qu'il est pu connaitre depuis son passage au rang de Genin. Privé de tout il s'était consacré à l'art du taijutsu en désespoir de corps et n'avait pu presenter un tableau glorieux. Il devait donner des explications tout en choisissant avec les soins les informations qu'il délivrait. Avec le temps il était devenu compliqué de cacher sa capacité spécial et au fond ce n'était pas plus mal le genin s'il voulait tirer le potentiel maximum de la technique devait pouvoir utiliser des justsus d'ampleur conséquente.


Se grattant un peu la gorge et reprenant son souffle Mého entama donc quelques explications.


-Merci Tsuyoshi san pour tes félicitations ... Je pense que je dois quelques explications a Toji même s'il doit se douter des capacités dont je peux faire preuve. J'ai très tot développer l'aptitude de moduler la masse grasse au chakra. Il y a encore quelques mois je ne pouvais le faire que sur moi mais avec de l'entrainement et beaucoup d'échec je suis maintenant capable de le faire subir à d'autre être vivant comme moi a l'aide de sceau poser sur le sol. C'est pour cela que Toji n'a pas pu se défendre de mon assault c'est pour cela que mon corps est capable de flotter partiellement ou de se déplacer à haute vitesse. Grace à mes sceaux je peux ainsi prendre l'ascendant sur un combat et éviter d'avoir à blesser inutilement mon adversaire, j'en suis particulièrement fière et je suis heureux de voir qu'ils aient pu réveiller votre curiosité.


Le genin avait été concis sur ses explications. En réalité il n'avait pas dis toute la vérité sur ses capacités, mais au fond il était important de pouvoir garder un petit jardin secret dans le monde ou il vivait et Tsuyoshi tout comme Toji devaient avoir leur propre secret. Observant silencieusement la réaction de ses interlocuteurs, Mého s'était résolut à répondre au mieux à chacune de leurs questions, s'ils en avaient encore à lui poser. Se retournant aussi vers Toji il ajouta quelques mots à son ancien adversaire


Je t'ai fait une mauvaise surprise Toji je m'en excuse. J'ai hâte de te réaffronter et je sais que je ne pourrais pas t'avoir deux fois avec les mêmes techniques !


Il était évident que si Mého avait réussi à prendre un ascendant aussi violent, c'était parce que son adversaire n'avait aucune notions de ses aptitudes et le genin le savait. Ce n'était pas de la chance mais plutôt un évènement situationnelle qui n'aurait probablement plus jamais lieu avec la montagne maintenant bien plus au fait sur le genin.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee http://www.ascentofshinobi.com/u1284
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Du haut des gradins jusqu'au vestiaire [Jurô/Toji/Meho] Empty
Mar 28 Avr 2020 - 12:00
Le Hyûga avait écouté religieusement le Genin qui l'avait amené à descendre des gradins et aller jusqu'aux vestiaires. Il n'avait pas fait le déplacement pour rien. Nihito Meho avait beaucoup évolué, énormément même. Il était passé d'un Genin normal pour ne pas dire lambda à un Chuunin en puissance et même mieux. En l'entendant évoquer le pouvoir qu'il avait patiemment développé, Tsuyoshi compris qu'il avait en face de lui un mastermind. Un cerveau. Si la plupart des shinobis étaient très intelligents, alertes, vifs d'esprit celui-ci lors de leur premier affrontement avait déjà montré des signes de grande intelligence. A ce stade, le petit doigt classait le Nihito au niveau de Han Muashi, des gens avec dessus de la moyenne.

_ Eh bien félicitations Meho. J'avoue que tu ne cesse de me surprendre. Je ne savais même pas cela réalisable. Dans l'univers du shinobi cela dit... Tout est faisable. une courte pause et il poursuivit : je n'ai aucun doute que tu iras en finale et que tu seras le vainqueur de cette édition. Ton pouvoir pourrait mettre à mal même des Kage... Plus tard j'aimerais beaucoup que l'on combatte à nouveau afin que je me confronte aux difficultés de ton pouvoir.

Attendant ses réactions et réponses, Tsuyoshi se tourna alors vers celui qui avait perdu : Toji. Il lui dit :

_ Toji... Il est clair pour moi que tu aurais pu aller loin si tu n'étais tombé sur... Le Mitsudo. Quoi qu'il en soit je serai honoré de t'avoir dans mon équipe afin que tous les trois nous progressions sur le chemin de la puissance et de la maîtrise. Si tu es d'accord j'en parlerais avec Toph.

En vérité Toji ferait un bon partenaire d'entraînement pour Jurôjin et lui. Il était sûr et certain qu'ils progresseraient ensemble, l'émulation des combats et l'envie de toujours faire mieux ne pouvant que les pousser à s'améliorer. A trois ils feraient certainement de grandes choses.

Attendant désormais la réaction du moine, Tsuyoshi prit finalement congés du duo. Faisant un clin d'œil à Jurôjin le duo de l'équipe 4 devait prendre le chemin des gradins à nouveau. Chaque combat devait être observé. Jûrojin tout comme lui en apprendraient beaucoup.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Du haut des gradins jusqu'au vestiaire [Jurô/Toji/Meho] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Du haut des gradins jusqu'au vestiaire [Jurô/Toji/Meho] Empty
Mer 29 Avr 2020 - 20:09
Pas d’humeur à parler, il n’oublie tout de même pas la politesse, saluant par une simple inclinaison les deux combattants. Le plus massif d’entre eux ne semble pas ravi de sa prestation, rappelant un jeune frustré de la première épreuve. Une douleur qu’ils partagent donc. Mais finalement, est-ce que même en accédant à la seconde phase, Jurôjin aurait pu faire quelque chose ? Briller comme il l’aurait voulu ? C’est vrai qu’il est impossible de le dire, mais une rapide simulation dans son esprit lui fait très bien comprendre. S’il avait été à la place de Toji, il n’aurait guère fait mieux. Le pouvoir mystérieux de Meho l’aurait aussi eu par surprise et même s’il n’aurait pas abandonné, le Chôkoku n’aurait pas eu une chance de la vaincre. Il l’avait montré à l’épreuve une, puis maintenant à la deuxième. Le mordu de travail mérite sa place jusqu’à la demi-finale.

En parlant de son pouvoir, le Hyûga, si bluffé par le résultat du combat, ne perd pas de temps pour demander ce qu’était cette manipulation si singulière. Aucun carnet en main, mais un esprit assez intéressé pour ne pas louper cette chance, il enregistre les explications. Un contrôle de la masse. Voici un pouvoir peu ordinaire. Cette connaissance permet de comprendre, chacune de ses actions dans l’arène, décrite par son exécutant en même temps. Déplacement rapide, immobilisation du corps, planage. Un pouvoir presque contraire à celui d’un manipulateur d’argile, où la destruction prime et que le corps est plus ou moins statique. Il se doutait que la gravité avait un lien, le voilà donc confirmé. Mais si son côté paraît utilitaire, à un niveau de maîtrise élevé, sa force peut s’avérer dévastatrice. A voir dans le temps, comment ce pouvoir évoluera chez le jeune homme.

Tsuyoshi s’exprime de nouveau, flattant grandement, un peu trop même. Jurôjin comprend bien le pouvoir peu commun, pouvant surprendre, mais cela ne veut pas dire qu’il surclasse une personne au-dessus de tous, un Kage. Jalousie ou dans le réel ? On ne peut pas dire, même si on suspect plus l’un que l’autre. Ce qui est certain, c’est la surprise face à l’annonce. Le perdant du combat vient rejoindre l’équipe numéro quatre. Une place est vacante et il semble qu’au lieu de se faire assigner un quelconque soldat, le choix vient du chef lui-même. De ce qu’a pu voir Jurôjin, cela ne le dérange pas. Non, la surprise vient de la soudaine invitation, ignorant que son supérieur était si proche de Toji. Pas le temps de dire son mot, le Jônin prend congé, donnant le signal pour que son actuel élève en fasse de même. Toujours sans aucun son, il salue les deux combattants, puis quitte les lieux, à son tour, devant analyser la suite de l’examen.

_________________
Du haut des gradins jusqu'au vestiaire [Jurô/Toji/Meho] 1562190567-chokoku
Made by Mouton.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 http://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet http://www.ascentofshinobi.com/u1134
Souhei Toji
Souhei Toji

Du haut des gradins jusqu'au vestiaire [Jurô/Toji/Meho] Empty
Jeu 30 Avr 2020 - 12:47


Voilà donc son secret. Il pouvait moduler à sa guise la masse des objets ou des personnes à sa guise. Tout devint plus clair dans l'esprit du moine. Son aigreur laissa place à une certaine forme de plaisir. Une envie de vaincre ce démon désormais appelé Mitsudo. L'invitation de Meho à faire le match retour décrocha un sourire en coin à Toji.

"Nous aurons tous les deux développer des techniques très intéressante…J'ai hâte."

Toji se focalisera sur un moyen de contrer le Mitsudo, Meho quant à lui peaufinera les points faibles de sa capacité. S'il y en avait un. Le moine ne l'avait pas encore découvert mais il allait y réfléchir. Tsuyoshi prit la parole, il demanda au moine de le rejoindre dans son équipe. Voilà enfin une bonne nouvelle. Il s'inclina.

"Ce serait un honneur Tsuyoshi-san."

Tsuyoshi avait prononcé les mots magiques. Puissance et maitrise. Ces deux mots étaient complémentaires aux yeux de Toji. Sans maitrise, la puissance n'est rien et inversement. Il avait hâte de démarrer l'entrainement et développer ses capacités. Il avait envie devenir plus fort, pour lui, pour les autres.

"Messieurs si nous n'y voyez aucuns inconvénients, je vais aller me prendre une bonne douche et me changer…"

Sur ces mots, le moine s'eclipsa dans le coin douche et ota ses vêtements. Si des regards indiscrets se pose sur lui, il ne verrait qu'un fessier ferme et musclé, son dos massif forme presque un damier où l'on pourrait jouer aux échecs dessus. Il n'était pas pudique, le corps est une création de Dieu, tout le monde a le même. L'eau coula. Les vapeurs commencèrent à cacher sa plastique. Ses muscles se détendirent. La journée se terminait un moment de détente. Pour une fois.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8328-un-moine-dans-la-ville http://www.ascentofshinobi.com/t8675-souhei-toji

Du haut des gradins jusqu'au vestiaire [Jurô/Toji/Meho]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: